Et oui, ça y est, depuis quelques temps, je réussis mes macarons ! Tout ça, grâce à Ch. Felder et sa meringue italienne magique ! Du coup, les fournées s'enchaînent pour ne pas perdre la main. Et le meilleur dans tout ça, c'est que Mr Pomme qui n'aimait soi-disant pas les macarons (raison principale pour laquelle je n'insistais pas vraiment dans mes essais parce que 40 macarons râtés ^_^ pour moi toute seule à chaque fois, ça va...) ben en fait, adore ça maintenant, et c'est limite s'il les partagerait. Enfin...

Pour cette première publication de vrais macarons réussis, j'ai choisi l'un de mes parfums préférés : choco-menthe ! Totally addict !!!!!!!

Sans titre-1 (2)

Pour 40 macarons environ :

Ingrédients pour les coques :

  • 200 g de sucre glace
  • 200 g de poudre d'amandes
  • 200 g de sucre semoule
  • 150 g de blancs d'oeuf
  • 50 g d'eau
  • colorant vert

Ingrédients pour la ganache :

  • 200 g de crème liquide
  • 200 g de chocolat noir
  • huile essentielle de menthe

1- Préparation de la ganache :

On commence par hacher finement le chocolat avec un gros couteau. On fait ensuite bouillir la crème et on la verse en 3 fois sur le chocolat et remuant bien entre chaque incorporation.

On ajoute quelques gouttes d'huile essentielle de menthe et on mélange bien.

On filme et on réserve.

2- Préparation des coques :

On préchauffe le four à 150°.

On commence par verser la poudre d'amandes et le sucre glace dans la cuve du mixeur et par le mixer par à-coup pour affiner le tant pour tant. On tamise ensuite le mélange dans un récipient.

On place la moitié des blancs dans la cuve d'un robot.

Dans une casserole à fond épais, on place le sucre semoule avec l'eau, puis on fait chauffer sur feu moyen. e, surveillant la température avec un thermomètre. Pendant ce temps, on démarre doucement la montée des blancs en positionnant le robot sur la première vitesse.

Quand le sucre atteint 114°, on fait tourner le batteur à pleine vitesse.

Quand le sucre atteint 118-119°, on retire immédiatement la casserole du feu, on baisse la vitesse du batteur au premier niveau et on verse doucement le sucre cuit sur les blancs montés.

Quand la totalité du sirop est versé, on remonte le batteur à pleine vitesse pour faire refroidir les blancs. Lorsque la meringue est presque tiède, on verse le colorant en pensant toujours que la couleur va s'adoucir à la cuisson.

Pendant ce temps, on verse les blancs restants dans le tant pour tant, et on mélange avec une spatule pour obtenir une pâte d'amandes très épaisse.

On arrête le batteur. La meringue obtenue doit être lisse et brillante et assez consistante, formant un bec d'oiseau au bout du fouet.

On prélève alors une petite quantité de meringue que l'on incorpore à la pâte d'amandes pour la détendre. Puis on ajoute le reste de meringue en une seule fois.

On mélange alors avec la spatule pour obtenir une pâte homogène et semi-liquide, formant un ruban quand on la soulève.

On verse la pâte dans une poche munie d'une douille lisse de 10mm. On fait ensuite des petits tas de 3-4 cm sur une plaque de cuisson recouverte d'une feuille de papier sulfurisé.

Lorsque l'ensemble de la pâte a été utilisée, on tapote légèrement la plaque pour égaliser la surface des macarons et on enfourne immédiatement pour 10 minutes environ (mais cela dépendra de votre four, il faut faire des essais. Moi, c'est 10 minutes à 150°).

On laisse ensuite refroidir complétement les coques sur une grille.

3- Montage des macarons :

On verse la ganache dans une poche à douille et on garnit la moitié des coques avec la préparation. On referme avec une seconde coque et on place dans une boîte métallique au frais pour 24 à 48 heures avant de les déguster.

La gourmandise à l'état brut ! Je suis fan des macarons et plutôt assez fière d'enfin les réussir. Mais bon, je ne m'emballe pas, je sais que ces petites choses sont capricieuses et je dois bientôt refaire une tentative qui pourrait très bien me faire redescendre de mon petit nuage... ^_^

12b

34

Maintenant, à vous de jouer !