08 juillet 2013

..Paris-Brest à la pistache..

Il y a quelques jours, nous étions invités pour un anniversaire et quand j'ai demandé si je pouvais amener quelque chose, on m'a, l'air de rien, glissé que je pouvais faire un dessert. Ca tombait bien, j'avais décidé de m'essayer au Paris-Brest. Mais je voulais une crème à la pistache avec... C'est ma folie des fruits rouges ces derniers jours qui a fait naître cette envie de pistache, la gourmandise procède souvent par association chez moi... J'ai envie d'un truc, mais quand je l'ai enfin réalisé, ça me fait penser que j'aurais envie de ça and so on... On en finit pas... Bref, comme j'ai à nouveau un peu plus de temps, j'ai décidé de me mettre à apprivoiser vraiment mon four et donc pour ça, il me faut y faire cuire autre chose que des gratins de légumes hein... Surtout si je veux bientôt pouvoir passer à l'étape "macarons"... La pâte à chou est donc parfaite pour entamer la transition... Et comme pour l'instant, y'a encore des réajustements à faire, je sens que Mr Pomme va se faire une nouvelle série de dégustation le week-end prochain et certainement le suivant... Trop dur d'être marié à celle qui voulait maîtriser son four...

Paris_Brest (10)

Pour deux Paris-Brest de 18 cm de diamètre environ :

Pour la pâte à chou :

  • 125 g de lait
  • 125 g d'eau
  • 125 g de beurre
  • 140 g de farine
  • 4 g de sel
  • 4 oeufs + 1 oeuf pour la dorure
  • amandes effilées

Pour la crème mousseline à la pistache (recette de base trouvée ici, sur le délicieux blog Amuse Bouche) :

  • 500 g de lait entier
  • 150 g de sucre
  • 2 oeufs + 1 jaune
  • 50 g de fécule de maïs
  • 200 g de beurre à température ambiante
  • 2 cuillères à soupe de pâte de pistaches

1- Préparation de la crème mousseline :

Dans une casserole à fond épais, on fait chauffer le lait avec la moitié du sucre jusqu'à ébullition. 

Dans un saladier, on bat les oeufs avec le reste de sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. On ajoute la fécule de maïs et on bat à nouveau pour bien l'incorporer.

On verse en plusieurs fois le lait encore chaud sur les oeufs en mélangeant bien.

On remet la préparation sur feu doux, et sans cesser de mélanger, on laisse épaissir la crème. On a donc obtenu une belle crème pâtissière que l'on va laisser refroidir tranquillement (en la couvrant bien avec un film plastique pour pas qu'elle croûte).

Quand elle est froide. On fouette le beurre pour obtenir quelque chose de bien crémeux. Puis on ajoute la crème pâtissière, cuillère par cuillère. On mélangeant bien au batteur entre chaque ajout pour bien l'incoporer. Vers la fin, on incorpore la pâte de pistaches. La crème mousseline ainsi obtenue a vraiment une belle tenue ce qui fait qu'elle se travaille très bien ensuite à la poche à douille pour le montage. Elle est vraiment parfaite et en plus délicieuse... On la conserve au frais en attendant.

2- Préparation des choux :

Dans une casserole, on verse l'eau, le lait, le beurre et le sel. On place sur feu doux et, dès le début de l'ébullition on sort du feu.

Hors du feu, on incorpore la farine tamisée en une seule fois et mélangeant vivement avec une spatule en bois.

On replace sur feu moyen pour déssècher la pâte pendant 2 minutes, en remuant énergiquement. 

On transvase la pâte à choux dans un récipient. On incorpore les œufs un à un en attendant à chaque fois que l'œuf soit bien intégré à la pâte avant de passer au suivant. A la fin, on doit obtenir une pâte souple qui fait un ruban. Si ce n'est pas le cas, on prend un autre œuf que l'on bat en omelette et on l'incorpore cuillère par cuillère jusqu'à obtenir la bonne consistance.

On préchauffe le four à 180°.

Sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, on dresse un cercle de 18 cm environ, puis collé contre un deuxième plus petit à l'intérieur du premier. On refait la même chose sur une autre plaque.

On nappe délicatement les deux cercles avec un oeuf battu. On parsème d'amandes effilées.

On fait cuire 35 minutes sans ouvrir la porte du four. Quand les cercles sont bien cuits (ils sont très légers et sonnent creux à l'intérieur), on les décolle et on les place sur une grille pour qu'ils refroidissent.

3- Montage des Paris-Brest :

On découpe délicatement les cercles en deux pour les ouvrir et les garnir.

On récupère la crème mousseline. On redonne un coup de batteur si besoin. On remplit une poche équipée d'une douille canelée de crème et on dépose des petites montagnes de crème tout le long des cercles sur deux rangées. On replace le haut du cercle sur la crème. On saupoudre de sucre glace et voilà !

Plutôt contente pour un premier essai dans un four capricieux et pour un premier Paris-Brest... Il a eu un joli succès, même si maintenant, va falloir que je travaille sur l'esthétique qui était pas franchement au rendez-vous... Pas facile de dresser la pâte en un joli cercle régulier même en ayant fait une empreinte avant... Va falloir s'entraîner !

Paris_Brest (17)

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,