17 juillet 2016

..Sorbet coco aux cerises noires..

Comme je fais des petites portions de glace, je peux varier régulièrement les plaisirs. Et les tournées se succèdent donc à un rythme effreiné ! ^-^ Il y a quelques temps, nous avions des amis à dîner, et pour A. les repas sont non seulement sans gluten, mais également sans lactose. Pas de soucis, la crème de coco se prête merveilleusement à la préparation des glaces et permet même d'obtenir une texture plutôt onctueuse sans préparer de crème anglaise. Du coup, d'ailleurs, il vaudrait mieux parler de sorbet puisque cette préparation glacée est sans crème, ni lait, ni oeuf. Comme nous sommes en plein dans la saison des cerises, j'ai décidé d'en glisser quelques unes dans la préparation. Je ne prenais pas beaucoup de risque, la coco et la cerise se marient avec délice.

DSC_0010-2

Pour 8 boules de glace environ :

  • crème de coco : 400 g
  • sucre de coco : 50 g
  • citron : le jus d'un demi citron
  • rhum ou kirsch : 1 cuillère à soupe
  • cerises noires : 20

1- Préparation de la base, J-1 :

On commence par dissoudre le sucre de coco dans le jus de citron. Puis on verse le tout dans la crème de coco. On mélange bien. On ajoute ensuite le rhum ou le kirsch. On mélange à nouveau puis on place au frais pour toute la nuit.

2- Préparation du sorbet, Jour J :

Le lendemain, on récupère le mélange et on donne quelques coups avec le mixeur plongeant pour bien homogénéiser la préparation.

On prépare la sorbetière et on turbine la préparation selon les instructions du fabriquant. Quand le sobet commence à prendre, on ajoute les cerises dénoyautées et préalablement découpées en petits morceaux.

Le sorbet mérite d'être passé quelques heures au congélateur avant d'être dégusté car la préparation manque quand même un peu de fermeté à la fin du programme. 

Si vous aimez la noix de coco, ce sorbet est fait pour vous. Le goût est franc, peu sucré et la texture est vraiment onctueuse. La noix de coco se mariant à merveille avec tout un tas d'autres fruits, il y a là une belle base pour de multiples déclinaisons. Sky is the limit pour les goumands ! 

DSC_0019-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


16 juillet 2016

..Burger de veau et son délicieux sweet potato bun..

Cela faisait quelques jours que j'avais envie d'un burger maison. Faut dire que chaque passage derrière le BBQ est l'occasion de titiller mon envie caranassière. J'avais l'intention de faire des buns sans gluten et tout... Et puis j'ai vu passer sur le blog La faim des bananes une recette de bun à la patate douce. Autant dire que là, l'envie de burger est devenue plus tenace encore... Bon, je ne suis pas tellement censée manger de gluten à cause de mon intolérance. Mais de temps en temps, j'avoue, je suis prête à tolérer les maux de ventre qui accompagnent mes exceptionnelles orgies glutineuses... C'est très rare, mais là, j'ai décidé d'assumer ! ^-^

DSC_0008-2

Ingrédients pour les buns (pour 8 buns) :

  • purée de patates douces : 110 g
  • farine : 400 g
  • beurre mou : 30 g
  • oeuf : 1
  • lait : 80 g
  • levure sèche (activation rapide pour moi) : 7 g
  • sel : 0.75 cuillère à café
  • sucre : 2 cuillères à café
  • paprika : 1 cuillère à café

Ingrédients pour la garniture (pour 2 personnes) :

  • viande de veau hachée : 200 g
  • oignon doux : 1/2
  • oka : 2 tranches de 35 g
  • tomate : 2 tranches
  • sel
  • poivre
  • moutarde
  • basilic : 6 feuilles

1- Préparation des buns

On commence par préparer la purée de patates de douces. Pour cela, on pèle et on coupe en dés les patates douces que l'on fait cuire au micro-ondes avec un peu d'eau dans un plat recouvert de papier film.

On écrase ensuite les patates douces à la fourchette. On laisse refroidir.

On fait tièdire la moitié du lait (pour moi, il faut qu'elle soit à 55°C pour activer ma levure, regardez donc sur votre paquet) et on incorpore dedans la levure et une cuillère de sucre. On mélange bien et on couvre quelques minutes. 

Dans la cuve du robot, on place la farine, la purée de patates douces, le sucre restant, le paprika et le sel. On mélange bien avec un fouet pour tout répartir comme il faut. On creuse un puits, oon verse le mélange levure, puis l'oeuf et le lait restant. On commence à mélanger et quand la pâte commence à se former on ajoute le beurre. On "pétrit" jusqu'à obtenir une pâte lisse et élastique, soit 5 minutes environ. On peut ajouter un peu d'eau si nécessaire pendant le pétrissage si le pâton reste trop sec.

On place la pâte façonnée en boule dans un saladier légèrement huilé que l'on couvre. On laisse reposer 1h30 à 2h, le temps que la pâte double de volume dans un endroit chaud, à l'abris des courants d'air (par exemple dans le four).

On récupère la pâte que l'on dépose sur un plan de travail fariné. On la replie 2 ou 3 fois sur elle-même et on la divise en 8 (110 g pour chaque pâton environ).

On recouvre avec un torchon propre et on laisse reposer 5-10 minutes environ.

On récupère chaque pâton que l'on façonne en boule régulière. Puis on les dépose sur une plaque de cuisson recouverte d'une feuille de papier cuisson.

On recouvre avec un torchon et on laisse lever à nouveau 1h-1h30 à l'abris des courants d'air toujours.

On dore ensuite délicatement les buns avec un peu de beurre fondu et on place au four préalablement préchauffer à 210°C pour 15 à 20 minutes. Une fois qu'ils sont cuits, on laisse les buns refroidir sur une grille.

2- Préparation des burgers

Quand les pains sont cuits, on prépare tous les ingrédients pour le montage. On fait notamment caraméliser les oignons doux avec un peu de sucre et de beurre dans une poêle.

On coupe les buns en deux. On met les steaks à cuire sur le barbecue. On y dépose également les buns pour les grilles à l'intérieur.

Et dès que la viande est prête, on monte les burgers : un peu de moutarde sur le pain du bas, le basilic ciselé dessus, puis les oignons, la tomate (pour la bonne conscience), la viande que l'on sale et poivre, le fromage et le chapeau du bun sur le tout !

On sert avec des frites maison cuites au four avec juste un peu d'huile, de sel et de poivre. Et là franchement, on est content d'avoir succombé à la tentation ! Comment dire... c'est TROP bon ! Tant pis pour le mal de ventre qui va suivre tout l'après-midi !

DSC_0039-2

Maintenant, à vous de jouer !

Inspiration : La faim des bananes

Posté par Pour ta pomme à 07:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

14 juillet 2016

..Tarte aux raisins et aux amandes (sans gluten)..

Ce n'est pas parce qu'on essaie de faire attention à ce que l'on mange que l'on ne doit pas se faire plaisir ! Et ça sera le cas avec cette tarte, croyez-moi. Elle est délicieuse et parfaitement adaptée à un régime alimentaire équilibrée. Une part remplace la portion de fruits et de céréales du repas. Non non non, je n'essaie pas de me convaincre pour me déculpabiliser... c'est la vérité ! Une gourmande vérité ! ^-^

Si je ne cuisine jamais les raisins frais, c'est un tort ! Par habitude, les raisins à la maison se mangent toujours comme ça, sans préparation. À la limite, quelques uns se glissent de temps en temps dans une salade, mais c'est tout. Heureusement, les habitudes en cuisine sont faites pour être bousculées. Et il y a quelques jours, après avoir placé quelques raisins sur une brochette de poulet parce que j'étais à court d'ananas, j'ai eu une révélation ! Une tarte ! Il me fallait tester une tarte avec ces petites billes blondes, fermes et sucrées... Le lendemain, je chippais 600 g de raisins blancs du panier de fruits ni vue ni connue et je me mettais à l'ouvrage. Et le verdict est sans appel : c'est délicieux ! Maintenant, il me vient 1000 et une idée pour m'amuser avec ces jolies grappes... Un nouveau monde s'ouvre à moi j'vous dis !

DSC_0010-2 

Pour 6 personnes (moule rectangulaire de 35 cm * 12 cm) :

Pour la pâte brisée sans gluten et sans lactose :

  • farine de riz : 100 g
  • farine de tapioca : 80 g
  • farine de teff : 35 g
  • farine de riz gluant : 40 g
  • gomme de guar : 1 cuillère à café
  • sel : 1 grosse pincée
  • oeuf : 1
  • huile de pépins de raisin : 2 cuillères à soupe
  • eau très froide : 100 g

Pour la garniture :

  • raisins blancs sans pépin : 600 g
  • sucre roux : 1 cuillère à soupe
  • poudre d'amandes : 2 cuillères à soupe
  • amandes effilées : 2 cuillères à soupe
  • un peu de beurre
  • vin blanc sucré : 3 cuillères à soupe

1- Préparation de la pâte brisée :

On mélange ensemble les farines, le sel et la gomme. 

On creuse un puits dans lequel on verse l'huile et l'oeuf. On mélange rapidement su bout des doigts. Puis on ajoute l'eau progressivement car il se peut que vous ayez besoin de moins d'eau que prévu. On travaille la pâte au fur et à mesure jusqu'à obtenir une boule de pâte non collante qui tienne bien.

On place la pâte au frais pour 30 minutes en la filmant au contact.

2- Préparation de la tarte :

Une fois le temps de repos de la pâte écoulée, on préchauffe le four à 190°C.

Dans un récipient, on place les grains de raisin que l'on lave soigneusement. Puis on les sèche à l'aide d'un chiffon propre. 

On récupère la pâte. On l'applatit au rouleau et on recouvre le plat avec. On saupoudre avec la poudre d'amandes et on dépose les raisins dessus. On saupoudre avec le sucre, on dépose dessus les amandes effilées. Puis on place quelques petits morceaux de beurre sur le tout. On verse enfin le vin blanc sur l'ensemble.

On place au four pour environ 45 minutes, jusqu'à ce que la pâte soit joliment dorée et les raisins tendres. Une fois cuite, on la place sur une grille pour qu'elle refroisse bien. Reste plus qu'à déguster !

Cette pâte est un peu dure (c'est classiquement le problème avec les pâtes sans gluten et sans beurre), mais pas désagréable du tout à manger. Même Mr Pomme a aimé. Elle ressemble à un biscuit sec. Je pense toutefois que je préfère cette recette, mais elle comporte beaucoup plus de matière grasse ! ^-^

DSC_0029-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 07:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

12 juillet 2016

..Côtes levées au BBQ, glacées avec une sauce au citron (mais pas que)..

Il y a quelques jours, c'était le grand Ribfest à Montréal. Et oui, toutes les excuses sont bonnes pour réunir des camions de bouffe et des gourmands pendant l'été ici. ^-^ Si nous n'y sommes pas allés (trop de sauce BBQ tue la sauce BBQ !), nous avons participé à notre façon... c'est-à-dire confortablement installés sur notre belle terrasse.

Pour cette deuxième version maison de côtes levéées BBQ (deuxième et pas seconde parce qu'il y en aura d'autres ! ^-^), j'ai réalisé une marinade à base de citron et de menthe, et une laque citron-gingembre ! J'avais un peu peur que cela ne plaise pas à Mr Pomme, mais j'avais ça en tête depuis un moment alors je me suis lancée. Un régal au final ! 

DSC_0352-2

Pour 2 personnes :

  • côtes levées de porc : 2 petites sections de 6 côtes environ

Pour le bouillon :

  • eau : 1,5 litre (ou la quantité nécessaire pour couvir la viande)
  • origan frais : 1 petite branche 
  • marjolaine fraiche : 1 petite branche
  • sauge : 4 feuilles
  • menthe-ananas : 10ne de feuilles
  • clous de girofle : 3
  • piments séchés : 4

Pour la marinade :

  • bière blonde (glutenberg pour moi) : 300 ml
  • jus d'un demi-citron
  • miel de framboisier : 1 cuillère à soupe
  • gousse d'ail écrasée : 1
  • menthe-ananas : 10ne de feuilles
  • ciboulette : 15ne de brin

Pour la laque :

  • jus de citron : 30 ml
  • bouillon de porc : 60 ml
  • sucre : 1 cuillère à soupe
  • fécule de maïs : 0.5 cuillère à soupe
  • sauce tamari :0.5 cuillère à café
  • gingembre frais : 2 rondelles
  • paprika
  • piment en poudre

Pour le BBQ :

  • un peu de sucre pour caraméliser les côtes levées en fin de cuisson

1- Préparation de la viande, J-1 :

On commence par enlever la peau épaisse qui recouvre l'intérieur des côtes si elle est toujours en place en tirant vigoureusement.

On dépose les côtes dans une grande casserole. On recouvre avec de l'eau froide, on ajoute toutes les herbes et les épices. On met à chauffer jusqu'à ébullition. On baisse alors le feu et on laisse cuire à petits bouillons pendant 1 heure 15 environ en écumant régulièrement.

On débarrasse ensuite les côtes. On les place dans un plat en verre (on pense bien à filtrer le bouillon qui pourra être utilisé pour tout un tas d'autres choses...).

On prépare la marinade en mélangeant bien tous les ingrédients. On verse sur les côtes. On couvre avec du papier film et on place au frais pour 4 à 8 heures, voire pour toute la nuit dans l'idéal.

2- Cuisson de la viande :

Au moment de passer à la cuisson, on prépare la sauce pour la laque (pendant que le BBQ préchauffe par exemple)Dans une casserole, on met la fécule de maïs, le sucre et le jus de citron. On mélange bien. On ajoute la sauce soja et le bouillon de porc, puis le gingembre et les épices. Et on fait chauffer en remuant tout le temps pour s'assurer que la sauce n'attache pas. Quand elle a bien épaissi, on stoppe la cuisson.que ça attache jusqu'à ce que la sauce épaississe.

On met les côtes à cuire sur le barbecue bien chaud en les badigeonnant régulièrement avec la laque et on les retournant régulièrement. La cuisson prend environ 15 à 20 minutes au total, mais cela peut dépendre de la force de votre feu et de l'épaisseur de vos côtes.

Vers la fin de la cuisson, on saupoudre le côté charnu des côtes levées avec un peu de sucre. On place cette face sur la plaque de cuisson et on laisse 2 minutes pour que le sucre fonde et caramélise bien.

Quand elles sont cuites, on découpe les côtes et on sert immédiatement pour grignotage avec les doigts bien sûr ! Comme souvent pour nos dimanches BBQ, on a accompagné tout ça de frites au four et de crudités... Je peux vous dire que vous ne regretterez pas la sauce BBQ classique !

DSC_0344-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 07:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

11 juillet 2016

..Smoothie séduction (cerises, fraises, bleuets et basilic pourpre)..

Samedi dernier, nous avons vécu une journée "pourrie" comme on en avait pas vu depuis longtemps... pluie pluie pluie pluie... pas de chance pour nous. On prévoyait d'aller faire une belle balade dans un des nombreux parcs qui entourent Montréal... Finalement, nous sommes restés à la maison et j'ai passé une bonne partie de ma journée en cuisine (pour mon plus grand plaisir). Pour commencer cette journée maussade et pluvieuse, je me suis préparée ce délicieux smoothie dont la seule vocation suffit à régaler mes papilles !

DSC_0078-2

Par personne :

  • fraises bien mûres et sucrées : 80 g
  • cerises noires : 60 g
  • bleuets : 60 g
  • citron jaune : 1
  • miel de framboisier : 25 g
  • yaourt : 80 g
  • basilic pourpre : 3 feuilles

Toujours un jeu d'enfant ! On presse le citron. On place le jus dans un mixeur avec les fraises (lavées et équeutées), les cerises dénoyautées, les bleuets, le basilic, le miel et le yaourt. Et on mixe juqu'à obtenir un beau smoothie bien onctueux et terriblement coloré !

DSC_0058-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 07:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


10 juillet 2016

..Crumble aux abricots et basilic (sans gluten et sans lactose)..

Nous avions quelques abricots qui commencaient à faire un peu la tête dans le panier de fruits... pas question de laisser périr ces petites gourmandises, considérant que la nature ne nous les offre que quelques semaines dans l'année ! J'avais en tête d'en faire une glace, mais il y avait encore du sorbet au melon, du sorbet à l'ananas et de la glace à la pistache (et oui, des recettes à venir ! ^-^). Une prochaine fois... Je me suis donc décidée pour un crumble. Le résultat est très satisfaisant. Le crumble est doux et croquant, pas trop gras mais surtout pas sec du tout. Cela reste très acidulé parce que c'est comme ça que je l'aime, mais n'hésitez pas à ajouter du sucre ou du miel aux abricots si vous craignez un peu l'acidité des abricots cuits.

L'association abricot/basilic est une tuerie. C'était ma première tentative et je suis vraiment heureuse de la découverte ! Faut dire que le basilic est vraiment un bon petit soldat en cuisine. Très docile, il se prête à mille et un mariages sucrés !

DSC_0403-2

Pour 4 crumbles individuels :

  • abricots bien mûrs : 8 à 10 (ou 400 g sans les noyaux)
  • vin blanc moelleux : 4 cuillères à café
  • feuilles de basilic : 2

Pour la pâte à crumble sans gluten et sans lactose :

  • farine sans gluten (recette du mix que j'utilise ici) : 30 g
  • farine de sarrasin : 15 g
  • poudre d'amande : 30 g
  • sucre roux : 15 g
  • miel : 15 g
  • purée d'amande : 15 g
  • huile d'olive : 15 g
  • feuilles de basilic : 2
  • noix de grenoble : 20 g

On s'occupe d'abord des fruits. On coupe les abricots en morceaux. On les place dans un un récipient avec le vin blanc et le basilic finement ciselé. On mélange bien et on réserve au frais.

On préchauffe ensuite le four à 180°C.

Puis on prépare la pâte à crumble. Pour cela, on mélange dans un grand saladier l'ensemble des ingrédients secs. On ajoute la purée d'amande, le miel et l'huile d'olive, puis le basilic finement ciselé et les noix hachées, et on mélange avec les doigts pour amalgamer grossièrement la préparation.

On dépose les fruits dans quatre plats pouvant supporter la cuisson au four. On recouvre avec le crumble. Puis, on place au four pour 25 minutes environ ou jusqu'à ce que le crumble colore.

On laisse refroidir et on déguste tiède. Ces crumbles peuvent également se manger froid, mais éviter de les servir directement à la sortie du four, ils sont quand même meilleurs s'ils ont un peu de temps pour revenir à température.

DSC_0433-2

Maintenant, à vous de jouer !

08 juillet 2016

..Filets de poulet citronnés (mais pas que !) au BBQ..

Je suis plus active sur le blog en ce moment... merci le BBQ et la sorbetière qui tournent à plein régime, et me permettent de disposer de recettes ultra rapides à rédiger. Aujourd'hui, rien de révolutionnaire, je vous l'accorde, mais cette marinade est tellement agréable que je vous la propose tout de même. Elle est très largement inspirée d'une recette de Louis-François Marcotte trouvée dans son livre Saisis (d'autres recettes sont à venir d'ailleurs. Quand on trouve un bon filon, autant l'exploiter... et son bouquin regorge de gourmandises !).

Si le blanc de poulet a tendance à s'assécher au BBQ, le faire mariner plusieurs heures permet d'obtenir une viande très moelleuse, en plus de parfumer délicatement la chaire. L'association que je vous propose dans ce billet est gagnante. Vous pouvez y aller les yeux fermées : citron, miel, ail et gingembre (mon petit ajout perso. Je n'ai pas pu résister !) ! Très simple mais vraiment vraiment efficace ! 

DSC_0245-2

Pour 2 personnes :

  • filets de poulet : 200 g
  • citron : 1/2
  • huile d'olive : 1.5 cuillère à soupe
  • ail : 1 gousse
  • gingembre : un petit morceau de 1 cm environ

On commence par couper le filet de poulet dans l'épaisseur pour obtenir deux tranches plutôt fines. 

On prépare la marinade. Pour cela, on presse le citron. On ajoute dans le jus de citron le miel. On mélange bien pour bien le dissoudre. Puis on incorpore l'huile d'olive, l'ail et le gingembre écrasés. On verse le tout sur le poulet. On recouvre avec du papier film (ou bien on place le tout dans un petit sac congélation). On laisse mariner au minimum 2 heures au frigo.

On préchauffe ensuite le BBQ et on fait cuire rapidement le poulet sur chaque face à feu vif. On sert immédiatement !

DSC_0272-2

Maintenant, à vous de jouer !

Inspiration : Saisis de Louis-François Marcotte

Posté par Pour ta pomme à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

06 juillet 2016

..Sorbet au melon et au romarin..

Si en France j'avais développé un véritable don pour choisir les melons de Charente, les cantaloups (melon que l'on trouve le plus communément au Québec) restent encore une véritable énigme pour moi... Du coup, une fois sur deux, on mange un concombre à peine sucré ! ^-^ Mais cette semaine... yummy ! On a eu la chance de tomber sur un melon bien ferme, juteux et hyper sucré comme on les aime. Du coup, je n'avais qu'une idée en tête, en réserver une partie pour en faire un bon sorbet bien rafraichissant... Il a fallu que je négocie un peu avec Mr Pomme, mais j'ai réussi à obtenir de quoi réaliser ma gourmandise du jour ! 

DSC_0382-2

Pour 4 personnes :

  • chaire de melon cantaloup : 400 g
  • miel de framboisier : 25 g
  • sucre : 30 g
  • vin blanc moelleux : 30 g
  • jus d'un demi-citron 
  • romarin : 8 brins

On commence par mixer la chaire du melon avec le sucre et le pour obtenir un joli coulis. On ajoute le vin blanc et le jus de citron et on mixe à nouveau. 

On verse la préparation dans un récipient refermable. On place dedans le romarin. Puis on ferme et on place au frais pour 3 à 4 heures, voire toute une nuit.

Quand la préparation est bien froide, on récupère. On mixe la préparation à nouveau (avec ou sans le romarin cela dépend de la puissance que vous souhaitez lui donner dans la préparation), puis on turbine en sorbetière.

On place ensuite au congélateur pour 2 heures, le temps que le sorbet rafermisse suffisamment pour faire de belles boules. Vous pouvez également comme je l'ai fait ici placer le sorbet directement dans des moules.

L'ajout du miel et du vin blanc permet au sorbet de conserver un certain moelleux. Mais il reste que les sorbets-maison durcissent beaucoup plus que ceux du commerce. Il faudra donc penser à le sortir un tout petit peu avant pour qu'il s'assouplisse légèrement. Quoiqu'il en soit... c'est un délice !

DSC_0370-3

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

05 juillet 2016

..Brochette exotique : porc, ananas et menthe-ananas..

Autre association qui compte parmi mes classiques : porc/ananas. Je ne pouvais donc pas ne pas la décliner au BBQ ! Surtout que l'ananas permet à la viande de porc de rester bien juteuse et de ne pas s'assécher à la cuisson, ce qui n'est pas rare avec le porc. Pour cette version, j'ai ajouté des feuilles de menthe-ananas pour changer de mon habituel basilic... J'ai vraiment beaucoup aimé ! La menthe-ananas a un goût plus délicat que la menthe classique, du coup, elle vient subtilement réhausser cette brochette. Elle est présente sans dominer l'ananas ou la viande... un vrai régal. Qui a dit que le BBQ était quelque chose d'ennuyeux !

DSC_0241-2

Pour 4 brochettes :

  • rôti de longe de porc : 400 g (6 morceaux par brochette)
  • ananas : 1/2 (dans lequel on découpe 24 cubes)
  • feuilles de menthe-ananas : 24
  • oignon doux : 1
  • huile de pépin de raisin + paprika pour la marinade

On commence par couper la longe de porc en 24 cubes de taille identique (6 pour chaque brochette). On prépare une marinade rapide avec 6 cuillères à soupe d'huile de pépin de raisin et 1.5 cuillère à soupe de paprika. On place les cubes de porc dedans, on nappe bien. On couvre et on place au frais pour 3 heures minimum. 

Au moment de passer à table, on met à chauffer le BBQ. On prépare les brochettes.

Pour cela, on commence par découper 24 cubes d'ananas. On coupe l'oignon en carré de taille égale aux cubes de porc. On nettoie et on sèche bien les feuilles de menthe-ananas. 

Ensuite on monte les brochettes : 1- oignon doux, porc, menthe-ananas, ananas, 2- oignon doux, porc, menthe-ananas, ananas, 3- oignon doux, porc, menthe-ananas, ananas, 4- oignon doux, porc, menthe-ananas, ananas, 5- oignon doux, porc, menthe-ananas, ananas, 6- oignon doux, porc, menthe-ananas, ananas.

On nappe les brochettes avec le restant de marinade à l'aide d'un pinceau.

On met les brochettes on cuire, en surveillant bien la cuisson et en tournant régulièrement.

On déguste aussitôt ! À bientôt pour une recette de poulet au citron et au miel... Comme j'aime l'été et les BBQ ! 

DSC_0262-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 07:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

04 juillet 2016

..Financiers aux cerises noires, sans gluten et sans lactose..

Chaque tournée de glace est l'occasion de tester de nouvelles recettes pour liquider les blancs d'oeuf non utilisés dans la crème anglaise... Quel supplice ! Cette fois, je me suis tournée vers cette nouvelle recette de financiers de Clothide Dusoulier, repérée chez Mes brouillons de cuisine... sans lactose, et que j'ai "adapté" sans gluten.

Alors peut-on continuer à les appeler "financiers"... C'est souvent la question que je me pose depuis que je cuisine "sans". Des financiers sans ce bon petit beurre noisette qui les caractérisent peuvent-ils continuer à se nommer "financiers". Les puristes diront probablement "non... quel scandale !", les intolérants qui ne veulent pas tirer un trait sur leur péché de gourmandise accorderont avec moins de scrupules le titre de financier à ces petites choses aux amandes ultra moelleuses et bien gourmandes ! Autant vous dire qu'ayant été totalement conquise par cette recette, je fais partie de la seconde catégorie ! ^-^ Comme je suis vraiment vraiment très gourmande... j'ai ajouté un peu de rhum et j'ai agrémenté chaque financier d'une belle cerise entière... yummy je vous dis !

DSC_0225-2

Pour 15 financiers :

  • amandes en poudre : 65 g
  • sucre : 50 g
  • fécule de maïs : 15 g
  • sel : 1 pincée
  • purée d'amandes : 25g
  • huile d'olive : 20 g
  • blancs d'oeuf : 2
  • cerises noires : 15
  • rhum : 1 cuillère à café

On commence par préchauffer le four à 180°C. 

On mélange bien ensemble les amandes en poudre, le sucre, la fécule et le sel. 

Dans un saladier, on travaille ensemble rapidement la purée d'amandes et l'huile pour bien assouplir la purée d'amandes qui peut être parfois un peu dure. On incorpore le tout au mélange précédent. Puis on ajoute les blancs d'oeuf et le rhum.

On dépose la préparation dans des petits moules préalablement beurrés ou en silicone. On enfonce dans chaque empreinte une cerise entière. 

On place au four pour 15 à 18 minutes environ. On stoppe la cuisson quand les financiers sont dorés.

Verdict : des bouchées moelleuses et fondantes. L'association amande/cerise/rhum fonctionne parfaitement. C'est un classique avec lequel on prend peu de risque. L'huile d'olive ne se sent pas, mais renforce le parfum de l'amande... bref, un futur classique à la maison ! 

DSC_0257-2

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Mes brouillons de cuisine 

Posté par Pour ta pomme à 07:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,