31 décembre 2012

..Sablés aux pépites de chocolat au lait..

Je récidive avec une autre version de cette terrible recette de Conticini. J'ai juste apporté une petite modification cette fois, j'ai ajouté un jaune d'oeuf dans la pâte et une goutte d'huile essentielle d'orange amère.

Moi qui ne faisais jamais de sablés avant ou tellement rarement que bon... c'était presque du jamais quoi... ben, cette année, les choses ont changé et notamment parce que nous avons "découvert" qu'en réalité, on aimait ça... Comme quoi y'a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis (et même eux en changent, la preuve ! ^-^). Du coup, j'ai sorti mon super emporte-pièce (une nouvelle collectionnite à l'horizon ?!?) sapin acheté... eh oui, lors du boxing day... ça valait vraiment le coup d'affronter la foule et surtout le froid : 30% de remise sur mon emporte-pièce à 0,99 dollars à l'origine... Bon, en même temps, pour notre première année au Québec, il fallait bien qu'on découvre les habitudes locales, et comme se ruer dans les magasins pour agresser tous ceux qui osent s'approcher à moins d'un mètre de l'objet convointé semble faire partie du folklore local... enfin, tous les québécois qu'on connaît boudent cette journée en même temps, et maintenant, à sait pourquoi ! Enfin, comme l'a dit un jour un célèbre romain : "je suis venu, j'ai vu, je suis repartu"... enfin, à quelque chose près ! ^-^

En tous cas, les sablés étaient délicieux et j'ai dû presque me battre avec Mr Pomme pour qu'il en laisse deux malheureux pour les photos...

P1760509

Pour environ 60 petits sablés :

  • 240 g de farine
  • 80 g de sucre
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • 10 g de poudre à lever
  • 150 g de beurre pommade
  • 1 jaune d'oeuf
  • 1 goutte d'huile essentielle d'orange amère
  • 40 g de pépites de chocolat au lait

On commence par mélanger ensemble le beurre, l'huile essentielle et le sucre jusqu'à obtenir une pâte bien homogène.

Dans un récipient, on mélange ensemble farine, la poudre à lever et sel. Puis on ajoute ce mélange dans le précédent, sans oublier d'incoporer le chocolat à ce moment-là avec le jaune d'oeuf.

On amalgame sans trop travailler. On abaisse la pâte pour obtenir une plaque de 2 cm d'épaisseur et on dépose au frais pour 3 heures de repos.

Une fois ce temps écoulé, on récupère la pâte. On abaisse à nouveau pour obtenir une plaque d'une épaisseur de 8 mm environ. Puis avec un emporte-pièce de la forme que l'on souhaite, on découpe les biscuits que l'on dépose sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, et l'on replace au frais pour 45 minutes.

Une fois ce second temps de repos passé, on préchauffe le four à 160°C. Pendant ce temps, on dore avec un jaune d'oeuf additionné d'un peu de sucre glace. Puis on enfourne pour 12 minutes de cuisson.

Une fois cuits, on laisse les sablés refroidir avant de les manipuler. Et quand ils sont bien froids, on les conserve dans une boîte métallique. Ils se conservent plusieurs jours ! Je n'ai toujours pas tenté la version aux zestes de clémentine... je vais donc être obligée d'en refaire... pff... quelle corvée ! ^-^

P1760492

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 02:08 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,


27 décembre 2012

..Chocolats aux Fralinger's creamy mint sticks..

Cette année est un peu particulière vu que nous venons de fêter notre premier Noël à des milliers de kilomètres de chez nous, enfin, de notre ancien chez nous, puisque maintenant, c'est à Montréal que nous sommes chez nous... Bizarrement, si nous n'avions pas vraiment l'habitude d'être "physiquement" en famille le jour de Noël, étant donné les emplois du temps festifs pas toujours conciliables des uns et des autres, c'était plutôt étrange de ne pas être avec nos proches. Du coup, l'esprit de Noël ne s'est pas vraiment installé malgré les efforts des québécois qui ont essayé de nous faire comprendre que le 25 décembre approchait à grand pas à coup de décorations lumineuses plus imposantes les unes que les autres ! ^-^ Nous avons quand même fait quelque chose avec des amis français restés à Montréal eux aussi. C'était vraiment une soirée très sympa avec un bel accent de Noël malgré tout, et plein de bonnes choses à manger. Pour l'occasion, j'avais réalisé quelques chocolats à offrir, dont ces petites fleurs avec une ganache menthifiée (je sais ce mot n'existe pas, mais je dis ce que je veux !) grâce à l'ajout de ces délicieuses petites choses trouvées chez Indigo : des bâtonnets crémeux de menthe (en gros l'intérieur des bonbons à la menthe... un régal !).

Pour cette année, j'ai testé le tempérage avec l'ajout de beurre de cacao. J'ai utilisé la poudre de beurre de cacao Mycryo. Je ne suis pas là pour faire de la pub, je n'ai pas été sponsorisée et j'ai bien payé mon produit, mais je ne peux que vous le conseiller parce que c'est vraiment super et ça facilite le travail du chocolat. En plus, mes chocolats étaient bien brillants (même si cela ne se voit pas très bien sur la photo vu que je les ai pas mal manipulé avec les doigts pour les mettre en place), et ils étaient aussi beaucoup plus craquants que d'habitude. En fait, c'est surtout sur ce dernier point que j'ai senti une différence avec mes précédentes tentatives. En tous cas, personnellement, je suis conquise.

Chocolats 2012_1-2

Pour 30 chocolats :

  • 200 g de chocolat de couverture (pour cette fois, un Mexique 66% de Barry)
  • 2 g de beurre de cacao en poudre
  • 35 g chocolat à 70%
  • 55 g de chocolat à 55%
  • 80 g de crème liquide entière
  • 2 bâtonnets de Fralinger's creamy mint

1- Préparation des coques :

On commence par nettoyer les moules avec un coton imbibé d'alcool à 90°.

On hache ensuite les 200 g de chocolat s'il n'est pas conditionné en pistole, que l'on place dans un récipient en inox.

On prépare un bain-marie d'eau chaude dans une casserole, en faisant attention à ce que le bain-marie d'eau chaude ne touche pas le récipient avec le chocolat quand on le place dessus.

On commence par monter le chocolat en température. Pour cela, on place la casserole avec le bain-marie d'eau chaude sur feu doux. Il ne faut pas que l'eau se mette à bouillir surtout. On dépose le récipient en inox avec le chocolat dessus. Et on fait fondre le chocolat sans cesser de remuer. Il faut alors atteindre 40-45°C. On sort le chocolart du bain-marie un peu avant que la sonde n'indique la température voulue parce que l'inox qui conduit très bien la chaleur va continuer à le faire chauffer même en dehors du bain-marie.

On laisse refroidir le chocolat à température ambiante à 34-35°C environ. Et on ajoute le beurre de cacao. On mélange bien pour l'incorporer totalement.

Puis, on laisse descendre encore à 31-32°C avant de travailler le chocolat. A ce moment-là, on remplit les moules en entier avec le chocolat. On tapote le moule pour éviter les bulles d'air. Puis on le retourne en le secouant légèrement pour en vider l'excédent. On pose ensuite le moule à l'envers sur une grille pour que le chocolat cristallise.

Quand les parois ont commencé à durcir, si besoin, on remonte le chocolat à 31-32°C pour reproduire l'opération de remplissage, mais je n'en ai pas eu besoin, une couche a suffit.

2- Préparation de la ganache :

On fait chauffer la crème avec les bâtonnets coupés en petits morceaux. On remue bien, puis quand cela bout, on arrête la cuisson.

On hache le chocolat. On verse un tiers de la crème bouillante dessus. On attend un peu avant de remuer énergiquement, puis on recommence avec les deux autres tiers pour obtenir une préparation bien lisse et brillante. On laisse à peine tiédir avant de remplir les coques chocolatées avec la ganache.

3- Finalisation des chocolats :

On remonte à 31-32°C le chocolat restant et on verse sur la ganache pour fermer les coques. Avec une spatule, on lisse bien, puis on laisse bien prendre au moins 4-5 heures avant de démouler.

Ultra simple et déclinable à l'infini ! Il suffit juste de faire marcher son imagination, et surtout de laisser parler sa gourmandise !

Chocolats 2012_1-5Maintenant, à vous de jouer !

Et surtout : Joyeuses Fêtes !!!!!

Posté par Pour ta pomme à 03:57 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 décembre 2012

..Flocons de neige au chocolat..

Je ne fais pas souvent de petits biscuits type Bredele parce que je préfère les petites choses plus "humide"s (je sais pas si c'est vraiment le bon terme à employer, mais bon, vous comprenez l'idée). Et puis, j'ai tendance à associer les biscuits secs avec ceux que l'on achète dans le commerce (genre la grosse boîte avec tout plein d'assortiments que l'on ressort invariablement pour boire le café en fin de repas), et donc, ça n'aide pas vraiment à apprécier on va dire.

Mais en même temps, en matière de Bredele comme dans tout en cuisine, le fait maison peut vite vous faire changer d'avis. Et je vous promets que je n'échangerai peut-être pas encore un carré de brownie pour un de ces flocons, mais je serai quand même bien frustrée d'avoir à faire ce choix...

Je voulais faire quelque chose pour une amie et collègue québécoise qui soutenait sa thèse aujourd'hui, histoire de participer à l'effort collectif quoi ! Et quand j'ai vu la recette de Flo hier, j'ai su que je tenais exactement ce qu'il me fallait. En plus, ses étoiles au chocolat étaient tirées du livre Les petits gateaux d'Alsace que j'avais déjà eu l'occasion de feuilleter sur les étagères d'une copine, donc ça m'a rappelé des souvenirs.

Ses étoiles sont devenus des flocons, histoire de mettre à profit ce nouvel emporte-pièce acheté il y a quelque jour. J'ai vraiment beaucoup aimé parce qu'ils goûtent vraiment bien le chocolat... Et Mr Pomme ? Ben vu qu'il en a englouti une petite dizaine à quelques minutes d'aller se coucher ("parce que tu comprends, c'est meilleur quand c'est chaud... "), je pense qu'il a adopté la recette lui aussi ! Mais espérons surtout que ça aura plu à l'intéressée... Sinon, désolée pour les photos... elles ont été prises dans l'obscurité la plus totale... vers 16h30 quoi ! ^-^

Flocons au chocolat

Pour 26 flocons (recette légèrement modifiée par rapport à l'originale) :

  • 240 g de farine
  • 110 g de sucre
  • 50 g de chocolat râpé
  • 1 cuillère à café de cacao amer en poudre
  • 0,5 cuillère à café de poudre à lever
  • 80 g de beurre pommade
  • 1 oeuf
  • 2 cuillères à soupe de lait

On mélange ensemble au fouet le sucre et le beurre jusqu'à ce que le tout blanchisse. On ajoute l'oeuf et le cacao.

Si on travaille avec un petit assistant style kitchenfriend, on change le fouet pour la feuille. Sinon, on prend une cuillère en bois. On ajoute le chocolat râpé, puis la moitié de la farine avec la poudre à lever.

On mélange bien. On mouille avec le lait, on verse le reste de farine, puis on travaille jusqu'à obtenir une boule de pâte lisse et pas trop collante.

On étale la pâte sur un plan de travail légèrement fariné sur une épaisseur de 7-8 mm environ. On découpe des formes avec l'emporte-pièce et on place les biscuits sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

On dépose les plaque 10 bonnes minutes à congélateur.

Pendant ce temps, on préchauffe le four à 180°C. On récupère les plaques et on enfourne pour 12 minutes.

On attend que les biscuits durcissent avant de les déposer sur une grille pour qu'ils refroidissent et on conserve le tout dans une boîte en fer.

Ultra simple, ultra rapide et ultra efficace !

Flocons au chocolat-3   Flocons au chocolat-4

Source : Un "Flo" de bonnes choses

Posté par Pour ta pomme à 15:18 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 décembre 2012

..Rôti de porc façon Orloff..

C'est une recette que je faisais régulièrement quand nous étions à Toulouse, mais je ne l'avais jamais publiée. Ici, inutile de dire que, pour notre budget, vu les tarifs de la viande et du fromage, même avec du porc, c'est déjà un plat de "presque-luxe" ! J'exagère un peu, mais pas trop quand même... ^-^ Bon, comme on commence à oublier (enfin à s'habituer) les prix français et à adapter notre alimentation, les choses trouvent un certain équilibre dans le porte-feuille. Bon, au moins, tout cela a-t-il pour avantage de rendre la journée végétarienne que nous avions instaurée en France incontournable. Je pense mes plats différemment et cette journée n'apparaît plus comme un casse-tête. Et Mr Pomme qui râlait avant, ne s'est même pas rendu compte que cette journée s'était fait une copine, puisqu'il y en a deux maintenant. C'est mieux pour la planète, mieux pour la santé ! Bizarre non de parler de ça quand je vous présente un plat "plus viandard que ça tu meurs"... enfin, je suis plus à une contradiction près...

P1730302-2

Pour 4 personnes :

  • un rôti de porc bio
  • 8 tranches d'emmental
  • 8 tranches de pancetta
  • poivre
  • cumin

On commence par déficeler le rôti. On l'entaille en 8 endroits sans aller jusqu'en bas pour qu'il tienne bien en cuisson. On glisse dans chaque fente une tranche de fromage et de pancetta.

On reficelle le rôti avec de la ficelle alimentaire. On poivre (pas besoin de saler avec la coppa), on saupoudre de cumin.

Personnellement, j'enfourne dans le four froid, mais si vous voulez préchauffer avant, vous pouvez. Je règle à 160°C pour environ 40 minutes. Je le retourne 2 fois pendant la cuisson et j'arrose avec le jus qu'il rend. Sur la fin, je mets en marche le gril juste pour bien faire dorer le dessus.

Avec des pommes de terre dorées au four, ou cuites dans le même plat que le rôti, c'est excellent !

P1730319-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 01:46 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 décembre 2012

..Crumble choco-pommes, ganache au rhum..

Il y avait cette recette de Boubou du blog Délicieusement.. simple ! dont je suis une fan absolue et qui m'a tout de suite fait craqué. Après ça, pas de doute, il me fallait un crumble au chocolat et vite ! Et puis, alors que j'allais le faire, je me suis rappelée que Gontran Cherrier en avait un dans le même style, dans son livre Ultra Chocolat, qui associait les pommes à une ganache au chocolat.

Forte de tout cela, je me suis lancée en cuisine pour une version personnelle. Et je remercie grandement mes deux sources d'inspiration parce que... hum... ce que c'était bon !

Crumble pomme chocolat

Pour 6 personnes :

  • 40 g de farine
  • 60 g de beurre
  • 30 g de poudre d'amande
  • 20 g de flocons de petits épeautre
  • 50 g de sucre
  • 1 pincée de sel
  • 4 grosses pommes
  • 50 g de chocolat noir 70%
  • 80 g de crème liquide
  • 1 trait de rhum

On préchauffe le four à 180°C.

On commence par préparer la pâte à crumble en mélangeant la farine, le sucre, le sel, la poudre d'amande et les flocons d'épeautre. On coupe le beurre très froid en morceaux et on mélange le tout avec les doigts pour sabler l'ensemble. On réserve au frais.

On pèle et on coupe en quartier les pommes. On les place dans un plat allant au four et on saupoudre légèrement de sucre. On enfourne pour une dizaine de minutes, le temps de précuire les pommes pour les attendrir.

On prépare alors la ganache en faisant bouillir la crème que l'on mélange ensuite en 2 fois au chocolat (en faisant attention à bien l'incorporer à chaque fois). Quand le chocolat est bien lisse, on ajoute le rhum.

Puis on récupère les pommes. On nappe avec le chocolat, on émiette le crumble dessus et on place au four pour 20 minutes, ou jusqu'à ce que le dessus du crumble soit bien doré.

Quel délice ! C'est top ! Suis fan avec une version à venir ananas et chocolat... ganache au malibu ! ^-^

Crumble pomme chocolat-3

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:08 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,


11 décembre 2012

..Brownie au chocolat et canneberges (selon la recette de D. Lebovitz)..

En mantière de brownies, j'ai une "légère" (oui oui très légère) addiction... Du coup, dès que je trouve une nouvelle recette, ça devient vite une sorte d'obsession, et pas le choix, il faut que je la teste. Enfin presque, parce que je suis rarement capable de la réaliser fidélement. Je sais pas, 250 g  de sucre... j'y arrive pas, une réaction épidermique, mon cerveau qui refuse de coopérer. Au-delà de 100-130 g de sucre, mes mains ne fonctionnent plus, je suis sur "off" et plus rien ne se passe. C'est un peu pareil avec le beurre. J'ai beau me dire que ces bombes caloriques ne se mangent pas à la grosse cuillère et que donc, proportionnellement à la petite bouchée dont je vais me régaler, ça sera pas si gras et sucré que ça... j'y arrive pas, blocage total ! Ceci est quelque peu problématique pour une addict au brownie, mais bon l'appel du chocolat reste le plus fort de toutes manières, surtout face à de telles promesses...

2012

Pour 16 bouchées :

  • 225 g de chocolat noir
  • 110 g de sucre
  • 35 g de farine
  • 2 oeufs
  • 1 cuillère à café d'extrait de vanille
  • 85 g de beurre
  • 1 grosse poignée de canneberges fraîches

On commence par préchauffer le four à 180°C.

On fait fondre ensemble au bain-marie le chocolat (préalablement haché si nécessaire) avec le beurre coupé en dés.

On ajoute ensuite le sucre dans le mélange chocolat/beurre, puis les oeufs l'un après l'autre en faisant bien attention à les incoporer complétement à chaque fois.

On incorpore enfin la farine et la vanille. Puis les canneberges que l'on ajoute délicatement. On verse la préparation dans un moule (de 22 cm par 22 cm) préalablement recouvert de papier sulfurisé.

On place au four pour 25 minutes de cuisson.

Dès qu'il est prêt, on plonge le plat dans l'eau froide pour stopper la cuisson et favoriser la formation de la petite croute croquante si agréable.

Verdict : ce brownie est un délice. Ultra chocolaté comme je les aime et super cheewy ! Suis franchement fan !!!!

2012  2012

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Ready for dessert de D. Lebovitz

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 décembre 2012

..Sablés de P. Conticini..

Voilà une recette de saison, non ? Même si des bons petits sablés, ça se mange n'importe quand, hein. Mais bon, à l'approche des fêtes, ça ne peut que coller pour agrémenter les paniers gourmands. Et là, vu que je suis allée piocher dans la gourmandothéque de Mr Conticini, on peut pas franchement dire qu'on prendrait un risque en les offrant à qui que ce soit ! En plus, c'était l'occasion rêvée d'utiliser ces petits emporte-pièce offerts par ma chère belle-soeur.

P1740372-2

Pour environ 30 sablés :

  • 240 g de farine
  • 80 g de sucre
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • 10 g de poudre à lever
  • 150 g de beurre pommade
  • 1 jaune + sucre glace pour la dorure

On commence par mélanger ensemble le beurre et la cassonade jusqu'à obtenir une pâte bien homogène.

Dans un récipient, on mélange ensemble farine, poudre à lever et sel. Puis on ajoute ce mélange dans le précédent en amalgamant sans trop travailler. On abaisse enseuite la pâte pour obtenir une plaque de 2 cm d'épaisseur et on dépose au frais pour 3 heures de repos.

Une fois ce temps écoulé, on récupère la pâte. On abaisse à nouveau pour obtenir une plaque d'une épaisseur de 8 mm environ. Puis avec un emporte-pièce de la forme que l'on souhaite, on découpe les biscuits que l'on dépose sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, et l'on replace au frais pour 45 minutes.

Une fois ce second temps de repos passé, on préchauffe le four à 160°C. Pendant ce temps, on dore avec le jaune d'oeuf additionné d'un peu de sucre glace. Puis on enfourne pour 15 minutes de cuisson.

Une fois cuits, on laisse les sablés refroidir avant de les manipuler. Et quand ils sont bien froids, on les conserve dans une boîte métallique. Ils se conservent plusieurs jours si jamais vous avez la chance de les garder si longtemps parce que, moi, ils sont partis... comme des petits pains ! Je pense que pour Noël, je vais en faire une version aux zestes de clémentine. J'vous tiendrais au courant du résultats !

P1740389

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Sensations de P. Conticini

Posté par Pour ta pomme à 21:52 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 décembre 2012

..La fausse pizza de Nigella Lawson... 5 minutes top chrono !..

Parfois, il m'arrive de choisir un blog que j'aime particulièrement et de reprendre le fil des publications pour faire ressurgir des billets qui m'avaient échappés ou qui ne m'avaient pas forcément "parlés" sur le moment, parce qu'en cuisine, comme en tout, j'ai mes marottes et mes petites obsessions passagères... Cette fois, c'est la Food Box qui était l'objet de mon attention scrupuleuse et gourmande, ce qui m'a permis de mettre de côté certaines petites pépites à tester bientôt. Et puis, arrivant en décembre 2010, j'ai su que je venais de trouver notre repas du soir... Trop intriguée, il me fallait tester cette fausse pizza signée Nigella Lawson. Accompagnée d'une salade verte, ça ne pouvait que matcher !

P1740840-2

Pour un moule de 30 cm de diamètre :

  • 100 g de farine
  • 75 g de lait
  • 50 g de fromage râpé
  • 1 oeuf
  • origan

On commence par préchauffer le four à 190°C.

On mélange tous les ingrédients ensemble avec un fouet pour obtenir une pâte lisse et sans grumeaux.

On chemise un moule à tarte de papier sulfurisé. Puis on étale la préparation dessus.

On place au four pour 20 minutes.

Puis, on récupère cette pâte que l'on prépare ensuite comme une pizza. Ici, j'ai choisi de la napper de tomate, et de l'agrémenter de pancetta et de cheddar râpé. Ce qui compte, c'est de se faire plaisir hein !

Ensuite on replace la "pizza" pour 10 minutes au four.

On sert bien chaude avec un peu de sauce piquante.

Verdict : c'est pas une pizza, mais quelle belle alternative quand on est pressé. Ca prend 5 minutes à faire et ça se mange délicieusement bien. C'est même assez bluffant. En tous cas, Mr Pomme en a redemandé, et pour cet amateur de pizza, c'est un bon signe ! A faire donc !

P1740829-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 19:09 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 décembre 2012

..Parce qu'il n'ai jamais trop tard pour apprendre à aimer les courges... Gnocchi au potimarron..

J'ai décidé de me prendre en main et de me forcer à manger des choses que je n'aime pas. Après tout, j'avais bien lu une fois que pour faire manger aux enfants des choses qu'ils n'aiment pas, il ne faut surtout pas les forcer, mais leur faire manger un peu de l'aliment incriminé plusieurs fois, ces petits contacts répétés permettant d'apprivoiser le (dé)goût. Je crois que c'est aux alentours de 15 essais que le cerveau commence à se dire que finalement, c'est pas si mauvais. J'avais déjà réussi avec les tomates il y a quelques années, alors, là je me lance à l'assaut des courges dont j'ai une sainte horreur et qui sont on ne peut plus présentes ici...

Comme on le ferait avec des enfants, je commence doucement. Pas question de démarrer avec une purée 100% courge ou une courge rôtie au four (ce qui a pourtant l'air appétissant, mais bon...). Donc, pour l'instant, la courge, je me la cache. Je triche en en incorporant un peu dans des choses que j'aime... Et ça marche. Ces gnocchi sont passés comme une lettre à la poste. C'est à peine si j'ai su que s'y cachait un petit potimarron. ^-^

P1740496

Pour environ 8 personnes :

  • 700 g de purée de pommes de terre à chaire farineuse
  • 300 g de purée de potimarron
  • 350 g de farine
  • 1 oeuf
  • sel
  • curcuma

On commence par faire cuire les pommes de terre et le potimarron au four. Attention, à ne pales cuire dans l'eau pour éviter qu'ils ne se gorgent d'eau justement.

Quand les pommes de terre et le potimarron sont bien tendres, on les sort du four et on laisse refroidir.

On épluche ensuite les pommes de terre, on évide le potimarron et on réduit le tout en une purée bien fine (avec un tamis c'est top quand, comme moi, on a pas de presse purée !).

On creuse un puits au centre de la purée, on casse l'oeuf dedans, on ajoute 200 g de farine, on sale et on saupoudre avec le curcuma. Puis avec les doigts on mélange bien. On ajoute ensuite le reste de farine progressivement, jusqu'à obtenir une pâte lisse et homogène qui ne colle plus aux doigts et au plan de travail (ça peut demander un peu plus de farine que prévu en fonction de vos pommes de terre).

On prend ensuite des portions de pâte. On forme un boudin e 1,5 cm de diamètre environ, puis avec un couteau, on découpe des tronçons de 1 cm. On peut les utiliser directement comme ça, ça donne des petits coussins. On peut également essayer de les façonner en les appuyant et les roulant contre le dos d'une fourhette (ce que je ne maîtrise pas encore totalement comme le montrent bien les photos).

On pose les gnocchi sur un torchon propre légèrement fariné. Et on continue jusqu'à épuisement de la pâte.

A cette étape, on peut choisir de les cuisiner immédiatement (enfin après un petit repos de 30 minutes au frais), ou bien de les congeler (et ensuite des les utiliser en les plongeant, encore congelés, dans de l'eau bouillante).

Pour les péparer, rien de plus simple. On porte un grand volume d'eau à ébullition. On jette les gnocchi dedans, et quand ils remontent à la surface, on compte 30 secondes, on égoutte et voilà.

Perso, je les adore avec une sauce au brocoli et au parmesan, comme sur la photo ci-dessous, mais pour là, c'est comme vous voulez !

P1740615

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 20:25 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

..Un plaid, un manga et... un chocolat ! Hiver, je suis prête !..

La semaine dernière, nous avons eu un pti aperçu de ce que serait l'hiver ici, dans le grand nord... Mais pas de soucis ! "Même pas peur" même... Qu'il vienne et s'installe l'hiver glacial, je suis pas impressionnée parce que moi, quand il fait grand froid, j'ai le remède idéal ! Un joli plaid en laine bien chaud, un pti manga pour décompresser, et un bon chocolat chaud. Confortablement installé dans le canapé, avec le chauffage à fond les ballons, j'peux vous dire que je leur ris au nez aux pti flocons de neige québécois, tiens !

P1740664-3

Par personne :

  • 15 g de chocolat noir à 70%
  • 15 g de chocolat au lait
  • 1 cuillère à soupe de fécule de maïs
  • 250 ml de lait

On commence par hacher finement le chocolat noir et le chocolat au lait. On le mélange avec la fécule de maïs.

Dans une casserole, on place le mélange chocolat et fécule. On verse un peu de lait pour diluer, puis on ajoute le reste du lait et on place sur feu doux. Sans cesser de remuer, on porte le tout à petite ébullition jusqu'à ce que le mélange commence à épaissir, puis on sert immédiatement.

A déguster sans modération !

P1740681

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 01:44 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,