21 janvier 2010

..Pain perdu et sa salade de chou chinois (Défi Placard n#3)..

On continue à vider les placards, et cette fois, c'est au pain de mie que je m'attaque (la dernière fois que j'en achète d'ailleurs ! Après je reviens à la boulange maison). Comme je n'avais pas envie de faire des croques (même si à la maison, on adore ça), je me suis lancée dans la réalisation d'une recette (bon le mot est grand là peut-être) que j'avais repéré une fois dans un bouquin de cuisine, mais que je n'avais pas acheté et dont il me restait donc qu'un vague souvenir. Il s'agissait d'un pain perdu en version salée, accompagnée d'une salade de quelque chose.
Comme j'avais du chou chinois et de la ricotta à terminer, c'est avec ça que j'ai fait ma salade... un délice d'ailleurs. Et finalement, ce pain perdu salé, s'il demande à être amélioré (je pense que j'utiliserai du parmesan notamment la prochaine fois avec l'œuf battu pour donner un peu plus de goût au pain justement) était une bonne première.
En plus de continuer le défi dans lequel je me suis engouffrée à la suite de Lune, ce petit repas a répondu à l'exigence de ce soir-là : rapidité, efficacité ! Trop à la bourre pour élaborer quelque chose, il me fallait un petit truc rapide qui remplisse nos estomacs criant famine. Accompagné d'une petite salade de mâche, ce pain perdu est top !

Blog_1_intro

Pour 2 personnes :

  • 2 gros œufs
  • 2 tranches de jambon blanc
  • 150 g de chou chinois
  • 1/2 oignon frais
  • 1 cuillère à soupe de ricotta
  • 1 cuillère à café de moutarde ail et fines herbes
  • 2 tranches de pain de mie aux céréales
  • sel
  • poivre
  • 2 cuillères à soupe de crème liquide allégée
  • estragon

On commence par faire cuire un œuf pour en faire un œuf dur.
On bat ensuite l'autre œuf avec la crème, un peu de sel et de poivre.
On écale ensuite l'œuf dur et on l'écrase à la fourchette. Dans un saladier, on place ensemble l'œuf écrasé, le chou chinois et le petit morceau d'oignon finement émincés. On ajoute la ricotta et la moutarde et l'estragon. On ajuste l'assaisonnement avec un peu de sel et de poivre si nécessaire.
On trempe ensuite les tranches de pain de mie dans le mélange d'œuf battu avec le crème. On le fait des deux côtés, puis on fait cuire le pain dans une poêle bien chaude avec un peu de beurre. On laisse dorer puis on tourne le pain pour faire dorer l'autre face. Dans une autre poêle, on fait revenir rapidement les tranches de jambon blanc jusqu'à ce qu'elles colorent.
Puis on dresse le pain perdu : pour cela, il suffit de placer le jambon sur le pain, la salade de chou sur la tranche de jambon que l'on replie légèrement pour remettre un petit peu de salade. De l'estragon par-dessus pour la déco, et c'est prêt !!!

Blog_2   Blog_3

Blog_4

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


14 janvier 2010

..Quiche sans pâte à la graisse de Noël ..

La graisse de Noël... mékézako ?
Il s'agit d'une spécialité fromagère produite exclusivement de mi-novembre à mi-janvier. C'est un fromage très onctueux qui est fabriqué au moment où bêtes mettent bas, d'où la qualité de sa texture. Et si la graisse de Noël est souvent utilisée en Auvergne pour préparer une spécialité régionale, la soupe de Noël, aujourd'hui c'est dans une quiche sans pâte qu'il va finir. Histoire de tenir compagnie à un petit morceau de jambon cru qui peine à disparaître dans le frigo...

Cela faisait longtemps que je n'avais pas fait une petite quiche sans pâte... mais c'est tellement bon que je ne pouvais plus résister. Tellement rapide à préparer et idéal pour y glisser ce qu'il reste dans nos placards. Pour cette fois donc, un peu de jambon cru, quelques champignons, un peu de graisse de Noël et un peu d'estragon pour aromatiser le tout, et le tour est joué !

48522933-2

Pour 6 personnes :

  • 3 œufs
  • 500 ml de lait demi-écrémé
  • 100 g de farine T65
  • 70 g de gruyère râpé
  • 100 g de graisse de Noël coupé en cube
  • 1 petit morceau de jambon cru (honnêtement je n'ai pas pesé)
  • poivre
  • estragon
  • 100 g de petits champignons de Paris

On commence par faire revenir les champignons dans une poêle avec un peu d'huile d'olive jusqu'à ce qu'ils soient dorés. Puis on réserve.
On bat ensuite les œufs en omelette. On ajoute le lait puis la farine. On mélange bien en faisant attention à ne pas faire de grumeaux. On ajoute ensuite le gruyère.
On coupe en dès le jambon et la graisse de Noël. On ajoute à la préparation avec les champignons. Un peu de poivre et d'estragon. Et on mélange bien.
On verse dans un moule (j'ai choisi un petit moule à manquer pour que la quiche soit plus épaisse, mais on peut aussi la mettre dans un moule à tarte si on l'aime plus fine).
On place au four pour 45 minutes à 210°.
Et voilà, reste plus qu'à préparer une bonne vinaigrette pour la salade pour accompagner tout ça !

48522324-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

12 janvier 2010

..Quand les fromages italiens s'invitent dans les veloutés... même moi j'en mange !..

On continue la cure vitaminée avec des petites soupes cette fois (remarquez que je préfère de loin le billet d'hier et le cocktail de fruits que les soupes...). Une crème de chou-fleur au mascarpone et un velouté de petits pois à la ricotta.

Et alors là, parce qu'il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis, cette fois, je peux vous dire directement ce que j'ai pensé des recettes (enfin, d'une des deux en tous cas) parce que j'en ai mangé !!! Oui, oui, oui, maman, si tu lis ce billet, tu ne vas pas en croire tes oreilles, moi, j'ai mangé de la soupe ! Toutes ces années à vous bagarrer avec moi pour me faire avaler quelques cuillères de ce breuvage qui soit-disant devait me faire grandir (et que je remettais soigneusement dans la soupière dès que vous aviez le dos tourné... allez, aujourd'hui, je peux quand même l'avouer... même pas peur d'être punie !), et là, du haut de mes 30 ans (oui, je suis bien plus haute si je parle en année qu'en centimètre !), me voilà goûtant une soupe toute seule comme une grande ! Je vous dis même pas la tête de mon chéri quand il m'a vu m'en servir un bol ! Mais bon, pendant que je la faisais, je dois dire que cette petite soupe de petits pois me tentait plutôt. Elle avait une jolie couleur et elle sentait plutôt bon, alors autant en profiter, qui sait... c'est peut-être le début d'une longue et belle histoire d'amour entre moi et les légumes liquéfiés !!!
Mais pour l'heure deux recettes... je suis sûre que l'une d'entre elles au moins vous donnera envie de vous mettre derrière les fourneaux. En tous cas, y'en a pour tous les goûts (même pour les miens, c'est pour vous dire !).

48446106_p-2   48460068-2

Crème de chou-fleur au mascarpone

Pour 4 personnes :

  • 1 petit chou-fleur
  • 1 oignon doux
  • 125 g de mascarpone
  • 1/2 litre de bouillon de légumes
  • sel
  • poivre
  • gingembre
  • aneth

On commence par détailler le chou-fleur et par laver les fleurettes. On émince l'oignon que l'on fait dorer dans une cocotte avec un peu d'huile d'olive. On ajoute les fleurettes de chou-fleur et on couvre avec le bouillon bien chaud. On laisse cuire comme cela pendant une petite vingtaine de minutes.
On mixe ensuite le chou-fleur en purée avec le mascarpone, un peu de sel, de poivre et une pointe de gingembre. On ajoute le bouillon petit à petit jusqu'à obtenir la consistance souhaitée.
On sert aussitôt avec un peu d'aneth.

48459841-2

 Velouté de petits pois à l'estragon et à la ricotta

Pour 4 personnes :

  • 600 g de petits pois surgelés
  • 1 échalote
  • 1/2 litre de bouillon de légumes
  • huile d'olive
  • ail séché
  • poivre blanc
  • estragon surgelé
  • 100 g de ricotta
  • 80 g de lardons nature

On commence par cuire une dizaine de minutes dans deux verres d'eau bouillante les petits pois. On les égoutte ensuite et on réserve. Dans une cocotte, on fait revenir avec un peu d'huile d'olive l'échalote finement émincée. On laisse colorer légèrement, puis on ajoute les petits pois, l'estragon, l'ail , le poivre blanc et on couvre avec le bouillon de légumes déjà chaud. On laisse cuire à peine 10 minutes.
A part, on fait cuire les lardons. On les laisse colorer légèrement.
On récupère ensuite les légumes et les lardons que l'on mixe en purée avec la ricotta. On ajoute progressivement le bouillon pour obtenir la consistance souhaitée. On rajuste l'assaisonnement si nécessaire. Et on sert bien chaud !

Et attention ! J'AI ADORE !!! Sur les photos, cela n'apparaît pas, mais j'avais gardé quelques lardons pour les mettre sur le velouté et fait revenir quelques croutons de pain dans un peu d'huile d'olive à l'ail et au basilic.
Tip Top !!

48460059-2

Maintenant, à vous de jouer !

06 janvier 2010

..Tarte salée au poulet et pesto..

Voici une petite tarte salée improvisée pour finir quelques restes... du blanc de poulet, du pesto et une pâte à tarte... on va pas dire que je suis allée chercher très loin ! Mais quand même, j'ai rajouté de la ricotta (euh... d'accord, elle aussi fallait la finir vite) et quelques noix de cajou (dire qu'il y en avait une poignée qui se battait en duel au fond du bocal serait plus juste...). Mais les bidouillages de fin de placards peuvent avoir du bon. Et celui-ci en a eu... avec une petite salade de mâche (euh... un reste encore ! Que voulez-vous que je vous dise... on commence mal l'année nous... on a que des restes... je vous dis pas comment on va être en décembre... vous croyez qu'on peut faire des restes avec des restes... ah, remarquez, oui, j'ai déjà vu ça dans Malcolm... ^-^), c'était un délice.

48231675-2

Pour 6 personnes :

  • une pâte brisée
  • 3 blancs de poulet
  • 3 cuillères à soupe de pesto (pas maison, mais très très bon)
  • 1 poignée de noix de cajou
  • 50 g de parmesan
  • 130 g de ricotta
  • 80 ml de lait écrémé
  • 2 œufs
  • poivre
  • sel
  • estragon

On commence par couper en dès les blancs de poulet que l'on fait dorer à la poêle avec un peu d'huile d'olive. On sale, on poivre et on assaisonne avec l'estragon. Il ne faut pas trop les faire cuire parce qu'ils vont encore cuire dans le four et après, cela risque d'être trop sec. On réserve.
On chemise un moule à tarte avec la pâte. On la nappe de pesto.
Dans un bol, on bat les œufs en omelette et on leur ajoute la ricotta puis le lait en mélangeant bien. On sale légèrement.
Sur la pâte et par-dessus le pesto, on place dessus le poulet, on parsème les noix de cajou. On saupoudre le parmesan sur le tout. Et on nappe avec la sauce à la ricotta.
On place ensuite au four à 200° pour 35 à 40 minutes de cuisson.
Et voilà ! Moi, je vous le dis, vive les restes !! Simple et efficace, tout a fait ce que j'aime cuisiner le soir.

 48232189-2

Maintenant, à vous de jouer !

****

Vous trouverez cette recette chez Juste
qui m'a fait le plaisir de la tester et de la publier
sur son blog La cuisine de Juste en cliquant juste !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,