Bien fait pour ta pomme !

15 novembre 2016

..Spirale brioche au chocolat-praliné..

En manque de boulange, il me fallait trouver une brioche sympa à faire ce week-end pour assouvir ce besoin (pour le plus grand plaisir de mon grand gourmand) ! Au détour de mes balades virtuelles, je suis tombée sur cette spirale briochée chez Chocociframboise. Le principe de cette brioche qu'on peut manger en la déroulant m'a tout de suite séduit ! Sitôt découverte, sitôt faite ! Et sitôt faite... sitôt engloutie ! 

Pour la garnir, j'ai réalisé une ganache chocolat-praliné. Une bonne brioche bien gourmande donc !

DSC_1948-2

Pour 6 à 8 personnes :

Pour la brioche :

  • lait : 250 g
  • farine : 500 g
  • levure sèche de boulangère : 7 g
  • beurre mou : 70 g
  • sucre : 50 g
  • oeuf : 1 + 1 jaune pour dorer

Pour la ganache :

  • chocolat noir 55% : 100 g
  • pralinoise : 100 g
  • crème liquide entière : 100 g
  • pâte de noisette : 1 cuillère à soupe
  • beurre : 20 g
  • poudre de cacao : 1 cuillère à soupe

1- Préparation de la pâte à brioche :

On commence par faire chauffer le lait en respectant la température indiquée par le fabriquant de la levure (entre 50 et 55°C pour moi). On délaie la levure dans la moitié du lait tiédi avec une cuillère à café de sucre prise dans les 50 g de sucre. On laisse reposer en couvrant pendant une dizaine de minutes pour actover la levure.

Pendant ce temps, dans le bol du robot, on verse la farine et le restant de sucre. On mélange bien. On creuse un puits.

On verse dans le puits l'oeuf, puis le restant de lait et le mélange lait/levure. On lance le pétrissage avec le crochet. Quand la pâte commence à bien se former, on ajoute le beurre coupé en petits morceaux progressivement. On attend à chaque fois que le beurre soit absorbé avant d'en ajouter plus.

Quand la pâte est souple, on arrête le pétrissage. On boule et on dépose dans un plat. On couvre avec un torchon propre. On laisse dans un endroit chaud, à l'abris des courants d'air, pour la première levée pendant environ 1h30 ou jusqu'à ce que la pâte double de volume.

2- Préparation de la ganache :

Pendant que la pâte lève tranquillement, on réalise la ganache.

Pour cela, on fait fondre le chocolat et pralinoise ensemble au bain-marie. Quand le chocolat est lisse. On fait chauffer la crème. On verse ensuite la crème en 3 fois sur le chocolat en prenant soin de bien mélanger entre chaque ajout pour obtenir un noyau bien lisse et brillant.

On ajoute ensuite le beurre et la pâte de noisette. On mélange bien pour faire fondre. Puis on incorpore le cacao. On réserve jusqu'à utilisation.

3- Montage de la brioche :

On récupère la pâte. On dégaze. On sépare la pâte en 3. 

Avec un laminoire, on réalise des bandes de pâte de 2 cm d'épaisseur et d'environ 13 cm de largeur.

On dépose les bandes sur un plan de travail fariné. On nappe avec la ganache. On peut être généreux ! On découpe chaque bande dans la largeur pour en obtenir 6 d'environ 6/6.5 cm de largeur. 

On enroule la première bande sur elle-même pour obtenir un escargot que l'on place au centre d'un moule à manqué de 24 cm (beurré et fariné). On enroule ensuite les autres bandes tout autour jusqu'à épuisement des bandes. 

On dépose ensuite la brioche dans un endroit sec et sans courant d'air pour 30 minutes de levée.

Au terme de cette seconde levée, on récupère la brioche, on dore avec le jaune d'oeuf. Pendant que le four préchauffe à 180°C. Quand il est arrivé à température, on enfourne pour 35 minutes de cuisson environ.

À la sortie du four, on démoule et on laisse refroidir sur une grille. On se régale ensuite en déroulant avec gourmandise chaque bandelette !!

DSC_1965-2

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Chocociframboise

Posté par Pour ta pomme à 00:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


11 août 2016

..Quatre-quarts aux framboises (recette de Pierre Hermé)..

Cela faisait longtemps que je n'avais pas fait de gâteau pour le petit-déj de Mr Pomme, mais face à ces jolies framboises... je n'ai pas pu résister ! Et voilà un joli quatre-quart bien parfumé !

Pour la recette, on ne peut pas dire que j'ai pris beaucoup de risques, puisque c'est du côté de Pierre Hermé (avec cette recette repérée sur le blog de Zéro miette !) que je suis allée chercher l'inspiration. Un résultat à la hauteur de ces petites beautés rouges que j'ai tendance à boulotter allégrement toute seule dans mon coin, il faut bien l'avouer (et je n'ai même pas honte)... Bien moelleux et parfumé, la recette est parfaite... Il y a des jours où je maudis mon ventre et son intolérance au gluten... ^-^ Heureusement, j'ai pu me satisfaire de la bonne odeur sans voir mon bidou gonfler comme un ballon de baudruche !

DSC_0145-2

Pour un cake de 22 cm : 

  • oeufs : 3
  • sucre : le même poids que les 3 oeufs
  • beurre : le même poids que les 3 oeufs
  • farine : le même poids que les 3 oeufs
  • sel : 1 pincée
  • liqueur de framboises
  • framboises fraiches : 200 g

On commence par préchauffer le four à 200°C (et oui, même l'été rien ne m'arrête !).

Pour les quantités, c'est plutôt facile... On pèse les œufs, puis on prends le même poids de sucre, de beurre et de farine (et oui... le quatre-quarts trouve l'origine de son nom ici... ^-^).

On fait fondre doucement le beurre dans une casserole.

Pendant ce temps, on sépare les blancs des jaunes. On bat les blancs en neuge très ferme avec le sel.

Dans un saladier, on bat les jaunes avec le sucre en poudre jusqu’à ce que le mélange blanchisse et double de volume.

On ajoute ensuite le beurre fondu. On mélange bien et quand il est incoporé totalement, on ajoute la farine, puis la liqueur de framboises. On mélange bien pour obtenir un appareil bien lisse.

On incorpore finalement les blancs en opérant délicatement avec une maryse pour ne pas les casser. On ajoute aussi délicatement que possible les framboises. Puis on verse le tout dans un moule à cake beurré et fariné. 

On fait cuire pendant 15 minutes à 200°C, puis on abaisse la température du four à 180°C et on poursuit la cuisson pendant environ 25 à 30 minutes. Il faut que la lame du couteau ressorte séche. 

On laisse ensuite légèrement refroidir avant de démouler. Puis on le place sur une grille pour qu'il refroidisse totalement... Et ensuite : bonjour gourmandise !

DSC_0179-2

Maintenant, à vous de jouer !

Source : recette de Pierre Hermé repérée sur le blog Zéro miette !

Posté par Pour ta pomme à 01:51 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

05 août 2016

..Hummus aux champignons et aux oignons caramélisés..

Je vous avais dit que le hummus allait probablement devenir mon obsession de l'été... c'est chose faite ! Les versions se succèdent pour notre plus grand plaisir. C'est tellement bon !

Cette version aux champignons est de très loin ma préférée ! Ce hummus était à tomber et on s'est presque battu pour finir le bol. Si j'ai d'autres variantes en tête, je pense que la recette d'aujourd'hui sera difficile à détrôner. 

En plus, cette fois, j'ai pris la peine de peler les pois chiches (avec l'aide précieuse de Mr Pomme). En réalité, c'est très simple à faire. Il suffit de les faire tourner entre les doigts et la peau part toute seule. C'est un peu long, mais avec de l'aide, ça passe bien. Et ça fait une grande différence : la texture est d'une douceur incroyable ! Ultra crémeuse.

DSC_0081-2-2

Pour un bol :

  • pois chiches en conserve : 230 g (poids net égouttés)
  • champignons de Paris : 80 g
  • oignons doux : 80 g
  • sucre en poudre : 1/2 cuillère à café
  • tahini : 20 g
  • jus de citron jaune : 20 g
  • huile d'olive : 2 cuillères à soupe
  • ail : 1 gousse d'ail
  • persil : 6 cuillères à soupe de persil frais haché
  • poivre au goût 
  • sel au goût (si la conserve ne contient pas déjà du sel)

Pour décorer :

  • huile d'olive
  • noix de grenoble grossièrement hachées

On commence par peler les champignons que l'on tranche. On tranche également l'oignon. On fait chauffer une poêle avec un peu de beurre et on fait dorer dedans l'oignon avec le sucre pour les faire fondre et leur permettre de caraméliser. On ajoute ensuite les champignons. On cuit quelques minutes jusqu'à ce qu'ils soient bien tendre. On stoppe la cuisson. On sale, on poivre, on ajoute le persil. On mélange bien et on laisse refroidir.

On rince ensuite soigneusement les pois chiches que l'on pèle. On dépose dans le bol du robot mixeur un tiers des pois chiche avec l'huile d'olive, le tahini, le jus de sucre, l'ail écrasé. On mixe jusqu'à obtenir une purée bien lisse. Puis on ajoute le tiers suivant de pois chiche. On mixe à nouveau. Puis le dernier tiers et on mixe. Et enfin le mélange champignon/oignon/persil (en gardant 2 grosses cuillères à soupe pour la déco). On mixe à nouveau pour obtenir une texture lisse et homogène.

On rectifie l'assaisonnement si nécessaire et on ajoute de l'eau (je n'en ai pas eu besoin) si le hummus est trop épais.

On verse la purée dans un bol. On creuse des sillons dans lesquels on verse de l'huile d'olive. On dépose dessus le mélange champignon/oignon/persil réservé et quelques noix de grenoble grossièrement hachées.

On déguste ensuite cette tuerie autour d'un bon verre avec des chips de maïs ou du pain plat grillé.

DSC_0124-2

Maintenant, à vous de jouer !

04 août 2016

..Framtastik (sans gluten) : framboise, citron et chocolat blanc..

Cette recette date un peu (oh... juste un an...), mais comme elle est de saison et que je l'adore, je vous la propose ! J'avais réalisé cette déclinaison sans gluten des célèbres fantastik de Michalak quand mes parents étaient venus nous rendre visite l'été dernier. J'adore (bon comme tout le monde, ok !) le principe. C'est déclinable à l'infini et tellement plus rapide à faire qu'il n'y paraît. Et le résultat en jette !

Pour cette version, j'avais pris peu de risque... framboise, citron et chocolat blanc ! Rien de sorcier là-dedans, juste un peu de patience pour réaliser les différentes étapes !

DSC_0509-2

Pour la ganache montée au chocolat blanc :

  • chocolat blanc : 100 g
  • crème liquide : 160 g + 70 g

Pour le sablé :

  • farine de riz complet : 200 g
  • poudre d'amandes : 50 g
  • gomme de guar : 5 g
  • beurre bien froid : 100 g
  • sucre : 60 g
  • oeuf : 1

Pour le moelleux citron

  • oeuf : 1
  • sucre : 80 g
  • crème épaisse : 40 g
  • huile d'olive : 20 g
  • fécule de maïs : 60 g
  • poudre à lever : 1 g
  • beurre : 20 g
  • zeste d'un citron jaune

Pour le sirop citron :

  • eau : 50 g
  • sucre : 25 g
  • jus de citron : 25 g

Pour finir :

  • framboises : une 30ne
  • chocolat noir : 30 g
  • crème liquide : 1 cuillère à soupe
  • amandes effilées grillées au four

1- Préparation de la ganache montée (J-1) :

La veille, on met le chocolat à fondre doucement au bain-marie. On met ensuite à chauffer les 160 g de crème.

On place le chocolat dans un bol qui supporte la chaleur. Puis on incorpore 1/3 de la crème chaude. On mélange bien pour obtenir un noyau lisse et brillant. On ajoute ensuite le deuxième tiers, et on mélange encore vivement. Puis on fait pareil avec le dernier tiers.

On parfait l'émulsion au mixeur plongeant. Puis on ajoute les 70 g de crème froide restant.

On filme au contact. Puis on place au frais pour toute la nuit.

2- Préparation du sablé :

On commence par mélanger ensemble la farine, le sucre, la poudre d'amandes et la gomme de guar.

On incorpore du bout des doigts le beurre coupé en morceaux pour sabler le tout. Puis on ajoute l'oeuf de façon à obtenir une boule de pâte qui se tienne bien (mais attention à pas trop travailler la préparation).

On dépose les deux tiers de la pâte environ dans un moule à manquer et on applatit avec les doigts pour tapisser tout le fond.

On place le tiers restant sur une plaque de pâtisserie, on étale en un petit carré de 1 cm d'épaisseur. Ce tiers va servir pour la déco.

On place au frais pour 1 heure, puis on met le sablé à cuire dans un four préchauffé à 180°C. Au bout de 10 minutes environ, le sablé doit être doré, on sort du four.

3- Préparation du moelleux citron :

On baisse la température du four à 170°C.

On fait blanchir l'oeuf avec le sucre et le zeste de citron en fouettant vivement le tout.

Quand le mélange a blanchi et a doublé de volume, on ajoute la crème. On incorpore ensuite la fécule et la poudre à lever, puis l'huile d'olive.

On place ensuite la préparation sur le sablé et on fait cuire 10 minutes environ, jusqu'à ce que le moelleux dore.

Quand c'est cuit, on sort du four, on démoule délicatement et on laisse refroidir sur une grille. 

4- Préparation du sirop :

Rien de compliqué là parce qu'il suffit de mélanger tous les ingrédients.

5- Montage :

On récupère la ganache que l'on bat au fouet pour obtenir une crème onctueuse et ferme. On place dans une poche à douille.

On fait fondre le chocolat noir au bain-marie et quand il est fondu, on ajoute la crème. On mélange bien. On place le chocolat dans une petite poche pour faciliter le remplissage des framboises.

On récupère ensuite le sablé/moelleux. On le punche avec le sirop pour bien l'imbiber. Puis on poche la ganache sur la base sablé/moelleux. On dépose dessus de manière anarchique les framboises. On les remplit avec la ganache au chocolat noir.

On brise le carré de sablé restant. On place les morceaux dans la ganache. On ajoute sur le tout les amandes effilées dorées préalablement au four.

Et voilà ! Done ! Maintenant, on se régale. On peut procéder au montage au dernier moment (c'est plus rapide qu'il n'y paraît) ou le préparer avant le repas et laisser ensuite le framtastif au frais jusqu'au dessert. 

DSC_0554-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 00:52 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

01 août 2016

..Curry de poulet au lait de coco et garam massala..

Youhou ! Mes vacances démarrent officiellement aujourd'hui. Même si je vais travailler pour préparer ma rentrée, c'est quand même un vrai plaisir de se savoir en vacances. Re-lax ! Et pour démarrer en beauté, je m'offre une excursion au soleil avec ce délicieux curry de poulet aux saveurs d'ailleurs ! Lait de coco... garam massala... paprika... menthe... noix de cajou... sortez les lunettes de soleil et les tongs, aujourd'hui on dîne sous les cocottiers !

DSC_0080-2

Pour 8 personnes : 

  • blancs de poulet : 1.2 kilos environ
  • lait de coco : 400 ml
  • eau : 100 ml
  • oignon doux : 1 gros
  • garam massala : 1 cuillère à soupe
  • paprika : 1 cuillère à café
  • beurre de coco : 2 cuillères à soupe
  • tabasco : 10ne de gouttes
  • raisins secs : 50 g
  • noix de cajou : 50 g
  • fécule de maïs : 2 cuillères à soupe
  • menthe fraîche
  • sel

Dans une cocotte, on fait fondre le beurre de coco. Quand il est chaud, on y fait dorer rapidement les blancs de poulet coupés en morceaux (pas besoin de les faire cuire à coeur) et préalablement enrobés de fécule de maïs. Quand ils sont dorés, on réserve.

Dans la même cocotte, sans la laver, on fait dorer l'oignon coupé coupé en lamelles. On place dans la cocotte en même temps les épices pour qu'elles dégagent tous les parfums. Quand l'oignon est doré, on remet le poulet. On ajoute les raisins secs, les noix de cajou et on verse dessus l'eau et le lait de coco. On assaissone avec le tabasco et un peu de sel.

On mélange bien avec une cuillère en bois et on fait mijoter une 20ne de minutes jusqu'à ce que le poulet soit bien tendre et cuit à l'intérieur.

Au moment de servir (pommes de terre vapeur ou riz seront des alliés de choix !), on dépose sur le tout quelques feuilles de menthe ciselées... Un délice !

DSC_0069-2

Maintenant, à vous de jouer !

Une autre variante est disponible ici : clic !


31 juillet 2016

..Smoothie estival : pêche, fraise, romarin et gingembre..

Oui, oui, oui... jusqu'à la fin de l'été vous allez en manger des smoothies. Que voulez vous, étant donné toutes les variantes imaginables, c'est difficile de se lasser. Mais dès que mon panier de fruits tournera à nouveau autour du trio hivernal : pomme, banane, kiwi... je passerai à autre chose sans aucun doute ! Pour cette version, j'ai joué la carte de l'été avec deux symboles des beaux jours : la fraise et la pêche. Le tout revelé avec quelques brins de romarin... Alliance fatale !

DSC_0390-2

Par personne :

  • pêche jaune : 110 g environ
  • fraises : 100 g
  • citron jaune : 30 g de jus
  • miel de framboisier : 25 g
  • yaourt : 80 g
  • décoction de gingembre (un morceau de gingemble pelé et coupé en tranches que l'on fait bouillir dans de l'eau et que l'on laisse ensuite mariné plusieurs heures) : 3 cuillères à soupe
  • feuilles de romarin : 10

Toujours un jeu d'enfant ! On presse le citron. On place le jus dans un mixeur avec la pêche coupée en gros cubes, les fraises lavées et équetée, le miel, le gingembre, le romarin..'.. et le yaourt. Et on mixe juqu'à obtenir un beau smoothie bien onctueux et coloré !

DSC_0404-2

Maintenant, à vous de jouer ! 

Posté par Pour ta pomme à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

30 juillet 2016

..Gigot d'agneau de 5 heures (terriblement fondant)..

Si avec ce flan pâtissier, j'avais pensé très fort à ma maman, ce gigot d'agneau n'a pas manqué de me faire penser à mon papa ! Autant dire que nous nous sommes régalés ! Cela fait plusieurs fois que je fais cette recette, mais je n'ai jamais eu le temps de prendre le plat en photo pour le mettre sur le blog. L'erreur est maintenant réparée, même si je vous accorde qu'on peut faire mieux que des photos prises alors que la nuit est déjà tombée... mais bon, que voulez vous... 5 heures de cuisson, c'est long ! Long, mais ça en vaut la peine parce que la viande est terriblement fondante... confite (vous voyez la viande qui se détache toute seule de l'os sur la photo... un régal !)... la prochaine fois, je pense que je vais tenter les 7 heures de cuisson pour pouvoir le déguster à la petite cuillère !

DSC_0067-2

Pour un gigot de 2 kilos :

  • gigot d'agneau du Québec
  • vin blanc sec : 200 ml
  • bouillon de volaille : 100 ml
  • oignon doux : 1
  • miel de pommier : 3 cuillères à café
  • thym : 3 branches
  • laurier : 2 feuilles 
  • cumin : 1 grosse cuillère à café
  • clous de girofle : 5
  • ail : 5 gousses

On commence par faire dorer le gigot sur toutes ses faces dans une cocotte en fonte allant au four. Pour cela, on fait fondre un peu de beurre dans la cocotte, et quand ça pétille, on dépose dedans le gigot. Quand il est bien dorer, on réserve.

On met le four à préchauffer à 150°C.

On débarrasse le gras de la cocotte, puis, sans la laver, on fait dorer dedans les oignons doux coupés en lamelles. Quand ils sont bien dorés, on stoppe la cuisson. On place le gigot sur les oignons, on mouille avec le vin et le bouillon. Puis on nappe le gigot avec le miel, on saupoudre de cumin. Et on dépose dans la cocotte les autres ingrédients : thym, laurier, clous de girofle et gousses d'ail entières mais pelées. 

On place au four et on laisse mijoter gentiment pendant 5 belles heures. On arrose régulièrement avec le jus pendant ce temps, et on profite des effluves à chaque ouverture de la cocotte !

Je peux vous dire que ça embaube bien un petit appartement et que ça donne faim bien avant la fin des 5 heures de cuisson !

DSC_0027-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 07:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

28 juillet 2016

..Mousse vegan aux deux chocolats (au jus de pois chiches)..

Cela faisait plusieurs mois que ces mousses au chocolat végétales que l'on voit fleurir sur le net m'intriguaient... Autant dire que la réalisation de ce hummus était l'occasion rêvée de passer la recette par la case "test". Je prenais un "risque" parce que la mousse au chocolat est certainement l'un des desserts préférés de Mr Pomme. Mais fidèle à son tempérament aventureux, il m'a dit tout de suite "go !".

Si j'ai été totalement bluffée par la montée de ces faux blancs d'oeuf, j'étais plus inquiète au moment du mélange... Le chocolat avait du mal à se mélanger aux blancs (après coup, je me dis que je ne les avais peut-être pas assez montés même s'ils me semblaient bien fermes quand même) et il m'a fallu un moment pour trouver le bon coup de main avec la spatule... du coup, j'ai eu peur d'avoir un peu trop travaillé le tout quand j'ai constaté que la préparation était plutôt liquide au final... J'ai quand même tout versé dans des verres en attendant avec fébrilité le verdict deux heures plus tard... Et bien... bluffée... au bout d'une heure seulement la mousse était prise, et au bout des 2 heures, elle était parfaite. La texture est agréable, et pour les pois chiches... et bien il faut vraiment être au courant que cette mousse a un lien de parenté avec eux pour le savoir parce que sans ça, impossible de le deviner ! Autant dire que le succès a été au rendez-vous et que l'expérience sera renouvelée.

DSC_0075-2

Pour 4 mousses :

  • jus de pois chiches bio : 170 g
  • chocolat au lait (avec du lait de riz) : 100 g
  • chocolat noir : 110 g
  • cacao amer : 1 cuillère à soupe
  • rhum : 1 cuillère à soupe

On commence par faire fondre doucement les chocolats au bain-marie. Quand ils sont bien lisses, on ajoute le cacao. On mélange.

On met le jus de pois chiche dans le bol du robot et on fouette jusqu'à obtenir une neige bien ferme.

On procède ensuite comme on le fait classiquement avec de la mousse au chocolat : on verse un peu de blanc dans le chocolat et on mélange vivement pour détendre la préparation. On ajoute le rhum. Puis on incopore le restant de blanc en y allant doucement avec la spatule, en soulevant la masse.

On verse ensuite dans des verrines et au frais pour 2 heures !

DSC_0096-2

Maintenant, à vous de jouer !

26 juillet 2016

..Aiguillettes de poulet au lait de coco et gingembre (au BBQ)..

Sortez vos passeports, on part en escapade ! Le BBQ continue à chauffer à l'image des belles températures que nous avons à Montréal en ce moment. Et comme les vacances ne sont pas encore d'actualité, il nous permet de nous évader un peu en racontant de belles histoires gourmandes à nos papilles. Et cette marinade au lait de coco et au gingembre fait voyager, ça c'est sûr ! Mariner ainsi, le poulet est terriblement fondant et parfumé ! 

DSC_0054-2

Pour 2 personnes :

  • aiguillettes de poulet : 200 g
  • lait de coco : 4 cuillères à soupe
  • ail : 1 gousse
  • huile d'olive : 0.5 cuillère à café
  • gingembre : un petit morceau de 1 cm environ
  • tabasco : 6 gouttes
  • paprika

On prépare la marinade. Pour cela, on mélange dans un bol le lait de coco et l'ail écrasé, l'huile, le gingembre râpé, le tabasco et le paprika.

On verse le tout sur le poulet. On recouvre avec du papier film (ou bien on place le tout dans un petit sac congélation). On laisse mariner au minimum 2 heures au frigo, toute nuit dans l'idéal.

On préchauffe ensuite le BBQ et on fait cuire rapidement le poulet sur chaque face à feu vif. On sert immédiatement !

DSC_0073-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

24 juillet 2016

..Hummus aux poivrons rouges grillés..

Et voilà donc mon autre marotte de l'été : après les glaces, les smoothies et les BBQ, voici venus les hummus. Et oui... je fonctionne de manière assez cyclique hein... Mais notez que contrairement à ce que l'on dit de la folie, en cuisine, on peut continuer à faire et obtenir des résultats toujours différents. Il suffit du petit plus qui fait la différence. Et cette fois, mon petit plus c'était un peu de poivron rouge grillé (un poivron simplement grillé au BBQ et débarrassé ensuite de sa peau) et du tabasco. 

Je vous livre sans attendre cette recette qui a fait mon bonheur (comme quoi il n'y a pas que le chocolat pour me combler... quoique j'ai vu un hummus de chocolat que je vais certainement bientôt tester... on s'en reparle ! ^-^)

DSC_0025-2

Pour un bol :

  • pois chiches en conserve : 230 g (poids net égouttés)
  • poivrons rouges grillés : 100 g
  • tahini : 20 g
  • jus de citron jaune : 20 g
  • huile d'olive : 2 cuillères à soupe
  • ail : 1 gousse d'ail
  • paprika : 0.5 cuillère à café
  • tabasco : 12 gouttes
  • poivre au goût 
  • sel au goût (si la conserve ne contient pas déjà du sel)
  • eau : 1 à 2 cuillères à soupe

Pour décorer :

  • huile d'olive
  • paprika
  • persil frais émincé
  • pignons de pin

On commence par rincer soigneusement les pois chiches que l'on dépose ensuite dans le bol du robot mixeur avec tous les ingrédients sauf l'eau. On mixe jusqu'à obtenir une purée bien lisse.

On ajoute alors 1 cuillère à soupe d'eau puis on mixe à nouveau. On verse encore de l'eau si nécessaire, jusqu'à obtenir la texture qui convienne.

On verse la purée dans un bol. On creuse des sillons dans lesquels on verse de l'huile d'olive. On saupoudre avec du paprika et on parsème avec un peu de persil finement haché et quelques pignons de pin.

On déguste ensuite autour d'un bon verre avec des chips de maïs ou du pain plat grillé.

DSC_0005-2

Maintenant, à vous de jouer !