06 août 2014

..Brioche au beurre de la maison Ladurée..

Cette recette de brioche était dans ma to-do list depuis 2010... griffonée sur le coin d'un cahier, je ne sais plus sur quel blog je l'avais repérée, mais je sais à qui elle appartient : Ladurée ! La maison célèbre pour ses macarons (re re regoûtés il y a quelques semaines à Paris... avec un coup de coeur pour celui à la menthe glaciale...) fait également de très bonnes brioches... et si je doute fort que la recette qui circule sur le net soit la vraie de vraie de la maison, en tous cas, elle donne de succulentes brioches dont la bonne odeur de beurre rappelle vraiment celles de la pâtisserie. Autant dire qu'intolérance au gluten ou pas, je me suis autorisée une bouchée à la sortie du four... Divine gourmandise !

La recette est en plus très simple à réaliser, même s'il faut avoir un peu de temps devant soi étant donné qu'il y a trois séances de pousse... mais bon, en même temps, personne nous demande de rester devant son pâton à essayer de concentrer les ondes alpha et beta de notre cerveau pour en favoriser la levée... Autrement dit, entre deux poussées, la vie continue !

Désolée pour les photos de qualité moyenne prise de nuit (20h30 c'est la nuit ici... -_-) sur le bord de la table de la cuisine, mais comme elles étaient destinées au congélateur, j'ai pas trop eu le choix si je voulais partager la recette avec vous.

DSC_0363-2 (2)b

Pour 12 brioches individuelles :

  • farine : 280 g
  • sucre : 40 g
  • sel : 5 g
  • levure sèche : 12 g
  • oeufs : 4
  • beurre : 180 g

On commence par battre les oeufs en omelette.

Dans la cuve du robot, on dépose la farine avec le sucre, le sel et la levure. On mélange bien pour tout amalgamer.

On creuse un puits et on verse le oeufs, on lance le pétrissage de la pâte. Quand les oeufs sont bien incorporés, on ajoute le beurre coupé en morceaux en plusieurs fois tout en pétrissant. On veille à ce que tout le beurre soit intégré à la pâte avant d'en ajouter à nouveau. Cela peut durer un peu longtemps... il y a quand même 208 g de beurre à incorporer... On poursuit le pétrissage jusqu'à ce que la pâte se détache de la cuve.

On place la pâte dans un saladier légèrement huilé, on couvre sous un linge propre et on laisse levée à température ambiante pendant environ 2h30 (le temps pour la pâte de facilement doubler de volume).

Une fois ce temps passé, on appuie sur le pâton avec le poing pour dégazer la pâte. Elle reprend alors son volume initial. On couvre à nouveau et on place au frais pour 4 heures.

Une fois ce temps passé, la pâte a de nouveau levé. On la récupère et on la place sur le plan de travail légèrement fariné. On divise en 12 parts (d'environ 60 g) que l'on va bouler puis déposer dans des caissettes ou directement dans des empruntes à muffins.

On laisse les brioches lever à nouveau 30 minutes à température ambiante.

On préchauffe le four à 180°C. Puis quand la température est atteinte, on fait cuire les brioches 15 minutes. Personnellement, je ne les ai pas dorées à l'oeuf, mais si ça vous dit, vous pouvez le faire juste avant de les enfourner.

Quand elles sont cuites, on les laisse gentillement refroidir sur une grille et on se régale !!! Natures ou avec un peu de confiture, elles sont délicieuses. Peut-être un peu grasses, mais en même temps, c'est pas tous les jours qu'on mange de la brioche hein !

DSC_0366-2 (2)b

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,


05 août 2014

..Scones aux bleuets..

Une petite recette qui dormait dans mes dossiers depuis un an... zoups ! C'est que c'est pas toujours facile de suivre le rythme des publications... Cette recette n'est pas une révolution. Depuis que j'ai découvert la recette des scones de Rose Bakery, je lui reste fidèle. Je m'amuse en revanche en les agrémentant toujours différemment. L'an dernier, nous avions particulièrement apprécié ceux à la menthe et cette version aux bleuets que je vous propose aujourd'hui. Depuis, je ne mange plus de gluten, mais je fais quand même régulièrement des scones pour Mr Pomme et d'ailleurs, bientôt, vous aurez droit à une nouvelle variation ! Mais pour l'heure, les bleuets...

DSC_0140-2b

Pour 8 scones :

  • farine : 250 g
  • beurre bien froid : 50 g
  • lait : 150 ml
  • poudre à lever : 9 g de
  • sucre : 1 cuillère à soupe
  • sel : 1 pincée
  • bleuets : 150 g

On commence par préchauffer le four à 200°C.

On mélange ensuite ensemble la farine, le sucre et le sel.

On coupe le beurre en morceaux et on l'incorpore du bout des doigts dans le mélange sec pour sabler le mélange.

On verse le lait, et on mélange avec une fourchette jusqu'à obtenir une pâte homogène. On ajoute délicatement les bleuets. Attention à ne surtout pas trop insister et pétrir la pâte sinon les scones seront beaucoup trop compacts.

On forme une boule et on transvase sur un plan de travail légèrement fariné. On abaisse la pâte sur 3 à 4 cm d'épaisseur, en formant un carré. Puis on découpe en 8 (on commence par couper en deux  pour obtenir deux rectangles, que l'on découpe encore en deux pour obtenir cette fois 4 carrés, que l'on découpe dans la diagonale pour obtenir 8 triangles... vous suivez...).

On nappe chaque scone avec un peu de lait additionné de sucre glace, on pose sur une plaque et on place au four pour 15 à 20 minutes, jusqu'à ce que les scones soient légèrement dorés.

On laisse juste refroidir légèrement et on les dévore immédiatement ou bien on les congèle pour pouvoir profiter de bons petits scones dès le matin...

DSC_0145-2b

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 août 2014

..Clafoutis aux cerises jaunes (sans gluten et bluffant !)..

Rien de plus simple qu'un clafoutis. Et pourtant... Quand on a banni le gluten de son alimentation, même un clafoutis peut s'avèrer compliqué... Bon, pas autant qu'une brioche, mais quand même ! ^_^ Moi qui suis une grande fan de clafoutis, comme le démontre le nombre de versions testées sur ce blog, il n'était pas question que je renonce à ce dessert que j'aime tant. Pourtant, la simple substitution de la farine par de la farine sans gluten ne fonctionne pas toujours très bien, et même après différentes variantes, j'ai parfois eu du mal à obtenir la texture que j'aime : ferme mais tout en étant souple, proche du flan, mais avec un petit côté far... vous y êtes hein, vous me suivez... Enfin, ça c'était avant que je teste cette recette de Bernard, découverte grace à Ana de Mes brouillons de cuisine. Là, franchement, aucun défaut. C'est LE clafoutis 100% sans gluten qui ressemble à 200% aux clafoutis que j'aimais quand je glutenisais encore... Total in love ! Bon, la recette est un chouia modifiée pour la rendre un peu plus light, mais l'esprit est plus que là !

Alors ne vous y trompez pas, on dirait pas comme ça, mais c'est vraiment un clafoutis aux cerises. Cette année, nous sommes tombés sur des cerises jaunes supra délicieuses et on a fait presque toute la saison avec elle... et dans un clafoutis, elles restent bien fermes, top !

DSC_0373-2 (2)b

Pour 6-8 personnes :

  • cerises : 600 g
  • oeufs : 2
  • crème liquide : 100 g
  • lait entier : 200 g
  • sucre glace : 100 g
  • beurre fondu : 20 g
  • amandes en poudre : 50 g
  • fécule de maïs : 90 g
  • vanille

On commence par dénoyauter les cerises si on préfère le clafoutis comme ça... (C'est comme ça chez nous en tous cas. Je ne trouve pas la différence de goût assez prononcée pour risquer une de mes mollaires ! ^_^).

On préchauffe le four à 200°C.

On casse les oeufs dans un grand récipien. On ajoute le sucre glace, les amandes en poudre et la fécule de maïs et on mélange bien.

On incorpore ensuite doucement le lait et la crème sans cesser de remuer jusqu'à obtenir un appareil bien lisse en homogène. On ajoute enfin la vanille et le beurre fondu.

On dépose les cerises dans un plat allant au four et on verse dessus l'appareil à clafoutis.

Et on place au four pour 30 minutes.

On laisse bien refroidir avant de déguster... mais ça, c'est en théorie parce qu'en pratique, il est aussi délicieusement bon tiède !!

DSC_0412-2 (2)b

Maintenant, à vous de jouer !

Source : La cuisine de Bernard

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 août 2014

..Un chef dans ma cuisine : Boudin blanc de volaille de Jean-François Piège..

Je déteste le boudin blanc du commerce. Peut-être ne suis-je pas tombée sur de bonnes fabrications... Mais il n'en reste pas moins que je suis curieuse et que j'avais envie de tester une recette maison parce que quand on regarde ce qu'il y a dedans, ça ne peut qu'être bon quand même... J'ai donc cherché sur le net, mais je dois dire que les recettes traditionnelles à base de porc que j'ai pu trouver m'avaient l'air un peu fastidieuses... J'avais donc abandonné l'idée pour le moment. Et puis je suis tombée sur cette recette de Jean-François Piège à base de poulet et pour laquelle j'ai lu beaucoup de commentaires positifs sur différents blogs. Je me suis donc lancée en apportant quelques très légères modifications. Et effectivement, c'est vraiment délicieux !! Un vrai coup de coeur pour cette recette qui m'a donné envie d'acheter le livre d'ailleurs...

DSC_0333-3b

Pour 4 personnes :

  • blanc de poulet : 400 g
  • lait : 200 g
  • carotte : 1 toute petite
  • ciboule : 1
  • ail : 1 gousse
  • oeuf : 1
  • fécule de pomme de terre : 15 g
  • sel : 5 g
  • poivre : 2 g
  • porto : 1,5 cuillère à soupe
  • beurre

On commence par couper en dès la carotte et émincer la ciboule. On pèle la gousse d'ail que l'on coupe en 4.

Dans un poêle, on fait revenir un peu de beurre et on y jette carotte, ciboule et ail. On fait revenir pendant 5 à 10 minutes en veillant à ne pas colorer les légumes. On verse ensuite le lait dessus. On amène à ébullition. On stoppe la cuisson et on laisse infuser pendant 10 minutes hors du feu.

Pendant ce temps, on coupe le poulet en gros cubes et on le mixe grossièrement au robot.

On verse dans la cuve du robot, l'oeuf, la fécule, le sel et le poivre, puis le porto. On ajoute enfin le lait préalablement filtré. Puis on mixe pour obtenir un appareil blanc et crèmeux, assez épais.

On prépare 4 grandes feuilles de papier film (et veillant à ce que celui-ci résiste à la cuisson). On dépose au centre un quart de la préparation. On roule le film, puis en tenant bien chaque extrémité du futur boudin, on roule celui-ci d'avant en arrière sur le plan de travail jusqu'à obtenir un boudin bien compact. On noue ensuite les extrémités des rouleaux avec de la ficelle alimentaire et on les réserver au frais.

On fait ensuite chauffer une grande casserole avec de l'eau. On porte l'eau à 90°C puis on y poche les boudins pendant 8 mn. On stoppe le feu et on les laisse ensuite refroidir dans l'eau de cuisson. Quand les boudins sont froids, il suffit de retirer le film alimentaire en coupant les extrémités.

Pour les cuisiner, voici comment j'ai procédé. J'ai fait revenir les boudins dans un peu d'huile pour les colorer. Ensuite, j'ai ajouter un peu de crème avec du parmesan et du poivre dans la même poêle. J'ai laisser cuire quelques minutes pour obtenir une sauce bien onctueuse et j'ai servi avec des pommes de terre vapeur, le tout saupoudrer de quelques herbes séchées.

Franchement, c'est délicieux ! A refaire étant donné toutes les variantes que l'on peut imaginer...

DSC_0365-3b

Maintenant, à vous de jouer !

Recette tirée de Jean-François Piège dans votre cuisine

Posté par Pour ta pomme à 14:32 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

31 juillet 2014

..Simple comme un sorbet aux framboises..

On continue avec les framboises... en même temps, c'est de saison. Et ce matin, je suis retournée en acheter une énorme caisse au marché. Je ne peux pas résister, c'est vraiment l'un de mes fruits préférés... Je voulais depuis longtemps faire un sorbet maison, mais l'occasion ne s'était pas encore présentée. C'est maintenant chose faite ! Et y'a pas à dire, ça n'a rien à voir avec les sorbets du commerce !!!

DSC_0326 (2)-2b

Pour près d'un litre de glace :

  • framboises fraîches : 600 g
  • sucre : 100 g
  • glucose : 30 g (si vous n'en avez pas, remplacez par du sucre)
  • eau : 200 g

On commence par mixer les framboises pour obtenir un joli coulis. Puis on passe le coulis au tamis pour éliminer les pépins.

On met à bouillir l'eau avec le sucre et le glucose. On porte à ébullition, puis on laisse bouillir 2 petites minutes, puis on stoppe la cuisson. On laisse un peu refroidir légèrement le sirop de sucre jusqu'à ce qu'il soit tiède, puis on l'incorpore au coulis de framboises.

On place au frais pour 3 à 4 heures.

Quand la préparation est bien froide, on turbine en sorbetière. Comptez environ 20 minutes avant que le sorbet ne prenne bien.

Là, soit, on craque tout de suite et on régale d'une boule de sorbet bien molle. Soit on patiente un peu et on place le sorbet au congélateur pour une bonne heure, le temps qu'il prenne et permette de faire de belles boules bien régulières. Pas la peine de préciser que je n'ai pas attendu son passage au congélateur pour le déguster !! ^-^

DSC_0343-3b

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 00:26 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,



30 juillet 2014

..I'm Back !.. Clafoutis sans gluten aux framboises..

Bon... je pensais faire une petite pause, juste une petite pause, je vous promets ! Et puis 5 mois ont passé... comment ? Je sais pas trop ! Pas mal de boulot, je dois l'avouer... Et donc pas trop de temps à passer derrière les fourneaux... J'avais donc passer le relais à Mr Pomme pendant quelques temps. Et Mr Pomme, il est loin d'être mauvais en cuisine, mais lui, ce qu'il vise, c'est l'efficacité. Le blog est vraiment loin de ses préoccupations. Et si j'avais pas vraiment le temps de cuisiner, autant dire que bloguer, c'était encore plus difficile. C'est qu'on dirait pas, mais vous, vous le savez, tenir un blog, c'est pas mal chronophage... enfin, le fait est que ça me manque quand même, alors j'ai décidé de me bouger un peu et de reprendre doucement. Je réapprivoise donc mes casseroles et reviens occuper mon espace dans le monde virtuel de la gourmandise ! Je démarre avec cette recette toute simple : un petit clafoutis aux framboises. Au marché, on a acheté une caisse énorme (bon, peut-être pas si énorme que ça, mais à côté des petites barquettes auxquelles je suis habituée, elle me paraît énorme !) de framboises. Elles sont super bonnes, mais comme toute bonne framboise, elles sont fragiles. Donc, même si je les avale par poignées, il en reste encore à cuisiner, et quand j'ai vu cette recette chez Réglisse et marmelade, j'ai tout de suite craqué. La recette est un peu  modifiée, mais l'esprit est là ! Et yummy ce que c'est bon !

DSC_0327-2b

Pour 6 petits clafoutis :

  • poudre d'amandes : 75 g
  • sucre : 60 g
  • fécule de maïs : 20 g
  • crème liquide : 3 cuillères à soupe
  • oeufs : 2
  • jaune d'oeuf : 1
  • framboises fraîches

On commence par préchauffer le four à 180°C.

Dans un saladier, on mélange bien ensemble la poudre d'amandes, le sucre et la fécule.

Dans un autre bol, on bat les oeufs en omelette, puis on ajoute la crème. On mélange bien. On verse ensuite le tout dans le premier saladier pour obtenir un appareil bien lisse et homogène. 

On verse l'appareil dans des empreintes à petites tartelettes, puis on dépose dessus les framboises. Et hop, au four pour 18 minutes ! C'est simple comme bonjour !!! Rapide mais surtout délicieux !!

Et oui, il en faut peu pour être heureux !!

DSC_0366-2b

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 00:21 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 février 2014

..Petite pause..

DSC_0236

Posté par Pour ta pomme à 16:12 - Commentaires [7] - Permalien [#]

21 février 2014

..Côte de porc farçie au persil et à l'échalote..

Il y a des recettes qu'on ne destine pas du tout à la publication au départ (et l'inverse aussi souvent ! des photos qu'on pense publier et qui dorment dans les tréfonds de nos disques durs !). Et puis finalement... on se dit que quand même... Je le reconnais la recette d'aujourd'hui est de celle-là. Je n'avais pas du tout en tête de proposer cette recette sur le blog (ce qui explique d'ailleurs les photos prises à la hâte au dernier moment). Mais dès qu'elle a été dans mon assiette, juste à la bonne odeur, j'ai eu envie de la partager avec vous. Pourtant cette recette n'en est pas vraiment une, mais elle est magique car elle transforme tout de suite la classique côte de porc en quelque chose de nouveau. Ce n'était pas gagné parce qu'à la maison, la côte de porc a un petit quelque chose de sacré... et oui ! Mr Pomme adore ça, et il n'aime pas quand j'essaie de "l'accessoiriser", c'est à l'état brut qu'il l'apprécie. Pourtant cette fois, ma proposition l'a tenté : persil, échalote, parmesan, huile d'olive... tout ce qu'il aime. Et à raison parce que c'est vraiment très très bon comme ça. La viande est juste caramélisée, et la farce conserve à la chair un certain moelleux. Accompagnée de choux de Bruxelles et de petites pommes de terre écrasées dorées à l'huile d'olive, c'est un repas tout ce qu'il y a de plus simple, mais particulièrement délicieux !

porcfarci_1

Pour 2 personnes :

  • côte de porc : 2
  • persil frais : 2 belles poignées de feuilles
  • parmesan : 20 g
  • échalotes : 2
  • huile d'olive : 0,5 cuillère à café
  • sel
  • poivre

On commence par faire revenir les échalotes finement ciselées dans de la matière grasse (graisse de canard pour moi, mais c'est à vous de voir) pour les faire juste dorer.

Pendant ce temps, on mixe les feuilles de persil préalablement lavées et essorées avec le parmesan jusqu'à obtenir une sorte de pâte.

Quand les échalotes sont prêtes, on les mélange avec le persil/parmesan dans un bol. On ajoute l'huile d'olive, on sale, on poivre. On mélange bien.

On entaille les côtes de porc dans la largeur, puis avec la pointe d'un couteau bien aiguisé on vient la fendre en deux, mais sans la découper jusqu'aux rebords pour que la farce reste emprisonnée dedans.

On farçit l'intérieur de l'entaille. On referme bien (on peut utiliser des pics pour éviter que cela ne s'ouvre à la cuisson).

Enfin, on fait cuire les côtes de porc dans un poêle bien chaude avec un peu de matière grasse (le beurre de cacao est parfait pour ça !!! C'est notre chouchou pour cuire les viandes).

On sert immédiatement avec ce que l'on veut. Une belle poêlée de champignons si ça vous tente, des pommes de terre frites, une purée... Nous, on a choisi une poêlée de choux de Bruxelles cuits à la graisse de canard et des petites pommes de terre écrasées dorées au four avec un peu d'huile d'olive...

Il faut pas grand chose pour améliorer le quotidien parfois ! ^-^

porcfarci_2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

19 février 2014

..Muffins marbrés au cacao et beurre de cacahuète..

Il n'y a pas d'enfant à la maison, et pourtant quand je cuisine le dimanche, j'ai l'impression d'en nourrir toute une armée... La gourmandise ne passerait donc pas avec l'âge... ^-^ Il y a déjà quelques versions de marbrés sur ce blog, mais l'avantage avec ce genre de recette, c'est que les variantes sont infinies. Cette fois, c'est le pot de beurre de cacahuète qui m'a fait de l'oeil. Faut dire que ça se marie vraiment bien avec le chocolat.

marbrecacaocacahuete_1

Pour 10 muffins marbrés :

  • farine : 175 g
  • sucre : 90 g
  • sel : 1 pincée
  • poudre à lever : 5 g
  • beurre fondu : 90 g
  • oeufs : 3
  • beurre de cacahuète crémeux : 60 g
  • cacao en poudre non sucré : 50 g
  • lait : 30 g

On commence par préchauffer le four à 200°C.

On fouette dans un grand saladier le beurre, les jaunes d'oeuf et le sucre ensemble. On ajoute le sel et la farine, ainsi que la poudre à lever. On monte les blancs en neige ferme et on les incorpore délicatement.

On sépare la préparation en deux.

Dans une première moitié, on ajoute le beurre de cacahuète. Dans la seconde, le cacao et le lait.

On beurre des moules à muffins. On y verse alternativement la préparation au chocolat et celle au beurre de cacahuète. On mélange avec la pointe d'un couteau.

Puis on place au four pour 20 minutes.

On laisse refroidir sur une grille avant de dévorer à l'heure du goûter, au pti déjeuner... quand vous voulez quoi !

marbrecacaocacahuete_2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 février 2014

..Les célèbres pliés de Manue, revisités à la noisette..

Le plaisir de la boulange... j'adore ça. C'est d'ailleurs certainement l'activité en cuisine qui me détend le plus. Mais je ne peux pas m'y consacrer tous les week-end parce que c'est long quand même... Ce plaisir de manipuler la pâte... ça a un petit quelque chose de l'enfance, quand on s'amusait avec de la pâte à modeler. Là, c'est tout pareil, sauf que les petits pains et les croissants, après, on peut les manger pour de vrai, et pas juste faire comme si... Enfin, depuis que je ne mange plus de gluten, je ne les consomme plus (sauf un pti craquage de temps en temps), mais je m'amuse toujours autant à boulanger et c'est pas Mr Pomme qui va se plaindre, vu qu'il en a deux fois plus pour rassasier sa gourmandise ! Cette fois, je me suis attaquée à la pâte levée feuilletée. Ce n'est pas mon premier essai, mais je n'avais jamais eu l'occasion de publier de recette. Maintenant, c'est chose faite. Je me suis basée sur la recette de Manue. Si je me laisse totalement aller en cuisine et que je suis incapable de suivre à la lettre une recette de pâtisserie, en boulange je suis ultra disciplinée. Je trouve que l'improvisation est difficile avec une telle matière vivante pour mon niveau de connaissance et de maîtrise, alors je suis les recettes qui ont fait leur preuve ! Mais si j'ai été un bon petit soldat pour la pâte levée feuilletée, j'ai fait ma propre garniture. Vous ne serez pas surpris de constater que je me suis laissée tenter par la noisette... C'est ma nouvelle obsession en ce moment... ^-^

Pliésnoisettes_1

Pour 16 pliés :

Pour la pâte levée feuilletée :

  • farine : 500 g
  • sucre : 60 g
  • sel fin : 10 g
  • levure boulangère sèche : 2 cuillères à café
  • oeufs : 2
  • lait entier : 200 g
  • beurre mou malaxé : 260 g

Pour la garniture noisettes/chocolat :

  • chocolat noir : 50 g
  • pâte de noisette : 25 g
  • purée de noisette : 25 g
  • jaunes d'oeuf : 2
  • sucre : 30 g
  • poudre de noisette : 60 g

1-Préparation de la garniture :

On fait fondre le chocolat que l'on réserve.

On bat les jaunes avec le sucre, jusqu'à ce que le tout blanchisse. On ajoute la pâte de noisette et la purée de noisette. On incorpore le chocolat puis la poudre de noisette. On doit obtenir une préparation assez épaisse. On filme et on réserve au frais.

2- Préparation de la pâte levée :

On place dans la cuve du robot la farine, le sel, le sucre et la levure. On mélange l'ensemble, on creuse un puits dans lequel on casse les oeufs.

On fait chauffer le lait si nécessaire selon les instructions du fabriquant de la levure. On commence à démarrer le pétrissage, on ajoute le lait. Puis on pétrit 20 minutes jusqu'à obtenir une pâte lisse et souple.

On boule et on place au frais pour 15 minutes.

On récupère la pâte que l'on abaisse en un rectangle sur un plan de travail fariné. Sur la première moitié de la pâte, on dépose le beurre malaxé. On referme comme un livre. On soude bien les bords pour que le beurre ne s'échappe pas. On abaisse à nouveau en un rectangle. A la façon d'une pâte feuilletée, on replie la pâte en 3. On dépose sur une assiette, on couvre et on met au frais pour 15 minutes.

On reprend la pâte, on recommence à abaisser, à plier, à remettre au frais. On recommence deux fois. Puis on réserve au frais, enroulé dans du papier film, jusqu'à utilisation.

3- Façonnage des pliés :

On divise la pâte en deux. On étale la pâte en un rectangle de 2-3 mm d'épaisseur. On la découpe ensuite en 8 rectangles.

On dépose la crème aux noisettes et au chocolat au centre de chaque rectangle, et comme l'intitulé l'indique, on replie la pâte par-dessus. On fait de même avec la seconde partie de pâte.

On dépose les pliés sur des plaques à pâtisserie recouvertes de papier sulfurisé. On laisse lever 45 minutes sous un torchon propre ou dans le four légèrement préchauffé et éteint.

Avant de cuire, on badigeonne délicatement les pliés avec un jaune d'oeuf additionné d'un peu de sucre glace.

On fait cuire pendant 20 minutes dans un four préchauffé à 200°C.

Une fois que les pliés sont cuits, on les laisse refroidir sur une grille.

Franchement, c'est top ! L'odeur dans la cuisine est vraiment alléchante et quand on croque dedans, quand ils sont encore tièdes, c'est vraiment aussi bon qu'à la pâtisserie (vous aurez compris, j'ai craqué pour une bouchée...). Une fois bien refroidis, on les a congelé, comme ça Mr Pomme a pu en avoir pour son petit déj' pendant quelques jours. Ils tiennent merveilleusement la congélation, et si on les laisse décongeler tranquillement, ils sont aussi bons qu'à la sortie du four !

Pliésnoisettes_2

Maintenant, à vous de jouer !

Source : La popotte de Manue

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , ,



  1  2  3  4  5    Fin »