22 février 2017

..Quiche sans pâte et sans gluten, cheddar, oignon doux et olives vertes..

Depuis plusieurs mois, je refais régulièrement ma recette de quiche sans pâte, en l'adaptant tout simplement avec de la farine sans gluten. Trop fastoche hein ! Cette recette, je l'avais repérée il y a plusieurs années chez ma coiffeuse dans un magazine féminin dont je ne me rappelle pas le nom, et que j'avais griffonnée sur un petit bout de papier rapido (cette anecdote est passionnante n'est-ce pas ?). Il y en a plusieurs variantes avec de la farine de blé sur le blog. Avec ou sans gluten, ce qui est sûr, c'est qu'elle est vraiment parfaite pour un repas rapide, avec une bonne petite salade. C'est tout simple, sans prise de tête, donc autant dire que ça rend bien des services !!!

DSC_0189-2

 Pour 6 personnes :

  • œufs : 3
  • lait entier : 500 g
  • fécule de maïs : 100 g
  • oignon doux : 1
  • cheddar : 100 g
  • olives vertes : une 20ne 
  • poivre

On commence par préchauffer le four à 210° C.

On émince ensuite finement l'oignon doux.

On bat les œufs en omelette, puis on les incorpore dans la fécule. On ajoute ensuite progressivement le lait sans cesser de mélanger pour éviter la formation de grumeaux.

On incorpore le cheddar râpé, puis les olives coupées en gros morceaux et l'oignon. On poivre le tout.

On verse dans un moule (pour moi un moule à manquer en silicone). Et on place au four pour 45 minutes de cuisson. 

On la déguste bien chaude ou tiède avec une bonne salade. Personnellement, froide, je ne suis pas fan. Autant pour la recette avec de la farine de blé, je n'avais aucun problème à la manger froide, là, je n'aime pas particulièrement la texture, mais c'est une question de goût.

DSC_0199-2

 Maintenant, à vous de jouer !


05 août 2016

..Hummus aux champignons et aux oignons caramélisés..

Je vous avais dit que le hummus allait probablement devenir mon obsession de l'été... c'est chose faite ! Les versions se succèdent pour notre plus grand plaisir. C'est tellement bon !

Cette version aux champignons est de très loin ma préférée ! Ce hummus était à tomber et on s'est presque battu pour finir le bol. Si j'ai d'autres variantes en tête, je pense que la recette d'aujourd'hui sera difficile à détrôner. 

En plus, cette fois, j'ai pris la peine de peler les pois chiches (avec l'aide précieuse de Mr Pomme). En réalité, c'est très simple à faire. Il suffit de les faire tourner entre les doigts et la peau part toute seule. C'est un peu long, mais avec de l'aide, ça passe bien. Et ça fait une grande différence : la texture est d'une douceur incroyable ! Ultra crémeuse.

DSC_0081-2-2

Pour un bol :

  • pois chiches en conserve : 230 g (poids net égouttés)
  • champignons de Paris : 80 g
  • oignons doux : 80 g
  • sucre en poudre : 1/2 cuillère à café
  • tahini : 20 g
  • jus de citron jaune : 20 g
  • huile d'olive : 2 cuillères à soupe
  • ail : 1 gousse d'ail
  • persil : 6 cuillères à soupe de persil frais haché
  • poivre au goût 
  • sel au goût (si la conserve ne contient pas déjà du sel)

Pour décorer :

  • huile d'olive
  • noix de grenoble grossièrement hachées

On commence par peler les champignons que l'on tranche. On tranche également l'oignon. On fait chauffer une poêle avec un peu de beurre et on fait dorer dedans l'oignon avec le sucre pour les faire fondre et leur permettre de caraméliser. On ajoute ensuite les champignons. On cuit quelques minutes jusqu'à ce qu'ils soient bien tendre. On stoppe la cuisson. On sale, on poivre, on ajoute le persil. On mélange bien et on laisse refroidir.

On rince ensuite soigneusement les pois chiches que l'on pèle. On dépose dans le bol du robot mixeur un tiers des pois chiche avec l'huile d'olive, le tahini, le jus de sucre, l'ail écrasé. On mixe jusqu'à obtenir une purée bien lisse. Puis on ajoute le tiers suivant de pois chiche. On mixe à nouveau. Puis le dernier tiers et on mixe. Et enfin le mélange champignon/oignon/persil (en gardant 2 grosses cuillères à soupe pour la déco). On mixe à nouveau pour obtenir une texture lisse et homogène.

On rectifie l'assaisonnement si nécessaire et on ajoute de l'eau (je n'en ai pas eu besoin) si le hummus est trop épais.

On verse la purée dans un bol. On creuse des sillons dans lesquels on verse de l'huile d'olive. On dépose dessus le mélange champignon/oignon/persil réservé et quelques noix de grenoble grossièrement hachées.

On déguste ensuite cette tuerie autour d'un bon verre avec des chips de maïs ou du pain plat grillé.

DSC_0124-2

Maintenant, à vous de jouer !

01 août 2016

..Curry de poulet au lait de coco et garam massala..

Youhou ! Mes vacances démarrent officiellement aujourd'hui. Même si je vais travailler pour préparer ma rentrée, c'est quand même un vrai plaisir de se savoir en vacances. Re-lax ! Et pour démarrer en beauté, je m'offre une excursion au soleil avec ce délicieux curry de poulet aux saveurs d'ailleurs ! Lait de coco... garam massala... paprika... menthe... noix de cajou... sortez les lunettes de soleil et les tongs, aujourd'hui on dîne sous les cocottiers !

DSC_0080-2

Pour 8 personnes : 

  • blancs de poulet : 1.2 kilos environ
  • lait de coco : 400 ml
  • eau : 100 ml
  • oignon doux : 1 gros
  • garam massala : 1 cuillère à soupe
  • paprika : 1 cuillère à café
  • beurre de coco : 2 cuillères à soupe
  • tabasco : 10ne de gouttes
  • raisins secs : 50 g
  • noix de cajou : 50 g
  • fécule de maïs : 2 cuillères à soupe
  • menthe fraîche
  • sel

Dans une cocotte, on fait fondre le beurre de coco. Quand il est chaud, on y fait dorer rapidement les blancs de poulet coupés en morceaux (pas besoin de les faire cuire à coeur) et préalablement enrobés de fécule de maïs. Quand ils sont dorés, on réserve.

Dans la même cocotte, sans la laver, on fait dorer l'oignon coupé coupé en lamelles. On place dans la cocotte en même temps les épices pour qu'elles dégagent tous les parfums. Quand l'oignon est doré, on remet le poulet. On ajoute les raisins secs, les noix de cajou et on verse dessus l'eau et le lait de coco. On assaissone avec le tabasco et un peu de sel.

On mélange bien avec une cuillère en bois et on fait mijoter une 20ne de minutes jusqu'à ce que le poulet soit bien tendre et cuit à l'intérieur.

Au moment de servir (pommes de terre vapeur ou riz seront des alliés de choix !), on dépose sur le tout quelques feuilles de menthe ciselées... Un délice !

DSC_0069-2

Maintenant, à vous de jouer !

Une autre variante est disponible ici : clic !

30 juillet 2016

..Gigot d'agneau de 5 heures (terriblement fondant)..

Si avec ce flan pâtissier, j'avais pensé très fort à ma maman, ce gigot d'agneau n'a pas manqué de me faire penser à mon papa ! Autant dire que nous nous sommes régalés ! Cela fait plusieurs fois que je fais cette recette, mais je n'ai jamais eu le temps de prendre le plat en photo pour le mettre sur le blog. L'erreur est maintenant réparée, même si je vous accorde qu'on peut faire mieux que des photos prises alors que la nuit est déjà tombée... mais bon, que voulez vous... 5 heures de cuisson, c'est long ! Long, mais ça en vaut la peine parce que la viande est terriblement fondante... confite (vous voyez la viande qui se détache toute seule de l'os sur la photo... un régal !)... la prochaine fois, je pense que je vais tenter les 7 heures de cuisson pour pouvoir le déguster à la petite cuillère !

DSC_0067-2

Pour un gigot de 2 kilos :

  • gigot d'agneau du Québec
  • vin blanc sec : 200 ml
  • bouillon de volaille : 100 ml
  • oignon doux : 1
  • miel de pommier : 3 cuillères à café
  • thym : 3 branches
  • laurier : 2 feuilles 
  • cumin : 1 grosse cuillère à café
  • clous de girofle : 5
  • ail : 5 gousses

On commence par faire dorer le gigot sur toutes ses faces dans une cocotte en fonte allant au four. Pour cela, on fait fondre un peu de beurre dans la cocotte, et quand ça pétille, on dépose dedans le gigot. Quand il est bien dorer, on réserve.

On met le four à préchauffer à 150°C.

On débarrasse le gras de la cocotte, puis, sans la laver, on fait dorer dedans les oignons doux coupés en lamelles. Quand ils sont bien dorés, on stoppe la cuisson. On place le gigot sur les oignons, on mouille avec le vin et le bouillon. Puis on nappe le gigot avec le miel, on saupoudre de cumin. Et on dépose dans la cocotte les autres ingrédients : thym, laurier, clous de girofle et gousses d'ail entières mais pelées. 

On place au four et on laisse mijoter gentiment pendant 5 belles heures. On arrose régulièrement avec le jus pendant ce temps, et on profite des effluves à chaque ouverture de la cocotte !

Je peux vous dire que ça embaube bien un petit appartement et que ça donne faim bien avant la fin des 5 heures de cuisson !

DSC_0027-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 07:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

20 avril 2015

..Palette de porc à la bière blonde et aux oignons confits..

Depuis que j'ai retrouvé les plaisirs de la bière, sans les inconvénients du gluten, j'en profite allégrement dans ma cuisine. Je n'avais encore jamais cuisiné de palette de porc. C'est pourtant pas un morceau très exotique, mais je n'avais pas encore eu l'occasion. Je me suis donc lancée cette semaine, ayant trouvé un morceau vraiment attrayant chez mon boucher (j'aime mon boucher. Je ne sais pas si je l'ai déjà dit mais je suis totalement accro à la viande depuis que je ne l'achète plus dans les supermarchés et que je la paie une fortune chez le boucher... On en mange beaucoup moins, ce qui n'est d'ailleurs pas plus mal et elle est toujours délicieuse...). Autant dire qu'on a vraiment adoré. Une fois de plus j'ai fait quelques infidélités à mon amie Joteuse pour renforcer l'amour naissant qui me lie avec Cocotte. Bref... la recette avant que vous ne fermiez cette page rapido !

DSC_1018b

Pour 6-8 personnes :

  • palette de porc : 1,7 kilo
  • bière blonde (sans gluten) : 300 ml
  • oignon doux : 2 gros
  • thym : 3 branches
  • feuilles de laurier : 4
  • sel, poivre

On fait chauffer le four à 180°C.

On commence par faire revenir la palette de porc dans la cocotte bien chaude, dans laquelle on a fait fondre une noix de beurre. On fait dorer sur toutes les faces quelques minutes.

Pendant ce temps, on tranche les oignons.

Quand la viande est dorée. On la débarrasse. On place les oignons dans le fond de la cocotte. On replace la palette dessus. On ajoute les feuilles de laurier et le thym. On sale et on poivre. On recouvre avec la bière. On ferme la cocotte.

On place au four pour 3 heures de cuisson. La viande est alors ultra fondante et les oignons bien confits... c'est une tuerie !

On sert avec des carottes et des pommes de terre, ou une purée toute simple, ou encore des lentilles... bref, c'est un plat assez simple et qui se marie avec beaucoup de choses. 

DSC_1060b

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,


16 avril 2015

..Meatloaf - Veau, mozzarella et romarin..

Je vais être sincère. Au départ, j'avais prévu de faire des boulettes, mais au moment de les façonner, une grosse flemme m'a prise... vraiment vraiment la grosse flemme. Pas le courage de faire des boulettes, surtout qu'étant maniaco-barjo, je suis totalement incapable de faire des boulettes sans les calibrer, ce qui prend du temps... Mais comme entre les boulettes et un pain de viande, il n'y a qu'un pas, je l'ai fait. Et c'était vraiment une bonne idée parce que nous nous sommes régalés une bonne partie de la semaine grâce à ce plat si typiquement nord-américain !

DSC_0547b

 Pour 8 personnes :

  • veau haché : 1200 g
  • oignon  : 1 gros
  • oeufs : 2
  • mozzarella : 200 g
  • lait : 100 ml
  • chapelure : 100 g
  • moutarde : 1 cuillère à soupe
  • romarin : 3 branches
  • sel, poivre
  • huile d'olive

On commence par préchauffer le four à 180°C. 

On coupe en petits cubes l'oignon et la mozza. On mélange tous les ingrédients (sauf le romarin), dans un grand saladier. Pour cela, rien de mieux que les mains, même si c'est pas toujours super agréable.

On chemise un moule à cake avec du papier sulfurisé. On le remplit avec la préparation. 

On nappe légèrement avec de l'huile de l'olive. On place dessus le romarin.

On prépare ensuite un bain-marie en versant de l'eau bouillante dans un grand plat dans lequel on place le pain de viande. On recouvre avec du papier aluminium.

On fait cuire une heure.

L'avantage de ce plat, c'est que c'est rapide à faire et que ça se mange froid comme chaud. C'est particulièrement idéal pour des sandwichs. En plus, on peut varier à l'infini les préparations. Il suffit de se laisser inspirer par son frigo !

DSC_0563b

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

06 avril 2015

..Souris d'agneau doucement confite..

Joyeuses Pâques à tous !!! C'est le moment idéal pour vous présenter cette recette que j'adore... Des souris d'agneau lentement confites... J'en salive rien que d'y repenser. Cette viande goûteuse et fondante... Je suis une vraie carnivore, je n'y peux rien. En tous cas, cela faisait longtemps que je n'en avais pas fait et cette fois, j'ai voulu les faire à la cocotte. J'aime ma cocotte... je suis totally in love et je fais même des infidélités à mon amie Joteuse pour elle... Oui, je suis un peu barge aussi mais tant pis ! ^-^

DSC_0477b

 Pour 2 personnes :

  • souris d'agneau : 2
  • carottes : 4
  • oignon : 1
  • ail : 6 gousses en chemise
  • vin blanc sec : 125 ml
  • feuilles de laurier : 4
  • clou de girofle : 2
  • branche de romarin : 2
  • sel, poivre
  • huile, beurre

On commence par faire chauffer la cocotte. Quand la fonte est bien chaude, on verse un peu d'huile avec une noix de beurre. On fait revenir une dizaine de minutes les souris d'agneau pour qu'elles soient dorées sur toutes les faces. On réserve.

On dépose les carottes coupées en morceaux, l'oignon émincé et les gousses d'ail en chemise dans la cocotte. On fait revenir 5 bonnes minutes. On ajoute les clous de girofle et les feuilles de laurier. On réduit le feu pour permettre le mijotage. On ajoute les souris. On mouille avec le vin. On place le romarin. On sale et on poivre. On couvre et on laisse mijoter 2 heures, jusqu'à ce que la viande soit fondante et commence à se détacher de l'os.

On sert les souris bien chaudes avec des pommes de terre pa exemple ou même de la semoule de blé... En tous cas, on se fait plaisir !!!

DSC_0504b

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

23 mars 2015

..Filet mignon de porc aux pommes et aux fruits secs, mouillé à la bière (sans gluten)..

Elle nous prend pas un peu pour des couillons… Y’a du gluten dans la bière, non mais… elle croit qu’elle suit son régime sans gluten, mais que nenni… Dès qu’un verre d’alcool pointe le bout de son nez, madame en oublie ses grands principes… Ben non, y’a pas toujours du gluten dans la bière… Y’en a pas dans la Glutenberg par exemple… ^-^ Une bière spécialement conçue pour que nous aussi les malades de glutenite, on puisse quand même profiter des après-midi barbecue (bon pas tout de suite, je vous l’accorde) avec à la main quelque chose d’un peu plus sexy qu’un verre d’eau plate. Ah ça, vous ne vous y attendez pas à ce que je vous dise que la bière c’est sexy… Et ben pourquoi pas ? C’est toujours plus sexy qu’un verre d’eau si c’est siroter sous le soleil et en bonne compagnie (pas tous les jours par contre, parce que c’est sûr que le gros ventre qui va avec après une consommation un peu excessive, c’est moins sexy). Toujours est-il que cette Glutenberg va pas mal vous bluffer, vous autres amateurs de houblon parce qu’elle a le goût d’une vraie bonne bière. Personnellement, c’est pas pour la siroter au soleil que je la zieute depuis quelques temps (pas de soleil ici de toutes façons en ce moment… quoique… au moment précis où j’écris ces lignes, le grand farceur qui est au commande de la météo a décidé de sortir son rayon de la journée juste pour me faire mentir… Il est joueur hein…), mais c’est pour pouvoir en faire profiter deux jolis filets mignons assoiffés. Le résultat… un délice sucré-salé comme je les aime !

DSC_0319b

Pour 6 personnes :

  • filets mignons de porc : 2 (de 450 g environ chaque)
  • pommes golden : 4
  • raisins secs : 30 g
  • abricots secs : 4
  • oignon : 1 petit
  • bière blonde : 250 ml
  • branche de thym frais : 1
  • feuilles de laurier : 2
  • sel, poivre

On commence par faire revenir les oignons coupés en petits dés avec un peu d’huile de pépins de raisin dans une cocotte. On les laisse bien dorer. On les réserve.

Dans la même cocotte, on dépose les filets mignons que l’on fait dorer sur toutes les faces pendant 5 minutes au total environ.

Pendant ce temps, on pèle et on épépine les pommes que l’on découpe en gros morceaux. On coupe en 4 les abricots secs.

Quand les filets sont bien dorés, on ajoute les oignons, les pommes, les raisins et les abricots. On sale et on poivre. On n’oublie pas de mettre le thym et le laurier et on mouille avec la bière. On couvre et on laisse cuire à feu doux 25-30 minutes.

Les fruits vont confire, la sauce va réduire, et la viande ne sera pas trop sèche grâce à cette cuisson à l’étouffée.

On sert dès que c’est prêt, ici avec du riz blanc, mais une bonne purée de pommes de terre maison ferait aussi facilement l’affaire.

DSC_0349b

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Elle à table n°90

Posté par Pour ta pomme à 08:18 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

21 octobre 2013

..Cuisses de poulet rôties aux oignons doux et au citron..

Cela faisait longtemps que nous n'avions pas mangé un petit plat de viande comme ça. Depuis qu'on est ici, je me suis prise d'amour pour les boulettes de viandes diverses... Mais comme il faut donner un peu de boulot à nos belles quenottes, je me suis dit qu'un petit poulet pourrait bien changer un peu. Et là, magie du hasard, je suis tombée sur ce billet, et comme vous l'imaginez, je n'ai pas pu résister ! Chose exceptionnelle, j'ai même quasi suivi toute la recette, pas à la ligne, mais presque... waouh ! En tous cas, ça valait la peine parce que c'était vraiment délicieux !!!

DSC_0346b

Pour 8 personnes :

  • cuisses de poulet entières : 8
  • oignons doux : 2
  • citron : 1
  • poivrons : 1 petit orange et un petit vert
  • ail : 4 gousses
  • poivre : 1 cuillère à café
  • paprika : 1 cuillère à soupe
  • sel : 1,5 cuillère à café
  • cumin : 1 cuillère à soupe
  • huile d'olive : 1 cuillère à soupe
  • vinaigre blanc : 1 cuillère à soupe
  • romarin frais : quelques brins

On préchauffe le four à 220°C.

On commence par mélanger tous les ingrédients pour la pâte, à savoir le vinaigre, l'huile, le cumin, le sel, le paprika, le poivre et l'ail haché.

On émince les oignons, et on coupe en carré les poivrons. On tranche le citron.

On réserve une cuillère à café de pâte que l'on mélange avec les oignons. Puis on nappe les cuisses de poulet avec la pâte restante. On dépose les cuisses de poulet dans un plat allant au four, On dépose dessus les oignons, le poivron, les tranches de citron et le romarin. On verse dessus un petit peu d'eau. Puis on enfourne pour 50 minutes. On arrose régulièrement avec le jus de viande tout au long de la cuisson.

C'est vraiment délicieux, plein de saveurs avec toutes ces épices !!! A refaire et à varier dans les épices. D'ailleurs la prochaine fois, je pense que je mettrais également de la coriandre en poudre... Yummy !

DSC_0374b

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Onion rings and things

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

20 septembre 2013

..Rösti parfait au parmesan (sans gluten)..

En faisant un peu de ménage dans mon ordi, je suis tombée sur de vieilles photos pour mon blog jamais publiées (heureusement je me dis pour certaines !)... J'ai trouvé notamment des photos de mes tout débuts dans l'univers de la cuisine virtuelle... je ne pense pas être devenue une spécialiste de la photo culinaire, certainement pas, mais ce qui est sûr, c'est que quand j'ai vu les photos que j'avais prise d'une assiette de rösti, j'ai trouvé que je m'étais quand même améliorée... Même avec une lumière toute pourrie (photos prises alors qu'il faisait nuit et que ma cuisine n'a plus que 2 hallogènes sur 8), je m'en sors mieux qu'en 2009... ^-^ Mais le fait est que, bien que moche, rien qu'en les voyant, j'en ai eu envie... du coup, le soir-même, j'étais en train de râper des pommes de terre... et oui !

Habituellement, je les fais un peu à l'aveugle, mais cette fois, j'ai suivi les instructions d'Elvira, et j'ai bien fait parce que ça a donné des rösti parfaits ! J'ai adapté la recette à ma sauce, remplacé la farine pour en faire une version sans gluten et voilà, le tour était joué ! Exactement comme ceux que je mangeais les étés où je gardais des enfants dans une famille suisse que j'aimais beaucoup, pour me faire un peu d'argent de poche pour l'année... quand j'étais jeune !

DSC_0300b

Pour 4 personnes :

  • pommes de terre râpées : 700 g
  • oignon : 1
  • oeuf : 1
  • parmesan : 50 g
  • fécule de maïs : 2 cuillères à soupe
  • cumin
  • sel, poivre
  • huile : 2 cuillères à soupe
  • une noisette de beurre

On commence par laver et éplucher les pommes de terre. On les râpe avec la grosse râpe, puis on place le tout dans un torchon propre que l'on dépose sur une passoire pour laisser dégorger.

Pendant ce temps, on coupe finement l'oignon que l'on place dans un grand récipient et on râpe le parmesan dans le récipient.

On presse fortement les pommes de terre dans le torchon pour retirer le plus de liquide possible. On les ajoute à l'oignon et au parmesan. On incorpore la fécule. On assaisonne avec le cumin, le poivre et un peu de sel. On mélange bien le tout.

On met une poêle à chauffer. On la graisse avec une cuillère à soupe d'huile et un peu de beurre. Quand elle est bien chaude, on dépose les pommes de terre et on tasse bien pour faire une jolie galette. On laisse cuire 15 minutes à feu moyen d'un côté, puis on pose la galette sur une assiette pour la retourner plus facilement. On pense à graisser entre-temps la pôele avec l'huile restant et un peu de beurre. On cuit l'autre face 15 minutes également.

Quand c'est prêt, on sert tout de suite. Les rösti se réchauffent, mais c'est quand même tout de suite qu'ils sont meilleurs. Avec une salade, c'est vraiment un repas parfait !!!

DSC_0320b

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Tasca da Elvira

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,