01 janvier 2016

..Petites meringues ultra fastoches aux pépites de chocolat pour un retour gourmand..

Belle et heureuse année à toutes et à tous ! 2016... me revoilà ! J'ai décidé de reprendre ma place en cuisine et d'occuper un peu le tout petit espace qui est le mien dans ce monde virtuel. Cela fait tellement longtemps que je n'ai rien posté que je me suis demandée si j'allais même me souvenir de mon mot de passe pour entrer sur la plateforme de canalblog... mais c'est à croire que, comme le vélo, ces choses ne s'oublient pas. Cela fait plusieurs semaines que me trotte dans la tête l'envie de revenir me balader par ici, de recuisiner un peu autrement que "parce qu'on doit bien se nourrir 3 fois par jour"... mais je me demande si je vais avoir le temps de tenir le rythme cette année, même si je sais qu'il n'y a que le rythme qu'on veut bien se donner ^-^... Bref, 2015 a été intense dans tous les sens du terme, et passer du temps en cuisine n'a pas été vraiment possible. Mais l'envie est toujours là, donc me revoilà !

Je démarre tranquillement aujourd'hui avec une petite recette de meringue... je suis sûre que vous avez été nombreuses et nombreux à en réaliser pour les paniers gourmands des fêtes de fin d'année. Ce n'est donc pas une recette révolutionnaire que je vous propose aujourd'hui, mais une petite customisation de ces gourmandises sucrées que j'ai piquée sur Bakingdom... l'ajout d'une petite de chocolat à la base des meringues. Un petit délice ! 

DSC_0021b

Pour une 50ne de meringue :

  • blancs d'oeuf : 70 g
  • sucre  : 100 g
  • pépites de chocolat au lait (mini kisses) : 50
  • crème de tartre : 1 pincée
  • colorant rouge

On préchauffe le four à 90°C.

On commence par monter les blancs en neige avec la crème de tartre. Quand on commence à prendre, mais sont encore mousseux, on ajoute un tiers du sucre. On continue de monter les blancs. On ajoute les deux autres tiers tout en continuant de battre la meringue. Quand la meringue est prête, on ajoute le colorant et on donne un dernier coup de batteur pour bien mélanger la couleur.

On place la meringue dans une poche avec une douille cannelée.

Sur deux plaques de cuisson recouvertes de papier sulfurisé, on place les pépites de chocolat en les espaçant de manière à ce que les meringues ne se touchent pas. On poche sur chaque pépite de chocolat la meringue.

On place au four pour 2 heures 30 (peut-être plus selon le résultat que vous obtenez. Les meringues sont prêtes quand elles sont bien séches et qu'elles sonnent creux). Reste plus qu'à les laisser refroidir et à emballer tout ça pour un joli paquet gourmand !

DSC_0006b

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 07:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,


12 mars 2012

..Beurre à la vanille..

J'avoue, ce n'est pas franchement une recette, mais surtout une astuce pour rendre les pti déj' encore plus gourmands et c'est aussi une belle idée de cadeau gourmand (hein Y ?! ^_^). J'en avais mangé une fois dans un restau au pti déj' et je m'étais dit que c'était trop bon et qu'il fallait vraiment que j'en fasse moi-même parce que pour le coup, c'est pas bien compliqué. Et puis, j'ai zappé, forcément. Jusqu'à ce billet de Pascale Weeks. Forcément, cette fois, je ne pouvais pas ne pas m'y mettre !

Cette fois, j'ai travaillé avec du beurre acheté dans le commerce, mais je pense que la prochaine fois, je ferai le beurre moi-même, ça sera l'occasion depuis le temps que je veux tester !

P1660184

Pour un petit pot :

  • 75 g de très bon beurre breton AOC doux
  • 1/2 gousse de vanille de Madagascar
  • 1 cuillère à café de sucre très fin

On commence par faire bien ramollir le beurre à température ambiante. Quand il est prêt à être travaillé, on fend la vanille en deux et on gratte l'intérieur. On place les graines de vanille et le sucre dans le beurre et on travaille le beurre à la spatule (comme on le ferait pour obtenir un beurre pommade) jusqu'à ce que le sucre et la vanille soit incorporer dans tout le beurre.

On place le beurre dans un petit récipient et voilà ! Au frais ! Il se consomme comme n'importe quel beurre : sur des tartines (penser à bien le sortir avant sinon, il est dur à la sortie du frigo), en cuisine, en pâtisserie...

P1660530

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 février 2012

..Kit à risotto aux morilles séchées et piment oiseau..

Voilà une autre idée de Kdo gourmand et une version salée pour changer un peu. Oui, parce que j'ai un peu tendance à aller spontanément du côté du sucré en matière de gourmandise. Mais là, je suis contente de mon idée. Et pour être sûre de mon coup, petit sacrifice perso : j'ai testé la recette ! Trop dure la vie d'une cuisinière amateur !!!

Sans titre-3

Pour 2-3 personnes :

Pour le kit :

  • 150 g de riz arborio
  • 15 g de morilles séchées à réhydrater
  • 1 piment oiseau
  • 1 cube de bouillon aux épices et à l'huile d'olive
  • 1 cuillère à café de fines herbes
  • poivre

Pour la réalisation du kit :

  • 1 oignon
  • 1 gousse d'ail
  • 2 carottes
  • 1 verre de vin blanc
  • 500 ml d'eau bouillante
  • 45 g de parmesan
  • 1 cuillère à soupe de crème fraîche épaisse
  • huile d'olive

1- Pour préparer le kit :

Rien de plus simple : il suffit de placer dans un sachet le riz, puis les herbes et le poivre. On dépose ensuite les morilles séchées grossièrement découpées, le piment oiseau et le cibe de bouillon.

On referme le sachet et on accompagne d'une jolie étiquette ainsi que d'un guide de préparation.

2- Pour préparer le risotto :

On commence par diluer la tablette dans 500 ml d’eau bouillante.On pèle les carottes et on les découpe en tranches assez fines.

On fait ensuite revenir l'oignon dans de l’huile d’olive. Quand il commence à être bien fondant, on ajoute le contenu du kit et les carottes. On fait cuire 1 min à feu doux jusqu’à ce que le riz devienne translucide.

On verse le verre de vin blanc et laisser évaporer 2 min sans cesser de remuer

On verse un petit verre de bouillon sur l'ensemble et on laisse mijoter à feu doux jusqu'à ce que le liquide soit absorbé. On procède ainsi jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de bouillon.

Quand le riz est cuit, on ajoute hors du feu une cuillère à soupe de crème fraîche et 45 g de parmesan râpé. On remue bien et on rectifie l'assaisonnement si nécessaire en ajoutant un peu de sel.

On sert immédiatement. Et avec un petit sauté de porc à la crème et aux carottes, c'est encore meilleur ! ^_^ Mais là, c'est une autre histoire.

P1660153

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

13 février 2012

..Guimauves fondantes de Ch. Michalak..

Aussi étrange que cela puisse paraître, des cadeaux gourmands vont refaire leur apparition sur mon blog parce que nous avons à nouveau fêter Noël ce week-end ! Et oui, il n'est jamais trop tard pour se retrouver avec ceux qu'on aime. Donc, avec près de deux mois de retard, nous voilà réunis avec toute la famille de Mr Pomme pour faire un Noël post festivités. Je me suis donc remise aux fourneaux et aux ciseaux pour concocter quelques petits cadeaux gourmands à offrir.

Pour ce premier billet, je vous propose une recette que j'ai déjà publiée : les guimauves. Mais comme à l'époque je n'avais pas de thermomètre de cuisson, je n'avais pas suivi à la lettre les préconisations du chef Michalak. Maintenant que je suis un peu mieux équipée, j'ai pu le faire. Et c'est vrai qu'il y a eu une différence avec ma tentative "à peu près" : les guimauves étaient bien plus fondantes.

J'ai testé pour l'occasion de nouveaux parfums : cerise griotte, noix de coco/citron vert (je n'ai mis que le jus et je regrette. Je pense que j'aurais gagné à mettre plutôt les zestes parce que là, on sent surtout l'acidité et pas tellement le bon goût du citron vert) et menthe glaciale (perso, mon préféré ! ^_^).

P1660230

Pour 600 g de guimauves environ :

Pour la base de la guimauve :

  • 250 g de sucre semoule
  • 40 g de sucre glace
  • 40 g de fécule de pomme de terre
  • 90 ml d'eau
  • 40 g de miel liquide
  • 7 feuilles de gélatine
  • 3 blancs d'œuf (soit 90 g)

Pour les aromatiser :

  • 1 cuillère à soupe de sirop de menthe glaciale
  • 1 cuillère à soupe de sirop de cerise griotte
  • 1 cuillère à soupe de sirop de coco
  • 1 cuillère à soupe de jus de citron vert
  • 1 cuillère à soupe de noix de coco râpéé
  • colorant vert et violet

On commence par placer la gélatine dans un bol d'eau froide pour la ramollir.

On place dans une casserole le miel, le sucre semoule et l'eau et l'on fait cuire jusqu'à atteindre 130°C. Dans le même temps, on monte doucement les blancs en neige jusqu'à obtenir des blancs semi-montés, donc pas trop fermes.

Quand le sirop atteint 130°, on place dedans la gelatine, puis on verse le sucre cuit dans les blancs tout en continuant à les battre mais à faible vitesse.

Quand tout le sucre est versé, on monte la vitesse pour refroidir la guimauve. On arrête quand elle est tiède (environ 45°C).

On sépare la guimauve en trois part égale.

Dans le premier tiers, on verse la menthe et une pointe de colorant vert. On mélange bien.

Dans le deuxième tiers, on verse la griotte et une pointe de colorant violet. On mélange bien.

Dans le dernier tiers, on verse la coco (sirop et coco râpée) et le citron vert. On mélange bien.

On mélange ensemble le sucre glace et la fécule. On saupoudre 3 petites plats en verre avec le mélange. On dépose la guimauve dessus et on lisse.

On laisse reposer deux bonnes heures avant de démouler et de découper.

On déposer les morceaux de guimauves dans un saladier avec le reste de mélange sucre/fécule, et on les enrobe bien pour éviter qu'elles ne collent aux doigts.

Et voilà ! C'est prêt !! Ultra rapide et personnalisable, et certainement bien meilleur que les recettes industrielles qui sont loin de fondre dans la bouche comme celles-ci.  Bon, le seul truc c'est qu'elles se conservent moins longtemps : mais comptez quand même une bonne semaine si elles ne sont pas mangées avant ! Espérons que les gourmands à qui c'était destiné ont apprécié...

Moi, j'ai en tête une prochaine version (à part celle aux zestes de citron vert et noix de coco bien sûr) avec des morceaux de fraises séchées que je vais très bientôt tester je pense...

P1660216

Maintenant, à vous de jouer !

Source : C'est du gâteau ! de Christophe Michalak

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

11 janvier 2012

..Cadeaux gourmands 2011 : Sucettes pour chocolat chô (chocolat noir, blanc et tonka)..

Pour cette recette, j'ai repris l'une des recettes proposées par Carole d'Alter Gusto : le chocolat chô au chocolat noir, chocolat blanc et fève tonka. Sauf qu'au lieu de le présenter comme elle, en poudre, j'ai choisi une version sucette parce que cela faisait un moment que cela me trottait dans la tête (depuis 3 ans environ, quand j'ai vu ça dans la vitrine d'une épicerie fine à Toulouse et que j'ai en même tête adoré pour l'originalité et halluciné pour le prix... quelque chose comme 19 euros ! Depuis, je pense qu'avec l'effet de mode les prix ont largement baissé, mais là, sur le moment j'ai trouvé un peu fort de nous faire payer comme ça quelque chose qui au final est on ne peut plus simple à faire !).

Je suis plutôt contente du résultat visuel et gustatif. Bon, là, j'ai eu la bonne idée de faire les photos après avoir tout emballé et du coup, le plastique trouble un peu la vue, mais ça je ne m'en suis vraiment rendue compte qu'après, au moment de choisir les photos... Vous me pardonnez ?! ^-^ Bon, allez, je vais me sacrifier et en refaire un exprès pour moi, pour vous reprendre des photos plus sympas !

P1640745

Pour 2 sucettes :

  • 50 g de chocolat noir à 70%
  • 50 g de chocolat blanc
  • 1/4 fève tonka

On fait fondre ensemble les chocolats au bain-marie doucement. On incorpore ensuite la fève tonka râpée finement.

On verse le tout dans un moule à mini muffin et on plante au milieu une fourchette en bois.

On laisse prendre puis on emballe.

Après, pour l'utiliser rien de plus simple : une tasse de lait très chaud et on laisse la cuillère fondre dedans (on peut même la croquer un peu pendant qu'elle fond dans le lait !). L'association des saveurs est délicieuse. Je sens que je vais vite en refaire pour moi (ben oui, le principe du cadeau gourmand, c'est qu'on en profite pas vraiment et parfois, c'est frustrant !).

P1640756

Miantenant, à vous de jouer !

Source : Alter Gusto

Posté par Pour ta pomme à 09:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,


09 janvier 2012

..Cadeaux gourmands 2011 : Sels arômatisés : coco-curry ou paprika-herbes de Provence..

Il y a deux ans, j'avais mis dans mes paniers gourmands un sel aux écorces de citron parfait pour accompagner les poissons. Cette année, j'ai trouvé inspiration chez Guylaine avec deux versions : curry-coco toujours, un sel qui accompagne idéalement les poissons et viandes blanches, et paprika (version que j'ai adaptée en l'associant avec des herbes de Provence uniquement parce qu'on adore ça !) qui se marie avec presque tout si j'en crois l'utilisation qu'en fait Mr Pomme !

J'en ai profité pour utiliser les sachets transparents que j'avais acheté cet été en vu des cadeaux gourmands. Une petite touche de masking-tape et voilà un sel digne de ceux que l'on trouve dans certaines épiceries fines ! Que demander de mieux ?!

 P1640796

Pour le sel coco-curry :

  • 200 g de sel marin bio
  • 30 g de noix de coco râpée
  • 1 grosse cuillère à café de curry en poudre

On commence par faire griller la noix de coco quelques minutes au four. Puis on réserve.

Pendant ce temps, on mélange ensemble le sel et le curry. On passe rapidement le mélange au mixeur (quelques coups seulement sinon vous allez tout réduire en poudre) pour réduire un peu la taille des grains de sel (ça, c'est très personnel, c'est parce que Mr Pomme et moi, on aime pas trop quand les grains de sel croque sous la dent).

Quand la coco a refroidi, on la mélange avec le sel au curry.

Pour le sel paprika-herbes de Provence :

  • 200 g de sel marin bio
  • 1 grosse cuillère à café de paprika
  • 1 cuillère à soupe d'herbes de Provence

Comme précédemment, on mélange ensemble le sel et le parpika et on passe rapidement au mixeur pour réduire la taille des grains de sel.

On ajoute ensuite les herbes de Provence et on mélange bien.

Rien de bien sorcier donc, mais c'est franchement astucieux. Et je dois dire que j'ai quelques idées en tête qui ne vont pas tarder à prendre forme pour varier les plaisirs salés !

P1640790   P1640791

Maintenant à vous de jouer !

Source : Cuisine Guylaine

Posté par Pour ta pomme à 09:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

08 janvier 2012

..Cadeaux gourmands 2011 : Pâtes de fruits à l'orange (à l'agar agar)..

Je n'avais encore jamais fait de pâtes de fruits. Faut dire qu'à la base, c'est pas trop mon truc : beaucoup trop sucré en général ! Mais cette année, j'ai eu envie de tenter et je me suis dit que j'allais utiliser de l'agar agar pour pouvoir réduire la quantité de sucre. Autant dire que j'ai adoré : le goût du fruit est très présent et on retrouve même la petite acidité bien agréable de l'orange. Par contre, comme l'agar agar fait ressortir l'eau des pâtes de fruit au bout de quelques jours, cette recette n'est peut-être pas la mieux adaptée pour des cadeaux gourmands, à moins de les offrir très rapidement et de bien préciser qu'elles doivent être mangées assez vite. Du coup, je pense que je vais rapidement expérimenter une recette plus classique pour permettre une bien meilleure conservation. Mais pour se régaler tranquillou, elles sont parfaites !

P1640882

Pour une 30ne de petites pâtes de fruits :

  • 180 g de jus d'orange frais
  • 120 g de sucre
  • 2 cuillères à soupe de jus de citron
  • 1 cuillère à café d'agar agar
  • sucre cristallisé pour l'enrobage

On commence par faire chauffer ensemble le jus d'orange et le sucre. On ajoute ensuite l'agar agar en mélangeant bien. On porte à ébullition et on laisse bouillir 1 minute sans cesser de remuer.

Hors du feu, on ajoute le citron. On place dans des petites empruntes et on laisse prendre plusieurs heures.

On démoule ensuite les pâtes de fruits et on les laisse sécher sur une assiette dans une pièce non humide et plutôt tempérée pendant 1 jour en les retournant de temps en temps.

On les dépose ensuite dans une assiette dans laquelle on a placé le sucre cristallisé et on les enrobe bien. On mange ou on offre rapidement.

P1640894

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 09:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

07 janvier 2012

..Cadeaux gourmands 2011 : Picodons bollywoodiens..

Madame TalonHautCacao est une source d'inspiration inépuisable tant son blog regorge de gourmandises diverses et variées, en salé comme en sucré. Et si c'est souvent le sucré qui attire mon oeil (et surtout mon estomac), cette fois, c'est une recette salée qui a fait chavirer mes papilles... enfin surtout celles de mon père (j'espère !) puisque la recette a été dans le panier gourmand familial. Il était prévu, depuis un moment, que je fasse des chèvres marinés pour offrir à noël. Assez naturellement, j'avais dans l'idée de faire une marinade à base d'huile d'olive bien sûr, mais aussi de tomates confites, d'ail et de basilic. Délicieux mais plutôt classique. Alors quand j'ai vu cette recette de fromages de chèvre mariné à l'indienne, je me suis dit qu'une touche de bollywood ne pourrait pas faire de mal, bien au contraire.

P1640657-2

Pour un pot de deux fromages :

  • 2 picodons pas trop secs
  • huile d'olive
  • 1 cuillère à soupe de garam massala
  • 2 feuilles de laurier
  • 2 petits piments oiseaux séchés

On commence par stériliser le pot en l'ébouillantant et en le laissant sécher, retourné, sur un torchon propre.

On fait des trous dans les fromages avec un petit pic. On les roule ensuite dans le garam massala et on réserve ce qu'il reste pour la marinade.

On dépose dans le pot, le laurier, les piments et le restant d'épices. On pose les fromages dessus et on recouvre entièrement avec l'huile d'olive. On referme et on oublie au frais pour au minimum 15 jours (et jusqu'à 1 mois si l'on veut).

Quand les picodons auront bien mariné, ils se mangent avec une belle salade verte ou sur une tartine de pain grillée. Il faut juste penser à les sortir environ 30 minutes avant de les manger pour qu'ils reviennent à température.

P1640667-2

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Talons hauts et cacao

Posté par Pour ta pomme à 09:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

06 janvier 2012

..Cadeaux gourmands 2011 : Hot decadent fudge sauce au Cointreau..

Dès sa publication, cette recette a été tout de suite dans ma liste des cadeaux gourmands de Noël ! Faut dire qu'entre le titre et la photo, y'a de quoi donner envie ! J'adore le blog de Khala et une fois de plus, j'ai eu raison de lui faire confiance. Cette recette est une tuerie, d'une simplicité enfantine qui plus est. Mr Pomme qui avait dû se contenter la première fois des restes sur la cuillère, a depuis été comblé avec un énorme pot pour lui tout seul (bon, j'y pioche un peu dedans quand même !)... accompagnement parfait pour les pancakes du matin... gourmandise quand tu nous tiens !!!

P1640713

Pour 2 pots de 200-220 g :

  • 190 g de lait concentré non sucré
  • 200 g de chocolat noir corsé
  • 30 g de sucre
  • 1/2 cuillère à café de beurre
  • 1 cuillère à café de Cointreau

On commence par faire chauffer à feu doux le lait avec le chocolat et le sucre. On mélange bien le tout jusqu'à obtenir une texture bien onctueuse.

On sort la casserole du feu et on ajoute le beurre et le Cointreau. On incorpore bien et on laisse un peu refroidir.

On verse dans des pots ébouillantés pour les stériliser. On laisse complétement refroidir avant de placer au frais où la sauce se conserve 4 semaines.

Pour l'utiliser, il suffit de la faire réchauffer.

Elle nappe idéalement les pancakes, les gaufres, les glaces et même les pommes au four ! Elle se mange presque à la cuillère même, mais c'est franchement pas raisonnable ! Elle est parfaite quoi !

P1640726

Maintenant, à vous de jouer !

05 janvier 2012

..Cadeaux gourmands 2011 : Caramel liquide..

Ca, c'est exactement le genre de choses qui m'a toujours fait peur : le caramel ! Mais cette année, je me suis lancée et je commence à apprivoiser la bête. Autant vous dire que pour cette première réalisation, j'ai pas quitté mes fourneaux durant les 15-20 minutes de cuisson nécessaires. Est-ce que c'est trop clair ?!? Assez brun cette fois ?!!? Un peu dur de savoir quand il est prêt. Trop foncé, il est amer, trop clair, il n'a pas le goût du caramel mais juste du sucre. Mais j'ai fini par y arriver. Une jolie couleur bien ambrée et bien liquide comme il faut. Voilà de quoi accompagner les pancakes du kit que je vous ai présenté il y a quelques jours !

P1640770

Pour 600 ml de caramel liquide environ :

  • 500 g de sucre
  • 125 ml + 250 ml d'eau
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre

On commence par placer dans une casserole à fond épais le sucre, le vinaigre et les 125 ml d'eau. Surtout on ne touche à rien : on laisse fondre à feu doux et bouillir tranquillement.

On fait bouillir les 250 ml d'eau restante.

Quand le caramel est roux (ça peut être assez long pour arriver à coloration. Faut donc rester patient et ne pas chercher à accélerer les choses en prenant une spatule pour remuer), on ajoute doucement l'eau bouillante en faisant très attention aux projections (toujours sans remuer). On prolonge la cuisson une minute et on stoppe.

On laisse refroidir avant de transvaser dans des récipients pour les conserver. On peut garder ce caramel près d'un an dans un placard (surtout pas au frigo où il se cristalliserait !). La prochaine fois, je pense que je mettrais une gousse de vanille dedans pour arômatiser. Ca peut être sympa j'imagine.

P1640777

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 09:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,