14 mars 2017

..Biscuits à la crème et au thé noir Kashmir tchai..

Face à un reste de crème fleurette approchant dangereusement de sa fin vie, je me suis lancée dans une recherche gourmande sur le web pour trouver THE recette capable de faire plaisir à tout le monde. Je suis tombée assez vite sur cette recette de biscuits d'Edda. Un déjeuner de soleil est l'un de mes sites favoris et je ne suis jamais déçue par aucun de mes tests, je me suis donc lancée les yeux fermées. Comme la recette donne des biscuits assez neutres, je les ai pimpés en les arômatisant avec du thé noir Kashmir tchai de Kusmi Tea, un délicieux thé noir de Chine réalisé selon la tradition népalaise et associant, entre autres, cannelle, gingembre, cardamone, poivre noir et clous de girofle (merci Y et tes cadeaux gourmands toujours très gourmands !!!). Je n'étais pas bien sûr que Mr Pomme soit emballé, mais il a adoré et ces biscuits ont fait le bonheur de son traditionnel 10h. Cette recette est donc à refaire sans hésitation.

DSC_2921-2

Pour environ 80 petits biscuits :

  • farine : 300 g
  • crème fleurette : 200 g
  • sucre semoule : 120 g
  • thé noir Kashmir tchai : 1 cuillère à soupe

On commence par mixer finement le thé pour obtenir une poudre.

On mélange ensuite dans le bol d'un robot (en utilisant la feuille), la farine avec le sucre, le thé et la crème jusqu'à obtenir une pâte homogène. On fait attention toutefois à ne pas trop la travailler. On récupère la pâte, on boule. On l'entoure de film alimentaire et on dépose au frais pour au moins deux heures de repos (voir toute la nuit si possible).

Au moment de préparer les biscuits, on préchauffe le four à 170°C environ.

On sort la pâte du frigo. On l'étale au rouleau sur un plan de travail légèrement fariné pour obtenir un rectangle de 3 mm d'épaisseur environ. À l'aide d'un emporte pièce, on découpe ensuite les biscuits dans le rectangle puis on les poser sur deux grandes plaques recouvertes de papier sulfurisé.

On enfourne alors pour 15 minutes de cuisson (jusqu'à ce que les biscuits colorent). On laisse refroidir sur une grille puis on transfère dans une boîte en fer pour la conservation quand ils sont bien froids.

Parfaits pour accompagner un bon thé, vous pouvez les consommer tels quels ou bien les coller deux à deux en utilisant une confiture pour les fourrer par exemple. 

DSC_2900-2

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Un déjeuner de soleil

Posté par Pour ta pomme à 16:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


04 juillet 2016

..Financiers aux cerises noires, sans gluten et sans lactose..

Chaque tournée de glace est l'occasion de tester de nouvelles recettes pour liquider les blancs d'oeuf non utilisés dans la crème anglaise... Quel supplice ! Cette fois, je me suis tournée vers cette nouvelle recette de financiers de Clothide Dusoulier, repérée chez Mes brouillons de cuisine... sans lactose, et que j'ai "adapté" sans gluten.

Alors peut-on continuer à les appeler "financiers"... C'est souvent la question que je me pose depuis que je cuisine "sans". Des financiers sans ce bon petit beurre noisette qui les caractérisent peuvent-ils continuer à se nommer "financiers". Les puristes diront probablement "non... quel scandale !", les intolérants qui ne veulent pas tirer un trait sur leur péché de gourmandise accorderont avec moins de scrupules le titre de financier à ces petites choses aux amandes ultra moelleuses et bien gourmandes ! Autant vous dire qu'ayant été totalement conquise par cette recette, je fais partie de la seconde catégorie ! ^-^ Comme je suis vraiment vraiment très gourmande... j'ai ajouté un peu de rhum et j'ai agrémenté chaque financier d'une belle cerise entière... yummy je vous dis !

DSC_0225-2

Pour 15 financiers :

  • amandes en poudre : 65 g
  • sucre : 50 g
  • fécule de maïs : 15 g
  • sel : 1 pincée
  • purée d'amandes : 25g
  • huile d'olive : 20 g
  • blancs d'oeuf : 2
  • cerises noires : 15
  • rhum : 1 cuillère à café

On commence par préchauffer le four à 180°C. 

On mélange bien ensemble les amandes en poudre, le sucre, la fécule et le sel. 

Dans un saladier, on travaille ensemble rapidement la purée d'amandes et l'huile pour bien assouplir la purée d'amandes qui peut être parfois un peu dure. On incorpore le tout au mélange précédent. Puis on ajoute les blancs d'oeuf et le rhum.

On dépose la préparation dans des petits moules préalablement beurrés ou en silicone. On enfonce dans chaque empreinte une cerise entière. 

On place au four pour 15 à 18 minutes environ. On stoppe la cuisson quand les financiers sont dorés.

Verdict : des bouchées moelleuses et fondantes. L'association amande/cerise/rhum fonctionne parfaitement. C'est un classique avec lequel on prend peu de risque. L'huile d'olive ne se sent pas, mais renforce le parfum de l'amande... bref, un futur classique à la maison ! 

DSC_0257-2

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Mes brouillons de cuisine 

Posté par Pour ta pomme à 07:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

29 juin 2016

..Biscuits cacaotés aux blancs d'oeuf (sans gluten)..

Après avoir réalisé la glace au chocolat et au rhum, il me restait deux blancs d'oeuf. Avec ceux-ci, j'ai improvisé des petits biscuits vraiment cheewy que j'ai particulièrement aimé et que je vous propose donc aujourd'hui. Je me suis inspirée de cette recette, même si je ne l'ai pas totalement suivie. C'est vraiment ultra rapide à faire et ils ont un bon petit goût de brownie. Par contre, ils sont clairement sucrés, donc un ou deux biscuits suffiront à combler vos envies de gourmandises !

DSC_0099-2

Pour 14 biscuits :

  • sucre glace : 90 g
  • cacao amer en poudre : 50 g
  • noisettes en poudre : 20 g
  • pépites de chocolat à 66% : 100 g
  • blancs d'oeuf : 2
  • extrait de vanille maison (non sucré) : 1 cuillère à café
  • chocolat blanc : 30 g

On commence par mélanger ensemble le sucre glace, le cacao et la poudre de noisette. On incorpore les blancs d'oeuf et l'extrait de vanille, et on mélange à la spatule. On incorpore enfin les pépites de chocolat. Et on met au frais pour 2 heures.

On préchauffe le four à 180°C. On récupère la pâte et on en prélève des portions avec une grosse cuillère. On les dépose sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé. On espace car les biscuits s’étalent pendant la cuisson. Puis on enfourne pour 10 minutes. À la sortie du four, les biscuits sont encore bien mous, mais en refroidissants, ils deviennent plus fermes.

Après cuisson, on laisse refroidir les biscuits sur une grille. Quand ils sont froids, on fait fondre le chocolat blanc. On le place dans un cornet et on en dépose un peu sur chaque biscuit. On les dépose sur une feuille de rhodoïd le temps que le chocolat cristallise. Ensuite on les place dans une boîte métallique pour les conserver (l’idéal pour qu’ils ne ramollissent pas comme ils le feraient dans une boîte en plastique).

C'est terriblement moelleux à l'intérieur... ultra cheewy comme j'aime. Ils accompagnent parfaitement un thé à la menthe. Ils sont un peu sucré comme on peut s'y attendre, mais pas tant que ça finalement. Mais c'est sûr qu'à moins d'une grosse fringuale, vous ne liquiderez pas les 14 dans l'heure qui suit ! ^-^

DSC_0132-2

Maintenant, à vous de jouer !

Inspiration : Élo dans la farine

Posté par Pour ta pomme à 07:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

08 juin 2016

..Amaretti aux écorces d'orange confite et chocolat (selon la recette de J. Andrieu et P. Hermé) (sans gluten)..

Cette recette de Julie Andrieu et Pierre Hermé était sur ma to-do list depuis un moment déjà, mais je n’avais pas encore trouvé l’occasion de la faire (faut dire que c’est difficile de trouver le temps de réaliser tout ce qui est sur ma to-do list qui finalement n’a rien d’une to-do list… c’est une véritable encyclopédie tellement elle est longue… longue… longue… Quand j’ouvre le fichier avec tous les liens… j’ai un peu l’impression d’être dans un de ces films où l’on s’apprête à signer un contrat avec le diable. Vous savez quand celui-ci arrive avec le fameux contrat pour vous le lire, et que ce contrat est un parchemin qu’il déroule pour vous endormir tant il est long long long…). Là, c’est fait ! Une ligne de moins sur ma liste (bon, je vous dis que ce même jour, j’ai ajouté 5 nouvelles recettes à tester… ^-^)… et après on me demande pourquoi je ne refais pas les mêmes recettes… mais une vie ne suffit déjà pas pour tester tout ce qui me fait envie !

J’ai suivi la recette presque à la lettre… en même temps, je me suis dit qu’on pouvait quand même faire confiance à Pierre Hermé… ^-^ J’ai juste ajouté un peu de gourmandise avec des écorces d’orange confite (j’adore l’association avec l’amande) et un peu de chocolat… juste un peu… parce qu’on dirait pas comme ça mais c’est toujours période de disette gourmande (oui, c’est le nom de mon régime ! ^-^) à la maison !

DSC_0047-4

Pour 24 amaretti :

  • sucre : 180 g
  • poudre d’amandes : 200 g
  • blancs d’œuf : 2
  • amaretto : 2 cuillères à café
  • écorces d’orange confite : 40 g
  • chocolat noir à 70% : 100 g

On commence par placer dans le mixeur le sucre et la poudre d’amande. On mixe bien et on ajoute ensuite les blancs d’œuf et l’amaretto. On mixe à nouveau pour obtenir une pâte d’amande assez collante. On incorpore ensuite à la spatule les écorces d’orange hachées finement.

On place le tout au frais pour 2 heures.

Une fois le temps de repos passé, on préchauffe le four à 180°C.

À l’aide d’une cuillère, on prélève de la pâte. On façonne ensuite des boulettes avec le plat de la main (plus pratique à réaliser si on humidifie légèrement les mains). On dépose sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé. On espace car les amaretti s’étalent un peu pendant la cuisson. Puis on enfourne pour 15 min.

Après cuisson, on laisse refroidir les biscuits sur une grille. Quand ils sont froids, on fait fondre le chocolat, et on trempe la moitié des biscuits dedans. On les dépose sur une feuille de rhodoïd le temps que le chocolat cristallise. Ensuite on les place dans une boîte métallique pour les conserver (l’idéal pour qu’ils ne ramollissent pas comme ils le feraient dans une boîte en plastique).

DSC_0066-4

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Confidences sucrées de Julie Andrieu et Pierre Hermé

21 février 2015

..Biscuits à la pâte d'amande et au limoncello..

Pour une réunion de travail avec les collègues de mon département, j'étais décidée à apporter quelques douceurs pour nous remonter un peu. Si vous voyiez le temps qu'il fait à Montréal, vous comprendrez que ça mérite une petite récompense d'avoir eu le courage de se lever aux aurores ! ^-^ J'avais repéré il y a quelques jours cette recette chez Edda. L'occasion était rêvée de passer du virtuel au réel. Et je pense que j'ai eu raison si j'en crois les commentaires divers reçus... Perso, je peux vous dire que j'ai adoré. Dans la recette originale, Ebba utilise de l'eau de fleur d'oranger. Je l'ai substituée par du limoncello, et l'association limoncello et amande... ben ça fonctionne très bien, croyez-moi !

DSC_0103b

Pour 36 biscuits :

  • poudre d'amandes : 200 g
  • sucre : 150 g
  • blancs d'œuf : 2
  • vanille en poudre : 0,5 cuillère à café
  • limoncello : 4 cuillères à soupe
  • amandes entières grillées à sec : 18

On commence par préchauffer le four à 160°C.

Dans un récipient, on mélange la poudre d'amandes avec la vanille et le sucre. Puis on incorpore les blancs d'œuf. On travaille bien le tout pour obtenir une pâte bien homogène. On ajoute le limoncello progressivement pour pouvoir vérifier la texture qui doit être très souple mais pas liquide.

On place la pâte dans une poche munie d’une douille fleur pour moi (de 1 cm environ). On dresse les biscuits sur deux plaques de pâtisserie recouverte de papier sulfurisé. On enfonce au centre une demi-amande.

On enfourne pour 15 min, jusqu’à ce que les biscuits commencent à bien colorer. A la sortie du four, un pose les biscuits sur une grille pour les laisser refroidir avant de les placer dans une boîte en fer.

Ils sont terribles : croquants à l'extérieur et molleux à l'intérieur, et le petit goût de limoncello ajoute un petit plus vraiment agréable. Ils se conservent en plus parfaitement dans une boîte en métal. Alors lancez-vous !

DSC_0062b

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Un déjeuner de soleil

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


09 décembre 2013

..Financiers (sans gluten) aux amandes et canneberges..

Hé !!!! Aujourd'hui, c'est l'anniversaire d'une fille super super super chouette que j'adore et qui me manque terriblement !!! Je sais qu'elle se reconnaîtra et je lui dis déjà que j'aimerais bien être avec elle pour fêter ça. Et que ces petits financiers, ils auraient pu être pour elle si on habitait pas si loin l'une de l'autre. Snif... En tous cas, j'ai hâte de vite te voir Miss V. et je te fais plein de bisous (Mr Pomme aussi d'ailleurs !!!!) !!!

. ... . ... . ... . ... . ... .

C'est bientôt Noël et je suis sûre que comme moi, vous avez déjà envie de petits gâteaux qui sentent bons les fêtes... Ceux qu'on concoctent en pensant aux personnes qu'on aime et à qui on va les offrir. Ceux qu'on aime recevoir également et grignotter autour d'un très bon thé en papotant au chaud pendant que la neige tombe... Si on est très sucré à la maison (ok, "je" suis très sucré...), ça ne fait pas longtemps que je me suis mise aux biscuits et petits gâteaux... Deux ans tout au plus... et encore. Faut dire que j'avais un sacré a priori dû aux fameuses boîtes en fer remplies de biscuits en carton et au faux goût de chocolat que l'on nous sert à toutes les sauces pendant les fêtes de fin d'année... Mais j'ai changé d'avis depuis, et j'ai découvert qu'il n'y avait pas que les congolais dans la vie, seuls petits gâteaux qui avaient avant ma faveur... Il y a par exemple les financiers... Ah les financiers !!! Vous aussi vous aimez ça, hein ! Et d'ailleurs vous avez certainement déjà votre recette fétiche parmi les centaines qui fleurissent sur le net. Et du coup, vous vous demandez quel est l'intérêt de vous présenter cette recette... et bien déjà pour le plaisir ! Ensuite parce que vous n'aviez peut-être pas eu l'idée d'y mettre dedans des canneberges et que c'est une association topissime ! Egalement parce qu'ils sont sans gluten, et oui... Auddi pour que j'ai la possibilité de retrouver facilement ma recette quand j'en aurais envie ! Et enfin pour vous donner envie de vite courir dans votre cuisine pour en refaire encore et encore ! ^-^

Financiers_2b

Pour 16 petits financiers :

  • blancs d'oeuf : 3
  • beurre : 60 g
  • amandes en poudre : 60 g
  • sucre glace : 70 g
  • farine de riz : 20 g
  • fécule de maïs : 10 g
  • jus d'un demi citron
  • amandes effilées
  • canneberges fraîches

On préchauffe le four à 210°C.

On commence par faire chauffer le beurre jusqu'à obtenir un beurre noisette bien coloré. On réserve.

On mélange tous les ingrédients secs ensemble, soit la farine de riz, la fécule, le sucre et la poudre d'amandes. On ajoute les blancs d'oeuf légèrement battus à la fourchette. On mélange bien, puis on incorpore le jus de citron et on mélange à nouveau pour obtenir une pâte bien homogène, puis on ajoute le beurre-noisette.

On remplit des petits moules à financiers (sans les beurrer pour moi puisqu'ils sont en silicone). On dépose sur certains quelques amandes effilées et sur d'autres des tranches de canneberges fraîches. Et on enfourne 12 minutes, jusqu'à ce que les financiers soient bien dorés.

On laisse refroidir sur une grille avant de les déguster.

Les financiers ont ce petit truc magique qui fait qu'ils sont croquants à l'extérieur et moelleux à l'intérieur... Si jamais vous ne les aviez pas tous mangé dans la journée, vous pouvez les conserver dans une boîte métallique que vous aurez tapissé de papier ménage et dans laquelle vous auriez mis un sucre pour absorber l'humidité. Si jamais ils devenaient quand même tout ramollo... Pas de panique, vous les laissez quelques heures à l'air libre, et ils perdront leur humidité, mais resteront tout moelleux dedans...

Financiers_1b

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

25 octobre 2013

..Zébrés au beurre de cacahuètes et chocolat..

Il y a quelques semaines, c'était l'anniversaire d'une collègue pour laquelle j'ai beaucoup d'affection. Je m'étais donc dit que j'allais lui offrir un petit quelque chose pour l'occasion, et j'avais en tête de lui faire des biscuits. Je me suis rappelée d'une recette que j'avais vu il y a quelques temps (le 12 février 2011... ça nous rajeunit pas... et je suis toujours impressionnée de voir la mémoire que je peux avoir quand il est question de sucré !), et que j'avais eu très envie de tester sans en avoir l'occasion. Il s'agissait de sablés zébrés vu chez Manue, qu'elle avait elle-même repérés sur ce blog... une vraie ronde gourmande ! J'ai à peine modifié la recette (je l'ai surtout allégée en sucre) et j'ai accentué le look zébré par le pliage. En tous cas, je suis très contente du résultat : regardez plutôt !

DSC_0903c

Pour 6 douzaines de petits zébrés :

Pour la pâte au beurre de cacahuètes:

  • beurre mou : 120 g
  • beurre de cacahuètes : 50 g
  • oeuf : 1
  • farine : 200 g
  • poudre à lever : 0,25 cuillère à café
  • sucre : 90 g
  • sel : 2 pincées

Pour la pâte au chocolat :

  • beurre mou : 120 g
  • chocolat noir à 70% : 30 g
  • oeuf : 1
  • farine : 150 g
  • cacao : 35 g
  • poudre à lever : 0,25 cuillère à café
  • sucre : 80 g
  • sel : 2 pincées

1- Préparation de la pâte au beurre de cacahuètes :

On commence par mélanger au batteur le beurre avec le sucre et le beurre de cacahuètes jusqu'à obtenir quelque chose de lisse et onctueux. On ajoute l'oeuf et le sel, on mélange.

On change alors le fouet contre la feuille si on travaille au robot, ou on se dote d'une cuillère en bois si on travaille à la maison, et on incorpore la farine et la levure (tamisées ensemble préalablement). On doit obtenir une boule de pâte assez souple.

On filme bien et on place au frais pour 2 heures.

2- Préparation de la pâte au chocolat :

On commence par faire fondre le chocolat. On mélange au batteur le beurre avec le sucre et le chocolat fondu jusqu'à obtenir quelque chose de lisse et onctueux. On ajoute l'oeuf et le sel, on mélange.

On change alors le fouet contre la feuille si on travaille au robot, ou on se dote d'une cuillère en bois si on travaille à la maison, et on incorpore la farine, le cacao et la levure (tamisés ensemble préalablement). On doit obtenir une boule de pâte assez souple.

On filme bien et on place au frais pour 2 heures.

3- Façonnage et cuisson des zébrés :

On récupère les pâtes que l'on étale entre deux feuilles de papier parchemin, en deux rectangles assez fins (4-5 mm d'épaisseur) aux dimensions équivalentes. Il ne faut pas hésiter à fariner si besoin parce que la pâte est fragile sinon.

On place les deux rectangles l'un sur l'autre. On appuie légèrement avec le rouleau pour bien les souder. Puis on commence le pliage. Pour obtenir les zébrures, j'ai simplement plié la pâte en deux, donné un petit coup de rouleau pour souder, puis encore en deux, un coup de rouleau, encore en deux, etc. jusqu'à obtenir un rectangle de 3 cm de haut environ et de 18 cm sur 16 cm environ. J'ai ensuite découpé ce rectangle en 4 pour obtenir 4 portions de 18 cm par 4 cm. Personnellement, je voulais leur laisser cette forme rectangulaire, mais si vous voulez des zébrés ronds, il suffit de rouler chaque portions pour arrondir les angles et obtenir des boudins.

On place la pâte au congélateur pour 1 heure.

Une fois ce temps écoulé, on préchauffe le four à 160°C.

On récupère la pâte que l'on découpe en tranche de 5 cm environ. De cette manière, j'ai obtenu 18 zébrés dans chaque portion. On les dépose sur une plaque recouverte de papier parchemin. Et on fait cuire pour 12 minutes environ, c'est-à-dire jusqu'à ce que les bords commencent à colorer.

On laisse refroidir légèrement avant de les transfèrer sur une grille. Et quand ils sont complétement refroidis, on les conserve dans une boîte métallique. Et voilà ! Un petit thé maintenant ?!

DSC_0881b

Maintenant, à vous de jouer !

Source : la popotte de Manue

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

19 août 2013

..Quand je copycat les bichoco... c'est bon !..

Les bichoco, c'est vraiment le biscuit de l'enfance pour moi, même si je n'en mangeais pas quand j'étais petite. Je suis bien tentée de faire passer mes parents pour des parents indignes qui ne permettaient même pas à la douce et gentille petite fille que j'étais le moindre biscuit (maman si tu me lis... je t'aime ! ^-^)... mais en réalité, c'est juste que j'aimais pas trop ça (et mes parents étaient parfaits ! Me laissant à loisir me gaver de nutella... ah, la belle époque où on croyait vraiment qu'une belle tartine de nutella c'était l'équivalent d'un bon verre de lait). Je n'aime toujours pas vraiment ces biscuits dans leur version industrielle, mais la version maison, alors là, je dis Oui Oui OUI !!!

P1790915

Pour un bon petit paquet (j'ai vraiment pas regardé combien j'en ai fait) :

Pour les biscuits :

  • 240 g de farine
  • 90 g de sucre glace
  • 15 g d'amandes en poudre
  • 2 g de sel
  • 120 g de beurre pommade
  • 1 oeuf

Pour la ganache :

  • 300 g de chocolat noir
  • 300 g de crème liquide
  • 1 cuillère à soupe de miel

1- Préparation de la pâte à biscuit :

On commence par travailler le beurre en pommade. On ajoute le sel, le sucre, la poudre d'amandes, l'oeuf et 60 g de farine, et on mélange jusqu'à ce que le tout soit bien homogène. Puis on incorpore le restant de farine sans trop travailler la pâte.

On étale la pâte sur 4 mm environ entre deux feuilles de papier sulfurisé, et on place au frigo pour 1 bonne heure.

2- Préparation de la ganache :

Pendant que la pâte repose au frais, on hache le chocolat. On fait chauffer la crème jusqu'à ce qu'elle bout. Puis on la verse en trois fois sur le chocolat, en faisant bien attention de bien incoporer la crème entre chaque ajout. On ajoute enfin le miel. On réserve au frais.

3- Préparation des biscuits :

Une fois le temps de repos passé pour la pâte, on préchauffe le four à 160°C. On récupère la pâte et on découpe des cercles de 6 cm environ. On les dépose sur une plaque allant au four et on enfourne pour une dizaine de minutes.

Une fois cuits, on les laisse refroidir un peu avant de les placer sur une grille.

On récupère la ganache qui doit avoir commencé à prendre, on garnit généreusement un biscuit de ganache et on en dépose un autre dessus. On laisse prendre totalement et ensuite... on retombe en enfance !

P1790949

Maintenant, à vous de jouer !

Source pour les biscuits : Encyclopédie du chocolat

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 décembre 2012

..Flocons de neige au chocolat..

Je ne fais pas souvent de petits biscuits type Bredele parce que je préfère les petites choses plus "humide"s (je sais pas si c'est vraiment le bon terme à employer, mais bon, vous comprenez l'idée). Et puis, j'ai tendance à associer les biscuits secs avec ceux que l'on achète dans le commerce (genre la grosse boîte avec tout plein d'assortiments que l'on ressort invariablement pour boire le café en fin de repas), et donc, ça n'aide pas vraiment à apprécier on va dire.

Mais en même temps, en matière de Bredele comme dans tout en cuisine, le fait maison peut vite vous faire changer d'avis. Et je vous promets que je n'échangerai peut-être pas encore un carré de brownie pour un de ces flocons, mais je serai quand même bien frustrée d'avoir à faire ce choix...

Je voulais faire quelque chose pour une amie et collègue québécoise qui soutenait sa thèse aujourd'hui, histoire de participer à l'effort collectif quoi ! Et quand j'ai vu la recette de Flo hier, j'ai su que je tenais exactement ce qu'il me fallait. En plus, ses étoiles au chocolat étaient tirées du livre Les petits gateaux d'Alsace que j'avais déjà eu l'occasion de feuilleter sur les étagères d'une copine, donc ça m'a rappelé des souvenirs.

Ses étoiles sont devenus des flocons, histoire de mettre à profit ce nouvel emporte-pièce acheté il y a quelque jour. J'ai vraiment beaucoup aimé parce qu'ils goûtent vraiment bien le chocolat... Et Mr Pomme ? Ben vu qu'il en a englouti une petite dizaine à quelques minutes d'aller se coucher ("parce que tu comprends, c'est meilleur quand c'est chaud... "), je pense qu'il a adopté la recette lui aussi ! Mais espérons surtout que ça aura plu à l'intéressée... Sinon, désolée pour les photos... elles ont été prises dans l'obscurité la plus totale... vers 16h30 quoi ! ^-^

Flocons au chocolat

Pour 26 flocons (recette légèrement modifiée par rapport à l'originale) :

  • 240 g de farine
  • 110 g de sucre
  • 50 g de chocolat râpé
  • 1 cuillère à café de cacao amer en poudre
  • 0,5 cuillère à café de poudre à lever
  • 80 g de beurre pommade
  • 1 oeuf
  • 2 cuillères à soupe de lait

On mélange ensemble au fouet le sucre et le beurre jusqu'à ce que le tout blanchisse. On ajoute l'oeuf et le cacao.

Si on travaille avec un petit assistant style kitchenfriend, on change le fouet pour la feuille. Sinon, on prend une cuillère en bois. On ajoute le chocolat râpé, puis la moitié de la farine avec la poudre à lever.

On mélange bien. On mouille avec le lait, on verse le reste de farine, puis on travaille jusqu'à obtenir une boule de pâte lisse et pas trop collante.

On étale la pâte sur un plan de travail légèrement fariné sur une épaisseur de 7-8 mm environ. On découpe des formes avec l'emporte-pièce et on place les biscuits sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

On dépose les plaque 10 bonnes minutes à congélateur.

Pendant ce temps, on préchauffe le four à 180°C. On récupère les plaques et on enfourne pour 12 minutes.

On attend que les biscuits durcissent avant de les déposer sur une grille pour qu'ils refroidissent et on conserve le tout dans une boîte en fer.

Ultra simple, ultra rapide et ultra efficace !

Flocons au chocolat-3   Flocons au chocolat-4

Source : Un "Flo" de bonnes choses

Posté par Pour ta pomme à 15:18 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 décembre 2012

..Sablés de P. Conticini..

Voilà une recette de saison, non ? Même si des bons petits sablés, ça se mange n'importe quand, hein. Mais bon, à l'approche des fêtes, ça ne peut que coller pour agrémenter les paniers gourmands. Et là, vu que je suis allée piocher dans la gourmandothéque de Mr Conticini, on peut pas franchement dire qu'on prendrait un risque en les offrant à qui que ce soit ! En plus, c'était l'occasion rêvée d'utiliser ces petits emporte-pièce offerts par ma chère belle-soeur.

P1740372-2

Pour environ 30 sablés :

  • 240 g de farine
  • 80 g de sucre
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • 10 g de poudre à lever
  • 150 g de beurre pommade
  • 1 jaune + sucre glace pour la dorure

On commence par mélanger ensemble le beurre et la cassonade jusqu'à obtenir une pâte bien homogène.

Dans un récipient, on mélange ensemble farine, poudre à lever et sel. Puis on ajoute ce mélange dans le précédent en amalgamant sans trop travailler. On abaisse enseuite la pâte pour obtenir une plaque de 2 cm d'épaisseur et on dépose au frais pour 3 heures de repos.

Une fois ce temps écoulé, on récupère la pâte. On abaisse à nouveau pour obtenir une plaque d'une épaisseur de 8 mm environ. Puis avec un emporte-pièce de la forme que l'on souhaite, on découpe les biscuits que l'on dépose sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, et l'on replace au frais pour 45 minutes.

Une fois ce second temps de repos passé, on préchauffe le four à 160°C. Pendant ce temps, on dore avec le jaune d'oeuf additionné d'un peu de sucre glace. Puis on enfourne pour 15 minutes de cuisson.

Une fois cuits, on laisse les sablés refroidir avant de les manipuler. Et quand ils sont bien froids, on les conserve dans une boîte métallique. Ils se conservent plusieurs jours si jamais vous avez la chance de les garder si longtemps parce que, moi, ils sont partis... comme des petits pains ! Je pense que pour Noël, je vais en faire une version aux zestes de clémentine. J'vous tiendrais au courant du résultats !

P1740389

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Sensations de P. Conticini

Posté par Pour ta pomme à 21:52 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,