22 juin 2012

..Clafoutis aux griottes (et coco) de Pierre Hermé..

J'avais une terrible envie de clafoutis... Oui, une de plus ! Parce que si je ne publie plus souvent de recettes de ce délicieux dessert, j'en fais très souvent. Le problème c'est que quand une envie pointe souvent le bout de son nez, vous vous en doutez, les variantes se multiplient. Mais le problème, c'est qu'avec les clafoutis, les révolutions sont rares. Rares, mais quand même, rien n'empêche de tester les versions des grands chefs. Et si vous aimez les clafoutis denses, mais moelleux, pas trop sucrés et avec un bon petit goût d'authenticité, ben voilà, c'est la recette qu'il vous faut !

P1680391

Pour 8 personnes :

  • 500 g de griottes surgelées
  • 70 g de sucre
  • 125 g de farine
  • 1 pincée de sel
  • 1 cuillère à soupe de copeaux de coco
  • 3 oeufs
  • 300 g de lait
  • extrait de vanille liquide

On commence par préchauffer le four à 180°C.

On tamise la farine dans une terrine. On ajoute le sel et le sucre.

On bat les oeufs en omelettes. On les ajoute dans la farine et on mélange bien avec une cuillère en bois. On ajoute la vanille, et on verse en plusieurs fois le lait en mélangeant bien pour obtenir une pâte bien lisse en sans grumeaux.

On dépose les griottes dans un moule, on verse l'appareil dessus et on saupoudre avec la coco.

On place au four pour 45 minutes de cuisson. On laisse bien refroidir parce que faut quand même le reconnaître, même si c'est difficile d'attendre, c'est quand même bien meilleur froid, le lendemain.

Merci Chef Hermé !

P1680390

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


13 avril 2012

..Crèmes aux griottes pour ceux qui en ont marre de la monotonie des étals d'avril..

Je sais pas vous, mais moi, le mois d'avril, c'est franchement pas mon préféré culinairement parlant... Si on veut manger saison, et ben y'a plus rien, ou en tous cas, plus grand chose ! C'est plus l'hiver mais pas encore vraiment le temps des légumes primeurs. Côté fruits, on essaie de nous faire croire que les fraises arrivent... mais que nenni ! C'est pas encore le moment ! Heureusement, la magie des surgelés peut nous permettre de succomber à une envie de douceurs toutes roses ! Comme les griottes par exemple... ^-^

P1670550

Pour 6 petites verrines :

  • 250 g de griottes surgelées
  • 4 cuillères à soupe de sucre
  • 200 ml de crème liquide légère
  • 2 feuilles de gélatine

On commence par placer la gélatine dans un bol d'eau froide.

On fait chauffer dans une casserole les griottes et le sucre et on laisse compoter 10 bonnes minutes. On mixe aussitôt pour obtenir un coulis bien lisse. On incorpore la gélatine qui va immédiatement fondre. On mélange bien. Puis on ajoute la crème en mélangeant.

On verse la crème dans des petites verrines. On laisse refroidir légèrement avant de déposer au frais pour 5 heures minimum.

Et voilà de quoi faire patienter ceux qui se languissent de voir les étals rougirent !

P1670581

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 mars 2012

..Brownies ultra chocolatés aux griottes séchées..

L'article disait que ces brownies étaient tellement chocolatés que même le chocolat avait moins le goût de chocolat en comparaison !!! Comment leur résister du coup ??? Impossible !!! Surtout que le chocolat est le meilleur remède à tous les coups de mou ou de blues, et que ces dernières semaines ont été plutôt éprouvantes en raison d'un certain surmenage ! D'ailleurs pour tout vous dire, ça doit être à peu près la seule chose que j'ai cuisiné en 3 semaines. Et oui quand Mr Pomme prend la main aux fourneaux, bentos et assiettes sont remplis, mais la gourmandise passe un peu à la trappe. En même temps, je suis d'accord quelques semaines avec un approt de sucre réduit, ça fait de mal à personne, mais quand on craque parce qu'on bosse comme une malade, on a envie de chocolat. Alors entre deux dossiers, le burn-out me guettant, j'ai attrapé un récipient et ma cuillère en bois, et hop... les voilà mes petits brownies !

 P1670140

Pour 9 parts (moule de 20x20) :

  • 225 g de chocolat noir
  • 85 g de beurre
  • 100 g de sucre
  • 35 g de farine
  • 2 oeufs
  • 1 cuillère à café d'extrait de vanille
  • 60 g de pépites de chocolat
  • 50 g de griottes séchées

On commence par préchauffer le four à 180°C.

On fait fondre ensemble le chocolat et le beurre coupés en morceaux. On ajoute le sucre et la vanille. Puis on incorpore les oeufs, l'un après l'autre. Enfin, on ajoute la farine. On mélange énergiquement pour obtenir une pâte bien lisse. On verse dans l'appareil les pépites de chocolat et les griottes.

On verse dans un moule carré de 20 par 20, préalablement recouvert d'une feuille d epapier sulfurisé.

On fait cuire ensuite 25 minutes. A la sortie du four, le coeur du brownie doit être pas trop pris. On le laisse reposer toute une journée à température ambiante avant de le découper et de se régaler ! Aussi dur que ça soit, plus on attend, et meilleur c'est ! ^-^

P1670100   P1670111

Source : Irresistibly beautiful

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 février 2012

..Guimauves fondantes de Ch. Michalak..

Aussi étrange que cela puisse paraître, des cadeaux gourmands vont refaire leur apparition sur mon blog parce que nous avons à nouveau fêter Noël ce week-end ! Et oui, il n'est jamais trop tard pour se retrouver avec ceux qu'on aime. Donc, avec près de deux mois de retard, nous voilà réunis avec toute la famille de Mr Pomme pour faire un Noël post festivités. Je me suis donc remise aux fourneaux et aux ciseaux pour concocter quelques petits cadeaux gourmands à offrir.

Pour ce premier billet, je vous propose une recette que j'ai déjà publiée : les guimauves. Mais comme à l'époque je n'avais pas de thermomètre de cuisson, je n'avais pas suivi à la lettre les préconisations du chef Michalak. Maintenant que je suis un peu mieux équipée, j'ai pu le faire. Et c'est vrai qu'il y a eu une différence avec ma tentative "à peu près" : les guimauves étaient bien plus fondantes.

J'ai testé pour l'occasion de nouveaux parfums : cerise griotte, noix de coco/citron vert (je n'ai mis que le jus et je regrette. Je pense que j'aurais gagné à mettre plutôt les zestes parce que là, on sent surtout l'acidité et pas tellement le bon goût du citron vert) et menthe glaciale (perso, mon préféré ! ^_^).

P1660230

Pour 600 g de guimauves environ :

Pour la base de la guimauve :

  • 250 g de sucre semoule
  • 40 g de sucre glace
  • 40 g de fécule de pomme de terre
  • 90 ml d'eau
  • 40 g de miel liquide
  • 7 feuilles de gélatine
  • 3 blancs d'œuf (soit 90 g)

Pour les aromatiser :

  • 1 cuillère à soupe de sirop de menthe glaciale
  • 1 cuillère à soupe de sirop de cerise griotte
  • 1 cuillère à soupe de sirop de coco
  • 1 cuillère à soupe de jus de citron vert
  • 1 cuillère à soupe de noix de coco râpéé
  • colorant vert et violet

On commence par placer la gélatine dans un bol d'eau froide pour la ramollir.

On place dans une casserole le miel, le sucre semoule et l'eau et l'on fait cuire jusqu'à atteindre 130°C. Dans le même temps, on monte doucement les blancs en neige jusqu'à obtenir des blancs semi-montés, donc pas trop fermes.

Quand le sirop atteint 130°, on place dedans la gelatine, puis on verse le sucre cuit dans les blancs tout en continuant à les battre mais à faible vitesse.

Quand tout le sucre est versé, on monte la vitesse pour refroidir la guimauve. On arrête quand elle est tiède (environ 45°C).

On sépare la guimauve en trois part égale.

Dans le premier tiers, on verse la menthe et une pointe de colorant vert. On mélange bien.

Dans le deuxième tiers, on verse la griotte et une pointe de colorant violet. On mélange bien.

Dans le dernier tiers, on verse la coco (sirop et coco râpée) et le citron vert. On mélange bien.

On mélange ensemble le sucre glace et la fécule. On saupoudre 3 petites plats en verre avec le mélange. On dépose la guimauve dessus et on lisse.

On laisse reposer deux bonnes heures avant de démouler et de découper.

On déposer les morceaux de guimauves dans un saladier avec le reste de mélange sucre/fécule, et on les enrobe bien pour éviter qu'elles ne collent aux doigts.

Et voilà ! C'est prêt !! Ultra rapide et personnalisable, et certainement bien meilleur que les recettes industrielles qui sont loin de fondre dans la bouche comme celles-ci.  Bon, le seul truc c'est qu'elles se conservent moins longtemps : mais comptez quand même une bonne semaine si elles ne sont pas mangées avant ! Espérons que les gourmands à qui c'était destiné ont apprécié...

Moi, j'ai en tête une prochaine version (à part celle aux zestes de citron vert et noix de coco bien sûr) avec des morceaux de fraises séchées que je vais très bientôt tester je pense...

P1660216

Maintenant, à vous de jouer !

Source : C'est du gâteau ! de Christophe Michalak

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

15 janvier 2010

..Clafoutis aux griottes et lait de soja (parce que Clarence était là !)..

Bon, je sais pas vous mais moi, ce temps gris et tout tristoune, je commence à en avoir marre. Je n'ai rien contre l'hiver en général, mais ce qui me manque c'est la couleur !!! Je veux de la couleur, je veux de la couleur... La dépression saisonnière me guète... si elle ne m'a pas déjà rattrapée !!
Du rouge, du violet, du vert, du jaune, du orange (et attention, je suis cap' de vous faire toute la liste des couleurs... oui, oui, oui)... Autour de moi et dans mon assiette ! Enfin, pour l'instant c'est surtout dans l'assiette... dès que j'ai trouvé comment parer le ciel de bleu, je vous préviens...
Du côté de mon assiette donc, c'est plus facile. Faut dire que je bénéfice ici de l'aide d'un allié de taille ! Et quel allié, un génie... un homme qui sans le savoir donne le sourire à des milliers de ménagères soucieuses de se soustraire de l'inexorable cycle des saisons, désireuses de se libérer du dictat de la nature sans pour autant lui nuire (ben oui, quand même... faut pas pousser... avec la nature la loi du talion est exponentielle... tu lui fais du mal, elle te le rend au centuple ! Donc pas de cerises en janvier achetées sur le marché et produites de manière contre-nature). Cet homme nous vient d'un pays froid, le Canada. Et il fallait bien un canadien, un habitué des température négatives pour inventer ce procédé révolutionnaire : la congélation !!! Alors merci Clarence Birdseye ! En 1923, les poissons pour toi, en 2010, les cerises pour moi !!!
Et grâce à toi... ce clafoutis aux saveurs de l'été avec de bonnes griottes rougies au soleil... de l'été !!! Un clafoutis tout rouge et bien acidulé comme j'en rêvais !!! Mais tout ça en hiver !!!

48571226-2

Pour 6 personnes :

  • 3 œufs
  • 75 g de sucre
  • 100 g de farine T65
  • 350 ml de lait de soja
  • 1 pincée de sel
  • 400 g de griottes surgelées
  • 1 bouchon de rhum brun
  • 1 peu d'extrait de vanille

On commence par battre les œufs et on ajoute le sucre. On insère progressivement la farine et le sel sans sans cesser de mélanger. Puis on ajoute le lait, la vanille et le rhum.
Dans des plats individuels ou un grand plat, on place les cerises au fond, puis on verse l'appareil par-dessus.
Et on place au four pour 45 minutes à 180°.

Un véritable délice !! Mon dieu ce que cela avait pu me manquer !!!!

Et si quelqu'un a la solution pour que les cerises restent dans le clafoutis au lieu de toutes remonter à la surface, je veux bien. Non pas que ça me dérange comme ça parce que j'aime bien les deux couches, mais juste parce que je suis curieuse de savoir pourquoi vous y arrivez toutes et pourquoi cela me résiste ! J'ai testé plusieurs techniques mais ces cerises fugueuses finissent toujours par se faire la malle et terminer en haut du clafoutis !!! Pfff....

48571604-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,