21 février 2012

..Tarte au chocolat macaronnée..

Quand on rate ces macarons, on peut passer outre et se régaler parce que ça reste quand même bon, c'est sûr. On peut aussi réaliser ces délicieux petits biscuits. Ou bien faire une tarte en utilisant les macarons comme base... Et quelle base ! Je peux vous dire que c'était franchement top ! Le moelleux des macarons, le fondant de la ganache et le croquant des feuillantines au chocolat... Yummy yummy !!

P1650277

Pour la base macaronnée :

  • 200 g de coques de macarons "râtés" au chocolat pour moi
  • 1 blanc d'oeuf

Pour la ganache :

  • 100 ml de crème liquide
  • 100 g de chocolat noir
  • 310 g de beurre
  • 6 crêpes dentelles au chocolat

On commence par préchauffer le four à 150°.

On mixe finement les coques de macarons (il est donc préfèrable qu'elles soient un peu sèche). On mélange cette poudre au blanc d'oeuf. On obtient alors une pâte compacte et légèrement collante. On la dispose au fond d'un plat à tarte rectangulaire, et on enfourne pour 15 minutes.

Une fois la cuisson terminée, on laisse refroidir légèrement.

On prépare ensuite la ganache. On hache le chocolat. On fait chauffer la crème, puis on la verse sur le chocolat en remuant bien jusqu'à ce que tout soit bien lisse. On ajoute enfin le beurre.

On dispose sur le fond de tarte les feuillantes et on verse dessus la ganache.

On laisse reposer 2 bonnes heures au frais. Et on se régale ensuite de cette débauche de chocolat !

P1650299   P1650279

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,


19 février 2012

..Parce qu'il fait toujours froid dehors..

Je vous avais dit que je me sacrifierais pour vous offrir des photos plus sympas des petites sucettes pour chocolat chô que j'avais fait à Noël. Et comme j'en ai refait pour ma belle-famille adorée, il y a peu, je m'en suis mise une petite de côté pour moi histoire de... Cette fois, j'ai utilisé des moules à mini cannelés et j'ai agrémenté de quelques guimauves... yummy ! Et comme aujourd'hui, on est dimanche et qu'il fait toujours froid, ben c'est le moment idéal pour cette réédition !

Recipe in english : Click here !

P1660373-2-2

Pour 6 sucettes :

  • 150 g de chocolat noir à 70%
  • 150 g de chocolat blanc
  • 1/4 fève tonka
  • 18 mini guimauves

On fait fondre le chocolat noir au bain-marie doucement, et on le verse dans les moules. On plante une brochette en bois au milieu et on laisse prendre près d'une heure.

On fait ensuite fondre le chocolat blanc avec la fève tonka râpée, toujours au bain-marie et on le verse sur le chocolat.

On dépose 3 guimauves sur le chocolat blanc et on laisse à température ambiante jusqu'à ce que les sucettes soient totalement durcies.

Ensuite, il ne reste qu'à faire chauffer une tasse de lait et laisser la cuillère fondre dedans. On se glisse sous une couette, on s'installe confortablement devant la télé... un pti Dr House, ça vous tente ?!?

P1660381-2-2   P1660391-2-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

16 février 2012

..Macarons choco-menthe..

Et oui, ça y est, depuis quelques temps, je réussis mes macarons ! Tout ça, grâce à Ch. Felder et sa meringue italienne magique ! Du coup, les fournées s'enchaînent pour ne pas perdre la main. Et le meilleur dans tout ça, c'est que Mr Pomme qui n'aimait soi-disant pas les macarons (raison principale pour laquelle je n'insistais pas vraiment dans mes essais parce que 40 macarons râtés ^_^ pour moi toute seule à chaque fois, ça va...) ben en fait, adore ça maintenant, et c'est limite s'il les partagerait. Enfin...

Pour cette première publication de vrais macarons réussis, j'ai choisi l'un de mes parfums préférés : choco-menthe ! Totally addict !!!!!!!

Sans titre-1 (2)

Pour 40 macarons environ :

Ingrédients pour les coques :

  • 200 g de sucre glace
  • 200 g de poudre d'amandes
  • 200 g de sucre semoule
  • 150 g de blancs d'oeuf
  • 50 g d'eau
  • colorant vert

Ingrédients pour la ganache :

  • 200 g de crème liquide
  • 200 g de chocolat noir
  • huile essentielle de menthe

1- Préparation de la ganache :

On commence par hacher finement le chocolat avec un gros couteau. On fait ensuite bouillir la crème et on la verse en 3 fois sur le chocolat et remuant bien entre chaque incorporation.

On ajoute quelques gouttes d'huile essentielle de menthe et on mélange bien.

On filme et on réserve.

2- Préparation des coques :

On préchauffe le four à 150°.

On commence par verser la poudre d'amandes et le sucre glace dans la cuve du mixeur et par le mixer par à-coup pour affiner le tant pour tant. On tamise ensuite le mélange dans un récipient.

On place la moitié des blancs dans la cuve d'un robot.

Dans une casserole à fond épais, on place le sucre semoule avec l'eau, puis on fait chauffer sur feu moyen. e, surveillant la température avec un thermomètre. Pendant ce temps, on démarre doucement la montée des blancs en positionnant le robot sur la première vitesse.

Quand le sucre atteint 114°, on fait tourner le batteur à pleine vitesse.

Quand le sucre atteint 118-119°, on retire immédiatement la casserole du feu, on baisse la vitesse du batteur au premier niveau et on verse doucement le sucre cuit sur les blancs montés.

Quand la totalité du sirop est versé, on remonte le batteur à pleine vitesse pour faire refroidir les blancs. Lorsque la meringue est presque tiède, on verse le colorant en pensant toujours que la couleur va s'adoucir à la cuisson.

Pendant ce temps, on verse les blancs restants dans le tant pour tant, et on mélange avec une spatule pour obtenir une pâte d'amandes très épaisse.

On arrête le batteur. La meringue obtenue doit être lisse et brillante et assez consistante, formant un bec d'oiseau au bout du fouet.

On prélève alors une petite quantité de meringue que l'on incorpore à la pâte d'amandes pour la détendre. Puis on ajoute le reste de meringue en une seule fois.

On mélange alors avec la spatule pour obtenir une pâte homogène et semi-liquide, formant un ruban quand on la soulève.

On verse la pâte dans une poche munie d'une douille lisse de 10mm. On fait ensuite des petits tas de 3-4 cm sur une plaque de cuisson recouverte d'une feuille de papier sulfurisé.

Lorsque l'ensemble de la pâte a été utilisée, on tapote légèrement la plaque pour égaliser la surface des macarons et on enfourne immédiatement pour 10 minutes environ (mais cela dépendra de votre four, il faut faire des essais. Moi, c'est 10 minutes à 150°).

On laisse ensuite refroidir complétement les coques sur une grille.

3- Montage des macarons :

On verse la ganache dans une poche à douille et on garnit la moitié des coques avec la préparation. On referme avec une seconde coque et on place dans une boîte métallique au frais pour 24 à 48 heures avant de les déguster.

La gourmandise à l'état brut ! Je suis fan des macarons et plutôt assez fière d'enfin les réussir. Mais bon, je ne m'emballe pas, je sais que ces petites choses sont capricieuses et je dois bientôt refaire une tentative qui pourrait très bien me faire redescendre de mon petit nuage... ^_^

12b

34

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14 février 2012

..Parce que Valentin aime le chocolat..

Aujourd'hui, c'est la fête des amoureux. Je suis pas franchement branchée St Valentin, mais je me suis dit que je pouvais quand même bien faire un petit clin d'oeil à mon namoureux dans son bento. Du coup, j'ai fait pour Mr Pomme de délicieux brownies chocolat et framboise, cuits dans des petits moules en forme de coeur pour coller à l'actualité amoureuse du jour ! Mais ma contribution s'arrête là, parce que nous, c'est plutôt la St Humbert qu'on fête ^-^

P1660315

Pour un brownie de 20x20 cm ou 8 brownies individuels :

Pour le brownie :

  • 140 g farine
  • 1 cuillère à café de poudre à lever
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • 80 g de beurre
  • 80 g de chocolat mi-sucré ou noir + 60 g
  • 140 g de sucre (parfumé avec une gousse de vanille)
  • 45 g de coulis de framboises
  • 2 œufs 

Pour le glaçage :

  • 75 g de chocolat noir
  • 40 g de crème liquide
  • 35 g de coulis de framboise

1- Préparation du brownie :

On commence par préchauffer le four à 180°.

Dans un grand bol, on mélange la farine, la poudre à lever et le sel.

Dans un bol en verre, on place le beurre et les pépites de chocolat. On fait fondre au micro-ondes en plusieurs fois, jusqu'à ce que le tout soit complètement fondu. On ajoute le sucre au mélange beurre-chocolat et on mélange bien.

Dans un autre bol, on fouette les œufs avec une fourchette, puis on ajoute le mélange au chocolat.

On verse le mélange humide dans le mélange sec, et on remue délicatement avec une spatule en caoutchouc jusqu'à ce que la farine soit intégrée (attention, ne pas trop mélanger quand même).

On verse dans des moules. Et on fait cuire au four pendant 20 minutes ou jusqu'à ce que le dessus soit cuit mais l’intérieur à peine pris. On plonge le plat dans de l’eau froide pour stopper la cuisson.

2- Préparation de la ganache :


On hache le chocolat et on fait bouillir la crème. On la verse en deux fois dans le chocolat et on mélange bien jusqu'à ce que le chocolat soit fondu. On ajoute le coulis de framboise et on mélange bien.

On nappe avec la ganache le brownie et on laisse prendre une bonne heure à température ambiante.

Et voilà, à l'an prochain Valentin !

P1660343

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 février 2012

..Fudgy brownies à l'huile de coco..

Avec l'approche de la Saint Valentin, difficile de passer à côté des recettes chocolatées... et oui, rien de tel que le chocolat pour rendre un homme amoureux ! Avec un petit peu de coco pour exotiser le dessert, et voilà ! On peut imaginer faire une découpe en forme de coeur, de l'associer à une petite crème anglaise avec une touche de citron vert et une belle cuillère de crème fouettée, quelques framboises fraiches et voilà, une belle assiette gourmande pour le dessert . Bon, là, je vous demande certes un bel effort d'imagination parce qu'il n'y a que le gâteau et qu'il n'a même pas une jolie forme amoureuse, mais bon, vous avez quand même une bonne idée de la texture en tous cas... et là, pas de doute, c'est le méga maxi fondant !Et le pire (euh le meilleur), c'est qu'il est presque léger... bon, j'ai dit presque, hein ?!

P1650807

Pour un moule de 20*20 cm :

  • 100 g de farine
  • 40 g de cacao amer
  • 100 g de sucre
  • 0,5 cuillère à café de poudre à lever
  • 1 pincée de sel
  • 60 g de chocolat noir
  • 50 g d'huile de coco
  • 40 g de lait concentré
  • 2 oeufs

On commence par préchauffer le four à 180°.

Puis on s'occupe dans un premier temps des ingrédients secs. Pour cela, on mélange la farine, le cacao, le sucre, le sel et la poudre à lever.

On fait ensuite fondre le chocolat au bain-marie. On ajoute l'huile de coco, le lait concentré et les oeufs légèrement battus. On mélange bien.

On incorpore le chocolat dans le mélange sec et on mélange bien jusqu'à obtenir une pâte assez épaisse mais homogène.

On verse dans un moule, on lisse la surface avec une spatule et on place au four pour 20 minutes. Le brownie doit être juste pris. On le laisse ensuite bien refroidir avant de le découper et de se régaler avec une recetten qui, il faut le reconnaître, en plutôt légère (pour un brownie bien sûr !).

P1650849

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,


02 février 2012

..Double chocolat chô mousseux... white & black..

Besoin de réconfort ou juste envie de se faire plaisir pour oublier qu'il fait froid et tout gris dehors ? Voici la solution magique ! Mieux que le plus efficace des anti-dépresseurs : el chocolate ! Depuis que je me suis mise aux chocolats à l'ancienne, il m'arrive régulièrement de m'en faire un lors de mes breaks pendant mes séances boulot à la maison. On peut varier les recettes à l'infini, d'autant plus que le chocolat, ça va quand même avec à peu près avec tout... et, de ce fait, je pense que vous allez avoir droit à de nouvelles variantes régulièrement.

P1650599

Par personne :

  • 250 ml de lait écrémé
  • 20 g de chocolat noir
  • 20 g de chocolat blanc
  • 1 cuillère à café de cacao amer
  • 1 cuillère à café de fécule de maïs

On commence par hacher finement les chocolats. On mélange avec la fécule de maïs et le cacao.

Dans une casserole, on place le mélange et on verse un peu de lait pour diluer, puis on ajoute le reste du lait et on place sur feu doux. Sans cesser de remuer, on porte le tout à ébullition. On stoppe la cuisson et on mixe la préparation quelques instants pour bien émulsionner et obtenir cette jolie mousse onctueuse. On sert immédiatement.

Vous pouvez résister à cette mousse... et si on ajoute quelques guimauves, là, c'est le drame derrière l'écran !

P1650618

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 janvier 2012

..Brownie aux oursons..

J'ai depuis toujours une passion pour les oursons à la guimauve. Je me rappelle d'un jour, au tout début de notre histoire avec Mr Pomme, où après lui avoir dit pour le taquiner qu'il manquait foncièrement de romantisme, il était revenu avec un paquet de ces petites bêtes au coeur fondant... Trop mimi ! J'avais totalement fondu parce qu'offrir des fleurs, c'est plutôt facile, mais là, ça montrait qu'il m'écoutait vraiment et faisait attention à moi... Ahhh, ces hommes ! Bon, après ce geste gourmand avec lequel il m'a harponnée (^-^), les oursons n'ont plus que rarement trouvé le chemin de notre appartement... Soit disant qu'après je râle parce que je grossis... j'vous jure !?! Comme c'est facile ! Pff, ces hommes !!

Sans titre-1

Source du design : G2

Pour 9 personnes :

  • 170 g de chocolat noir
  • 25 g de cacao en poudre (amer)
  • 2 oeufs
  • 90 g de beurre
  • 100 g de farine
  • 120 g de sucre
  • 1/4 cuillère à café de poudre à lever
  • une pincée de sel
  • 15 oursons au chocolat noir et à la guimauve

On commence par préchauffer le four à 180°.

On concasse ensuite grossièrement le chocolat et on le fait fondre doucement au bain-marie avec le beurre. On mélange dans un saladier la farine, la poudre à lever, le sel, le cacao et le sucre. On bat les oeufs en omelette, et on les ajoute au mélange précédent. On mélange bien. On ajoute ensuite le beurre et le chocolat fondus. On mélange à nouveau. On coupe en quatre 6 oursons environ et on les incorpore dans l'appareil à brownie.

On transvase la préparation dans un plat carré, et on étale bien la pâte. On fait cuire pendant 20 minutes.

On laisse ensuite légèrement refroidir avant de placer les  9 oursons restants sur le dessus du brownie. On les enfonce légèrement et quand il est totalement refroidi, on peut le démouler et le couper en 9, chaque part ayant alors au centre un beau petit ourson bien dodu.

P1630037

Maintenant, à vous de jouer !

Elle a testé ma recette : merci à Joséphine ^-^

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13 janvier 2012

..Rouge pistache et chocolat..

J'ai pas mal cherché le nom que j'allais pouvoir donner à ce dessert servi au Nouvel An. Faut dire que le choix des mots à son importance et ce n'est pas le contexte politique qui me contredira (comme ce billet est programmé pour dans quelques jours, je vous décris le contexte dans lequel je suis en train d'écrire : sur la table de mon salon, Mr Pomme sur son ordi pas très loin, public sénat à la télé en fond sonore avec un passionnant débat sur les propos épouvantables et odieux de F. Hollande à l'encontre du Président de notre beau pays... Mr "sale type". Heureusement, Clark kent... euh, Philippe Dallier -mais franchement j'ai un doute... déjà ses lunettes et sa coiffure c'est exactement le déguisement de superman qui veut avoir l'air d'être supernormal et pas superma justement. Et puis surtout Clark Kent est un bon défenseur des causes perdues du genre "faut pas faire de mal de ton ennemi parce qu'au fond, il est peut-être gentil", "tend ta main pour qu'on puisse te la couper plus facilement", "mange ce gâteau empoisonné parce qu'il a été fait avec amour", "ne sois pas malpoli avec celui qui n'est pas joli"... alors là, il aurait bien sa place ! Parce que venir s'insurger d'une critique qui aurait bafoué l'honneur de celui qui harenguait il y a peu au détour d'un salon de l'agriculture un certain "Casse-toi, pauv' con !".... c'est un peu une cause perdue non ? Qui va y croire ?! Sans rire...). Si je l'appelle "Entremet avec une mousse au mascarpone à la pistache et aux fruits rouges et biscuit à la cuillère au chocolat", c'est un peu long... "Le délice mousseux aux deux parfums", c'est un peu prétentieux... "Le dessert du Nouvel An", c'est un peu flou... Bref... Le choix des mots... Je me suis arrêtée sur "Le rouge, pistache et chocolat" parce que ce titre sonne un peu comme un gimmick enfantin. Il a un air de vacances et de boules de glace au bord de la mer. Alors ça me plaît !

Et si vous voulez voir à quoi il ressemble mon rouge, pistache et chocolat, ben le voilà ! Il ne paie pas de mine, mais qu'est-ce qu'il était bon ! Hein papa ? Bon faut dire que j'y suis pas allée à l'aveugle, je me suis pas mal inspirée de choses et de bouts de recette trouvée dans la bible rose de Christophe Felder... Ca pouvait pas ne pas être bon forcément !

P1650007

Pour 12 personnes (pour un cadre de 18*25cm) :

Pour le biscuit à la cuillère au chocolat  :

  • 75 g de farine
  • 75 g de sucre
  • 12 g de cacao amer
  • 60 g de jaunes d'oeuf
  • 120 g de blancs d'oeuf

Pour les mousses aux fruits rouges et à la pistache :

  • 200 g de crème liquide
  • 300 g de mascarpone
  • 3 feuilles de gélatine
  • 50 ml d'eau
  • 4 jaunes d'oeuf
  • 1 cuillère à soupe de pâte à pistache
  • 50 ml de coulis de framboises
  • 150 g de cerises (surgelées)

Pour le sirop :

  • 50 ml de coulis de framboises
  • 20 ml de liqueur de framboises
  • 1 cuillère à soupe de sucre

Pour le glaçage au chocolat :

  • 85 g de chocolat noir à 70%
  • 100 g de crème liquide
  • 1 cuillère à café de sucre
  • 15 g beurre

1- Préparation du biscuit :

On commence par préchauffer le four à 180°.

On fouette légèrement les jaunes avec une fourchette. On tamise ensemble la farine et le cacao.

On monte en neige les blancs. Quand ils sont assez montés, on verse le sucre en plusieurs fois dans les blancs pour les serrer. On y incorpore ensuite les jaunes et on mélange délicatement. On ajoute enfin le mélange farine et cacao.

On verse sur une feuille de papier sulfurisé (j'ai essayé de faire un rectangle de 40 sur 60 cm environ puisque mon moule était de 18*25). On égalise bien l'appareil et on place au four pour 10 minutes.

On laisse ensuite refroidir sur une grille.

2- Préparation des mousses :

On place les feuilles de gélatine dans de l'eau froide.

On verse l'eau et le sucre dans une casserole que l'on place sur feu moyen. Avec un thermomètre, on vérifie la température de cuisson.

Pendant ce temps, on verse les jaunes dans le bol d'un batteur. Quand la température atteint les 110°, on commence à battre doucement les oeufs. Quand elle atteint les 114°, on stoppe la cuisson et on verse le sucre cuit sur les jaunes. Quand tout le sirop est versé, on fait tourner le robot à grande vitesse pour faire refroidir le mélange.

On monte ensuite la crème en chantilly assez ferme.

On travaille ensuite le mascarpone avec une spatule pour l'assouplir, puis on ajoute progressivement les jaunes dedans.

On fait chauffer la gélatine ramollie et égouttée pour la dissoudre avec un peu d'eau, et on l'incorpore au mélange précédent.

On incorpore ensuite la crème chantilly.

Puis on sépare l'appareil en deux.

On ajoute la pâte de pistache dans l'un et le coulis de framboises dans l'autre. Pour faciliter le mélanger, on prélève un peu de crème et on mélange vivement avec l'un des deux ingrédients puis on verse cela dans le reste de la préparation en mélangeant doucement.

3- Préparation du sirop :

On mélange ensemble le coulis, la liqueur et le sucre.

4- Montage du gâteau :

On découpe deux plaques dans le biscuit de la taille du cadre.

On dépose la première couche de biscuit au fond du cadre. On imbibe avec le sirop. On recouvre avec la mousse de framboises. On parsème de cerises découpées en 4.

On pose dessus la deuxième couche de biscuit. On imbibe à nouveau avec le sirop et on recouvre de la mousse à la pistache.

On réserve au frais pendant 2 bonnes heures jusqu'à ce que les mousses prennent.

5- Préparation du glaçage :

On porte à ébullition la crème et le sucre.

Pendant ce temps, on hache le chocolat que l'on dépose dans un récipient supportant la chaleur.

Quand la crème bout, on la verse en plusieurs fois sur le chocolat en mélangeant bien entre chaque incorporation. On obtient alors un mélange lisse et brillant.

6- Finalisation du gâteau :

On récupère le gâteau. On verse dessus le glaçage et on le replace au frais.

Quand le glaçage sera complètement pris, on pourra alors décorer le gâteau. Moi j'ai fait simple, quelques pistaches concassées. Mais vous pouvez faire preuve de beaucoup plus d'imagination... ^-^ Ce qui est sûr, c'est que cette première réalisation ne sera pas la dernière. C'est un peu long à faire, mais pas très compliqué et quand je vois le succès que ça a eu à la maison, ça me donne bien envie de repasser un peu de temps derrière les fourneaux !!!

P1650025

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

11 janvier 2012

..Cadeaux gourmands 2011 : Sucettes pour chocolat chô (chocolat noir, blanc et tonka)..

Pour cette recette, j'ai repris l'une des recettes proposées par Carole d'Alter Gusto : le chocolat chô au chocolat noir, chocolat blanc et fève tonka. Sauf qu'au lieu de le présenter comme elle, en poudre, j'ai choisi une version sucette parce que cela faisait un moment que cela me trottait dans la tête (depuis 3 ans environ, quand j'ai vu ça dans la vitrine d'une épicerie fine à Toulouse et que j'ai en même tête adoré pour l'originalité et halluciné pour le prix... quelque chose comme 19 euros ! Depuis, je pense qu'avec l'effet de mode les prix ont largement baissé, mais là, sur le moment j'ai trouvé un peu fort de nous faire payer comme ça quelque chose qui au final est on ne peut plus simple à faire !).

Je suis plutôt contente du résultat visuel et gustatif. Bon, là, j'ai eu la bonne idée de faire les photos après avoir tout emballé et du coup, le plastique trouble un peu la vue, mais ça je ne m'en suis vraiment rendue compte qu'après, au moment de choisir les photos... Vous me pardonnez ?! ^-^ Bon, allez, je vais me sacrifier et en refaire un exprès pour moi, pour vous reprendre des photos plus sympas !

P1640745

Pour 2 sucettes :

  • 50 g de chocolat noir à 70%
  • 50 g de chocolat blanc
  • 1/4 fève tonka

On fait fondre ensemble les chocolats au bain-marie doucement. On incorpore ensuite la fève tonka râpée finement.

On verse le tout dans un moule à mini muffin et on plante au milieu une fourchette en bois.

On laisse prendre puis on emballe.

Après, pour l'utiliser rien de plus simple : une tasse de lait très chaud et on laisse la cuillère fondre dedans (on peut même la croquer un peu pendant qu'elle fond dans le lait !). L'association des saveurs est délicieuse. Je sens que je vais vite en refaire pour moi (ben oui, le principe du cadeau gourmand, c'est qu'on en profite pas vraiment et parfois, c'est frustrant !).

P1640756

Miantenant, à vous de jouer !

Source : Alter Gusto

Posté par Pour ta pomme à 09:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 janvier 2012

..Macarons à l'ancienne chocolat-orange, d'après Ch. Felder..

Allez une petite pause dans les cadeaux gourmands pour vous présenter quelque chose qui aurait très bien pu y être mais non... Pourtant, c'était bien sur notre table de Noël puisque j'avais choisi de ne pas faire un gros dessert mais des biscuits et des petits gâteaux en accompagnement d'une glace.

Pour autant, je vous assure que la gourmandise a été au rendez-vous ! Faut dire qu'un petit macaron à l'ancienne façon Christophe Felder, c'est quand même pas pire que la bûche à la crème au beurre du supermarché du coin, non ? J'ai légèrement modifié la recette pour l'adapter à mes envies du moment : à savoir l'association chocolat-orange. Ainsi, je n'ai pas mis d'extrait d'amande amer dans la pâte des coques, mais de l'huile essentielle d'orange douce et je n'ai pas garni les macarons avec de la pâte crue, mais une ganache au chocolat associée à des morceaux d'écorces d'oranges confites. Un véritable délice ! D'ailleurs, j'en refais très bientôt une version chocolat-framboise si ça vous dit !

P1640694

Pour 30 macarons :

Pour les coques :

  • 100 g de poudre d'amandes
  • 150 g de sucre
  • 7 g de miel liquide
  • 2 blancs d'oeuf
  • quelques goûts d'huile essentiel d'orange douce
  • sucre glace

Pour la garniture :

  • 100 g de chocolat noir
  • 100 g de crème liquide
  • quelques écorces d'orange confite

1- Préparation de la garniture :

On commence par préparer la ganache. Pour cela, rien de plus simple : on hâche le chocolat, puis on fait chauffer la crème liquide.

Quand elle bout, on verse la crème en 3 fois sur le chocolat en mélangeant bien entre chaque incorporation.

On réserve au frais.

2- Préparation des coques :

On commence par préchauffer le four à 160°.

On mélange ensemble la poudre d'amandes, le sucre, le miel, l'huile essentielle et les blancs d'oeuf de manière à obtenir une pâte assez épaisse.

On fait chauffer le tout au bain-marie en mélangeant bien avec une spatule, ce qui va liquiéfier la pâte.

Quand la température est légèrement supérieure à celle de votre doigt, il faut stopper la cuisson.

On garnit ensuite une poche à douille lisse de la préparation et on dresse les macarons sur une feuille de papier sulfurisé jusqu'à épuisement de la pâte.

On mouille ensuite une feuille de papier absorbant et on l'applique doucement sur les macarons pour les humidifier. On saupoudre enfin de sucre glace pour obtenir avant la cuisson des boules lisses et brillantes.

On enfourne 20 minutes en surveillant la coloration. A la sortie du four, on laisse légèrement refroidir avant de décoller les coques et de les placer sur une plaque pour qu'elles refroidissent totalement.

3- Montage des macarons :

On récupère la ganache.

On creuse légèrement avec le doigt l'intérieur des coques. On garnit avec un peu de ganache le centre de la moitié des coques avec une poche à douille ou une cuillère. On dépose quelques morceaux d'écorces d'oranges confites. On place sur les coques garnies celles qui ne le sont pas et on plaque.

Et voilà comment on obtient une petite tuerie ! J'adore Felder !

P1640682

Maintenant, à vous de jouer !

Sources : Pâtisserie ! de Christophe Felder

Posté par Pour ta pomme à 09:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,