Une petite recette qui dormait dans mes dossiers depuis un an... zoups ! C'est que c'est pas toujours facile de suivre le rythme des publications... Cette recette n'est pas une révolution. Depuis que j'ai découvert la recette des scones de Rose Bakery, je lui reste fidèle. Je m'amuse en revanche en les agrémentant toujours différemment. L'an dernier, nous avions particulièrement apprécié ceux à la menthe et cette version aux bleuets que je vous propose aujourd'hui. Depuis, je ne mange plus de gluten, mais je fais quand même régulièrement des scones pour Mr Pomme et d'ailleurs, bientôt, vous aurez droit à une nouvelle variation ! Mais pour l'heure, les bleuets...

DSC_0140-2b

Pour 8 scones :

  • farine : 250 g
  • beurre bien froid : 50 g
  • lait : 150 ml
  • poudre à lever : 9 g de
  • sucre : 1 cuillère à soupe
  • sel : 1 pincée
  • bleuets : 150 g

On commence par préchauffer le four à 200°C.

On mélange ensuite ensemble la farine, le sucre et le sel.

On coupe le beurre en morceaux et on l'incorpore du bout des doigts dans le mélange sec pour sabler le mélange.

On verse le lait, et on mélange avec une fourchette jusqu'à obtenir une pâte homogène. On ajoute délicatement les bleuets. Attention à ne surtout pas trop insister et pétrir la pâte sinon les scones seront beaucoup trop compacts.

On forme une boule et on transvase sur un plan de travail légèrement fariné. On abaisse la pâte sur 3 à 4 cm d'épaisseur, en formant un carré. Puis on découpe en 8 (on commence par couper en deux  pour obtenir deux rectangles, que l'on découpe encore en deux pour obtenir cette fois 4 carrés, que l'on découpe dans la diagonale pour obtenir 8 triangles... vous suivez...).

On nappe chaque scone avec un peu de lait additionné de sucre glace, on pose sur une plaque et on place au four pour 15 à 20 minutes, jusqu'à ce que les scones soient légèrement dorés.

On laisse juste refroidir légèrement et on les dévore immédiatement ou bien on les congèle pour pouvoir profiter de bons petits scones dès le matin...

DSC_0145-2b

Maintenant, à vous de jouer !