19 août 2013

..Quand je copycat les bichoco... c'est bon !..

Les bichoco, c'est vraiment le biscuit de l'enfance pour moi, même si je n'en mangeais pas quand j'étais petite. Je suis bien tentée de faire passer mes parents pour des parents indignes qui ne permettaient même pas à la douce et gentille petite fille que j'étais le moindre biscuit (maman si tu me lis... je t'aime ! ^-^)... mais en réalité, c'est juste que j'aimais pas trop ça (et mes parents étaient parfaits ! Me laissant à loisir me gaver de nutella... ah, la belle époque où on croyait vraiment qu'une belle tartine de nutella c'était l'équivalent d'un bon verre de lait). Je n'aime toujours pas vraiment ces biscuits dans leur version industrielle, mais la version maison, alors là, je dis Oui Oui OUI !!!

P1790915

Pour un bon petit paquet (j'ai vraiment pas regardé combien j'en ai fait) :

Pour les biscuits :

  • 240 g de farine
  • 90 g de sucre glace
  • 15 g d'amandes en poudre
  • 2 g de sel
  • 120 g de beurre pommade
  • 1 oeuf

Pour la ganache :

  • 300 g de chocolat noir
  • 300 g de crème liquide
  • 1 cuillère à soupe de miel

1- Préparation de la pâte à biscuit :

On commence par travailler le beurre en pommade. On ajoute le sel, le sucre, la poudre d'amandes, l'oeuf et 60 g de farine, et on mélange jusqu'à ce que le tout soit bien homogène. Puis on incorpore le restant de farine sans trop travailler la pâte.

On étale la pâte sur 4 mm environ entre deux feuilles de papier sulfurisé, et on place au frigo pour 1 bonne heure.

2- Préparation de la ganache :

Pendant que la pâte repose au frais, on hache le chocolat. On fait chauffer la crème jusqu'à ce qu'elle bout. Puis on la verse en trois fois sur le chocolat, en faisant bien attention de bien incoporer la crème entre chaque ajout. On ajoute enfin le miel. On réserve au frais.

3- Préparation des biscuits :

Une fois le temps de repos passé pour la pâte, on préchauffe le four à 160°C. On récupère la pâte et on découpe des cercles de 6 cm environ. On les dépose sur une plaque allant au four et on enfourne pour une dizaine de minutes.

Une fois cuits, on les laisse refroidir un peu avant de les placer sur une grille.

On récupère la ganache qui doit avoir commencé à prendre, on garnit généreusement un biscuit de ganache et on en dépose un autre dessus. On laisse prendre totalement et ensuite... on retombe en enfance !

P1790949

Maintenant, à vous de jouer !

Source pour les biscuits : Encyclopédie du chocolat

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,


27 décembre 2012

..Chocolats aux Fralinger's creamy mint sticks..

Cette année est un peu particulière vu que nous venons de fêter notre premier Noël à des milliers de kilomètres de chez nous, enfin, de notre ancien chez nous, puisque maintenant, c'est à Montréal que nous sommes chez nous... Bizarrement, si nous n'avions pas vraiment l'habitude d'être "physiquement" en famille le jour de Noël, étant donné les emplois du temps festifs pas toujours conciliables des uns et des autres, c'était plutôt étrange de ne pas être avec nos proches. Du coup, l'esprit de Noël ne s'est pas vraiment installé malgré les efforts des québécois qui ont essayé de nous faire comprendre que le 25 décembre approchait à grand pas à coup de décorations lumineuses plus imposantes les unes que les autres ! ^-^ Nous avons quand même fait quelque chose avec des amis français restés à Montréal eux aussi. C'était vraiment une soirée très sympa avec un bel accent de Noël malgré tout, et plein de bonnes choses à manger. Pour l'occasion, j'avais réalisé quelques chocolats à offrir, dont ces petites fleurs avec une ganache menthifiée (je sais ce mot n'existe pas, mais je dis ce que je veux !) grâce à l'ajout de ces délicieuses petites choses trouvées chez Indigo : des bâtonnets crémeux de menthe (en gros l'intérieur des bonbons à la menthe... un régal !).

Pour cette année, j'ai testé le tempérage avec l'ajout de beurre de cacao. J'ai utilisé la poudre de beurre de cacao Mycryo. Je ne suis pas là pour faire de la pub, je n'ai pas été sponsorisée et j'ai bien payé mon produit, mais je ne peux que vous le conseiller parce que c'est vraiment super et ça facilite le travail du chocolat. En plus, mes chocolats étaient bien brillants (même si cela ne se voit pas très bien sur la photo vu que je les ai pas mal manipulé avec les doigts pour les mettre en place), et ils étaient aussi beaucoup plus craquants que d'habitude. En fait, c'est surtout sur ce dernier point que j'ai senti une différence avec mes précédentes tentatives. En tous cas, personnellement, je suis conquise.

Chocolats 2012_1-2

Pour 30 chocolats :

  • 200 g de chocolat de couverture (pour cette fois, un Mexique 66% de Barry)
  • 2 g de beurre de cacao en poudre
  • 35 g chocolat à 70%
  • 55 g de chocolat à 55%
  • 80 g de crème liquide entière
  • 2 bâtonnets de Fralinger's creamy mint

1- Préparation des coques :

On commence par nettoyer les moules avec un coton imbibé d'alcool à 90°.

On hache ensuite les 200 g de chocolat s'il n'est pas conditionné en pistole, que l'on place dans un récipient en inox.

On prépare un bain-marie d'eau chaude dans une casserole, en faisant attention à ce que le bain-marie d'eau chaude ne touche pas le récipient avec le chocolat quand on le place dessus.

On commence par monter le chocolat en température. Pour cela, on place la casserole avec le bain-marie d'eau chaude sur feu doux. Il ne faut pas que l'eau se mette à bouillir surtout. On dépose le récipient en inox avec le chocolat dessus. Et on fait fondre le chocolat sans cesser de remuer. Il faut alors atteindre 40-45°C. On sort le chocolart du bain-marie un peu avant que la sonde n'indique la température voulue parce que l'inox qui conduit très bien la chaleur va continuer à le faire chauffer même en dehors du bain-marie.

On laisse refroidir le chocolat à température ambiante à 34-35°C environ. Et on ajoute le beurre de cacao. On mélange bien pour l'incorporer totalement.

Puis, on laisse descendre encore à 31-32°C avant de travailler le chocolat. A ce moment-là, on remplit les moules en entier avec le chocolat. On tapote le moule pour éviter les bulles d'air. Puis on le retourne en le secouant légèrement pour en vider l'excédent. On pose ensuite le moule à l'envers sur une grille pour que le chocolat cristallise.

Quand les parois ont commencé à durcir, si besoin, on remonte le chocolat à 31-32°C pour reproduire l'opération de remplissage, mais je n'en ai pas eu besoin, une couche a suffit.

2- Préparation de la ganache :

On fait chauffer la crème avec les bâtonnets coupés en petits morceaux. On remue bien, puis quand cela bout, on arrête la cuisson.

On hache le chocolat. On verse un tiers de la crème bouillante dessus. On attend un peu avant de remuer énergiquement, puis on recommence avec les deux autres tiers pour obtenir une préparation bien lisse et brillante. On laisse à peine tiédir avant de remplir les coques chocolatées avec la ganache.

3- Finalisation des chocolats :

On remonte à 31-32°C le chocolat restant et on verse sur la ganache pour fermer les coques. Avec une spatule, on lisse bien, puis on laisse bien prendre au moins 4-5 heures avant de démouler.

Ultra simple et déclinable à l'infini ! Il suffit juste de faire marcher son imagination, et surtout de laisser parler sa gourmandise !

Chocolats 2012_1-5Maintenant, à vous de jouer !

Et surtout : Joyeuses Fêtes !!!!!

Posté par Pour ta pomme à 03:57 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14 février 2012

..Parce que Valentin aime le chocolat..

Aujourd'hui, c'est la fête des amoureux. Je suis pas franchement branchée St Valentin, mais je me suis dit que je pouvais quand même bien faire un petit clin d'oeil à mon namoureux dans son bento. Du coup, j'ai fait pour Mr Pomme de délicieux brownies chocolat et framboise, cuits dans des petits moules en forme de coeur pour coller à l'actualité amoureuse du jour ! Mais ma contribution s'arrête là, parce que nous, c'est plutôt la St Humbert qu'on fête ^-^

P1660315

Pour un brownie de 20x20 cm ou 8 brownies individuels :

Pour le brownie :

  • 140 g farine
  • 1 cuillère à café de poudre à lever
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • 80 g de beurre
  • 80 g de chocolat mi-sucré ou noir + 60 g
  • 140 g de sucre (parfumé avec une gousse de vanille)
  • 45 g de coulis de framboises
  • 2 œufs 

Pour le glaçage :

  • 75 g de chocolat noir
  • 40 g de crème liquide
  • 35 g de coulis de framboise

1- Préparation du brownie :

On commence par préchauffer le four à 180°.

Dans un grand bol, on mélange la farine, la poudre à lever et le sel.

Dans un bol en verre, on place le beurre et les pépites de chocolat. On fait fondre au micro-ondes en plusieurs fois, jusqu'à ce que le tout soit complètement fondu. On ajoute le sucre au mélange beurre-chocolat et on mélange bien.

Dans un autre bol, on fouette les œufs avec une fourchette, puis on ajoute le mélange au chocolat.

On verse le mélange humide dans le mélange sec, et on remue délicatement avec une spatule en caoutchouc jusqu'à ce que la farine soit intégrée (attention, ne pas trop mélanger quand même).

On verse dans des moules. Et on fait cuire au four pendant 20 minutes ou jusqu'à ce que le dessus soit cuit mais l’intérieur à peine pris. On plonge le plat dans de l’eau froide pour stopper la cuisson.

2- Préparation de la ganache :


On hache le chocolat et on fait bouillir la crème. On la verse en deux fois dans le chocolat et on mélange bien jusqu'à ce que le chocolat soit fondu. On ajoute le coulis de framboise et on mélange bien.

On nappe avec la ganache le brownie et on laisse prendre une bonne heure à température ambiante.

Et voilà, à l'an prochain Valentin !

P1660343

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , ,