30 janvier 2017

..Entrecôte de boeuf et sa croûte de crumble..

Quand je regarde mon blog, je me dis que le sucré est un peu trop souvent à l'honneur... Difficile de croire avec ça que je passe à travers le diabète gestiationel... Mais en fait, c'est surtout que je prends rarement la peine de prendre en photo les plats salés... Faut dire que contrairement à une pâtisserie, un bon petit plat se mange chaud... c'est-à-dire tout de suite. Mais quand j'ai un vrai coup de coeur, j'accepte de différer de quelques secondes le plaisir... mais attention, quelques secondes, ça veut dire "clic clic", deux-trois photos et pas that's it ! Mais si vous voulez régler vos yeux, hésitez pas à aller voir la recette chez Rock the Bretzel où j'ai pioché ce petit délice !

DSC0351-2

Pour 2 personnes :

Pour le crumble :

  • noisettes entières : 30 g
  • pignons de pins : 30 g
  • parmesan : 30 g
  • gruyère : 20 g
  • ail : 2 gousses
  • beurre mou : 30 g
  • fleur de sel : 1 grosse pincée
  • grains de poivre : 1 petite cuillère à café
  • persil plat : 1 petite poignée

Pour l'entrecôte :

  • une belle entrecôte de boeuf bien épaisse (450-500 g environ)
  • beurre
  • huile de pépins de raisin
  • sel, poivre

On commence par sortir la viande du frigo pour la laisser reposer à température ambiante pendant une heure environ.

Pendant ce temps, on prépare le crumble. Pour cela, on place dans le bol d'un petit mixeur les noisettes, les pignons de pin et le persil. On mixe pour concasser le tout, pas trop finement quand même. On ajoute l'ail écrasé, les fromages râpés, le sel et les grains de poivre concassés. On donne quelques coups de mixeur rapidement pour bien amalgamer le tout.

On récupère la préparation, on place dans un bol et on ajoute du bout des doigts le beurre mou pour l'incorporer dans la préparation. 

On réserve au frais.

Quelques minutes avant de passer à table, on préchauffe le four à 200°C.

On sale la viande sur les deux faces. Dans une poêle chaude, on place du beurre avec de l'huile; et quand le beurre commence à crépiter, on dépose l'entrecôte que l'on laisse cuire environ 5 minutes sur chaque face. Quand elle est cuite, on la débarrasse sur une assiette que l'on recouvre d'aluminium et on laisse reposer 5-6 minutes.

On récupère la viande, on la place dans un plat allant au four. On la couvre du crumble. On enfourne pour 5 minutes. On coupe l'entrecôte en tranches et on déguste aussitôt ! 

C'est un vrai délice ! Accompagnée de pommes de terre au four, cette recette est un vrai régal ! C'est clairement un de mes coups de coeur.

DSC0364-2

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Rock the Bretzel


05 août 2016

..Hummus aux champignons et aux oignons caramélisés..

Je vous avais dit que le hummus allait probablement devenir mon obsession de l'été... c'est chose faite ! Les versions se succèdent pour notre plus grand plaisir. C'est tellement bon !

Cette version aux champignons est de très loin ma préférée ! Ce hummus était à tomber et on s'est presque battu pour finir le bol. Si j'ai d'autres variantes en tête, je pense que la recette d'aujourd'hui sera difficile à détrôner. 

En plus, cette fois, j'ai pris la peine de peler les pois chiches (avec l'aide précieuse de Mr Pomme). En réalité, c'est très simple à faire. Il suffit de les faire tourner entre les doigts et la peau part toute seule. C'est un peu long, mais avec de l'aide, ça passe bien. Et ça fait une grande différence : la texture est d'une douceur incroyable ! Ultra crémeuse.

DSC_0081-2-2

Pour un bol :

  • pois chiches en conserve : 230 g (poids net égouttés)
  • champignons de Paris : 80 g
  • oignons doux : 80 g
  • sucre en poudre : 1/2 cuillère à café
  • tahini : 20 g
  • jus de citron jaune : 20 g
  • huile d'olive : 2 cuillères à soupe
  • ail : 1 gousse d'ail
  • persil : 6 cuillères à soupe de persil frais haché
  • poivre au goût 
  • sel au goût (si la conserve ne contient pas déjà du sel)

Pour décorer :

  • huile d'olive
  • noix de grenoble grossièrement hachées

On commence par peler les champignons que l'on tranche. On tranche également l'oignon. On fait chauffer une poêle avec un peu de beurre et on fait dorer dedans l'oignon avec le sucre pour les faire fondre et leur permettre de caraméliser. On ajoute ensuite les champignons. On cuit quelques minutes jusqu'à ce qu'ils soient bien tendre. On stoppe la cuisson. On sale, on poivre, on ajoute le persil. On mélange bien et on laisse refroidir.

On rince ensuite soigneusement les pois chiches que l'on pèle. On dépose dans le bol du robot mixeur un tiers des pois chiche avec l'huile d'olive, le tahini, le jus de sucre, l'ail écrasé. On mixe jusqu'à obtenir une purée bien lisse. Puis on ajoute le tiers suivant de pois chiche. On mixe à nouveau. Puis le dernier tiers et on mixe. Et enfin le mélange champignon/oignon/persil (en gardant 2 grosses cuillères à soupe pour la déco). On mixe à nouveau pour obtenir une texture lisse et homogène.

On rectifie l'assaisonnement si nécessaire et on ajoute de l'eau (je n'en ai pas eu besoin) si le hummus est trop épais.

On verse la purée dans un bol. On creuse des sillons dans lesquels on verse de l'huile d'olive. On dépose dessus le mélange champignon/oignon/persil réservé et quelques noix de grenoble grossièrement hachées.

On déguste ensuite cette tuerie autour d'un bon verre avec des chips de maïs ou du pain plat grillé.

DSC_0124-2

Maintenant, à vous de jouer !

30 juillet 2016

..Gigot d'agneau de 5 heures (terriblement fondant)..

Si avec ce flan pâtissier, j'avais pensé très fort à ma maman, ce gigot d'agneau n'a pas manqué de me faire penser à mon papa ! Autant dire que nous nous sommes régalés ! Cela fait plusieurs fois que je fais cette recette, mais je n'ai jamais eu le temps de prendre le plat en photo pour le mettre sur le blog. L'erreur est maintenant réparée, même si je vous accorde qu'on peut faire mieux que des photos prises alors que la nuit est déjà tombée... mais bon, que voulez vous... 5 heures de cuisson, c'est long ! Long, mais ça en vaut la peine parce que la viande est terriblement fondante... confite (vous voyez la viande qui se détache toute seule de l'os sur la photo... un régal !)... la prochaine fois, je pense que je vais tenter les 7 heures de cuisson pour pouvoir le déguster à la petite cuillère !

DSC_0067-2

Pour un gigot de 2 kilos :

  • gigot d'agneau du Québec
  • vin blanc sec : 200 ml
  • bouillon de volaille : 100 ml
  • oignon doux : 1
  • miel de pommier : 3 cuillères à café
  • thym : 3 branches
  • laurier : 2 feuilles 
  • cumin : 1 grosse cuillère à café
  • clous de girofle : 5
  • ail : 5 gousses

On commence par faire dorer le gigot sur toutes ses faces dans une cocotte en fonte allant au four. Pour cela, on fait fondre un peu de beurre dans la cocotte, et quand ça pétille, on dépose dedans le gigot. Quand il est bien dorer, on réserve.

On met le four à préchauffer à 150°C.

On débarrasse le gras de la cocotte, puis, sans la laver, on fait dorer dedans les oignons doux coupés en lamelles. Quand ils sont bien dorés, on stoppe la cuisson. On place le gigot sur les oignons, on mouille avec le vin et le bouillon. Puis on nappe le gigot avec le miel, on saupoudre de cumin. Et on dépose dans la cocotte les autres ingrédients : thym, laurier, clous de girofle et gousses d'ail entières mais pelées. 

On place au four et on laisse mijoter gentiment pendant 5 belles heures. On arrose régulièrement avec le jus pendant ce temps, et on profite des effluves à chaque ouverture de la cocotte !

Je peux vous dire que ça embaube bien un petit appartement et que ça donne faim bien avant la fin des 5 heures de cuisson !

DSC_0027-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 07:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

26 juillet 2016

..Aiguillettes de poulet au lait de coco et gingembre (au BBQ)..

Sortez vos passeports, on part en escapade ! Le BBQ continue à chauffer à l'image des belles températures que nous avons à Montréal en ce moment. Et comme les vacances ne sont pas encore d'actualité, il nous permet de nous évader un peu en racontant de belles histoires gourmandes à nos papilles. Et cette marinade au lait de coco et au gingembre fait voyager, ça c'est sûr ! Mariner ainsi, le poulet est terriblement fondant et parfumé ! 

DSC_0054-2

Pour 2 personnes :

  • aiguillettes de poulet : 200 g
  • lait de coco : 4 cuillères à soupe
  • ail : 1 gousse
  • huile d'olive : 0.5 cuillère à café
  • gingembre : un petit morceau de 1 cm environ
  • tabasco : 6 gouttes
  • paprika

On prépare la marinade. Pour cela, on mélange dans un bol le lait de coco et l'ail écrasé, l'huile, le gingembre râpé, le tabasco et le paprika.

On verse le tout sur le poulet. On recouvre avec du papier film (ou bien on place le tout dans un petit sac congélation). On laisse mariner au minimum 2 heures au frigo, toute nuit dans l'idéal.

On préchauffe ensuite le BBQ et on fait cuire rapidement le poulet sur chaque face à feu vif. On sert immédiatement !

DSC_0073-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

24 juillet 2016

..Hummus aux poivrons rouges grillés..

Et voilà donc mon autre marotte de l'été : après les glaces, les smoothies et les BBQ, voici venus les hummus. Et oui... je fonctionne de manière assez cyclique hein... Mais notez que contrairement à ce que l'on dit de la folie, en cuisine, on peut continuer à faire et obtenir des résultats toujours différents. Il suffit du petit plus qui fait la différence. Et cette fois, mon petit plus c'était un peu de poivron rouge grillé (un poivron simplement grillé au BBQ et débarrassé ensuite de sa peau) et du tabasco. 

Je vous livre sans attendre cette recette qui a fait mon bonheur (comme quoi il n'y a pas que le chocolat pour me combler... quoique j'ai vu un hummus de chocolat que je vais certainement bientôt tester... on s'en reparle ! ^-^)

DSC_0025-2

Pour un bol :

  • pois chiches en conserve : 230 g (poids net égouttés)
  • poivrons rouges grillés : 100 g
  • tahini : 20 g
  • jus de citron jaune : 20 g
  • huile d'olive : 2 cuillères à soupe
  • ail : 1 gousse d'ail
  • paprika : 0.5 cuillère à café
  • tabasco : 12 gouttes
  • poivre au goût 
  • sel au goût (si la conserve ne contient pas déjà du sel)
  • eau : 1 à 2 cuillères à soupe

Pour décorer :

  • huile d'olive
  • paprika
  • persil frais émincé
  • pignons de pin

On commence par rincer soigneusement les pois chiches que l'on dépose ensuite dans le bol du robot mixeur avec tous les ingrédients sauf l'eau. On mixe jusqu'à obtenir une purée bien lisse.

On ajoute alors 1 cuillère à soupe d'eau puis on mixe à nouveau. On verse encore de l'eau si nécessaire, jusqu'à obtenir la texture qui convienne.

On verse la purée dans un bol. On creuse des sillons dans lesquels on verse de l'huile d'olive. On saupoudre avec du paprika et on parsème avec un peu de persil finement haché et quelques pignons de pin.

On déguste ensuite autour d'un bon verre avec des chips de maïs ou du pain plat grillé.

DSC_0005-2

Maintenant, à vous de jouer !


18 juillet 2016

..Hummus à l'ail rôti et au basilic..

Je suis une grande fan de hummus et si j'avais pu penser que c'était si simple à faire et si rapide, je me serai lancée depuis longtemps, abandonnant les préparations du commerce (bien que certaines soient délicieuses et sans cochonnerie ajoutée). On a d'autant plus avantage à réaliser son hummus soi-même que l'on peut l'agrémenter à l'infini. Et je peux vous dire que quand on voit toutes les déclinaisons possibles sur pinterest, c'est comme si un nouveau monde venait de s'ouvrir à moi.

Pour cette première tentative, je suis restée assez basique, même si je l'ai agrémenté de basilic (ce qui n'est pas le cas de la recette classique). Il faut dire que mes deux pieds de basilic sont tellement généreux que j'ai attrappé la manie d'en mettre un peu partout ces derniers temps. Le mariage est parfait. Et maintenant que j'ai ma recette de base, tout un tas de versions sont à venir... croyez moi !

DSC_0040-2

Pour un gros bol :

  • pois chiches en conserve : 380 g (poids net égouttés)
  • tahini : 30 g
  • citron jaune : 1/2
  • huile d'olive : 4 cuillères à soupe + 1 cuillère pour la décoration
  • ail : 2 gousses d'ail rôties
  • basilic : 15ne de feuilles + 2 feuilles pour la décoration
  • cumin : 0.5 cuillère à café
  • paprika : 0.25 cuillère à café + un peu pour la décoration
  • poivre au goût 
  • sel au goût (si la conserve ne contient pas déjà du sel)
  • eau : 4 à 6 cuillères à soupe

On commence par rincer soigneusement les pois chiches que l'on dépose ensuite dans le bol du robot mixeur avec tous les ingrédients sauf l'eau. On mixe jusqu'à obtenir une purée bien lisse.

On ajoute alors 3 cuillères à soupe d'eau puis on mixe à nouveau. On verse le restant d'eau progressivement jusqu'à obtenir la texture qui convienne.

On verse la purée dans un bol. On creuse des sillons dans lesquels on verse de l'huile d'olive. On saupoudre avec du paprika et on parsème avec un peu de basilic finement haché.

On déguste ensuite autour d'un bon verre avec des chips de maïs ou du pain plat grillé.

DSC_0009-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

08 juillet 2016

..Filets de poulet citronnés (mais pas que !) au BBQ..

Je suis plus active sur le blog en ce moment... merci le BBQ et la sorbetière qui tournent à plein régime, et me permettent de disposer de recettes ultra rapides à rédiger. Aujourd'hui, rien de révolutionnaire, je vous l'accorde, mais cette marinade est tellement agréable que je vous la propose tout de même. Elle est très largement inspirée d'une recette de Louis-François Marcotte trouvée dans son livre Saisis (d'autres recettes sont à venir d'ailleurs. Quand on trouve un bon filon, autant l'exploiter... et son bouquin regorge de gourmandises !).

Si le blanc de poulet a tendance à s'assécher au BBQ, le faire mariner plusieurs heures permet d'obtenir une viande très moelleuse, en plus de parfumer délicatement la chaire. L'association que je vous propose dans ce billet est gagnante. Vous pouvez y aller les yeux fermées : citron, miel, ail et gingembre (mon petit ajout perso. Je n'ai pas pu résister !) ! Très simple mais vraiment vraiment efficace ! 

DSC_0245-2

Pour 2 personnes :

  • filets de poulet : 200 g
  • citron : 1/2
  • huile d'olive : 1.5 cuillère à soupe
  • ail : 1 gousse
  • gingembre : un petit morceau de 1 cm environ

On commence par couper le filet de poulet dans l'épaisseur pour obtenir deux tranches plutôt fines. 

On prépare la marinade. Pour cela, on presse le citron. On ajoute dans le jus de citron le miel. On mélange bien pour bien le dissoudre. Puis on incorpore l'huile d'olive, l'ail et le gingembre écrasés. On verse le tout sur le poulet. On recouvre avec du papier film (ou bien on place le tout dans un petit sac congélation). On laisse mariner au minimum 2 heures au frigo.

On préchauffe ensuite le BBQ et on fait cuire rapidement le poulet sur chaque face à feu vif. On sert immédiatement !

DSC_0272-2

Maintenant, à vous de jouer !

Inspiration : Saisis de Louis-François Marcotte

Posté par Pour ta pomme à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

25 juin 2016

..Côtes levées de porc au barbecue marinées à la bière et au miel..

La saison des barbecues est lancée depuis plusieurs semaines déjà chez les Pommes. Cette année, on démarre sur les chapeaux de roue avec des barbecues quasi quotidiens ! On se rattrape puisque l'an dernier on a acheté notre barbecue en août seulement... pff... C'est l'occasion pour nous d'inventer 1000 et une versions de brochette et de marinade selon l'envie et le contenu du panier de fruits et légumes. J'ai quelques versions à vous proposer pour bientôt, mais aujourd'hui, c'est une pièce incontournable du barbecue américain qui est mise en avant : les côtes levées. Typiquement, elles sont servies laquées avec une sauce barbecue... mais comme à la maison, on est pas du tout fan de ketchup, j'ai procédé différemment. Je me suis tournée vers une marinade maison à la bière. Je reste dans la thématique !

Préparer des côtes levées est vraiment très simple, cela demande juste un peu d'organisation. C'est-à-dire que c'est pas vraiment le type de recette que l'on prépare à la dernière minute quand des amis débarquent à l'improviste. Sauf si on veut manger de la semelle... Pour les attendrir, il faut passer par deux étapes indispensables : une pré-cuisson au bouillon et une longue marinade. Mais si on peut le prévoir et qu'on prend le temps, ça vaut vraiment la peine !

DSC_0136-2

Pour 2 personnes :

  • côtes levées de porc : 2 petites sections de 6 côtes environ

Pour le bouillon :

  • eau : 1,5 litre (ou la quantité nécessaire pour couvir la viande)
  • thym : 1 branche
  • romarin : 1 branche
  • laurier : 2 feuilles
  • clous de girofle : 2
  • piments séchés : 3
  • anis étoilé : 1

Pour la marinade :

  • bière american pale ale (glutenberg pour moi) : 350 ml
  • sauce tamari : 3 cuillères à soupe
  • miel de framboisier : 2 cuillères à soupe
  • gousses d'ail écrasées : 2
  • piments séchés : 2
  • cumin : 0.5 cuillère à café

Pour la laque :

  • bière american pale ale : 50 ml
  • miel : 1 cuillère à soupe
  • sauce tamari : 1 cuillère à soupe

1- Préparation de la viande, J-1 :

On commence par enlever la peau épaisse qui recouvre l'intérieur des côtes si elle est toujours en place en tirant vigoureusement.

On dépose les côtes dans une grande casserole. On recouvre avec de l'eau froide, on ajoute toutes les herbes et les épices. On met à chauffer jusqu'à ébullition. On baisse alors le feu et on laisse cuire à petits bouillons pendant 45 minutes environ en écumant régulièrement.

On débarrasse ensuite les côtes. On les place dans un plat en verre (Mr Pomme a récupéré le bouillon qu'il a filtré et utilisé pour réaliser une soupe asiatique, mais ça c'est une autre histoire. C'est juste pour vous donner une idée de ce que vous pouvez faire avec ce beau bouillon qu'il serait dommage de jeter).

On prépare la marinade en mélangeant bien tous les ingrédients. On verse sur les côtes. On couvre avec du papier film et on place au frais pour 4 à 8 heures.

2- Cuisson de la viande :

Au moment de passer à la cuisson, on prépare la laque.

On met les côtes à cuire sur le barbecue bien chaud en les badigeonnant régulièrement avec la laque et on les retournant régulièrement. La cuisson prend environ une 15ne de minutes au total, mais cela peut dépendre de la force de votre feu et de l'épaisseur de vos côtes.

Quand elles sont cuites, on découpe les côtes et on sert immédiatement. Oubliez vos couverts, on grignote les côtes levées avec les doigts (ce qui fait partie du plaisir bien sûr ! ^-^). On les a accompagné de frites au four et de crudités... c'était un moment de pur bonheur pour les carnivores que nous sommes.

La marinade à la bière est une tuerie ! J'y ai d'ailleurs placé ensuite des blancs de poulet qui ont mariné tout l'après-midi avant de finir le soir au barbecue également... Une réussite !

DSC_0127-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 15:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

20 janvier 2016

..Burgers de poulet à la grecque, sauce façon tzatziki..

J'adore le site The Iron You sur lequel je vais toujours puiser des idées gourmandes pour agrémenter les plats du quotidien. Les recettes sont saines et délicieuses, vraiment ! Cette fois, je me suis laissée inspirer par des petits burgers de dinde avec une sauce au yaourt grec. J'ai travaillé avec du poulet et j'ai fait quelques petits changements, mais le gros de la recette est là. Et c'était franchement délicieux. On a accompagné ça avec des frites de patate douce cuites au four. Et la petite sauce au yaourt avec les patates douces... je vous dis que ça ! ^-^

DSC_0282-2

Pour 4 personnes :

Pour les burgers :

  • poitrine de poulet : 500 g
  • feta : 100 g
  • ail : 1 gousse
  • persil : 1/4 botte
  • crème liquide : 1 cuillère à soupe
  • poivre

Pour la sauce :

  • yaourt grec : 170 g
  • ail : 1 petite gousse
  • citron : 1 cuillère à soupe
  • persil finement haché : 3 cuillères à soupe
  • cumin
  • poivre
  • sel

Pour réaliser les burgers, c'est simple. On coupe le poulet en gros dès, on place tous les ingrédients dans le mixeur et on mixe rapidement pour obtenir une préparation grossièrement hachée, pas une purée quoi.

On divise en 4. On forme des burgers sur une feuille de papier sulfurisé. 

On met à chauffer une poêle graissée. On fait cuire les burgers 5 minutes de chaque côté jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés.

Pendant ce temps, on prépare la sauce. Pour cela, on mélamge tout simplement ensemble tous les ingrédients.

Dès que les burgers sont prêts, on les sert en les accompagnant généreusement de sauce. 

Franchement... simple et efficace !

DSC_0304-2

Maintenant, à vous de jouer !

Source : The Iron You

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

11 janvier 2016

..Pilons de poulet marinés à la bière rousse..

Quand une collègue amène quelque chose pour un repas et que sa recette est super bonne... au moment où je lui demande d'où elle tient sa formule magique, la réponse est toujours la même "Ricardo". Ricardo, c'est vraiment un peu la bonne fée en tablier au Québec. Des recettes simples mais efficaces. Mon problème, c'est que je suis un peu snobinarde dans l'âme (faute avouée à moitié pardonnée... non ?)... c'est-à-dire qu'il suffit que j'entende beaucoup parler de quelque chose pour que je décide de le rejeter sans aucune raison valable... Du coup, quand je cherche une recette et que je tombe encore sur le site de Ricardo, je ferme et je continue sans même jeter un oeil. Une attitude vraiment nulle... je sais, je sais... Dimanche, je cherchais une petite recette sans prétention pour préparer des pilons de poulet... Ricardo est arrivé comme toujours bien en tête dans mon moteur de recherche. J'allais passer mon chemin comme la tête de mule sans cervelle que je peux être parfois, mais l'accroche "marinés à la bière mexicaine" a été trop tentante pour que je ne fasse pas ce petit clic ni vu ni connu... Juste un petit coup d'oeil avant de dédaigner la recette... sauf que... de la bière, de la sauce soja, du piment et de l'ail... c'est un peu tout ce que j'aime... alors tant pis, je me commets... je réalise la recette de Ricardo (ou presque parce que j'ai adapté ça au contenu de mon frigo et de mes placards), je succombe à l'appel du ventre... et le pire, c'est que c'est pas la première fois ! ^-^

DSC_0125-2

Pour 4 personnes :

  • pilons de poulet : 12
  • bière rousse sans gluten : 330 g
  • jus d’un citron vert
  • sauce tamari : 30 g
  • ail : 2 gousses
  • piment d’Espelette : 1 cuillère à café
  • piment oiseau séché : 1

Pour la réalisation, c'est plus que simple. On mélange tous les ingrédients dans un bol.

On place les pilons de poulet dans un plat à rebord. On verse la marinade dessus. On couvre et on place au frais pour toute la nuit.

Pour la cuisson, c'est 45 minutes au four à 200°C (30 minutes sur une face, 15 minutes sur l'autre). Une peau bien craquante et une chaire vraiment très moelleuse, bravo Ricardo ! Je dois avouer que je suis conquise...

DSC_0153-2

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Ricardo cuisine

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,