28 février 2012

..McHome : la version burger Ch'ti..

Régulièrement, je suis "titillée" par une irrépressible envie de burger. Et temps qu'elle n'a pas été comblée, l'image d'un joli pain rond et dodu, étreignant un délicieux steak cuit à point, enjolivé par du fromage fondant hante mon esprit... ou plutôt mon estomac. Je ne sais pas pourquoi, je n'ai pas été élevée aux hamburgers. Ma première rencontre avec le monument américain doit dater de mes 20 ans à peu près... sans rire ! Et j'ai failli en faire une overdose après en avoir préparer pendant plus de deux ans pour le géant jaune et rouge... Enfin... Quand ce désir m'envahit, je lutte donc quelques temps avant de succomber avec délice. Comme un certain dimanche de février...

P1660401
 

Pour 8 hamburgers :

Ingrédients pour les buns :

  • 500 g de farine T65
  • 2 cuillères à café de levure sèche
  • 10 g de sel
  • 25 g de sucre
  • 1 cuillère à café d'herbes de Provence
  • piment d'Espelette
  • 200 ml d'eau tiède
  • 75 ml de lait
  • 1 oeuf + 1 jaune
  • 30 g de beurre ramolli
  • graines de sésame + herbes de Provence pour la déco

Ingrédients pour la garniture (pour 2 personnes) :

  • 2 steaks hachés
  • 1/2 oignon
  • 50 g de poivrons
  • 80 ml de crème liquide
  • 20 g de gruyère râpé
  • 2 grosses tranches de maroilles
  • sel
  • poivre

1- Préparation des buns :

Dans la cuve du robot prétrisseur, placer la farine, la levure, le sel et le sucre et mélanger avec une cuillère en bois. Creuser un puits et verser le lait et l'eau tièdis et l'oeuf légèrement battu.

Lancer le pétrissage avec le robot en démarrant à faible vitesse pour amalgamer les ingrédients.

Quand la pâte commence à être homogène, ajouter les herbes de Provence et le piment ainsi que le beurre coupé en morceaux en plusieurs fois (en veillant bien à ce que le beurre soit totalement absorber avant d'en ajouter de nouveau).

On monte un peu la vitesse du robot et on pétrit la pâte 10 minutes jusqu'à ce que celle-ci devienne souple et élastique.

On place la pâte façonnée en boule dans un saladier légèrement huilé que l'on couvre. On laisse reposer 1h30, à 2h, le temps que la pâte double de volume.

On récupère la pâte que l'on dépose sur un plan de travail fariné. On la replie 2 ou 3 fois sur elle-même et on la divise en 8 (110 g pour chaque pâton).

On recouvre avec un torchon propre et on laisse reposer 5-10 minutes environ.

On récupère chaque pâton que l'on façonne en boule régulière. Puis on les dépose sur une plaque de cuisson recouverte d'une feuille de papier cuisson.

On recouvre avec un torchon et on laisse lever à nouveau 1h-1h30, les buns ayant à la fin de la lever 1 fois et demi leur volume initial.

On dore ensuite délicatement les buns avec un jaune d'oeuf battu additionné d'un peu d'eau. On saupoudre avec des graines de sésame et des herbes de Provence et on place au four préalablement préchauffer à 200°C.

On les fait cuire 20 minutes pour obtenir des buns bien dorés. On les laisse refroidir sur une plaque.

2- Préparation des burgers :

Quand les pains sont cuits, on prépare la sauce au fromage en faisant fondre dans une casserole la crème et le fromage râpé. On assaisonne avec un peu de poivre et on sale légèrement. On réserve au chaud.

On fait revenir dans une poêle avec un peu d'huile d'olive les oignons et les poivrons. Quand ils sont bien dorés, on les réserve au chaud.

On coupe les buns en deux. On les place au four quelques instants en position grill pour faire griller l'intérieur des pains.

Pendant ce temps, on faire cuire les steaks, on les sale légèrement.

Et dès qu'ils sont prêts, on monte les burgers : sauce au fromage sur la moitié "plate" du burger, mélange oignon/poivron dessus, le steak dessus puis le maroilles et on referme avec la moitié bombée du bun.

On sert avec des frites maison cuites au four avec un peu d'huile d'olive, des herbes de Provence et du cumin. Et là franchement, on est content d'avoir succombé à la tentation et d'avoir pris la peine de le faire version McHome !!!

P1660415

Maintenant, à vous de jouer !

Source pour la recette des buns : Le pétrin


10 février 2012

..Wok de potiron aux épices et lait de coco..

Un morceau de potiron en train de bouder dans le frigo et cette image qui me trottait dans la tête depuis quelques temps. Faut dire que le blog Very Easy... Kitchen a le chic pour faire des photos fameuses qui trottent dans la tête et surtout les recettes qui vont avec !

P1650946

Pour 4 personnes :

  • 600 g de potiron coupé en gros dés
  • 1 oignon
  • 150 ml de crème de coco
  • 200 ml de bouillon de légumes
  • cumin en poudre
  • curry de mardras (fort)
  • coriandre en poudre
  • coriandre fraîche finement hachée
  • gingembre en poudre
  • ail en poudre
  • huile de pépins de raisin

On commence par émincer l'oignon que l'on fait revenir dans un peu d'huile de pépins de raisin avec toutes les épices (sauf la coriandre fraîche) dans un wok jusqu'à ce qu'il commence à dorer. On ajoute alors le potiron et on le fait chauffer à feu vif pendant 2-3 minutes.

On verse le lait de coco et le bouillon et on fait mijoter à couvert et à feu doux pendant une dizaine de minutes. On découvre et on poursuit la cuisson jusqu'à ce que le potiron soit tendre. On sale légèrement, on incorpore la coriandre fraîche et on sert immédiatement.

 P1650937

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

31 janvier 2011

..Wok de poulet et son couscous 4 céréales..

A la maison, l'angoisse du dimanche soir ce n'est pas seulement la perspective de reprendre le boulot le lendemain (ou plutôt de voir Mr Namoureux reprendre le boulot pendant qu'on reste seule à la maison... avec de quoi s'occuper je vous rassure mais quand même... toute seule... c'est dur la vie, hein ?!!? -Je ne suis pas contre le fait de me faire plaindre un peu, vous pouvez y aller...-), c'est aussi quand sur les coups de 22 heures on s'aperçoit que le frigo est pas loin d'être vide et que le bento de Nanoureux n'a pas l'intention de se remplir tout seul (ni par les bons soins dudit Nanoureux). Donc on improvise. Un poivron entamé à la suite d'une soirée pizza, un oignon dans le panier de légumes, 2 escalopes de poulet... allez, on se lance dans un wok !

61373165-2

Pour 2 personnes :

  • 2 escalopes de poulet
  • 1 oignon
  • 1/2 poivron rouge
  • 1 poignée de noix de cajou
  • piment d'espelette
  • coriandre en poudre
  • sel
  • 15 cl de crème liquide fluide légère
  • 1 peu d'ananas
  • huile d'olive
  • 1/2 cuillère à café de sucre

On commence par couper les oignons, le poivron et le poulet.
On fait chauffer le wok avec un peu d'huile d'olive. On ajoute les oignons et le poivron avec le sucre. On fait caraméliser le tout quelques instants. On ajoute les noix de cajou, l'ananas et le poulet. On assaisonne avec le sel, la coriandre et le piment.
Quand le poulet est cuit, on verse la crème.
On sert le tout avec un couscous (4 céréales pour moi... topissime !).
Et voilà la preuve qu'on peut faire vite fait, bien fait, bon et équilibré !!

61373155-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

08 janvier 2011

..Gâteau réconfortant aux pommes de terre façon raclette..

Quand j'ai vu cette recette chez Kikilatoque, j'ai su que la cuisine de ses envies allaient satisfaire celles de mon chéri sans le moindre doute. Comme j'avais tout ce qu'il fallait, je n'ai pas tardé dans la réalisation, je me mettais le soir même aux fourneaux. Verdict : un délice. Ce n'est pas le petit plat le plus light qui soit et de cette manière il ne permet pas franchement d'éponger les excès des fêtes. Mais il fait reconnaître que c'est quand même bien plus léger qu'une raclette en tant que telle, qu'avec une salade, c'est pas non plus le repas le plus déséquilibré du monde et puis que ça fait du bien avec ce froid et cette grisaille qui ne veut pas nous quitter... alors, allez-y ! Pas de culpabilité qui tienne : on se fait plaisir... encore !!

Blog_1_intro

Pour 4 personnes :

  • 340 g de pommes de terre
  • 1 petit oignon doux
  • 100 g de lardons
  • 90 g de fromage à raclette
  • 2 gros œufs
  • 2 cuillères à soupe de farine
  • poivre
  • cumin

On commence par peler et râper les pommes de terre et l'oignon. On place le tout dans une passoire et on presse bien pour éliminer toute l'eau.
Dans un saladier, on bat les oeufs, on ajoute la farine puis les pommes de terre et l'oignon et les lardons. On coupe en dès le fromage à raclette et on ajoute à la préparation. On poivre et on assaisonne avec un peu de cumin. On mélange bien et on place dans un plat à gratin.
On place au four (200°) pour 35 minutes.
Servir dès la sortie du four pour avoir le fromage encore bien fondant.
Une vraie gourmandise montagnarde... enfin quelque chose qui fait (presque) aimer l'hiver !

Blog_2

Blog_3

Blog_4

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

18 février 2010

..Emincé de poulet au citron et au gingembre..

Hum... j'adore le citron !! Malheureusement, comme un certain nombre de choses, c'est une passion que je pratique en solitaire à la maison... Mon cher et tendre déteste ça ! Il trouve ça trop acide ! Ben justement, c'est un peu l'idée du citron, non, d'être acide ! C'est un peu sa raison d'être de nous faire grimacer tout en s'assurant que nous tombons sous le charme de son petit goût si subtile ! Je suis fan, vous l'aurez compris. Et pourtant, s'il accompagne presque tous mes petits déjeuner, accompagné de sa fidèle compagne l'orange, l'un et l'autre liquidement mêlés dans un verre toujours transparent pour profiter de ces belles couleurs dès le matin, il est rare que je le cuisine. C'est idiot parce que c'est délicieux ! Et c'est d'autant plus idiot qu'il est rare que mon chéri et moi mangions la même chose le midi... alors pourquoi ne pas profiter de ces déjeuners en tête à tête avec moi-même pour inviter l'ami citron et le presser (gentiment) au dessus de quelques lamelles de poulet... Une bien gourmande et légère compagnie que je ne manquerai pas de convier à ma table à nouveau !!

50199671-2

Pour 1 personne :

  • 1 blanc de poulet
  • 1 petit citron
  • 2 cuillères soupes de fromage blanc 0%
  • 1 cuillère à café de moutarde
  • 1/2 oignon
  • piment d'Espelette
  • sel
  • gingembre en poudre

On commence par couper en dès l'oignon que l'on fait revenir avec un peu d'huile dans une poêle jusqu'à ce qu'il colore. On détaille en lamelles le poulet. On l'ajoute dans la poêle. Quand il commence à dorer, on ajoute le jus de citron. On sale, et on assaisonne avec le piment et le gingembre. On ajoute en fin de cuisson le fromage blanc et la moutarde. On remue bien pour lier la sauce et on sert aussitôt. Il ne faut pas cuire trop longtemps la sauce avec le fromage blanc sinon celui-ci risque de tourner et de se délier.
Servir avec de la semoule ou du riz... c'est un véritable délice !!!

50199657-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

26 janvier 2010

..Boeuf sauté aux vermicelles de soja et champignons noirs (Défi Placard n#6)..

On reprend donc notre défi placard. Aujourd'hui, c'est à un morceau de bœuf pour fondue, abandonné dans le congélo que j'ai fais honneur. Il m'a permis aussi découler quelques champignons noirs (pour lesquels je m'annonce déjà perdante sur le plan du défi, tellement le sac est gros... je ne sais pas quelle idée nous avons eu de l'acheter. C'est vrai nous adorons les champignons noirs... mais en telle quantité quand même !! Enfin !) et un paquet de vermicelles de soja.
Ce qui est sûr, c'est que cette recette est délicieuse ! Et vrai voyage en Asie... je vous avais dit la semaine dernière que l'Asie c'était invité plus d'une fois à notre table... et c'est pas encore fini !

Blog_1_intro   Blog_2_intro

Pour 2 personnes :

  • 100-150 g de bœuf (je n'ai pas pesé mais ça devait être ça)
  • 100 g de vermicelles de soja
  • 1 petit oignon
  • 1/2 brocoli
  • 4 champignons noirs déshydratés
  • coriandre fraîche
  • 1 cuillère à café de sauce soja
  • 1 cuillère à café de sauce nuoc mâm
  • 1 cuillère à café de 5 épices chinoises
  • quelques noix de cajou
  • piment en poudre

On commence par détailler le brocoli en fleurette et le cuire dans un grand volume d'eau pendant 10 minutes. Il faut qu'il reste bien croquant.
On coupe la viande en tranche assez fine.
On réhydrate les vermicelles de soja et les champignons noirs.
On émince l'oignon que l'on fait ensuite revenir dans un wok avec un peu d'huile d'olive (personnellement, j'ajoute toujours un peu de sucre pour caraméliser les oignons).
On détaille les champignons noirs en lamelles et on les ajoute aux oignons. Puis on ajoute les vermicelles de soja et les noix de cajou, sans oublier les brocolis. On assaisonne avec le piment et les 5 épices. On fait revenir le tout à feu vif pendant quelques minutes.
On ajoute enfin la sauce soja, le nuoc man et le bœuf. On laisse cuire à peine 2-3 minutes pour que la viande ne soit pas trop cuite.
On sert immédiatement en ciselant dessus un peu de coriandre fraîche.
Et voilà !

Invitation au voyage et aux délices !! Tout ce que j'aime est dans ce plat ! A vous de juger !

Blog_3

Blog_4   Blog_5

Blog_6   Blog_7

Blog_8

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

22 janvier 2010

..Galettes de flocons de kamut aux abricots secs et à la ciboulette (Défi Placard n#4)..

Un gros paquet de flocons de kamut patientait déjà depuis trop longtemps dans le placard. Certes, je lui avais déjà rendu visite quelques fois, mais bon, là je dois bien reconnaître que je le négligeais depuis plusieurs semaines... Heureusement, Annellénor est là avec ces délicieuses recettes (dont je ne compte même plus le nombre réalisé dans ma cuisine suite à ces billets alléchants !!!). Cette recette, je l'avais repérée il y a un petit moment, mais je ne l'avais encore jamais faite. Je m'en suis un peu éloignée mais l'inspiration est là quand même.

Parfois, c'est étrange, il y a des choses qui nous font envie mais pour lesquelles on arrive pas à se mettre en cuisine, au prise avec une certaine appréhension... et c'était exactement ça avec ces petites galettes de céréales : devant les photos et la recette, aucun doute, il me fallait y goûter tout de suite, mais au moment de me mettre aux fourneaux je me disais que "finalement, peut-être que...". Mais là, plus question de douter... mes placards n'en peuvent plus, ils rêvent de voir le poids de leurs étagères s'amenuiser... (en même temps, je pourrais bien leur dire que moi aussi c'est mon rêve quand je passe sur la balance, mais que, comme c'est parfois avec le cas avec certains rêves, ben, faut revenir à la réalité !). Bref... je me suis donc lancée et quelle belle surprise, c'était un délice ! Même mon chéri en a manger... bon, j'ai un peu rusé, si je lui avais dit dès le départ que c'était des flocons de kamut, il n'aurait même pas voulu y goûter, mais là, il a cru que c'était des galettes de pommes de terre alors il s'est attablé gaiement. Bien sûr, à la première bouchée il a bien vu qu'il avait été dupé, mais il a quand même reconnu que c'était pas si mauvais que ça... et a fini son assiette... comme quoi...

Blog_1_intro

Pour 6 petites galettes :

  • 80 g de flocons de kamut
  • 300 ml de lait chaud
  • 2 œufs
  • 1/2 oignon frais (parce qu'il était assez gros)
  • sel
  • poivre
  • ciboulette fraîche
  • 8 abricots secs

On commence par faire chauffer le lait que l'on verse ensuite sur les flocons de kamut et on attend que ceux-ci l'absorbe. Une fois que les flocons ont gonflé, on bat les œufs et on les ajoute aux flocons de kamut. On cisèle la ciboulette, on coupe finement l'oignon et les abricots secs et on place le tout dans la préparation. On sale, on poivre et on mélange bien.
On verse ensuite des petites louches de préparation dans une crêpière bien chaude et légèrement huilée, et on cuit bien les deux côtés.
On sert avec une bonne salade (oui, depuis le temps, vous avez dû comprendre que je suis saladovore... j'adore ça et j'en mangerais à tous les repas !!).

Blog_2
Blog_3   Blog_4
Blog_5

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 janvier 2010

..Nouilles chinoises sautées aux crevettes (Défi Placard n#1)..

Cela faisait longtemps que je n'avais pas cuisiné asiatique, et ça commençait à manquer à la maison. Du coup, cette semaine, ça a presque été que ça... quand je vous dis que je suis "légèrement" mono-maniaque et obsessionnelle sur les bords... Heureusement, mon chéri ne se plaint jamais... Quel amour ! Faut dire que la cuisine asiatique permet aussi de jolies variations, ce qui fait qu'on ne mange jamais la même chose. Et puis entre ça et son passé "boîte de conserve", y'a pas photo quand même !

Ce plat n'est pas non plus n'importe quel plat parce qu'il participe à la réalisation du défi que Lune s'est lancée et dans lequel j'ai décidé de la suivre parce que ça va me forcer à le tenir (oui, oui, oui, 1001 fois vous m'avez entendu dire "cette fois, je vide les stocke !!!")... LE DÉFI PLACARD ! Et cette fois, pas le droit d'arrêter tant que les stocks ne sont pas à 0 parce qu'il me manque ZE ingrédient pour faire le truc que j'ai dans la tête !! Et cette fois, je vais y arriver. Je vous épargne les photos de mes placards et de mon frigo-congélo parce qu'on croirait que la troisième guerre mondiale est proche et que je dois nourrir une famille de 10 personnes pendant 6 bons mois... le temps que la zone soit décontaminée et que l'on puisse sans risque remettre le nez dehors... Le problème (enfin pas vraiment un problème quand même, c'est juste façon de parler) c'est qu'il n'y a pas de guerre à l'horizon (remarque, la fin du monde c'est quand même pour 2012... est-ce que j'aurais le temps de refaire des stocks d'ici là si je déstocke aujourd'hui ?!!??!) et que nous ne sommes pas une famille de 10 mais de... 2...

Bon allez, faut que je me guérisse de cette sale habitude d'engranger, engranger et engranger encore... Et une fois le vide fait, plus question de se laisser envahir à nouveau... pas vrai ??!!?

Blog_1_intro

Blog_2_intro

Pour 2 personnes :

  • 100 g de nouilles chinoises
  • 300 g de grosses crevettes
  • 5 tranches fines de lard
  • 1 petit oignon nouveau
  • 200 g de chou chinois
  • 1 cuillère à soupe de sauce soja
  • 1 cuillère à café de 5 épices
  • 3 cuillères à soupe d'huile d'arachide
  • coriandre fraîche

On commence par faire cuire les nouilles chinoises selon les indications du fabricant, on les égoutte et on réserve.
On coupe le lard en morceaux, on émince le chou et on taille l'oignon en tronçons. On décortique les crevettes.
On fait ensuite chauffer le wok avec l'huile. On place dedans l'oignon, le chou et les crevettes, et on fait revenir le tout jusqu'à ce que cela dore. On ajoute enfin les pâtes et le lard. On fait sauter le contenu pendant 4 minutes environ. On baisse alors le feu et on ajoute la sauce soja et les 5 épices. On laisse cuire comme cela 2 petites minutes et on sert aussitôt, en prenant bien le temps quand même de saupoudrer de coriandre fraîche ciselée.
Un vrai délice de fin de placard... enfin, en même temps, faut reconnaître que là, il s'agissait de jolies fin de placard... ça va être plus difficile d'ici quelques jours...

Blog_3

Blog_4

Blog_5   Blog_6

Blog_7

Blog_8

Maintenant, à vous de jouer !

23 février 2009

..Curry vert de porc au lait de coco..

Un petit tour en Thaïlande avec le lait de coco et la pâte de curry vert.
La pâte de curry vert est une découverte récente à la maison. Nous l'avions mis un peu par hasard dans notre panier lors d'un passage au supermarché asiatique et depuis je l'utilise un peu dans tout. C'est le plus fort des trois curry (jaune, rouge, vert) alors il faut avoir la main légère mais comme à la maison on aime la cuisine plutôt épicée, ça nous va bien. Et dans cette recette l'association avec la douceur du lait de coco est très agréable.
Moi j'achète la pâte de curry toute prête mais on peut la faire soi même si l'on trouve tous les ingrédients (mais si vous avez la chance d'avoir une épicerie asiatique à proximité, ça devrait pas poser de problème). Vous avez la recette

C'est Mamzelle Gwen qui m'a donné envie de ce plat. Après, j'ai fait mes petits ajouts perso.

36132348-2

Pour cette recette, pour 2 personnes il vous faudra :

  • 2 tranches de longe de porc
  • 100 ml de lait de coco
  • de la pâte à curry (les proportions dépendent de vos goûts. Pour moi c'est une petite cuillère à café, mais attention c'est très piquant)
  • 1 poignée de raisins secs
  • 1/2 pommes granny
  • 1/2 oignon
  • 1 cuillère à café de sucre roux
  • 1 trait de jus de citron jaune
  • sel
  • 1 trait d'huile neutre (de type tournesol)

On commence par découper finement le porc en lamelles et on coupe la pomme en dès. Dans un saladier, on mélange le lait de coco, le jus de citron, le sucre et on mélange bien. Ensuite on met dedans le porc, la pomme et les raisins secs et on laisse mariner 3/4 d'heure.

Une fois ce laps de temps écoulé, on fait revenir la pâte de curry vert dans un peu d'huile. Il faut bien faire réchauffer la pâte en la remuant jusqu'à ce qu'elle exhale ses arômes. Ca embaume dans la cuisine et c'est le voyage assuré... Ensuite on ajoute l'oignon découpe en lamelles fines. Et on laisse revenir un peu.

On ajoute ensuite le porc avec sa marinade et on laisse réduire quelques minutes à feu doux. On remue de temps en temps pour éviter que cela attache.

En fin de cuisson on sale légèrement.
Et voilà, c'est prêt !

A servir avec du riz... thaï bien sûr. Mais pour changer un peu j'ai fait des somens avec. On reste en Asie comme ça. Et ces pâtes, je les adore !

36132309-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,