30 juillet 2012

..Des abricots crumblelievable..

J'avais fait une tentative la semaine dernière avec les mini moelleux aux raisins, mais je me suis retrouvée rattrappée par le temps. Alors, cette semaine, promis, je vais essayer (oui, je vais tenir le rythme des 4 publications hebdomadaires) de décliner les petites douceurs apportées pour le pot de départ de mon frère et de sa chère et tendre.

Il y a eu les classiques (cannelés, clafoutis et macarons) que vous ne retrouverez donc pas, mais qui ont déjà été publiés sur mon blog dans différentes versions. Il y a eu aussi les déjà testés et publiés carrés : croustillants aux agrumes et rochers coco.

Alors, je lance les hostilités avec ces petits crumbles à l'abricot... légèrement acidulés, ils se mangent aussi bien tièdes que froids ce qui fait qu'ils se prêtent merveilleusement à l'exercice du buffet si on les transvase ensuite dans des micro récipients !

P1700396

Pour 12 petits crumbles :

  • 10 abricots bien mûres
  • 3 cuillères à soupe de sucre roux
  • 1 cuillère à café d'Amaretto

Pour la pâte à crumble :

  • 90 g de farine
  • 70 g de petits flocons d'avoine
  • 90 g  de sucre
  • 1/4 cuillère à café de bicarbonate de soude
  • 1 pincée de sel
  • 90 g de beurre

On s'occupe d'abord des fruits. On coupe les abricots en morceaux. On les place dans un un récipient avec le sucre et l'amaretto. On mélange bien et on réserve au frais.

On préchauffe ensuite le four à 180°.

Puis on prépare la pâte à crumble. Pour cela, on mélange dans un grand saladier l'ensemble des ingrédients secs. On coupe le beurre en morceaux et on l'incorpore dans le mélange précédent, en procédant avec les doigts à la manière d'un crumble.

On dépose les fruits dans un plat qui va au four. On recouvre avec le crumble. Puis, on place au four pour 50 minutes environ ou jusqu'à ce que le dessus colore.

On laisse refroidir puis on transvase dans des petits récipients. On peut les conserver au frais. Il faudra ensuite les sortir 1 heure avant pour qu'ils reviennent bien à température (c'est comme ça qu'ils sont meilleurs, à la sortie du frigo, c'est pas l'idéal. Le froid ne permet pas aux saveurs de se développer).

A bientôt pour la suite du buffet...

P1700397

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,


02 mai 2012

..Carrés croustillants à la marmelade de clémentines et oranges de Corse..

Alors pendant que je souffre en raison d'une nouvelle séries d'affres qui ponctuent régulièrement la palpitante carrière de galèrienne que je me suis choisie (masochisme quand tu nous tiens ! ^-^), je vous propose de vous régaler avec ces petits carrés aux agrumes... Et oui, vous savez que quand je tiens une recette qui marche, je décline, je décline, je décline...

P1670811 

Pour un moule de 20x20 :

  • 190 g de farine
  • 140 g de petits flocons d'avoine
  • 180 g  de sucre
  • 0,5 cuillère à café de bicarbonate de soude
  • 1 pincée de sel
  • 180 g de beurre
  • 315 g de marmelade de clémentines et oranges de Corse
  • 1 grosse cuillère à soupe de graines de sésame doré

On commence par préchauffer le four à 180°.

On mélange dans un grand saladier l'ensemble des ingrédients secs à l'exception des graines de sésame.

On coupe le beurre en morceaux et on l'incorpore dans le mélange précédent, en procédant avec les doigts à la manière d'un crumble.

Dans un moule carré, on verse la moitié de la préparation et on tasse bien avec une cuillère. On nappe avec la marmelade, puis on éparpille le restant de pâte dessus. On saupoudre avec les graines de sésame.

On place au four pour 50 minutes ou jusqu'à ce que le dessus colore.

On laisse refroidir sur une plaque avant de démouler, puis on coupe en carrés (c'est quand même plus facile quand il est bien froid. Le soir-même, c'était un carnage, mais le lendemain j'ai pu faire de jolis carrés bien nets).

Comme toujours, ça reste délicieux à toutes les étapes : chaud, tiède ou froid... C'est toujours fondant à l'intérieur et croustillant à l'extérieur, et le contraste entre le sucré de la pâte à biscuit et l'acidulé des fruits est à tomber ! A bientôt pour une nouvelle variante...

P1670823

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

29 mars 2012

..Granola cerises et pistaches..

Je sais ce que vous pensez... la voilà lancée sur une nouvelle obsession culinaire ! Vous n'avez pas tort... Depuis que j'ai découvert le granola maison et ses multiples possibilités, je me sens comme un petit chimiste qui s'amuse avec son stock de molécules et tentent toutes les associations qui lui passent par la tête juste pour le plaisir de la découverte (et celui des papilles en ce qui me concerne !).

P1670011

Pour 400 g de granola :

Pour le mélange sec :

  • 125 g de flocons d'avoine
  • 125 g de flocons de petit épeautre
  • 70 g de pistache
  • 1 pincée de sel

Pour le mélange liquide :

  • 4 cuillères à soupe d'huile neutre
  • 45 g de sirop d'agave
  • 40 g de sucre blond

Pour agrémenter le granola :

  • 60 g de cerises noires séchées coupées en petits dès
  • 60 g de pépites de chocolat noir

On commence par préchauffer le four à 170°C.

Dans un grand récipient, on mélange ensemble les igrédients secs (excepté ceux qui vont venir agrémenter le granola). Puis on mélange les ingrédients liquides jusqu'à ce qu'ils soient bien amalgamés. 

On verse directement sur les ingrédients secs, et on mélange bien pour que tous les ingrédients secs soient bien enrober du mélange liquide.

On dispose le tout sur une plaque allant au four, tapissée de papier sulfurisé. Puis on enfourne une première fois pour 15 minutes.

Une fois ce temps écoulé, on sort la plaque, on mélange le granola avec une fourchette et on replace au four pour 15 minutes. On resort pour mélanger, puis on remet au four pour 7 minutes, jusqu'à ce que les céréales soient bien dorées et croquantes.

On laisse refroidir avant d'incorporer les petites choses qui agrémentent, ici : chocolate et cerises. On verse ensuite dans une boîte en aluminium où les céréales se conservent une bonne semaine en gardant leur croquant.

Totally addict ! A bientôt pour une nouvelle version. Et pour vous donner un indice, je me suis mise aux pommes séchées maison... ^-^

P16700033

Maintenant, à vous de jouer !

22 mars 2012

..Granola chocorango..

Cette fois, c'est une version chocolatée que je vous propose. J'ai légèrement modifié la recette de base pour utiliser de l'huile et non du beurre. Ce qui est sûre, c'est que ma folie granolesque ne va pas s'arrêter là, même si, je l'avoue, je viens d'en laisser brûler une fournée à l'instant... oups... un ti oublie de minuterie... Enfin, en attendant, la recette d'aujourd'hui est cuite à point, donc pas de soucis !

P1660816

Pour 450 g de granola :

Pour le mélange sec :

  • 125 g de flocons d'avoine
  • 125 g de flocons d'épeautre
  • 100 g de noisettes
  • 1 grosse pincée de sel
  • 2 cuillères à soupe de cacao amer

Pour le mélange liquide :

  • 4 cuillères à soupe d'huile neutre
  • 45 g de sirop d'agave
  • 40 g de sucre roux (parfumé à la vanille grâce à une gousse plongée dans le pot depuis des semaines)

Pour agrémenter le granola :

  • 75 g d'écorces d'orange confite en petits dès
  • 75 g de pépites de chocolat noir

On commence par préchauffer le four à 170°C.

Dans un grand récipient, on mélange ensemble les igrédients secs (excepté ceux qui vont venir agrémenter le granola). Puis on fait chauffer dans une casserole, tous les ingrédients du mélange liquide jusqu'à ce que le sucre soit bien fondu. 

On verse directement sur les ingrédients secs, et on mélange bien pour que tous les ingrédients secs soient bien enrober du mélange liquide.

On dispose le tout sur une plaque allant au four tapisser de papier sulfurisé. Puis on enfourne une première fois pour 15 minutes.

Une fois ce temps écoulé, on sort la plaque, on mélange le granola avec une fourchette et on replace au four pour 15 minutes. On resort pour mélanger, puis on remet au four pour 15 minutes ou jusqu'à ce que les céréales soient bien dorées et croquantes.

On laisse refroidir avant d'incorporer les petites choses qui agrémentent, ici : chocolate et orange. On verse ensuite dans une boîte en aluminium où les céréales se conservent une bonne semaine en gardant leur croquant.

Vous l'avez devinez, vu les versions qui pullulent de céréales home made, je suis fan !

P1660820

Maintenant, à vous de jouer !

24 février 2012

..Granola maison aux trois céréales..

CoCONut a suscité mon intérêt, puis convaincue et convertie avec son granola maison. Depuis ce billet, j'en suis à ma troisième version et je suis fan. Mr Pomme aussi puisqu'il troque, sans bouder son plaisir, ses pancakes quotidiens contre ces céréales. Du coup, j'en ai glissé une petite pochette dans les cadeaux gourmands de février.

 P1660270

Pour environ 500 g de granola :

Pour le mélange sec :

  • 120 g de flocons d'avoine
  • 65 g de flocons d'azuki
  • 65 g de flocons de kamut
  • 50 g de noisettes
  • 50 g d'amandes grossièrement concassées
  • 1 grosse pincée de sel

Pour le mélange liquide :

  • 60 g de beurre
  • 25 g de sirop d'agave
  • 60 g de sucre roux (parfumé à la vanille grâce à une gousse plongée dans le pot depuis des semaines)

Pour agrémenter le granola :

  • 50 g d'écorces d'orange confite en petits dès
  • 50 g de fraises séchées en petits morceaux
  • 50 g de pépites de chocolat noir
  • 50 g de copeaux de coco séchée

On commence par préchauffer le four à 170°C.

Dans un grand récipient, on mélange ensemble les igrédients secs (excepté ceux qui vont venir agrémenter le granola). Puis on fait chauffer dans une casserole, tous les ingrédients du mélange liquide jusqu'à ce que le beurre et le sucre soient bien fondus. 

On verse directement sur les ingrédients secs, et on mélange bien pour que tous les ingrédients secs soient bien enrober du mélange liquide.

On dispose le tout sur une plaque allant au four tapisser de papier sulfurisé. Puis on enfourne une première fois pour 15 minutes.

Une fois ce temps écoulé, on sort la plaque, on mélange le granola avec une fourchette et on replace au four pour 15 minutes. On resort pour mélanger, puis on remet au four pour 15 minutes. Et si c'est nécessaire, on recommence une nouvelle fois jusqu'à obtenir des céréales bien dorées et croquantes.

On laisse refroidir avant de déposer dans une boîte en aluminium où les céréales se conservent une bonne semaine en gardant leur croquand (si vous les conservez aussi longtemps bien sûr !).

P1660355 

Maintenant, à vous de jouer !

02 octobre 2011

..Pancakes à fond la forme..

Vite, j'ai encore un peu de temps pour vous proposer ma recette du week-end ! De délicieux pancakes pensés spécialement pour faire le plein d'énergie (ce dont j'ai bien besoin avec cette rentrée qui est explosive !). J'avais en tête une petite tuerie pour gourmandiser notre pti déj' dominical, mais je n'ai pas eu le temps de m'y mettre, donc je me suis rabattue sur une autre petite chose que j'adore et qui fait toujours mouche auprès de Mr Pomme : des pancakes ! Pour l'autre recette, je ne peux rien vous dire, alors il va falloir patienter jusqu'au week-end prochain. Mais en attendant, vous aussi vous pouvez vous consoler avec mes pancakes tout moelleux et plein de chocolat !

P1630152

Pour 15 pancakes :

  • 100 g de farine complète 5 céréales
  • 60 g de farine T65
  • 230 g de lait tiède
  • 1 sachet de levure chimique
  • 20 g de sucre roux bio
  • 90 g de compotes pomme/fraise
  • 2 cuillères à soupe de petits flocons d'avoine
  • 1 pincée de sel
  • 1 œuf

On commence par mélanger les farine, le sel, la levure et le sucre. On forme un puits et au milieu on y casse l'œuf. Puis on ajoute petit à petit le lait. On mélange bien jusqu'à avoir une pâte lisse.

On ajoute la compote et on mélange. Puis on incorpore les flocons d'avoine.

Pour cette recette, pas besoin de temps de pause, donc on peut les faire immédiatement.

Il suffit de faire chauffer une poêle. Quand elle est bien chaude, on y fait fondre un petit peu de beurre et on verse des petites louches de pâte pour former des petites crêpes.

On nappe les pancakes de chocolat fondu. Et voilà de quoi bien démarrer une journée, vous croyez pas ?

P1630174

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 18:16 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 septembre 2011

..Carrés croustillants aux fruits rouges (et autres petits délires)..

Ca y est les cours ont repris et tout le travail qui va avec. Bon, je ne vais pas me plaindre, ne vous inquiétez pas (quoique...) ! Je suis on ne peut plus ravie d'avoir un poste pour cette année et de retrouver un rythme qui ressemble à quelque chose.

Quand j'ai su que je ne serais bientôt plus une petite Hirudino socialis (def. insignifiante sangsue sociale parasitant le système en se nourrissant du produit du travail de ses congénères, plus connue sous le nom de chômeur ou chômeuse... Notez l'ironie...) et que j'allais rejoindre le monde des travailleurs fiers et productifs, j'ai fait la promesse à Mr Pomme que je ne l'abandonnerais plus jamais le soir pour celui qui était devenu mon amant comme mon pire  ennemi : mon ordi (et oui quand on travaille à la maison, on travaille n'importe quand et surtout jamais quand il faut !) ! Une année de fréquentes désertions de nos précieux moments de bullage total à deux devant un bon film au creux du canap' avait eu pour conséquence de le laisser aux prises d'un terrible démon, le plongeant dans une angoisse des plus effroyables et un état quasi catatonique, alternant avec des phases  d'excitation hystérique, proche de la démence paranoïaque (ils sont tous contre moi !). Je ne pouvais pas sciemment assister à son aliénation, le négliger et le regarder passivement se soumettre et céder aux caprices d'un monstre insatiable et chronophage, un succube malfaisant et tentateur qui attire tout autant qu'il répugne, ses charmes étant à la hauteur de ses abominations...

Vous l'aurez peut-être compris, celui-dont-on-ne-doit-pas-dire-le-nom ici sévit dans de nombreux foyers, aservit, subjuge et contraint nombre de nos hommes (c'est qu'ils n'ont pas la volonté et la force psychique que nous avons nous autres, les femmes...) en ce bas monde... Je parle bien sûr de l'inommable PS3, cet ange déchu...

Mais cette promesse n'a pas été tenue bien longtemps, la dure réalité me rappelant mes obligations. Trois jours après la reprise, je l'abandonnais déjà pour une longue et éprouvante soirée de travail... Plus de 4 heures à se torturer les neurones, à malmener nos cellules grises, à se cabosser le cerveau, à lessiver notre esprit, à essorer nos méninges, à se triturer la cervelle, à asécher notre esprit, à épuiser notre intelligence, à saturer notre encéphale (et je vous jure que je peux continuer comme ça longtemps encore !) dans des conditions de travail déplorables et esclavagisantes avec à peine de quoi manger et boire... Je vous jure, à peine... Juste quelques charcutailles, je ne sais quels fromages et vins et d'insignifiantes petites choses sucrées... Vous voyez quoi... Des circonstances terribles, j'vous dis ! A s'étonner que notre numéro spécial du Bref (le journal interne de notre labo, l'objet et le délit de cette rude soirée) ait réussi à prendre forme... Et vous imaginez bien que ce n'est pas avec ce que j'ai moi-même apporté que j'ai pu égayer cette triste soirée. C'est pas comme si ces petits bidules était un hymne à la simplicité gourmande, ben non, hein Khala, c'est vraiment pas comme si... ^-^ Et pendant ce temps, Mr Pomme... et ben, il sombrait un peu plus... Dur dur la vie !

P1620985-2

Pour un moule de 20x20 (et un bon paquet de carrés... Désolée, mais là, j'ai vraiment pas eu le temps d'estimer le nombre de part, mais en tous cas, à 10, on en a bien tous profité) :

  • 190 g de farine
  • 140 g de petis flocons d'avoine
  • 240 g  de sucre
  • 0,5 cuillère à café de bicarbonate de soude
  • 1 pincée de sel
  • un peu de 5 épices
  • 180 g de beurre mou
  • 300 g de fruits rouges

On commence par préchauffer le four à 180°.

On mélange dans un grand saladier l'ensemble des ingrédients secs, c'est-à-dire la farine, les flocons d'avoine, le sucre, le sel, le 5 épices et le bicarbonate de soude.

On coupe le beurre en morceaux et on l'incorpore dans le mélange précédent, en procédant avec les doigts à la manière d'un crumble.

Dans un cercle carré (ben je sais pas comment dire autrement, un carré à pâtisserie sans fond quoi !) ou dans un moule, on verse la moitié de la préparation et on tasse bien avec une cuillère. On place les fruits dessus, puis on dispose le reste de la préparation.

On place au four pour 50 minutes ou jusqu'à ce que le dessus colore.

On laisse refroidir sur une plaque avant de démouler, puis on coupe en carrés (c'est quand même plus facile quand il est bien froid. Le soir-même, c'était un carnage, mais le lendemain j'ai pu faire de jolis carrés bien nets).

C'est délicieux chaud, tiède ou froid... De quoi satisfaire tout le monde.  C'est fondant à l'intérieur et croustillant à l'extérieur et le contraste entre le sucré de la pâte à biscuit et l'acidulé des fruits est à tomber ! Si Khala se voit bien décliner la recette avec des framboises et de la pistache, moi, j'ai en tête une version qui ne devrait pas tarder à être testée... abricot/mirabelle... Je vous tiendrais au courant...

P1630003-2   P1620994-2

A vous de jouer !

Source : Khala et compagnie

Posté par Pour ta pomme à 22:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : ,

14 janvier 2011

..Flapjacks aux myrtilles et flocons d'azuki..

Cela fait un petit moment que je veux faire mes propres barres de céréales. J'adore ça, mais celles du commerce, je les trouve toujours trop molles et surtout beaucoup trop sucrées... C'est cette recette de Chef Nini qui a fini de me convaincre. Je me suis donc lancée en m'inspirant des ingrédients et des proportions qu'elle a donné pour sa recette à la noix de coco. J'ai réduit la quantité de sucre et de beurre et choisi d'autres ingrédients. Le résultat pour cette première tentative est plus que satisfaisant et il n'y a aucun doute qu'il y en aura encore beaucoup d'autres après cela.

60843212

Pour 9 petites barres de céréales :

  • 60 g de flocons d'avoine
  • 65 g de flocons d'azuki
  • 30 g de sucre rapadura
  • 40 g de beurre
  • 2 cuillères à soupe de miel
  • 35 g de myrtilles séchées

On commence simplement par faire fondre ensemble le sucre, le miel et le beurre. On obtient alors un mélange épais dans lequel on verse les flocons et les myrtilles. On mélange bien et on place dans des empruntes à mini-cakes sans trop tasser mais en appuyant quand même un peu pour agglomérer le tout.
On place ensuite dans un four chaud (180°) pour 15 minutes.
On attend que les barres de céréales soient froides pour les démouler (sinon badadoum, c'est la cata, tout s'effrite).
Elles se conservent facilement une semaine. Et elles sont délicieuses au pti déj' comme pour le pti creux de 4 heures !
Maintenant que j'ai la base, place à l'imagination pour inventer mille et une versions !!!

   60843414   60843434

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,