31 mars 2015

..Poulet sauté façon teriyaki (sans gluten)..

Voici une recette ultra rapide que l'on adore à la maison, mais que je n'avais pas réalisée depuis (trop) longtemps. Je n'utilise plus de sauce soja depuis que je ne mange plus de gluten, mais la sauce tamari, la remplace parfaitement. Et oui, pas question de renoncer à tous les plaisirs gourmands quand même. J'ai utilisé des noix de grenoble pour changer... pas très asiatique vous me direz, mais elles restent vraiment  croquantes ce qui les rend intéressantes. Comme toujours, le plat est "rafraîchit" par un peu de ciboule finement ciselée et ajoutée au dernier moment. Je vous l'ai déjà dit... on adore !

DSC_0408b

Pour 2 personnes :

  • hauts de cuisse de poulet désossés : 300 g
  • sauce tamari : 3 cuillères à soupe
  • mirin : 1 cuillère à soupe
  • jus d'ananas : 4 cuillères à soupe
  • piment : 0,5 cuillère à café
  • noix de grenoble grossièrement concassées : 2 cuillères à soupe
  • ciboule fraîche : 1

On commence par couper le poulet en morceaux.

Dans une petite casserole, on mélange la sauce tamari, le mirin, le piment et le jus d'ananas. On met à chauffer et quand celq commence à bouillir, on arrête la cuisson.

Pendant ce temps, on fait revenir le poulet dans un peu d'huile de pépins de raisin. Quand il est bien doré, on verse la sauce. On mélange bien pour que le poulet soit bien enrobé. On ajoute les noix de grenoble. On mélange.

On sert immédiatement avec du riz blanc. On ajoute sur le dessus la ciboule fraîche ciselée au dernier moment. Et hop, c'est tellement rapide et tellement bon !

DSC_0425b

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


11 mars 2015

..Nouilles chinoises multi-protéines..

Cela faisait véritablement une éternité que je n'avais pas cuisiné quelque chose qui nous propulse en Asie d'un seul coup de fourchette. C'est peut-être parce que je me suis enfin décidée à trier les photos de notre voyage en Chine en 2008 et que je me suis replongée dans les saveurs de ce voyage... je ne sais pas, mais c'était devenu une obsession... Cuisiner à la mode chinoise et vite ! Le voyage n'est pas vraiment pour moi puisque le plat est bourré de gluten, mais ça m'a vraiment fait plaisir de le préparer. Je n'ai pas trop su comment le nommer, mais ce qui est sûr, c'est que ce plat est parfait pour celles et ceux qui ont besoin de nourrir leurs muscles... entre le tofu, le poulet, les crevettes séchées et les fruits de mer... les protéines ne manquent pas. Mais cela reste assez équilibré grâce aux oignons, aux champignons noirs et aux bok choy. Ce qui est sûr, c'est que j'aime les effluves de ces bons plats qui me ramènent à la mémoire des moments tellement agréables...

DSC_0120b

Pour 8 personnes :

  • poitrine de poulet : 400 g
  • tofu : 450 g
  • fruits de mer : 250 g
  • crevettes séchées : 60 g
  • nouilles chinoises aux oeufs : 500 g
  • champignons noirs émincés : 1 poignée
  • gros oignon : 1
  • mini bok choy : 4
  • ciboules : 5

Pour la marinade :

  • mirin : 2 cuillères à soupe
  • sauce soja : 100 ml
  • huile de pépins de raisin : 3 cuillères à soupe
  • gousses d'ail écrasées : 3
  • pâte de piment : 2 cuillères à café
  • cinq-épices : 1 cuillère à café

On commence par préparer la marinade en mélangeant l'ensemble des ingrédients.

On coupe ensuite en cube le tofu et le poulet que l'on dépose dans la marinade avec les fruits de mer. On mélange bien pour que l'ensemble des protéines soit enrobé de marinade. On couvre et on laisse reposer au frais pendant au minimum 3 heures.

Une fois le temps de repos passé, on réhydrate les champignons noirs et les crevettes séchées. On fait cuire les pâtes selon les indications du fabricant.

On émince l'oignon et le bok choy.

On dépose les protéines avec toute la marinade dans un wok bien chaud. Quand le poulet est presque cuit, on réserve. 

Dans le même wok, sans le laver, on fait revenir l'oignon et le bok choy rapidement. L'idée, c'est de ne pas trop cuire le tout pour que les légumes restent croquants. On ajoute les champignons noirs égouttés. On verse les nouilles et les crevettes égouttées également, et on remet les protéines dans le wok. On mélange bien pour tout amalgamer et permettre aux légumes et aux pâtes de s'imprégner de la marinade. 

Au moment de servir, on découpe la ciboule que l'on dépose sur les pâtes. On se régale de ce petit plat bien bien chaud !

DSC_0083b

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

14 février 2014

..Mijoté de boeuf à la sauce tamari..

Ma nouvelle amie Joteuse est déjà une amie fidèle ! Presque tous les dimanches, elle nous fait une petite visite gourmande et nous concocte un joli petit plat pour la semaine. Comment ne pourrait-elle pas devenir indispensable dans des conditions pareilles ? Après, nous n'avons plus qu'à réchauffer tout ça, comme au temps où, étudiants sans savoir culinaire, nous ramenions le dimanche soir des petits plats préparés par nos parents pour affronter les affres d'une semaine de travail intensif sur les bancs de la fac (on y croit hein ! ^-^). Cette semaine, elle a ajouté un petit ingrédient magique à son mijoté de boeuf... du tamari, la sauce soja des privés de gluten. Quelle belle idée elle a eu là ! Il n'en fallait pas plus pour nous donner une sensation de voyage d'un seul coup de fourchette !

Boeuf_tamari_1

Pour 8 personnes :

  • paleron de boeuf : 1,5 kg
  • bouillon de poulet : 250 ml
  • sauce tamari : 80 ml
  • mirin : 30 ml
  • sucre brun : 40 g
  • fécule de maïs : 3 cuillères à soupe
  • sel : 1 cuillère à soupe
  • poivre : 0,5 cuillère à soupe
  • piment : 1 cuillère à café
  • ails : 4 gousses
  • ciboules : 2
  • huile de cuisson

On commence par couper en cubes le paleron en prenant soin de bien le dégraisser.

Dans un grand récipient, on mélange la fécule, le sel et le poivre. On place dedans la viande que l'on enrobe bien.

On met la mijoteuse à chauffer avec l'huile (si elle saisit également, sinon, cette étape se fait dans une poêle). Quand l'huile est bien chaude, on saisit la viande sur toutes les faces, jusqu'à ce qu'elle soit bien dorée.

On positionne la mijoteuse en mode cuisson lente, on ajoute le bouillon et le piment, et on programme pour 8 heures de cuisson. On mélange ensemble la sauce tamari, le sucre, l'ail haché et le mirin que l'on ajoute dans la mijoteuse. On mélange bien. 

Quelques minutes avant la fin de la cuisson, on ajoute la ciboule ciselée. 

On sert avec du riz.

Ce plat se réchauffe parfaitement et se conserve plusieurs jours. C'est vraiment un délice ! 

Boeuf_tamari_2

Maintenant, à vous de jouer !

Inspiration : the little epicurean

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

23 août 2013

..Boulettes de porc aux accents asiatiques..

Alors ça, c'est une tuerie ! Faites chauffer le rice cooker ! Ces boulettes sont trop bonnes, elles se sont mangées comme une sucrerie à la maison. Et j'aurais même été capable de me passer de dessert pour en avoir plus...

P1790693

Pour 25-30 boulettes :

  • 500 g de viande de porc hachée
  • 1-2 gousses d'ail selon les goûts
  • 4 ciboules ciselées
  • 1 petite cuillère à café de piment d'Espelette
  • 4 cuillères à soupe de sauce soja
  • 2 cuillères à soupe de mirin
  • 2 cuillères à soupe de miel
  • 2 cuillères à soupe de jus de citron

On mélange la viande avec l'ail haché, les ciboules et le piment. Puis on fait des petites boulettes de 20-30 g environ. On dépose les boulettes dans un plat allant au four.

Dans un bol, on mélange le soja, le vinaigre, le miel et le citron. On verse sur les boulettes et on mélange bien pour les napper.

On place au four préchauffé à 200°C pour une petite 20ne de minutes ou jusqu'à ce que les boulettes soient cuites. Pendant la cuisson, on mélange à 2 ou 3 reprises les boulettes pour bien les napper.

On sert immédiatement avec du riz blanc. C'est tellement bon !

P1790671

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

06 mars 2012

..Canard caramélisé à l'ananas et noix de cajou..

Je ne suis franchement pas douée quand il s'agit de suivre une recette. La preuve aujourd'hui. Au départ, je suis partie d'une recette de canard au piment, à la mangue et à l'orange... Et comme je n'avais pas de mangue... ni d'orange, ni de canard... (non, je plaisante, j'avais bien du canard, quand même...) ben... j'ai fait un canard à l'ananas. et aux noix de cajou.. Bon, c'est presque ça quand même...

P1650712

Pour 2 personnes :

  • 1 magret
  • 1/2 ananas
  • 20 ml de jus d'ananas
  • 1 cuillère à soupe d'huile végétale
  • 30 g de noix de cajou
  • 1 cuillère à café de sauce soja
  • 1 cuillère à café de mirin
  • 1 cuillère à café de sucre
  • 1 cuillère à café de purée de piment
  • gingembre en poudre

On commence par couper le canard en tranches et les tranches en deux.

On mélange ensemble le miron, la sauce soja, le sucre, le gingembre et la purée de piment. On y fait mariner le canard pendant une petite heure.

On fait chauffer l'huile dans un wok et on y place le canard, l'ananas coupé en morceau, le jus d'ananas et les noix de cajou. On fait cuire jusqu'à ce que le tout soit bien caramélisé. Au besoin, on réajuste l'assaisonnement en salant légèrement.

On sert immédiatement avec des brocolis juste cuits à l'eau et des nouilles de soja.

Et voilà comment on peut voyager le temps d'un petit plat !

P1650736

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

10 janvier 2011

..Rôti de porc laqué au miel et poivre de Sichuan..

Alors que je suis en train de prendre grave mon pied en mangeant un petit éclair avec une crème pâtissière au Grand-Marnier (dont la recette va très vite arriver sur ce blog... ça serait pas juste que je garde cette petite gourmandise juste pour moi !!!), je vous propose du salé avec ce rôti de porc aux saveurs asiatiques. Il se trouve que ce week-end, nous sommes tombés sur des offres hallucinantes à propos de ce cher animal dont on sait qu'en lui tout est bon. Voilà comment des semaines de déstockage intensif de congélo se trouvent réduites à néant... mais bon, faut dire que mon cher et tendre est très amateur de cette petite bête rose à la queue en tir-bouchon, donc... on en a profité. Et comme le rôti ne rentrait pas dans le congélo, ben il a été cuisiné illico presto.

Blog_1_intro

Pour 6-8 personnes :

  • 1 rôti de 1,25 kg
  • 2 cuillères à café de poivre de Sichuan
  • 1 cuillère à café de 5 épices
  • 1/2 cuillère à café de piment d'Espelette
  • sel
  • huile d'olive
  • 2 cuillères à soupe de miel
  • 3 cuillères à soupe de sauce soja
  • 1 cuillère à café de mirin

On commence par napper le rôti (que l'on sort du frigo une bonne demi-heure avant de le cuisiner) avec de l'huile d'olive et on sale. On concasse le poivre de Sichuan et on le pose sur le rôti. On le place au four à 200° pour 30 minutes avec un peu d'eau dans le plat (en le tournant à la moitié du temps).
Pendant ce temps, on prépare la sauce avec le miel, la sauce soja, le mirin, le 5 épices et le piment.
Au bout des 30 minutes, on sort le rôti. On le nappe avec la sauce, et on replace au four, baissé à 180° pour 20 minutes (en le tournant à la moitié du temps).
Puis, quand ce temps est passé, on positionne le four en mode grill et on laisse le rôti griller un peu pendant un petit quart d'heure.

Le résultat est très intéressant parce que le rôti n'est pas sec du tout comme c'est souvent le cas. Il est resté moelleux et il est terriblement parfumé. Un régal !!!
(Attention, sur les photos, c'est pas cramé, c'est parce que c'est bien caramélisé !)

Blog_2   Blog_3

Blog_4   Blog_5

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,