Il y a quelques temps, j'avais décidé de me lancer dans une saga mousse au chocolat. Il y avait donc eu cette mousse classique et la promesse de futures tentatives gourmandes ! Ce pot de départ était l'occasion rêvée de continuer l'histoire et de tester une nouvelle version signée Valrhona !

Cette fois, j'ai choisi le chocolat blanc. Je ne le cuisine que très rarement, mais presque toujours quand je prépare un buffet. En effet, si en grande quantité, dans un dessert classique, il m'écoeure vite, en toutes petites portions, c'est un délice ! Et quand on l'associe à la terrible framboise... Bingo !

P1700381Pour 8 petites verrines :

  • 80 g de chocolat blanc
  • 1 feuille de gélatine (de 1,8 g pour moi)
  • 42 g de lait entier
  • 85 g de crème liquide entière très froide
  • 24 framboises (surgelées pour moi)
  • noix de coco râpée

On commence par faire tremper la géaltine dans un bol d'eau froide.

On hache le chocolat que l'on fait ensuite fondre au bain-marie. Puis on réserve.

On porte le lait à ébullition. On y incorpore la gélatine bien essorée.

On verse le lait chaud sur le chocolat en trois fois en mélangeant bien à chaque fois. Puis on réserve pour que l'ensemble refroidisse.

On monte ensuite la crème pour obtenir une texture souple et mousseuse.

Quand le chocolat est entre 45 et 50° C, on peut y incorporer la crème délicatement à l'aide d'une maryse.

On peut ensuite dresser les verrines. Pour cela, on place au fond de chaque verrine, trois framboises. On recouvre avec la mousse. Puis on réserve au frais pour environ 12 heures.

Avant de servir, on saupoudre un peu de coco râpée sur le dessus des mousses.

Elles sont fermes, douces, sucrées mais pas trop écoeurantes en raison de la petite quantité certes, mais aussi des framboises qui avec leur légère acidité contre-balancent bien la note "naturellement" sucrée du chocolat blanc. Bref, perso, j'adore !

Pour info, elles se conservent jusqu'à deux jours au frais et elles se congèlent très bien. Avis aux amateurs donc !

P1700386

Maintenant, à vous de jouer !

Source : L'Encyclopédie du chocolat