27 septembre 2013

..Brioche matinale au petit goût de fouasse..

Tout le monde n'est pas au régime sans gluten chez les Pommes, et Mr Pomme n'est pas prêt de tirer un trait sur sa brioche matinale. Alors je continue à mettre les mains dans le blé ! Cette semaine j'ai préparé deux énormes brioches dont le goût était "très proche de la fouasse, sans en avoir la texture" si j'en crois mon n'amoureux. Et oui, maintenant, j'en suis réduite à le croire et à me baser sur ses descriptions, et croyez-moi, c'est pas toujours gagné. Gustativement parlant, son cerveau est le plus souvent en mode binaire : bon/pas bon. C'est déjà ça, mais ça manque parfois de subtilité (oh, s'il me lisait...). Heureusement, si des descriptifs plus variés manquent, dans la catagorie bon/pas bon, il y a des nuances et là, c'était très bon... ouf ! J'ai même eu droit à un "délicieux !". ^-^

DSC_0347b

Pour 2 grosses brioches :

  • farine : 650 g
  • sucre : 55 g
  • sel : 1 cuillère à café
  • levure sèche de boulanger : 2 cuillères à café
  • lait : 240 ml
  • babeurre : 240 ml (sinon 230 ml de lait + 10 ml de jus de citron)
  • oeufs : 3
  • beurre : 100 g
  • fleur d'oranger : 2 cuillères à café

On commence par placer dans la cuve du robot, la farine, le sel, le sucre et la poudre à lever. On mélange bien. On creuse un puits dans lequel on va casser les oeufs, et placer la fleur d'oranger.

En fonction des indications du fabricant de la levure, on chauffe ou pas le lait et le babeurre (séparément par contre).

On commence par pétrir pour incorporer les oeufs, tout en ajoutant le lait et le babeurre progressivement. Quand tout est bien homogène, on stoppe le robot, et on place sur la cuve un torchon propre. La pâte doit être très collante, mais pas liquide non plus. Si c'est le cas, rajouetr de la farine. On laisse reposer 20 minutes comme ça.

Une fois ce temps écoulé, on relance le pétrissage 5 minutes environ. On coupe le beurre en morceaux, et on incorpore le beurre en plusieurs fois. On fait attention à ce que le beurre soit bien intégré avant d'en rajouter. Une fois que tout le beurre est bien incorporer, on poursuit le pétrissage 5 minutes. On laisse lever sous le torchon dans la cuve 20 minutes à nouveau.

On récupère alors la brioche qui est très collante. On la travaille avec de la farine pour éviter que la pâte attache. On la divise en 4 et l'on forme 4 ovales que l'on pose sur une plaque couverte de papier sulfurisé. On laisse lever à couvert jusqu'à ce que les brioches doublent de volume.

On préchauffe ensuite le four à 200°C. Pendant ce temps, on dore les brioche à l'oeuf, on peut également parsemer dessus du sucre. Puis on place au four pour 30 minutes environ.

On laisse ensuite refroidir sur une grille avant de déguster. La brioche se conserve bien, mais l'idéal si elle doit attendre plusieurs jours avant d'être dévorée entièrement, c'est d'en couper des tranches et de les congeler.

Vous comprenez pourquoi M Pomme refuse d'abandonner ses brioches matinales ?

DSC_0375b

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,