20 août 2017

..Gaufres à l'eau gazeuse... La bonne surprise !..

Depuis que j'ai mon super gaufrier vertical posé en permanence sur mon plan de travail, j'ai la gaufre qui me démange... Tous les week-end, c'est donc l'occasion de tester différentes versions. Je vous propose aujourd'hui celle que noux préférons à la maison et que je fais le plus souvent : des gaufres à l'eau gazeuse. C'est sur le blog Fromage ou dessert ? que je suis allée chercher l'inspiration. J'ai un peu modifier sa recette au fur et à mesure de mes essais pour obtenir la version que je vous propose aujourd'hui et qui fait l'unanimité dans ma cuisine et pour le moment en tous cas... L'eau gazeuse apporte beaucoup de légéreté (comprenez que vous n'allez pas les voir partir...), et les gaufres sont ultra croustillantes tout en étant moelleuses. 

IMG_20170819_180340_563

Pour 6 gaufres environ (selon la taille de votre gaufrier...) :

  • farine : 200 g
  • eau gazeuse : 280 g
  • oeufs : 2
  • sucre : 30 g
  • huile : 30 g
  • poudre à lever : 11 g

Dans une terrine, on tamise ensemble la farine et la poudre à lever. On creuse un puits et on ajoute le sucre, l'huile puis les oeufs légèrement battus. On commence à mélanger.

On verse ensuite l'eau gazeuse en plusieurs fois en remuant bien pour obtenir une pâte lisse et homogène.

On peut utiliser la pâte tout de suite, mais c'est mieux de la laisser reposer un petit quart d'heure à température ambiante avant de se lancer. 

On fait ensuite chauffer le gaufrier et on fait cuire les gaufres dans l'appareil bien chaud.

Reste plus qu'à déguster ! Chocolat, fraises, chantilly... On s'est un peu laché cette fois ! Oups...

IMG_20170819_180455_905

Source : Fromage ou dessert ?


Notre classement pour le moment

  1. ..Gaufres à l'eau gazeuse.. des gaufres ultra ultra ultra légères, mais super croustillantes et fondantes. Se mangent sans faim ! Elles ne sont vraiment pas lourdes du tout, mais n'ont pas un goût de carton malgré l'absence de lait. Ici, on adore
  2. ..Gaufres légères de G. Mathiot.. des gaufres ultra légères, peu sucrées et assez neutres
  3. ..Gaufres crousti-moelleuses de C. Lignac.. des gaufres fondantes mais bien croustillantes si vous les dégustez dès qu'elles sortent du gaufrier
  4. ..Gaufres express de Marciatack.. parfaites pour des gaufres rapides, meilleures si elles ne sont pas trop cuites selon nous. Elles sont bien moelleuses, mais manquent un peu de légèreté

Posté par Pour ta pomme à 01:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


16 février 2016

..Crème au caramel d'après Christophe Adam..

À la maison, nous sommes des grands fans de crème caramel. Du coup, je dois dire que j'essaie un peu toutes les recettes qui me tombent sous la main, même si on a déjà notre recette chouchou. Cette fois, c'est Déborah qui a piqué ma curiosité quand elle a proposé cette recette de Christophe Adam. Le lendemain, j'étais en cuisine pour la réaliser. Et je ne le regrette pas parce que la recette est vraiment délicieuse. Le tant pour tant crème/lait permet à la crème d'être ultra onctueuse, sans être pour autant trop lourde ou grasse. J'ai réduit un peu la quantité de sucre, mais sinon, je n'ai rien changé à la recette. Et c'était parfait comme ça !

DSC_0363-2

Pour 6 pots :

  • lait entier : 270 g
  • crème liquide entière : 270 g
  • sucre : 80 g + 80 g pour le caramel
  • vanille : 1/2 gousse
  • œufs entiers : 2
  • jaunes d’œuf : 2

On commence par faire bouillir le lait avec la vanille fendue et grattée. Quand le lait bout, on stoppe la cuisson. On couvre et on laisse infuser 10 à 15 minutes.

Pendant ce temps, on prépare le caramel en plaçant le sucre dans une casserole à fond épais, qu’on fait chauffer à sec. On stoppe la cuisson quand le caramel est bien doré. On dépose le caramel au fond de chaque ramequin et on laisse durcir à température ambiante.

On met le four à préchauffer à 170° C.

On fouette le 80 g de sucre restant avec les jaunes d’oeuf jusqu’à ce que le mélange blanchisse. On ajoute les œufs entiers l’un après l’autre. On mélange bien à nouveau.

On verse le lait progressivement dans le mélange en fouettant doucement. Puis on ajoute la crème.

On donne un coup de mixeur plongeant pour bien homogénéiser l’appareil.

Puis on verse l’appareil dans les ramequins par-dessus le caramel.

On fait bouillir de l’eau pour préparer une cuisson au bain-marie pour ne pas assécher les crèmes. On place les ramequins dans un plat assez haut. On verse l’eau bouillante à mi-hauteur dans le plat et on enfourne pour une heure de cuisson.

Quand les crèmes sont cuites, on les sort du bain-marie. On les laisse refroidir à température ambiante avant de la placer au frigo. Il est préférable de patienter 4 bonnes heures avant de les déguster pour laisser le temps aux arômes de bien s’épanouir. ^-^

Au moment de servir, on passe la lame d’un couteau fin tout autour des crèmes, puis on retourne sur une petite assiette. Et surtout… on se régale !

DSC_0376-2

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Christophe Adam, recette trouvée dans la Cuisine de Déborah

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

15 mars 2015

..Cauliflower crust - mozzarella et noix..

Envie de bruncher ? Nous sommes dimanche aujourd'hui, c'est donc le moment ou jamais. A la maison, tous les week-end, c'est un petit rituel avec Mr Pomme. On jongle donc entre différentes combinaisons pour ne pas se lasser, mais ce n'est pas difficile de trouver des idées gourmandes pour ce rendez-vous dominical. La semaine passée, il me restait un demi-chou-fleur. J'ai donc eu envie de l'utiliser et je suis partie du principe de cette croute au chou-fleur que je vous avais proposée ici dans une simili-pizza, mais j'ai voulu en faire quelque chose de plus simple. Une sorte de crousti pour accompagner de délicieux oeufs mollets. Un délice que je vous conseille vraiment de tester. J'ai modifié ma recette de base par rapport à mes premières tentatives, c'est pourquoi je vous la livre à nouveau aujourd'hui.

DSC_0090b

Pour 4 personnes :

  • chou-fleur : 1 demi
  • oeufs : 2
  • mozzarella : 300 g
  • sel, poivre, origan séché
  • noix de grenoble : 1 petite poignée
  • quelques graines de courge
  • ciboule : 2

On commence par laver le chou-fleur, détacher les fleurettes que l'on mixe ensuite pour obtenir des grains de la taille de ceux de la semoule. On place le tout (ça a donné l'équivalent de 3 tasses pour moi) dans un récipient en verre. On ajoute 2 cuillères à soupe d'eau. On fait cuire 6 minutes au micro-ondes.

On préchauffe le four à 200°C.

On récupère le chou-fleur. On sale légèrement, on poivre et on assaisonne avec de l'origan séché. Puis on incorpore les oeufs et la moitié de la mozzarella râpée. On mélange bien.

On chemise une plaque allant au four avec du papier sulfurisé. On recouvre avec la préparation que l'on lisse bien. 

On enfourne pour 25 minutes environ, jusqu'à ce que cela soit bien doré.

Quand la croûte est cuite, on récupère. On recouvre avec la mozzarella râpée restante. On place quelques minutes au four, le temps qu'elle fonde. A la sortie du four, on recouvre avec les noix concassées, quelques graines de courge et la ciboule émincée. On sert tout de suite. Ici on l'a accompagné avec des oeufs mollets... un délice !

DSC_0115b

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

09 mars 2015

..Enfin le gâteau magique..

Pour moi qui considère la cuisine comme de la magie, j’ai tenu longtemps contre l’envie de tester le fameux gâteau magique qu’on voit partout… Soyons honnête, c’est pas uniquement par esprit de contradiction (et oui ! mais si...), c’est surtout parce qu’il est plein de gluten et que je savais que je ne pourrais pas en profiter (égoïste !)… Mais comme je suis une gentille Madame Pomme et que j’ai à la maison un adorable Mr Pomme, je me suis lancée à mon tour dans la réalisation de ce gâteau qui a plus que fait le tour de la blogosphère… Vous pourrez en trouver des versions vraiment partout. Pour ma part, c’est chez That’s Amore que je suis allée m’inspirer… Alors je vais pas être très originale aujourd’hui et juste vous conseiller de vous y mettre si c’est pas déjà fait !

DSC_0089b

Pour 8 personnes :

  • oeufs : 4
  • sucre : 110 g
  • eau : 1 cuillère à soupe
  • beurre fondu : 100 g
  • farine : 115 g
  • lait tiède : 500 g
  • rhum à la vanille : 1 cuillère à soupe

On commence par monter les blancs en neige très ferme.

On préchauffe le four à 150°C.

Dans la cuve du robot, on mélange les jaunes d’œuf avec le sucre et l’eau. On ajoute ensuite le beurre fondu tiédi et le rhum. On mélange à nouveau, puis on incorpore la farine. On ajoute enfin le lait, progressivement, sans cesser de mélanger. On obtient un appareil très liquide.

Il reste finalement à incorporer les blancs d’œuf. Cela se fait délicatement, à la maryse pour éviter de casser les blancs.

On dépose au fond du moule les framboises concassées. On verse par-dessus l’appareil. Puis on place au four pour 50-60 minutes de cuisson. Le gâteau doit être assez ferme à la sortie du four. On le laisse refroidir dans le plat avant de la placer au frais pour toute une nuit. Le lendemain, on démoule délicatement sur un plat de service et on se régale de ces trois belles couches : flan, crème et génoise… magique !

DSC_0114b

Maintenant à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 octobre 2013

..Egg boat coulant..

C'est ma première participation officielle au #Defiboulange. Pourtant j'adore l'idée et plusieurs fois, je me suis laissée tenter par une recette, mais avec beaucoup beaucoup de décalage par rapport aux autres participants... Certains billets ne sont même toujours pas sur mon blog encore. En tous cas, cette fois, je suis pas mal dans les temps. Il y a deux recettes en fait, et aujourd'hui, je vous propose celle classique, avec gluten, qui a régalé Mr Pomme.

Pour le pain, je suis une vraie fainéante, c'est juste ! Mais depuis que j'ai découvert le pain sans pétrissage il y a quelques années, j'avoue que j'y suis très fidèle !!! A la maison, on trouve que le résultat est vraiment très satisfaisant pour le temps qui y est consacré. C'est vrai qu'un bon pain au levain naturel, pétri dans les règles de l'art reste meilleur, mais là, c'est déjà vraiment très bon, et bien meilleur même que ce qu'on peut trouver dans certaines boulangeries. Son seul point noir est la conservation, mais nous comme on le congèle pour en sortir les quantités au fur et à mesure, aucun problème avec ça. Mai sinon, il est très surprenant et on peut lui imaginer tout un tas de variante. A Noël, j'avais fait des versions noix/raisins et multigraines plutôt bluffantes... Cette fois, c'était du pain au seigle.

Pour le contenu, Mr Pomme voulait quelque chose de coulant et de pas trop cuit. Donc on est parti sur une omelette bien baveuse et pleine de fromage !

Maintenant, la recette !

DSC_0334 (2)b

Pour 8 pains d'environ 150 g :

  • farine T65 : 350 g
  • farine de seigle : 150 g
  • levure sèche : 1,5 cuillère à café
  • sel : 1 cuillère à café
  • sucre : 1 cuillère à café
  • eau : 300 ml
  • lait : 70 ml

Pour la garniture (par pain) :

  • oeufs : 2
  • crème : 1 cuillère à soupe
  • cheddar fort : 20 g + 10 g
  • bacon : 1 tranche finement émincé
  • basilic : 2 feuilles
  • sel, piment d'Espelette

1- Préparation des pains sans pétrissage :

On commence par préparer la pâte à pain. Pour cela, il suffit de bien mélanger ensemble les farines, le sel, le sucre et la levure. Ensuite, on procède selon les instructions du fabriquant de levure. Pour moi, il s'agit de faire chauffer à 120°F mes liquides avant de les introduire dans la pâte. Une fois l'eau et le lait chauffés, on les verse dans le mélange sec et on amalgame le tout avec une cuillère en bois. On obtient alors une pâte très très collante ! Mais pas de panique, c'est normal !

On laisse reposer sur un torchon propre humide pendant environ 1 heure, jusqu'à ce que la pâte triple de volume en fait.

Puis une fois le temps de repos passé, on préchauffe le four à 240°C.

On récupère la pâte. On farine un plan de travail sur laquelle on la transvase. Avec un couteau à découpe, on sépare en 8 morceaux. On les façonne rapidement selon la forme souhaitée en s'aidant de la farine pour éviter que la pâte ne colle aux doigts. On ne travaille pas trop par contre, il faut donc aller vite.

On dépose sur une plaque recouverte de papier parchemin, et on enfourne aussitôt pour environ 25 minutes de cuisson.

On laisse ensuite refroidir sur une grille. On baisse le four à 180°C.

2- Préparation des egg boats :

On ouvre les pains que l'on creuse pour enlever de la mie et faire la place pour la garniture.

Dans un bol, on mélange les oeufs avec la crème. Puis on ajoute le bacon, 20 g de cheddar râpé et le basilic ciselé. On sale très très légèrement, on assaisonne avec le piment d'Espelette. Puis on verse dans le pain. On saupoudre le reste de cheddar dessus. Et on enfourne pour une dizaine de minutes (ou plus si vous souhaitez que la garniture soit plus prise). Pour éviter que le pain ne recuise trop, je l'ai enroulé dans du papier alu en laissant la fente libre par contre.

On sert ensuite avec une belle salade et on apprécie les plaisirs simples de la vie. Comme on dit "C'est bon comme du bon pain !" !!

DSC_0374 (2)b

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


26 août 2013

..Oeufs mollets et leur TOPISSIME sauce hollandaise au basilic..

A peu près une fois par mois, on se fait THE brunch de la mort qui tue à la maison... avec des oeufs bien frais du marché, des pommes de terre bien croquantes et THE TOPISSIME sauce hollandaise... la fameuse bombe calorique faite de... ben... de jaunes d'oeuf et de beurre... la bombe quoi ! Mais tellement bonne. J'ai quand même réussi à l'alléger de 25%... Ca reste ultra calorique, mais c'est toujours ça de pris 25% de matières grasses en moins. En même temps, une fois par mois, hein, faut bien se faire plaisir ! ^-^ En attendant, je vais aller courir un peu parce que j'ai l'impression que j'ai un petit quelque chose à éliminer...

DSC_0011

Pour 2-3 personnes :

  • 2 oeufs mollets
  • 60 g de beurre
  • 2 jaunes d'oeuf
  • 2 cuillères à café d'eau froide
  • 2 cuillères à soupe d'eau tiède
  • 1 cuillère à café de jus de citron
  • basilic
  • sel
  • poivre

On commence par faire fondre le beurre. On le réserve pour qu'il tièdisse.

On prépare un bain-marie. Dans un bol, on mélange les jaunes avec l'eau froide. On pose le bol sur le bain-marie en faisant attention à ce que le fond du bol ne touche pas directement l'eau. On fouette pour émulsionner. Quand les oeufs commencent à épaissir,on ajoute le beurre cuillère par cuillère. On ne cesse de fouetter pour émulsionner la sauce et la garder épaisse. A la fin, on ajoute les deux cuillères à soupe d'eau tiède l'une après l'autre en procédant comme pour le beurre.

Quand la sauce a atteint une belle consistance, on ajoute le citron, on sale et on poivre. Puis au tout dernier moment, on incorpore le basilic ciselé.

On sert tout de suite sur les oeufs mollets bien coulants et avec une belle assiette de pommes de terre (nous, on les cuit au four avec juste une cuillère à soupe d'huile, de l'ail séché, du sel et du piment).

DSC_0034

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14 juin 2013

..Cuisiner rétro : les tomates farcies... pas revisitées ni restructurées, juste comme il faut..

Et même que si c'est ringard, je m'en tape. Paraît qu'il faudrait qu'elle soit sexy pour être servie aujourd'hui ma tomate. Mais pourquoi la travestir, elle est pas toute mignonne déjà comme ça, au naturel, dans sa jolie robe rouge. La Joconde est toujours aussi mystérieuse du haut de ces 500 ans passés, alors pourquoi toujours chercher à réinventer quand on peut se régaler d'un peu de simplicité. J'adore les surprises, j'aime quand ça change, mais parfois je veux juste être rassurée. Me retrouver devant quelque chose que je connais. Et puis la tomate farcie présentée ainsi à cet avantage de rappeler un joli souvenir d'enfance souvent associé à une grand-mère et ça c'est un luxe !

DSC_1446

Pour 10 tomates farcies :

  • 10 tomates bien fermes
  • 500 g de viande de boeuf hachée
  • 250 g de chair à saucisse (pour nous, deux saucisses italiennes fortes de notre boucher préféré)
  • 4 ciboules émincées
  • 2 oeufs
  • 1 tranche de biscotte réduite en poudre
  • poivre
  • sel

On commence par laver les tomates. On coupe le chapeau et on les vide avec une cuillère pour bien retirer la chaire (que l'on réserve pour un gaspacho pourquoi pas).

On préchauffe ensuite le four à 200°C.

On prépare la farce. Là, c'est simple : on mélange dans un grand saladier tous les ingrédients. Puis on malaxe bien avec les doigts jusqu'à ce que tout soit amalgamer comme il faut.

Ensuite, avec uen cuillère, on remplit les tomates de viande. On referme avec le chapeau. Et on dépose les tomates dans un plat allant au four. Perso, j'ai ajouté quelques pommes de terre dedans et un oignon grossièrement émincé.

Et hop, au four pour 45 bonnes minutes, jusqu'à ce aue les tomates soient bien fondantes.

Là, on les a servi avec les pommes de terre qui avaient cuit dans le jus... miam... mais avec du riz, c'est bon aussi ! Vive les recettes rétro moi j'vous dis !

DSC_1417

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 09:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

08 novembre 2012

..Frittata au brocoli..

Y'a des soirs où on a pas l'inspiration. On ouvre son frigo, ses placards qui commencent enfin à se remplir à nouveau (Mr Pomme doutait que je mette longtemps avant de succomber au syndrôme de l'écureuil... et force est de constater qu'il avait bien raison. Un mois à peine que nous sommes installées et déjà mes placards se remplissent de trucs super indispensables comme... du beurre de graines de courge... oui, c'est super indispensable et c'est pas parce que je sais pas comment l'utiliser que ça veut dire que j'aurais pas dû l'acheter ! Z'êtes d'accord, hein !), mais rien. Et puis, une petite voix glisse une idée... Serait-ce ce joli brocoli qui veut passer à la casserole (oui, je parle avec les légumes de mon frigo, c'est comme ça) ?!? On dirait bien... Il suggère une frittata en plus... Allons-y, si ça peut lui faire plaisir !

P1730598-2Pour 4 personnes :

  • 1 petit brocoli
  • 3 blancs d'oeuf
  • 3 oeufs
  • 100 g de crème liquide entière
  • 50 g de parmesam râpé
  • 1 petit oignon
  • sel
  • poivre

On commence par faire blanchir 5 minutes dans l'eau bouillante les fleurettes de brocoli. On égoutte immédiatement et on les plonge dans l'eau froide pour qu'ils gardent leur joli couleur verte.

On préchauffe le four à 180°C.

On place les fleurettes dans un plat à gratin. On les sale et on poivre légèrement. On saupoudre de parmesan.

On bat les oeufs, les blancs et la crème ensemble. On sale là aussi et on poivre. Puis on recouvre les brocolis avec cet appareil.

On tranche en fines lamelles les oignons. On dépose sur l'ensemble. Et on place au four pour 35 minutes environ.

C'est vraiment très bon, tout en restant simple et utra rapide. Comme quoi, de temps en temps, il faut tendre l'oreille !

P1730610

 Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 avril 2012

..Oeufs cocotte au foie gras qu'ont la classe..

Voilà un quelque chose qui donne à un repas classique un petit air de fête ! Cela faisait une éternité que je n'avais pas fait d'oeuf cocotte, mais j'avais en tête depuis un moment l'envie de freaire cette délicieuse entrée agrémentée de foie gras que j'avais mangée dans un restau. Pas besoin de mettre beaucoup de foie gras pour cette recette, quelques copeaux suffisent pour donner ce petit goût unique. Et puis, ça se marie merveilleusement avec les oeufs le foie gras ! Une belle salade verte pour accompagner le tout et voilà ! Que demander de plus ! Quelques mouillettes de pain frais... Et c'est le paradis !

P1670692

Par personne :

  • 2 oeufs
  • 1 cuillère à soupe de crème fraîche
  • quelques copeaux de foie gras
  • mélange d'herbes
  • poivre

On préchauffe le four à 200°C et on prépare de l'eau bouillante pour le bain-marie.

On place au fond des cocottes le foie gras. On dépose dessus la crème. On casse délicatement les oeufs dessus. On saupoudre avec quelques herbes fraîches et on poivre.

On dépose les cocottes dans un plat dans lequel on verse l'eau bouillante. Et hop, au four pour 10 minutes.

On sert immédiatement avec quelques mouillettes de pain bien frais !

C'est simple et pourtant top !

P1670698   P1670702

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : ,

22 février 2011

..Mini meringues bicolores pour future maman épuisée..

En ce moment, il y a deux futures maman dans mon entourage, mais une seule clouée au lit, une seule qui compte à ce point les jours vers le moment où elle va enfin pouvoir se lever et faire fonctionner ses p'tites jambes en courant d'une pièce à l'autre pour satisfaire les besoins de sa p'tite princesse.

La semaine dernière, nous sommes allées la voir avec une autre copine pour un après-midi papotage et une opération "potin". Comme elle m'avait glissé une fois à l'oreille qu'elle adorait les meringues, je me suis mise aux fourneaux et je me suis lancée pour la première fois dans la réalisation de ces petites choses. J'ai voulu leur donner un petit aspect "glace italienne", c'est pour cela que j'ai utilisé une poche à douille cannelée et que j'ai choisi 2 couleurs.

Il y a des améliorations esthétiques à apporter pour les prochaines fois, mais pour une première, je suis assez contente. Et puis, de voir mon petit cornet partir dans l'après-midi, c'était une belle satisfaction. Surtout que pour une première, je n'ai pas pris beaucoup de risques, j'ai utilisé une valeur sûre : la recette est en effet de Martha Stewart.

Blog_1_intro

Pour une 40ne de mini-meringues :

  • 2 blancs d'œuf (environ 65g)
  • 100 g de sucre en poudre
  • 1 pincée de sel
  • du colorant en poudre rouge

On commence par faire une meringue suisse, donc avec les blancs montés au bain-marie. Pour monter cette meringue, on place dans un saladier les blancs avec le sel. On place ce saladier sur une casserole remplie d'eau chaude en veillant bien à ce que le saladier ne soit pas directement en contact avec l'eau. On commence par battre avec un fouet les blancs juste pour les faire mousser. Puis on ajoute le sucre, et avec le batteur électrique, on monte les blancs en neige. Quand le batteur laisse des traces dans la meringue, qu'elle est bien lisse et brillante, on peut arrêter.

On prélève un peu moins de la moitié de la meringue, on verse dedans le colorant, on redonne un coup de batteur pour bien incorporer.

Maintenant, il ne reste plus qu'à dresser les meringues. On place dans deux poches à douille chaque appareil à meringue, puis on les place dans une troisième sur laquelle on fixe une douille cannelée.
On fait des petits tas sur la plaque à pâtisserie recouverte d'une feuille de papier sulfurisée (pas de travail sur une plaque en silicone parce que cela empêche les meringues de bien sécher).

On place ensuite au four pour 20 minutes environ, puis on baisse le feu à 90° et là, c'est parti pour au moins 1 heure 30 de cuisson.

En fait, il fait vérifier de temps en temps. Les meringues sont cuites quand elles sonnent creux et se décollent sans aucun problème.
Et voilà !

Blog_2 Blog_3
Blog_4 Blog_5

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,