22 décembre 2013

..Et si je vous emmenais en Thaïlande ? #3 Lopburi..

Aujourd'hui, on quitte le faste des temples de Bangkok, pour aller flâner dans les ruines de LopBuri. Et oui, je ne vous présente pas notre périple dans l'ordre, parce que j'essaie de varier les paysages pour ne pas vous lasser.

Nous nous sommes arrêtés une journée dans cette ville particulière lors de notre remontée vers Chiang Mai, après un passage à Ayutthaya. La particularité de cette ville est qu'elle est aux mains de petites bêtes poilues bien facétieuses : les macaques crabier. C'est assez étrange de les voir se balader comme ça dans les rues, se balancer sur les fils électriques... mais il faut rester sur ses gardes car la moindre inattention et hop... adieu l'appareil photo ou lunettes (il paraît qu'ils adorent les lunettes et les casquettes !)... Apparemment, cette invasion est assez récente puisqu'on nous a dit qu'avant, les singes restaient autour du temple San Phra Kan, ne sortant que la nuit. Mais un groupe de dissident aurait décidé d'aller vivre en ville, certains prendraient même le train pour aller passer la journée des les villes voisines avant de revenir le soir... Toujours est-il qu'ils prolifèrent parce qu'il est interdit de les tuer et qu'on les nourrit assez bien, au vue des nombreuses offrandes que nous avons vu. C'est que, bien que nuisibles, ces petites bêtes sont considérées comme les enfants d'Hanuman, et il faut donc bien honorer.

L'autre attrait de la ville, ce sont bien sûr ses magnifiques ruines ! Moins impressionnantes que celles d'Ayutthaya certes, mais le calme qui y règne vaut vraiment l'arrêt ! Lopburi était l'un des centres culturels de Dvaravati, une civilisation mi-thaïe mi-birmane du 6ème au 11ème siècle qui ne résista pas à l'invasion des Khmers (la présence khmère est d'ailleurs présente dans l'architecture des nombreux temples de la ville), avant que la province ne devienne thaïe, vers la fin du 13ème siècle si j'en crois mes notes griffonées à la va vite sur mon carnet de voyage. En tous cas, la ville a toujours eu une importance particulière et a longtemps rayonnée, ce qui lui vaut ses belles ruines. Elle était notamment la seconde capitame du Royaune d'Ayutthaya sous Narai le Grand qui y fit construire un immense palais, le Phra Narai Ratchaniwet (mais on en reparlera plus tard). Pour la petite histoire, le roi avait des liens très forts avec la France de Louis XIV et un ambassadeur français qui y fût reçu compara la richesse et la grandeur de Lopburi à celle de Versailles.

Alors je vous embarque ? Bon avec du retard, hein, mais c'est comme ça en Thaïlande ! ^-^

P1530202

On commence par le Wat Phra Sri Ratana Mahathat qui se situe juste en face de la gare... pratique. C'est que les ruines sont au milieu de la ville... C'est le plus ancien temple de la ville avec le prang (c'est en fait une tour en forme de cône allongé, le plus haut) le plus haut. L'ensemble comprend également un vihara (un monastère bouddhiste) et un stupa (une sorte de mausolée). Il n'en reste pas grand chose, quand on parle de ruines, ce sont vraiment des ruines, mais honnêtement c'est très agréable de s'y prélasser. Il n'y a personne en plus !

P1530234

P1530217 P1530228

P1530230

P1530237 P1530270

P1530297

P1530246

P1530240 P1530248 P1530266 P1530308

P1530252 P1530309

P1530312

P1530318

A bientôt !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


15 décembre 2013

..Et si je vous emmenais en Thaïlande ? #2 Bangkok..

Bangkok est une ville incroyable à mes yeux... Elle est pleine de contradictions, et semble assez bien assumer de vivre ainsi polarisée entre modernité et tradition. C'est toujours surprenant de voir des jeunes lookés jusqu'au bout des ongles et des cheveux se courber devant les multiples autels de la ville ou prier dans les temples. Elle est aussi pleine de petites histoires... Et pour les entendre ces belles histoires, il suffit d'un petit ticket de métro (un peu particulier hein)...

P1480975-2

Direction le Wat Traïmit pour l'histoire du jour...

Que voilà un superbe bouddha d'or : 3 mètres de haut pour 5,5 tonnes... un beau pépère, hein... La plus grande statue en or du monde ! S'il est aujourd'hui vénéré, ce bouddha a failli finir aux oubliettes... En fait, la petite histoire raconte qu'au début des années 30, lors de travaux d'aménagement des berges du Chao Phraya dans le quartier chinois, on démollit un vieux temple abandonné dans lequel il y avait une statue délabrée en stuc doré... Vous me voyez venir hein ! Même si elle était loin d'être très belle, on ne détruit pas une statue de Bouddha, alors on décida de la transfèrer dans un autre temple et de la restaurer peut-être un jour. Comme dans ce temple il n'y avait pas de bâtiment assez grand pour la rececoir, on a laissé la statue dehors, sous un abris de fortune où elle resta une vingtaine d'années. Dans les années 50 donc, un bâtiment a été enfin été construit pour accueillir la statue qui avait bien patientée... On fit venir une grue pour la déplacer étant donné son poids, mais la sangle cèda pendant le déplacement, ce qui fût considérer comme un mauvais présage. On abandonna alors la statue là, où elle était tombée alors qu'un violent orage s'abattait sur la ville. Le lendemain, un moine du temple vint voir ce qu'il en était. Il constata alors que le stuc avait été particulièrement abîmé par la chute et que sous l'enduit, il y avait un métal brillant... de l'or massif ! On s'occupa alors immédiatement de la statue qui avait tout d'un coup retrouver tout son attrait...

Mais alors comment on avait pu oublier que cette statue était en or ? On pense que la statue, qui provenait d'Ayutthaya (je vous en reparlerais bientôt d'Ayutthaya) avait été volontairement recouverte de cette couche de stuc pour être dissimulée aux Birmans pendant l'occupation de la ville. On l'a ensuite ramenée à Bangkok où elle est restée près de 200 ans totalement incognito...

Etant donné la splendeur de la statue, on a décidé de construire un nouveau bâtiment pour l'abriter... il était plus question d'un simple toit en tôle maintenant, comme vous pouvez le constater... Ca en jette non ?!

P1500036-2 P1500048-3

P1500067-2

P1500053-2 P1500057-2

P1500068-2

P1500078-2 P1500088-2

P1500121-2 P1500124-2

P1500228-3

P1500125-2

Et maintenant, on rentre dans le temple pour voir le Bouddha d'or... Franchement, il est impression et magnifique. Dans le style Sukhothai (avec par exemple la flamme au-dessus de sa tête qui symbolise l'énergie spirituelle), il est dans la posture traditionnelle Bhûmisparsha-mudra, la prise de la terre à témoin (position assise, mais droite sur le genou avec les doigts effleurant la terre), celle que le bouddha pris lors de sa dernière méditation juste avant l'éveil quand il subit les attaques de Marâ auquel il resista, prenant la terre à témoin. Cette posture est très importante dans le bouddhisme parce qu'elle rappelle que le bien triomphe toujours du mal.

P1500169-2

P1500172-2 P1500213-2

P1500161-2 P1500212-2

P1500173-2 P1500198-2

P1500201-2 P1500202-2

P1500195-2

Et quand je vous parlais de contraste, regardez l'environnement autour du temple...

P1500020-2 P1500023-2

A bientôt !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

08 décembre 2013

..Et si je vous emmenais en Thaïlande ? # 1 Bangkok..

En mai 2011, Mr Pomme et moi, nous avons passé un MERVEILLEUX mois en Thaïlande. C'est un peu par hasard que nous avons atterri en Thaïlande d'ailleurs, rare pays d'Asie où l'on pouvait partir sans visa... Et oui, la destination d'origine était le Japon et quelques jours avant le départ, il y a eu la catastrophe de Fukushima dont tout le monde se rappelle... Alors il a fallu se réorganiser rapidement (mais loin de moi l'idée de me plaindre quand on sait ce qu'on vécu et vivent encore des milliers de japonais... changer ses plans de vacances, à côté, c'est une broutille...), et on a choisi le pays du sourire.

En ce moment, je trie un peu mon énorme stock de photos, alors comme il n'y a pas que la cuisine dans la vie, j'ai envie de vous proposer quelques instants de ce voyage magique de temps en temps... J'espère que vous ne m'en voudrez pas de ces infidélités à mes casseroles, mais j'avais envie de faire aussi de choses nouvelles et de consacrer mon billet du dimanche à l'évasion !

Aujourd'hui, je vous emmène à Bangkok. Nous avions lu partout que Bangkok ne présentait pas un grand intérêt et que quelques jours suffisait pour y visiter les monuments principaux... On avait prévu que 4 jours du coup, mais finalement nous sommes restés plus longtemps parce qu'on a trouvé que la ville avait un certain charme contrairement à ce qu'on en savait... On a adoré se perdre dans ces nombreux quartiers plein de vie. C'est sûr qu'on est pas toujours dans l'ambiance carte postale, mais ce n'est pas vraiment ce qu'on aime en voyage... on préfère se mêler à la foule et regarder les gens vivre. Et à Bangkok, on a été servi !

Mais aujourd'hui, c'est loin de l'animation que nous allons puisque je vous emmène visiter le Suan Pakkad Palace... une oasis de sérennité au milieu de l'agitation... Mais avant ça, on prend le métro... Vous ne le savez certainement pas, mais j'adore le métro !

P1480553-2  P1480760-2

P1480764-2  P1480870-2

Je vais pas vous refaire la visite guidée, hein, mais juste vous en dire quelques mots quand même... Le Suan Pakkad Palace est l'ancienne résidence du prince Chumbhotpong Paripatra. C'est en fait un ensemble de pavillons traditionnels (huit en tout), entourés de verdure... C'est vraiment magique, très calme et une belle occasion de se protéger de la chaleur étouffante de la ville. J'ai d'autant plus aimé cette visite qu'il n'y avait pas foule de touristes... Il y a beaucoup d'antiquités (instruments de musique, sculptures, divers objets appartenant à la famille royale, peintures, objets de cérémonie, porcelaines chinoises, masques de théâtre traditionnels, etc.), notamment une magnifique barge royale du 19ème siècle si ma mémoire est bonne. Le plus impression est le pavillon de laque. Il date du 17ème siècle et provient d'Ayudhya... Oui, on l'a démantelé pour le ramener à Bangkok... Mais c'était pour le restaurer et le préserver parce qu'apparemment, il était malmené là où il était... En tous cas, maintenant il est magnifique avec ses laques noires et ses peintures or... Et c'était tellement agréable de marcher sur les planchers de bois pieds nus...

Avant de pénétrer dans le palais, l'environnement ressemble à ça...

P1480641-2

et puis... magie !

P1480643-2 P1480658-2P1480670-2 P1480674-2

P1480684-2 P1480693-2 P1480711-2 P1480692-2

P1480696-2

P1480742-2 P1480721-2

P1480718-2 P1480726-2 P1480727-2 P1480730-2

Et parce que celle-là, je l'adore même si elle n'a rien à voir !

P1480568-2 

A bientôt !

Posté par Pour ta pomme à 22:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,