06 avril 2015

..Souris d'agneau doucement confite..

Joyeuses Pâques à tous !!! C'est le moment idéal pour vous présenter cette recette que j'adore... Des souris d'agneau lentement confites... J'en salive rien que d'y repenser. Cette viande goûteuse et fondante... Je suis une vraie carnivore, je n'y peux rien. En tous cas, cela faisait longtemps que je n'en avais pas fait et cette fois, j'ai voulu les faire à la cocotte. J'aime ma cocotte... je suis totally in love et je fais même des infidélités à mon amie Joteuse pour elle... Oui, je suis un peu barge aussi mais tant pis ! ^-^

DSC_0477b

 Pour 2 personnes :

  • souris d'agneau : 2
  • carottes : 4
  • oignon : 1
  • ail : 6 gousses en chemise
  • vin blanc sec : 125 ml
  • feuilles de laurier : 4
  • clou de girofle : 2
  • branche de romarin : 2
  • sel, poivre
  • huile, beurre

On commence par faire chauffer la cocotte. Quand la fonte est bien chaude, on verse un peu d'huile avec une noix de beurre. On fait revenir une dizaine de minutes les souris d'agneau pour qu'elles soient dorées sur toutes les faces. On réserve.

On dépose les carottes coupées en morceaux, l'oignon émincé et les gousses d'ail en chemise dans la cocotte. On fait revenir 5 bonnes minutes. On ajoute les clous de girofle et les feuilles de laurier. On réduit le feu pour permettre le mijotage. On ajoute les souris. On mouille avec le vin. On place le romarin. On sale et on poivre. On couvre et on laisse mijoter 2 heures, jusqu'à ce que la viande soit fondante et commence à se détacher de l'os.

On sert les souris bien chaudes avec des pommes de terre pa exemple ou même de la semoule de blé... En tous cas, on se fait plaisir !!!

DSC_0504b

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


30 janvier 2015

..Boulettes de boeuf aux épinards..

Bon... le salé a été peu présent sur le blog ces dernières semaines... et oui, les dix dernières recettes ont été consacrées exclusivement au sucré. C'est à se demander ce que l'on mange chez les Pommes... Et pourtant, on mange équilibré, j'vous jure. C'est même Mr Pomme qui est derrière les fourneaux la plupart du temps en ce moment pour la partie salée, et je peux vous dire qu'il rigole pas avec l'équilibre alimentaire Mr Pomme ! Mais le rythme des publications m'oblige à faire des choix et quand je dois photographier une blanquette de dinde ou un gâteau au chocolat... je sais pas pourquoi mais l'objectif est tout de suite plus attiré par les charmes de Miss Cacao... C'est étrange ! Enfin, là, il a fait une exception et s'est laissé convaincre par le sourire de jolies petites boulettes de viande qui ont su réveiller sa gourmandise !!! Une belle occasion de passer au salé !

DSC_0538b

 

Pour 36 boulettes de 45 g (oui, j'suis toujours marteau avec mon calibrage...) :

  • viande de boeuf hachée maigre : 1200 g
  • épinards : 3 grosses poignées
  • oignon : 1
  • ail : 2 gousses
  • oeufs : 2
  • chapelure sans gluten : 60 g
  • basilic haché : 2 cuillères à soupe
  • paprika : 1 cuillère à soupe
  • poivre : 1 cuillère à café
  • sel : 1 cuillère à café

On commence par émincer finement l'oignon que l'on fait dorer avec un peu d'huile et de sucre dans une poêle. Quand il commence à caraméliser, on réserve.

Pendant ce temps, on lave et on essore les feuilles d'épinards, que l'on hache ensuite assez finement au couteau. On place le tout dans un grand saladier. On écrase ensuite l'ail que l'on place dans le saladier. Puis on ajoute l'oignon, les oeufs, la viande, la chapelure, le paprika, le basilic, le poivre et le sel, et on mélange bien avec les doigts jusqu'à ce que l'ensemble soit totalement amalgamer. C'est pas très agréable, mais y'a pire et si ça vous dérange vraiment, vous pouvez toujours utiliser des gants. 

Quand la préparation est bien mélangée, on forme des boulettes de la taille souhaitée que l'on dépose au fur et à mesure dans le plat qui servira à la cuisson au four.

On met alors le four à chauffer à 200 °C.

On choisit ensuite l'assaisonnement qui nous fait plaisir. Pour nous, cette fois, ça a été tout simplement un mélange de sauce tomate et de crème liquide, le tout recouvert de fromage, à savoir ici de la mozza et du cheddar rapés. 

Personnellement, pour ce genre de plat, je place le plat au four même si la température n'est pas encore atteinte et je cuits une bonne demie-heure, le temps nécessaire pour bien cuire les boulettes (qui restent moelleuses grâce aux oeufs, à la chapelure et surtout ici aux épinards) et permettre au fromage de gratiner... Ensuite, on sert tout ça bien chaud avec du riz, des pâtes et même du chou-fleur pourquoi pas (c'est super bon avec le chou-fleur). Et si vous vous posez des questions sur ce que vous allez faire avec 36 boulettes... j'vous rassure tout de suite, c'est tout à fait le genre de plat qui se congèle à merveille ! 

 

DSC_0586b

Maintenant, à vous de jouer !

 

Posté par Pour ta pomme à 04:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

08 août 2014

..Poulet rôti aux 40 gousses d'ail..

Si vous ne savez pas quoi cuisiner dimanche midi, ne cherchez plus ! J'ai LA recette qu'il vous faut : un poulet bien grillé et délicieusement tendre et parfumé. Il ne faut pas avoir peur des 40 gousses d'ail parce qu'au final, c'est très doux. Ca goûte l'ail, c'est sûr, mais c'est loin d'emporter tout le plat, au contraire ! Cela faisait un moment que je réfléchissais à une recette pour mettre en valeur le bel ail du Québec, réputé pour sa qualité, alors quand on m'a parlé de cette recette, je n'ai pas hésité et je ne regrette rien car c'est un vrai délice ! Laissez-vous tenter de toute urgence !

DSC_0401-3 (2)b   DSC_0369-2b

Pour 6 personnes :

  • poulet fermier (1,9 kilos pour nous)
  • beurre mou : 30 g
  • huile d'olive
  • sel
  • poivre noir concassé
  • eau : 150 ml
  • ail du québec : 40 gousses

Donc on commence par préchauffer le four à 200°C.

On détache les gousses d'ail, mais on conserve bien leur peau.

On "masse" tout le poulet avec le beurre mou. On verse dessus un petit filet d'huile d'olive. On sale légèrement et on le fourre avec la moitié de l'ail.

On dépose le poulet dans un plat allant au four. On le saupoudre généreusement de poivre. On dépose autour les gousses d'ail restantes. On verse délicatement l'eau au fond du plat.

On place au four pour 2 heures, en prenant soin de l'arroser régulièrement tout au long de la cuisson pour que la chaire ne s'assèche pas.

A servir avec une salade pour les plus raisonnables, ou de bonnes frites maison. Mais en tous cas, pensez à goûter aux gousses d'ail bien confites dans le jus de cuisson du poulet... elles sont terribles ! Très crémeuses et fondantes et je suis même sûre que si vous craignez un peu l'ail, vous allez adorer parce que c'est très très très doux !

DSC_0436-2 (2)b

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,

11 décembre 2013

..Back to basic : Gratin dauphinois, en toute simplicité..

Vous avez remarqué qu'il y a une sorte de retour aux sources en ce moment dans ma cuisine... Quand j'ai commencé à (vraiment) cuisiner pendant ma thèse, ce qui m'avait plu c'était la grande liberté qu'offrait la cuisine maison avec la part belle qu'elle laissait à la créativité. Je ne suivais jamais les recettes et n'en faisais qu'à ma tête... j'ai encore du mal à suivre des recettes, voulant toujours y mettre mon grain de sel, mais je me dis que pour progresser maintenant, je dois aussi connaître les basiques. Je deviens donc un peu plus rigoureuse, et je découvre que souvent la simplicité à du bon !

Voilà comment j'ai redécouvert et adoré la quiche lorraine. Ca peut paraître anodin, mais en fait, non ! Et aujourd'hui, je m'attaque à un autre classique, le gratin dauphinois. Jusque là, j'y allais un peu n'importe comment, pensant qu'il n'y avait pas vraiment de règles... c'est juste un gratin de pommes de terre, après tout. C'était toujours bon, mais pas exactement comme je le voulais... Cette fois, je me suis un peu mieux documentée, et j'ai pu retrouver la saveur et le fondant de ce qui me semble être un "vrai" gratin dauphinois. Je partage donc cette recette avec vous ! Et le secret... pas mal de gras... et une cuisson longue, et à température douce !

DSC_0164b

Pour 8 personnes :

  • pommes de terre : 1,5 kg
  • lait entier : 650 g
  • crème liquide entière : 350 g
  • ail : 1 gousse
  • beurre : 20 g
  • sel, poivre, muscade

On commence par éplucher et nettoyer les pommes de terre que l'on émince en tranches fines. On réserve, mais surtout on ne les lave pas puisque l'amidon est nécessaire pour lier la sauce.

On préchauffe le four à 150°C.

On fait chauffer le lait avec l'ail écrasé dans une grande casserole (il faut penser qu'on y précuira les pommes de terre). On sale et poivre, puis on assaisonne avec la muscade. On porte à ébullition, puis on dépose les pommes de terre dans le lait. On baisse le feu et on fait cuire 10 minutes en faisant attention à ce que le lait n'attache pas au fond.

On place les pommes de terre et le lait dans un grand plat à gratin. On nappe avec la crème liquide. On dépose des petits morceaux de beurre, un peu partout sur le gratin. Et on enfourne pour 1h30 de cuisson.

On mange à la sortie du four, bien chaud ! Et si tout n'est pas englouti le jour-même, et bien on réchauffe simplement à feu doux le lendemain. Ne vous inquiétez pas, il sera aussi bon (peut-être meilleur !).

Ce qui est sûr, c'est que c'est loin d'être light, mais yummy !!! Ce que c'est bon, fondant, crémeux... On adore à la maison !

DSC_0156b

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

11 octobre 2013

..Sauce tomate-basilic maison..

Le marché regorge de belles et bonnes tomates en ce moment, alors cette année, on en profite. On a craqué pour de belles San Marzano qui sont vendues par caisse entière. Je me suis contentée de 6 kilos... je n'ai pas des marmittes assez grandes pour cuire la sauce en une seule fois. Et comme je ne peux procéder que par série de 2 kilos, ben écouler ces seuls 6 kilos prend du temps... En tous cas, ces tomates sont une tuerie. Si j'ai fait de la passata toute simple, j'ai voulu aussi faire une sauce tomate plus élaborée qui a servi immédiatement et nous a sincèrement régalé. Comme quoi, rien ne vaut le fait-maison quand on a la chance d'avoir de beaux produits !

DSC_0157c

Pour 2 pots de 500 ml environ :

  • tomates : 2 kilos de San Marzano
  • oignon : 1 gros
  • ail : 2 gousses
  • basilic : une trentaine de feuilles
  • sel, poivre
  • huile d'olive

On commence par ébouillanter les tomates que l'on jette ensuite dans l'eau froide pour permettre de les éplucher plus facilement. On les coupe ensuite en gros cubes (personnellement je garde les pépins).

Dans une sauteuse, on met l'huile à chauffer. On émince l'oignon et on écrase l'ail que l'on fait dorer dans l'huile. Puis on ajoute les cubes de tomates. On fait cuire à feu doux pendant une trentaine de minutes ou plus, jusqu'à ce que la chair se défasse facilement et que le jus ait réduit. On ajoute les feuilles de basilic.

On mixe alors la sauce. On sale et on poivre. Si la consistance est trop liquide, on remet sur le feu jusqu'à obtenir la consistance désirée.

On peut la mettre en bocal (mais quand elle est déjà cuisinée, ce n'est pas l'idéal, cela l'altérerait plus facilement apparemment) ou bien l'utiliser immédiatement comme moi dans une bonne... ben à lundi pour savoir dans une bonne quoi ! Mais franchement, je suis sûre que vous savez déjà...

DSC_0186b

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,


09 août 2013

..Porc au caramel..

Bon ça paraît incroyable, mais on ne mange pas que des choses sucrées dans cette maison... enfin, je vous dis ça et en même temps, je vous présente du salé... sucré... ce qui fait que je vais être peu crédible hein... enfin, ça reste un plat qu'on adore mais que je ne fais pas assez souvent : le porc au caramel !

DSC_0331Pour 6 personnes :

  • 1 filet mignon de porc
  • 1 oignon
  • 100 g de caramel liquide
  • 1 poivron rouge
  • 1 gousse d'ail
  • 1 cuillère à café de 5 épices chinoises
  • 2 cuillères à soupe de sauce soja
  • 1 cuillère à café de vinaigre de riz
  • 1 petite cuillère à café de fécule de maïs
  • sel
  • huile d'olive
  • quelques noix de cajou

On commence par couper le porc en lamelles. On détaille aussi l'oignon et le poivron que l'on fait revenir avec l'ail haché dans une poêle avec un peu d'huile d'olive. Quand les légumes sont tendres, on ajoute le porc et on fait revenir jusqu'à ce que la viande soit cuite.

Pendant ce temps, dans une petite casserole, on place le caramel, la sauce soja et le vinaigre de riz. On ajoute le 5 épices et la fécule. On mélange bien et on fait chauffer jusqu'à ce que le mélange épaississe.

On verse la sauce sur la viande et on nappe bien. On ajoute au dernier moment les noix de cajou et on sert immédiatement avec du riz blanc.

C'est trop trop bon ! Sérieux... rien que d'écrire l'article j'ai envie de me remettre aux fourneaux !

DSC_0332

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

15 juillet 2013

..Poulet au citron, ultra citronné..

Pendant que Mr Pomme se régalait d'un poulet aux saveurs de la Méditerranée, moi j'en profitais pour me faire le genre de petit plat qui fait frétiller mes papilles... et quelle bonne idée ! J'adore le citron, mais j'en utilise peu en cuisine parce que l'acidité c'est pas trop le truc de ma moitié... Autant dire que lorsque je sais que je vais pas avoir à partager, j'ai la main lourde alors attention, cette sauce c'est du concentré de citron, et c'est vraiment pour les fans !

Poulet_citron (17)

Pour 2 personnes :

  • 300 g de blanc de poulet
  • 125 ml de bouillon de légumes
  • 75 ml de jus de citron jaune
  • 1 cuillère à soupe de sucre
  • 1 cuillère à café de fleur de maïs
  • 1 cuillère à café de sauce soja
  • 1 gousse d'ail
  • 1 cuillère à soupe de farine
  • huile d'olive

On commence par découper en morceaux le poulet. On hache l'ail. On enrobe ensuite le poulet avec la farine. Puis on le fait dorer avec l'ail dans une poêle chaude avec de l'huile de d'olive. Quand le poulet est un peu croustillant et bien cuit dedans, on stoppe la cuisson et on réserve.

Dans une petite casserole, on place le bouillon avec le jus de citron, le sucre et la sauce soja. On laisse réduire. On ajoute ensuite la fécule de maïs pour épaissir. On récupère le poulet, on l'enrobe de cette sauce et on sert tout de suite avec du riz blanc.

Poulet_citron (4)

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 juillet 2013

..Poulet aux saveurs méditerranéennes..

Le soleil joue à cache-cache (avec nos nerfs surtout) en ce moment à Montréal... Je suis là, j'suis plus là ! J'suis plus là... j'suis plus là... j'suis là, mais pas longtemps alors profites... j'suis plus là ! Bref, faut être sur le pont quand un rayon se montre parce que derrière y'a peut-être (certainement) THE averse de la journée et si tu te décides un peu tard à mettre le nez dehors, ben, t'as intérêt à penser à ton imper'... Et là, c'est du vécu... Alors quand tu rentres trempée et dépitée parce que t'as décidé que c'est pas Mr Météo qui allait dicter le programme de ta journée, ben tu fais quoi ? Tu te mets aux fourneaux et tu mets le soleil sera au programme... na ! dans ton assiette au moins !

Poulet_médi (30)

Pour deux personnes :

  • 300 g de blanc de poulet
  • 125 ml de bouillon de légumes
  • 2 ciboules émincées
  • 1 cuillère à café de moutarde
  • 1 cuillère à café de tapenade
  • 1 cuillère à soupe de crème
  • 10ne d'olives vertes coupés en rondelles
  • 40 g de tomates cerises séchées à l'huile
  • 1 gousse d'ail
  • poivre
  • huile d'olive

On commence par hacher l'ail et couper en morceaux le poulet. On les fait revenir ensemble dans une poêle avec un peu d'huile d'olive pour saisir le poulet.

Pendant ce temps, on émince les ciboules et on découpe en rondelles les olives vertes.

Quand le poulet est doré (mais le coeur pas encore cuit), on verse le bouillon de légumes, on porte à légère ébullition. Et on laisse le bouillon réduire un peu. Puis on ajoute la moutarde, la tapenade et vers la fin, la crème pour finir dépaissir la sauce. On incopore les olives, la ciboule et les tomates cerises. On poivre  légèrement. On sale un peu si nécessaire. On poursuit la cuisson quelques minutes et on sert immédiatement avec de bonnes pâtes, ici des nouilles au sarrasin...

Poulet_médi (37)

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

26 juin 2013

..Boeuf du Bengale..

Isabelle de Eat my cake now ne manque pas de m'inspirer. Après ses blondies, c'est à son boeuf du Bangale que je me suis attaquée. Et vous ne serez pas surpris d'apprendre qu'il y a encore pas mal de recettes à réaliser dans ma to-do list repérées sur son blog si gourmand. Bien qu'elle ne l'alimente plus quelques temps (snif snif), il y a de quoi faire !  Cette recette, elle la tient du Dr Béliveau. Docteur très connu ici au Québec pour son travail sur la lutte et la prévention contre le cancer, c'est un personnage très sympathique que j'ai rencontré en raison d'une autre des facettes de sa personnalité : son amour pour le Japon. Il y a quelques mois, nous sommes allés voir avec Mr Pomme une exposition sur les Samouraïs, dont les pièces (ma-gni-fi-ques !) venaient de l'incroyable collection privée du Dr Béliveau. Ce jour-là, nous avons eu la chance qu'il soit présent sur les lieux et de l'entendre nous parler de manière totalement informelle de ces objets qu'il avait glané et de l'histoire et de la vie des samouraïs. Un très agréable moment.

Cela faisait donc deux bonnes raisons pour moi de tester cette recette. Je l'ai légèrement modifiée et adapatée à mes placards. Mais l'esprit est là. J'ai par contre changé la manière de cuire la viande, de peur qu'elle ne soit un peu sèche. Et je pense que c'était une bonne idée. Une pré-cuission plus 20 minutes dans un bouillon, ça me semblait un peu beaucoup pour de la viande de boeuf hachée. En tous cas, si vous êtes bloqués au travail avec un temps tout gris, c'est une bonne façon de s'évader quelques temps et de s'offrir un avant-goût de vacances !!!

DSC_1444

Pour 8 personnes :

  • 1,2 kilo de viande de boeuf hachée
  • 2 gros oignons
  • 3 gousses d'ail
  • 1,5 cuillères à café de curry en poudre
  • 2 cuillères à café de curcuma
  • 1 petite cuillère à café de 5 épices
  • 1 cuillère à café de piment en poudre
  • 400 ml de bouillon de légumes
  • 50 ml de vinaigre de cidre
  • 150 g de pistaches émondées et grossièrement hachées (grillées c'est mieux)
  • 150 g de raisins secs
  • huile d'olive
  • sel
  • yaourt pour le service

On commence par émincer les oignons. Dans un wok, on fat revenir l'huile d'olive avec toutes les épices et quand cela commence à bien embaumer, on ajoute les oignons et l'ail écrasé que l'on fait dorer.

On ajoute alors le bouillon et le cidre. On porte à ébullition, puis on incorpore la viande. On laisse mijoter de cette manière pendant une petite dizaine de minutes à peine. Un peu avant la fin on rajoute les raisins secs.

Et c'est prêt ! C'est tellement rapide à faire que c'est surprenant ! On sert tout de suite avec du riz blanc bien sûr ! Et du yaourt pour accompagner. On saupoudre de pistaches grossièrement concassées, et voilà ! Régalez-vous parce que c'est top !!!! Toutes ces épices, c'est délicieusement bon !

DSC_1485

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Eat my cake now

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

09 août 2012

..Marmite de moules au saké..

Les fruits de mer et les poissons n'ont pas la vie belle sur mon blog. Mais comme Mr Pomme adore ça, de temps en temps, je me lance. En faisant des courses, je suis tombée sur de jolies petites moules de bouchot à un prix plutôt abordable, alors je me suis dit que j'allais faire un petit effort et j'en ai pris un kilo histoire de faire plaisir à mon amoureux. Et puis devant ma marmite... j'ai improvisé. Pas de vin blanc sec dans les placards... oups... qu'à cela ne tienne, j'ai du saké ! Et finalement, Mr Pomme a été conquis par cette version. Comme quoi...

P1710164

Par personne :

  • 1 kilo de moules de bouchot
  • 1 petit oignon
  • 1 petite gousse d'ail
  • cumin
  • gingembre en poudre
  • 3 baies
  • 4-5 cuillères à soupe de saké
  • huile d'olive

On commence par nettoyer les moules et les débarrasser de tous les petits filaments qui y sont accrochés. On les rince ensuite 2 à 3 fois en les brassant bien pour retirer le sable qui pourrait être encore là. On jette les moules cassées et celles qui restent ouvertes.

Dans une grosse marmite, on fait chauffer de l'huile d'olive. On y jette l'oignon émincé et l'ail écrasé. On saupoudre avec le cumin, le gingembre et les 3 baies. On fait revenir rapidement. Puis on mouille avec le saké. Et on ajoute tout de suite les moules.

On fait cuire à couvert pendant 3 minutes.

Et on sert sans attendre avec le jus de cuisson. Et puis de bonnes frites bien sûr !

P1710172

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 10:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,