Pour Mr Pomme, je suis atteinte de collectionnite aiguë en matière de matériels et d'ustensiles de cuisine. Totalement faux bien sûr ! Une véritable démonstration de mauvaise foi masculine. Mes placards donnent l'impression d'être pleins, mais ce n'est qu'une impression... Il y a toujours une petite place à trouver quand cela devient nécessaire. La preuve avec ce gaufrier... Quand j'ai dit il y a quelques temps que j'allais m'acheter un gaufrier, la réaction de Mr Pomme a été immédiate "attends, tu t'es presque jamais servi de celui qui est dans le placard et tu me disais même la dernière fois que tu voulais le jeter"... "euh, oui, c'est d'ailleurs parce qu'il est bon à jeter que je m'en sers jamais. Je l'ai acheté 12 euros il y 7-8 ans quand j'étais une étudiante fauchée mais gourmande... Les plaques en téflon merdiques ne se retiraient pas pour le laver, du coup, il est abimé et colle de partout même quand tu le tartines d'huile entre chaque gaufre... CQFD chéri !"... "hum..."... "et même que si j'avais un beau gaufrier tout neuf et tout bien comme il faut, je te ferais de bonnes gaufres toutes chaudes et croquantes au pti déj'"... "Faut voir"... Ben il a pas eu le temps de voir parce que mes parents, pour qui aucune information ne passe inaperçue, ont eu la très bonne idée de m'en faire cadeau à Noël ! Et depuis, pour faire mentir Mr Pomme sur l'inutilité des 3/4 des choses qui sont dans mes placards, je sors régulièrement ce cher gaufrier.

Pour ce nouvel essai, je me suis laissée guider par Christophe Felder au travers de Mirliton qui a fait de cette recette sa préférée... Rien que ça ! De notre côté, on a bien aimé le contraste entre le côté côté ultra croquant  de l'extérieur de la gaufre et le côté terriblement moelleux de l'intérieur. Mais Mr Pomme n'a pas été emballé par le petit goût brioché qui m'a par contre bien plu. Pour autant, cette recette n'est pas encore LA recette que je recherche. Me voilà donc repartie dans ma quête de LA gaufre parfaite (enfin, de celle que j'ai dans la tête surtout !) ! Comme la vie est dure parfois... ^-^

P1650644

Pour 6 grosses gaufres :

  • 250 g de farine
  • 30 g de sucre
  • 7 g de levure de boulanger
  • 2 oeufs
  • 60 g de beurre
  • 150 g de lait tiède
  • 100 g de crème liquide
  • 1 pincée de sel
  • 1 cuillère à café de kirsch
  • 1/2 gousse de vanille

On commence par mélanger ensemble le lait et la levure. On réserve.

On dépose dans un grand récipient (attention, la préparation peut tripler de volume après la période de repose donc il faut prévoir grand), la farine tamisée. On creuse un puits au centre et on dépose le mélange lait/levure.

On fait fondre le beurre et on le laisse de côté le temps qu'il refroidisse.

Pendant ce temps, on bat les oeufs en omelette. On ajoute l'intérieur de la vanille gratée avec la lame d'un couteau, le sucre, le sel et le kirsch et on mélange bien.

On récupère le récipient. On mélange la farine avec le lait. On incorpore les oeufs et on mélange bien. Puis on ajoute la crème et on mélange à nouveau. Et enfin, on verse le beurre et on mélange à nouveau pour obtenir une pâte lisse et assez élastique (la préparation est assez épaisse, ce qui est un peu déroutant quand on est habitué à une pâte à gaufre plus fluide). On couvre avec un torchon propre et on réserve à température ambiante pendant 1h30 minimum. On peut aussi préparer la pâte la veille et la laisser reposer au frais toute la nuit pour l'utiliser au petit déjeuner le lendemain.

Au moment d'utiliser la pâte, on récupère le récipient. On fait bien chauffer le gaufrier. On l'huile légèrement et on dépose au centre de chaque emprunte une cuillère de préparation. On referme bien et on retourne aussitôt le gaufrier. On laisse cuire les gaufres 4-5 minutes en retournant à nouveau à mi-cuisson.

Si vous ne mangez pas toutes les gaufres en une fois, vous pouvez préparer toute la pâte et congeler le surplus après que les gaufres aient totalement refroidi sur une plaque. Il suffira de les sortir au moment voulu et de les mettre au grille-pain pour conserver leur croquant.

Après, chacun fait selon ses goûts. Ici c'est un délicieux beurre de pommes qui les accommode, remplaçant à merveille la pâte à tartiner que j'affectionne tant (mais pas mes hanches...).

P1650659

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Mirliton