25 juin 2016

..Côtes levées de porc au barbecue marinées à la bière et au miel..

La saison des barbecues est lancée depuis plusieurs semaines déjà chez les Pommes. Cette année, on démarre sur les chapeaux de roue avec des barbecues quasi quotidiens ! On se rattrape puisque l'an dernier on a acheté notre barbecue en août seulement... pff... C'est l'occasion pour nous d'inventer 1000 et une versions de brochette et de marinade selon l'envie et le contenu du panier de fruits et légumes. J'ai quelques versions à vous proposer pour bientôt, mais aujourd'hui, c'est une pièce incontournable du barbecue américain qui est mise en avant : les côtes levées. Typiquement, elles sont servies laquées avec une sauce barbecue... mais comme à la maison, on est pas du tout fan de ketchup, j'ai procédé différemment. Je me suis tournée vers une marinade maison à la bière. Je reste dans la thématique !

Préparer des côtes levées est vraiment très simple, cela demande juste un peu d'organisation. C'est-à-dire que c'est pas vraiment le type de recette que l'on prépare à la dernière minute quand des amis débarquent à l'improviste. Sauf si on veut manger de la semelle... Pour les attendrir, il faut passer par deux étapes indispensables : une pré-cuisson au bouillon et une longue marinade. Mais si on peut le prévoir et qu'on prend le temps, ça vaut vraiment la peine !

DSC_0136-2

Pour 2 personnes :

  • côtes levées de porc : 2 petites sections de 6 côtes environ

Pour le bouillon :

  • eau : 1,5 litre (ou la quantité nécessaire pour couvir la viande)
  • thym : 1 branche
  • romarin : 1 branche
  • laurier : 2 feuilles
  • clous de girofle : 2
  • piments séchés : 3
  • anis étoilé : 1

Pour la marinade :

  • bière american pale ale (glutenberg pour moi) : 350 ml
  • sauce tamari : 3 cuillères à soupe
  • miel de framboisier : 2 cuillères à soupe
  • gousses d'ail écrasées : 2
  • piments séchés : 2
  • cumin : 0.5 cuillère à café

Pour la laque :

  • bière american pale ale : 50 ml
  • miel : 1 cuillère à soupe
  • sauce tamari : 1 cuillère à soupe

1- Préparation de la viande, J-1 :

On commence par enlever la peau épaisse qui recouvre l'intérieur des côtes si elle est toujours en place en tirant vigoureusement.

On dépose les côtes dans une grande casserole. On recouvre avec de l'eau froide, on ajoute toutes les herbes et les épices. On met à chauffer jusqu'à ébullition. On baisse alors le feu et on laisse cuire à petits bouillons pendant 45 minutes environ en écumant régulièrement.

On débarrasse ensuite les côtes. On les place dans un plat en verre (Mr Pomme a récupéré le bouillon qu'il a filtré et utilisé pour réaliser une soupe asiatique, mais ça c'est une autre histoire. C'est juste pour vous donner une idée de ce que vous pouvez faire avec ce beau bouillon qu'il serait dommage de jeter).

On prépare la marinade en mélangeant bien tous les ingrédients. On verse sur les côtes. On couvre avec du papier film et on place au frais pour 4 à 8 heures.

2- Cuisson de la viande :

Au moment de passer à la cuisson, on prépare la laque.

On met les côtes à cuire sur le barbecue bien chaud en les badigeonnant régulièrement avec la laque et on les retournant régulièrement. La cuisson prend environ une 15ne de minutes au total, mais cela peut dépendre de la force de votre feu et de l'épaisseur de vos côtes.

Quand elles sont cuites, on découpe les côtes et on sert immédiatement. Oubliez vos couverts, on grignote les côtes levées avec les doigts (ce qui fait partie du plaisir bien sûr ! ^-^). On les a accompagné de frites au four et de crudités... c'était un moment de pur bonheur pour les carnivores que nous sommes.

La marinade à la bière est une tuerie ! J'y ai d'ailleurs placé ensuite des blancs de poulet qui ont mariné tout l'après-midi avant de finir le soir au barbecue également... Une réussite !

DSC_0127-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 15:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


20 janvier 2016

..Burgers de poulet à la grecque, sauce façon tzatziki..

J'adore le site The Iron You sur lequel je vais toujours puiser des idées gourmandes pour agrémenter les plats du quotidien. Les recettes sont saines et délicieuses, vraiment ! Cette fois, je me suis laissée inspirer par des petits burgers de dinde avec une sauce au yaourt grec. J'ai travaillé avec du poulet et j'ai fait quelques petits changements, mais le gros de la recette est là. Et c'était franchement délicieux. On a accompagné ça avec des frites de patate douce cuites au four. Et la petite sauce au yaourt avec les patates douces... je vous dis que ça ! ^-^

DSC_0282-2

Pour 4 personnes :

Pour les burgers :

  • poitrine de poulet : 500 g
  • feta : 100 g
  • ail : 1 gousse
  • persil : 1/4 botte
  • crème liquide : 1 cuillère à soupe
  • poivre

Pour la sauce :

  • yaourt grec : 170 g
  • ail : 1 petite gousse
  • citron : 1 cuillère à soupe
  • persil finement haché : 3 cuillères à soupe
  • cumin
  • poivre
  • sel

Pour réaliser les burgers, c'est simple. On coupe le poulet en gros dès, on place tous les ingrédients dans le mixeur et on mixe rapidement pour obtenir une préparation grossièrement hachée, pas une purée quoi.

On divise en 4. On forme des burgers sur une feuille de papier sulfurisé. 

On met à chauffer une poêle graissée. On fait cuire les burgers 5 minutes de chaque côté jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés.

Pendant ce temps, on prépare la sauce. Pour cela, on mélamge tout simplement ensemble tous les ingrédients.

Dès que les burgers sont prêts, on les sert en les accompagnant généreusement de sauce. 

Franchement... simple et efficace !

DSC_0304-2

Maintenant, à vous de jouer !

Source : The Iron You

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

20 avril 2015

..Palette de porc à la bière blonde et aux oignons confits..

Depuis que j'ai retrouvé les plaisirs de la bière, sans les inconvénients du gluten, j'en profite allégrement dans ma cuisine. Je n'avais encore jamais cuisiné de palette de porc. C'est pourtant pas un morceau très exotique, mais je n'avais pas encore eu l'occasion. Je me suis donc lancée cette semaine, ayant trouvé un morceau vraiment attrayant chez mon boucher (j'aime mon boucher. Je ne sais pas si je l'ai déjà dit mais je suis totalement accro à la viande depuis que je ne l'achète plus dans les supermarchés et que je la paie une fortune chez le boucher... On en mange beaucoup moins, ce qui n'est d'ailleurs pas plus mal et elle est toujours délicieuse...). Autant dire qu'on a vraiment adoré. Une fois de plus j'ai fait quelques infidélités à mon amie Joteuse pour renforcer l'amour naissant qui me lie avec Cocotte. Bref... la recette avant que vous ne fermiez cette page rapido !

DSC_1018b

Pour 6-8 personnes :

  • palette de porc : 1,7 kilo
  • bière blonde (sans gluten) : 300 ml
  • oignon doux : 2 gros
  • thym : 3 branches
  • feuilles de laurier : 4
  • sel, poivre

On fait chauffer le four à 180°C.

On commence par faire revenir la palette de porc dans la cocotte bien chaude, dans laquelle on a fait fondre une noix de beurre. On fait dorer sur toutes les faces quelques minutes.

Pendant ce temps, on tranche les oignons.

Quand la viande est dorée. On la débarrasse. On place les oignons dans le fond de la cocotte. On replace la palette dessus. On ajoute les feuilles de laurier et le thym. On sale et on poivre. On recouvre avec la bière. On ferme la cocotte.

On place au four pour 3 heures de cuisson. La viande est alors ultra fondante et les oignons bien confits... c'est une tuerie !

On sert avec des carottes et des pommes de terre, ou une purée toute simple, ou encore des lentilles... bref, c'est un plat assez simple et qui se marie avec beaucoup de choses. 

DSC_1060b

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 avril 2015

..Meatloaf - Veau, mozzarella et romarin..

Je vais être sincère. Au départ, j'avais prévu de faire des boulettes, mais au moment de les façonner, une grosse flemme m'a prise... vraiment vraiment la grosse flemme. Pas le courage de faire des boulettes, surtout qu'étant maniaco-barjo, je suis totalement incapable de faire des boulettes sans les calibrer, ce qui prend du temps... Mais comme entre les boulettes et un pain de viande, il n'y a qu'un pas, je l'ai fait. Et c'était vraiment une bonne idée parce que nous nous sommes régalés une bonne partie de la semaine grâce à ce plat si typiquement nord-américain !

DSC_0547b

 Pour 8 personnes :

  • veau haché : 1200 g
  • oignon  : 1 gros
  • oeufs : 2
  • mozzarella : 200 g
  • lait : 100 ml
  • chapelure : 100 g
  • moutarde : 1 cuillère à soupe
  • romarin : 3 branches
  • sel, poivre
  • huile d'olive

On commence par préchauffer le four à 180°C. 

On coupe en petits cubes l'oignon et la mozza. On mélange tous les ingrédients (sauf le romarin), dans un grand saladier. Pour cela, rien de mieux que les mains, même si c'est pas toujours super agréable.

On chemise un moule à cake avec du papier sulfurisé. On le remplit avec la préparation. 

On nappe légèrement avec de l'huile de l'olive. On place dessus le romarin.

On prépare ensuite un bain-marie en versant de l'eau bouillante dans un grand plat dans lequel on place le pain de viande. On recouvre avec du papier aluminium.

On fait cuire une heure.

L'avantage de ce plat, c'est que c'est rapide à faire et que ça se mange froid comme chaud. C'est particulièrement idéal pour des sandwichs. En plus, on peut varier à l'infini les préparations. Il suffit de se laisser inspirer par son frigo !

DSC_0563b

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

06 avril 2015

..Souris d'agneau doucement confite..

Joyeuses Pâques à tous !!! C'est le moment idéal pour vous présenter cette recette que j'adore... Des souris d'agneau lentement confites... J'en salive rien que d'y repenser. Cette viande goûteuse et fondante... Je suis une vraie carnivore, je n'y peux rien. En tous cas, cela faisait longtemps que je n'en avais pas fait et cette fois, j'ai voulu les faire à la cocotte. J'aime ma cocotte... je suis totally in love et je fais même des infidélités à mon amie Joteuse pour elle... Oui, je suis un peu barge aussi mais tant pis ! ^-^

DSC_0477b

 Pour 2 personnes :

  • souris d'agneau : 2
  • carottes : 4
  • oignon : 1
  • ail : 6 gousses en chemise
  • vin blanc sec : 125 ml
  • feuilles de laurier : 4
  • clou de girofle : 2
  • branche de romarin : 2
  • sel, poivre
  • huile, beurre

On commence par faire chauffer la cocotte. Quand la fonte est bien chaude, on verse un peu d'huile avec une noix de beurre. On fait revenir une dizaine de minutes les souris d'agneau pour qu'elles soient dorées sur toutes les faces. On réserve.

On dépose les carottes coupées en morceaux, l'oignon émincé et les gousses d'ail en chemise dans la cocotte. On fait revenir 5 bonnes minutes. On ajoute les clous de girofle et les feuilles de laurier. On réduit le feu pour permettre le mijotage. On ajoute les souris. On mouille avec le vin. On place le romarin. On sale et on poivre. On couvre et on laisse mijoter 2 heures, jusqu'à ce que la viande soit fondante et commence à se détacher de l'os.

On sert les souris bien chaudes avec des pommes de terre pa exemple ou même de la semoule de blé... En tous cas, on se fait plaisir !!!

DSC_0504b

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


31 mars 2015

..Poulet sauté façon teriyaki (sans gluten)..

Voici une recette ultra rapide que l'on adore à la maison, mais que je n'avais pas réalisée depuis (trop) longtemps. Je n'utilise plus de sauce soja depuis que je ne mange plus de gluten, mais la sauce tamari, la remplace parfaitement. Et oui, pas question de renoncer à tous les plaisirs gourmands quand même. J'ai utilisé des noix de grenoble pour changer... pas très asiatique vous me direz, mais elles restent vraiment  croquantes ce qui les rend intéressantes. Comme toujours, le plat est "rafraîchit" par un peu de ciboule finement ciselée et ajoutée au dernier moment. Je vous l'ai déjà dit... on adore !

DSC_0408b

Pour 2 personnes :

  • hauts de cuisse de poulet désossés : 300 g
  • sauce tamari : 3 cuillères à soupe
  • mirin : 1 cuillère à soupe
  • jus d'ananas : 4 cuillères à soupe
  • piment : 0,5 cuillère à café
  • noix de grenoble grossièrement concassées : 2 cuillères à soupe
  • ciboule fraîche : 1

On commence par couper le poulet en morceaux.

Dans une petite casserole, on mélange la sauce tamari, le mirin, le piment et le jus d'ananas. On met à chauffer et quand celq commence à bouillir, on arrête la cuisson.

Pendant ce temps, on fait revenir le poulet dans un peu d'huile de pépins de raisin. Quand il est bien doré, on verse la sauce. On mélange bien pour que le poulet soit bien enrobé. On ajoute les noix de grenoble. On mélange.

On sert immédiatement avec du riz blanc. On ajoute sur le dessus la ciboule fraîche ciselée au dernier moment. Et hop, c'est tellement rapide et tellement bon !

DSC_0425b

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

27 mars 2015

..Pasta maison (recette de Jamie Oliver)..

Ah... les pasta maison, y'a vraiment rien de mieux. Je ne sors pas tous les jours le laminoir que mon frère m'a offert, mais quand ça arrive autant dire que je me fais plaisir parce que c'est vraiment ultra ludique de faire sa pâte à pasta, et c'est relaxant aussi (c'est comme la boulange... c'est pas pour rien si les boules relaxantes ont la même texture qu'une pâta maison... et ouais ! Au moins je me détends et je remplis le ventre de Mr Pomme). Pour la recette, je ne prends pas de risque, je suis les conseils précieux de Jamie Oliver, et ça fonctionne à tous les coups...  Merci Jamie !

DSC_0810b

 Pour 4 personnes :

  • farine type 00 : 600 g
  • oeufs bio : 6

Dans le bol du robot, on place la farine, on creuse un puits et on casse les œufs dedans.

On lance le pétrissage avec le crochet doucement. Quand la pâte commence à bien se former, on récupère et on pétrit du plat de la main entre 5 et 10 minutes, jusqu’à ce qu’elle devienne bien souple. On filme au contact et on place au frais 30 minutes.

On divise la pâte en 4. On saupoudre de farine le laminoir, et on passe chaque portion de pâte au laminoir.

On commence par l’écartement maximum. Après le passage, on replie la pâte en deux pour la passer à nouveau. On répète l’opération 4-5 fois.

Puis, on réduit progressivement d’un cran entre chaque passage, jusqu’à obtenir l’épaisseur voulue.

Ensuite on passe les rouleaux de pâte dans les découpoirs pour obtenir les formes voulues. Ici j’ai utilisé le format tagliatelles.

Les pâtes sèches rapidement, il faut donc les déposer à mesure sur un linge légèrement humide à mesure.

Comme je ne mange plus de pâte, à cause du gluten, j’en congèle une bonne partie. Je fais des nids avec les pâtes crues et les place dans des sacs congélations. Ça fonctionne super bien. Pour les utiliser ensuite, je les jette dans de l’eau bouillante quand elles sont encore congelées.

Pour la cuisson, c’est classique, 5 minutes environ dans de l’eau bouillante.

Ensuite, on assaisonne comme on le souhaite… C'est tellement simple que je me demande à chaque fois pourquoi j'en fais pas plus souvent...

DSC_0826b

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Cook de Jamie Oliver

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

23 mars 2015

..Filet mignon de porc aux pommes et aux fruits secs, mouillé à la bière (sans gluten)..

Elle nous prend pas un peu pour des couillons… Y’a du gluten dans la bière, non mais… elle croit qu’elle suit son régime sans gluten, mais que nenni… Dès qu’un verre d’alcool pointe le bout de son nez, madame en oublie ses grands principes… Ben non, y’a pas toujours du gluten dans la bière… Y’en a pas dans la Glutenberg par exemple… ^-^ Une bière spécialement conçue pour que nous aussi les malades de glutenite, on puisse quand même profiter des après-midi barbecue (bon pas tout de suite, je vous l’accorde) avec à la main quelque chose d’un peu plus sexy qu’un verre d’eau plate. Ah ça, vous ne vous y attendez pas à ce que je vous dise que la bière c’est sexy… Et ben pourquoi pas ? C’est toujours plus sexy qu’un verre d’eau si c’est siroter sous le soleil et en bonne compagnie (pas tous les jours par contre, parce que c’est sûr que le gros ventre qui va avec après une consommation un peu excessive, c’est moins sexy). Toujours est-il que cette Glutenberg va pas mal vous bluffer, vous autres amateurs de houblon parce qu’elle a le goût d’une vraie bonne bière. Personnellement, c’est pas pour la siroter au soleil que je la zieute depuis quelques temps (pas de soleil ici de toutes façons en ce moment… quoique… au moment précis où j’écris ces lignes, le grand farceur qui est au commande de la météo a décidé de sortir son rayon de la journée juste pour me faire mentir… Il est joueur hein…), mais c’est pour pouvoir en faire profiter deux jolis filets mignons assoiffés. Le résultat… un délice sucré-salé comme je les aime !

DSC_0319b

Pour 6 personnes :

  • filets mignons de porc : 2 (de 450 g environ chaque)
  • pommes golden : 4
  • raisins secs : 30 g
  • abricots secs : 4
  • oignon : 1 petit
  • bière blonde : 250 ml
  • branche de thym frais : 1
  • feuilles de laurier : 2
  • sel, poivre

On commence par faire revenir les oignons coupés en petits dés avec un peu d’huile de pépins de raisin dans une cocotte. On les laisse bien dorer. On les réserve.

Dans la même cocotte, on dépose les filets mignons que l’on fait dorer sur toutes les faces pendant 5 minutes au total environ.

Pendant ce temps, on pèle et on épépine les pommes que l’on découpe en gros morceaux. On coupe en 4 les abricots secs.

Quand les filets sont bien dorés, on ajoute les oignons, les pommes, les raisins et les abricots. On sale et on poivre. On n’oublie pas de mettre le thym et le laurier et on mouille avec la bière. On couvre et on laisse cuire à feu doux 25-30 minutes.

Les fruits vont confire, la sauce va réduire, et la viande ne sera pas trop sèche grâce à cette cuisson à l’étouffée.

On sert dès que c’est prêt, ici avec du riz blanc, mais une bonne purée de pommes de terre maison ferait aussi facilement l’affaire.

DSC_0349b

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Elle à table n°90

Posté par Pour ta pomme à 08:18 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

11 mars 2015

..Nouilles chinoises multi-protéines..

Cela faisait véritablement une éternité que je n'avais pas cuisiné quelque chose qui nous propulse en Asie d'un seul coup de fourchette. C'est peut-être parce que je me suis enfin décidée à trier les photos de notre voyage en Chine en 2008 et que je me suis replongée dans les saveurs de ce voyage... je ne sais pas, mais c'était devenu une obsession... Cuisiner à la mode chinoise et vite ! Le voyage n'est pas vraiment pour moi puisque le plat est bourré de gluten, mais ça m'a vraiment fait plaisir de le préparer. Je n'ai pas trop su comment le nommer, mais ce qui est sûr, c'est que ce plat est parfait pour celles et ceux qui ont besoin de nourrir leurs muscles... entre le tofu, le poulet, les crevettes séchées et les fruits de mer... les protéines ne manquent pas. Mais cela reste assez équilibré grâce aux oignons, aux champignons noirs et aux bok choy. Ce qui est sûr, c'est que j'aime les effluves de ces bons plats qui me ramènent à la mémoire des moments tellement agréables...

DSC_0120b

Pour 8 personnes :

  • poitrine de poulet : 400 g
  • tofu : 450 g
  • fruits de mer : 250 g
  • crevettes séchées : 60 g
  • nouilles chinoises aux oeufs : 500 g
  • champignons noirs émincés : 1 poignée
  • gros oignon : 1
  • mini bok choy : 4
  • ciboules : 5

Pour la marinade :

  • mirin : 2 cuillères à soupe
  • sauce soja : 100 ml
  • huile de pépins de raisin : 3 cuillères à soupe
  • gousses d'ail écrasées : 3
  • pâte de piment : 2 cuillères à café
  • cinq-épices : 1 cuillère à café

On commence par préparer la marinade en mélangeant l'ensemble des ingrédients.

On coupe ensuite en cube le tofu et le poulet que l'on dépose dans la marinade avec les fruits de mer. On mélange bien pour que l'ensemble des protéines soit enrobé de marinade. On couvre et on laisse reposer au frais pendant au minimum 3 heures.

Une fois le temps de repos passé, on réhydrate les champignons noirs et les crevettes séchées. On fait cuire les pâtes selon les indications du fabricant.

On émince l'oignon et le bok choy.

On dépose les protéines avec toute la marinade dans un wok bien chaud. Quand le poulet est presque cuit, on réserve. 

Dans le même wok, sans le laver, on fait revenir l'oignon et le bok choy rapidement. L'idée, c'est de ne pas trop cuire le tout pour que les légumes restent croquants. On ajoute les champignons noirs égouttés. On verse les nouilles et les crevettes égouttées également, et on remet les protéines dans le wok. On mélange bien pour tout amalgamer et permettre aux légumes et aux pâtes de s'imprégner de la marinade. 

Au moment de servir, on découpe la ciboule que l'on dépose sur les pâtes. On se régale de ce petit plat bien bien chaud !

DSC_0083b

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

19 février 2015

..Entrecôte de bœuf Angus au beurre de cèpes et parmesan..

Pour la Saint-Valentin, Mr Pomme et moi n'avons pas comme habitude de faire quelque chose de particulier. Parfois, nous passons même carrément à côté de l'occasion. Mr Pomme a plein de belles qualités, mais il a sa conception du romantisme, et elle s'exprime selon lui dans sa manière d'être au quotidien et non pas dans quelques éclats annuels réalisés sous pression commerciale au travers d'un bracelet, un bouquet de roses, une boîte de chocolat ou une invitation au restaurant. En même temps, ces impulsions ne sont pas les siennes tout au long de l'année, alors j'aime autant qu'il ne me joue pas la comédie un certain 14 février. Et puis il a raison, il est romantique à sa manière. Cette année, la Saint-Valentin tombait un samedi, je lui ai proposé que l'on cuisine ensemble un petit truc pour marquer le coup quand même puisque que nous étions tous les deux à la maison. Quelque chose qui nous fasse vraiment plaisir ! Mais quoi ? Une entrecôte ! Et oui, c'est bien vrai qu'il est bien un romantique à sa manière parce que le boeuf n'est vraiment pas la viande qu'il préfère, de loin, c'est la mienne. Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais pour moi ce genre de petit geste, cette manière de me faire plaisir insidieusement, ça vaut largement le bouquet de roses que je n'aurai jamais pour la Saint-Valentin ! ^-^

DSC_0061b

Pour deux personnes :

Pour le beurre de cèpes et parmesan :

  • beurre doux : 140 g
  • cèpes séchés : 30 g
  • parmesan : 20 g
  • sel
  • poivre

Pour l'entrecôte :

  • une belle entrecôte de boeuf bien épaisse (450 g environ)
  • beurre
  • huile de pépins de raisin
  • sel, poivre

1- Prépartion du beurre de cèpes et parmesan :

On commence par travailler le beurre mou pour obtenir une belle pommade bien souple.

On mixe les cèpes en une poudre très fine.

On râpe finement le parmesan.

On incorpore dans le beurre pommade la poudre de cèpes, le parmesan, un peu de sel et du poivre. On travaille le tout pour bien amalgamer. On place le beurre dans une poche à douille et on forme 16 grosses noix de beurre sur une feuille de papier sulfurisé. On place au frais pour permettre au beurre de durcir à nouveau (vous pourrez sans problème congeler les noix de beurre restantes).

2- Prépartion de l'entrecôte :

On commence par sortir l'entrecôte 45 minutes avant la cuisson. Une fois ce temps passé, on la sale et on la poivre sur les deux faces. Dans une poêle chaude, on place du beurre avec de l'huile, et quand le beurre commence à crépiter, on dépose l'entrecôte que l'on laisse cuire environ 4-6 minutes sur chaque face en fonction de l'épaisseur et du type de cuisson que vous aimez. Quand elle est cuite, on la débarrasse sur une assiette que l'on recouvre d'aluminium et on laisse reposer quelques minutes.

On tranche l'entrecôte encore bien chaude. On dépose dessus une noix de beurre... on sert aussitôt et on se régale !

DSC_0091b

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,