Chocolat... chocolat... chocolat... c'est un plaisir toujours intact quand je me retrouve devant une belle part de fondant au chocolat. Je ne compte plus le nombre de versions déjà testées (ma balance est là pour me le rappeler). Mais en même temps, il faut ce qu'il faut pour se faire plaisir. J'utilise rarement le caramel beurre salé en cuisine, pourtant j'aime beaucoup ça. Mais ce n'est pas un produit qui fait partie de ma culture culinaire et j'y pense jamais. Mais quand je suis tombée sur cette recette de Guillemette en cherchant une nouvelle déclinaison de fondant, je me suis dit qu'il fallait vraiment changer ça... et tout de suite ! Et cela a été avec raison parce que le résultat est une tuerie. Un fondant ultra fondant, une petite pointe de sel qui sublime le chocolat et du caramel qui apporte beaucoup de douceur ! L'essayer, c'est l'adopter ! La prochaine fois, je teste l'Assassin de Bernard !

DSC_0483-2

Pour 6-8 personnes (moule à manqué de 20 cm environ) :

Pour le caramel au beurre salé :

  • sucre : 100 g
  • eau : 2 cuillères à soupe
  • beurre salé : 50 g
  • crème liquide entière : 105 g

Pour le fondant :

  • le caramel beurre salé
  • chocolat noir à 66% : 200 g
  • beurre : 150 g
  • oeufs : 5
  • fécule de maïs : 1 cuillère à soupe
  • sucre : 70 g

1 - Péparation du caramel beurre salé 

On commence par faire fondre le sucre et l'eau dans une casserole à fond épais, sans remuer. Quand le caramel est bien doré, on sort du feu. On incorpore le beurre coupé en morceaux en remuant énergiquement. Puis on incorpore la crème. On réserve à température ambiante.

2 - Préparation du fondant :

On préchauffe le four à 180°C.

On fait fondre au bain-maire le chocolat et le beurre coupé en morceaux.

Quand le chocolat et le beurre sont fondus, on les transvase dans un récipient. On ajoute le sucre. Puis on incorpore un à un les oeufs, en remuant bien entre chaque ajout pour obtenir une pâte lisse. 

On incorpore ensuite le caramel puis la fécule. On mélange bien. 

On verse dans le moule à manqué (beurré s'il n'est pas en silicone), puis on enfourne pour 18 à 20 minutes de cuisson.

A la sortie du four, le fondant ne doit être pas totalement cuit au centre. On le place alors immédiatement dans un bain d'eau glacée pour stopper rapidement la cuisson.

Finalement, le plus dur est d'attendre le lendemain pour le manger parce que la patience ici fait partie intégrante de la recette pour profiter au maximum du plaisir de ce fondant ! Et s'il se conserve au frigo, pensez à le sortir bien avant de le déguster pour qu'il revienne à température ambiante et retrouve une texture douce et fondante.

DSC_0507-2

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Chocolat & caetera