30 juillet 2014

..I'm Back !.. Clafoutis sans gluten aux framboises..

Bon... je pensais faire une petite pause, juste une petite pause, je vous promets ! Et puis 5 mois ont passé... comment ? Je sais pas trop ! Pas mal de boulot, je dois l'avouer... Et donc pas trop de temps à passer derrière les fourneaux... J'avais donc passer le relais à Mr Pomme pendant quelques temps. Et Mr Pomme, il est loin d'être mauvais en cuisine, mais lui, ce qu'il vise, c'est l'efficacité. Le blog est vraiment loin de ses préoccupations. Et si j'avais pas vraiment le temps de cuisiner, autant dire que bloguer, c'était encore plus difficile. C'est qu'on dirait pas, mais vous, vous le savez, tenir un blog, c'est pas mal chronophage... enfin, le fait est que ça me manque quand même, alors j'ai décidé de me bouger un peu et de reprendre doucement. Je réapprivoise donc mes casseroles et reviens occuper mon espace dans le monde virtuel de la gourmandise ! Je démarre avec cette recette toute simple : un petit clafoutis aux framboises. Au marché, on a acheté une caisse énorme (bon, peut-être pas si énorme que ça, mais à côté des petites barquettes auxquelles je suis habituée, elle me paraît énorme !) de framboises. Elles sont super bonnes, mais comme toute bonne framboise, elles sont fragiles. Donc, même si je les avale par poignées, il en reste encore à cuisiner, et quand j'ai vu cette recette chez Réglisse et marmelade, j'ai tout de suite craqué. La recette est un peu  modifiée, mais l'esprit est là ! Et yummy ce que c'est bon !

DSC_0327-2b

Pour 6 petits clafoutis :

  • poudre d'amandes : 75 g
  • sucre : 60 g
  • fécule de maïs : 20 g
  • crème liquide : 3 cuillères à soupe
  • oeufs : 2
  • jaune d'oeuf : 1
  • framboises fraîches

On commence par préchauffer le four à 180°C.

Dans un saladier, on mélange bien ensemble la poudre d'amandes, le sucre et la fécule.

Dans un autre bol, on bat les oeufs en omelette, puis on ajoute la crème. On mélange bien. On verse ensuite le tout dans le premier saladier pour obtenir un appareil bien lisse et homogène. 

On verse l'appareil dans des empreintes à petites tartelettes, puis on dépose dessus les framboises. Et hop, au four pour 18 minutes ! C'est simple comme bonjour !!! Rapide mais surtout délicieux !!

Et oui, il en faut peu pour être heureux !!

DSC_0366-2b

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 00:21 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,


12 février 2014

..Duchesses... ou presque..

Voilà qui aurait accompagné à merveille la glace que je vous proposais hier si seulement j'avais réalisé ces deux recettes dans le même temps... En tous cas, la prochaine fois, j'y penserai ! J'ai fait ces petites duchesses (c'est classe hein !) pour grignoter entre collègues lors d'une réunion (et oui, on peut travailler et se faire plaisir quand même !). Normalement, la duchesse, c'est deux biscuits avec entre les deux une ganache au chocolat ou au praliné. Mais là, j'avais plutôt envie de proposer les palets uniquement, et pour ne pas perdre en gourmandise, j'ai décidé de les tremper un peu dans du chocolat... et oui, quand même ! Ca donne des petits biscuits parfaits pour accompagner un café ou un thé... ou une glace... ^-^... en tous cas, ça se mange tout seul croyez-moi !

Duchesses_1

Pour 30 biscuits :

  • blancs d'oeuf : 2
  • beurre : 15 g
  • pincée de sel
  • poudre d'amande : 35 g
  • sucre en poudre : 35 g
  • fécule de maïs : 15 g
  • amandes effilées
  • chocolat noir

On commence par préchauffer le four à 220°C.

On bat les blancs en neige très ferme avec la pincée de sel.

On fait fondre le beurre.

Dans une terrine, on mélage ensemble la poudre d'amande, le sucre et la farine. On ajoute les blancs en neige en mélangeant doucement pour ne pas trop les casser. Puis on incorpore le beurre fondu.

On verse la préparation dans une poche à douille et on dresse des petits tas de pâte sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé. On parsème d'amandes effilées.

On fait cuire 6 minutes jusqu'à ce que les bords commencent à colorer. On laisse refroidir avant de décoller.

On fait fondre un peu de chocolat. Puis on trempe la moitié des biscuits dans le chocolat fondu. On pose sur une feuille de rhodoïd et on laisse cristalliser à température ambiante.

Ces "presques" duchesses (parce que les biscuits ne sont pas assemblés deux à deux et fourrés) sont délicieuses et se conservent assez bien dans une boîte métallique... enfin, si vous arrivez à obtenir quelques rescapés une fois que vous avez mis le nez dedans...

Duchesses_2

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Le larousse des desserts de Pierre Hermé

Posté par Pour ta pomme à 09:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 janvier 2014

..Ultra fondant au chocolat et à la crème de marron (sans gluten)..

A Noël, nous avons eu le plaisir de recevoir un joli colis gourmand de notre chère et lointaine partrie (merci Y ! ^-^). Nous nous sommes donc régalés avec de délicieux escargots (recette à venir), nous salivons tous les soirs en dégustant quelques bouts de jambon de Savoie (que l'on économise, économise, économise pour en profiter le plus longtemps possible ! ^-^). Je me suis délectée d'une gourmande moutarde basilic-citron et Mr Pomme savoure à la petite cuillère un petit miel de Corse bien goûtu ! Dans cette boîte surprise, il y avait aussi de la crème de marron. Il ne m'a pas fallu longtemps pour savoir ce que j'allais en faire... dès que j'ai vu les trois tubes, j'ai su... un fondant chocolat-marron ! Ni une, ni deux, le voilà !

Fondantchocomarron_1

Pour 9 parts (moule de 24 cm x 24 cm) :

  • chocolat noir à 66% : 170 g
  • crème de marron : 80 g
  • amandes effilées : 1 cuillère à soupe
  • pralin : 1 cuillère à soupe
  • oeufs : 4
  • sucre : 60 g
  • beurre : 60 g
  • fécule de maïs : 20 g

On commence par préchauffer le four à 180°C.

On fait fondre ensemble le chocolat et le beurre coupés en petits morceaux. Quand c'est bien lisse, on ajoute le sucre.

Puis on bat légèrement les œufs que l'on incorpore au mélange précédent. On ajoute enfin la fécule, puis la crème de marron.

On ajoute en dernier les amandes et le pralin. On mélange bien. 

On verse dans un moule recouvert de papier sulfurisé. Puis on place au four à peine 18 minutes. A la sortie du four, on plonge le moule dans un autre rempli d'eau froide pour stopper plus rapidement la cuisson.

On laisse bien refroidir avant de découper. Le mieux, c'est d'attendre le lendemain si on s'en sent capable. Il est vraiment ultra fondant, sans trop goûter le gras... bref, on adore ! Heureusement, il reste deux tubes ! ^-^

Fondantchocomarron_2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09 décembre 2013

..Financiers (sans gluten) aux amandes et canneberges..

Hé !!!! Aujourd'hui, c'est l'anniversaire d'une fille super super super chouette que j'adore et qui me manque terriblement !!! Je sais qu'elle se reconnaîtra et je lui dis déjà que j'aimerais bien être avec elle pour fêter ça. Et que ces petits financiers, ils auraient pu être pour elle si on habitait pas si loin l'une de l'autre. Snif... En tous cas, j'ai hâte de vite te voir Miss V. et je te fais plein de bisous (Mr Pomme aussi d'ailleurs !!!!) !!!

. ... . ... . ... . ... . ... .

C'est bientôt Noël et je suis sûre que comme moi, vous avez déjà envie de petits gâteaux qui sentent bons les fêtes... Ceux qu'on concoctent en pensant aux personnes qu'on aime et à qui on va les offrir. Ceux qu'on aime recevoir également et grignotter autour d'un très bon thé en papotant au chaud pendant que la neige tombe... Si on est très sucré à la maison (ok, "je" suis très sucré...), ça ne fait pas longtemps que je me suis mise aux biscuits et petits gâteaux... Deux ans tout au plus... et encore. Faut dire que j'avais un sacré a priori dû aux fameuses boîtes en fer remplies de biscuits en carton et au faux goût de chocolat que l'on nous sert à toutes les sauces pendant les fêtes de fin d'année... Mais j'ai changé d'avis depuis, et j'ai découvert qu'il n'y avait pas que les congolais dans la vie, seuls petits gâteaux qui avaient avant ma faveur... Il y a par exemple les financiers... Ah les financiers !!! Vous aussi vous aimez ça, hein ! Et d'ailleurs vous avez certainement déjà votre recette fétiche parmi les centaines qui fleurissent sur le net. Et du coup, vous vous demandez quel est l'intérêt de vous présenter cette recette... et bien déjà pour le plaisir ! Ensuite parce que vous n'aviez peut-être pas eu l'idée d'y mettre dedans des canneberges et que c'est une association topissime ! Egalement parce qu'ils sont sans gluten, et oui... Auddi pour que j'ai la possibilité de retrouver facilement ma recette quand j'en aurais envie ! Et enfin pour vous donner envie de vite courir dans votre cuisine pour en refaire encore et encore ! ^-^

Financiers_2b

Pour 16 petits financiers :

  • blancs d'oeuf : 3
  • beurre : 60 g
  • amandes en poudre : 60 g
  • sucre glace : 70 g
  • farine de riz : 20 g
  • fécule de maïs : 10 g
  • jus d'un demi citron
  • amandes effilées
  • canneberges fraîches

On préchauffe le four à 210°C.

On commence par faire chauffer le beurre jusqu'à obtenir un beurre noisette bien coloré. On réserve.

On mélange tous les ingrédients secs ensemble, soit la farine de riz, la fécule, le sucre et la poudre d'amandes. On ajoute les blancs d'oeuf légèrement battus à la fourchette. On mélange bien, puis on incorpore le jus de citron et on mélange à nouveau pour obtenir une pâte bien homogène, puis on ajoute le beurre-noisette.

On remplit des petits moules à financiers (sans les beurrer pour moi puisqu'ils sont en silicone). On dépose sur certains quelques amandes effilées et sur d'autres des tranches de canneberges fraîches. Et on enfourne 12 minutes, jusqu'à ce que les financiers soient bien dorés.

On laisse refroidir sur une grille avant de les déguster.

Les financiers ont ce petit truc magique qui fait qu'ils sont croquants à l'extérieur et moelleux à l'intérieur... Si jamais vous ne les aviez pas tous mangé dans la journée, vous pouvez les conserver dans une boîte métallique que vous aurez tapissé de papier ménage et dans laquelle vous auriez mis un sucre pour absorber l'humidité. Si jamais ils devenaient quand même tout ramollo... Pas de panique, vous les laissez quelques heures à l'air libre, et ils perdront leur humidité, mais resteront tout moelleux dedans...

Financiers_1b

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

28 octobre 2013

..Tarte fraîcheur au chocolat, sans gluten..

Cela faisait un moment que j'avais envie de faire la fameuse tarte Chloé de Pierre Hermé. Je ne suis pas la première à me lancer, vous pouvez la voir ici ou encore ici. Et je dois dire que cette envie n'est pas satisfaite puisque je n'ai pas exactement fait cette recette comme vous allez le voir. Une bonne raison de m'y remettre bientôt donc (gourmandise... quand tu nous tiens !) ! En fait, alors que j'adore l'association framboises/chocolat, au moment de me lancer je n'avais qu'une idée en tête une tarte chocolat et menthe ! Et puis, je me suis dit que de toutes manières, comme j'avais été infidèle à Pierre Hermé, autant aller au bout de mes envies et la surmonter d'une chantilly au chocolat blanc. Sachant que je n'ai pas droit au gluten, je n'ai donc pas réalisé non plus la pâte sucrée au maïs. J'ai profité de l'occasion pour tester la recette de pâte sablée aux amandes sans gluten de Laurent Dran. Finalement, il reste de la recette originale juste le biscuit au chocolat sans farine... et le désir gourmand qui m'a conduit dans ma cuisine aussi ! ^-^

DSC_0914b

Pour 6 personnes (moule rectangulaire de 35 cm * 12 cm) :

Pour la pâte sablée (pour un peu plus de 550 g de pâte. J'en ai utilisé la moitié pour cette recette) :

  • farine de riz : 160 g
  • fécule de pommes de terre : 60 g
  • farine de tapioca : 40 g
  • sucre glace : 40 g
  • poudre d'amandes : 40 g
  • gomme de guar : 1 cuillère à café
  • poudre à lever : 1 cuillère à café
  • sel : 1 cuillère à café
  • oeuf : 1
  • beurre : 60 g
  • eau : 80 g

Pour le biscuit au chocolat sans farine :

  • jaune d'oeuf : 30 g
  • blanc d'oeuf : 40 g
  • sucre : 18 g + 18 g
  • chocolat noir 70% : 20 g
  • cacao en poudre : 3 g

Pour la ganache choco-menthe :

  • chocolat 64% : 150 g
  • crème liquide : 150 g
  • miel : 10 g
  • extrait de menthe : quelques gouttes

Pour la chantilly au chocolat blanc :

  • chocolat blanc : 90 g
  • crème liquide entière : 200 g
  • gélatine : 1 feuille
  • lait entier : 40 g

En plus :

  • chocolat noir pour chablonner la pâte
  • chocolat râpé pour la déco

1- Préparation de la pâte sablée :

On mélange ensemble les farines, la fécule, la poudre d'amande, le sel, la gomme, le sucre et la poudre à lever.

On coupe le beurre froid en cube que l'on incorpore avec le bout des doigts au mélange sec précédent, en veillant à bien sabler le tout. Quand on obtient un sable assez fin, on ajoute l'oeuf, toujours avec les mains, puis l'eau progressivement car il se peut que vous ayez besoin de moins d'eau que prévu. On travaille la pâte au fur et à mesure jusqu'à obtenir une boule de pâte non collante qui tienne bien.

On filme et on place au frais pour deux heures.

2- Préparation du biscuit sans farine :

On commence par préchauffer le four à 160°C.

On bat ensemble les jaunes et 18 g de sucre jusqu'à ce que l'ensemble blanchisse et double de volume. On ajoute ensuite le cacao.

On fait fondre le chocolat. Pendant ce temps, on monte les blancs en neige ferme. Quand ils sont bien montés, on ajoute les 18 g de sucre restant pour bien serrer les blancs.

On incorpore un tiers des blancs au mélange sucre/jaune/cacao pour le détendre. On incorpore ensuite le chocolat fondu, puis délicatement le reste des blancs d'oeuf.

On dresse un cercle ou un rectangle (selon le moule employé) avec une poche à douille sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, à la taille du moule qui sera utilisé pour la tarte.

On place au four pour 18 minutes, jusqu'à ce que le biscuit soit bien sec.

On dépose ensuite sur une grille pour le laisser refroidir et continuer à se dessécher.

3- Cuisson du fond de tarte :

Une fois que les deux heures de repos pour la pâte sont passées, on préchauffe le four à 170°C.

On récupère la pâte sablée que l'on abaisse sur un plan de travail fariné. Attention, elle se travaille facilement, mais reste fragile.Il est important de l'abaisser dans le moule d'une seule pièce si je me fais bien comprendre. Lors de ma première tentative, la pâte s'est déchirée en deux au moment de garnir le moule. Je ne me suis pas inquiétée et je l'ai ressoudée avec les doigts dans le moule. Mais mauvaise surprise à la cuisson... la pâte s'est coupée en deux à l'endroit précis où j'avais tentée de la ressouder...

On garnit donc le moule avec la pâte. On la perce en divers endroit avec une fourchette. On dépose sur la pâte des billes de cuisson ou des légumes secs et on place au four pour 18 minutes de cuisson si on préfère la pâte pas trop cuite (comme c'est le cas à la maison) ou bien 22 minutes pour une cuisson plus dorée.

On laisse ensuite refroidir sur une grille.

Quand la pâte est refroidie, on fait fondre un peu de chocolat noir. Avec un pinceau, on recouvre le fond de pâte de chocolat fondu pour l'imperméabiliser (opération de chablonnage).

4- Préparation de la ganache :

Rien de plus simple à faire qu'une ganache !

On fait chauffer la crème avec le miel jusqu'à ce qu'elle bout.

Pendant ce temps, on hache le chocolat s'il n'est pas en pastille. Puis on verse la crème en 3 fois dans le chocolat, en veillant à chaque fois à mélanger vivement avant chaque nouvelle incorporation (pour obtenir le fameux noyau brillant). On ajoute à la fin quelques gouttes d'extrait de menthe et on donne un coup de mixeur plongeur pour finaliser.

5- Montage de la tarte :

On récupère le fond de tarte, on dépose une partie de la ganache dans le fond, puis on place le biscuit dessus. On recouvre ensuite avec le restant de ganache. Et on laisse cristalliser 1 heure à température ambiante.

On peut alors très bien s'arrêter là... ou continuez dans la gourmandise !

6- Préparation de la chantilly au chocolat blanc :

On place la gélatine dans l'eau froide.

On fait fondre doucement le chocolat blanc au bain-marie. Et on fait chauffer le lait.

Quand le lait bout, on stoppe la cuisson, on fait fondre dedans la gélatine bien essorée. Puis on verse le tout dans le chocolat.

On monte la crème en une chantilly bien ferme.

On incorpore un peu de chantilly dans le chocolat pour détendre le mélange, puis on ajoute le reste de crème en mélangeant délicatement avec une maryse.

On place le tout au frais le temps que la ganache soit bien prise.

7- Finalisation :

Au moment de servir, on récupère la tarte au chocolat.

On place la crème chantilly dans une poche à douille et on dresse des petits tas de crème sur la ganache. On râpe un peu de chocolat sur le dessus et on sert !

Honnêtement, ça n'a rien à voir avec la tarte Chloé de Pierre Hermé, mais c'est vraiment une tuerie !!! Chocolat noir, menthe et chocolat blanc font une association d'enfer. Le biscuit au chocolat est vraiment intéressant, il rend la tarte beaucoup plus légère (oui, c'est bon la ganache, mais on mange difficilement une énorme part de tarte au chocolat même quand on est fan !). La prochaine fois, je pense que je vais essayer de faire en sorte que le biscuit soit croquant pour jouer sur les texture.

DSC_0980b

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Laurent Dran pour la pâte et Pierre Hermé pour le biscuit au chocolat sans farine


07 octobre 2013

..Tarte aux pommes et sa pâte sucrée sans gluten..

Ce que j'aime avec le retour de l'automne, c'est le retour des pommes ! J'aime tellement tous les desserts à base de pommes, et en particulier les tartes. Il n'était pas question de m'en passer parce que je suis privée de gluten. Je crois que trouver une bonne recette de pâte à tarte est la première chose qui m'est venue à l'esprit quand j'ai pensé aux recettes qu'il allait falloir adapter pour continuer à manger normalement. Et je n'ai pas mis longtemps à trouver une bonne recette. Ce ne sera peut-être pas LA recette ultime parce qu'au fur et à mesure de mes essais, elle va se modifier, mais pour l'instant, elle me convient parfaitement. Je l'ai faite deux fois déjà, et à chaque fois, c'est un vrai plaisir !

DSC_0250-2b

Pour un moule de 35 cm * 12 cm :

Pour la pâte sucrée :

  • farine de riz blanc : 100 g
  • fécule de pommes de terre : 45 g
  • farine de tapioca : 25 g
  • poudre d'amande : 30 g
  • sucre : 20 g
  • sel : 1 pincée
  • beurre : 60 g
  • purée d'amande blanche : 40 g
  • oeuf : 1

Pour la garniture :

  • pommes : 6 petites
  • oeufs : 2
  • lait entier : 70 ml
  • crème liquide : 30 ml
  • sucre : 15 g
  • rhum

On commence par préparer la pâte. Pour cela, on mélange les farines, la fécule, la poudre d'amande, le sel et le sucre. On coupe le beurre en morceaux et on l'amalgame avec la purée d'amande aux farines en travaillant du bout des doigts pour obtenir un sable grossier.

On casse l'oeuf que l'on amalgame au mélange toujours avec les doigts, mais sans trop travailler. L'objectif est d'obtenir une pâte homogène. On place au frais pour 30 minutes.

On récupère la pâte, mais comme je l'ai trouvé trop friable pour la travailler au rouleau, je l'ai placé directement dans le moule beurré et fariné, et je l'ai placé avec les mains. C'est un peu comme travailler de la pâte à modeler... Mais ça se fait très bien.

Quand le moule est entièrement recouvert, on replace au frais pour 30 minutes.

Une fois ce temps passé, on préchauffe le four à 180°C.

Puis on prépare l'appareil en battant les oeufs en omelette avec le sucre, et le rhum. On ajoute ensuite la crème puis le lait progressivement, jusqu'à ce que la préparation soit bien homogène.

On pèle et on tranche les pommes que l'on dépose joliment sur le fond de tarte. On recouvre avec l'appareil et on place au four pour environ 35 minutes.

Et là l'avantage avec ma tarte aux pommes, c'est qu'il n'est pas nécessaire d'attendre qu'elle soit bien froide pour s'en régaler. A peine refroidie, avec un peu de crème chantilly, c'est un délice !!!

DSC_0225b

Maintenant, à vous de jouer !

21 août 2013

..Biscuits apéro aux olives et à la purée d'amandes..

Voici de petits biscuits parfaits pour les apéros si vous aimez les olives, et surtout ultra rapides à préparer, donc parfaits pour les soirées improvisées. Je suis partie d'une recette trouvée sur internet que j'ai un peu modifiée, mais impossible de remettre la souris dessus donc si jamais vous vous reconnaissez, faites-moi signe et je mets le lien avec plaisir ! En attendant, on trinque ?

P1780789

Pour environ 20-22 biscuits :

  • 100 g d'olives vertes
  • 40 g de purée d'amandes
  • 100 g de farine
  • 20 g de cheddar
  • 1 oeuf
  • 1 cuillère à soupe de graines de sésame

On préchauffe le four à 180°C.

On commence par mixer ensemble les olives et la purée d'amandes jusqu'à obtenir une pâte relativement lisse, mais avec quelques morceaux, c'est mieux.

On mélange ensemble cette pâte avec la farine, le cheddar râpé, l'oeuf et le sésame.

On prélève des portions que l'on dépose sur une plaque allant au four et chemisée de papier sulfurisé.

On enfourne pour 15 minutes. On laisse refroidir sur une grille et on partage !

P1780833

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

29 juillet 2013

..Galette aux bleuets..

Ce week-end au marché, il y avait des bleuets à profusion... difficile de résister ! Surtout que le souvenir de ces tartelettes était encore assez présent... J'ai donc craqué et je suis repartie avec deux kilos de jolis bleuets ultra mûrs avec deux idées derrière la tête : une tarte et un petit pot de confiture. J'ai laissé le reste à Mr Pomme parce que quand même, je ne peux pas ramener des bleuets et lui refuser le plaisir de les manger comme ça, tout simplement ! Je suis partie sur une galette pour changer des tartes. J'avais notamment en tête cette image qui me tournait depuis quelques jours... d'ailleurs, une version à la pêche est prévue très rapidement...

DSC_0191    DSC_0234

Pour 6 personnes :

  • 80g de beurre
  • 160 g de farine
  • 20 g de sucre + 1 cuillère à café pour les finitions
  • 1 pincée de sel
  • 2 cuillères à soupe d'eau très froide
  • 500 g de bleuets
  • 60 g de sucre glace
  • 1,5 cuillère à café de fécule de maïs
  • 1 jaune d'oeuf
  • quelques amandes effilées

On commence par préparer la pâte. Pour ça, on place dans un récipient la farine, le sucre et le sel et on mélange bien. Puis on ajoute le beurre froid coupé en morceaux et on "sable" avec les doigts. Quand le beurre est entièrement incorporé, on ajoute l'eau. On mélange avec les doigts jusqu'à ce que la pâte se forme, mais sans trop insister non plus.

On abaisse la pâte sur une feuille de papier sulfurisé de manière à faire un cercle. On place au frais pour une heure.

Une fois le temps de repos de la pâte écoulée, on préchauffe le four à 190°C.

Dans un récipient, on dépose les bleuets. On verse dessus le sucre glace et la fécule. On mélange bien.

On récupère la pâte. On dépose les bleuets dessus, puis on rabat les bord.

On dore la pâte avec le jaune, on dépose dessus quelques amandes effilées, on sucre très légèrement le bord de la pâte pour lui permettre de caraméliser un peu avec la cuillère à café de sucre restant.

On place au four pour une heure environ, jusqu'à ce que la pâte soit joliment dorée et les bleuets un peu compotés. Une fois cuite, on la place sur une grille pour qu'elle refroisse bien. Personnellement, je vous conseille d'attendre le lendemain pour la manger. C'est vraiment comme ça qu'on l'a préférée. Mais bon, le jour-même, elle reste bien bonne quand même, c'est sûr !

DSC_0127

Maintenant, à vous de jouer !

Inspiration : The clever carrot

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 juillet 2013

..Cake au chocolat et au rhum..

Continuons dans la gourmandise et le chocolat (oups... c'est un pléonasme... tant pis !) avec ce terrible cake au chocolat que j'ai aromatisé avec une goutte de rhum (et là, ceux qui me connaissent et connaissent également mon attrait pour le rhum dans les desserts n'en croient pas un mot et ils ont... raison ! Deux gouttes de rhum allez !)... Un délice ! Moi qui n'aime pas les cakes juste avec de la poudre de cacao, celui-ci est donc parfait. Il a un puissant goût de chocolat tout en ayant une texture parfaite !

Cake choco_rhum (2)

Pour 8 personnes :

  • 60 g de farine
  • 50 g de poudre d'amande
  • 80 g de sucre
  • 4 g de levure chimique
  • 20 g de cacao en poudre amer
  • 70 g de chocolat noir à 60%
  • 2 oeufs + 2 blancs
  • 40 g de beurre
  • 60 g de crème liquide
  • rhum brun
  • amandes effilées

On fait fondre le beurre au micro-ondes et on réserve.

On mélange ensemble les deux oeufs et le sucre. On ajoute la poudre d'amande, la farine et la levure (préalablement tamisées ensemble) et la poudre de cacao jusqu'à obtenir une pâte lisse.

On casse le chocolat en petits morceaux avec un couteau. On fait chauffer la crème et on la verse sur le chocolat. On mélange bien pour obtenir une texture lisse et onctueuse.

On ajoute le chocolat à l'appareil, puis le beurre et le rhum, et on mélange bien.

On monte les blancs en neige et on incorpore délictament ces derniers au mélange précédent.

On verse dans un moule à cake chemisé. On parsème des amandes effilées sur le dessus.

On fait cuire ensuite 45 minutes à 150°C. Quand le cake est cuit (la lame d'un couteau doit ressortir propre quand on pique le gâteau avec), on le laisse refroidir un peu avant de le démouler. Une tuerie ! Cette association chocolat et rhum est l'une de mes préférée en pâtisserie...

Cake choco_rhum (1)

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 juillet 2013

..Amaretti au chocolat et à la cerise..

J'adore quand je fais un plat qui me laisse un petit blanc d'oeuf un peu perdu parce que j'ai de bonnes excuses (et oui, pas de gâchis, c'est la crise !) pour faire ça : de bonnes petits amaretti !!! Yummy ! Cette fois, ils sont au chocolat et à la cerise.

DSC_1690

Pour 16 amaretti :

  • 1 blanc d'oeuf
  • 90 g de poudre d'amandes
  • 80 g de sucre glace
  • 15 g de cacao en poudre non sucré
  • quelques gouttes d'extrait d'amande amère
  • 8 cerises coupées en petits morceaux

On commence par préchauffer le four à 180°C.

Puis on mélange ensemble la poudre d'amande, le sucre glace et le cacao. On ajoute le blanc d'oeuf et l'extrait d'amande. On amalgame bien jusqu'à obtenir une pâte homogène. On incorpore ensuite les cerises coupées en petits morceaux délicatement.

Avec les doigts légèrement humides, on récupère des petites portions de pâte et on forme des boules.

On dépose les biscuits sur une plaque recouverte de papier sulfurisé en espaçant. Au milieu de la cuisson, on écrase les biscuits avec le dos de la fourchette pour les aplatir.

On place ensuite on four pour 10 minutes.

Une fois la cuisson terminée, on attend un peu avant de les placer sur une grille pour qu'ils refroidissent totalement parce qu'ils sont plutôt fragiles à la sortie du four. Une fois qu'ils ont un peu durci, on peut les placer sur une grille.

Pour information, ils se conservent très bien dans une boîte hermétique, mais vous aurez pas le temps de les conserver ! Ils seront vite dévorés !

DSC_1671

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,