21 février 2017

..Polish plum cake..

Pour redonner vie à quelques prunes attendant sagement leur heure au congélateur (l'objectif étant qu'elles nous apportent un peu de soleil au coeur de l'hiver), je suis allée chercher l'inspiration chez Carole d'Alter Gusto. Dire que j'étais à deux doigts de les incorporer dans un simple gâteau au yaourt ! La recette se décline avec différents fruits, alors faites-vous plaisir sans attendre le retour du mois de septembre ! La recette est très simple et parfaite pour le petit-déjeuner ou le goûter (ou pour n'importe quel petit creux subit dans la journée !).

DSC_1754-2

 

Pour 6 personnes :

  • prunes : 6 belles prunes rouges
  • farine : 120 g
  • oeufs : 2
  • poudre à lever : 1 cuillère à café
  • sucre : 80 g
  • huile d'olive : 80 g
  • citron biologique non traité : 1 (le zeste + le jus de la moitié du citron)
  • yaourt : 60 g 
  • quelques amandes effilées

On commence par préchauffer le four à 180° C.

On lave ensuite les prunes que l'on dénoyaute puis coupe en 6.

Dans une grande jatte, on tamise ensemble la farine et la poudre à lever.  

Dans un autre récipient, on bat les oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse et triple de volume. On verse l’huile d’olive doucement en continuant de battre, puis on ajoute le yaourt. On mélange bien. 

On incorpore le mélange dans la farine avec une spatule, en y allant doucement. On incorpore ensuite le zeste du citron et le jus d'un demi-citron. A l’aide d’une spatule, ou d’une cuillère, incorporer soigneusement et délicatement la farine / poudre et le zeste de citron.

On dépose la préparation dans un moule chemisé avec du papier cuisson. On dépose dedans les morceaux de prune. Puis on place dessus les amandes effilées.

On enfourne et on laisse cuire 30 minutes environ, jusqu'à ce que le gâteau soit bien doré.

Une fois que le gâteau est cuit, on laisse refroidir sur une grille, puis on se régale !

DSC_1769-2

 Maintenant, à vous de jouer !

Source : Alter Gusto


05 août 2016

..Hummus aux champignons et aux oignons caramélisés..

Je vous avais dit que le hummus allait probablement devenir mon obsession de l'été... c'est chose faite ! Les versions se succèdent pour notre plus grand plaisir. C'est tellement bon !

Cette version aux champignons est de très loin ma préférée ! Ce hummus était à tomber et on s'est presque battu pour finir le bol. Si j'ai d'autres variantes en tête, je pense que la recette d'aujourd'hui sera difficile à détrôner. 

En plus, cette fois, j'ai pris la peine de peler les pois chiches (avec l'aide précieuse de Mr Pomme). En réalité, c'est très simple à faire. Il suffit de les faire tourner entre les doigts et la peau part toute seule. C'est un peu long, mais avec de l'aide, ça passe bien. Et ça fait une grande différence : la texture est d'une douceur incroyable ! Ultra crémeuse.

DSC_0081-2-2

Pour un bol :

  • pois chiches en conserve : 230 g (poids net égouttés)
  • champignons de Paris : 80 g
  • oignons doux : 80 g
  • sucre en poudre : 1/2 cuillère à café
  • tahini : 20 g
  • jus de citron jaune : 20 g
  • huile d'olive : 2 cuillères à soupe
  • ail : 1 gousse d'ail
  • persil : 6 cuillères à soupe de persil frais haché
  • poivre au goût 
  • sel au goût (si la conserve ne contient pas déjà du sel)

Pour décorer :

  • huile d'olive
  • noix de grenoble grossièrement hachées

On commence par peler les champignons que l'on tranche. On tranche également l'oignon. On fait chauffer une poêle avec un peu de beurre et on fait dorer dedans l'oignon avec le sucre pour les faire fondre et leur permettre de caraméliser. On ajoute ensuite les champignons. On cuit quelques minutes jusqu'à ce qu'ils soient bien tendre. On stoppe la cuisson. On sale, on poivre, on ajoute le persil. On mélange bien et on laisse refroidir.

On rince ensuite soigneusement les pois chiches que l'on pèle. On dépose dans le bol du robot mixeur un tiers des pois chiche avec l'huile d'olive, le tahini, le jus de sucre, l'ail écrasé. On mixe jusqu'à obtenir une purée bien lisse. Puis on ajoute le tiers suivant de pois chiche. On mixe à nouveau. Puis le dernier tiers et on mixe. Et enfin le mélange champignon/oignon/persil (en gardant 2 grosses cuillères à soupe pour la déco). On mixe à nouveau pour obtenir une texture lisse et homogène.

On rectifie l'assaisonnement si nécessaire et on ajoute de l'eau (je n'en ai pas eu besoin) si le hummus est trop épais.

On verse la purée dans un bol. On creuse des sillons dans lesquels on verse de l'huile d'olive. On dépose dessus le mélange champignon/oignon/persil réservé et quelques noix de grenoble grossièrement hachées.

On déguste ensuite cette tuerie autour d'un bon verre avec des chips de maïs ou du pain plat grillé.

DSC_0124-2

Maintenant, à vous de jouer !

24 juillet 2016

..Hummus aux poivrons rouges grillés..

Et voilà donc mon autre marotte de l'été : après les glaces, les smoothies et les BBQ, voici venus les hummus. Et oui... je fonctionne de manière assez cyclique hein... Mais notez que contrairement à ce que l'on dit de la folie, en cuisine, on peut continuer à faire et obtenir des résultats toujours différents. Il suffit du petit plus qui fait la différence. Et cette fois, mon petit plus c'était un peu de poivron rouge grillé (un poivron simplement grillé au BBQ et débarrassé ensuite de sa peau) et du tabasco. 

Je vous livre sans attendre cette recette qui a fait mon bonheur (comme quoi il n'y a pas que le chocolat pour me combler... quoique j'ai vu un hummus de chocolat que je vais certainement bientôt tester... on s'en reparle ! ^-^)

DSC_0025-2

Pour un bol :

  • pois chiches en conserve : 230 g (poids net égouttés)
  • poivrons rouges grillés : 100 g
  • tahini : 20 g
  • jus de citron jaune : 20 g
  • huile d'olive : 2 cuillères à soupe
  • ail : 1 gousse d'ail
  • paprika : 0.5 cuillère à café
  • tabasco : 12 gouttes
  • poivre au goût 
  • sel au goût (si la conserve ne contient pas déjà du sel)
  • eau : 1 à 2 cuillères à soupe

Pour décorer :

  • huile d'olive
  • paprika
  • persil frais émincé
  • pignons de pin

On commence par rincer soigneusement les pois chiches que l'on dépose ensuite dans le bol du robot mixeur avec tous les ingrédients sauf l'eau. On mixe jusqu'à obtenir une purée bien lisse.

On ajoute alors 1 cuillère à soupe d'eau puis on mixe à nouveau. On verse encore de l'eau si nécessaire, jusqu'à obtenir la texture qui convienne.

On verse la purée dans un bol. On creuse des sillons dans lesquels on verse de l'huile d'olive. On saupoudre avec du paprika et on parsème avec un peu de persil finement haché et quelques pignons de pin.

On déguste ensuite autour d'un bon verre avec des chips de maïs ou du pain plat grillé.

DSC_0005-2

Maintenant, à vous de jouer !

18 juillet 2016

..Hummus à l'ail rôti et au basilic..

Je suis une grande fan de hummus et si j'avais pu penser que c'était si simple à faire et si rapide, je me serai lancée depuis longtemps, abandonnant les préparations du commerce (bien que certaines soient délicieuses et sans cochonnerie ajoutée). On a d'autant plus avantage à réaliser son hummus soi-même que l'on peut l'agrémenter à l'infini. Et je peux vous dire que quand on voit toutes les déclinaisons possibles sur pinterest, c'est comme si un nouveau monde venait de s'ouvrir à moi.

Pour cette première tentative, je suis restée assez basique, même si je l'ai agrémenté de basilic (ce qui n'est pas le cas de la recette classique). Il faut dire que mes deux pieds de basilic sont tellement généreux que j'ai attrappé la manie d'en mettre un peu partout ces derniers temps. Le mariage est parfait. Et maintenant que j'ai ma recette de base, tout un tas de versions sont à venir... croyez moi !

DSC_0040-2

Pour un gros bol :

  • pois chiches en conserve : 380 g (poids net égouttés)
  • tahini : 30 g
  • citron jaune : 1/2
  • huile d'olive : 4 cuillères à soupe + 1 cuillère pour la décoration
  • ail : 2 gousses d'ail rôties
  • basilic : 15ne de feuilles + 2 feuilles pour la décoration
  • cumin : 0.5 cuillère à café
  • paprika : 0.25 cuillère à café + un peu pour la décoration
  • poivre au goût 
  • sel au goût (si la conserve ne contient pas déjà du sel)
  • eau : 4 à 6 cuillères à soupe

On commence par rincer soigneusement les pois chiches que l'on dépose ensuite dans le bol du robot mixeur avec tous les ingrédients sauf l'eau. On mixe jusqu'à obtenir une purée bien lisse.

On ajoute alors 3 cuillères à soupe d'eau puis on mixe à nouveau. On verse le restant d'eau progressivement jusqu'à obtenir la texture qui convienne.

On verse la purée dans un bol. On creuse des sillons dans lesquels on verse de l'huile d'olive. On saupoudre avec du paprika et on parsème avec un peu de basilic finement haché.

On déguste ensuite autour d'un bon verre avec des chips de maïs ou du pain plat grillé.

DSC_0009-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

10 juillet 2016

..Crumble aux abricots et basilic (sans gluten et sans lactose)..

Nous avions quelques abricots qui commencaient à faire un peu la tête dans le panier de fruits... pas question de laisser périr ces petites gourmandises, considérant que la nature ne nous les offre que quelques semaines dans l'année ! J'avais en tête d'en faire une glace, mais il y avait encore du sorbet au melon, du sorbet à l'ananas et de la glace à la pistache (et oui, des recettes à venir ! ^-^). Une prochaine fois... Je me suis donc décidée pour un crumble. Le résultat est très satisfaisant. Le crumble est doux et croquant, pas trop gras mais surtout pas sec du tout. Cela reste très acidulé parce que c'est comme ça que je l'aime, mais n'hésitez pas à ajouter du sucre ou du miel aux abricots si vous craignez un peu l'acidité des abricots cuits.

L'association abricot/basilic est une tuerie. C'était ma première tentative et je suis vraiment heureuse de la découverte ! Faut dire que le basilic est vraiment un bon petit soldat en cuisine. Très docile, il se prête à mille et un mariages sucrés !

DSC_0403-2

Pour 4 crumbles individuels :

  • abricots bien mûrs : 8 à 10 (ou 400 g sans les noyaux)
  • vin blanc moelleux : 4 cuillères à café
  • feuilles de basilic : 2

Pour la pâte à crumble sans gluten et sans lactose :

  • farine sans gluten (recette du mix que j'utilise ici) : 30 g
  • farine de sarrasin : 15 g
  • poudre d'amande : 30 g
  • sucre roux : 15 g
  • miel : 15 g
  • purée d'amande : 15 g
  • huile d'olive : 15 g
  • feuilles de basilic : 2
  • noix de grenoble : 20 g

On s'occupe d'abord des fruits. On coupe les abricots en morceaux. On les place dans un un récipient avec le vin blanc et le basilic finement ciselé. On mélange bien et on réserve au frais.

On préchauffe ensuite le four à 180°C.

Puis on prépare la pâte à crumble. Pour cela, on mélange dans un grand saladier l'ensemble des ingrédients secs. On ajoute la purée d'amande, le miel et l'huile d'olive, puis le basilic finement ciselé et les noix hachées, et on mélange avec les doigts pour amalgamer grossièrement la préparation.

On dépose les fruits dans quatre plats pouvant supporter la cuisson au four. On recouvre avec le crumble. Puis, on place au four pour 25 minutes environ ou jusqu'à ce que le crumble colore.

On laisse refroidir et on déguste tiède. Ces crumbles peuvent également se manger froid, mais éviter de les servir directement à la sortie du four, ils sont quand même meilleurs s'ils ont un peu de temps pour revenir à température.

DSC_0433-2

Maintenant, à vous de jouer !

30 juin 2016

..Brochette parfaite : halloumi, cerise et basilic..

Nous avons un mois de juin de rêve ou presque à Montréal. Du coup, le BBQ tourne à plein régime, ce qui demande un peu d'imagination pour varier les plaisirs. Lors d'un séjour en Grèce, il y a 3 ans maintenant, j'ai découvert l'halloumi. Une révélation pour moi... un fromage qui ne fond pas et qu'on peut faire griller ! Depuis, tous les étés, ce fromage chypriote accompagne nos grillades. J'adore sa texture particulière, un peu caoutchouteuse et son petit goût salé. Il est parfait en brochette et s'associe à merveille avec différents ingrédients. Cette fois, j'ai voulu l'allier avec mon chouchou de l'été... la cerise... Yummy !

DSC_0238b

Pour 4 brochettes :

  • halloumi : 300 g
  • cerises : 24
  • feuilles de basilic : 12
  • oignon doux : 1/2
  • huile d'olive + basilic ciselé pour la marinade

On commence par couper l'halloumi en 12 cubes de taille identique (d'environ 25 g chacun). On prépare une marinade rapide avec 4 cuillères à soupe d'huile d'olive et 4 feuilles de basilic finement ciselé. On place les cubes de halloumi dedans, on nappe bien. On couvre et on place au frais pour 3 heures minimum. 

Au moment de passer à table, on met à chauffer le BBQ. On prépare les brochettes.

Pour cela, on commence par dénoyauter les cerises en prenant garde de les laisser entières. On coupe l'oignon en carré de taille égale aux cubes d'halloumi. On coupe en deux les feuilles de basilic. 

Ensuite on monte les brochettes : oignon doux, cerise, basilic, halloumi, basilic, cerise, oignon doux, cerise, basilic, halloumi, basilic, cerise, oignon doux, cerise, basilic, halloumi, basilic, cerise, oignon doux.

On met les brochettes on cuire, en surveillant bien la cuisson et en tournant régulièrement pour s'assurer que le fromage soit bien griller sur chaque face.

On déguste aussitôt car tout le plaisir de l'halloumi réside dans ce bref moment magique pendant lequel sa texture se transforme en quelque chose de très fondant... avant de redevenir ferme. Autant dire qu'une fois prêt, l'halloumi n'attend pas ! ^-^ 

DSC_0264-2-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 07:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

21 février 2014

..Côte de porc farçie au persil et à l'échalote..

Il y a des recettes qu'on ne destine pas du tout à la publication au départ (et l'inverse aussi souvent ! des photos qu'on pense publier et qui dorment dans les tréfonds de nos disques durs !). Et puis finalement... on se dit que quand même... Je le reconnais la recette d'aujourd'hui est de celle-là. Je n'avais pas du tout en tête de proposer cette recette sur le blog (ce qui explique d'ailleurs les photos prises à la hâte au dernier moment). Mais dès qu'elle a été dans mon assiette, juste à la bonne odeur, j'ai eu envie de la partager avec vous. Pourtant cette recette n'en est pas vraiment une, mais elle est magique car elle transforme tout de suite la classique côte de porc en quelque chose de nouveau. Ce n'était pas gagné parce qu'à la maison, la côte de porc a un petit quelque chose de sacré... et oui ! Mr Pomme adore ça, et il n'aime pas quand j'essaie de "l'accessoiriser", c'est à l'état brut qu'il l'apprécie. Pourtant cette fois, ma proposition l'a tenté : persil, échalote, parmesan, huile d'olive... tout ce qu'il aime. Et à raison parce que c'est vraiment très très bon comme ça. La viande est juste caramélisée, et la farce conserve à la chair un certain moelleux. Accompagnée de choux de Bruxelles et de petites pommes de terre écrasées dorées à l'huile d'olive, c'est un repas tout ce qu'il y a de plus simple, mais particulièrement délicieux !

porcfarci_1

Pour 2 personnes :

  • côte de porc : 2
  • persil frais : 2 belles poignées de feuilles
  • parmesan : 20 g
  • échalotes : 2
  • huile d'olive : 0,5 cuillère à café
  • sel
  • poivre

On commence par faire revenir les échalotes finement ciselées dans de la matière grasse (graisse de canard pour moi, mais c'est à vous de voir) pour les faire juste dorer.

Pendant ce temps, on mixe les feuilles de persil préalablement lavées et essorées avec le parmesan jusqu'à obtenir une sorte de pâte.

Quand les échalotes sont prêtes, on les mélange avec le persil/parmesan dans un bol. On ajoute l'huile d'olive, on sale, on poivre. On mélange bien.

On entaille les côtes de porc dans la largeur, puis avec la pointe d'un couteau bien aiguisé on vient la fendre en deux, mais sans la découper jusqu'aux rebords pour que la farce reste emprisonnée dedans.

On farçit l'intérieur de l'entaille. On referme bien (on peut utiliser des pics pour éviter que cela ne s'ouvre à la cuisson).

Enfin, on fait cuire les côtes de porc dans un poêle bien chaude avec un peu de matière grasse (le beurre de cacao est parfait pour ça !!! C'est notre chouchou pour cuire les viandes).

On sert immédiatement avec ce que l'on veut. Une belle poêlée de champignons si ça vous tente, des pommes de terre frites, une purée... Nous, on a choisi une poêlée de choux de Bruxelles cuits à la graisse de canard et des petites pommes de terre écrasées dorées au four avec un peu d'huile d'olive...

Il faut pas grand chose pour améliorer le quotidien parfois ! ^-^

porcfarci_2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

02 septembre 2013

..Poulet à la gelée de piment d'Espelette..

Pour cette recette, je me suis inspirée d'Annabel Langbein, en remplaçant la confiture de piments maison par de la gelée achetée dans le commerce... bouhhhh... je sais, je sais, j'ai presque honte, mais elle est tellement bonne que j'assume ma flemme cette fois ! C'est une recette que j'ai réalisée avant notre départ de France, mais j'ai envie de la refaire en testant cette fois la recette de la confiture maison et en grillant les pilons sur le barbecue (ben oui, on est au Canada quand même alors le barbecue c'est The indispensable de l'été !).

P1630631  P1630627

Pour 4 personnes :

  • 8 pilons de poulet
  • 3 cuillères à soupe de gelée de piment d'Espelette
  • 1 cuillère à café de purée de piment
  • 1 cuillère à soupe d'huile d'olive

On préchauffe le four à 190°C.

On mélange dans un bol la gelée de piment, la purée et l'huile. On nappe les pilons avec cette préparation.

On place les pilons sur un plat allant au four et on fait cuire environ 40 minutes, jusqu'à ce que le poulet soit bien doré.

C'est simplissime et c'est surtout succulent ! A refaire très vite !

P1630638

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 janvier 2012

..Cadeaux gourmands 2011 : Picodons bollywoodiens..

Madame TalonHautCacao est une source d'inspiration inépuisable tant son blog regorge de gourmandises diverses et variées, en salé comme en sucré. Et si c'est souvent le sucré qui attire mon oeil (et surtout mon estomac), cette fois, c'est une recette salée qui a fait chavirer mes papilles... enfin surtout celles de mon père (j'espère !) puisque la recette a été dans le panier gourmand familial. Il était prévu, depuis un moment, que je fasse des chèvres marinés pour offrir à noël. Assez naturellement, j'avais dans l'idée de faire une marinade à base d'huile d'olive bien sûr, mais aussi de tomates confites, d'ail et de basilic. Délicieux mais plutôt classique. Alors quand j'ai vu cette recette de fromages de chèvre mariné à l'indienne, je me suis dit qu'une touche de bollywood ne pourrait pas faire de mal, bien au contraire.

P1640657-2

Pour un pot de deux fromages :

  • 2 picodons pas trop secs
  • huile d'olive
  • 1 cuillère à soupe de garam massala
  • 2 feuilles de laurier
  • 2 petits piments oiseaux séchés

On commence par stériliser le pot en l'ébouillantant et en le laissant sécher, retourné, sur un torchon propre.

On fait des trous dans les fromages avec un petit pic. On les roule ensuite dans le garam massala et on réserve ce qu'il reste pour la marinade.

On dépose dans le pot, le laurier, les piments et le restant d'épices. On pose les fromages dessus et on recouvre entièrement avec l'huile d'olive. On referme et on oublie au frais pour au minimum 15 jours (et jusqu'à 1 mois si l'on veut).

Quand les picodons auront bien mariné, ils se mangent avec une belle salade verte ou sur une tartine de pain grillée. Il faut juste penser à les sortir environ 30 minutes avant de les manger pour qu'ils reviennent à température.

P1640667-2

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Talons hauts et cacao

Posté par Pour ta pomme à 09:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,