04 février 2013

..Quenelles à la farine de seigle et aux olives vertes..

S'il y a bien un repas que Mr Pomme adore lui c'est le diner... surtout quand il y a un petit quelque chose plein de fromage et de sauce qui l'attend tout chaud dans le four ! Une recette faite également avant notre départ pour le Québec, mais là, avec le froid qu'il fait, elle est tellement de saison que je peux la publier !

Les quennelles, c'était pas trop mon trux avant ça : les quenelles de Mr Pomme ! Depuis, je suis fan et d'ailleurs j'me dis qu'une petite version au cheddar pourrait être la bienvenue un de ces soirs ! Mais là, ça sera une autre histoire !

P1710188

Pour 2 personnes (soit 4 grosses quenelles) :

Pour les quenelles :

  • 70 g de farine T65
  • 30 g de farine de seigle
  • 2 oeufs
  • 75 g de lait
  • 75 g d'eau
  • 35 g de beurre salé
  • 2 cuillères à soupe d'olives vertes finement émincées
  • poivre

Pour la sauce :

  • 200 g de pulpe de tomate
  • 100 g de crème liquide
  • 50 g de gruyère râpé
  • 1 cuillère à soupe de marjolaine
  • graines de sésame
  • sel
  • poivre

1- Préparation des quenelles :

On commence par mélanger ensemble l'eau, le lait, le beurre et le poivre dans une casserole. On fait fondre le beurre et quand ça commence à bouillonner, on verse les farines en une seule fois.

On remue à feu doux jusqu'à ce que la pâte se détache des parois de la casserole (soit environ 2 minutes).

Hors du feu, on ajoute les oeufs l'un après l'autre en veillant à ce que le premier oeuf soit bien incorporer avant d'ajouter le second, idem après le dernier. Puis on incorpore les olives.

On farine ensuite un plan de travail et on prélève des quenelles de pâte qu'on enrobe dans la farine et qu'on roule pour former des boudins. On les dépose ensuite sur une assiette farinée et on place l'assiette au frais pendant 1 heure.

Puis on les poche dans l'eau bouillante. Quand elles remontent à le surface, on attend 2 minutes avant de les sortir de l'eau, puis on les réserve.

2- Préparation de la sauce :

On préchauffe le four à 200°C.

On mélange ensemble la crème, la pulpe de tomate et la marjolaine. On sale légèrement et on poivre.

On récupère les quenelles qu'on dépose dans un plat allant au four. On recouvre de sauce, de fromage fraîchement râpé et on saupoudre de graines de sésame.

On place enfin le tout au four pour 20 minutes et on ait gratiner ensuite 5 petites minutes.

Un vrai délice ! D'ailleurs en fait, c'est ce soir que je vais donner naissance à la version au cheddar ! Allez !!!

P1710217

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


07 janvier 2013

..Mac & cheese..

Restons dans l'ambiance américaine avec ces délicieuses mac & cheese. Un bon gratin de pâtes avec une sauce au fromage bien goûteuse, c'est parfait pour affronter le froid de ces derniers jours. Je n'ai pas suivi de recette en particulier. J'ai regardé le principe et je me suis lancée. Pour cela, rien de compliqué : une bonne sauce béchamel, un peu liquide pour bien napper les pâtes, des pâtes de bonne qualité juste cuites et surtout... de bons fromages ! Parce que c'est quand même un peu tout ce qui va faire le plat ici, le fromage. J'ai choisi un parmesan acheté chez l'italien au marché, et un cheddar de 2 ans d'âge assez odorant dirons-nous. Bref, un plat bien roboratif qui fait du bien !

P1760974-3

Pour 4 personnes :

  • 250 g de pâtes (ici penne rigate)
  • 500 ml de lait
  • 50 g de beurre
  • 50 g de farine
  • cumin
  • 100 g de parmesan fraîchement râpé + un peu pour faire gratiner
  • 180 g de cheddar fraîchement râpé
  • chapelure

On commence par préchauffer le four à 200°C.

On fait cuire les pâtes dans un grand volume d'eau bouillante légèrement salée. On cuit moins que ce qui est indiqué sur l'emballage puisque les pâtes vont continuer à cuire dans le four. Personnellement, j'ai cuit 10 minutes des pâtes qui en avaient besoin de 14 pour être al dente.

Pendant ce temps, on fait chauffer le lait. Puis dans une autre casserole, on fait fondre le beurre. Quand il est fondu, on verse la farine en une seule fois. On remue bien avec une cuillère en bois. On cuit 2 petites minutes sans cesser de remuer puis on verse lentement le lait que l'on incorpore avec un fouet. Quand la béchamel est prête et qu'elle a la bonne consistance, on assaisonne avec le cumin, puis on incorpore les fromages.

On égoutte rapidement les pâtes. Pas besoin de les rincer sous l'eau, on les place directement dans la béchamel. On mélange bien pour enrober les pâtes de sauce. Puis on transvase dans un plat à gratin.

On saupoudre dessus avec le parmesan, puis on recouvre de chapelure, et hop, au four pour 30 minutes. Pour les 2-3 dernières minutes, j'ai changé la fonction et j'ai passé le gratin sous le grill pour qu'il soit bien doré.

A la sortie du four, mieux vaut attendre un petit peu avant de se jeter dessus parce que... c'est bon mais c'est chaud ! Et ça brûle les bouches trop impatientes !

P1760925-3

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18 décembre 2012

..Rôti de porc façon Orloff..

C'est une recette que je faisais régulièrement quand nous étions à Toulouse, mais je ne l'avais jamais publiée. Ici, inutile de dire que, pour notre budget, vu les tarifs de la viande et du fromage, même avec du porc, c'est déjà un plat de "presque-luxe" ! J'exagère un peu, mais pas trop quand même... ^-^ Bon, comme on commence à oublier (enfin à s'habituer) les prix français et à adapter notre alimentation, les choses trouvent un certain équilibre dans le porte-feuille. Bon, au moins, tout cela a-t-il pour avantage de rendre la journée végétarienne que nous avions instaurée en France incontournable. Je pense mes plats différemment et cette journée n'apparaît plus comme un casse-tête. Et Mr Pomme qui râlait avant, ne s'est même pas rendu compte que cette journée s'était fait une copine, puisqu'il y en a deux maintenant. C'est mieux pour la planète, mieux pour la santé ! Bizarre non de parler de ça quand je vous présente un plat "plus viandard que ça tu meurs"... enfin, je suis plus à une contradiction près...

P1730302-2

Pour 4 personnes :

  • un rôti de porc bio
  • 8 tranches d'emmental
  • 8 tranches de pancetta
  • poivre
  • cumin

On commence par déficeler le rôti. On l'entaille en 8 endroits sans aller jusqu'en bas pour qu'il tienne bien en cuisson. On glisse dans chaque fente une tranche de fromage et de pancetta.

On reficelle le rôti avec de la ficelle alimentaire. On poivre (pas besoin de saler avec la coppa), on saupoudre de cumin.

Personnellement, j'enfourne dans le four froid, mais si vous voulez préchauffer avant, vous pouvez. Je règle à 160°C pour environ 40 minutes. Je le retourne 2 fois pendant la cuisson et j'arrose avec le jus qu'il rend. Sur la fin, je mets en marche le gril juste pour bien faire dorer le dessus.

Avec des pommes de terre dorées au four, ou cuites dans le même plat que le rôti, c'est excellent !

P1730319-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 01:46 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 novembre 2012

..Paneer home made..

Cela faisait longtemps que j'avais envie de tester cette recette de "fromage" hyper simple à réaliser. Je mets fromage entre guillemets parce que... bon, quand j'ai dit ce que c'était à Mr Pomme il m'a répondu avec un brin de complaisance "euh... fromage... j'crois qu'ça fait trop longtemps que t'as quitté la France ma douce... appelons ça du tofu de vache ok, mais ne mets pas à l'épreuve mon coeur d'auvergnat"... Bon il a peut-être pas dit ça exactement, mais c'est en tous cas ce que ses yeux laissés entendre ! Mais je sais que sa soeur, en grande fan de l'Inde, saura apprécié la recette au moins  ! ^-^

P1740279Pour 150 g de paneer environ :

  • 1 litre de lait de vache lait (lait cru de préférence mais bon, on fait comme on peut)
  • 2 cuillères à soupe de jus de citron
  • sel
  • poudre de piment

On commence par recouvrir une étamine d'un linge propre en coton que l'on pose sur un grand saladier.

On place le lait avec un peu de sel et du piment dans une casserole sur feu moyen. On porte à ébullition sans cesser de remuer pour pas que le lait accroche. Quand les premiers bouillons apparaissent, on verse le citron en une fois et on laisse le lait cailler. On garde sur le feu pendant 3-4 minutes, toujours en remuant, pour que l'opération caillagen suive son cours.

On sort du feu et on laisse reposer 15 petites minutes à température ambiante. Une fois ce temps écoulé, on passe le lait caillé dans le linge pour récupérer le petit lait clair dans le saladier et garder le caillé dans le linge. On laisse essorer un peu puis on tourne le chiffon pour bien débarrasser le liquide.

On suspend ensuite le linge au-dessus du récipient pour 30 petites minutes.

Une fois ce temps écoulé, on récupère ce qui est presque maintenant le paneer. On le place dans un papier film sur une petite assiette et on dépose dessus un poids pour bien le presser (genre la brique de jus d'orange de 2 litres). On garde ainsi 30 minutes.

On récupère alors le paneer, on le coupe en cube et soit on le cuisine tout de suite, soit on le conserve dans de l'eau froide additionnée de sel.

Pour ce premier test, j'ai joué la simplicité. J'ai simplement pané le paneer avec de la farine dans laquelle j'avais mis du cumin, du poivre et un peu d'ail séché (oui, faut pas lésiner sur les épices parce que ça n'a pas de goût du tout cette petite chose !), puis je l'ai fait frire dans un peu d'huile. Et je l'ai servi avec une petite sauce au fromage et à la ciboule fraîche. C'était plutôt bien pour une première fois. Maintenant que je maîtrise, et que la chose a été approuvée par la commission Yummy de la maisonnée Pomme, je vais pouvoir m'y remettre et tenter le pti curry que j'ai en tête depuis le début !

P1740256   P1740297

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

06 novembre 2012

..Gratin d'aubergine au ras-el-hanout..

Nous avons la chance d'habiter près du marché Jean Talon à Montréal. Malheureusement, nous arrivons vers la fin des beaux jours de cette belle place gourmande avec l'arrivée du froid. Les étals diminuent donc à vue d'oeil de semaine en semaine. "L'avantage" de cette disparition (parce qu'il faut bien en trouver un, mais bon, à choisir, je préférerais qu'ils restent tous), c'est que les prix de ceux qui ferment boutique sont incroyablement attractifs, ce qui permet donc de faire le stock avant l'apocalypse glaciaire qui nous gardera enfermée à la maison, nous autres pauv' toulousains... Ce dimanche, j'ai donc jeté mon dévolu sur des énormes aubergines laissées pour 2 dollars seulement. Et à la maison, avec mes deux monstres violets, je me suis laissée inspirée par les fonds de frigo, qui ma foi, ont donné un résultat on ne peut plus appréciable à en juger les "mmmm" de Mr Pomme !

P1730398Pour 4 personnes :

  • 800 g d'aubergine
  • 200 g de viande hachée
  • 6 cuillères à soupe de concentré de tomate
  • 200 g de crème liquide
  • 200 g de fromage râpé
  • 1 oignon finement tranché
  • 1 bonne cuillère à café de ras-el-hanout
  • sel

On commence par préchauffer le four à 180°C.

On lave l'aubergine et on la coupe en fin tronçons. On place les tranches d'aubergine sur une feuille de papier cuisson et on dépose au four pour 15 minutes, pour la faire sécher légèrement.

Pendant ce temps, on prépare la sauce. Pour cela, on mélange le concentré de tomate avec la crème. On assaisonne avec un peu de ras-el-hanout.

Quand les aubergines sont prêtes. On les sort du four.

On nappe légèrement un plat à gratin avec un peu de sauce. On dépose par dessus la moitié des aubergines. On saupoudre de ras-el-hanout et on sale. On recouvre avec la moité de la sauce. On place la viande haché dessus avec les oignons et la moitié du fromage.

On recouvre le tout avec le restant d'aubergine. On saupoudre avec du ras-el-hanout à nouveau, on sale un peu. On nappe avec le restant de sauce, on recouvre avec le fromage.

On place ensuite le tout au four pendant 45 minutes environ, jusqu'à ce que le gratin soit bien doré.

Et voilà, rien de plus simple. On peut servir avec du riz pour un repas très complet. C'est pas grand chose, mais qu'est-ce que c'est bon. Je me demandais ce que j'allais pouvoir faire de ma deuxième aubergine... finalement, pas sûr que je me la joue originale avec cette dernière de la saison ! ^-^

P1730418

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


18 juin 2012

..Mozzarella croquante pour salade gourmande..

Ca fait longtemps que je n'ai pas posté. Je suis un peu occupée en ce moment. Comme toujours, la fin d'année universitaire est chargée et puis y'a des changements dans l'air mais j'attends des news plus solides avant de les partager (et oui, je suis un peu superstitieuse !). En tous cas, ma cuisine n'a pas été au centre de mes préoccupations ces dernières semaines, mais je vais essayer de me rattraper parce que là je suis en manque !

La recette d'aujourd'hui est simple mais efficace et délicieuse. Faut dire qu'après avoir passé une semaine en séminaire dans les Hautes Pyrénées (cherchez l'erreur !) à manger du poisson (avec des pâtes)... du poisson (avec des lentilles)... du poisson (avec des pommes de terre)... et du poisson (avec des crudités)... j'avais envie de viande et de fromage... et comme une petite mozza attendait sagement mon retour...

P1680353

Pour 2 personnes :

  • 6 bâtons de mozzarella (j'ai pris une mozzarella en bloc, c'est plus simple pour découper des morceaux identiques)
  • 2 oeufs
  • farine
  • chapelure fine

On commence par préchauffer le four à 200°C.

On enrobe les morceaux de mozzarella de farine, puis on les trempe dans les oeufs battus en omelette et on enrobe de chapelure. On refait l'opération une seconde fois.

Puis on fait cuire au four une bonne vingtaine de minutes, jusqu'à ce que les bâtons dorent.

On sert tout de suite avec une salade. C'est vraiment délicieux cette mozza coulante. Et la prochaine fois, je mettrais aussi des morceaux de bacon ou de lard grillé dedans... ^-^

P1680358

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 10:45 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,

21 mai 2012

..Ricotta maison... Ultra fastoche !..

Alors, après mes essais fromagers plutôt réussis avec ce mascarpone (la preuve, j'en ai fait refait depuis !), je crois que j'ai pris plaisir à jouer les Pierrette... Et là, c'est avec une autre recette ultra fastoche encore que je continue et surtout un ingrédient que j'utilise très très très très très souvent à la maison : la ricotta !

Cette fois, j'ai suivi la recette de Carole d'Alter Gusto. Et j'ai été bluffée par le résultat. C'est vrai qu'elle dépasse largement les ricotta industrielles, et c'est tellement facile à faire et rapide, que je crois que cela va devenir une habitude à la maison. Et pour ceux que ça intéresse, j'ai fait un petit calcul. Habituellement, la ricotta que j'achète le plus (industrielle) me revient à 8,48 euros le kilo. Là, ça revient à 4,33 euros. Sachant qu'en plus on récupère tout le petit lait avec lequel on peut faire tout un tas d'autres choses, allant du lavage du sol aux crêpes en passant par le nettoyage de la peau... Et oui, c'est un peu THE ingrédient magique ! ^-^

P1680129

Pour 360 g de ricotta :

  • 1 litre de lait entier bio
  • 100 g de crème liquide entière bio
  • 1 pincée de sel
  • 30 g de jus de citron

On place le lait, la crème et le sel dans une casserole. On fait chauffer doucement en tournant, jusqu'à ce que le mélange atteigne 80°C.

On ajoute alors le jus de citron. On poursuit alors la cuisson 2 minutes sans cesser de remuant en jouant avec les boutons de température pour maintenir les 80°C. Il ne faut pas que le liquide se mette à bouillir. Des petits grumeaux se forment sous l'effet du citron. La préparation commence ainsi à cailler.

On retire alors du feu. On place un linge propre sur la casserole et on laisse refroidir à température ambiante.

Quand la préparation a refroidi, on tapisse une passoire fine de gazes, et on pose la passoire sur un  récipient profond pour recueillir le petit lait. On verse le mélange sur la gaze, dans la passoire. Et on laisse égoutter plusieurs heures au frais.

Au bout de 15 heures, la ricotta était bien égouttée et largement utilisable. Mais évidemment, plus elle égoutte, plus elle sèche. Au bout de 20 heures, je l'ai déposé dans une boite récupérée d'une ricotta industrielle pour lui donner un peu le look de la ricotta.

Et je l'ai utilisée immédiatement pour... Ben va falloir revenir demain pour ça.

Mais je peux quand même vous dire que, si cela vous tente, accomodée de quelques herbes en temps que garniture pour une simple tranche de jambon blanc... c'est un régal ! C'est souvent comme ça que je mange la ricotta et je n'ai donc pas pu m'empêcher de la tester ainsi le jour-même... Yummy !

P1680130

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 mai 2012

..LA croziflette de Mathilde... ou presque..

Bon, je vous avais dit que ma rencontre virtuelle avec Mathilde avait été pleine de gourmandes inspirations. Il se trouve que la demoiselle est amatrice de fromage... un intérêt qui me parle parfaitement ! J'avais des crozets dans le placard acheté au magasin bio pour tester. Mais je n'avais pas encore eu l'occasion de m'y mettre. Et puis je suis tombée sur cet article et surtout cette photo... Comment résister ? Et surtout, pourquoi résister ?

Comme nous ne sommes pas végé (même si l'on continue à faire notre journée végé par semaine), j'ai ajouté quelques lardons. Et comme je ne sais pas vraiment résister à l'alliance fromage/cumin, ben... j'ai ajouté du cumin !

P1670928

Pour 3 personnes :

  • 150 g de crozets
  • 200 g de crème liquide
  • 200 g de lait
  • 150 g de lardons allumette nature
  • 1 oignon
  • 1 petit reblochon AOP de 240 g
  • poivre
  • cumin

On commence par faire revenir l'oignon finement haché dans un peu d'huile d'olive. Quand ils sont bien dorés, on verse dans la poêle 175 g de crème et 175 g de lait, ainsi que le cumin et le poivre.

Dès les premiers bouillons, on ajoute les crozets. On fait cuire à feu doux (il faut juste quelques frémissements), pendant 8 minutes, en remuant régulièrement.

Pendant ce temps, on fait revenir les lardons. Quand ils sont cuits, on les débarrasse de leur gras. On réserve sur une feuille de papier absorbant.

On coupe le reblochon en deux. On coupe une moitié en petits morceaux.

Au bout des 8 minutes, on incorpore les dès de reblochon et les lardons. On remet sur le feu 2 minutes le fromage fonde en remuant doucement.

On dépose le tout dans un plat à gratin. On coupe la moitié de fromage restant en deux, à l'horizontale. On place ces deux moitiés sur le gratin. On nappe avec la crème et le lait restant.

Et on place au four (préchauffé à 200°C) pour 35 minutes.

On sert avec une bonne salade verte... et c'est le pied ! Encore une fois merci à Mathilde qui est en train de devenir mon inspiration numéro 1 pour ce mois de mai on dirait... ^-^ Me reste encore 3 recettes à tester d'ailleurs...

P1670941

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Mathilde en cuisine

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

07 mai 2012

..Tarte au Beaufort... parce qu'il n'est jamais trop tard pour découvrir des blogs gourmands..

C'est à croire que je ne passe pas encore assez de temps sur internet, à bloguer (ce n'est pourtant pas l'avis de Mr Pomme croyez-moi ! ^-^)... Et oui, aussi difficile à croire, vu sa popularité, Mathilde en cuisine m'avait totalement échappé... Mais en même temps, c'est très bien ainsi, parce que j'ai éprouvé un plaisir certain à le décourvrir il y a peu... de long en large... et de large en long... Bref, tous les billets y sont passés. Et je peux vous dire que depuis : 1° Je me suis inscrite à sa news pour ne plus rien louper, 2° Ma to do-list s'est considérablement allongée, 3° On s'est bien régalé parce que les essais ont commencé !

C'est le cas par exemple de cette tarte au fromage... comme Mathilde le dit si bien "SUCCULENTE" ! J'ai gardé la recette de pâte à tarte aux petits Suisses dont je suis fan, mais j'ai tout gardé de la garniture... Topissime !

P1670025

Pour une tarte de 22 cm de diamètre :

Pour la pâte :

  • 160 g de farine
  • 1 pincée de sel
  • 1 cuillère à soupe de graines de pavot
  • 3 petits Suisses
  • 4 cuillères à soupe d'huile d'olive

Pour la garniture :

  • 250 g de lait
  • 30 g de beurre
  • 1 oeuf
  • 100 g de Beaufort
  • 30 g de farine
  • noix de muscade
  • sel
  • poivre

1- La pâte à tarte :

Pour cette pâte à tarte, rien de bien compliquer puisqu'il suffit de mélanger tous les ingrédients. On travaille la pâte avec les doigts sans trop malaxer quand même, il faut juste amalgamer les ingrédients.

Puis on laisse reposer au frais pendant 3 heures.

Puis on récupère la pâte, et on l'étale finement en farinant légèrement. On chemise un moule avec la pâte.

2- La garniture :

On commence par préchauffer le four à 200°C.

On fait fondre dans une casserole sur feu doux, le beurre avec la farine. Pendant ce temps, on fait bouillir le lait. Quand le mélange beurre/farine est homogène, on verse le lait. On ne remue bien.

On ajoute la noix de muscade, le sel et le poivre. On obtient une préparation plutôt épaisse.

On sort alors du feu. Et on incorpore alors le fromage préalablement râpé et l'oeuf.

On verse la garniture sur le fond de tarte et on place au four pour 35 à 40 minutes.

Alors, le truc top avec cette tarte, c'est que c'est délicieux chaud, tiède ou encore froid le lendemain ! Avec une salade verte, ça fait un repas terrible. La garniture est goûteuse et terriblement fondante ! Bref, vous l'aurez compris : j'adore ! Merci Mathilde !

P1670051

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Mathilde en cuisine

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

19 mars 2012

..Ecrasé de pommes de terre et de topinambours au Bleau d'Auvergne..

J'avais réalisé cette recette l'an dernier et depuis, elle dormait tranquillement dans les entrailles de mon ordi, au tréfonds de mon disque dur. Il était donc grand temps de lui donner sa chance et de la mettre à l'honneur. Surtout que c'est une recette de saison pour le coup, et ça permet de transformer radicalement une classique purée de pommes de terre.

 DSC_0032

Pour 4 personnes :

  • 4 pommes de terre
  • 10 topinambours
  • 50 g de Bleu d'Auvergne
  • 4 cuillères à soupe de crème fraîche
  • sel
  • poivre

On commence par éplucher les topinambours et on les rince et on les plonge dans de l'eau bouillante. On cuit une vingtaine de minutes.

On fait cuire séparément les pommes de terre une vingtaine de minutes aussi.

Quand les pommes de terre sont cuites, on les égoutte bien et on épluche. On écrase ensuite à la fourchette et on dépose la chaire des pommes de terre dans un saladier.

Quand les topinambours sont prêts, on les égoutte à leur tour et on les écrase aussi. On les ajoute aux pommes de terre.

On verse dans le récipients la crème, et on mélange bien le tout. On émiette le Bleu, on sale légèrement et on poivre. On mélange à nouveau et voilà !

C'est franchement pas compliqué de se faire plaisir !

DSC_0022 

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,