31 août 2011

..Quand Jamie s'invite : Scones aux myrtilles..

Aujourd'hui, c'est Jamie qui nous régale.

Ce matin, je me suis levée de bonne heure et de bonne humeur (mais pas franchement en catimini vu que la sonnerie du réveil à 7h30 n'est pas ce qu'il y a de plus discret pour se lever sans être remarquée...) pour préparer ces délicieux scones que j'avais repérés la veille sur internet. Et je dois dire que je suis plutôt contente. J'avais déjà posté une version au tout début de mes aventures blogesques, mais là, je sais pas si c'est l'effet Jamie Oliver ou le fait que j'ai un peu plus d'expérience, ils m'ont paru plus simples à réaliser et bien plus moelleux. A refaire donc encore et encore... Pas vrai Mr Pomme ?!!?

P1620249

Pour 15 scones :

  • 120 g de myrtilles séchées (trempées préalablement un bon quart d'heure dans du jus d'orange)
  • 450 g de farine
  • 2 sachets de levure chimique
  • 120 g de beurre
  • 1 pincée de sel
  • 2 gros oeufs
  • 5 cuillères à café de lait (et du lait pour dorer)

On commence par préchauffer le four à 200°.

Dans le bol du robot mixeur, on place la farine, la levure, le sel et le beurre. On donne quelques impulsions pour mélanger. On bat les oeufs avec le lait et on les ajoute à la préparation. On mélange par implusion avec le mixeur. Il faut que les ingrédients soient amalgamés, sans que la pâte soit trop travaillée. On doit donc obtenir une pâte qui ressemble un peu à un crumble.

On transfère la pâte dans un saladier et on ajoute les myrtilles, on mélange grossièrement à la main.

On place la pâte sur un plan de travail fariné. On aplatit avec la main (la pâte doit alors faire environ 2 cm d'épaisseur). On découpe les scones avec un emporte-pièce. On rassemble les chutes sans trop les travailler et on continue jusqu'à épuisement de la pâte.

On nappe les scones avec un peu de lait. Puis on place au four pour 15 minutes de cuisson afin d'obtenir des scones dorés.

On laisse refroidir sur une grille et on déguste tiède avec de la confiture ou bien du miel (ou encore du beurre ou de la crème... c'est comme on veut !).

Rapide à faire et délicieux pour commencer avec gourmandise la journée !

P1620268

A vous de jouer !

Source : Daily mail Online

Posté par Pour ta pomme à 09:57 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


27 août 2011

..La boulange du week-end : petits pains au lait..

Allez, il faut que je sois honnête, cette boulange n'était pas du tout censée être celle du week-end, mais celle de la réconciliation puisque toute la semaine Mr Pomme a boudé parce qu'il déjeunait du (dégeu) pain de mie industriel à la suite d"une grosse crise de flémingite aiguë de mon côté le matin. Alors pour me faire pardonner de l'avoir privé de ses pancakes préférés auquel il a vite pris goût, je  me suis dit "allez, pour le dernier jour de boulot, je vais lui faire plaisir et lui faire des pains au lait comme il aime" (mon Dieu ce que je peux être une femme attentionnée...)... Et puis comme ça, ça me donne l'occasion de me plonger un peu dans le livre (le sourire...) de ce cher Gontran. Sauf qu'hier c'était déjà le dernier jour de la semaine, et pas jeudi comme je le pensais quand j'ai voulu me lancer dans ma bonne action, et que donc cette semaine aura été celle de la déch' matinale et du pti déj' à la grimace... et qu'il ne l'aura pas fini en beauté et gourmandise... Faut dire que les vacances, ça aide pas pour savoir quel jour on vit...

Bon, ce matin, j'ai eu le droit par contre à un énorme sourire quand à peine réveillé, il a vu les petits pains au lait dans le four... C'est toujours ça de pris ! ^-^

Alors, si j'ai suivi les quantités indiquées dans la recette de Gontran, je n'ai pas suivi sa procédure. J'ai fait un petit mix de ce que j'ai pu lire à droite et à gauche (notamment chez Sandra). Du coup, j'ai fait la recette sur deux jours, avec une nuit de repos au frigo.

J'ai encore des progrès à faire au niveau de l'esthétique, notamment pour les petits picots, mais par contre, le goût et la texture... top ! Je dois dire que pour une première je suis plutôt contente, surtout que ma pomme n'est pas du tout une experte en boulange... enfin, pas encore... parce que je suis bien décidée à dompter cette discipline à force de travail... ^-^

P1620100

Pour 8 petits pains au lait :

  • 250 g de farine (T65 pour moi)
  • 1 cuillère à soupe de lait en poudre
  • 1 cuillère à café de levure sèche instantanée
  • 1 cuillère à café de sel
  • 2 cuillères à soupe de sucre
  • 100 ml de lait demi-écrémé
  • 40 g de beurre mou
  • 1 oeuf

La veille

On mélange ensemble le sucre, le sel, l'oeuf et le lait. On ajoute la levure et on mélange.

Dans le bol d'un robot mixeur, on place le mélange précédent avec la farine et le lait en poudre. On commence par donner quelques impulsions avec l'hélice pour mélanger, puis on procède en continu jusqu'à ce que la pâte se forme.

On change alors l'hélice pour le crochet. On coupe le beurre en morceaux et on l'incorpore en plusieurs fois en faisant attention à ce qu'il soit bien intégré avant chaque rajout.

On récupère la pâte, on forme une boule, on la place dans un saladier fariné. On couvre d'un film plastique et on laisse reposer 1 heure dans un endroit sec et tempéré (le four est idéal pour ça).

Une fois ce temps passé, on récupère la pâte. On l'aplatit avec les mains pour la dégazer, on forme à nouveau une boule et on la replace dans le saladier que l'on couvre à nouveau de film plastique et on la réserve au frigo pour toute la nuit.

Le jour même

On récupère la pâte. Sur un plan de travail légèrement fariné, on détaille la pâte en 8 morceaux de 60 g environ, et on la laisse se détendre 10 minutes sous un torchon sec et propre.

Passé ce temps, on façonne les petits pains. Pour cela, on forme avec chaque morceau une boule, puis on aplatit avec la main, on fait deux rabats et on roule en pinçant légèrement chaque bord pour que les extrémités soient légèrement effilées.

On pose les pains sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé en les espaçant pour qu'ils puissent gonfler tranquillement à la cuisson.

On les recouvre d'un papier plastique et on les laisse reposer dans un endroit chaud et sec pendant 1 heure.

On préchauffe le four à 200° une vingtaine de minutes environ avant la cuisson.

Avant de les cuire, on les nappe d'oeuf battu avec un peu de sucre glace et de lait. Attention, il faut être très délicat pendant cette opération pour ne pas faire dégonfler les pains. On saupoudre avec du sucre en gros grain et on incise avec des ciseaux trempés dans l'oeuf battu pour permettre aux picots de se former (rattage total pour moi !).

On place les pains au lait au four et on les cuit 15 minutes. On peut les cuire légèrement plus, mais ici on préfère quand ils sont bien blonds.

Tout juste sortis du four, nature ou avec un peu de confiture, c'est un régal. Ils sont terriblement moelleux et la mie est bien aérée.

Attention, ils ne se conservent pas très longtemps. On peut les congeler ou les mettre dans une poche plastique en fermant bien pour les manger le lendemain. Mais au-delà, ils perdent tout leur moelleux (en même temps, 8 pains au lait... c'est si vite mangé... hein, Mr Pomme ?).

P1620103   P1620114

 

Posté par Pour ta pomme à 15:49 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 août 2011

..Moelleux aux nectarines..

Suite au mariage et à une toute petite très légère minuscule confusion entre les pots de ricotta et de mascarpone (ben oui, mon esprit tracassé a noté 6 pots de ricotta sur la liste des courses alors que c'était 6 pots de mascarpone... et que j'avais déjà acheté 4 pots de ricotta la veille... ben ça arrive, non ?!!?), je me suis retrouvée avec quelques grammes (euh... kilos) de ricotta en trop. Heureusement, ces petites choses se conservent assez longtemps.

Pour écouler les stocks, j'ai donc refait mon fondant au chocolat excellentissime en utilisant pour changer une tablette de chocolat noir avec des éclats de fèves de cacao puis les moelleux à la ricotta de Petite Gentiane déjà testés en les garnissant cette fois de raisins secs et en arômatisant la pâte d'une goutte de rhum.

Le problème c'est que cela ne m'a pas franchement permis de venir à bout de ma petite montagne de fromage frais et que donc, il me fallait autre chose. C'est à ce moment-là que Anne est venue à mon secours. Alors que je désespérais devant mon écran, imaginant déjà mon futur suicide à grandes cuillérées de ricotta nature (c'est que je l'adore nature, mais peut-être pas à si grande dose), elle a entendu mon cris d'appel et a publié cette recette empruntée à Silvia et terriblement alléchante. Comme j'aime la ronde des blogs...

Ni une ni deux me voilà aux fourneaux.

P1620024

J'ai un tout petit peu modifié la recette. J'ai surtout réduit la quantité de beurre parce qu'entre la ricotta et la poudre d'amandes, ça me semblait suffisant pour obtenir le moelleux. J'ai aussi utilisé du beurre doux à la place du demi-sel qui n'a pas grand succès auprès de ma moitié. J'ai aussi zappé le citron que j'ai remplacé par de la vanille.

Pour l'avoir goûté tiède, je peux vous dire que c'est une tuerie. A refaire très vite donc, avec quelques framboises en plus même... Mais bon, là, je vais me calmer parce que... régime régime quand tu nous tiens...

Pour 4 à 6 personnes (cercle de 16 cm de diamètre et 6 cm de haut) :

  • 3 nectarines assez fermes
  • 125 g de ricotta
  • 2 oeufs
  • 40 g de beurre
  • 125 g de farine T65
  • 30 g de poudre d'amandes
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 80 g de sucre + sucre pour caraméliser les nectarines et saupoudrer le gâteau
  • 20 g d'amandes effilées
  • 1/2 cuillère à café d'extrait de vanille liquide

On préchauffe le four à 180°.

On commence par laver et détailler en tranches fines deux nectarines que l'on fait revenir dans une poêle avec un peu de beurre et de sucre. Quand elles commencent à caraméliser, on stoppe le feu et on réserve.

On fait fondre le beurre coupé en morceaux au bain-marie et on le réserve.

Dans un saladier, on place la ricotta et le sucre. On bat l'ensemble pour obtenir un appareil crémeux. On incorpore l'un après l'autre les oeufs, en mélangeant bien entre chaque. Puis on ajoute la vanille, la poudre d'amandes et le beurre fondu qui a tiédi. On mélange à nouveau.

On tamise ensemble la farine avec la levure. Puis on l'incorpore en plusieurs fois dans le mélange précédent. On travaille la préparation jusqu'à obtenir un appareil bien lisse.

On chemise de papier sulfurisé le moule, puis on verse la moitié de la préparation. On lisse bien et on dispose les tranches de nectarines caramélisées. On recouvre avec le reste de préparation. On lisse à nouveau. On découpe en quartier la nectarine restante et on la dispose sur la pâte en enfonçant les quartiers dans la pâte.

On saupoudre avec les amandes effilées puis un peu de sucre. Et on enfourne pour 50 minutes. Au bout de ce temps, on vérifie la cuisson avec un couteau dont la lame doit ressortir propre.

Et voilà, rien de plus simple et de délicieusement moelleux !!!

P1620031   P1620034

A vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

25 août 2011

..Le marbré de Lilo qui concurrence papi Brossard..

Ma pomme se la joue copycat... et mon méfait est doublement punissable puisque je copie Lilo qui tente elle-même de percer le secret de papi Brossard...

Faut dire que ce marbré était dans ma to do list depuis longtemps. Il fallait donc que me mette aux fourneaux. Et Mr Pomme, qui n'est pas trop amateur du genre, a franchement apprécié si j'en crois la minuscule demi-tranchette à laquelle j'ai eu droit... Faut dire que ce marbré est super moelleux et hyper chocolaté... Yummy !

En tous cas, pour les mamans qui veulent frimer devant leurs petits bouts en leur racontant comment elles ont obtenu des mains même de papi Brossard le précieux graal (pas la peine par contre de leur préciser comment vous lui avez sournoisement fait croire à un rapprochement pour obtenir un déjeuner en tête à tête durant lequel, pour vous assurer que son sommeil serait bien profond, vous l'avez allégrement servi en vin pour ensuite lui chipper la recette secrète qu'il garde toujours sur lui, dans la poche intérieure de sa veste), cette recette est pour vous !

P1610991

Pour 4 personnes :

  • 2 oeufs
  • 70 g de beurre
  • 70 g de sucre
  • 65 g de farine
  • 40 g de chocolat noir
  • 30 g de chocolat blanc
  • 1/2 cuillère à café d'extrait de vanille

On commence par préchauffer le four à 180°.

On casse les oeufs et on réserve les blancs que l'on montera en neige ferme dans un second temps.
On mélange les jaunes avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. On ajoute la farine et on divise cette pâte très épaisse en deux.

On fait fondre séparément chaque chocolat au bain marie. Quand ils sont bien lisses, on ajoute la moitié du beurre dans chacun. On mélange bien.
On incorpore chaque chocolat dans une des moitiés de pâte. On mélange.

Ensuite, on monte les blancs en neige très ferme, et on les sépare en deux. On incorpore un peu de blanc dans chaque pâte chocolatée et on mélange vivement pour assouplir la pâte. Puis on incorpore le reste des blancs très délicatement en soulevant la pâte.

On verse ensuite les pâtes dans un moule à cake, en alternant les couches de pâte (3 couches de chaque pour moi).

Puis on enfourne pour 40 minutes. La cuisson se vérifie avec la pointe du couteau qui doit ressortir propre à la fin de la cuisson. On démoule rapidement et on laisse refroidir sur une grille.

P1610968   P1610963

Un petit sachet à emporter ?

Posté par Pour ta pomme à 11:10 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 août 2011

..Bonjour Mme M...

Je commence cette nouvelle aventure par un billet qui n'a rien à voir avec la cuisine, mais bon, y'a pas que ça dans la vie... y'a l'amour aussi ! Et j'ai décidé que Ma pomme serait plus comme moi et donc parfois, il y aura des petites infidélités faites à l'univers culinaire...

En même temps, vous comprendrez mieux pourquoi je suis restée tellement éloignée de ma cuisine virtuelle ces dernières semaines. Je dis bien ma cuisine virtuelle parce que, dans ma vraie vie, j'étais pas très loin des fourneaux. Au contraire, j'ai passé pas mal de jours derrière les casseroles vu que je me suis occupée, avec l'aide de mes deux commis -mes adorables belles-soeurs-, de l'ensemble du buffet pour les 34 invités. Un week-end de rêve avec nos proches et nos amis que l'on est pas pret d'oublier... mais c'est ça la magie de l'amour !

DSC_8017

Pour la petite histoire... non, attendez, pour la grande histoire... c'est en Thaïlande, pendant notre voyage du mois de mai, que Mr Pomme s'est lancé. Des mois que j'attendais ça et c'est un magnifique coucher de soleil sur Koh Lanta qui l'a inspiré. Seulement, la patience et moi, ça fait deux. Alors, pas moyen d'attendre un an pour organiser ce jour que j'avais déjà parfaitement organisé dans ma tête. Alors on a accéléré un petit peu les choses et planifier le D-day pour le 13 août. 2 mois et demi pour tout préparer... fastoche !

Bon en même temps, ce qui a facilité les choses, c'est que mon Grand Jour à moi, je ne le voyais pas en grand du tout justement. Mon rêve c'était un petit mariage... 30/40 personnes pas plus, nos très proches simplement, dans le jardin familial.

Coup de chance, presque tout le monde a pu être là, ce qui n'était pas gagné quand on s'y prend au dernier moment et dans la période où tant de gens partent en vacances. Certains n'ont pas pu venir, mais qu'à cela ne tienne, cela sera une nouvelle occasion de fêter la bonne nouvelle encore et encore, une fois le mariage passé.

Donc, tout le monde a été mis à contribution. En effet, si les idées, c'est pas ce qu'il me manque, le savoir-faire et le temps ne sont pas toujours au rendez-vous. Donc les talents familiaux ont été mis à l'épreuve.

Je rêvais de quelque chose de champêtre, mais en même temps de festif et coloré. Un peu comme un pique-nique chez les lutins... Oui oui, j'assume l'idée. Donc mon papa qui est menuisier nous a fabriqué de superbes petites tables de toutes les couleurs pour prendre le dessert et se prélasser l'après midi dans l'herbe.

DSC_6927

Et ma maman, la reine de la machine à coudre, s'est lancée dans une vaste opération couture. Elle a eu la mission de fabriquer des housses pour tous les coussins de la maison qui traînaient par ci par là, de faire les nappes sur lesquelles poser les coussins et de préparer des mètres et des mètres de guirlandes de fanions. Là, le soleil n'était pas encore au rendez-vous, mais sous son éclat, c'était magnifique.

DSC_6858

Mon papa nous avait aussi monté un super photobooth... trop la classe. De mon côté, j'avais fabriqué avec mon frère et mon neveu les accessoires (je vous disais que c'était familial !).

DSC_6826   P1610738

Pour le reste de la déco, on avait fabriqué avec ma maman pendant sa semaine de vacances, des boules de fleurs en papiers de soie de différentes couleurs et de plusieurs tailles. Et j'avais acheté des lampions trop mignons.

DSC_6860   DSC_6861

Pour décorer les petites tables, j'avais préparé des petits pots avec des moulins à vent, décorer des bougeoirs tous simples avec du masking tape, et c'est mon neveu qui a placé tout ça, avec une petite poupée japonaise et une cocotte en papier avec des gages (mais j'imagine qu'au moment de la photo cette coquine s'était envolée... j'ai passé la journée à les ramasser et à les remettre sur les tables...). Il y avait aussi sur le mur derrière le buffet des petites boules transparentes, fermées elles aussi avec du masking tape, et remplies de pleins de bonbons, réalisées par la belle-soeur.


DSC_6874   DSC_6878

Pour la déco de la table du repas, de la vaisselle blanche toute simple, des centres de tables que j'avais fait avec mes mimines en utilisant des vases de tailles différentes, des boîtes remplies de m&m's parce qu'on aime pas les dragées que j'avais fabriqué avec des feuilles cartonnées de différents motifs et des grues en origami parce que ça porte bonheur réalisées dans des papiers de couleurs variées.

DSC_7297   DSC_7298

Et puis comme il faut bien manger aussi, après presque 5 jours en cuisine, je vous présente rapidement le buffet que j'ai réalisé avec un petit coup de main quand même... Evidemment, il y en avait 10 fois trop et tout n'a pas été sorti, mais bon, difficile de se rendre compte de ce qu'il convient de faire pour nourrir 34 personnes...

Pour l'apéro, quelques photos d'une toute petite partie de ce qu'il y avait : à savoir si je n'oublie rien des toats, des sablés salés à différents parfums, des soupes froides, des mousses de légumes, des pop cornes salés, différents cakes et muffins. Et j'ai même tenté une version de financiers salés à la tapenade sur laquelle je n'aurais pas parié mais qui a eu son petit succès (merci Christophe Felder !). Et puis quand même une délicieuse sangria blanche réalisée par ma maman. Ah oui, remarquez quand même les superbes plateaux de présentation faits par mon papa... la classe ! Et les pailles à moustache que j'ai passé des heures à découper !!!

DSC_7211   DSC_7214

DSC_7239

DSC_7249

Pour le repas en lui-même, nous avons opté pour un barbecue avec différentes salades maison, de manière à ce que je puisse me concentrer et surtout m'éclater sur la table des desserts. Et là, je peux vous dire que j'en ai fait trop... on a dû en sortir la moitié et pourtant il en restait encore. Heureusement comme a remis ça le lendemain...

Juste pour vous faire baver et sans être exhaustive, il y avait pleins de panna cotta et de mousses à différents parfums, de magnifiques macarons réalisés par ma belle-soeur qui est définitivement la reine de ces gourmandises, des brownies, des flans et clafoutis, des rochers coco, un gâteau à la mûre, des cookies, des cannelés et j'en passe.

DSC_7410   DSC_7412

DSC_7415

Bref, une journée parfaite en tous points. Je regrette juste de ne pas avoir eu assez de temps pour soigner certains détails. Je pense notamment à mes magnifiques étiquettes impossibles à imprimer correctement au dernier moment (rrrrrrhhhh...). Mais bon, en même temps, personne n'a rien vu alors, et puis, dans la vie on peut pas tout contrôler (ce que j'ai souvent du mal à accepter et qui me cause pas mal de soucis avec moi-même !) et faut apprendre à lâcher un peu...

Je vous laisse avec ces trois dernières images que j'aime particulièrement et que je dois au talent de mon beau-frère et de ma belle-soeur.

DSC_7024   DSC_7061

DSC_7267d

Je vous donne rendez-vous pour un prochain rendez-vous... culinaire celui-là ! ^-^

Posté par Pour ta pomme à 22:30 - - Commentaires [28] - Permalien [#]


..Bienvenue dans ma nouvelle cuisine..

Bonjour à tous et bienvenu dans ma nouvelle cuisine.

La fin de La cuisine de Tallula a en effet sonné. Cela n'est pas très surprenant quand on voit le rythme de publication des derniers mois. Je ressentai depuis plusieurs semaines l'envie de commencer quelque chose de nouveau, pour me donner une nouvelle impulsion. Pour autant, ce nouveau blog ne sera pas une totale révolution par rapport à ce que j'ai pu faire avant, c'est plutôt la suite de mon parcours gourmand.

J'ai ouvert mon premier blog sans réfléchir une seconde à la forme qu'il pourrait prendre, à un moment où la cuisine me permettait de m'échapper de mon quotidien de thésarde prisonnière de son bureau.  Je l'envisageai surtout comme un cahier de recettes qui me serait destiné sans envisager que des gens pourrait le lire et le trouver intéressant.

A cette époque, je cuisinais de manière impulsive, presque par besoin ; cette activité étant alors la seule qui réussissait à mettre mon cerveau en off. Moi qui, avant, ne me mettais aux fourneaux que pour répondre à une fonction vitale, sans grande conviction donc, ni créativité, je découvrais doucement que la cuisine pouvait aussi être un art et que sa pratique accroissait le plaisir, appelant toujours de nouvelles découvertes. Si je suis encore loin de maîtriser cette discipline, ma manière de faire restant encore très basique, je prends un grand plaisir devant les créations des autres et sort doucement des sentiers battus et tente des innovations (pour nous tout du moins). Bref, aujourd'hui, je cuisine moins et de manière différente. C'est certainement pour cela que mon ancien blog était délaissé, ma manière de cuisiner n'étant plus la même que celle de mes débuts, il ne me ressemblait plus vraiment.

Je démarre donc une nouvelle aventure dans laquelle j'espère que vous me suivrez.Je vous invite donc à vous inscrire à la newsletter pour partager mes prochaines gourmandises.

Le rythme de publication sera plus régulier que ce qu'il n'a pu être sur la fin de La cuisine de Tallula, mais il sera aussi moins fréquent qu'à ses débuts. Pas de publication quotidienne donc, mais un des billets coups de coeur.

Ma précédente cuisine reste ouverte. Je ne pense pas rapatrier mes anciens posts, mais je vais laisser les liens dans le nouvel index que je construirai dans quelques jours.

A très bientôt donc !

Posté par Pour ta pomme à 15:25 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

23 août 2011

..Home made... Vinaigres et huiles..

 

..Les vinaigres..

Blog_3   ..Vinaigre maison à la pulpe de clémentine..

Posté par Pour ta pomme à 08:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]