13 janvier 2010

..Bûche chocolat blanc, framboises et éclats de pistache (et même un peu de limoncello)..

Bon, reconnaissez que je ne suis pas douée aujourd'hui pour trouver un nom à mes petites fabrications.... Et s'il a le mérite d'être explicite, ce titre ne fait pas franchement rêver... pas assez de mystère... Bûche "la vie en rose"... mouais... à vrai dire, je ne suis pas capable de mieux pour le moment... à vot' bon coeur si vous êtes inspirés !
Ce n'est pas la bûche que j'ai faite pour les fêtes (va quand même falloir que je la publie...), mais pour un pot à la fac la semaine dernière... et si elle n'a pas été très plébiscitée au milieu des dizaines de galettes qui étaient, elles, à la fête, et ben, croyez-moi, elle était délicieuse !! Et je peux vous l'assurer parce que du coup j'en ai mangé quelques jours... Et si quelqu'un veut m'aider à la finir, je l'attends !!

En tous cas, avant de vous livrer la recette, je vous rassure, ça peut paraître long, mais en fait c'est vraiment très rapide à faire. En tout, sans compter les temps de cuisson et de repos, j'ai dû y passer 30 minutes tout au plus... bon, si j'y avais passé un peu plus de temps, elle aurait sans doute était plus jolie, mais je devais me presser... et finalement, c'était pas si mal que ça quand même.

48490943-2

Pour 10-12 personnes :

Pour la génoise :

  • 4 œufs
  • 90 g de sucre
  • 110 g de farine

Pour le sirop :

  • 4 cuillères à soupe de limoncello
  • 1 cuillère à soupe d'eau
  • 10 g de sucre

Pour la garniture :

  • 200 ml de crème entière très froide
  • 200 g de framboises surgelées
  • 20 g de pistache non salées émondées
  • 180 g de chocolat blanc

Pour la décoration :

  • 150 g de chocolat blanc
  • 2 cuillères à café de crème liquide
  • 4 gouttes de colorant alimentaire liquide rouge
  • 2 cuillères à café de crème de framboises
  • quelques billes de chocolat

Donc on commence par préparer la génoise en mélangeant ensemble les jaunes d'œuf et le sucre. On les bat jusqu'à ce que le mélange double de volume. On intègre ensuite la farine. Puis on monte les blancs en neige et on les incorpore délicatement.
On place ensuite l'appareil à génoise sur une feuille de papier sulfurisé. On lisse et on veille à former un rectangle assez régulier. Et on place au four (180°) pour 12 minutes. A la sortie du four, la génoise doit être légèrement colorée mais pas trop. Trop cuite, elle risque de se briser pendant le roulage. On pose la génoise sur un chiffon humide. Et on roule la génoise avec le chiffon.

Pendant ce temps, on prépare la garniture. Pour cela, on monte la crème très froide en chantilly. On fait fondre les 180 g de chocolat blanc au bain marie. Dans un saladier, on incorpore le tiers de la crème chantilly au chocolat blanc en mélangeant bien pour avoir quelque chose de lisse. On incorpore ensuite le reste de la chantilly très délicatement avec une maryse en soulevant bien le mélange pour ne pas "casser" la chantilly.

On prépare un sirop avec le limoncello, 1 cuillère à soupe d'eau et 10 g de sucre.

On déroule la génoise, on retire le papier sulfurisé. On nappe d'abord la génoise avec le sirop en utilisant un pinceau pour que ce soit plus facile.
On nappe ensuite la génoise de garniture. On parsème de framboises et d'éclats de pistache. On roule à nouveau la génoise. On la serre dans du papier film ou du papier d'aluminium, et on place au frais pour une bonne heure.

Une fois ce temps passé, on prépare le nappage. Pour cela, on fait fondre au bain marie 150 g de chocolat blanc avec 2 cuillères à café de crème. Hors du feu, on ajoute quelques gouttes de colorant alimentaire rouge pour obtenir une jolie couleur rose et aussi 2 cuillères à café de crème de framboises. On attend un peu que le nappage refroidisse pour qu'il soit un peu moins liquide et donc plus facile à appliquer. On nappe alors le roulé avec le nappage.
On peut faire quelques vagues à la fourchette pour décorer. J'ai aussi ajouter quelques perles de chocolat et des petits "décors" de chocolat noir (c'est un grand mot pour ce que j'ai fait. Je les ai obtenus simplement en faisant des gribouillis avec du chocolat fondu sur une feuille de rhodoïd que j'ai placé au frais 15 bonnes minutes pour que le chocolat soit bien froid avant de le décoller de la feuille. J'ai aussi tenté de faire des demi sphère de chocolat pour décorer les bouts de la bûche... fallait que j'aille vite donc c'est pas parfait, mais l'idée était là ^-^).

On la laisse au frais jusqu'à dégustation !

48490060-2

Et pour les curieux qui veulent savoir comment c'était dedans, une photo prise avant l'enrobage...

48490077-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


23 février 2009

..Curry vert de porc au lait de coco..

Un petit tour en Thaïlande avec le lait de coco et la pâte de curry vert.
La pâte de curry vert est une découverte récente à la maison. Nous l'avions mis un peu par hasard dans notre panier lors d'un passage au supermarché asiatique et depuis je l'utilise un peu dans tout. C'est le plus fort des trois curry (jaune, rouge, vert) alors il faut avoir la main légère mais comme à la maison on aime la cuisine plutôt épicée, ça nous va bien. Et dans cette recette l'association avec la douceur du lait de coco est très agréable.
Moi j'achète la pâte de curry toute prête mais on peut la faire soi même si l'on trouve tous les ingrédients (mais si vous avez la chance d'avoir une épicerie asiatique à proximité, ça devrait pas poser de problème). Vous avez la recette

C'est Mamzelle Gwen qui m'a donné envie de ce plat. Après, j'ai fait mes petits ajouts perso.

36132348-2

Pour cette recette, pour 2 personnes il vous faudra :

  • 2 tranches de longe de porc
  • 100 ml de lait de coco
  • de la pâte à curry (les proportions dépendent de vos goûts. Pour moi c'est une petite cuillère à café, mais attention c'est très piquant)
  • 1 poignée de raisins secs
  • 1/2 pommes granny
  • 1/2 oignon
  • 1 cuillère à café de sucre roux
  • 1 trait de jus de citron jaune
  • sel
  • 1 trait d'huile neutre (de type tournesol)

On commence par découper finement le porc en lamelles et on coupe la pomme en dès. Dans un saladier, on mélange le lait de coco, le jus de citron, le sucre et on mélange bien. Ensuite on met dedans le porc, la pomme et les raisins secs et on laisse mariner 3/4 d'heure.

Une fois ce laps de temps écoulé, on fait revenir la pâte de curry vert dans un peu d'huile. Il faut bien faire réchauffer la pâte en la remuant jusqu'à ce qu'elle exhale ses arômes. Ca embaume dans la cuisine et c'est le voyage assuré... Ensuite on ajoute l'oignon découpe en lamelles fines. Et on laisse revenir un peu.

On ajoute ensuite le porc avec sa marinade et on laisse réduire quelques minutes à feu doux. On remue de temps en temps pour éviter que cela attache.

En fin de cuisson on sale légèrement.
Et voilà, c'est prêt !

A servir avec du riz... thaï bien sûr. Mais pour changer un peu j'ai fait des somens avec. On reste en Asie comme ça. Et ces pâtes, je les adore !

36132309-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

20 février 2009

..Poulet caramélisé au citron (ou quand le caramel au citron se prenait pour de la mangue !)..

Du citron qui se prenait pour une mangue...
Vous allez me traiter de folle ! Je sais ! Quel rapport entre l'agrume au goût acidulé et le fuit exotique si agréablement sucré ?!!? Comment l'un pourrait se faire passer pour l'autre ? Et comment ne pas s'apercevoir de la supercherie !?!!?

Je vais vous expliquer... et vous allez comprendre... si si... je vous assure !
Depuis notre voyage en Chine, j'étais "obsédée" par ces petites bouchées au poulet sucrée-salée que l'on a souvent mangé au restau mais pour lesquelles nous ne connaissions jamais la composition. A tel point que jusqu'à aujourd'hui j'étais persuadée que la sauce était à base de mangue... mais j'avais abandonné l'idée de retrouver cette saveur. Et puis, le miracle s'est produit alors que je m'y attendais le moins. En effet pour le repas de ce midi, je me décidais pour une recette repérée dans le bouquin "recettes chinoises" chez MaraboutChef, récemment acquis, avec une sauce au citron. En goûtant la sauce pour rectifier l'assaisonnement, je me dis "tiens, ça me rappelle quelque chose ?" sans trop savoir quoi. Je continue, dresse le poulet et m'installe devant ce bon petit plat (préparer pour moi seule puisque je profitais justement de l'absence de mon cher et tendre pour faire un plat à base de citron, saveur qu'il n'aime pas)... et là, la révélation ! Ca y est : je suis à nouveau en Chine (gustativement du moins) ! C'est exactement le même goût que ces petites bouchées que j'avais tant aimé. Et c'était à base de citron... ben dis-donc, je suis pas douée pour retrouver les goûts sans indice. Mais en même temps, c'est traitre parce que justement mon cher et tendre aimait aussi beaucoup alors que comme je viens de vous le dire il craint le citron !

Enfin, je savoure ce moment, trop contente de ma trouvaille. Et comme je suis gentille, j'en laisse un peu pour mon chéri ce soir, histoire que lui aussi reparte un peu en voyage !

36052408

Comme j'étais seule j'avais divisé toutes les proportions par 4, mais là, je vous donne la recette pour 4 personnes. C'est la recette de marabout mais avec quelques modifs (je suis incapable de suivre une recette à la lettre, même si là, j'ai été raisonnable):

  • 4 beaux blancs de poulet
  • 80 ml d'eau
  • 75 g de fécule de maïs
  • 4 jaunes d'oeuf
  • huile pour friture (végétale)
  • ciboule fraîche
  • graines de sésame blanc

Et pour la sauce au citron (au goût de mangue ! ben oui, les certitudes ont la vie dure ;-D)

  • 1 cuillère à soupe de fécule de maïs
  • 2 cuillère à soupe de sucre roux
  • 60 ml de jus de citron (ça fait 2 petits citrons jaunes)
  • 125 ml de bouillon de poule
  • 1 cuillère à café de sauce soja
  • 1/2 cuillère à café de gingembre en poudre
  • 1 cuillère à café de paprika en poudre
  • un peu de piment de Cayenne (oui, je suis monomaniaque du piment, mais cette fois j'ai lâché mon fétiche : le piment d'Espelette)

Après la recette est très rapide.

On mélange dans un bol l'eau, les jaunes d'oeuf et la fécule de maïs (attention aux grumeaux). On mélange jusqu'à obtenir une pâte bien lisse, un peu mousseuse. On met dedans les blancs de poulets coupés en lanière. On le laisse mariner comme ça quelques minutes.

Le reste se prépare juste avant de passer à table. Il faut faire frire les lanières de poulet dans un wok avec un peu d'huile de friture dans le fond, en plusieurs fois par petites quantités. On les cuit quelques minutes de chaque côté. On égoutte chaque "fournée" sur du papier absorbant en les couvrant pour les garder au chaud.
On prépare enfin la sauce. Dans une casserole, on met la fécule de maïs, le sucre et e jus de citron. On mélange bien. On ajoute la sauce soja et le bouillon de poule, puis les épices. Et on fait chauffer en remuant tout le temps pour pas que ça attache jusqu'à ce que la sauce épaississe. On verse ensuite sur les lanières de poulet, on dispose dessus quelques graines de sésame blanc, un peu de ciboule finement ciselée et on sert avec du riz (basmati pour moi).
C'était un vrai délice !!!!!! Vraiment !!!

 36052332

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,