11 août 2014

..Tarte tatin aux bleuets sauvages..

On commence la semaine avec du sucré... et cette délicieuse tarte tatin aux bleuets. Le bleuet est la baie préférée de Mr Pomme qui tous les ans en fait une cure à la limite de l'overdose... Heureusement que cet alicament est super bon pour la santé, ça lui donne une belle excuse pour en manger des kilos et des kilos (et oui merci les flavanoïdes, ces petites bêtes qui vous aident à lutter contre les cancers et tout et tout...)... Cette fois, j'ai réussi à en sauver un peu pour faire une tarte, et pas n'importe laquelle : une tarte tatin. J'ai farfouillé un peu sur le net pour voir comment les unes et les autres s'y prenaient et j'ai lu quelque part qu'une blogeuse mettait un peu de gélatine histoire de discipliner tout ce bon jus de bleuets... mais sur le moment, je n'ai pas noté l'adresse, et impossible maintenant de retrouver le blog en question... en tous cas, si je le retrouve ou si tu te reconnais, je répare mon erreur tout de suite !

En attendant, je vous propose donc cette délicieuse tarte tatin aux bleuets avec de jolies baies bien compotées pour le plus grand plaisir des gourmands ! Et parce que c'est bon pour la santé les bleuets... bien sûr !

DSC_0390-2b

Pour la pâte brisée :

  • farine : 150 g
  • beurre : 70 g
  • eau très froide : 40 ml
  • sucre : 1 cuillère à soupe
  • sel : 1 pincée

Pour la garniture :

  • bleuets sauvages : 500 g
  • eau : 60 ml
  • sucre : 60 g
  • gélatine : 2 feuilles

1- Préparation de la pâte brisée :

On commence par préparer la pâte brisée et là, c'est rapide avec un robot : on place la farine, le sucre et le sel dans la cuve avec le couteau. On donne quelques impulsions pour bien mélanger. Puis on ajoute le beurre froid coupé en morceaux. On mixe jusqu'à ce que le beurre ait soit totalement incorporé. Puis on verse l'eau et on mixe jusqu'à ce que la pâte se forme. On récupère la pâte, on la pétrit un peu sur le plan de travail avec les mains et on la place au frais recouverte de papier film jusqu'au moment de l'utiliser.

2- Préparation de la garniture :

On place la gélatine dans un bol rempli d'eau froide.

Dans une casserole, on met à chauffer l'eau et le sucre et on porte à ébullition. On ajoute les bleuets et on laisse compoter 5 grosses minutes. On incorpore la gélatine.

3- "Montage" de la tarte :

On préchauffe le four à 180°C.

On dépose la garniture au fond d'un moule antiadhésif.

On récupère la pâte brisée que l'on étale en un rond de la taille du moule. On dépose la pâte sur la garniture en enfonçant les rebords pour coller la pâte au bord du moule.

Puis on place au four pour 40 minutes de cuisson.

Quand la tarte est cuite, on la laisse refoidir totalement dans son moule. Ensuite, on la renverse sur une assiette et si tout fonctionne bien, vous avez un joli jus quand vous découpez vos parts, mais la garniture doit quand même bien tenir grâce à la gélatine.

DSC_0416-2 (2)b

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,


04 août 2014

..Clafoutis aux cerises jaunes (sans gluten et bluffant !)..

Rien de plus simple qu'un clafoutis. Et pourtant... Quand on a banni le gluten de son alimentation, même un clafoutis peut s'avèrer compliqué... Bon, pas autant qu'une brioche, mais quand même ! ^_^ Moi qui suis une grande fan de clafoutis, comme le démontre le nombre de versions testées sur ce blog, il n'était pas question que je renonce à ce dessert que j'aime tant. Pourtant, la simple substitution de la farine par de la farine sans gluten ne fonctionne pas toujours très bien, et même après différentes variantes, j'ai parfois eu du mal à obtenir la texture que j'aime : ferme mais tout en étant souple, proche du flan, mais avec un petit côté far... vous y êtes hein, vous me suivez... Enfin, ça c'était avant que je teste cette recette de Bernard, découverte grace à Ana de Mes brouillons de cuisine. Là, franchement, aucun défaut. C'est LE clafoutis 100% sans gluten qui ressemble à 200% aux clafoutis que j'aimais quand je glutenisais encore... Total in love ! Bon, la recette est un chouia modifiée pour la rendre un peu plus light, mais l'esprit est plus que là !

Alors ne vous y trompez pas, on dirait pas comme ça, mais c'est vraiment un clafoutis aux cerises. Cette année, nous sommes tombés sur des cerises jaunes supra délicieuses et on a fait presque toute la saison avec elle... et dans un clafoutis, elles restent bien fermes, top !

DSC_0373-2 (2)b

Pour 6-8 personnes :

  • cerises : 600 g
  • oeufs : 2
  • crème liquide : 100 g
  • lait entier : 200 g
  • sucre glace : 100 g
  • beurre fondu : 20 g
  • amandes en poudre : 50 g
  • fécule de maïs : 90 g
  • vanille

On commence par dénoyauter les cerises si on préfère le clafoutis comme ça... (C'est comme ça chez nous en tous cas. Je ne trouve pas la différence de goût assez prononcée pour risquer une de mes mollaires ! ^_^).

On préchauffe le four à 200°C.

On casse les oeufs dans un grand récipien. On ajoute le sucre glace, les amandes en poudre et la fécule de maïs et on mélange bien.

On incorpore ensuite doucement le lait et la crème sans cesser de remuer jusqu'à obtenir un appareil bien lisse en homogène. On ajoute enfin la vanille et le beurre fondu.

On dépose les cerises dans un plat allant au four et on verse dessus l'appareil à clafoutis.

Et on place au four pour 30 minutes.

On laisse bien refroidir avant de déguster... mais ça, c'est en théorie parce qu'en pratique, il est aussi délicieusement bon tiède !!

DSC_0412-2 (2)b

Maintenant, à vous de jouer !

Source : La cuisine de Bernard

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

31 juillet 2014

..Simple comme un sorbet aux framboises..

On continue avec les framboises... en même temps, c'est de saison. Et ce matin, je suis retournée en acheter une énorme caisse au marché. Je ne peux pas résister, c'est vraiment l'un de mes fruits préférés... Je voulais depuis longtemps faire un sorbet maison, mais l'occasion ne s'était pas encore présentée. C'est maintenant chose faite ! Et y'a pas à dire, ça n'a rien à voir avec les sorbets du commerce !!!

DSC_0326 (2)-2b

Pour près d'un litre de glace :

  • framboises fraîches : 600 g
  • sucre : 100 g
  • glucose : 30 g (si vous n'en avez pas, remplacez par du sucre)
  • eau : 200 g

On commence par mixer les framboises pour obtenir un joli coulis. Puis on passe le coulis au tamis pour éliminer les pépins.

On met à bouillir l'eau avec le sucre et le glucose. On porte à ébullition, puis on laisse bouillir 2 petites minutes, puis on stoppe la cuisson. On laisse un peu refroidir légèrement le sirop de sucre jusqu'à ce qu'il soit tiède, puis on l'incorpore au coulis de framboises.

On place au frais pour 3 à 4 heures.

Quand la préparation est bien froide, on turbine en sorbetière. Comptez environ 20 minutes avant que le sorbet ne prenne bien.

Là, soit, on craque tout de suite et on régale d'une boule de sorbet bien molle. Soit on patiente un peu et on place le sorbet au congélateur pour une bonne heure, le temps qu'il prenne et permette de faire de belles boules bien régulières. Pas la peine de préciser que je n'ai pas attendu son passage au congélateur pour le déguster !! ^-^

DSC_0343-3b

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 00:26 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 juillet 2014

..I'm Back !.. Clafoutis sans gluten aux framboises..

Bon... je pensais faire une petite pause, juste une petite pause, je vous promets ! Et puis 5 mois ont passé... comment ? Je sais pas trop ! Pas mal de boulot, je dois l'avouer... Et donc pas trop de temps à passer derrière les fourneaux... J'avais donc passer le relais à Mr Pomme pendant quelques temps. Et Mr Pomme, il est loin d'être mauvais en cuisine, mais lui, ce qu'il vise, c'est l'efficacité. Le blog est vraiment loin de ses préoccupations. Et si j'avais pas vraiment le temps de cuisiner, autant dire que bloguer, c'était encore plus difficile. C'est qu'on dirait pas, mais vous, vous le savez, tenir un blog, c'est pas mal chronophage... enfin, le fait est que ça me manque quand même, alors j'ai décidé de me bouger un peu et de reprendre doucement. Je réapprivoise donc mes casseroles et reviens occuper mon espace dans le monde virtuel de la gourmandise ! Je démarre avec cette recette toute simple : un petit clafoutis aux framboises. Au marché, on a acheté une caisse énorme (bon, peut-être pas si énorme que ça, mais à côté des petites barquettes auxquelles je suis habituée, elle me paraît énorme !) de framboises. Elles sont super bonnes, mais comme toute bonne framboise, elles sont fragiles. Donc, même si je les avale par poignées, il en reste encore à cuisiner, et quand j'ai vu cette recette chez Réglisse et marmelade, j'ai tout de suite craqué. La recette est un peu  modifiée, mais l'esprit est là ! Et yummy ce que c'est bon !

DSC_0327-2b

Pour 6 petits clafoutis :

  • poudre d'amandes : 75 g
  • sucre : 60 g
  • fécule de maïs : 20 g
  • crème liquide : 3 cuillères à soupe
  • oeufs : 2
  • jaune d'oeuf : 1
  • framboises fraîches

On commence par préchauffer le four à 180°C.

Dans un saladier, on mélange bien ensemble la poudre d'amandes, le sucre et la fécule.

Dans un autre bol, on bat les oeufs en omelette, puis on ajoute la crème. On mélange bien. On verse ensuite le tout dans le premier saladier pour obtenir un appareil bien lisse et homogène. 

On verse l'appareil dans des empreintes à petites tartelettes, puis on dépose dessus les framboises. Et hop, au four pour 18 minutes ! C'est simple comme bonjour !!! Rapide mais surtout délicieux !!

Et oui, il en faut peu pour être heureux !!

DSC_0366-2b

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 00:21 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 février 2014

..Muffins marbrés au cacao et beurre de cacahuète..

Il n'y a pas d'enfant à la maison, et pourtant quand je cuisine le dimanche, j'ai l'impression d'en nourrir toute une armée... La gourmandise ne passerait donc pas avec l'âge... ^-^ Il y a déjà quelques versions de marbrés sur ce blog, mais l'avantage avec ce genre de recette, c'est que les variantes sont infinies. Cette fois, c'est le pot de beurre de cacahuète qui m'a fait de l'oeil. Faut dire que ça se marie vraiment bien avec le chocolat.

marbrecacaocacahuete_1

Pour 10 muffins marbrés :

  • farine : 175 g
  • sucre : 90 g
  • sel : 1 pincée
  • poudre à lever : 5 g
  • beurre fondu : 90 g
  • oeufs : 3
  • beurre de cacahuète crémeux : 60 g
  • cacao en poudre non sucré : 50 g
  • lait : 30 g

On commence par préchauffer le four à 200°C.

On fouette dans un grand saladier le beurre, les jaunes d'oeuf et le sucre ensemble. On ajoute le sel et la farine, ainsi que la poudre à lever. On monte les blancs en neige ferme et on les incorpore délicatement.

On sépare la préparation en deux.

Dans une première moitié, on ajoute le beurre de cacahuète. Dans la seconde, le cacao et le lait.

On beurre des moules à muffins. On y verse alternativement la préparation au chocolat et celle au beurre de cacahuète. On mélange avec la pointe d'un couteau.

Puis on place au four pour 20 minutes.

On laisse refroidir sur une grille avant de dévorer à l'heure du goûter, au pti déjeuner... quand vous voulez quoi !

marbrecacaocacahuete_2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , ,


12 février 2014

..Duchesses... ou presque..

Voilà qui aurait accompagné à merveille la glace que je vous proposais hier si seulement j'avais réalisé ces deux recettes dans le même temps... En tous cas, la prochaine fois, j'y penserai ! J'ai fait ces petites duchesses (c'est classe hein !) pour grignoter entre collègues lors d'une réunion (et oui, on peut travailler et se faire plaisir quand même !). Normalement, la duchesse, c'est deux biscuits avec entre les deux une ganache au chocolat ou au praliné. Mais là, j'avais plutôt envie de proposer les palets uniquement, et pour ne pas perdre en gourmandise, j'ai décidé de les tremper un peu dans du chocolat... et oui, quand même ! Ca donne des petits biscuits parfaits pour accompagner un café ou un thé... ou une glace... ^-^... en tous cas, ça se mange tout seul croyez-moi !

Duchesses_1

Pour 30 biscuits :

  • blancs d'oeuf : 2
  • beurre : 15 g
  • pincée de sel
  • poudre d'amande : 35 g
  • sucre en poudre : 35 g
  • fécule de maïs : 15 g
  • amandes effilées
  • chocolat noir

On commence par préchauffer le four à 220°C.

On bat les blancs en neige très ferme avec la pincée de sel.

On fait fondre le beurre.

Dans une terrine, on mélage ensemble la poudre d'amande, le sucre et la farine. On ajoute les blancs en neige en mélangeant doucement pour ne pas trop les casser. Puis on incorpore le beurre fondu.

On verse la préparation dans une poche à douille et on dresse des petits tas de pâte sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé. On parsème d'amandes effilées.

On fait cuire 6 minutes jusqu'à ce que les bords commencent à colorer. On laisse refroidir avant de décoller.

On fait fondre un peu de chocolat. Puis on trempe la moitié des biscuits dans le chocolat fondu. On pose sur une feuille de rhodoïd et on laisse cristalliser à température ambiante.

Ces "presques" duchesses (parce que les biscuits ne sont pas assemblés deux à deux et fourrés) sont délicieuses et se conservent assez bien dans une boîte métallique... enfin, si vous arrivez à obtenir quelques rescapés une fois que vous avez mis le nez dedans...

Duchesses_2

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Le larousse des desserts de Pierre Hermé

Posté par Pour ta pomme à 09:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 février 2014

..Glace aux noisettes..

UNE TUERIE ! C'est une vraie tuerie que je vous propose aujourd'hui. Et je peux d'autant plus le dire que la recette n'est pas de moi et que je ne risque donc pas l'excès de prétention. Je l'ai piquée à Edda de Un déjeuner de soleil. J'ai juste apporté quelques modifications mais l'essentiel de la recette est là, et c'est un pur bonheur. La texture est parfaite (et pas besoin de fécule de maïs, je pense que c'est le miel qui fait ici tout le boulot !), le goût à tomber ! Je ne peux que vous conseiller de la tester si vous aimez les noisettes. Je pense que la prochaine fois je ferai moitié pâte de noisettes et moitié purée de noisettes, mais ça c'est un détail, juste pour apporter un côté plus brut et un peu moins sucré (parce que ma pâte de noisettes est très douce et assez sucrée), mais c'est un détail. En attendant, je vous livre ce qui fait notre régal le vendredi soir en ce moment devant un bon film !

Glace_noisette_1

Pour 4 personnes :

  • lait entier : 230 g
  • crème entière : 70 g
  • jaune d'oeuf : 1 (25 g)
  • pâte de noisettes pure : 40 g
  • miel : 1 cuillère à soupe
  • sucre : 20 g
  • sirop de glucose : 10 g
  • pralin : 2 cuillères à soupe

On commence par faire chauffer le lait et la crème avec le miel et le glucose jusqu'à ébullition. On stoppe la cuisson, on dépose dedans la pâte de noisettes, on laisse infuser environ 15 minutes.

On fait blanchir ensemble le jaune avec le sucre. Puis on verse dessus le mélange précédent encore bien chaud.

On transverse le tout dans la casserole et on fait chauffer à la manière d'une crème anglaise, sans cesser de remuer, jusqu'à ce que la crème atteigne les 84°C et nappe la cuillère.

On donne un coup de mixeur plongeant pour émulsionner, on laisse refroidir, puis on place au frais pour la nuit.

Le lendemain, on récupère la crème bien froide et on la turbine dans une sorbetière pendant une vingtaine de minutes environ. Quand la glace commence à bien prendre, on ajoute le pralin.

Elle se mange bien sûr dès la fin du turbinage, quand elle est moelleuse et souple ! Nous c'est souvent comme ça qu'on la préfère. Mais alors là, très bonne surprise, après quelques jours de congélation, elle n'est pas dure comme de la pierre. Ce qui fait qu'on peut faire facilement de jolies boules. En même temps, vous l'avez vu, la recette est pour 4... autant dire qu'elle reste pas des semaines dans le congélo... ^-^

Glace_noisette_2

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Un déjeuner de soleil

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 février 2014

..Lundi, c'est Conticini ! : crème au caramel..

Et oui, j'ai encore invité Monsieur Conticini à ma table cette semaine. Après la mousse au chocolat, c'est avec sa crème au caramel que nous nous sommes régalés. Vous remarquez que je pioche dans le basique hein, mais ça fait du bien les choses simples aussi ! Jusqu'à présent, je ne me cassais pas trop la tête pour la crème au caramel, j'avais cette recette que l'on aimait bien, et elle faisait parfaitement l'affaire... rapide, efficace ! Et puis je me suis dit que j'avais quand même envie de tester une "vraie" recette, pas que l'autre soit fausse hein, mais vous voyez ce que je veux dire, la recette qui utilise les ingrédients de base et ne "triche" pas avec du lait concentré. Conticini en avait une dans son fabuleux Sensations, raison de plus pour me pousser à faire le test. Et pour le coup, je dois dire que c'est sans appel. J'aime toujours autant mon ancienne version, mais là, c'est sans comparaison... je crois qu'on aurait pu en manger le matin, le midi et le soir... et ne manger que ça, tellement c'était bon... j'ai dû prendre sur moi pour ne pas relancer une fournée dès qu'on a eu fini le dernier ramequin... elle est tout simplement parfaite ! La texture, l'équilibre des saveurs, la dose de sucre... rien à changer !

Cremecaramelconticini_1

Pour 8 personnes :

  • lait entier : 1 l
  • oeufs  entiers : 200 g (soit 4)
  • jaunes d'oeuf : 60 g (soit 3 jaunes)
  • sucre : 150 g
  • vanille : 1 gousse
  • caramel liquide (ici)

On préchauffe le four à 140°C.

Dans un récipient, on place les oeufs, les jaunes et le sucre. On fend le vanille en deux, on gratte les graines que l'on place dans le récipient. On bat le tout jusqu'à ce que le mélange blanchisse. On ajoute le lait froid et l'on fouette à nouveau . On laisse reposer quelques minutes, puis on écume la mousse qui s'est formée à la surface de la crème.

On tapisse le fond des ramequins avec du caramel liquide, on fait tourner le caramel pour napper également les parois. Puis on verse la crème par dessus.

On dépose les ramequins dans un grand plat à rebords hauts que l'on remplit d'eau à température ambiante (l'eau doit arriver à la moitié des ramequins environ).

On place le tout au four et on fait cuire pendant 3 heures. A la sortie du four, la crème doit être bien prise, c'est-à-dire être légèrement tremblotante, et pas trop ferme.

On laisse reposer toute une nuit au frais pour déguster le lendemain.

Je ne ferai pas de commentaires si ce n'est celui-ci : IL FAUT LA TESTER ! ABSOLUMENT !

Cremecaramelconticini_2

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Sensations de Philippe Conticini

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29 janvier 2014

..Sweet Squirrel : entremet noisette et chocolat..

Pour le nouvel an, j'avais fait un dessert à base de noisettes et de chocolat... je vous avais dit que le praliné avait été très présent en fin d'année pour le plus grand bonheur des gourmands qui m'entourent. Mais vous ne le verrez pas parce que je n'ai pas eu le temps de faire des photos. Par contre, j'ai eu des restes de mousses avec lesquels j'ai pu faire des gâteaux individuels comme celui-ci. L'occasion de se régaler à nouveau ! Je vous donne les proportions pour faire 8 gâteaux individuels.

Les photos manquent d'une jolie lumière... avec l'hiver et la nuit qui tombe à 16h... c'est pas toujours facile, mais elles donnent quand même assez faim je trouve ! ^_^

choconoisette_1

Pour 8 cercles de 7cm * 4,5 cm :

Pour le biscuit cacao :

  • oeufs : 2
  • jaunes d'oeuf : 2
  • blancs d'oeuf : 2
  • sucre : 75 g
  • fécule de maïs : 25 g
  • poudre de cacao amer : 20 g

Pour le sirop au cacao :

  • eau : 70 g
  • sucre : 30 g
  • cacao amer : 1 cuillère à soupe

Pour la mousse au chocolat :

  • chocolat noir à 66 % : 30 g
  • crème liquide entière : 75 g
  • lait entier : 10 g
  • gélatine : 0,5 feuille

Pour la mousse aux noisettes :

  • gianduja : 100 g
  • praliné : 30 g
  • crème liquide entière : 100 g + 200 g
  • gélatine : 2 feuilles

Pour le glaçage au chocolat :

  • chocolat noir à 70% : 100 g
  • huile neutre : 10 g

Pour le fondant au praliné :

  • praliné : 50 g
  • crème liquide entière : 15 g
  • pralin

1- Préparation du biscuit cacao :

On préchauffe le four à 180°C.

On commence par battre ensemble les 2 oeufs entiers avec les 2 jaunes et le sucre, jusqu'à ce que le mélange blanchisse.

On ajoute la fécule de maïs et le cacao.

Puis on monte les blancs en neige ferme. On les incorpore ensuite délicatement dans le mélange cacaoté précédent.

On étale l'appareil sur une plaque recouverte de papier cuisson sur environ 1 cm d'épaisseur. On enfourne pour 15 minutes.

A la sortie du four, on attend que le biscuit refroidisse avant de décoller du papier et de découper des cercles de la taille des moules.

2- Préparation du sirop au cacao :

Pendant la cuisson du biscuit, on prépare le sirop. Pour cela, met l'eau à chauffer avec le sucre. On ajoute le cacao. On réserve.

3- Préparation de la mousse au chocolat :

On place la gélatine dans un bol d'eau froide pour la ramollir.

On fait fondre le chocolat au bain-marie.

On fait chauffer le lait. Quand il est chaud, on incorpore la gélatine pour la faire fondre. Puis on incorpore le lait en deux fois dans le chocolat fondu. On mélange bien pour obtenir quelque chose de bien lisse et brillant.

On monte la crème en une chantilly bien mousseuse. On arrête avant qu'elle devienne trop ferme. Puis on incorpore dans le chocolat délicatement.

On remplit des empreintes à mignardises avec la mousse (pour moi, les ronds font 3,5 cm * 2 cm), et on bloque au congélateur.

4- Préparation de la mousse aux noisettes :

On place la gélatine dans un bol d'eau froide pour la ramollir.

On fait chauffer le gianduja et le praliné pour bien les liquéfier. On porte à ébullition 100 g de crème. Quand elle bout, on stoppe et on incorpore la gélatine. Puis on verse dans le mélange gianduja et praliné en 3 fois.

On monte ensuite les 200 g de crème en une chantilly bien mousseuse. Comme précédemment, on stoppe avant qu'elle ne soit trop ferme. On incorpore en plusieurs fois la crème montée dans le gianduja/praliné.

5- Montage des entremets :

On chemise les cercles avec du rhodoïd. On dépose au fond le biscuit au cacao que l'on imbibe avec le sirop de cacao. On place dessus un palet de mousse au chocolat et on recouvre avec la mousse aux noisettes. On bloque au congélateur. Là, ils peyuvent y rester plusieurs jours sans problème.

6- Jour de la dégustation - glaçage et déco  :

On prépare le fondant au praliné. C'est plutôt simple : on émulsionne à froid en versant en 2 fois la crème sur dans le praliné. On place dans des mini demi-sphères. On réserve au réfrigérateur.

On fait fondre un peu de chocolat que l'on étale sur une feuille de rhodoïd, on laisse cristalliser et on casse pour obtenir des éclats qui serviront à décorer.

Pour le glaçage, on fait fondre le chocolat au bain-marie et on ajoute l'huile. On attend que le glaçage soit descendu à 30-35°C environ avant de l'utiliser. 

On récupère les gâteaux. On les décercle proprement. On le place sur une grille et on nappe avec le glaçage. Il faut aller vite parce que ça prend rapidement. J'ai voulu faire quelque chose d'esthétique avec juste des coulées pour ne pas glaçer totalement le gâteau sur les côtés, parce que je suis pas ultra douée pour les glaçages... mais c'est pas encore ça...

On laisse ensuite décongeler tranquillement au frais.

Juste avant de servir, on récupère les fondants au praliné que l'on enrobe de pralin. On dépose une "truffe" sur chaque entremet, on décore avec du chocolat. 

Et voilà : régalez-vous !!!!

choconoisette_2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

20 janvier 2014

..Mousse au chocolat selon Philippe Conticini..

Rien de plus simple qu'une mousse au chocolat ? Pas toujours... Autant elle peut être délicieuse quand elle est réussie, autant une mousse râtée, compacte et lourde, avec les blancs qui grainent, ça gâche tout le plaisir ! Et je suis sûre que vous avez tous eu la malchance un jour de goûter ce genre de mousse totalement râtée...

La mousse parfaite pour moi doit être forte en chocolat, tout en étant légère et onctueuse... Et ça tombe bien parce que c'est exactement comme ça qu'est définie celle que nous propose Philippe Conticini dans le merveilleux Sensations, et qu'il tient de sa maman. Et croyez-moi, la promesse est tenue. Le secret du chef : ne pas monter les blancs trop fermement pour donner à cette mousse tout son moelleux tout en gardant une bonne tenue.

Je n'ai pas pu m'empêcher de l'accompagner d'une petite chantilly à la vanille et d'un coulis de framboise... quelques graines de grenade et une petite tablette de chocolat au pralin avec ça, et cette mousse devient franchement sexy !!!

Mousseconticini_1

Pour 4 personnes :

Pour la mousse :

  • chocolat noir à 70% : 100 g
  • beurre : 40 g
  • jaune d'oeuf : 1
  • blancs d'oeuf : 4
  • sucre : 25 g

Pour l'accompagner :

  • crème fouettée vanillée maison
  • coulis de framboise maison
  • carré de chocolat au pralin
  • quelques graines de grenade

On commence par faire fondre le chocolat et le beurre au bain-marie jusqu'à ce que le mélange soit bien lisse, et on laisse tièdir.

Pendant ce temps, on monte les blancs en neige avec le sucre. On arrête quand ils sont bien mousseux, mais pas encore très fermes.

Quand le chocolat a tiédi, on l'ajoute en trois fois au jaune placé dans un grand saladier, en mélangeant bien entre chaque ajout. On ajoute ensuite 2 cuillères à soupe de blancs d'oeuf que l'on incorpore vivement pour détendre le tout. Puis on incorpore le restant des blancs délicatement à l'aide d'une maryse pour ne pas casser les blancs.

On transpose la mousse dans des ramequins individuels et on place au frais pour au minimum 3 heures.

Avant de servir, on fouette de la crème entière avec un peu de sucre et de poudre de vanille pour en faire une chantilly. On dépose la crème sur la mousse au chocolat. On nappe avec un peu de coulis de framboise, on plante un carré de chocolat au pralin pour le croquant, quelques graines de grenade sur le tout... et le tour est joué !

Un dessert de chef que l'on a hâte de goûter ! ^-^

Mousseconticini_2

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Sensations de Philippe Conticini

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , ,