10 février 2017

..Gnocchi aux épinards et sel de citron (sans gluten)..

La semaine passée, j'ai renoué avec une petite obsession culinaire... et il ne s'agit pas de chocolat promis (et oui parce que pour renouer, il faut avoir rompu quelques heures au moins... avec le chocolat, cela ne m'arrive jamais pour être honnête) ! Non, cette petite rengaine tournait autour d'un plat salé que j'adore : les gnocchi. Pendant plusieurs jours, impossible de me sortir de la tête l'envie de bons petits gnocchi maison... alors j'ai fini par me lancer. Les gnocchi, c'est pas bien compliqué, mais c'est long. Pourtant, ça vaut la peine parce que les gnocchi maison, ça n'a vraiment rien à voir avec ceux que l'on achète dans le commerce. En plus, on peut les agrémenter comme on veut, les déclinaisons sont multiples. Cette fois, c'est une petite botte d'épinard qui m'a inspirée. Un délice !

DSC_2454-2 

Pour 4 personnes :

  • pommes de terre à chaire farineuse : 700 g
  • feuilles d'épinard fraîches : 120 g 
  • farine de riz complet : 200 g
  • fécule de pomme de terre : 50 g
  • sel aromatisé aux écorces de citron : 1 grosse cuillère à café

On commence par faire cuire les pommes de terre au four (il faut éviter de les cuire dans l'eau pour éviter qu'elles ne se gorgent d'eau justement) en les entourant de papier aluminium. Quand elles sont bien tendres, on les sort du four et on laisse refroidir.

Pendant ce temps, on lave les feuilles d'épinard, on les sèche bien et on les cuit à la poêle avec un peut d'huile d'olive pour les faire suer. Quand les épinards sont cuits, on les place entre deux feuilles de papier absorbant pour se débarrasse de l'excédant d'eau. On réduit ensuite les épinards en purée au mixeur. 

On épluche ensuite les pommes de terre que l'on réduit en une purée bien fine. On ajoute les épinards.

On incorpore d'abord 200 g de farine et de fécule, et on sale. On mélange bien le tout en utilisant les doigts. On ajoute ensuite le reste de farine et de fécule progressivement, jusqu'à obtenir une pâte lisse et homogène qui ne colle plus aux doigts et au plan de travail (ça peut demander un peu plus de farine que prévu en fonction de vos pommes de terre).

On place ensuite au frais pour 1 heure.

Une fois ce temps passé, on récupère la pâte. On la sépare en 4 et on forme avec chaque portion des boudins de 1,5 cm de diamètre environ, puis avec un couteau, on découpe des tronçons de 1 cm. On peut les utiliser directement comme ça, ça donne des petits coussins. On peut également essayer de les façonner en les appuyant et les roulant contre le dos d'une fourchette si on a la patience et le temps.

On pose les gnocchi sur un torchon propre légèrement fariné. Et on continue jusqu'à épuisement de la pâte. A cette étape, on peut choisir de les cuisiner immédiatement (enfin après un petit repos de 30 minutes au frais), ou bien de les congeler (et ensuite des les utiliser en les plongeant, encore congelés, dans de l'eau bouillante).

Pour les péparer, rien de plus simple. On porte un grand volume d'eau à ébullition. On jette les gnocchis dedans, et quand ils remontent à la surface, on compte 30 secondes, on égoutte et voilà.

Pour les assaisonner, c'est toujours une version assez simple que je privilégie. Là, je les ai fait revenir dans un peu d'huile d'olive avec deux échalotes émincées, puis j'ai réalisé une sauce toute simple avec un peu de crème et de parmesan. Un délice !!!

DSC_2505-2

Maintenant, à vous de jouer !

Inspiration : Ratatouille et Compagnie

Posté par Pour ta pomme à 15:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


28 août 2013

..Gnocchi à la ricotta et au basilic..

Cela faisait vraiment longtemps que je n'avais plus fait ces gnocchis à la ricotta que j'adore pourtant. J'ai donc décidé de les remettre à l'honneur, en les associant à cette herbe que j'aime tant : le basilic ! Le basilic, c'est vraiment un de mes chouchous en cuisine. Son petit goût si particulier met toujours immédiatement en émoi mes papilles et surtout ça a un petit quelque chose de l'été bien agréable quand celui-ci est en train de s'éloigner...

Je n'ai pas réussi à faire les photos que je voulais, mais j'espère que cela vous donnera quand même envie d'y goûter !

DSC_0908-3

Pour 2 personnes (en plat principal) :

Pour 4 personnes :

  • 250 g de ricotta
  • 1 jaune d'oeuf
  • 1/2 cuillère à café de sel fin
  • 30 g de parmesan râpé +20 g
  • 80 g de farine
  • basilic finement ciselé
  • 1 cuillère à soupe de pesto
  • crème liquide
  • sel

On commence par égoutter la ricotta. On ajoute le jaune d'oeuf, le sel, les 30 g de parmesan et le basilic. On mélange rapidement sans trop travailler. On ajoute enfin la farine. Là aussi, on mélange à la fourchette sans trop travailler.

La pâte va rester plutôt humide, c'est en la roulant ensuite dans la farine, que les boudins vont prendre forme. On pourrait mettre plus de farine pour que la pâte soit plus ferme, mais les gnocchis seraient alors beaucoup moins aériens.

Pour les façonner, il faut donc aller assez vite. On place de la farine sur un plan de travail. On prend un tiers de pâte (à peu près la moitié de la préparation). On saupoudre de la farine dessus et on roule pour former un boudin. On découpe des petits morceaux et on les dépose dans un plat légèrement fariné pour que les gnocchis ne collent pas. On dépose les gnocchis au congélateur pour 30-45 minutes le temps qu'ils durcissent bien.

On fait chauffer un grand volume d'eau et on fait cuire les gnocchis en 2 fois. Pour savoir s'ils sont prêts, rien de plus simple, il suffit de compter une à deux minutes dès que les gnocchis remontent à la surface de l'eau.

Je les ai servis avec une sauce faite de crème, des 20 g de parmesan et du pesto. On sale légèrement, et on sert immédiatement. C'est moelleux, légers, délicieux.

DSC_0950-2

 Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 décembre 2012

..Parce qu'il n'ai jamais trop tard pour apprendre à aimer les courges... Gnocchi au potimarron..

J'ai décidé de me prendre en main et de me forcer à manger des choses que je n'aime pas. Après tout, j'avais bien lu une fois que pour faire manger aux enfants des choses qu'ils n'aiment pas, il ne faut surtout pas les forcer, mais leur faire manger un peu de l'aliment incriminé plusieurs fois, ces petits contacts répétés permettant d'apprivoiser le (dé)goût. Je crois que c'est aux alentours de 15 essais que le cerveau commence à se dire que finalement, c'est pas si mauvais. J'avais déjà réussi avec les tomates il y a quelques années, alors, là je me lance à l'assaut des courges dont j'ai une sainte horreur et qui sont on ne peut plus présentes ici...

Comme on le ferait avec des enfants, je commence doucement. Pas question de démarrer avec une purée 100% courge ou une courge rôtie au four (ce qui a pourtant l'air appétissant, mais bon...). Donc, pour l'instant, la courge, je me la cache. Je triche en en incorporant un peu dans des choses que j'aime... Et ça marche. Ces gnocchi sont passés comme une lettre à la poste. C'est à peine si j'ai su que s'y cachait un petit potimarron. ^-^

P1740496

Pour environ 8 personnes :

  • 700 g de purée de pommes de terre à chaire farineuse
  • 300 g de purée de potimarron
  • 350 g de farine
  • 1 oeuf
  • sel
  • curcuma

On commence par faire cuire les pommes de terre et le potimarron au four. Attention, à ne pales cuire dans l'eau pour éviter qu'ils ne se gorgent d'eau justement.

Quand les pommes de terre et le potimarron sont bien tendres, on les sort du four et on laisse refroidir.

On épluche ensuite les pommes de terre, on évide le potimarron et on réduit le tout en une purée bien fine (avec un tamis c'est top quand, comme moi, on a pas de presse purée !).

On creuse un puits au centre de la purée, on casse l'oeuf dedans, on ajoute 200 g de farine, on sale et on saupoudre avec le curcuma. Puis avec les doigts on mélange bien. On ajoute ensuite le reste de farine progressivement, jusqu'à obtenir une pâte lisse et homogène qui ne colle plus aux doigts et au plan de travail (ça peut demander un peu plus de farine que prévu en fonction de vos pommes de terre).

On prend ensuite des portions de pâte. On forme un boudin e 1,5 cm de diamètre environ, puis avec un couteau, on découpe des tronçons de 1 cm. On peut les utiliser directement comme ça, ça donne des petits coussins. On peut également essayer de les façonner en les appuyant et les roulant contre le dos d'une fourhette (ce que je ne maîtrise pas encore totalement comme le montrent bien les photos).

On pose les gnocchi sur un torchon propre légèrement fariné. Et on continue jusqu'à épuisement de la pâte.

A cette étape, on peut choisir de les cuisiner immédiatement (enfin après un petit repos de 30 minutes au frais), ou bien de les congeler (et ensuite des les utiliser en les plongeant, encore congelés, dans de l'eau bouillante).

Pour les péparer, rien de plus simple. On porte un grand volume d'eau à ébullition. On jette les gnocchi dedans, et quand ils remontent à la surface, on compte 30 secondes, on égoutte et voilà.

Perso, je les adore avec une sauce au brocoli et au parmesan, comme sur la photo ci-dessous, mais pour là, c'est comme vous voulez !

P1740615

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 20:25 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 juillet 2012

..Gnocchi à la romaine..

Je fais le grand vide dans mes placards en ce moment. L'avantage, c'est que cela oblige à penser les repas autrement : on part de ce que l'on a et on réfléchit à ce que l'on pourrait en faire. Du coup, je me lance dans des recettes auxquelles je n'aurais pas forcément penser.

J'avais acheter de la semoule fine de blé dur pour les english muffins. Mais autant dire que c'est pas avec ce que cela néssitait que j'avais écoulé mon stock. Et puis je me suis rappelée que l'on pouvait aussi faire des gnocchi avec. Du coup, j'ai un peu farfouillé sur internet pour regarder la procédure et puis j'ai fait un mix de plusieurs recettes pour arriver à ce résultat. Mr Pomme était pas franchement emballé sur le moment... mais ça n'a pas duré. C'est franchement trop bon, et c'est une recette que je vais vite refaire ! Ca tombe bien d'ailleurs parce que je dois avoir encore pas loin de 800 g de semoule à déstocker...

P1690245Pour 30 gnocchi :

  • 125 g de semoule fine de blé dur
  • 25 g de beurre salé
  • 500 ml de lait
  • 1 jaune d'oeuf
  • 50 g de parmesan fraîchement râpé
  • poivre
  • noix de muscade

1- Préparation des gnocchi :

On commence par faire bouillir le lait avec le beurre. On sale, on poivre et on verse un peu de noix de muscade dans le lait.

Quand le lait commence à bouillir, on verse en une fois la semoule et le parmesan. On remue tout de suite avec vigueur avec un fouet pour que cela ne fasse pas de grumeaux.

La préparation va épaissir. On continue de remuer avec une cuillère en bois pour assécher la préparation, juqu'à ce qu'elle se détache bien du fond de la casserole. On remue ainsi entre 5 et 10 minutes. Hors du feu on incorpore le jaune d'oeuf.

On récupère la pâte que l'on dépose sur un plan de travail humidifié. On étale pour obtenir une épaisseur de 5-8 mm. On lisse bien et avec un emporte-pièce de 3 cm de diamètre environ on découpe des cercles dans la pâte.

On les fait ensuite revenir dans une poêle légèrement beurrée jusqu'à ce que qu'ils soient bien dorés des deux côtés.

2- Accomoder les gnocchi :

Si vous pouvez les manger simplement dorés avec une salade verte, j'ai choisi de les faire gratiner un peu au four.

Pour cela, j'ai placé dans le fond d'un plat à gratin du coulis de tomate assaisonné avec de l'origan. J'ai fait revenir dans une poêle des lardons que j'ai débarassé de leur gras et déposé sur le coulis. J'ai ensuite disposé les gnocchi sur le tout. Puis j'ai mélangé de l'origan, un peu de parmesan râpé et des noisettes concassées, et j'ai saupoudré les gnocchi avec.

Puis j'ai placé le tout à four chaud (200° C) pour 20 minutes.

J'ai accompagné ça d'une petite ratatouille... délicieux !

P1690280

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 octobre 2011

..It's Monday but it's ok avec des gnocchi à la ricotta..

Et oui, il y a des lundis qui ont un goût plus agréable que d'autres... les lundis de vacances !! ^-^ Et pour ceux qui travaillent, je vous propose ces délicieux gnocchi ultra rapides à faire et terriblement goûteux. Avec la ricotta pour remplacer la pomme de terre, ils sont très légers. A faire et refaire et re-refaire...

Sans titre-1-2

Source du design : Gemma Correll

Pour 4 personnes :

  • 250 g de ricotta
  • 1 jaune d'oeuf
  • 1/2 cuillère à café de sel fin
  • 50 g de parmesan râpé
  • 70 g de farine
  • basilic finement ciselé
  • piment doux

On commence par égoutter la ricotta. On ajoute le jaune d'oeuf, le sel, le parmesan, le basilic et le piment. On mélange rapidement sans trop travailler. On ajoute enfin la farine. Là aussi, on mélange à la fourchette sans trop travailler.

La pâte va rester très humide, c'est en la roulant ensuite dans la farine, que les boudins vont prendre forme. On pourrait mettre plus de farine pour que la pâte soit plus ferme, mais les gnocchis seraient alors beaucoup moins aériens.

Pour les façonner, il faut donc aller assez vite. On place de la farine sur un plan de travail. On dépose une grosse cuillère de pâte (à peu près la moitié de la préparation). On saupoudre de la farine dessus et on roule pour former un boudin. On découpe des petits morceaux et on les dépose dans un plat légèrement fariné pour que les gnocchis ne collent pas.

On fait chauffer un grand volume d'eau et on fait cuire les gnocchis en 3 fois. Pour savoir s'ils sont prêts, rien de plus simple, il suffit de compter une à deux minutes dès que les gnocchis remontent à la surface de l'eau.

Je les ai servis avec une sauce tomate maison. Mais on peut les cuisiner comme n'importe quel gnocchis. Ils sont vraiment à tomber, très moelleux, légers. Un délice !

P1630544   P1630564

P1630559

 Source : The little Teachew

 Maintenant, à vous de jouer !

Elle a testé cette recette : merci à Sophie ^-^

Posté par Pour ta pomme à 10:51 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,