01 août 2016

..Curry de poulet au lait de coco et garam massala..

Youhou ! Mes vacances démarrent officiellement aujourd'hui. Même si je vais travailler pour préparer ma rentrée, c'est quand même un vrai plaisir de se savoir en vacances. Re-lax ! Et pour démarrer en beauté, je m'offre une excursion au soleil avec ce délicieux curry de poulet aux saveurs d'ailleurs ! Lait de coco... garam massala... paprika... menthe... noix de cajou... sortez les lunettes de soleil et les tongs, aujourd'hui on dîne sous les cocottiers !

DSC_0080-2

Pour 8 personnes : 

  • blancs de poulet : 1.2 kilos environ
  • lait de coco : 400 ml
  • eau : 100 ml
  • oignon doux : 1 gros
  • garam massala : 1 cuillère à soupe
  • paprika : 1 cuillère à café
  • beurre de coco : 2 cuillères à soupe
  • tabasco : 10ne de gouttes
  • raisins secs : 50 g
  • noix de cajou : 50 g
  • fécule de maïs : 2 cuillères à soupe
  • menthe fraîche
  • sel

Dans une cocotte, on fait fondre le beurre de coco. Quand il est chaud, on y fait dorer rapidement les blancs de poulet coupés en morceaux (pas besoin de les faire cuire à coeur) et préalablement enrobés de fécule de maïs. Quand ils sont dorés, on réserve.

Dans la même cocotte, sans la laver, on fait dorer l'oignon coupé coupé en lamelles. On place dans la cocotte en même temps les épices pour qu'elles dégagent tous les parfums. Quand l'oignon est doré, on remet le poulet. On ajoute les raisins secs, les noix de cajou et on verse dessus l'eau et le lait de coco. On assaissone avec le tabasco et un peu de sel.

On mélange bien avec une cuillère en bois et on fait mijoter une 20ne de minutes jusqu'à ce que le poulet soit bien tendre et cuit à l'intérieur.

Au moment de servir (pommes de terre vapeur ou riz seront des alliés de choix !), on dépose sur le tout quelques feuilles de menthe ciselées... Un délice !

DSC_0069-2

Maintenant, à vous de jouer !

Une autre variante est disponible ici : clic !


05 février 2014

..Curry de poulet au lait de coco et garam massala (à la mijoteuse)..

On termine la semaine avec the curry de la mort qui tue et qui cuit tout seul grâce à l'amie Joteuse (ohhh... ben oui, jeu de mots bidon, mais l'amie Joteuse est quand même bien à sa place à côté de Kitchen friend...). Vous commencez le travail et votre fidèle alliée le termine pendant que vous vaquez à vos occupations (comprendre : vous révisez votre article ! Chouette occupation hein !). Je suis totalement fana de mon nouvel aide culinaire. Cette mijoteuse me fait gagner un temps fou, c'est top (chef... je suis bonne aujourd'hui hein) ! J'avoue que j'avais un peu peur de mettre du poulet à cuire pendant 5 heures... j'avais peur de me trouver avec des mini bouchées toutes sèches... mais je voulais tenter. Pour assurer mes arrières, j'ai choisi de cuisiner des hauts de cuisse plutôt que les blancs : bonne idée, c'est resté tellement tendre. Et contrairement à ce que je pensais, la viande n'a pas tant réduit que ça. On a eu largement de quoi faire pendant plusieurs jours... Avec du quinoa pour miss sans gluten et du boulgour pour le glutineux, c'était top !

Et si vous avez pas de mijoteuse, partez pas tout de suite. On peut faire sans aussi quand même !

currypoulet_1

Pour 6-8 personnes :

  • poulet : 1 kg de hauts de cuisse
  • carottes : 8 (assez fines de préférence)
  • oignon : 1
  • poivrons : 1 petit rouge et 1 petit jaune
  • huile

Pour la sauce :

  • ail : 2 gousses
  • pâte de tomate : 50 g
  • lait de coco : 320 g
  • eau : 100 g
  • fécule de maïs : 1 cuillère à soupe bombée
  • garam massala : 1 cuillère à soupe
  • poudre de curry : 0,75 cuillère à café
  • sel : 1,5 cuillère à café
  • poivre, piment en poudre

On commence par préparer la sauce. Pour cela, on mixe ensemble tous les ingrédients de la sauce au robot ou au blender : le lait de coco, la pâte de tomate, l'eau, l'ail, la fécule et toutes les épices avec le sel. On doit obtenir une sauce bien lisse. 

On dégraisse ensuite les hauts de cuisse et on les coupe en dès. 

On émince les oignons que l'on va faire cuire avec un peu d'huile (directement dans la mijoteuse si elle rissole également, sinon dans une poêle). Quand ils colorent, on ajoute le poulet que l'on saisit rapidement, juste pour colorer.

Si on travaillait dans une pôele, on place la viande et les oignons dans la mijoteuse préchauffée (sur low, cuisson lente). On ajoute les carottes pelées et coupées en gros tronçons et on verse la sauce dessus. Si on saisissait dans la mijoteuse directement, on verse la sauce, on ajoute les carottes et on change de programme (pour low, cuisson lente). On mélange bien le tout.

On couvre et on programme pour 5 heures de cuisson. 30 minutes avant la fin, on ajoute les poivrons émincés.

Autant dire qu'on fait ça tranquillement pendant la pause de midi et qu'on laisse cuire tout seul pour régaler tout le monde le soir (et le lendemain, et le sur-lendemain quand il n'y a que deux pommes à table... ^-^).

J'imagine qu'on peut prolonger de 3 heures si on veut s'organiser différemment et qu'on prépare ça le matin avant de partir bosser, mais moi, j'aime quand les carottes sont croquantes... donc... 

Et si on a pas de mijoteuse ? Ben on fait tout pareil, sauf qu'on travaille dans une cocotte et qu'on laisse mijoter tranquillement pendant 1h30 à 2h. Ben oui, vous privez pas juste pour ça ! ^-^ Parce que franchement, c'est délicieux !!!

currypoulet_2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27 janvier 2012

..Keftas de dinde aux épices indiennes..

Allez, un peu de salé dans ce monde de sucre ! Je me désespère parfois de voir que je donne plus d'intérêt à mes réalisations sucrées qu'aux petites choses salées que je concocte alors que quand même, le salé, c'est sympa aussi ! Surtout quand on voit ses petites keftas de dinde aux épices indiennes, je me dis que c'était dommage de pas les partager avec vous.

P1460319 

Pour 12 brochettes environ :

  • 300 g de blancs de dinde
  • 150 g de chair à saucisse
  • 1/2 oignon rouge
  • 1 petit oeuf
  • 1 cuillère à soupe de garam massala
  • 1 cuillère à soupe de coriandre finement ciselée
  • sel

On commence par couper en morceaux la dinde. On la place dans le bol d'un mixeur avec l'oignon coupé en 4. On mixe jusqu'à obtenir la consistance souhaitée, en faisant attention de ne pas obtenir une farce trop fine. Il faut qu'il reste des morceaux quand même.

On récupère la viande que l'on place dans un récipient. On ajoute l'oeuf, la chair à saucisse, le garam massala, la coriandre et le sel et on mélange avec les doigts jusqu'à tout amalgamer.

On forme 12 boules de la taille d'un petit oeuf. On plante une pique en bois dedans et on presse avec les doigts pour donner la forme d'une saucisse. On réserve au frais pendant 1 bonne heure.

On récupère ensuite les brochettes et on les fait cuire dans une poêle légèrement huilée (ou mieux, au barbecue !). Et voilà de quoi se régaler sans faire d'excès calorique et sans risque d'attaque diabétique ! ^-^

P1460325

Maintenant, à vous de jouer !

Elle a testé ma recette : merci à Magali ^-^

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 janvier 2012

..Cadeaux gourmands 2011 : Picodons bollywoodiens..

Madame TalonHautCacao est une source d'inspiration inépuisable tant son blog regorge de gourmandises diverses et variées, en salé comme en sucré. Et si c'est souvent le sucré qui attire mon oeil (et surtout mon estomac), cette fois, c'est une recette salée qui a fait chavirer mes papilles... enfin surtout celles de mon père (j'espère !) puisque la recette a été dans le panier gourmand familial. Il était prévu, depuis un moment, que je fasse des chèvres marinés pour offrir à noël. Assez naturellement, j'avais dans l'idée de faire une marinade à base d'huile d'olive bien sûr, mais aussi de tomates confites, d'ail et de basilic. Délicieux mais plutôt classique. Alors quand j'ai vu cette recette de fromages de chèvre mariné à l'indienne, je me suis dit qu'une touche de bollywood ne pourrait pas faire de mal, bien au contraire.

P1640657-2

Pour un pot de deux fromages :

  • 2 picodons pas trop secs
  • huile d'olive
  • 1 cuillère à soupe de garam massala
  • 2 feuilles de laurier
  • 2 petits piments oiseaux séchés

On commence par stériliser le pot en l'ébouillantant et en le laissant sécher, retourné, sur un torchon propre.

On fait des trous dans les fromages avec un petit pic. On les roule ensuite dans le garam massala et on réserve ce qu'il reste pour la marinade.

On dépose dans le pot, le laurier, les piments et le restant d'épices. On pose les fromages dessus et on recouvre entièrement avec l'huile d'olive. On referme et on oublie au frais pour au minimum 15 jours (et jusqu'à 1 mois si l'on veut).

Quand les picodons auront bien mariné, ils se mangent avec une belle salade verte ou sur une tartine de pain grillée. Il faut juste penser à les sortir environ 30 minutes avant de les manger pour qu'ils reviennent à température.

P1640667-2

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Talons hauts et cacao

Posté par Pour ta pomme à 09:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,