L'an dernier, j'ai investi dans une magnifique sorbetière, mais je n'ai pas encore eu vraiment le temps de l'utiliser depuis... Cette année, j'ai décidé de la faire turbiner un peu plus souvent en réalisant des quantités de glace un peu moins grandes et pouvoir ainsi varier les plaisirs... Je démarre donc la saison en puisant dans les classiques... une simple glace à la vanille. Si je n'aime pas les glaces à la vanille du commerce qui ont souvent ce petit goût de vanille totalement artificiel (qui fait que pendant longtemps d'ailleurs je n'ai pas aimé la vanille !), fait maison... c'est autre chose ! Là en plus, c'est la version "ultime" d'Edda que je vous propose... autant dire qu'on peut y aller les yeux fermés ! J'ai ajouté, pour encore plus de gourmandise, des éclats de noix de pécan caramélisées comme Edda le proposait dans une autre version... Je vous dis pas le régal ! Sinon, j'ai fait l'impasse sur le lait en poudre... et j'ai augmenté la dose de miel légèrement... La texture est restée parfaite ! Un vrai succès !

DSC_0115-2

Pour 2-3 personnes :

Pour la glace à la vanille

  • crème liquide entière : 90 g
  • lait entier : 160 g
  • sucre : 20 g
  • miel de framboisier : 1 cuillère à soupe
  • jaunes d’œuf : 2
  • vanille : 1 gousse

Pour les noix de pécan caramélisées :

  • noix de pécan : 30 g
  • sucre : 20 g
  • eau : 20 g

1- Préparation de la glace, J-1 :

On place ensemble la crème, le lait, le miel et la pulpe de la moitié de la gousse de vanille dans une casserole. On fait chauffer jusqu'au début de l'ébullition en mélangeant bien pour s'assurer que le miel fonde.

Pendant ce temps, on bat ensemble les jaunes, le sucre et la pulpe de la seconde moitié de la gousse de vanille jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Puis on verse le lait/crème chaude dessus en fouettant. 

On replace le tout dans la casserole, et on fait cuire sans cesser de mélanger avec une cuillère en bois, jusqu’à ce que la crème atteigne 83°C, et qu’elle nappe la cuillère.

On retire alors du feu, on place dans un récipient propre et on laisse refroidir à température ambiante avant de placer au frais pour toute la nuit.

2- Préparation des noix caramélisées, Jour J :

Le lendemain, on prépare les noix de pécan caramélisées. Pour cela, on place les noix sur une plaque et on les torréfie au four préchauffé à 180°C pendant 5 à 8 minutes. Attention, ça va vite et il faut bien surveiller qu'elles dorent mais ne brûlent pas.

Dans une petite casserole, on place le sucre et l'eau. Quand le sucre est fondu et que le sirop commence à bouillir, on incorpore les noix. On mélange bien avec une spatule en bois pour enrober les noix avec le sirop. On laisse cuire doucement sans cesser de remuer jusqu'à ce que les noix soient enrobées d'un beau caramel doré (on passe par une étape de cristallisation tout à fait normal, puis les cristaux de sucre fondent tranquillement et se transforment en caramel). On débarrasse sur une feuille de papier cuisson, en veillant à bien séparer les noix. Quand elles sont refroidies, on les concasse grossièrement. On réserve

3- Préparation de la glace, Jour J : 

On récupère la crème. On fait turbiner en respectant les instructions du fabriquant de la sorbetière. Quand la glace est bien prise, on ajoute les éclats de noix de pécan caramélisées. On laisse turbiner encore quelques minutes pour bien les incoporer à la glace. 

On verse la glace dans un bac et on place au congélateur jusqu'au moment de servir (mais on peut aussi la manger à la sortie de la sorbetière, elle manque alors juste un peu de fermeté, mais elle reste délicieuse !)

Après, y’a plus qu’à se régaler. Comme la glace est maison, elle se conservera moins longtemps qu'une glace du commerce. En outre, le froid n'est pas un ami de la vanille dont le goût se détériore au congélateur... En même temps, si vous faites d'aussi petites portions que moi... y'a peu de chance qu'il en reste ! ^-^

DSC_0120-2

 Source : Un déjeuner de soleil