22 mai 2012

..Gâteau ultra fondant aux amandes et cerises amarena..

Avec cette délicieuse ricotta maison, je me suis lancée dans la réalisation d'un gâteau repéré depuis quelques temps chez Talons hauts & cacao et plébiscité pour son absence d'oeuf. C'est le deuxième que je réalise dans ce style, et j'aime toujours autant ! Surtout que maintenant que Mr Pomme a été guéri de son aversion pour l'amande... j'en use et abuse. Et fait j'ai oeuvré en sous-marin, je lui ai fait manger des gâteaux en ajoutant progressivement, en traître, de la poudre d'amande... et augmentant progressivement la dose... juqu'à cette bouchée magique, celle de  la 15ème fois (la  fameuse tentative tant attendue par tous les parents devant un enfant réticent !), où l'amande est entrée dans son répertoire culinaire ! Et heureusement... parce que ce gâteau est tellement amandée qu'il s'approche presque d'une frangipane... J'exagère, mais à peine !

En tous cas, il est délicieux. Et si je ne changeais qu'une chose ça serait supprimer l'huile parce qu'au final, je ne suis pas sûre qu'elle soit si indispensable. J'avais déjà bien réduit la quantité par rapport à ce qui était préconisée, et je pense qu'elle peut carrèment être supprimée sans pour autant assécher le gâteau. Et comme je n'avais pas de cerises, j'ai avantageusement pris le parti de les remplacer par des cerises amarena... Yummy !

P1680163 

Pour un cake de 25 cm :

  • 215 g de ricotta (maison, c'est encore mieux !)
  • 60 g de lait
  • 15 g d'huile de pépins de raisin
  • 120 g de sucre
  • 80 g de farine
  • 110 g de poudre d'amande
  • 1 pincée de sel
  • 10 g de poudre à lever
  • 30 cerises amarena
  • 2 cuillères à soupe de sirop des cerises amarena

On commence par préchauffer le four à 200°C.

On mélange ensemble la farine, la poudre d'amande, le sel et la levure.

Dans un récipient, on fouette ensemble la ricotta et le sucre jusqu'à obtenir un mélange bien lisse. On incorpore le mélange sec, et on mélange avec une cuillère en bois. Puis on incorpore le lait, l'huile et le sirop.

On ajoute les cerises, on mélange rapidement. On verse dans le moule.

On fait cuire 30 minutes jusqu'à ce que le dessus soit un peu doré et que la lame d'un couteau ressorte sèche quand on l'enfonce dans le gâteau.

On laisse alors refroidir sur une grille et on déguste avec beaucoup de plaisir cette terrible gourmandise.

Inutile de vous dire combien l'association amande/amarena est top !

 P1680142   P1680153

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Talons hauts & cacao

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


21 mai 2012

..Ricotta maison... Ultra fastoche !..

Alors, après mes essais fromagers plutôt réussis avec ce mascarpone (la preuve, j'en ai fait refait depuis !), je crois que j'ai pris plaisir à jouer les Pierrette... Et là, c'est avec une autre recette ultra fastoche encore que je continue et surtout un ingrédient que j'utilise très très très très très souvent à la maison : la ricotta !

Cette fois, j'ai suivi la recette de Carole d'Alter Gusto. Et j'ai été bluffée par le résultat. C'est vrai qu'elle dépasse largement les ricotta industrielles, et c'est tellement facile à faire et rapide, que je crois que cela va devenir une habitude à la maison. Et pour ceux que ça intéresse, j'ai fait un petit calcul. Habituellement, la ricotta que j'achète le plus (industrielle) me revient à 8,48 euros le kilo. Là, ça revient à 4,33 euros. Sachant qu'en plus on récupère tout le petit lait avec lequel on peut faire tout un tas d'autres choses, allant du lavage du sol aux crêpes en passant par le nettoyage de la peau... Et oui, c'est un peu THE ingrédient magique ! ^-^

P1680129

Pour 360 g de ricotta :

  • 1 litre de lait entier bio
  • 100 g de crème liquide entière bio
  • 1 pincée de sel
  • 30 g de jus de citron

On place le lait, la crème et le sel dans une casserole. On fait chauffer doucement en tournant, jusqu'à ce que le mélange atteigne 80°C.

On ajoute alors le jus de citron. On poursuit alors la cuisson 2 minutes sans cesser de remuant en jouant avec les boutons de température pour maintenir les 80°C. Il ne faut pas que le liquide se mette à bouillir. Des petits grumeaux se forment sous l'effet du citron. La préparation commence ainsi à cailler.

On retire alors du feu. On place un linge propre sur la casserole et on laisse refroidir à température ambiante.

Quand la préparation a refroidi, on tapisse une passoire fine de gazes, et on pose la passoire sur un  récipient profond pour recueillir le petit lait. On verse le mélange sur la gaze, dans la passoire. Et on laisse égoutter plusieurs heures au frais.

Au bout de 15 heures, la ricotta était bien égouttée et largement utilisable. Mais évidemment, plus elle égoutte, plus elle sèche. Au bout de 20 heures, je l'ai déposé dans une boite récupérée d'une ricotta industrielle pour lui donner un peu le look de la ricotta.

Et je l'ai utilisée immédiatement pour... Ben va falloir revenir demain pour ça.

Mais je peux quand même vous dire que, si cela vous tente, accomodée de quelques herbes en temps que garniture pour une simple tranche de jambon blanc... c'est un régal ! C'est souvent comme ça que je mange la ricotta et je n'ai donc pas pu m'empêcher de la tester ainsi le jour-même... Yummy !

P1680130

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 mai 2012

..Elle est pour qui la fève ?..

Voilà une tarte vide congélo... enfin, pour nous ça a plutôt été "sauve congélo", ou du moins ce qui pouvait en être sauvé... Nous avons eu en effet un petit soucis avec notre congélateur acheté il y a quelques mois et j'ai mis un peu de temps à m'en rendre compte. Dire que l'ancien fonctionnait très bien mais qu'il consommait un peu trop à cause des joints défectueux. Et comme changer les joints coûtait plus cher que changer le congélo (bienvenue dans le monde de l'hyperconsommation...), notre conscience écolo nous a sussuré que c'était le bon moment pour investir dans un appareil basse consommation... Quelle belle idée quand je vois tout ce qui est parti à la poubelle !

En fait, c'est en voulant faire une glace (qui a dit que la gourmandise était un vilain défaut ?!) que je me suis aperçue que quelque chose clochait puisque quand j'ai voulu récupérer l'accumulateur de froid déposé 5 jours plus tôt, l'eau n'avait toujours pas pris dedans... On a mesuré la température et on s'est rendu compte qu'il faisait seulement -10° dedans... Et quand on a commencé à farfouiller, on a trouvé des morceaux de viande franchement pas appétissants, mais alors pas du tout... Du coup, on a quasi tout jeté (dont 1 magret et 2 foie gras... mais aussi pas mal de viande plus ordinaire)... Au-delà de l'argent mis en l'air, jeter de la nourriture reste une chose à laquelle je n'arrive pas à m'habituer, mais bon, ne sachant pas depuis combien de temps la bête disfonctionne... hein ! Rendez-vous dans 2 mois pour savoir si on est mort... Paraît que la listeria peut mettre 70 jours avant de manifester le bout de son nez... Je peux vous dire que le magret dont je vous faisais des éloges hier encore me laisse un amer goût à la lumière des événements d'aujourd'hui...

Bref, ces fèves ont été sauvées parce qu'elles n'étaient dans le congélateur que depuis 4 jours... C'est toujours ça de pris...Enfin, cette tarte reste délicieuse malgrè tout ! Même si à l'heure où je vous écris, j'ai la nausée... faut dire que j'ai une légère tendance à la somatisation... ah... ils vont être longs ces prochains 70 jours pour l'hypocondraique que je suis...

P1680062

Pour 6 personnes :

Pour la pâte :

  • 160 g de farine
  • 1 pincée de sel
  • 3 petits Suisses
  • 30 g d'huile d'olive
  • 1 cuillère à café de cumin

Pour la garniture :

  • 200 g de mascarpone
  • 150 ml de lait
  • 2 oeufs
  • 200 g de fèves pelées et cuites
  • 150 g de lardons allumettes nature
  • poivre
  • 100 g parmesan
  • 1 cuillère à soupe de garines de sésame

1-Préparation de la pâte à tarte :

Pour cette pâte à tarte, rien de bien compliquer puisqu'il suffit de mélanger tous les ingrédients. On travaille la pâte avec les doigts sans trop malaxer quand même, il faut juste amalgamer les ingrédients.

Puis on laisse reposer au frais pendant 3 heures.

Puis on récupère la pâte, et on l'étale finement en farinant légèrement. On chemise un moule avec la pâte.

2- La garniture :

On commence par préchauffer le four à 200°. On garnit le moule avec la pâte.

On bat ensemble les oeufs et le mascarpone jusqu'à obtenir un appareil bien crémeux. On verse petit à petit le lait. Puis on incorpore le parmesan. Et on poivre.

On place sur le fonde la pâte les fèves et les lardons, puis on recouvre avec l'appareil. On saupoudre avec les graines de sésame.

On fait cuire 40 minutes.

A la sortie du four, on laisse reposer une dizaine de minutes avant de découper et de servir aussitôt avec une bonne salade. Délicieuse chaude, elle l'est encore tiède et tout autant froide le lendemain.

P1680055

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15 mai 2012

..Magret de canard aux pommes et miel d'acacia..

Ce blog connaît un sacré déséquilibre en faveur des recettes sucrées ! Je sais, mais je n'y peux rien. Pourtant, je vous assure que notre alimentation n'est pas à base de chocolat, mais est plutôt équilibrée et comporte bien les 5 fruits et légumes quotidiens recommandés. Seulement, au moment de publier, et même simplement de prendre les plats en photo, c'est du côté du sucre que mon coeur balance !

Mais certaines recettes salées satisfont très largement mon palais... surtout quand elles sont sucrées-salées ! ^-^ J'ai mangé, il y a quelques jours un émincé de canard aux pommes au restau avec des copines. J'avais adoré l'association, mais j'avais trouvé le plat un peu gras. J'avais donc en tête de le refaire très vite à ma sauce. Et comme un petit magret dormait au fond du congélo... J'ai pas eu le choix...

P1670992

Par personne :

  • 1/2 magret de canard
  • 1 pomme golden
  • 1 cuillère à soupe de miel
  • sel
  • poivre

On commence par retirer le gras du magret. On peut ensuite faire fondre le gras et le filtrer pour l'utiliser plus tard en remplacement du beurre ou de l'huile, dans des pommes de terre par exemple.

On pèle et épépine la pomme et on la coupe en 8 quartiers.

Dans une poêle chaude, on dépose une cuillère à soupe de gras de canard. On dépose les quartiers de pomme, on laisse cuire à feu vif rapidement de chaque côté pour bien dorer les pommes. On réduit le feu, on verse le miel dans la poêle et on mélange bien pour le répartir un peu partout pour que chaque morceau de pomme en soit enveloppé. On couvre et on laisse cuire jusqu'à ce que les pommes soient bien moelleuses.

Pendant ce temps, on coupe le canard en tranches. Quand les pommes sont cuites, on place les morceaux de canard dans la poêle avec les pommes. On mélange pour bien napper le canard avec la sauce. On sale et on poivre. On cuit rapidement de chaque côté, et on sert immédiatement. Ca va très vite. Il faut donc s'assurer que tout le reste soit prêt au moment de mettre le canard à cuire.

J'ai servi avec quelques frites au four. Je vous l'accorde, c'est pas franchement light, et on pourrait bien accompagner tout cela d'un peu de salade verte pour se donner bonne conscience. Mais bon, une fois de temps en temps... ça fait pas de mal ! Bien au contraire !

P1680001  P1670998

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 mai 2012

..Invisible aux pommes et noisettes..

Cette recette tourne depuis si longtemps sur la toile que je ne sais pas pourquoi je n'ai pas eu envie de la tester plus tôt... Certainement un petit esprit de contradiction... En tous cas, je n'avais pas l'intention au départ de la publier. Je me suis dit que ça n'avait pas beaucoup d'intérêt puisque tout le monde la connaît. Et puis, finalement, après y avoir goûté, je me suis dit qu'il y avait un intérêt certain à la faire : parce qu'elle est délicieuse. C'est très léger, ulta fruité et plutôt esthétique en plus !

Perso, j'ai aromatisé ma pâte avec du Calvados, et j'ai disposé quelques noisettes concassées sur le dessus pour créer un contraste entre le fondant du gâteau et le croquant des noisettes... plutôt agréable ! Bref, même si vous le connaissez tous déjà par coeur, je ne peux que vous conseiller de faire et refaire cet invisible aux pommes d'Eryn (dont la folle cuisine me manque un peu je dois dire...).

P1670971

Pour 6 personnes :

  • 3 pommes golden
  • 2 oeufs
  • 100 g de lait
  • 20 g de beurre fondu
  • 70 g de farine
  • 50 g de sucre
  • 1 sachet de levure
  • 1 cuillère à soupe de Calvados
  • quelques noisettes concassées
  • 1 pincée de sel

On commence par préchauffer le four à 200°C.

On tamise ensemble la farine, la levure et le sel dans un grand saladier.

On bat ensuite les oeufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. On ajoute le beurre fondu, le lait et le Calvados. Puis on incorpore en plusieurs fois dans la farine, on mélange bien pour obtenir une pâte lisse et sans grumeau.

On pèle les pommes, on les épépine et on les coupe en tranches ultra fines avec une mandoline. On les jette dans la pâte et on mélange bien pour les napper de pâte.

On verse le tout dans un moule à manqué. On tasse légèrement et on saupoudre avec les noisettes grossièrement concassées.

On place au four pour 35 minutes.

S'il est bon tiède, il révèle toutes ses saveurs bien froid le lendemain. Je vous conseille donc un peu de patience... ^-^

P1670957

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Eryn et sa folle cuisine

 

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,


11 mai 2012

..Bouchées à la mûre et ganache au chocolat..

Il y avait ces micro moelleux aux framboises (qui ont toujours un succès terrible quand je les fais). Tous mignons et délicieux... Ils avaient fait des petits, aux mûres, mais ils dormaient au chaud dans mon disque dur. Et comme je ne fais pas seulement la chasse à ce qui traîne dans les placards, mais tentent de faire le vide un peu partout, je les mets enfin à l'honneur !

DSC_0041

Pour 20 bouchées :

  • 100 g de mûres (surgelées pour moi)
  • 1 cuillère à soupe de jus de citron
  • 1 œuf
  • 25 g de sucre
  • 30 g de farine
  • 50 g de chocolat noir
  • 2 cuillères à café de crème liquide
  • quelques vermicelles de chocolat pour la déco

On commence par passer 1 minute au micro-onde les mûres encore surgelées avec le citron. On les mixe ensuite en coulis, puis on passe au chinois.

On bat l'œuf entier avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. On ajoute les mûres. On ajoute enfin la farine.

Puis on verse la préparation dans des mini-moules à muffin et on place au four 6 minutes à 200° (four chaud).

Une fois les moelleux cuits, on les démoule délicatement et on les laisse refroidir.

On peut alors préparer la ganache. On hache le chocolat au couteau, et on le place avec la crème 30 secondes au micro-ondes. A la sortie du micro-ondes, on remue bien, au besoin, on repasse 30 secondes au micro-onde.

Puis on dépose une petite cuillère de chocolat sur chaque moelleux. On saupoudre avec un peu de vermicelles et hop ! Je l'avais dit, ça se décline à l'infini, c'est délicieux !!!!

DSC_0031

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 mai 2012

..LA croziflette de Mathilde... ou presque..

Bon, je vous avais dit que ma rencontre virtuelle avec Mathilde avait été pleine de gourmandes inspirations. Il se trouve que la demoiselle est amatrice de fromage... un intérêt qui me parle parfaitement ! J'avais des crozets dans le placard acheté au magasin bio pour tester. Mais je n'avais pas encore eu l'occasion de m'y mettre. Et puis je suis tombée sur cet article et surtout cette photo... Comment résister ? Et surtout, pourquoi résister ?

Comme nous ne sommes pas végé (même si l'on continue à faire notre journée végé par semaine), j'ai ajouté quelques lardons. Et comme je ne sais pas vraiment résister à l'alliance fromage/cumin, ben... j'ai ajouté du cumin !

P1670928

Pour 3 personnes :

  • 150 g de crozets
  • 200 g de crème liquide
  • 200 g de lait
  • 150 g de lardons allumette nature
  • 1 oignon
  • 1 petit reblochon AOP de 240 g
  • poivre
  • cumin

On commence par faire revenir l'oignon finement haché dans un peu d'huile d'olive. Quand ils sont bien dorés, on verse dans la poêle 175 g de crème et 175 g de lait, ainsi que le cumin et le poivre.

Dès les premiers bouillons, on ajoute les crozets. On fait cuire à feu doux (il faut juste quelques frémissements), pendant 8 minutes, en remuant régulièrement.

Pendant ce temps, on fait revenir les lardons. Quand ils sont cuits, on les débarrasse de leur gras. On réserve sur une feuille de papier absorbant.

On coupe le reblochon en deux. On coupe une moitié en petits morceaux.

Au bout des 8 minutes, on incorpore les dès de reblochon et les lardons. On remet sur le feu 2 minutes le fromage fonde en remuant doucement.

On dépose le tout dans un plat à gratin. On coupe la moitié de fromage restant en deux, à l'horizontale. On place ces deux moitiés sur le gratin. On nappe avec la crème et le lait restant.

Et on place au four (préchauffé à 200°C) pour 35 minutes.

On sert avec une bonne salade verte... et c'est le pied ! Encore une fois merci à Mathilde qui est en train de devenir mon inspiration numéro 1 pour ce mois de mai on dirait... ^-^ Me reste encore 3 recettes à tester d'ailleurs...

P1670941

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Mathilde en cuisine

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

09 mai 2012

..Le far qui améliore la vue..

C'est le principe du far me direz-vous, il est bien là pour guider les marins. Mais ce n'est pas de ce far dont je vous parle aujourd'hui, mais de la version plus gourmande qui atterrit dans votre assiette à la fin de votre repas. Et si vous vous demandez quel rapport entre lui et vos yeux... Et bien, ce sont les myrtilles qui, en plus d'être bonnes pour votre mémoire, protègent vos yeux grâce à leur pouvoir anti-oxydant. Ca donne de bonnes raisons de les cuisiner, non. Pour des raisons purement médicales bien sûr, pas de gourmandise derrière ça... Enfin, si un peu quand même parce qu'il faut reconnaître que Mr Pomme adooooooore les myrtilles, ces petites billes délicieusement bleues et violines...

P1670362

Pour 6 personnes :

  • 500 ml de lait (1/2 écrémé pour moi)
  • 120 g de farine
  • 70 g de sucre
  • 4 œufs
  • 250 g de myrtilles surgelées

On commence par préchauffer le four à 180°C.

On mélange la farine et le sucre. On casse deux œufs dedans et on travaille jusqu'à obtenir une pâte homogène. On ajoute ensuite un oeuf et on mélange, puis le dernier et on remélange.

On verse ensuite progressivement le lait sans cesser de remuer.

Dans un moule à manqué, on verse les myrtilles au fond, et on recouvre avec l'appareil.

On place au four pour 45 minutes, et voilà. Vite fait et délicieusement fait.

Une fois cuit, on laisse bien refroidir. Personnellement, on le préfère bien froit, le lendemain donc. Il faut donc s'armer d'un minimum de patience, mais ça vaut le coup ! Terrible !

P1670388

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,

07 mai 2012

..Tarte au Beaufort... parce qu'il n'est jamais trop tard pour découvrir des blogs gourmands..

C'est à croire que je ne passe pas encore assez de temps sur internet, à bloguer (ce n'est pourtant pas l'avis de Mr Pomme croyez-moi ! ^-^)... Et oui, aussi difficile à croire, vu sa popularité, Mathilde en cuisine m'avait totalement échappé... Mais en même temps, c'est très bien ainsi, parce que j'ai éprouvé un plaisir certain à le décourvrir il y a peu... de long en large... et de large en long... Bref, tous les billets y sont passés. Et je peux vous dire que depuis : 1° Je me suis inscrite à sa news pour ne plus rien louper, 2° Ma to do-list s'est considérablement allongée, 3° On s'est bien régalé parce que les essais ont commencé !

C'est le cas par exemple de cette tarte au fromage... comme Mathilde le dit si bien "SUCCULENTE" ! J'ai gardé la recette de pâte à tarte aux petits Suisses dont je suis fan, mais j'ai tout gardé de la garniture... Topissime !

P1670025

Pour une tarte de 22 cm de diamètre :

Pour la pâte :

  • 160 g de farine
  • 1 pincée de sel
  • 1 cuillère à soupe de graines de pavot
  • 3 petits Suisses
  • 4 cuillères à soupe d'huile d'olive

Pour la garniture :

  • 250 g de lait
  • 30 g de beurre
  • 1 oeuf
  • 100 g de Beaufort
  • 30 g de farine
  • noix de muscade
  • sel
  • poivre

1- La pâte à tarte :

Pour cette pâte à tarte, rien de bien compliquer puisqu'il suffit de mélanger tous les ingrédients. On travaille la pâte avec les doigts sans trop malaxer quand même, il faut juste amalgamer les ingrédients.

Puis on laisse reposer au frais pendant 3 heures.

Puis on récupère la pâte, et on l'étale finement en farinant légèrement. On chemise un moule avec la pâte.

2- La garniture :

On commence par préchauffer le four à 200°C.

On fait fondre dans une casserole sur feu doux, le beurre avec la farine. Pendant ce temps, on fait bouillir le lait. Quand le mélange beurre/farine est homogène, on verse le lait. On ne remue bien.

On ajoute la noix de muscade, le sel et le poivre. On obtient une préparation plutôt épaisse.

On sort alors du feu. Et on incorpore alors le fromage préalablement râpé et l'oeuf.

On verse la garniture sur le fond de tarte et on place au four pour 35 à 40 minutes.

Alors, le truc top avec cette tarte, c'est que c'est délicieux chaud, tiède ou encore froid le lendemain ! Avec une salade verte, ça fait un repas terrible. La garniture est goûteuse et terriblement fondante ! Bref, vous l'aurez compris : j'adore ! Merci Mathilde !

P1670051

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Mathilde en cuisine

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

04 mai 2012

..Gaufres aux pépites de chocolat... pour encore plus de gourmandise..

Quand y'en a marre, y'a Ch. Felder ! Ch Felder et ses gaufres ! D'ailleurs, ses gaufres sont là même quand y'en a pas marre, je vous rassure, c'était pour le gimmick ! ^-^ Elles sont aussi là, juste quand on a envie de se faire plaisir à 4 heures par exemple (et oui, une fois 30 ans passés, on peut continuer à prendre un petit goûter de temps en temps... c'est pas réserver aux minipouss' ces moments de régression totale !). Accompagner d'un bon thé, c'est une pause parfaite dans ce monde de brutes ! Et si on rajoute quelques pépites de chocolat dans la pâte ? Ben c'est encore plus gourmand !

P1670883

Pour 4 personnes :

  • 83 g de jaunes d'oeufs (soit environ 5 jaunes)
  • 125 g de blancs d'oeufs (soit environ 4 blancs)
  • 125 g de crème
  • 80 g de beurre (au lieu de 125 g dans la recette originale)
  • 375 g de lait
  • 250 g de farine
  • 10 g de levure
  • 1 pincée de sel
  • pépites de chocolat noir

On commence par mélanger la farine, la levure et le sel. On creuse un puits et on place les jaunes dedans, et on commence à mélanger avec un fouet.

On fait fondre le beurre doucement. On laisse refroidir légèrement et on y ajoute 125 g de lait. On verse le mélange lait-beurre dans la farine. On mélange jusqu'à obtenir une pâte épaisse sans grumeaux.

On ajoute à nouveau 125 g de lait ainsi que la crème. On mélange bien. Puis on incorpore les derniers 125 g de lait restant.

On monte les blancs en neige. Les blancs doivent être mousseux et pas trop fermes. Puis on les incorpore délicatement dans la pâte.

Et c'est prêt !

On fait bien chauffer le gaufrier. On huile légèrement. On referme pour que la température remonte. Puis on verse deux louches de pâte dans le gaufrier. On jette quelques pépites de chocolat dessus. On ferme et on laisse prendre les gaufres avant de retourner le gaufrier. On laisse cuire 2 minutes de chaque côté et quand elles sont bien dorées, on les dévore immédiatement, juste saupoudrées de sucre glace.

Elles sont délicieuses. Croustillantes à l'extérieur, fondantes à l'intérieur. Pas trop grasses... bref, j'adore ! Et quand elles sortent du gaufrier, le chocolat est légèrement fondu dedans... regardez plutôt !

P1670887

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Ch Felder dans Elle à table n°80

Posté par Pour ta pomme à 09:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , ,