J'adore la cuisine chinoise, mais cela faisait longtemps que je n'en avais ni cuisiné ni mangé. Il fallait donc vite y remédier. J'avais déjà testé un poulet au citron à la mode asiatique, mais pas encore à l'orange. Pourtant j'adore cuisiner les agrumes, et les fruits en général. Faut dire que le sucré/salé, c'est très gourmand ! Et puis, cette recette est très simple et très rapide. Pas besoin de 3000 ingrédients introuvables, tout est plus ou moins présents dans vos placards. Et dernière chose, avec le sale temps auquel on a droit et le froid qui commence à s'installer, ce genre de petit plat est très réconfortant parce qu'il apporte un peu d'exotisme dans notre quotidien !

P1630925

Pour 2 personnes :

  • 200 g de blancs de poulet
  • 1/2 cuillère à soupe de sauce soja
  • 1/2 cuillère à soupe de saké
  • 1/2 cuillère à café de gingembre en poudre
  • 3 grosses cuillères à soupe de fécule de pomme de terre + 1 cuillère à soupe
  • 80 ml de jus d'orange
  • 1 cuillère à soupe de marmelade d'orange
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • un peu de piment en poudre
  • 150 g de poivrons (j'ai pris du poivron rouge, vert et jaune) coupés en petites lanières
  • 1 petite poignée de noix de cajou
  • huile de friture

On commence par couper en dès le poulet. On le laisse ensuite mariner dans une assiette creuse dans laquelle on a mélangé le soja, le saké et le gingembre. On laisse reposer ainsi une bonne vingtaine de minutes au moins.

On égoutte ensuite le poulet et on le place dans un sachet congélation dans lequel on a mis les 3 cuillères de fécule de pomme de terre. On ferme le sac et on mélange bien jusqu'à ce que tous les morceaux soient bien enrobés.

Dans une poêle bien chaude, on verse un peu d'huile et on fait revenir les morceaux de poulet jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés. Puis on réserve sur une feuille de papier absorbant.

Dans une casserole, on verse le jus d'orange, on ajoute la marmelade, le sel et le piment. On délaye la fécule et on fait chauffer sans cesser de remuer jusqu'à ce que la sauce commence à épaissir.

Dans une pôele, on fait revenir les poivrons et les noix de cajou. Quand ils sont tendres et légèrement dorés, on ajoute le poulet. Puis on verse la sauce. On ramène le tout à une bonne température et on sert immédiatement avec un bon bol de riz blanc.

J'adore ce genre de plat et comme je suis en train de retomber dans une phase monomaniaque tournée vers la cuisine asiatique, je sens que c'est pas la dernière recette du genre.

P1630940

Maintenant, à vous de jouer !