17 janvier 2011

..Cake aux myrtilles et chocolat blanc..

Cela faisait un moment que je n'avais pas fait un petit cake sucré. Hier, j'ai remédié à ça et comme l'association est plutôt bien réussi et très agréable, je vous le propose aujourd'hui. Voilà donc une nouvelle recette à ajouter à ma longue liste d'essai.

60936762-2

Pour 1 cake :

  • 1 œuf
  • 150 g de farine T65
  • 100 g de fromage blanc 0%
  • 40 g de mascarpone
  • 1 sachet de levure chimique
  • 2 cuillères à soupe de lait écrémé
  • 40 g de sucre blond
  • 150 g de myrtilles surgelées
  • 4 carrés de chocolat blanc
  • un petit peu de rhum

On casse l'œuf et le bat en omelette. Puis on ajoute le fromage blanc et le mascarpone. On mélange bien, on ajoute la farine, le sucre puis le lait et la levure.
On verse dans l'appareil les myrtilles, le chocolat blanc grossièrement concassé et le rhum. On mélange bien.
On verse dans le moule à cake et on place au four pour 35 minutes à 200°.

60936806-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


05 mai 2010

..Fondant au chocolat et pralin croquant..

Ne l'oublions jamais car il est notre meilleur ami, notre allié dans les moments difficiles, celui qui nous redonne un peu de baume au cœur quand le moral vacille et que le courage flanche. Il s'associe aussi presque toujours à nous dans les bons moments. Une fête, quelque chose à célébrer et c'est rare de ne pas le voir inviter à notre table. Nous le connaissons depuis toujours, que de complicité partager avec lui depuis notre enfance, combien de souvenir lui sont associés? Il est toujours là, toujours à l'appel et il faut en profiter parce que cela ne durera peut-être pas. Et oui, même si ça fidélité ne nous a jamais fait défaut jusqu'à présent, si nous avions pu compter sur lui en toutes circonstances, tout ceci est menacé... Il pourrait un jour se faire plus rare, nous abandonner à notre sort, ne plus nous tendre la main avec autant de constance, il pourrait même disparaître quelques jours, quelques semaines de notre vie sans que nous ne puissions rien y faire, sauf attendre patiemment qu'il repointe le petit bout de son nez... Tout ça à cause des chinois qui lui font les yeux doux. A peine le découvre-t-il en masse que notre histoire avec lui pourrait être en danger. Oui, oui, vous avez bien entendu, les chinois. Moi qui ai tant d'admiration pour ce pays, je ne sais pas si mes sentiments résisteront à cette rivalité et ma jalousie s'ils devaient le faire sortir de ma vie. J'ai bien peur que les recettes chinoises disparaissent alors définitivement de mon blog en guise de représailles... Oui, oui, vous avez bien entendu là encore. Pour vous dire comme cela va loin ! Alors amis chinois, je vous préviens, pas moyen qu'à cause de vous je sois priver de lui... oui, de mon carburant, mon pétrole à moi, le chocolat !!!

Parce que j'ai entendu, il n'y a pas si longtemps que si la Chine continuait à ce rythme à apprendre à connaître et consommer le chocolat au quotidien, vu le nombre d'habitants et de consommateurs potentiels, pas sûr que les stocks suivent toujours... Alors, je vous le dis... je suis contre l'acculturation en cuisine ! Oui, oui, surtout quand le chocolat est menacé ! Gardons tous nos traditions culinaires, partageons, mais pas trop... la cuisine chinoise est fameuse sans chocolat, les chinois ont la ligne sans lui, le moral sans lui... franchement, ils n'en ont pas besoin, hein ?!!?

Bon, je crois que là, c'est officiel, ma thèse me mobilise trop de neurones pour en laisser ne serait-ce que deux de disponibles pour mes billets sur mon blog... Accuser les chinois de menacer les réserves de chocolat pour trouver une excuse pour le cuisiner encore plus parce que les envies sont trop importantes en ce moment, je crois que j'aurais pu trouver mieux avec toute ma tête... Mais bon, un peu de délire parano-fatigué ça fait pas de mal. Et puis, difficile d'y échapper avec les quelques heures de sommeil que j'arrive tant bien que mal à engranger en ce moment...

Mais bon tant qu'il y en a encore, voici la recette de mon fondant au chocolat ! ^-^

Blog_1_intro   Blog_2_intro

Donc pour un cercle à pâtisserie de 12 cm (attention dessert touti mini, si vous êtes plus nombreux ou très gourmands, va falloir doubler les doses), il vous faudra :

  • 100 g de ricotta
  • 50 g de fromage blanc 0%
  • 1 œuf
  • 30 g de sucre
  • 100 g de chocolat noir à pâtisser
  • 15 g de fleur de maïs
  • 1 grosse cuillère à soupe de pralin

On commence par couper le chocolat en morceaux et le faire fondre au bain marie. On lisse bien et on réserve. Dans un saladier, on mélange la ricotta et le fromage blanc. On fouette et on ajoute l'œuf puis la fleur de maïs et le sucre. Puis on ajoute le chocolat, on mélange bien, et enfin de pralin. Et c'est fini ! On met dans un cercle à pâtisserie (avec du papier cuisson autour pour faciliter le démoulage) et le tout au four pour 35 minutes à 180°.

Attention, si vous le conservez au frais, pensez à le sortir bien avant parce qu'il durcit au frigo et ce n'est pas comme ça qu'il est le meilleur...

Blog_3

Blog_4

Blog_5

Bon ap' !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 février 2010

..Cannelloni au jambon et à la ricotta..

La magie de la blogosphère, c'est que quand on manque d'inspiration au moment du repas, on peut toujours compter sur une copinaute et aller piocher dans sa petite cuisine la recette qui va faire plaisir à la petite tablée. Et ce jour-là, alors que je n'étais pas du tout inspirée, que malgré tous mes efforts il n'y avait pas la moindre illumination ou révélation à l'horizon de mon petit cerveau, et que j'étais sur le point d'annoncer à mon chéri que j'allais être dans l'obligation de lancer l'opération free-lance, ma situation de secours en cas de disette imaginative (situation exceptionnelle que mon chéri apprécie tout particulièrement parce que son repas se compose alors de beurre de cacahuètes, de fromage et d'oeufs au plat ! Un vrai retour vers l'adolescence et ses repas équilibrés...), je me suis rappelée d'une recette vu chez Minniestephie : les cannelloni à la brousse. Bon, moi, j'avais pas de brousse sous la main, alors ils ont été à la ricotta, mais ce qui est sûr c'est qu'ils étaient très bons !!! Bien contente alors d'avoir manqué d'inspiration ce soir-là !!

50196828

Pour 2-3 personnes :

  • 9 tubes de cannelloni
  • 4 tranches de jambon blanc
  • 1 carotte
  • 1 petit oignon
  • 125 g de ricotta
  • 2 pots de sauce tomate (360 g au total)
  • 2 cuillères à soupe de fromage blanc
  • 70 g de parmesan râpé
  • un peu de gruyère râpé
  • coriandre en poudre
  • herbes de Provence
  • sel
  • poivre
  • coriandre fraîche

On commence par placer la sauce tomate dans une casserole avec le fromage blanc. On sale très légèrement, on poivre, et on verse un peu d'herbes de Provence et de coriandre en poudre. On laisse cuire un peu en remuant bien.

Dans un mixeur, on place la carotte râpée et l'oignon pelé. On donne un bon coup de mixeur, on ajoute ensuite les tranches de jambon et la ricotta, puis la coriandre fraîche. On mixe le tout et on ajoute deux cuillères à soupe de sauce tomate, puis on mélange bien.

On farcit ensuite les rouleaux avec le mélange. On place le tout dans un plat à gratin, on verse la sauce tomate dessus, et on parsème avec du parmesan râpé et du gruyère râpé.

On place au four à 180° pour une trentaine de minutes. Et voilà ! C'est prêt et c'est délicieux !!!

Sans titre-1

Maintenant, à vous de jouer !

18 février 2010

..Emincé de poulet au citron et au gingembre..

Hum... j'adore le citron !! Malheureusement, comme un certain nombre de choses, c'est une passion que je pratique en solitaire à la maison... Mon cher et tendre déteste ça ! Il trouve ça trop acide ! Ben justement, c'est un peu l'idée du citron, non, d'être acide ! C'est un peu sa raison d'être de nous faire grimacer tout en s'assurant que nous tombons sous le charme de son petit goût si subtile ! Je suis fan, vous l'aurez compris. Et pourtant, s'il accompagne presque tous mes petits déjeuner, accompagné de sa fidèle compagne l'orange, l'un et l'autre liquidement mêlés dans un verre toujours transparent pour profiter de ces belles couleurs dès le matin, il est rare que je le cuisine. C'est idiot parce que c'est délicieux ! Et c'est d'autant plus idiot qu'il est rare que mon chéri et moi mangions la même chose le midi... alors pourquoi ne pas profiter de ces déjeuners en tête à tête avec moi-même pour inviter l'ami citron et le presser (gentiment) au dessus de quelques lamelles de poulet... Une bien gourmande et légère compagnie que je ne manquerai pas de convier à ma table à nouveau !!

50199671-2

Pour 1 personne :

  • 1 blanc de poulet
  • 1 petit citron
  • 2 cuillères soupes de fromage blanc 0%
  • 1 cuillère à café de moutarde
  • 1/2 oignon
  • piment d'Espelette
  • sel
  • gingembre en poudre

On commence par couper en dès l'oignon que l'on fait revenir avec un peu d'huile dans une poêle jusqu'à ce qu'il colore. On détaille en lamelles le poulet. On l'ajoute dans la poêle. Quand il commence à dorer, on ajoute le jus de citron. On sale, et on assaisonne avec le piment et le gingembre. On ajoute en fin de cuisson le fromage blanc et la moutarde. On remue bien pour lier la sauce et on sert aussitôt. Il ne faut pas cuire trop longtemps la sauce avec le fromage blanc sinon celui-ci risque de tourner et de se délier.
Servir avec de la semoule ou du riz... c'est un véritable délice !!!

50199657-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

20 janvier 2010

..Petits moelleux pommes-poires aux pépites de chocolat (Défi Placard n#2)..

Allez entre deux clafoutis et deux plats asiatiques, je suis aussi cap' de faire autre chose. Bon, en même temps là, j'avais pas eu trop le choix... j'avais un peu oublié le pain pour le petit déj', du coup fallait bien que je me rattrape pour qu'on ait quelque chose à se mettre sous la dent avant de partir bosser... enfin, surtout ma petite moitié parce que moi, à la limite, comme je bosse à la maison, c'est plus facile d'improviser. Mais Mr a des horaires à respecter (enfin, c'est ce qu'il dit...). Une petite poire toute seule à fond du panier à fruits me regardait la larme à l'œil. Faut dire que c'est pas facile d'être la seule poire de toute une colonie à ne pas avoir été mangée... c'est un peu comme si elle était passée à côté de son destin celle-là, une vie ratée... Je ne pouvais pas laisser faire ça ! Il fallait bien que j'agisse pour redorer l'image dévalorisante que cette pauvre poire était en train de se faire d'elle-même ! Et trouver un sens à son existence.

Pour pas qu'elle se sente trop seule et parce que les amis sont les meilleurs recours en cas de déprime, j'ai décidé de lui associer une petite pomme. Elle n'était pas encore délaissée celle-là, mais je sentais bien qu'elle ne demandait qu'à se rendre utile. Par contre, il y avait une tablette de chocolat aux éclats de cacao qui ne comprenait pas bien pourquoi elle restait dans ce placard sans jamais voir le jour... qu'à cela ne tienne, elle allait pouvoir être de la partie !

Et voilà, comment épaulée de ces alliés alimentaires j'ai pu relever deux défis en même temps :
- remplir l'estomac de mon cher et tendre
- participer au défi placard de Lune
Si c'est pas du bol ça !!

Blog_1_intro

Pour 10 moelleux :

  • 300 g de farine
  • 2 œufs
  • 200 ml de lait
  • 60 g de beurre
  • 60 g de fromage blanc
  • 90 g de sucre
  • 1 sachet de poudre à lever
  • 1 pomme
  • 1 poire
  • 100 g de chocolat grossièrement haché
  • 1 peu d'extrait naturel de vanille

On commence par faire fondre doucement le beurre (attention, il ne faut surtout pas qu'il se colore).
Dans un saladier, on mélange ensemble la farine, le sucre et la poudre à lever. On ajoute ensuite les œufs battus et le lait progressivement en remuant bien pour ne pas faire de grumeaux. On ajoute enfin le beurre et la vanille.
On pèle, épépine et coupe en dès la pomme et la poire. On hache grossièrement le chocolat. Et on insère tout cela dans l'appareil à moelleux.
On place ensuite dans des moules à muffins, et hop, au four à 200° pour 20-25 minutes.

Blog_2

Blog_3   Blog_4

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,