Bien fait pour ta pomme !

25 mars 2015

..Gâteau au lait chaud..

Dimanche soir… 18h… oups… J’ai oublié Mr Pomme… Heureusement, j’ai une recette de gâteau rapido sous le coude qui va parfaitement faire l’affaire pour ses pti déj’ de la semaine… Ce gâteau au lait chaud aperçu chez Pensieri e pasticci… Un blog italien que j’adore, alors je suis vraiment contente d’en parler aujourd’hui. Je vous conseille vivement d’aller fouiller dedans parce que vous allez y trouver quelques petites pépites bien gourmandes ! Mais pour l’heure, un bon basique, avec ce gâteau ultra moelleux qui ne décevra ni les petits ni les grands (glutineux bien sûr !). Bon ben pour les photos... vous avez compris que si je me suis mise en cuisine après 18h... ben il faisait nuit noir quand j'ai sorti mon petit appareil... 

DSC_0287b

Pour 6-8 parts :

  • oeufs : 3
  • sucre : 120 g
  • farine : 170 g
  • poudre à pâte : 10 g
  • lait : 120 ml
  • beurre : 50 g
  • vanille : une gousse
  • sel : 1 pincée
  • amandes effilées

On préchauffe le four à 170°C.

On commence par battre au fouet électrique, les œufs avec le sucre pendant 5 minutes environ, jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

On place le lait avec le beurre dans une casserole. On fend la gousse de vanille en deux, on la gratte pour récupérer les graines et on place les graines et la gousse dans la casserole. On porte à ébullition, et on réserve.

On ajoute la farine, la poudre à pâte et le sel dans le mélange œufs/sucre avec une spatule (je ne sais pas pourquoi mais apparemment la spatule est indispensable dans la recette). On mélange bien le tout. Puis on incorpore doucement le lait chaud, toujours à la spatule (^-^).  

On verse la préparation dans un moule à manquer préalablement beurré. On dépose les amandes sur la pâte.

On place au four pour 25 minutes environ.

On laisse refroidir sur une grille. Et on se régale !

DSC_0246b

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Pensieri e pasticci

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :


23 mars 2015

..Filet mignon de porc aux pommes et aux fruits secs, mouillé à la bière (sans gluten)..

Elle nous prend pas un peu pour des couillons… Y’a du gluten dans la bière, non mais… elle croit qu’elle suit son régime sans gluten, mais que nenni… Dès qu’un verre d’alcool pointe le bout de son nez, madame en oublie ses grands principes… Ben non, y’a pas toujours du gluten dans la bière… Y’en a pas dans la Glutenberg par exemple… ^-^ Une bière spécialement conçue pour que nous aussi les malades de glutenite, on puisse quand même profiter des après-midi barbecue (bon pas tout de suite, je vous l’accorde) avec à la main quelque chose d’un peu plus sexy qu’un verre d’eau plate. Ah ça, vous ne vous y attendez pas à ce que je vous dise que la bière c’est sexy… Et ben pourquoi pas ? C’est toujours plus sexy qu’un verre d’eau si c’est siroter sous le soleil et en bonne compagnie (pas tous les jours par contre, parce que c’est sûr que le gros ventre qui va avec après une consommation un peu excessive, c’est moins sexy). Toujours est-il que cette Glutenberg va pas mal vous bluffer, vous autres amateurs de houblon parce qu’elle a le goût d’une vraie bonne bière. Personnellement, c’est pas pour la siroter au soleil que je la zieute depuis quelques temps (pas de soleil ici de toutes façons en ce moment… quoique… au moment précis où j’écris ces lignes, le grand farceur qui est au commande de la météo a décidé de sortir son rayon de la journée juste pour me faire mentir… Il est joueur hein…), mais c’est pour pouvoir en faire profiter deux jolis filets mignons assoiffés. Le résultat… un délice sucré-salé comme je les aime !

DSC_0319b

Pour 6 personnes :

  • filets mignons de porc : 2 (de 450 g environ chaque)
  • pommes golden : 4
  • raisins secs : 30 g
  • abricots secs : 4
  • oignon : 1 petit
  • bière blonde : 250 ml
  • branche de thym frais : 1
  • feuilles de laurier : 2
  • sel, poivre

On commence par faire revenir les oignons coupés en petits dés avec un peu d’huile de pépins de raisin dans une cocotte. On les laisse bien dorer. On les réserve.

Dans la même cocotte, on dépose les filets mignons que l’on fait dorer sur toutes les faces pendant 5 minutes au total environ.

Pendant ce temps, on pèle et on épépine les pommes que l’on découpe en gros morceaux. On coupe en 4 les abricots secs.

Quand les filets sont bien dorés, on ajoute les oignons, les pommes, les raisins et les abricots. On sale et on poivre. On n’oublie pas de mettre le thym et le laurier et on mouille avec la bière. On couvre et on laisse cuire à feu doux 25-30 minutes.

Les fruits vont confire, la sauce va réduire, et la viande ne sera pas trop sèche grâce à cette cuisson à l’étouffée.

On sert dès que c’est prêt, ici avec du riz blanc, mais une bonne purée de pommes de terre maison ferait aussi facilement l’affaire.

DSC_0349b

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Elle à table n°90

Posté par Pour ta pomme à 08:18 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

21 mars 2015

..Biscuits au potiron..

Chaque automne, nous faisons le plein de courge en tout genre depuis que nous vivons au Canada. Enfin, il n'est pas question de remplir une brouette quand même parce que nous n’avons pas l’espace nécessaire pour les conserver dans de bonnes conditions. Nos différentes tentatives se sont conclues par un seul et même résultat : pourriture et moisissure… Pas le genre de vocabulaire qu’on veut voir sur un blog de cuisine. Alors cette année, on a un peu changé notre stratégie et opté pour la conservation sous forme de purée au congélateur. Mais comme notre congélateur est toujours largement occupé par tout un tas d’autres choses, on peut pas dire qu'on a pu y placer une grande quantité… Anyway… Pour profiter au mieux de cette purée de potiron, j’essaie de varier les plaisirs. La soupe c’est bon, mais quand même… Quand je suis tombée sur une recette de biscuit à base de courge, j’ai tout de suite craqué. Je tenais là une belle gourmandise pour le petit déjeuner… Et effectivement, le succès a été au rendez-vous. Ma purée de potiron était assez liquide, donc ma pâte était très humide… J’aurais pu ajouter de la farine pour pouvoir mieux la travailler et avoir une consistance proche du scone, mais j’avais envie de garder tout le moelleux. Le résultat est donc plus « rustique » et la forme moins jolie que la recette originale (dont j'ai perdu le lien... désolée...), mais ils sont vraiment très moelleux donc je ne regrette pas mon choix. A vous de voir !

DSC_0179b

Pour 8 biscuits :

  • farine : 220 g
  • sucre : 2 cuillères à soupe
  • poudre à lever : 2 cuillères à café
  • sel : 0,5 cuillère à café
  • beurre froid en morceaux : 60 g
  • purée de potiron : 130 g
  • œuf : 1
  • crème liquide entière : 60 g
  • graine de courge pour la déco

On commence par préchauffer le four à 180°C.

Dans un robot mixeur, on verse la farine, le sucre, la poudre à lever et le sel. On mélange. On ajoute le beurre. On mixe pour obtenir un sable assez fin. On verse le tout dans un récipient.

On mélange ensemble la purée de potiron, l’œuf et la crème. Puis on incorpore à la fourchette ce mélange dans la farine « sablée ». On ne travaille pas trop le tout. L’idée est essentiellement de tout amalgamer.

Si votre pâte n’est pas trop humide, vous pouvez l’étaler sur un plan de travail fariné et découper dedans des biscuits avec un emporte-pièce. Si elle est trop liquide comme pour moi, vous prélevez des portions avec une grosse cuillère que vous déposez sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Vous placez dessus quelques graines de courge et vous placez le tout au four pour 20 minutes.

Une fois que les biscuits sont cuits, on les laisse refroidir sur une grille. Bien sûr, pas besoin d’attendre qu’ils soient refroidis, on peut se régaler tout de suite avec… Un peu de beurre, et yummmmm… Rien que l’odeur est une invitation…

DSC_0240b

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:09 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

19 mars 2015

..Flan pâtissier zébré (sans gluten)..

Le flan pâtissier est certainement l'une des pâtisseries préférées de ma maman... comme elle me manque beaucoup avec cet océan entre nous, vous comprendrez que j'essaie de l'apater avec mille et une versions de cette gourmandise... Non, non, ce n'est pas sadique, c'est juste un message plein d'amour ! ^o^ En attendant de lui donner l'occasion de goûter à tout cela en direct, on se régale en pensant à elle !

J'avais repéré cette version zébrée il y a quelques mois, mais je l'avais complétement oubliée jusqu'à ce que je fasse un petit tri dans mes mails et qu'elle me revienne en mémoire. Cette fois, pas question de risquer à nouveau l'amnésie, je me suis mise immédiatement aux fourneaux... Belle idée !

DSC_0105b

Pour 8 personnes :

  • lait entier : 1 litre
  • œufs : 6
  • sucre : 130 g
  • fécule de maïs : 120 g
  • cacao amer en poudre : 3 cuillères à soupe
  • vanille : 1 gousse

On commence par préchauffer le four à 180°C.

On verse le lait dans une grande casserole et on le met à bouillir avec la gousse de vanille fendue en deux et grattée.

Pendant ce temps, dans un grand saladier, on fouette les oeufs et le sucre en poudre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. On incorpore ensuite la fécule.

On verse doucement le lait bouillant sur la préparation sans cesser de remuer. On divise l’appareil en deux. On incorpore dans l’une des moitiés le cacao.

On place chaque moitié dans une casserole. On remet à cuire à feu doux, sans cesser de remuer jusqu’à ce que les préparations épaississent.

On place au centre d’un moule à manquer (beurré au besoin), une cuillère à soupe de préparation à la vanille, puis par-dessus, on verse une cuillère de préparation au cacao, etc. Les préparations sont assez épaisses, donc ne pas hésiter à tapoter le moule pour faciliter l’étalement. On continue jusqu’à épuisement des pâtes.

On place ensuite au four pour 45 minutes de cuisson environ.

On laisse entièrement refroidir avant de démouler. Le mieux est donc de préparer la recette la veille pour le lendemain.

C’est vraiment une chouette recette ! C’est ludique et gourmand ! Rapide à faire qui plus est ! A tester pour les accros des flans.

 DSC_0108b

 Maintenant, à vous de jouer !

Source : Cuisiner... tout simplement

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 mars 2015

..La spirale infernale du #DéfiBoulange..

Je reprends beaucoup de plaisir à boulanger ces derniers temps, pour le plus grand plaisir de Mr Pomme qui a abandonné depuis plusieurs semaines les tranches de pain de mie industrielles. Si j’adore cuisiner en général, je trouve que la boulange est une activité qui détend particulièrement. Je ne sais pas si c’est le contact avec la pâte… ou bien moi qui suis un peu folle ! ^o^ Bref… je ne pouvais pas passer cette fois à côté du nouveau #DéfiBoulange de Manue et Nadia. Il faut dire que leur proposition était particulièrement alléchante… La spirale infernale… Une dénomination pleine de promesses… On s’attend presque à voir Bruce Willis débarquer dans la cuisine tout enfariné, un pâton explosif dans la main ! En tous cas, perso, j’ai trouvé la réalisation vraiment ludique et Mr Pomme le résultat très bon ! Tout le monde a donc trouvé son bonheur !

DSC_0226b

Pour 6 personnes environ :

  • farine : 300 g
  • sucre : 50 g
  • sel : 0,5 cuillère à café
  • levure sèche de boulanger : 7 g
  • lait tiède (selon les instructions du fabriquant de levure) : 130 g
  • œuf : 1
  • beurre mou : 80 g
  • confiture de myrtilles sauvages

On commence par placer la levure dans un bol avec le lait tiède et une cuillère à soupe de sucre. On laisse reposer à couvert 10 minutes pour activer la levure.

Dans le bol du robot muni du pétrin, on dépose la farine avec le sel et le restant de sucre, et on mélange bien. On creuse un puits au milieu et on verse le mélange-levure. On commence à pétrir doucement. Puis on incorpore le lait et l’œuf. On pétrit le temps nécessaire à la farine pour absorber les liquides.

Quand la pâte commence donc à se former, on ajoute le beurre en plusieurs fois. On veille bien à ce que tout le beurre soit absorbé avant d’en ajouter à nouveau. On pétrit jusqu’à ce que la pâte se décolle parfaitement du bol. C’est un peu long, mais en même temps, c’est le robot qui travaille.

On récupère le pâton. On boule et on dépose dans un récipient que l’on recouvre. On laisse reposer dans un autre chaud, à l’abri des courants d’air pendant 2 heures ou jusqu’à ce que le pâton double de volume.

Une fois ce premier temps de repos passé, on récupère le pâton. On dégaze. On l’étale sur un plan de travail fariné en un rectangle de 35 cm par 45 cm environ. On nappe avec la confiture et on roule en boudin (le boudin doit faire 45 cm de long).

On dépose le boudin sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. On rejoint les deux extrémités pour former un cercle.

Puis avec un couteau bien coupant, on découpe des tranches d’environ 1 cm de large, en faisant bien attention à ne pas le découper entièrement, c’est-à-dire que les tranches doivent rester en partie attacher au cercle. On rabat ensuite une tranche sur deux à l’intérieur du cercle. On couche légèrement toutes les tranches (si les explications ne vous semblent pas très claires, Manue a pris des photos des différentes étapes).

Puis on laisse à nouveau lever pendant environ 1h30.

Quand la brioche a bien gonflée, on peut préchauffer le four à 180°C. Juste avant de l’enfourner, je l’ai badigeonnée délicatement avec un jaune d’œuf additionné d’un peu de lait et de sucre glace. Puis j’ai saupoudré un peu de sucre sur l’ensemble.

On cuit 20 minutes environ, jusqu’à ce qu’elle soit bien dorée.

On laisse refroidir sur une grille et on se régale.

DSC_0288b

Maintenant, à vous de jouer !

Source : La popotte de Manue

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,



15 mars 2015

..Cauliflower crust - mozzarella et noix..

Envie de bruncher ? Nous sommes dimanche aujourd'hui, c'est donc le moment ou jamais. A la maison, tous les week-end, c'est un petit rituel avec Mr Pomme. On jongle donc entre différentes combinaisons pour ne pas se lasser, mais ce n'est pas difficile de trouver des idées gourmandes pour ce rendez-vous dominical. La semaine passée, il me restait un demi-chou-fleur. J'ai donc eu envie de l'utiliser et je suis partie du principe de cette croute au chou-fleur que je vous avais proposée ici dans une simili-pizza, mais j'ai voulu en faire quelque chose de plus simple. Une sorte de crousti pour accompagner de délicieux oeufs mollets. Un délice que je vous conseille vraiment de tester. J'ai modifié ma recette de base par rapport à mes premières tentatives, c'est pourquoi je vous la livre à nouveau aujourd'hui.

DSC_0090b

Pour 4 personnes :

  • chou-fleur : 1 demi
  • oeufs : 2
  • mozzarella : 300 g
  • sel, poivre, origan séché
  • noix de grenoble : 1 petite poignée
  • quelques graines de courge
  • ciboule : 2

On commence par laver le chou-fleur, détacher les fleurettes que l'on mixe ensuite pour obtenir des grains de la taille de ceux de la semoule. On place le tout (ça a donné l'équivalent de 3 tasses pour moi) dans un récipient en verre. On ajoute 2 cuillères à soupe d'eau. On fait cuire 6 minutes au micro-ondes.

On préchauffe le four à 200°C.

On récupère le chou-fleur. On sale légèrement, on poivre et on assaisonne avec de l'origan séché. Puis on incorpore les oeufs et la moitié de la mozzarella râpée. On mélange bien.

On chemise une plaque allant au four avec du papier sulfurisé. On recouvre avec la préparation que l'on lisse bien. 

On enfourne pour 25 minutes environ, jusqu'à ce que cela soit bien doré.

Quand la croûte est cuite, on récupère. On recouvre avec la mozzarella râpée restante. On place quelques minutes au four, le temps qu'elle fonde. A la sortie du four, on recouvre avec les noix concassées, quelques graines de courge et la ciboule émincée. On sert tout de suite. Ici on l'a accompagné avec des oeufs mollets... un délice !

DSC_0115b

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

13 mars 2015

..Petits cakes légers à la pomme..

Je n'aime pas refaire les mêmes recettes plusieurs fois. Et ce, même quand une recette m'a beaucoup plu... C'est un peu étrange mais je pense que plusieurs personnes derrière leur écran comprendront ce que je veux dire. C'est ce qui arrive quand on blogue j'ai l'impression... Même si l'idée n'est pas de toujours faire quelque chose de nouveau pour nourrir mon espace virtuel, depuis que je blogue, j'ai tout le temps envie de nouveautés, c'est une sorte de frénésie. Si je dois cuisiner, je cherche toujours la nouveauté, à tester de nouvelles choses pour voir si elles fonctionnent, si c'est mieux que ce qui a déjà été goûté. J'ai développé une véritable curiosité culinaire. Et ce qu'il y a de bien, c'est qu'il n'est pas nécessaire de toujours se lancer dans des choses très compliquées pour assouvir cette curiosité, bien au contraire, la cuisine toute simple de tous les jours offre mille et une occasions de varier les plaisirs. Prenons le cas des cakes, il doit y avoir des dizaines de versions sur ce blog... pourtant, je suis encore loin d'en avoir fait le tour ! De fait, quand je vois que Carole en propose une version légère à base de pomme fraîche réduite en purée et avec un peu d'huile d'olive... ma curiosité est piquée ! Et ça pour le plus grand plaisir de mon goûteur qui n'a pas imaginé une seule seconde que le cake était sans beurre tellement il était moelleux ! Une réussite ! J'ai adaptée la version pour coller aux goûts de la maison... rhum/raisins évidemment ! 

DSC_0119b

Pour 6 petits cakes :

  • farine : 180 g
  • poudre d’amandes : 40 g
  • poudre à lever : 5 g
  • pomme golden : 1 grosse (soit environ 150-160 g de chair une fois épluchée et épépinée)
  • sucre roux : 100 g
  • huile d’olive : 40 g
  • œufs : 3
  • raisins secs : 75 g
  • rhum : 1 cuillère à soupe

On commence par préchauffer le four à 180°C.

Dans un grand saladier, on mélange la farine, la poudre à lever et la poudre d’amandes. On ajoute les raisins secs. On mélange.

On pèle et on épépine la pomme. Dans le bol d‘un robot mixeur, on place la pomme avec le sucre et on mixe jusqu’à obtenir une purée. On ajoute ensuite l’huile d’olive. On redonne un coup de mixeur pour bien mélanger. Puis on ajoute les œufs un par un en mixant entre chaque ajout. Enfin, on incorpore le rhum et on redonne un dernier coup de mixeur.

On incorpore enfin la purée dans le mélange sec à l’aide d’une fourchette comme pour des muffins, sans trop mélanger (il doit rester des gros grumeaux).

On verse dans des petits moules à cakes préalablement beurrés et on enfourne pour 22 minutes de cuisson environ. Les cakes doivent être bien dorés et la lame d’un couteau doit ressortir sèche.

On démoule et on laisse refroidir sur une grille.

Y’a plus qu’à !

DSC_0193b

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Alter Gusto

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

11 mars 2015

..Nouilles chinoises multi-protéines..

Cela faisait véritablement une éternité que je n'avais pas cuisiné quelque chose qui nous propulse en Asie d'un seul coup de fourchette. C'est peut-être parce que je me suis enfin décidée à trier les photos de notre voyage en Chine en 2008 et que je me suis replongée dans les saveurs de ce voyage... je ne sais pas, mais c'était devenu une obsession... Cuisiner à la mode chinoise et vite ! Le voyage n'est pas vraiment pour moi puisque le plat est bourré de gluten, mais ça m'a vraiment fait plaisir de le préparer. Je n'ai pas trop su comment le nommer, mais ce qui est sûr, c'est que ce plat est parfait pour celles et ceux qui ont besoin de nourrir leurs muscles... entre le tofu, le poulet, les crevettes séchées et les fruits de mer... les protéines ne manquent pas. Mais cela reste assez équilibré grâce aux oignons, aux champignons noirs et aux bok choy. Ce qui est sûr, c'est que j'aime les effluves de ces bons plats qui me ramènent à la mémoire des moments tellement agréables...

DSC_0120b

Pour 8 personnes :

  • poitrine de poulet : 400 g
  • tofu : 450 g
  • fruits de mer : 250 g
  • crevettes séchées : 60 g
  • nouilles chinoises aux oeufs : 500 g
  • champignons noirs émincés : 1 poignée
  • gros oignon : 1
  • mini bok choy : 4
  • ciboules : 5

Pour la marinade :

  • mirin : 2 cuillères à soupe
  • sauce soja : 100 ml
  • huile de pépins de raisin : 3 cuillères à soupe
  • gousses d'ail écrasées : 3
  • pâte de piment : 2 cuillères à café
  • cinq-épices : 1 cuillère à café

On commence par préparer la marinade en mélangeant l'ensemble des ingrédients.

On coupe ensuite en cube le tofu et le poulet que l'on dépose dans la marinade avec les fruits de mer. On mélange bien pour que l'ensemble des protéines soit enrobé de marinade. On couvre et on laisse reposer au frais pendant au minimum 3 heures.

Une fois le temps de repos passé, on réhydrate les champignons noirs et les crevettes séchées. On fait cuire les pâtes selon les indications du fabricant.

On émince l'oignon et le bok choy.

On dépose les protéines avec toute la marinade dans un wok bien chaud. Quand le poulet est presque cuit, on réserve. 

Dans le même wok, sans le laver, on fait revenir l'oignon et le bok choy rapidement. L'idée, c'est de ne pas trop cuire le tout pour que les légumes restent croquants. On ajoute les champignons noirs égouttés. On verse les nouilles et les crevettes égouttées également, et on remet les protéines dans le wok. On mélange bien pour tout amalgamer et permettre aux légumes et aux pâtes de s'imprégner de la marinade. 

Au moment de servir, on découpe la ciboule que l'on dépose sur les pâtes. On se régale de ce petit plat bien bien chaud !

DSC_0083b

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

09 mars 2015

..Enfin le gâteau magique..

Pour moi qui considère la cuisine comme de la magie, j’ai tenu longtemps contre l’envie de tester le fameux gâteau magique qu’on voit partout… Soyons honnête, c’est pas uniquement par esprit de contradiction (et oui ! mais si...), c’est surtout parce qu’il est plein de gluten et que je savais que je ne pourrais pas en profiter (égoïste !)… Mais comme je suis une gentille Madame Pomme et que j’ai à la maison un adorable Mr Pomme, je me suis lancée à mon tour dans la réalisation de ce gâteau qui a plus que fait le tour de la blogosphère… Vous pourrez en trouver des versions vraiment partout. Pour ma part, c’est chez That’s Amore que je suis allée m’inspirer… Alors je vais pas être très originale aujourd’hui et juste vous conseiller de vous y mettre si c’est pas déjà fait !

DSC_0089b

Pour 8 personnes :

  • oeufs : 4
  • sucre : 110 g
  • eau : 1 cuillère à soupe
  • beurre fondu : 100 g
  • farine : 115 g
  • lait tiède : 500 g
  • rhum à la vanille : 1 cuillère à soupe

On commence par monter les blancs en neige très ferme.

On préchauffe le four à 150°C.

Dans la cuve du robot, on mélange les jaunes d’œuf avec le sucre et l’eau. On ajoute ensuite le beurre fondu tiédi et le rhum. On mélange à nouveau, puis on incorpore la farine. On ajoute enfin le lait, progressivement, sans cesser de mélanger. On obtient un appareil très liquide.

Il reste finalement à incorporer les blancs d’œuf. Cela se fait délicatement, à la maryse pour éviter de casser les blancs.

On dépose au fond du moule les framboises concassées. On verse par-dessus l’appareil. Puis on place au four pour 50-60 minutes de cuisson. Le gâteau doit être assez ferme à la sortie du four. On le laisse refroidir dans le plat avant de la placer au frais pour toute une nuit. Le lendemain, on démoule délicatement sur un plat de service et on se régale de ces trois belles couches : flan, crème et génoise… magique !

DSC_0114b

Maintenant à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 mars 2015

..Pomme d'amour..

Allez on est samedi, alors c'est le moment où jamais d'organiser un bon petit apéro entre amis ou avec son n'amoureux. Rien de mieux pour réchauffer l'ambiance et si vous chercher une idée originale pour enivrer votre petit monde, je vous propose ce petit cocktail ultra simple à réaliser, qui ne demande pas beaucoup d'ingrédients... du cidre de glace (l'une des spécialités du Québec) et de la vodka, association que j'avais déjà vue dans un cocktail mais jamais testée encore. Comme j'avais de la vodka aux cranberries qui infusait depuis plus de deux ans, je me suis dit que c'était l'occasion rêvée de la tester... bingo ! Association parfaite ! Attention, ça tourne un peu la tête, ça chauffe, mais avec modération, c'est un délice ! Comme je ne savais pas comment appeler ça, je me suis laissée inspirer par la jolie couleur rouge et ambre du mélange... pomme d'amour !

DSC_0032b

 Par personne :

  • cidre de glace : 60 ml
  • vodka cranberries : 60 ml
  • glaçons si ça vous tente

Il suffit de mélanger le cidre de glace et la vodka au shaker. On remue bien. Puis on verse le tout dans un verre avec quelques glaçons. Tchin !

DSC_0051b

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,



Fin »