22 juillet 2016

..Flan pâtissier aux cerises (sans gluten)..

Je ne peux pas faire un flan pâtissier sans penser à ma maman ! C'est certainement l'une de ses gourmandises préférées, et cette version est si bonne que je la mets de côté pour la lui faire quand elle viendra nous voir en septembre. Et oui, je suis comme ça... j'appâte mes proches en les piquant là où ils sont le plus sensibles : le palais ! ^-^ (les chiens ne font pas des chats et la gourmandise est vraiment dans nos gènes !).

En tous cas, en attendant qu'elle vienne le goûter par elle-même et donne son verdict, je peux vous affirmer que nous, on s'est régalé avec (même Mr Pomme qui n'aime pas trop les flans pâtissiers à réclamer sa part du butin !). Tout en douceur, peu sucré et bien épais. Il a su s'accomoder à merveille des cerises noires dont on se gave délecte en ce moment ! ^-^

DSC_0083-2

Pour 8 parts :

  • lait entier : 1 litre
  • sucre : 100 g
  • fécule de maïs : 110 g
  • oeufs : 2 + 1 jaune
  • cerises noires : 400 g
  • rhum : 1 cuillère à soupe

On réserve un verre de lait que l'on va utiliser pour y délayer la fécule.

On fait chauffer le reste de lait dans une casserole jusqu'à ébullition. 

Pendant ce temps, on verse dans un récipient les oeufs et le sucre. On fouette vivement pour faire blanchir les oeufs, puis on ajoute le mélange lait/fécule, puis le rhum. On mélange bien. 

Quand le lait bout, on le verse progressivement dans le mélange précédent sans cesser de remuer. On replace le tout dans la casserole et on fait cuire à feu doux jusqu'à ce que la préparation épaississe sans cesser de remuer. Quand la préparation a épaissi, on stoppe.

On place dans un moule à manquer les cerises et on verse dessus la préparation.

On place au four pour 40 minutes à 200°C. 

Une fois que le flan est cuit, on laisse refroidir avant de placer au frais pour toute une nuit. Le lendemain, il ne reste plus qu'à se servir et à déguster !

DSC_0103-2 

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 07:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,


19 mars 2015

..Flan pâtissier zébré (sans gluten)..

Le flan pâtissier est certainement l'une des pâtisseries préférées de ma maman... comme elle me manque beaucoup avec cet océan entre nous, vous comprendrez que j'essaie de l'apater avec mille et une versions de cette gourmandise... Non, non, ce n'est pas sadique, c'est juste un message plein d'amour ! ^o^ En attendant de lui donner l'occasion de goûter à tout cela en direct, on se régale en pensant à elle !

J'avais repéré cette version zébrée il y a quelques mois, mais je l'avais complétement oubliée jusqu'à ce que je fasse un petit tri dans mes mails et qu'elle me revienne en mémoire. Cette fois, pas question de risquer à nouveau l'amnésie, je me suis mise immédiatement aux fourneaux... Belle idée !

DSC_0105b

Pour 8 personnes :

  • lait entier : 1 litre
  • œufs : 6
  • sucre : 130 g
  • fécule de maïs : 120 g
  • cacao amer en poudre : 3 cuillères à soupe
  • vanille : 1 gousse

On commence par préchauffer le four à 180°C.

On verse le lait dans une grande casserole et on le met à bouillir avec la gousse de vanille fendue en deux et grattée.

Pendant ce temps, dans un grand saladier, on fouette les oeufs et le sucre en poudre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. On incorpore ensuite la fécule.

On verse doucement le lait bouillant sur la préparation sans cesser de remuer. On divise l’appareil en deux. On incorpore dans l’une des moitiés le cacao.

On place chaque moitié dans une casserole. On remet à cuire à feu doux, sans cesser de remuer jusqu’à ce que les préparations épaississent.

On place au centre d’un moule à manquer (beurré au besoin), une cuillère à soupe de préparation à la vanille, puis par-dessus, on verse une cuillère de préparation au cacao, etc. Les préparations sont assez épaisses, donc ne pas hésiter à tapoter le moule pour faciliter l’étalement. On continue jusqu’à épuisement des pâtes.

On place ensuite au four pour 45 minutes de cuisson environ.

On laisse entièrement refroidir avant de démouler. Le mieux est donc de préparer la recette la veille pour le lendemain.

C’est vraiment une chouette recette ! C’est ludique et gourmand ! Rapide à faire qui plus est ! A tester pour les accros des flans.

 DSC_0108b

 Maintenant, à vous de jouer !

Source : Cuisiner... tout simplement

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 février 2015

..Flan pâtissier aux pruneaux confits au Porto (sans gluten)..

Cela faisait quelques jours que je faisais mariner des pruneaux dans du Porto sans trop savoir ce que j'allais en faire, mais je me disais que le week-end venant je leur trouverais bien une utilisation. Ça n'a pas manqué... Une bouteille de lait à terminer de toute urgence m'a glissé l'idée de faire un flan pâtissier en utilisant les pruneaux après les avoir confits légèrement. Je suis un esprit docile (on peut rêver), et surtout j'ai appris à toujours écouter les idées gourmandes des bouteilles de lait quand il s'agit de les utiliser à leur meilleur. Elles ont de l'expérience ! J'ai utilisé aussi l'occasion pour tester une recette de Christophe Felder... toutes les excuses sont bonnes ! La recette est parfaite, j'ai juste réduit la quantité de sucre parce que 240 g de sucre... ça franchit ma barrière psychologique... Je l'ai également réalisée entièrement sans gluten, mais on ne voit vraiment pas la différence !

DSC_0027b

Pour 8 parts :

  • lait entier : 1 litre
  • sucre : 150 g
  • fécule de maïs : 90 g
  • oeufs : 4
  • pruneaux marinés dans le Porto : 100 g

On commence par mettre à chauffer doucement les pruneaux coupés en gros morceaux avec le Porto pour les faire confire. Il faut bien surveiller et arrêter la cuisson quand il n'y a plus de liquide. Les pruneaux sont alors presque caramélisés. On réserve.

On fait chauffer le lait dans une casserole avec la moitié du sucre jusqu'à ébullition. 

Pendant ce temps, on verse dans un récipient les oeufs, la fécule et le restant de sucre. On fouette vivement pour obtenir un mélange homogène. 

Quand le lait bout, on le verse progressivement dans le mélange précédent sans cesser de remuer. On replace le tout dans la casserole et on fait cuire à feu doux. 

La préparation va épaissir. Il ne faut pas arrêter de remuer sinon cela attache. Quand la préparation commence à bouillir. On stoppe. On verse dedans les pruneaux. On mélange bien.

On transvase dans un moule à manquer. Et on place au four pour 40 minutes à 200°C. 

Une fois que le flan est cuit, on laisse refroidir avant de placer au frais pour toute une nuit. Le lendemain, il ne reste plus qu'à se servir et à déguster !

DSC_0034b

Maintenant, à vous de jouer !

Inspiration : Pâtisserie ! de Christophe Felder

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 février 2015

..Flan au chocolat et au rhum vanillé (sans gluten)..

Alors que je faisais le message dans ma boîte mail, je suis tombée sur cette recette de Michèle publiée en août et à côté de laquelle j'étais passée... Mais je me suis vite rattrappée car à peine j'avais pris connaissance de la recette que j'étais déjà aux fourneaux. J'ai juste adapté le tout pour en faire une version sans gluten, ce qui n'était pas trop difficile, il faut le reconnaître. Puis j'ai un peu corsé l'ensemble en augmentant la quantité de chocolat et en ajoutant du rhum vanillé (en fait c'est de l'extrait de vanille maison, mais c'est surtout du rhum dans lequel on fait macérer de la vanille...)... Je suis vraiment incorrigible ! 

DSC_0047b

Pour 8 personnes :

  • chocolat à 53 % : 150 g
  • chocolat à 71% : 150 g
  • rhum vanillé : 2 cuillères à soupe
  • lait entier : 400 g
  • crème liquide entière : 150 g
  • oeufs : 4
  • sucre : 50 g
  • fécule de maïs : 40 g

On commence par préchauffer le four à 180°C.

On verse dans une casserole le lait et la crème, avec le chocolat, et l'on met le tout à chauffer à feu doux, en prenant soin de bien remuer régulièrement pour que le chocolat n'attache pas.

Pendant ce temps, on bat les oeufs avec le sucre, sans les faire mousser. On ajoute ensuite la fécule puis le rhum, en mélangeant bien.

Quand le lait est bien chaud, on le verse progressivement dans le mélange précédent en remuant bien pour obtenir un appareil homogéne. Puis on verse dans un moule (pour moi un moule carré de 20 cm par 20 cm). On enfourne pour 25 minutes.

On laisse entièrement refroidir à température ambiante avant de placer au frais pour toute une nuit. Le lendemain, on démoule et on découpe. Mais surtout on se régale !

DSC_0056b

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Croquant Fondant Gourmand

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

20 janvier 2015

..Flan au caramel et limoncello..

Est-ce qu'on commencerait pas ce billet tout simple en vous souhaitant à tous une belle et heureuse année ? Ben si... mais comme on est sur un blog de cuisine, c'est surtout une année pleine de gourmandises que je nous souhaite, de découvertes gustatives et de frémissements des papilles !

Je démarre l'année (enfin), avec un billet tout simple comme je le disais et une recette tout en douceur, qui symbolise bien l'état d'esprit actuel chez les Pommes... back to l'essentiel ! Mr Pomme qui était un inconditionnel du flan au caramel de sa mamie, a vécu un véritable retour en enfance en plongeant sa cuillère dans ce flan rapidement réalisé pour liquider une bouteille de lait entamée. Alors je ne pouvais pas faire autrement que partager la recette, parce que c'est quand même un sacré compliment de me dire que je suis à la hauteur de sa grand-mère... et oui, même dans le coeur de son homme, il y a des standards parfois difficiles à atteindre ! ^_^

DSC_0501b-2

Pour 9 parts :

  • lait entier : 1 l
  • oeufs  entiers : 8
  • sucre : 140 g
  • vanille : 1/2 gousse
  • fécule de maïs : 20 g
  • limoncello : 2 cuillères à soupe
  • caramel liquide (ici)

On met le lait à chauffer avec la gousse de vanille fendue en deux et grattées. Une fois aue le lait commence à bouillir, on stoppe la cuisson et on laisse tièdir.

Quand le lait a tiédi, on préchauffe le four à 170°C.

Dans un récipient, on place les oeufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. On ajoute la fécule de maïs et le limoncello. On mélange bien, puis on verse le lait sans cesser de remuer.

On tapisse le fond d'un moule métallique avec du caramel liquide, on fait tourner le caramel pour napper également les parois. Puis on verse la crème par dessus.

On dépose le moule dans un grand plat à rebords hauts que l'on remplit d'eau bouillante (l'eau doit arriver à mi-hauteur environ).

On place le tout au four et on fait cuire pendant 50 minutes à 1 heure. A la sortie du four, la crème doit être bien prise, mais pas trop ferme, c'est-à-dire être légèrement tremblotante.

On laisse reposer toute une nuit au frais pour déguster le lendemain.

La texture est soyeuse, parfaite et le petit goût du limoncello... un délice ! Le goût est subtile alors si ça vous tente, vous pouvez facilement en doubler la dose... ^-^

DSC_0516b-2

Maintenant, à vous de jouer ! 

Posté par Pour ta pomme à 02:12 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27 novembre 2013

..LE (parfait) flan pâtissier de Miss Loukoum...

Ma maman est une grande fan de flan pâtissier, alors à mon tour je me suis décidée à tester LA recette de Loukoum ... Et quand je dis à mon tour, c'est parce que la liste des tryeur(se)s est longue... Vinciane, Tiuscha, Marie-Laure, Ana, Claude-Oliver, Audrey, La Mangue, Lunye, Gracianne, Marie, Amande, ... Je m'arrête là ?!!? En tous cas, quand vous l'aurez testé à votre tour, vous comprendrez pourquoi c'est de l'avis de tous LA recette ultime. A tel point que je vous assure qu'il n'y a pas une ligne à changer. Et oui, chose très rare, j'ai suivi la recette à la lettre... enfin, j'ai mis du rhum un peu quand même... ^-^

DSC_0369b 

Pour 8 personnes (moule carré de 20*20 cm) :

  • lait entier : 1 l
  • fécule de maïs : 100 g
  • oeufs : 2 + 1 jaune
  • sucre : 150 g
  • extrait de vanille liquide : 1 cuillère à café
  • rhum : 1 cuillère à café
  • crème fleurette : 250 g

On verse le lait dans une casserole, à l'exception d'un grand verre que l'on réserve. On ajoute le sucre et on met à chauffer.

Pendant ce temps, on fouette dans une grand récipient la fécule avec le verre de lait, les oeufs et le jaune, la vanille et le rhum. Il faut obtenir un mélange bien homogène, sans grumeaux.

Dès les premiers bouillonnements du lait, on le retire du feu et on le verse en filet sur la préparation précédente en remuant avec un fouet à main. Si la préparation n'est pas assez épaisse après l'incorporaton du lait chaud, on met l'ensemble dans une casserole et l'on fait épaissir sur feu doux sans cesser de remuer.

On laisse tièdir la préparation. Et pendant ce temps, on préchauffe le four à 200°C.

Quand l'appareil a bien tiédi, on ajoute la crème en remuant avec le fouet. Puis on verse l'appareil dans un moule beurré.

On fait cuire pendant 40 minutes. A la sortie du four, le flan reste tremblotant, c'est normal. Il va s'affermir en refroidissant. D'ailleurs, il faudra attendre qu'il soit bien frais (le lendemain par exemple) pour l'attaquer ! Et là, magie ! Un flan bien onctueux, pas trop sucré, parfait ! Il se découpe superbement bien, sans être trop ferme. Il n'est pas trop gras et a juste le petit goût d'oeuf qu'il faut. Merci Loukoum parce que ta quête (et ces 4 versions !) le valait bien ! ^-^

Allez maman, aux fourneaux !

DSC_0475b 

Maintenant, à vous de jouer !

Source :  Beau à la louche

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 octobre 2013

..Flan parisien au lait d'amande, sans gluten..

Il vient de se passer quelque chose d'assez inhabituel sur mon blog... je ne sais pas si vous avez remarqué, mais je viens de vous proposer 5 recettes salées à la suite... Cette exception présage d'une débauche de sucre dans les jours à venir pour compenser !!! Je commence avec cette recette qui me ramène directement en enfance ! J'adore... Il y a vraiment trois desserts associés à mon enfance, le flan pâtissier donc, la tarte aux pommes et un gâteau au chocolat dont je suis incapable de me rappeler mais qui se présentait sous forme de kit et dont j'étais accro. On trouvait dans la boîte une génoise au chocolat qu'il fallait couper en deux (ce que je ratais toujours... mais j'étais petite hein !) et garnir d'une mousse au chocolat que l'on faisait à partir d'une poudre je crois et que l'on recouvrait d'un glaçage, tout prêt... c'est loin du fait maison, hein, mais j'étais une fan absolue ! D'ailleurs, je lance un appel, si quelqu'un voit de quoi je parle et se rappelle de ce gâteau, je suis curieuse de connaître le nom ou la marque.

Mais revenons au flan parisien. Celui de mon enfance, c'était le flan alsa. Pas le ancel, parce que va savoir pourquoi, nous étions persuadés qu'il était moins bon. Ma mère m'en faisait sans pâte, sans raisin dans deux ramequins fumés typiques de cette époque, tandis qu'eux le mangeaient avec des raisins marinés dans du rhum... Bon, forcément, dès que j'ai découvert les raisins secs au rhum... je ne suis plus revenue à la version nature ! Le flan que je vous propose aujourd'hui n'a plus grand chose à voir, mais il garde la même saveur enfantine (et les raisins au rhum !) !!

DSC_0857b

Pour 16 carrés (soit 8 personnes ):

  • lait d'amande : 1 litre
  • oeufs : 4
  • fécule de maïs : 80 g
  • sucre : 100 g
  • agar agar : 1 cuillère à café
  • rhum : un bouchon
  • raisins secs au rhum : 120 g

On commence par préchauffer le four à 200°C.

On fait chauffer le lait d'amande dans une casserole (jusqu'à ébullition).

Pendant ce temps, on bat les oeufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse et double de volume. On ajoute ensuite la fécule de maïs et l'agar agar. On mélange à nouveau, puis on ajoute rhum.

Quand le lait est bouillant, on le verse doucement dans le mélange tout en continuant à remuer. Puis on transvase le tout dans la casserole et on chauffe jusqu'à ce que la préparation épaississe. Il faut l'amener à ébullition, sans jamais cesser de remuer pour éviter que cela attache.

On ajoute les raisins. Puis on verse dans un moule beurré, et ion place au four pour 40 minutes de cuisson. Le dessus doit être bien cuit, mais le flan sera encore tremblottant à la sortie. Il faut le laisser bien refroidir avant de le manger. Quand il est très froid, il se découpe sans problème.

Un régal plutôt léger en plus !

DSC_0871b

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,