04 août 2017

..Clafoutis aux abricots et amaretto (sans gluten)..

Depuis plusieurs jours, je suis totalement obsédée par les abricots... forcément, je n'en trouve pas encore là où je fais mes courses... je pourrais bien aller faire un tour au marché, mais voilà, un jour il fait vraiment trop chaud pour sortir et le lendemain... ben il pleut ! pfff... Et puis, hier, Mr Pomme est revenu des courses avec le Saint Graal ! J'allais pouvoir enfin assouvir mon envie. Et pour cela, je ne suis pas allée chercher bien loin... Dorian avait la recette parfaite : c'est comme ça que le clafoutis de la maman d'Hervé qui avait déjà été pimpé par Dorian a subi ma petite touche également... faut dire que j'ai pas de sirop d'orgeat... alors on fait avec ce qu'on a, hein ! (elle passe mon excuse pour alcooliser un peu ce clafoutis ? ^-^).

IMG_20170804_135733_939

Pour 6 personnes :
  • lait d'amande tiédi : 200 g
  • sucre en poudre : 40 g
  • oeufs : 3
  • abricots : 500 g
  • fécule de maïs : 2 cuillères à soupe
  • amaretto : 1 cuillère à soupe
  • amande effilées

On commence par préchauffer le four à 170°C.

On bat les oeufs avec 40 g de sucre dans un récipient, puis on incorpore la fécule. On fouette. On verse ensuite doucement le lait sans cesser de remuer, puis l'amaretto.

On dénoyaute puis on découpe les abricots en 4. On les place dans un récipient dans lequel on les mélange avec le restant de sucre.

On beurre généreusement un moule dans lequel on dépose joliment les abricots. On verse l'appareil par dessus. On parsème les amandes effilées, puis on place au four pour 1 heure de cuisson.

Reste plus qu'à déguster le tout, légèrement refroidi et saupoudré d'un peu de sucre glace !

IMG_20170804_135514_972 (1)

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Dorian cuisine.com

Posté par Pour ta pomme à 20:29 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


08 juin 2016

..Amaretti aux écorces d'orange confite et chocolat (selon la recette de J. Andrieu et P. Hermé) (sans gluten)..

Cette recette de Julie Andrieu et Pierre Hermé était sur ma to-do list depuis un moment déjà, mais je n’avais pas encore trouvé l’occasion de la faire (faut dire que c’est difficile de trouver le temps de réaliser tout ce qui est sur ma to-do list qui finalement n’a rien d’une to-do list… c’est une véritable encyclopédie tellement elle est longue… longue… longue… Quand j’ouvre le fichier avec tous les liens… j’ai un peu l’impression d’être dans un de ces films où l’on s’apprête à signer un contrat avec le diable. Vous savez quand celui-ci arrive avec le fameux contrat pour vous le lire, et que ce contrat est un parchemin qu’il déroule pour vous endormir tant il est long long long…). Là, c’est fait ! Une ligne de moins sur ma liste (bon, je vous dis que ce même jour, j’ai ajouté 5 nouvelles recettes à tester… ^-^)… et après on me demande pourquoi je ne refais pas les mêmes recettes… mais une vie ne suffit déjà pas pour tester tout ce qui me fait envie !

J’ai suivi la recette presque à la lettre… en même temps, je me suis dit qu’on pouvait quand même faire confiance à Pierre Hermé… ^-^ J’ai juste ajouté un peu de gourmandise avec des écorces d’orange confite (j’adore l’association avec l’amande) et un peu de chocolat… juste un peu… parce qu’on dirait pas comme ça mais c’est toujours période de disette gourmande (oui, c’est le nom de mon régime ! ^-^) à la maison !

DSC_0047-4

Pour 24 amaretti :

  • sucre : 180 g
  • poudre d’amandes : 200 g
  • blancs d’œuf : 2
  • amaretto : 2 cuillères à café
  • écorces d’orange confite : 40 g
  • chocolat noir à 70% : 100 g

On commence par placer dans le mixeur le sucre et la poudre d’amande. On mixe bien et on ajoute ensuite les blancs d’œuf et l’amaretto. On mixe à nouveau pour obtenir une pâte d’amande assez collante. On incorpore ensuite à la spatule les écorces d’orange hachées finement.

On place le tout au frais pour 2 heures.

Une fois le temps de repos passé, on préchauffe le four à 180°C.

À l’aide d’une cuillère, on prélève de la pâte. On façonne ensuite des boulettes avec le plat de la main (plus pratique à réaliser si on humidifie légèrement les mains). On dépose sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé. On espace car les amaretti s’étalent un peu pendant la cuisson. Puis on enfourne pour 15 min.

Après cuisson, on laisse refroidir les biscuits sur une grille. Quand ils sont froids, on fait fondre le chocolat, et on trempe la moitié des biscuits dedans. On les dépose sur une feuille de rhodoïd le temps que le chocolat cristallise. Ensuite on les place dans une boîte métallique pour les conserver (l’idéal pour qu’ils ne ramollissent pas comme ils le feraient dans une boîte en plastique).

DSC_0066-4

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Confidences sucrées de Julie Andrieu et Pierre Hermé

13 février 2015

..Mini-tiramisu..

Cette recette date vraiment vraiment... Mais j'avais quand même envie de la publier parce qu'on avait adoré ! En même temps, en suivant les consignes de Christophe Felder et sa bible rose, je ne prenais pas beaucoup de risque... Je n'ai fait qu'un seul changement : j'ai utilisé de la liqueur de cacao à la place du café pour le sirop... Et croyez que c'était une sacrée bonne idée !

Je l'avais réalisée en version mini puisque c'était pour un buffet de dessert pour un pot. Et je dois dire que ça passait vraiment bien de cette manière ! Je pense que je la referai prochainement d'ailleurs parce que rien qu'en écrivant ce billet, mes papilles se sont mises à crépiter... en plus, j'ai trouvé il y a peu une recette de biscuit à la cuillère maison sans gluten qui ne demande qu'à être testée alors... 

P1710098b

Pour 20 mini-verrines :

  • mini biscuits à la cuillère : 20
  • cacao non sucré en poudre

Sirop au chocolat et à l'amaretto :

  • liqueur de cacao : 20 g
  • amaretto : 20 g
  • eau : 55 g
  • sucre : 35 g

Mousse au mascarpone :

  • crème liquide : 225 g
  • jaune d'oeuf : 2
  • mascarpone : 150 g
  • gélatine : 3 g
  • sucre : 60 g
  • eau : 25 g

1- Prépartion du sirop :

On commence par mélanger tous les ingrédients du sirop, puis on le réserve.

2- Prépartion de la mousse au mascarpone :

On dépose les les feuilles de gélatine dans l’eau froide pour qu'elle ramolisse.

Dans une petite casserole, on place l’eau et le sucre pour réaliser un sirop, et on fait chauffer jusqu’à 115°C.

Pendant ce temps, on fouette les jaunes d’oeufs en utilisant un robot culinaire. Quand le sirop arrive à 114°C, on stoppe la cuisson et sans attendre, on verse doucement le sucre cuit sur les jaunes d’oeufs, en continuant de les battre. Quand tout le sirop est versé, on augmente la vitesse, et on fouette jusqu’à refroidissement du mélange.

On monte ensuite la crème fraîche liquide en chantilly jusqu’à ce qu’elle ait doublé de volume.

On travaille le mascarpone avec une cuillère en bois pour l'assouplir. Puis on y incorpore le mélange de jaunes d’oeuf/sucre cuit. On mélange bien.

On égoutter la gélatine que l'on fait fondre dans une à deux cuillères à soupe d'eau chaude. On l'incorpore dans le mélange mascarpone/jaunes d’oeuf/sucre cuit, et on mélange bien au fouet. On ajoute finalement la chantilly que l'on incorpore délicatement avec une spatule.

3- Montage :

On trempe rapidement un biscuit à la cuillère dans le sirop, sur les deux faces pour l'imbiber. On le place au fond d'une petite verrine. On recouvre ensuite avec la mousse au mascarpone. On procède ainsi pour les 20 verrines.

On place au frais pour 1 heure.

Avant de servir, on saupoudre avec le cacao. Et voilà !

Alors, ça paraît un peu long, mais c'est super facile à faire en réalité. Donc, il ne faut vraiment pas avoir peur de se lancer ! Surtout c'est vraiment délicieux et à partir de cette base, il suffit de faire marcher son imagination pour varier les saveurs et les plaisirs. En ce moment, on peut tout à fait envisager d'y glisser quelques pommes caramélisées avec un sirop au cidre de pommes et aux épices par exemple... Hé ! Je tiens peut-être ma prochaine version !

P17101242b

 Maintenant, à vous de jouer !

Source : Pâtisserie ! de Christophe Felder 

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 juillet 2012

..Des abricots crumblelievable..

J'avais fait une tentative la semaine dernière avec les mini moelleux aux raisins, mais je me suis retrouvée rattrappée par le temps. Alors, cette semaine, promis, je vais essayer (oui, je vais tenir le rythme des 4 publications hebdomadaires) de décliner les petites douceurs apportées pour le pot de départ de mon frère et de sa chère et tendre.

Il y a eu les classiques (cannelés, clafoutis et macarons) que vous ne retrouverez donc pas, mais qui ont déjà été publiés sur mon blog dans différentes versions. Il y a eu aussi les déjà testés et publiés carrés : croustillants aux agrumes et rochers coco.

Alors, je lance les hostilités avec ces petits crumbles à l'abricot... légèrement acidulés, ils se mangent aussi bien tièdes que froids ce qui fait qu'ils se prêtent merveilleusement à l'exercice du buffet si on les transvase ensuite dans des micro récipients !

P1700396

Pour 12 petits crumbles :

  • 10 abricots bien mûres
  • 3 cuillères à soupe de sucre roux
  • 1 cuillère à café d'Amaretto

Pour la pâte à crumble :

  • 90 g de farine
  • 70 g de petits flocons d'avoine
  • 90 g  de sucre
  • 1/4 cuillère à café de bicarbonate de soude
  • 1 pincée de sel
  • 90 g de beurre

On s'occupe d'abord des fruits. On coupe les abricots en morceaux. On les place dans un un récipient avec le sucre et l'amaretto. On mélange bien et on réserve au frais.

On préchauffe ensuite le four à 180°.

Puis on prépare la pâte à crumble. Pour cela, on mélange dans un grand saladier l'ensemble des ingrédients secs. On coupe le beurre en morceaux et on l'incorpore dans le mélange précédent, en procédant avec les doigts à la manière d'un crumble.

On dépose les fruits dans un plat qui va au four. On recouvre avec le crumble. Puis, on place au four pour 50 minutes environ ou jusqu'à ce que le dessus colore.

On laisse refroidir puis on transvase dans des petits récipients. On peut les conserver au frais. Il faudra ensuite les sortir 1 heure avant pour qu'ils reviennent bien à température (c'est comme ça qu'ils sont meilleurs, à la sortie du frigo, c'est pas l'idéal. Le froid ne permet pas aux saveurs de se développer).

A bientôt pour la suite du buffet...

P1700397

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,