03 février 2015

..Flan au chocolat et au rhum vanillé (sans gluten)..

Alors que je faisais le message dans ma boîte mail, je suis tombée sur cette recette de Michèle publiée en août et à côté de laquelle j'étais passée... Mais je me suis vite rattrappée car à peine j'avais pris connaissance de la recette que j'étais déjà aux fourneaux. J'ai juste adapté le tout pour en faire une version sans gluten, ce qui n'était pas trop difficile, il faut le reconnaître. Puis j'ai un peu corsé l'ensemble en augmentant la quantité de chocolat et en ajoutant du rhum vanillé (en fait c'est de l'extrait de vanille maison, mais c'est surtout du rhum dans lequel on fait macérer de la vanille...)... Je suis vraiment incorrigible ! 

DSC_0047b

Pour 8 personnes :

  • chocolat à 53 % : 150 g
  • chocolat à 71% : 150 g
  • rhum vanillé : 2 cuillères à soupe
  • lait entier : 400 g
  • crème liquide entière : 150 g
  • oeufs : 4
  • sucre : 50 g
  • fécule de maïs : 40 g

On commence par préchauffer le four à 180°C.

On verse dans une casserole le lait et la crème, avec le chocolat, et l'on met le tout à chauffer à feu doux, en prenant soin de bien remuer régulièrement pour que le chocolat n'attache pas.

Pendant ce temps, on bat les oeufs avec le sucre, sans les faire mousser. On ajoute ensuite la fécule puis le rhum, en mélangeant bien.

Quand le lait est bien chaud, on le verse progressivement dans le mélange précédent en remuant bien pour obtenir un appareil homogéne. Puis on verse dans un moule (pour moi un moule carré de 20 cm par 20 cm). On enfourne pour 25 minutes.

On laisse entièrement refroidir à température ambiante avant de placer au frais pour toute une nuit. Le lendemain, on démoule et on découpe. Mais surtout on se régale !

DSC_0056b

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Croquant Fondant Gourmand

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


28 janvier 2015

..Petits cumulus fourrés au chocolat (sans gluten)..

Envie de douceur et de légèreté ? Vous êtes au bon endroit ! Ces petites bouchées sont légères et contonneuses, aériennes et vaporeuses... de vrais petits nuages de gourmandise. Si légères, que pour être sûre qu'elles ne s'envolent pas, je les ai lestées avec une pastille de chocolat bien noir... Alors on se laisse tenter ?!

DSC_0737b

Pour 24 bouchées :

  • sucre : 150 g
  • farine de coco : 30 g
  • fécule de tapioca : 15 g
  • farine de pommes de terre : 22 g
  • gomme de guar : 0,5 cuillère à café
  • sel : 1 pincée
  • blancs d'oeuf : 6
  • crème de tartre : 0,75 cuillère à café
  • extrait de vanille liquide : 1 cuillère à café
  • pastilles de chocolat à 70% : 24

On commence par beurrer les empruntes d'un moule à mini muffins.

On préchauffe le four à 180°C.

On mélange bien ensemble 60 g de sucre avec la farine de coco, de pommes de terre et la fécule de tapioca, ainsi que la gomme de guar et le sel.

On bat ensuite les blancs jusqu'à ce qu'ils deviennent mousseux. On ajoute alors la crème de tartre et on bat à nouveau 1 à 2 minutes. On augmente la vitesse du batteur. On ajoute la vanille, puis on incorpore progressivement le sucre restant. On bat jusqu'à obtenir une meringue bien ferme dans laquelle se forme facilement un bec d'oiseau avec le fouet.

On incorpore alors délicatement le mélange des farines dans les blancs d'oeuf avec une maryse, en soulevant doucement la masse.

On garnit les empruntes avec la préparation. On enfonce dans chaque emprunte une pastille de chocolat en faisant bien attention qu'elle soit totalement recouverte de préparation. Puis on place au four pour 20 minutes. Quand les bouchées sont bien dorées, on stoppe le four. On laisse bien refroidir avant de démouler, puis on dépose sur une grille.

Les bouchées se conservent parfaitement dans une boîte métallique... enfin, si vous avez la chance d'en conserver parce que ça part vite vite vite... pas besoin de se concentrer intensément dessus pour cela (c'était un de mes jeux quand j'étais petite, je regardais fixement les nuages, je me concentrais dessus et j'avais le sentiment qu'en faisant ça, j'arrivais à les faire disparaître... ^-^)... tiens d'ailleurs, on dirait bien qu'une main gourmande s'est fait prendre sur le vif ! 

DSC_0799b

Maintenant, à vous de jouer !

Inspiration : Recreating hapiness

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

26 janvier 2015

..Fondant au chocolat, praliné, rhum et noix de pécan (sans gluten)..

Cela faisait longtemps que je n'avais pas fait un vrai fondant au chocolat. Je parle du fondant hyper culpabilisant avec plein de beurre et sans tentative de substitution pour essayer au moins de se donner bonne conscience. Mais je vous le disais il y a quelques jours, la tendance est à la gourmandise simple chez les Pommes en ce moment. Les desserts de l'enfance qui éveillent en nous de chaleureux souvenirs gourmands sont à l'honneur. Comment passer alors à côté d'un bon fondant au chocolat ? Impossible croyez-moi, alors pas la peine de perdre de temps en cherchant à résister ! Autant se mettre tout de suite aux fourneaux !

DSC_0369b

Pour 8-12 portions :

  • chocolat noir : 200 g
  • sucre : 150 g
  • beurre : 90 g
  • pâte de praliné : 50 g
  • œufs : 5
  • fécule de maïs : 1 cuillère à soupe
  • rhum : 30 g
  • noix de pécan grossièrement concassées

On commence par préchauffer le four à 190°C.

On fait fondre ensemble le chocolat et le beurre coupés en petits morceaux au bain-marie. Quand c'est bien lisse, on sort du feu, puis on incorpore dedans la pâte de praliné puis le sucre. On ajoute ensuite les œufs, l'un après l'autre, en mélangeant bien entre chaque ajout pour que les oeuf soient totalement amalgamés à la préparation. On ajoute enfin la fécule de maïs puis le rhum.

On verse dans un moule chemisé avec du papier sulfurisé, puis on dépose sur la pâte les noix de pécan concassées. On place au four chaud pour 22 minutes de cuisson environ. A la sortie du four, le gâteau doit être pas totalement cuit au centre. On le place alors immédiatement dans un bain d'eau glacée pour stopper rapidement la cuisson et permettre à la croûte légèrement croquante de se former. Le plus dur sera d'attendre le lendemain pour le manger parce que la patience ici fait partie intégrante de la recette pour profiter au maximum du plaisir de ce fondant !

DSC_0328b

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

08 décembre 2014

..Cookies au beurre d'amandes (sans gluten)..

Il y a des moments où on a beau être dimanche soir, il a beau être 19h30, faire nuit noire et être plus l’heure de dîner qu’autre chose (à moins que ça ne soit justement parce qu’on est dimanche soir, qu’il est 19h30 et qu’il fait nuit noire !!!), on a envie de sucré… mais une envie qui ne vous quitte pas, une obsession à laquelle la raison succombe… du sucre… Il paraît que souvent les envies irrépressibles de certains aliments sont en fait une manière subtile pour notre organisme de nous faire comprendre que nous avons des carences alimentaires, qu’il faut lui apporter un carburant spécifique pour l’aider à fonctionner… Je trouve cette idée vraiment intéressante… une envie de chocolat… c’est parce que mon corps a besoin de magnésium… une envie de panna cotta, c’est mon corps qui manque de calcium… et une envie de cookies… ça identifie quel besoin selon vous ? Je me questionne encore je dois dire, mais comme je ne prends aucun risque quand il s’agit de ma santé, je ne vais pas attendre de trouver la réponse pour offrir à mon corps ce dont il a besoin… aux fourneaux !

DSC_0144b

Pour 16 cookies :

  • beurre d’amandes crémeux : 250 g
  • sucre : 100 g
  • œuf : 1
  • extrait de vanille liquide : 1 cuillère à café
  • bicarbonate de soude : 1 cuillère à café
  • sel : 0,25 cuillère à café
  • pépites de chocolat noir à 70% : 80 g

On commence par préchauffer le four à 180°C.

Dans le bol du robot, on bat ensemble le beurre d’amandes et le sucre.

On ajoute ensuite l’œuf, la vanille, le bicarbonate de soude et le sel. On mélange bien jusqu’à obtenir une pâte homogène dans laquelle on incorpore enfin le chocolat.

Avec une grosse cuillère, on prélève des portions de pâte. On les roule pour obtenir de belles boules que l’on place sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier cuisson. Attention à bien les espacer parce que les cookies vont beaucoup s’étaler à la cuisson.

On place au four pour 10 minutes de cuisson. Une fois ce temps passé, on sort les cookies du four et on les laisse refroidir sur la plaque avant de les déposer sur une grille. C’est un peu troublant parce qu’ils semblent à peine cuits à la sortie du four et sont très très fragiles (d’où la nécessité de les laisser refroidir avant de les manipuler). Mais éviter la tentation de les remettre à cuire au risque d’obtenir des blocs de béton à la place de ces délicieux cookies ultra cheewy.

En effet, vous verrez que sous la couche croustillante se cache un cœur ultra moelleux ultra cheewy comme je les aime. Ces cookies sont donc parfaits ! Sans gluten en plus… bon on s’entend qu’on se limite à un ou deux étant donné la quantité un peu flippante de beurre d’amandes… mais bon, suffit de se dire que c’est une matière grasse super bonne pour la santé pour se déculpabiliser un peu… ^-^

DSC_0197b

Maintenant, à vous de jouer !

 Source : Pastry Affair

Posté par Pour ta pomme à 14:38 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15 novembre 2014

..Le Guayaquil de Jean-Paul Hévin..

Attention, danger ! Ce gâteau est une tuerie véritable, mais à réserver aux vrais amateurs de chocolat, ceux qui apprécient son amertume, sa puissance, sa force. C'est un spécial choco-addict. Et personnellement je suis tombée totally in love ! Et je vais le faire et le refaire. Par contre, on n'en mange pas une grosse part avec gourmandise, qu'on se le dise, on le déguste par petite tranche. Mais on aime chaque bouchée et on se damnerait pour que ça dure, ça dure, ça dure... Jean-Paul Hévin dit qu'avec ce gâteau, il voulait créer quelque chose de sensuel, un gâteau avec une sensation et une texture unique, entre mousse et biscuit, peu sucré et léger, tout en subtilité je rajouterais. C'est fait !

Attention, les quantités font peur, mais c'est pour 18 personnes... et si vous manquez de convives, il se congèle merveilleusement bien ! J'ai tout respecté scrupuleusement... bon sauf le sirop, j'ai pas pu m'empêcher de remplacer une partie de l'eau prévue par du rhum vanillé... oui, oui... et puis, je me suis aussi un peu adapatée à ce que j'ai trouvé pour le chocolat (du 71% à la place du 72%, du 99% à la place du 100% et du 60% à la place du 67%)...

DSC_0034-2b

Pour 3 gâteaux de 6 personnes :

Pour le biscuit extra-amer :

  • pâte d'amandes : 250 g
  • sucre semoule : 30 g
  • oeufs : 2 gros (125 g)
  • jaune d'oeuf : 1 (20 g)
  • blancs d'oeuf : 4 (130 g)
  • sucre glace : 135 g
  • beurre fondu : 120 g
  • cacao amer en poudre : 120 g

Pour le sirop :

  • eau : 140 g
  • sucre semoule : 100 g
  • rhum vanillé : 60 g

Pour la mousse au chocolat noir :

  • chocolat noir à 71% : 300 g
  • chocolat noir à 99% : 350 g
  • beurre : 100 g
  • blancs d'oeuf : 19 (610 g)
  • sucre semoule : 200 g

Pour le glaçage :

  • chocolat noir à 60% : 110 g
  • crème fleurette : 100 g
  • cacao amer en poudre pour la déco

1- Préparation du biscuit extra-amer :

On commence par préchauffer le four à 250°C.

On mélange au robot la pâte d'amandes et le sucre semoule. On ajoute un oeuf entier, puis on mélange. On incorpore ensuite le second oeuf et le jaune et on mélange à nouveau. On fouette une dizaine de minute environ jusqu'à obtenir une préparation lisse et homogène. On incorpore ensuite le beurre fondu tièdi, puis le cacao.

On monte les blancs en neige ferme. On leur ajoute le sucre en trois fois en battant doucement pour bien l'incorporer.

On ajoute les blancs d'oeuf à la préparation précédente en mélangeant délicatement avec une spatule. 

Puis on recouvre trois plaques de 20x30 cm avec du papier sulfurisé. On étale un tiers de la préparation sur chaque plaque en un rectangle net. On enfourne 5 minutes.

Après la cuisson, on laisse refroidir tranquillement.

2- Préparation du sirop :

On place dans une casserole l'ensemble des ingrédients. On porte à ébullition et on stoppe.

On laisse refroidir hors du feu.

3- Préparation de la mousse :

On hache les chocolats et on les fait fondre avec le beurre au bain-marie. 

On monte les blancs en neige, en ajoutant progressivement le sucre. On stoppe quand on obtient une meringue bien lisse avec un joli bec.

On incorpore ensuite les blancs en neige délicatement dans le chocolat, avec une spatule. 

4- Montage :

On place au fond d'un cadre de 20x30 cm une première plaque de biscuit que l'on imbibe très généreusement de sirop. On dépose dessus un tiers de la mousse.

On couvre avec le deuxième biscuit qu'on imbibe encore très généreusement. On dépose dessus un tiers de la mousse.

On place dessus le dernier biscuit qu'on imbibe toujours généreusement et on recouvre du restant de mousse. On lisse bien et on place au frais pour 3 heures.

5- Glaçage :

Au bout des trois heures de refroidissement, on fait bouillir la crème. On hache le chocolat que l'on place dans un saladier. On verse dessus la crème en trois fois en prenant soin de bien mélanger à chaque fois pour obtenir le fameux noyau lisse et brillant.

On récupère le gâteau que l'on sort du cadre. On le coupe en trois.

On recouvre chaque gâteau d'une mince couche de glaçage. On replace au frais pour une heure.

Deux heures avant de le manger, on sort le gâteau que l'on saupoudre de cacao amer. On laisse à température ambiante jusqu'au moment de la dégustation. Cette tuerie se découpe en fine tranche et s'accompagne merveilleusement avec une boule de glace ou une crème à la vanille par exemple ! ^-^

DSC_0091-2b

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Fou de pâtisserie n°2

Posté par Pour ta pomme à 22:38 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,


18 septembre 2014

..Mi-cuit au chocolat. Le classique qui séduit à tous les coups !..

Avec le rhythme un peu fou de cette rentrée, les jours passent sans que j'ai le temps d'aller faire un tour sur mon blog et sur les vôtres... pff... Mais comme toujours cela ma manque, alors je profite de quelques minutes pour poster une petite recette ultra rapide à faire, à manger et à publier ! ^_^ Un mi-cuit au chocolat. Rien de bien original c'est vrai, mais avec ce temps tout pourri qui nous a fait passer de l'été à l'hiver en un jour ici à Montréal, un peu de réconfort ne fait pas de mal, croyez-moi !

DSC_0153-2b

Pour deux mi-cuits au chocolat :

  • chocolat : 60 g + 2 carrés pour le coeur
  • oeuf : 1
  • sucre : 20 g
  • fécule de maïs : 15 g
  • beurre : 40 g

On commence par faire fondre le chocolat et le beurre ensemble. On mélange le sucre et l'oeuf en fouettant assez fort pour blanchir l'oeuf. On ajoute ensuite la fécule et le mélange chocolat/beurre.

On verse la préparation dans des moules en silicone ou bien dans des moules à muffin bien beurrés. On enfonce le carré de chocolat au coeur de la préparation. On peut les conserver ainsi au frais jusqu'au moment de la cuisson.

Pour la cuisson, c'est facile. On fait chauffer le four à 200°C, et quand il est chaud, on enfourne les mi-cuits pour 10 minutes.

A la sortie du four, on démoule aussitôt déliquatement. Et on sert avec ce qui fait plaisir : ici, des cerises confites maison (va falloir que je vous propose la recette un de ces jours d'ailleurs), une chantilly au praliné, un peu de crème anglaise et du pralin bien croquant ! Y'a pas à dire, c'est simple, mais d'une efficacité redoutable !

DSC_0186-2 (2)c

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 02:03 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

03 septembre 2014

..Tartelettes choco-noisettes (sans gluten)..

Je ne sais pas si c'est le manège des écureuils qui courent partout pour planquer leurs réserves pour l'hiver (dont ils auront oublié la cachette le moment voulu !) auquel nous assistons depuis quelques temps, mais en ce moment, je suis obsedée par les noisettes ! Des noisettes, des noisettes, je veux des noisettes ! Et forcément, qui dit "noisette", dit "chocolat"... Logique ! Cette association est toujours gagnante et ça se confirme dans ces tartelettes où l'on retrouve une pâte légèrement sablée aux noisettes, une ganache fondante chocolat-praliné, un coeur praliné à tomber à la renverse, et des brisures de pralin pour un côté croquant... Vous aurez compris que je suis ultra fan et que mon envie de noisettes est comblée. Attention tout de même, c'est à tomber, mais c'est riche. Cette recette est donc à réaliser préférentiellement en petite portion pour profiter pleinement de sa gourmandise. En outre, la ganache n'est pas très compacte alors je doute que cela donne une jolie découpe si vous faites une grande tarte à partager, mais bon, pourquoi pas après tout.

DSC_0473-2b

Pour 18 mini-tartelettes :

Pour la pâte sucrée aux noisettes sans gluten :

  • farine de riz complet : 100 g
  • farine d'avoine : 50 g
  • fécule de maïs : 50 g
  • poudre de noisettes : 50 g
  • beurre : 70 g
  • beurre de noisettes : 50 g
  • oeuf : 1
  • eau froide : 2 cuillères à soupe
  • sel : 1 pincée

Pour la garniture :

  • pâte de praliné : 200 g
  • pralin concassé : 75 g + selon vos goûts pour la déco
  • chocolat praliné : 200 g
  • chocolat noir 70% : 100 g
  • crème liquide : 100 ml
  • lait entier : 100 ml

1- Préparation de la pâte :

C'est très simple. On commence par mélanger toutes les farines avec le sel et la poudre de noisettes. On ajoute le beurre de noisettes et le beurre coupé en morceaux et on sable du bout des doigts pour bien les amalgamer aux farines.

On ajoute ensuite l'oeuf et l'eau, et on pétrit jusqu'à obtenir une pâte homogène. On laisse reposer 30 minutes au frais.

On étale ensuite la pâte sur une plan de travail fariné. Personnellement, je l'étale directement sur une feuille de papier sulfurisé. Puis on découpe des cercles de la taille des petits moules à tarte que l'on chemise avec la pâte.

On place au four pour 15 minutes de cuisson à blanc.

2- Préparation de la garniture :

On commence par mélanger ensemble la pâte de praliné et les 75 g de pralin. On réserve au congélateur le temps de préparer la ganache et que les fonds de pâte cuisent.

On prépare ensuite la ganache praliné-chocolat. Pour cela, on hache le chocolat. On fait chauffer la crème avec le lait, jusqu'à ébullition, puis on les verse sur le chocolat en trois fois en remuant bien jusqu'à ce que tout soit bien lisse. On réserve à température ambiante.

3- Montage des tartelettes :

Quand les fonds sont prêts, on les récupère et on les laisse refroidir quelques minutes.

On récupère le praliné placé au congélateur pour le faire durcir et on prélève une cuillère à café que l'on dépose au centre de chaque tartelette. On recouvre avec la ganache.

On laisse prendre au frais pendant au moins 3 heures, puis avant de servir on saupoudre très généreusement de pralin concassé. Et là, on se dit qu'on est bien content de pas être des petits écureuils et de devoir courir après nos noisettes pour se faire plaisir !!!

DSC_0488-2b

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

27 août 2014

..Cookies parfaits, selon David Lebovitz..

Mercredi, jour des enfants, jour de gourmandise ! C'est donc le jour idéal pour sortir une bonne... délicieuse... monstrueuse recette de cookies. Et je peux le dire sans aucune prétention dans la mesure où la recette vient de quelqu'un d'autre, un quelqu'un d'autre qui m'inspire beaucoup en ce moment : David Lebovitz. Je suis restée fidèle à sa base, mais j'ai changé la garniture. En tous cas, ils ont eu l'effet espéré et ont fait plaisir aux gourmands à qui ils étaient destinés. Opération gourmandise réussie !

DSC_0395b

Pour 26 cookies (de 30 gr... oui, je pèse mes cookies, mais je vais bien) :

  • beurre doux à température : 115 g
  • sel : 0,25 cuillère à café
  • sucre : 100 g
  • sucre roux : 100 g
  • oeuf : 1
  • vanille liquide : 0,5 cuillère à café
  • farine : 180 g
  • bicarbonate de soude : 0,5 cuillère à café
  • pépites de beurre de cacahuètes : 100 g
  • pépites de chocolat 70 % : 100 g
  • fèves de soja grillées : 75 g

On commence par travailler au mixeur le beurre et les sucres jusqu'à obtenir un mélange crémeux et lisse. On ajoute ensuite l'oeuf et la vanille. On mélange bien.

Dans un saladier, on mélange ensemble la farine, le sel et le bicarbonate de soude.

On incorpore ensuite la farine dans le mélange précédent. On peut faire ça au robot en utilisant la feuille. On doit obtenir une pâte homogène. On ajoute en dernier le chocolat, les pépites de beurre de cacahuètes et les fèves de soja.

On recouvre le récipient de papier film et on place au frais pendant deux heures.

Une fois ce temps de repos passé, on récupère la pâte qui s'est bien raffermie.

On préchauffe le four à 180°C.

On prélève des portions de pâte avec lesquelles on forme des boules de la taille d'une noix. Moi, je suis totalement maniaco-maniaque et j'utilise une balance pour calibrer mes cookies... Ici, j'ai fait des cookies de 30 g et j'ai pu en faire 26.

On dépose les boules de pâte sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé en veillant bien à les espacer parce qu'ils s'étalent beaucoup pendant la cuisson.

Quand le four est chaud, on enfourne pour 12 minutes. Les cookies doivent être légèrement colorés, mais ne vous fiez pas à la texture pour prolonger la cuisson car ils sont très mous et friables quand vous les sortez du four. Ils vont prendre en consistance après quelques minutes. Il est donc préfèrable d'attendre un peu avant de les sortir de la plaque pour les déposer sur une grille où ils finiront de refroidir.

Ces cookies sont parfaits ! Très sincèrement ! Dixit Mr Pomme : la texture est cheewy, ils sont moelleux, sucrés ce qu'il faut, croquant à l'extérieur... bref, je peux vous dire que j'ai eu beaucoup de mal à résister à l'envie d'en goûter un... mais j'ai été forte ! Enfin, cette fois...

DSC_0366-2b

Maintenant, à vous de jouer !

Source : David Lebovitz

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

13 août 2014

..Cookies ultra fondants à la pralinoise..

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais les recettes ont tendance à s'accumuler dans mon ordi et je me retrouve avec des fichiers et des fichiers de recettes et photos non publiées. Vous serez d'accord que de temps en temps un bon ménage s'impose ! C'est ce que j'essaie de faire en ce moment, ce qui fait que certaines recettes réalisées il y a plusieurs mois voire plusieurs années ressurgissent de ma mémoire (enfin, de celle de mon ordi... on s'entend !)... Ces cookies datent de 2012, mais je me rappelle très bien quand et pourquoi je les ai fait (la mémoire gourmande n'est-elle pas la meilleure de toutes au final !) : un petit coup de mou alors que je planchais sur mes dossiers de candidatures pour des postes de maître de conférences en France... Je me rappelle même en avoir fait deux fournées cette semaine là... pour vous dire ! En tous cas, cette recette reste ma préférée de toutes celles que j'ai pu tester en matière de cookies, et maintenant, je vais devoir plancher sur une version sans gluten parce qu'après avoir rédigé ce billet, je suis sûre qu'elle va me tourner dans la tête pendant un pti moment... ah, gourmandise quand tu nous tiens !!

P1660910-2b

Pour 36 cookies :

  • pralinoise : 150 g
  • chocolat noir : 70 g
  • sucre roux : 80 g
  • farine : 110 g
  • poudre à lever : 1/2 cuillère à café
  • sel : 1/4 cuillère à café
  • oeufs : 2 gros
  • beurre : 50 g

On commence préchauffer le four à 160°C.

On fait fondre au bain-marie le chocolat concassé et la pralinoise avec le beurre coupé en morceaux jusqu'à ce que le mélange soit bien lisse.

On mélange ensemble la farine, le sel et la poudre à lever.

On fouette les oeufs avec le sucre et on y incorpore le chocolat/pralinoise et le beurre. Puis on verse dans le mélange sec.

On forme des petits tas bien espacés sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Puis on place au four pour 10 minutes de cuisson.

A la sortie du four, les cookies sont très mous, mais ils vont durcir en refroissant, il faut donc attendre avant de les décoller de la plaque.

Et après on se régale ! Ils sont LE remède contre la déprime et sont parfaits quand tout va bien également !!!! Bref, toutes les excuses sont bonnes pour les faire et les manger ! ^_^

P1660944-2b

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 février 2014

..Les célèbres pliés de Manue, revisités à la noisette..

Le plaisir de la boulange... j'adore ça. C'est d'ailleurs certainement l'activité en cuisine qui me détend le plus. Mais je ne peux pas m'y consacrer tous les week-end parce que c'est long quand même... Ce plaisir de manipuler la pâte... ça a un petit quelque chose de l'enfance, quand on s'amusait avec de la pâte à modeler. Là, c'est tout pareil, sauf que les petits pains et les croissants, après, on peut les manger pour de vrai, et pas juste faire comme si... Enfin, depuis que je ne mange plus de gluten, je ne les consomme plus (sauf un pti craquage de temps en temps), mais je m'amuse toujours autant à boulanger et c'est pas Mr Pomme qui va se plaindre, vu qu'il en a deux fois plus pour rassasier sa gourmandise ! Cette fois, je me suis attaquée à la pâte levée feuilletée. Ce n'est pas mon premier essai, mais je n'avais jamais eu l'occasion de publier de recette. Maintenant, c'est chose faite. Je me suis basée sur la recette de Manue. Si je me laisse totalement aller en cuisine et que je suis incapable de suivre à la lettre une recette de pâtisserie, en boulange je suis ultra disciplinée. Je trouve que l'improvisation est difficile avec une telle matière vivante pour mon niveau de connaissance et de maîtrise, alors je suis les recettes qui ont fait leur preuve ! Mais si j'ai été un bon petit soldat pour la pâte levée feuilletée, j'ai fait ma propre garniture. Vous ne serez pas surpris de constater que je me suis laissée tenter par la noisette... C'est ma nouvelle obsession en ce moment... ^-^

Pliésnoisettes_1

Pour 16 pliés :

Pour la pâte levée feuilletée :

  • farine : 500 g
  • sucre : 60 g
  • sel fin : 10 g
  • levure boulangère sèche : 2 cuillères à café
  • oeufs : 2
  • lait entier : 200 g
  • beurre mou malaxé : 260 g

Pour la garniture noisettes/chocolat :

  • chocolat noir : 50 g
  • pâte de noisette : 25 g
  • purée de noisette : 25 g
  • jaunes d'oeuf : 2
  • sucre : 30 g
  • poudre de noisette : 60 g

1-Préparation de la garniture :

On fait fondre le chocolat que l'on réserve.

On bat les jaunes avec le sucre, jusqu'à ce que le tout blanchisse. On ajoute la pâte de noisette et la purée de noisette. On incorpore le chocolat puis la poudre de noisette. On doit obtenir une préparation assez épaisse. On filme et on réserve au frais.

2- Préparation de la pâte levée :

On place dans la cuve du robot la farine, le sel, le sucre et la levure. On mélange l'ensemble, on creuse un puits dans lequel on casse les oeufs.

On fait chauffer le lait si nécessaire selon les instructions du fabriquant de la levure. On commence à démarrer le pétrissage, on ajoute le lait. Puis on pétrit 20 minutes jusqu'à obtenir une pâte lisse et souple.

On boule et on place au frais pour 15 minutes.

On récupère la pâte que l'on abaisse en un rectangle sur un plan de travail fariné. Sur la première moitié de la pâte, on dépose le beurre malaxé. On referme comme un livre. On soude bien les bords pour que le beurre ne s'échappe pas. On abaisse à nouveau en un rectangle. A la façon d'une pâte feuilletée, on replie la pâte en 3. On dépose sur une assiette, on couvre et on met au frais pour 15 minutes.

On reprend la pâte, on recommence à abaisser, à plier, à remettre au frais. On recommence deux fois. Puis on réserve au frais, enroulé dans du papier film, jusqu'à utilisation.

3- Façonnage des pliés :

On divise la pâte en deux. On étale la pâte en un rectangle de 2-3 mm d'épaisseur. On la découpe ensuite en 8 rectangles.

On dépose la crème aux noisettes et au chocolat au centre de chaque rectangle, et comme l'intitulé l'indique, on replie la pâte par-dessus. On fait de même avec la seconde partie de pâte.

On dépose les pliés sur des plaques à pâtisserie recouvertes de papier sulfurisé. On laisse lever 45 minutes sous un torchon propre ou dans le four légèrement préchauffé et éteint.

Avant de cuire, on badigeonne délicatement les pliés avec un jaune d'oeuf additionné d'un peu de sucre glace.

On fait cuire pendant 20 minutes dans un four préchauffé à 200°C.

Une fois que les pliés sont cuits, on les laisse refroidir sur une grille.

Franchement, c'est top ! L'odeur dans la cuisine est vraiment alléchante et quand on croque dedans, quand ils sont encore tièdes, c'est vraiment aussi bon qu'à la pâtisserie (vous aurez compris, j'ai craqué pour une bouchée...). Une fois bien refroidis, on les a congelé, comme ça Mr Pomme a pu en avoir pour son petit déj' pendant quelques jours. Ils tiennent merveilleusement la congélation, et si on les laisse décongeler tranquillement, ils sont aussi bons qu'à la sortie du four !

Pliésnoisettes_2

Maintenant, à vous de jouer !

Source : La popotte de Manue

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , ,