25 février 2009

..(Hot) Curry de porc..

Ce week-end, j'ai décidé de faire un curry de porc avec du hot curry, un peu plus relevé car plus pourvu en poudre de piment dans sa composition me semble-t-il. Délicieusement relevé, ce plat a été un beau succès a en croire la méticulosité avec laquelle mon chéri a saucé son assiette...

36340401-2

Pour 6 personnes :

  • 1,2 kilos de sauté de porc
  • 1 litre d'eau
  • 4 carottes
  • 1 blanc de poireau
  • 2 cuillères à soupe de farine
  • 1 cuillère à café de fécule de maïs
  • 25 g de beurre
  • 1 cuillère à soupe de crème épaisse
  • 1 cuillère à soupe de miel
  • 1 cuillère à café de sauce soja
  • 1 cuillère à soupe d'huile de sésame
  • 2 cuillères à café de poudre de hot curry
  • 1 cuillère à café de paprika
  • 1/2 cuillère à café de piment d'Espelette
  • 1/2 cuillère à café de 5 épices chinoises

On commence par préparer le porc. On le dégraisse et on coupe en morceaux. Ensuite on prépare une marinade avec l'huile de sésame, la sauce soja, le miel, les 5 épices chinoises et 1 cuillère à café de hot curry. On met le porc dedans, on mélange pour bien enrober chaque morceau, on couvre et on place au frigo pour 1 heure.

Quand la viande a bien mariné, on la place dans une grande casserole et on verse dessus le litre d'eau bouillante (enfin, moi j'ai utilisé environ 1 litre mais ça dépend. Ce qu'il faut c'est que la viande soit juste recouverte d'eau). On cuit quelques minutes sur feu doux et on écume régulièrement. Pendant ce temps, on prépare les légumes. On pèle et on coupe en morceaux les carottes et on émince le poireau. Puis on ajoute ça à la viande. On couvre et on laisse cuire à feu doux une demie heure.

Une fois que c'est cuit, on sort du feu. On égoute la viande et les légumes et on réserve le bouillon.

Dans une cocotte, sur feu doux, on prépare un roux avec le beurre et la farine. Puis on mouille avec 1/2 litre de bouillon. Séparément on prélève un peu du bouillon qu'on mélange avec la fécule de maïs puis on remet ça dans la sauce pour bien l'épaissir et on garde sur le feu quelques minutes sans cesser de remuer jusqueà ce que la sauce épaississe. On ajoute alors la crème, le reste des épices à savoir le restant de hot curry, le paprika et le piment d'Espelette. On sale un petit peu. On goûte, on ajuste l'assaisonnement (moi j'ai rajouté encore un peu de hot curry). Puis on verse cette sauce sur la viande et les légumes.
On sert le tout bien chaud.

Et pour faire équilibrer, mais aussi parce qu'on adore ça, je l'avais accompagné avec des haricots (surgelés) juste cuits à la vapeur.

Et bien, c'était pas mal ma foi !!

36340542-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,


23 février 2009

..Curry vert de porc au lait de coco..

Un petit tour en Thaïlande avec le lait de coco et la pâte de curry vert.
La pâte de curry vert est une découverte récente à la maison. Nous l'avions mis un peu par hasard dans notre panier lors d'un passage au supermarché asiatique et depuis je l'utilise un peu dans tout. C'est le plus fort des trois curry (jaune, rouge, vert) alors il faut avoir la main légère mais comme à la maison on aime la cuisine plutôt épicée, ça nous va bien. Et dans cette recette l'association avec la douceur du lait de coco est très agréable.
Moi j'achète la pâte de curry toute prête mais on peut la faire soi même si l'on trouve tous les ingrédients (mais si vous avez la chance d'avoir une épicerie asiatique à proximité, ça devrait pas poser de problème). Vous avez la recette

C'est Mamzelle Gwen qui m'a donné envie de ce plat. Après, j'ai fait mes petits ajouts perso.

36132348-2

Pour cette recette, pour 2 personnes il vous faudra :

  • 2 tranches de longe de porc
  • 100 ml de lait de coco
  • de la pâte à curry (les proportions dépendent de vos goûts. Pour moi c'est une petite cuillère à café, mais attention c'est très piquant)
  • 1 poignée de raisins secs
  • 1/2 pommes granny
  • 1/2 oignon
  • 1 cuillère à café de sucre roux
  • 1 trait de jus de citron jaune
  • sel
  • 1 trait d'huile neutre (de type tournesol)

On commence par découper finement le porc en lamelles et on coupe la pomme en dès. Dans un saladier, on mélange le lait de coco, le jus de citron, le sucre et on mélange bien. Ensuite on met dedans le porc, la pomme et les raisins secs et on laisse mariner 3/4 d'heure.

Une fois ce laps de temps écoulé, on fait revenir la pâte de curry vert dans un peu d'huile. Il faut bien faire réchauffer la pâte en la remuant jusqu'à ce qu'elle exhale ses arômes. Ca embaume dans la cuisine et c'est le voyage assuré... Ensuite on ajoute l'oignon découpe en lamelles fines. Et on laisse revenir un peu.

On ajoute ensuite le porc avec sa marinade et on laisse réduire quelques minutes à feu doux. On remue de temps en temps pour éviter que cela attache.

En fin de cuisson on sale légèrement.
Et voilà, c'est prêt !

A servir avec du riz... thaï bien sûr. Mais pour changer un peu j'ai fait des somens avec. On reste en Asie comme ça. Et ces pâtes, je les adore !

36132309-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

20 février 2009

..Poulet caramélisé au citron (ou quand le caramel au citron se prenait pour de la mangue !)..

Du citron qui se prenait pour une mangue...
Vous allez me traiter de folle ! Je sais ! Quel rapport entre l'agrume au goût acidulé et le fuit exotique si agréablement sucré ?!!? Comment l'un pourrait se faire passer pour l'autre ? Et comment ne pas s'apercevoir de la supercherie !?!!?

Je vais vous expliquer... et vous allez comprendre... si si... je vous assure !
Depuis notre voyage en Chine, j'étais "obsédée" par ces petites bouchées au poulet sucrée-salée que l'on a souvent mangé au restau mais pour lesquelles nous ne connaissions jamais la composition. A tel point que jusqu'à aujourd'hui j'étais persuadée que la sauce était à base de mangue... mais j'avais abandonné l'idée de retrouver cette saveur. Et puis, le miracle s'est produit alors que je m'y attendais le moins. En effet pour le repas de ce midi, je me décidais pour une recette repérée dans le bouquin "recettes chinoises" chez MaraboutChef, récemment acquis, avec une sauce au citron. En goûtant la sauce pour rectifier l'assaisonnement, je me dis "tiens, ça me rappelle quelque chose ?" sans trop savoir quoi. Je continue, dresse le poulet et m'installe devant ce bon petit plat (préparer pour moi seule puisque je profitais justement de l'absence de mon cher et tendre pour faire un plat à base de citron, saveur qu'il n'aime pas)... et là, la révélation ! Ca y est : je suis à nouveau en Chine (gustativement du moins) ! C'est exactement le même goût que ces petites bouchées que j'avais tant aimé. Et c'était à base de citron... ben dis-donc, je suis pas douée pour retrouver les goûts sans indice. Mais en même temps, c'est traitre parce que justement mon cher et tendre aimait aussi beaucoup alors que comme je viens de vous le dire il craint le citron !

Enfin, je savoure ce moment, trop contente de ma trouvaille. Et comme je suis gentille, j'en laisse un peu pour mon chéri ce soir, histoire que lui aussi reparte un peu en voyage !

36052408

Comme j'étais seule j'avais divisé toutes les proportions par 4, mais là, je vous donne la recette pour 4 personnes. C'est la recette de marabout mais avec quelques modifs (je suis incapable de suivre une recette à la lettre, même si là, j'ai été raisonnable):

  • 4 beaux blancs de poulet
  • 80 ml d'eau
  • 75 g de fécule de maïs
  • 4 jaunes d'oeuf
  • huile pour friture (végétale)
  • ciboule fraîche
  • graines de sésame blanc

Et pour la sauce au citron (au goût de mangue ! ben oui, les certitudes ont la vie dure ;-D)

  • 1 cuillère à soupe de fécule de maïs
  • 2 cuillère à soupe de sucre roux
  • 60 ml de jus de citron (ça fait 2 petits citrons jaunes)
  • 125 ml de bouillon de poule
  • 1 cuillère à café de sauce soja
  • 1/2 cuillère à café de gingembre en poudre
  • 1 cuillère à café de paprika en poudre
  • un peu de piment de Cayenne (oui, je suis monomaniaque du piment, mais cette fois j'ai lâché mon fétiche : le piment d'Espelette)

Après la recette est très rapide.

On mélange dans un bol l'eau, les jaunes d'oeuf et la fécule de maïs (attention aux grumeaux). On mélange jusqu'à obtenir une pâte bien lisse, un peu mousseuse. On met dedans les blancs de poulets coupés en lanière. On le laisse mariner comme ça quelques minutes.

Le reste se prépare juste avant de passer à table. Il faut faire frire les lanières de poulet dans un wok avec un peu d'huile de friture dans le fond, en plusieurs fois par petites quantités. On les cuit quelques minutes de chaque côté. On égoutte chaque "fournée" sur du papier absorbant en les couvrant pour les garder au chaud.
On prépare enfin la sauce. Dans une casserole, on met la fécule de maïs, le sucre et e jus de citron. On mélange bien. On ajoute la sauce soja et le bouillon de poule, puis les épices. Et on fait chauffer en remuant tout le temps pour pas que ça attache jusqu'à ce que la sauce épaississe. On verse ensuite sur les lanières de poulet, on dispose dessus quelques graines de sésame blanc, un peu de ciboule finement ciselée et on sert avec du riz (basmati pour moi).
C'était un vrai délice !!!!!! Vraiment !!!

 36052332

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

14 février 2009

..Timbale de poulet à l'ananas sauce curry et coco..

Grandement inspirée par Dey, ce midi, bien qu'en solo, j'ai décidé de me faire un truc sumpa. Je me suis donc lancée dans un poulet au curry que je ne mange jamais ailleurs qu'au restau, ce qui est fort dommage ! Je pensais faire cette recette pour 2 repas, mais je me rends compte qu'il y en a bien pour 4. Tant mieux ! parce qu'après un tour au congel, ce petit repas va venir enchanter trois de mes repas au boulot les semaines à venir !!! Miam....

35851652

Alors pour les ingrédients :

  • 2 beaux blancs de poulet
  • 150 ml de lait de coco
  • 1 cuillère à café de fécule de maïs
  • 2 cuillères à soupe de lait entier
  • 2 cuillères à café de curry en poudre
  • 1/2 oignon émincé en dès
  • 1/2 échalotte émincée finement
  • 4 tranches d'ananas (en boîte)
  • 1/2 cuillère à café de piment d'espelette
  • poivre
  • sel

Alors on commence par émincer l'oignon et l'échalotte. On les met dans une poêle chaude avec un filet d'huile d'olive. Pendant ce temps, on coupe en dès le poulet et l'ananas. Quand l'oignon et l'échalotte commence à colorer, on ajoute le poulet et l'ananas avec 2 bonnes cuillères à soupe du jus d'ananas, puis on saupoudre avec le curry, le piment et le poivre. Et on fait tout caraméliser. On ajoute ensuite le lait de coco, le lait entier et la fécule de maïs (que l'on a dilué dans un peu de lait). Et on laisse réduire à feu doux.

Cette fois je n'en avais pas sur moi, mais je pense que la prochaine fois j'ajouterais dedans du poivron rouge !
Je l'ai accompagné de graines de semoule moyenne parce que je n'avais pas de riz. mais c'était très bien comme ça ! En bref, je me suis régalée...

35851692

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 février 2009

..Galettes chinoises..

En attendant les tests culinaires japonais, on reste en Asie avec des galettes chinoises fourrées aux lardons, poireaux et graines de sésame. Très largement inspirée (voire carrément piquée avec 2 "améliorations") du blog de Tuyau de poêle, qui a repris la recette de l'excellent livre Les baguettes magiques d'une Chinoise de Lyon (ou comment cuisiner chinois sans ingrédients chinois) de Gabrielle Keng-Peralta, fille du premier restaurateur chinois de Lyon.

Donc pour 12 délicieuses galettes, croustillantes et fondantes à souhait, il faut :

  • 400 g de farine de blé
  • 40 ml d'huile neutre (tournesol)
  • 30 ml d'huile de sésame
  • 200 ml d'eau
  • 1 pincée de sel
  • 1 pincée de poivre
  • 1/3 blanc de poireaux
  • 1 branche de ciboule fraîche
  • 40 g de lardons (allumettes)
  • graines de sésame blanc
  • paprika

On commence par préparer la pâte. Pour cela vive la MAP : j'ai mis les huiles puis la farine, le sel et le poivre. J'ai lancé le programme pâte et ajouté l'eau petit à petit jusqu'à l'obtention d'une pâte bien lisse. J'ai alors arrêté le programme et laissé reposé un petit peu la pâte.

P1110191

Pendant ce temps, je me suis occupée de la farce : pour cela, on coupe en tous petits morceaux le blanc de poireaux. Je ne l'ai pas découpé en rondelles mais j'ai pris la première "peau" et je l'ai découpé en baton. Après j'ai émincé finement la ciboule et je l'ai ajouté au poireau.

Ce qui donne :

P1110203 P1110206 P1110211

Ensuite on façonne 12 petites boules d'environ 50 g chacune avec la pâte :

P1110216

 

Puis on creuse un puit dedans pour y mettre les ingrédients. Dans l'ordre : graines de sésame, paprika, poireau/ciboule et lardons. On referme ensuite et on reforme la boule. Soit en images :

P1110219 P1110221 P1110225

P1110228 P1110230 P1110217

Après, il faut aplatir les boules en petites galettes. Pour cela ou on utilise un rouleau à patisserie ou bien, technique perso bien plus rapide, on prend une assiette, on la pose dessus et on appuie. Attention à fariner le plan de travail et la boule parce que la pâte est assez collante. Et voilà comment on obtient 12 belles galettes :

P1110240

On prend ensuite un pôele bien chaude, avec un peu d'huile et on cuit les galettes quelques minutes de chaque côté. Au moment de servir j'ai ajouté dessus un filet de sauce soja, ce qui n'a pas suffit à mon cher et tendre qui lui les a trempées carrèment dedans, un peu façon rouleaux de printemps.

En tous cas, ces galettes sont délicieuses : croustillantes et fondantes.
Je les ai accompagné des restes de légumes, cuisinés à la chinoise : j'ai émincé finement le blanc de poireau restant, j'ai ajouté une branche de ciboule finement ciselée, j'ai ajouté le reste des lardons (environ 60 g), une belle cuillère de graines de sésame, 1 cuillère à café de sauce soja, 1 cuillère à café d'huile de noisette et une belle pincée de cinq épices chinoises. j'ai ensuite fait revenir le tout dans une pôele bien chaude. Franchement... c'était une tuerie ces petits légumes !!

P1110261 P1110268

P1110252

Bon ap' !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

03 février 2009

..Croquants de dinde au sésame blanc..

Pour le nouvel an chinois et en l'honneur de l'année du Boeuf, nous avions fait un repas à base de dinde... ben quoi une dinde, un boeuf... quelle différence ?!!?
Ces petits croquants étaient très sympas. Le sésame, ça change des chapelures classiques, et personnellement je trouve ça même meilleur.

35458021

Pour 2 personnes:

  • 2 escalopes de dinde fines
  • 100g de sésame blanc
  • 1 oeuf
  • 1 peu de farine blanche
  • curry
  • paprika
  • harissa
  • sel
  • huile de noisette

La recette est hyper rapide : dans un bol mélanger le sésame et les épices. Emincer les escalopes en morceaux, les tremper dans la farine, puis dans l'oeuf battu et dans le mélange sésame/épices.
Faire chauffer la poêle avec l'huile de noisette et faire cuire les bouchées.
C'est fini ! Reste à manger... et c'est pas le plus dur !!!

 35458099

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

19 janvier 2009

..Des raviolis chinois aux crevettes made home... ou presque..

Alors sur ce coup, je dois dire que je Joyeux Bouddha de Ho Ho France m'a filé un sacré coup de main. Et selon ls dires de mon goûteur en chef (plus connu sous le nom de ventre sur pattes) notre collaboration a été fructueuse. Donc au Joyeux Bouddha les feuillets à ravioli et à moi la farce !

P1090633

Bon, avec moi la cuisine c'est plutôt de l'improvisation, mais comme la c'était une première création, j'ai été plus assidue que d'habitude. Cette recette est donc un mix pour donner ça :

  • 275g de crevettes roses surgelées
  • 1 blanc de poireau
  • 2 petites carottes
  • 2 cuillères à soupes d'ail hachés (surgelé pour moi)
  • 1 cuillère à soupe d'huile de sésame
  • 1 cuillère soupe de sauce soja
  • 1 cuillère à café de 5 épices chinois
  • 1 cuillère à café de piment (1/2 paprika et 1/2 piment d'Espelette pour moi)
  • 2 cuillères à soupe de sésame blanc
  • poivre
  • gingembre en poudre

La suite est on ne peut plus simple : laver et émincer les carottes et le blanc de poireau, et les faire cuire ensemble très rapidement à la poêle avec un peu d'huile d'olive.
Après c'est le mixeur qui prend la relève. on met tout dedans : crevettes, huile de sésame, sauce soja, épices et légumes et on mixe.
On goûte la farce et on arrange l'assaisonnement... plus de piquant pour moi parce que le piquant nous rappelle la Chine et maintenant on ne peut plus manger un plat chinois qui ne pique pas !
Et une fois la farce validée, on passe à l'atelier pliage. Là, c'est comme on le sent, le principal c'est d'arriver à faire des petits ballotins qui tiennent bien (avec un peu d'eau ça prend tout seul).
Et voilà ma petite armée de raviolis... pas mal pour une débutante !

P1090656

Côté cuisson, j'ai voulu tester le cuit vapeur comme d'hab' avec les bouchées achetées toutes prêtes mais le succès n'a pas été au rendez-vous donc la prochaine fois ça sera dans l'eau bouillante.
Après ils se mangent comme ça pour la version féminine light ou revenus dans un peu d'huile à la poêle pour la version plus masculine, c'est l'hiver et je dois stocker des graisses pour affronter les rigueurs du temps. C'est cette version que mon cher et tendre a choisi évidemment d'où des raviolis tout brillants et les tripes à l'air... Mais ce qui compte c'est que mon homme s'est régalé (oui moi je l'ai regardé parce que j'aime pas les crevettes mais la prochaine fois je vais tenter une version au poulet et là, j'espère bien que moi aussi je vais me régaler !).

P1090659

P1090664

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,