08 juin 2016

..Amaretti aux écorces d'orange confite et chocolat (selon la recette de J. Andrieu et P. Hermé) (sans gluten)..

Cette recette de Julie Andrieu et Pierre Hermé était sur ma to-do list depuis un moment déjà, mais je n’avais pas encore trouvé l’occasion de la faire (faut dire que c’est difficile de trouver le temps de réaliser tout ce qui est sur ma to-do list qui finalement n’a rien d’une to-do list… c’est une véritable encyclopédie tellement elle est longue… longue… longue… Quand j’ouvre le fichier avec tous les liens… j’ai un peu l’impression d’être dans un de ces films où l’on s’apprête à signer un contrat avec le diable. Vous savez quand celui-ci arrive avec le fameux contrat pour vous le lire, et que ce contrat est un parchemin qu’il déroule pour vous endormir tant il est long long long…). Là, c’est fait ! Une ligne de moins sur ma liste (bon, je vous dis que ce même jour, j’ai ajouté 5 nouvelles recettes à tester… ^-^)… et après on me demande pourquoi je ne refais pas les mêmes recettes… mais une vie ne suffit déjà pas pour tester tout ce qui me fait envie !

J’ai suivi la recette presque à la lettre… en même temps, je me suis dit qu’on pouvait quand même faire confiance à Pierre Hermé… ^-^ J’ai juste ajouté un peu de gourmandise avec des écorces d’orange confite (j’adore l’association avec l’amande) et un peu de chocolat… juste un peu… parce qu’on dirait pas comme ça mais c’est toujours période de disette gourmande (oui, c’est le nom de mon régime ! ^-^) à la maison !

DSC_0047-4

Pour 24 amaretti :

  • sucre : 180 g
  • poudre d’amandes : 200 g
  • blancs d’œuf : 2
  • amaretto : 2 cuillères à café
  • écorces d’orange confite : 40 g
  • chocolat noir à 70% : 100 g

On commence par placer dans le mixeur le sucre et la poudre d’amande. On mixe bien et on ajoute ensuite les blancs d’œuf et l’amaretto. On mixe à nouveau pour obtenir une pâte d’amande assez collante. On incorpore ensuite à la spatule les écorces d’orange hachées finement.

On place le tout au frais pour 2 heures.

Une fois le temps de repos passé, on préchauffe le four à 180°C.

À l’aide d’une cuillère, on prélève de la pâte. On façonne ensuite des boulettes avec le plat de la main (plus pratique à réaliser si on humidifie légèrement les mains). On dépose sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé. On espace car les amaretti s’étalent un peu pendant la cuisson. Puis on enfourne pour 15 min.

Après cuisson, on laisse refroidir les biscuits sur une grille. Quand ils sont froids, on fait fondre le chocolat, et on trempe la moitié des biscuits dedans. On les dépose sur une feuille de rhodoïd le temps que le chocolat cristallise. Ensuite on les place dans une boîte métallique pour les conserver (l’idéal pour qu’ils ne ramollissent pas comme ils le feraient dans une boîte en plastique).

DSC_0066-4

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Confidences sucrées de Julie Andrieu et Pierre Hermé


08 janvier 2016

..Bûche aux agrumes, chocolat blanc et confit de pécan..

Pour le nouvel an, en dehors des petits choux au caramel et au lemon curd, j'ai réalisé une bûche aux agrumes que je suis assez contente de vous proposer. Le rendu final est moins élégant que ce que j'avais en tête, mais ça restait joli, et surtout c'était délicieux ! Très léger, parfait pour finir un bon repas. Au départ, je voulais absolument réaliser la bûche de Ladurée présentée dans le dernier numéro de Fou de Pâtisserie (le 14)... Blanc comme neige... j'avais eu un coup de foudre pour ces petites meringues avec leur crème à la mandarine. Mais je voulais pouvoir réaliser le plus gros de la préparation à l'avance, donc j'ai choisi de réaliser une bûche plus classique en mixant la recette de Ladurée et la recette de bûche au yuzu de Sylvie. Franchement... mariage réussi. J'ai adoré l'association des pécans et des agrumes. Et le confit de pécan de la recette de Ladurée... une découverte que je garde en tête sans aucun doute ! Si j'ai l'occasion, je referais cette bûche parce que j'ai beaucoup aimé. Cela me permettra également de retravailler l'esthétique... ^-^

C'est un peu long comme préparation, mais vraiment très simple. La bûche est composée de : 1) une mousse aux agrumes (citrons jaunes et verts, pamplemousse), 2) un biscuit trocadéro aux pécans, 3) un sirop de clémentine/gingembre, 4) un confit de pécan, 5) une ganache montée vanille et écorces d'orange confites, 6) des meringues croquantes et 7) une gelée de citron. Si on s'organise comme il faut, ça se réalise super bien ! Vous me suivez pour la recette ?

DSC_0022-2

Pour le biscuit trocadéro aux pécans :

  • beurre : 40 g
  • jaunes d'oeuf : 25 g
  • blancs d'oeuf : 65 g
  • cassonade : 40 g
  • sucre semoule : 15 g
  • gousse de vanille : 1/2
  • poudre d'amandes : 55 g
  • sel : 1 pincée
  • crème liquide entière : 12 g
  • fécule de maïs : 20 g
  • poudre à lever : 2 g
  • noix de pécan hachées : 25 g
  • chocolat blanc pour chablonner

Pour le confit de noix de pécan :

  • noix de pécan : 45 g
  • sucre : 30 g
  • sel : 2 pincées
  • crème liquide entière : 45 g
  • gélatine : 1 feuille
  • zeste de mandarine non traitée : 2 pincées

Pour le sirop clémentine et gingembre :

  • jus de clémentine : 50 g
  • sucre semoule : 40 g
  • gingembre frais : 4 tranches

Pour la mousse aux agrumes (recette du blog Amuses bouche) :

  • oeufs : 2
  • jus de citron vert : 50 g
  • jus de pamplemousse : 50 g
  • jus de citron : 20 g
  • sucre : 80 g 
  • zeste de citron non traité : 2 cuillères à café
  • gélatine : 4 feuilles
  • mascarpone : 100 g
  • crème liquide entière : 260 g

Gele de citron :

  • eau : 75 g
  • jus de citron : 25 g
  • sucre semoule : 30 g
  • gélatine : 3 feuilles

Meringue :

  • blancs d'oeuf : 75 g
  • sucre : 100 g
  • poudre de tartre : 1 pincée

Ganache montée chocolat blanc et orange confit :

  • chocolat blanc : 80 g
  • crème liquide entière : 135 g + 55 g
  • écorces d'orange confites hachées très finement : 1 cuillère à café
  • triple sec : 1 cuillère à café

1- Préparation du biscuit trocadéro (J-1) :

On préchauffe le four à 180°C.

On commence par faire fondre doucement le beurre. Puis, on le réserve.

On bat ensemble les sucres et les oeufs jusqu'à ce que le mélange mousse et double de volume. On ajoute les graines de la gousse de vanille, puis la poudre d'amandes. On mélange bien. On incorpore enfin le sel et la crème. On mélange à nouveau. On finit en ajoutant la poudre à lever et la fécule tamisées ensemble, et les pécans hachées.

On verse la préparation dans un moule carré de 20 cm par 20 cm.

On fait cuire pendant 15 minutes.

On laisse refroidir le biscuit sur une grille. Puis quand il est froid, on coupe le biscuit en deux et on chablonne une face avec du chocolat blanc fondu. 

On réserve le biscuit.

2- Péparation du confit de pécans (J-1) :

On commence par faire torréfier les noix de pécan à sec dans une poêle ou un four. Quand elles sont dorées, on réserve.

Pendant ce temps, dans une casserole, on fait chauffer le sucre à feu doux pour obtenir un caramel à sec. Quand il a une jolie couleur caramel, on ajoute les noix de pécan et le sel. On mélange bien pour enrober les noix de pécan.

On débarrasse sur une feuille de papier sulfurisé et on laisse refroidir totalement.

Quand c'est froid, on mixe pour obtenir une pâte liquide. À cette étape, on a un délicieux praliné de noix de pécan.

On place alors la gélatine dans un bol d'eau froide.

On met la crème à bouillir avec le zeste de mandarine. On laisse ensuite infuser pendant 10 minutes à couvert hors du feu. On passe la crème pour la débarrasser des zestes de mandarine et on l'incorpore au praliné pour obtenir un délicieux confit.

On place le tout dans un moule rectangulaire de 16 cm par 5 cm environ pour en faire un insert dans la mousse. On place au congélateur.

3- Préparation du sirop (J-2) :

Pour le sirop, rien de plus simple. On place tous les ingrédients dans une petite casserole. On met le tout à chauffer. Quand ça bout, on arrête le feu. On couvre et on laisse infuser.

4- Préparation de la mousse aux agrumes (J-2) :

On commence par placer la gélatine dans un bol d'eau froide pour la ramollir.

On bat ensemble les oeufs, les jus, le sucre et le zeste de citron dans un bol. On laisse infuser quelques minutes.

Pendant ce temps, on prépare un bain-marie dans une casserole. Quand l'eau est chaude, on place le bol sur la casserole et on fait chauffer la préparation sans cesser de remuer jusqu'à ce qu'elle épaississe. 

Hors du bain-marie, on incorpore la gélatine bien essorée. On remue pour qu'elle fonde totalement. On réserve.

Quand la préparation est tiède, on ajoute le mascarpone et on fouette l'ensemble. 

On monte ensuite la crème en une chantilly assez ferme. On l'incorpore délicatement au mélange.

4- Montage, phase 1 (J-2) :

On chemise un moule à cake de 20 cm par 8 cm avec du papier sulfurisé. On verse un tiers de la mousse dans le moule. On dépose le confit en l'enfonçant un peu dans la mousse. On imbibe de sirop la face non chablonnée de la première moitié de biscuit. On le place sur le confit, la face imbibée collée au confit.

On recouvre avec le restant de mousse. On imbibe la face non chablonnée de sirop de la seconde moitié de biscuit. On dépose dans la mousse, face chablonnée vers le haut. On enfonce un peu. On protège avec du papier film et on place au congélateur.

5- Préparation de la gelée de citron (J-1) :

On place dans un bol d'eau froide la gélatine pour la ramollir.

On place dans une casserole l'eau, le jus de citron et le sucre. On fait chauffer jusqu'à ébullition. On mélange bien pour que le sucre soit totalement dissout. On incorpore la gélatine essorée. On mélange. On verse dans un petit moule de 10 cm par 10 cm, recouvert avec du film plastique résistant à la chaleur. On laisse refroidir à température ambiante puis on place au frais.

6- Préparation des meringues (J-1, le soir de préférence) :

On place les oeufs à température ambiante au moins une heure avec de commencer la préparation.

On monte les oeufs en neige avec la crème de tartre. Quand ils moussent bien, on ajoute le premier tiers de sucre. On ajoute les deux tiers suivants progressivement, jusqu'à obtenir une meringue bien lisse en brillante.

On préchauffe le four à 90°C.

On transfert dans une poche à douille munie d'une petite douille lisse.

Sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé, on poche des bâtonnets de meringue de 6 cm de long environ.

On fait cuire pendant 2 heures. Puis on laisse les meringues dans le four éteint pour la nuit.

Le lendemain, on récupère les meringues et on les place dans une boîte en fer bien hermétique pour éviter qu'elles ramollissent. 

7- Préparation de la ganache montée (J-1, le soir également de préférence) :

On fait fondre doucement le chocolat blanc au bain-marie.

On porte les 55 g de crème à ébullition avec les écorces d'orange confites.

Quand elle bout, on verse la crème en 3 fois sur le chocolat en mélangeant bien entre chaque incorporation pour obtenir le fameux noyau brillant. On mixe pour parfaire l'émulsion.

Puis on ajoute les 135 g de crème froide et le triple sec. On place dans un récipient hermétique et on réserve au frigo toute la nuit.

4- Montage, phase 2 (Jour J) :

On récupère la ganche au chocolat blanc que l'on fouette pour obtenir une crème bien onctueuse avec une belle tenue.

On réserve 1 tiers de la ganache et on transfère le reste dans une poche à douille munie d'une douille à Saint-Honoré. 

On récupère la bûche. On démoule et on pose sur une assiette.

On la recouvre avec le tiers de ganache réservée. On place tout autour les bâtonnets de meringue.

On garnit ensuite le dessus de la bûche avec la ganache placée dans la poche pour faire des petites vagues. On dépose dessus des cubes de gelée de citron et des morceaux de meringue.

On place au frais pour la laisser décongeler tranquillement.

Là, on peut être quand même assez fier d'être arrivé au bout de la lecture de cet article interminable. J'espère que la longueur de la recette ne vous décourage pas car c'est en réalité pas si compliqué. Moi en tous cas, j'ai pris beaucoup de plaisir à la réaliser ! Puis à la manger !

La photo de coupe a été réalisée rapido sur la table avec le téléphone de Mr Pomme... son seul mérite est donc juste de vous montrer à quoi ça ressemble dedans. C'est souvent utile pour comprendre la réalisation !

IMG_20160101_015704b

Maintenant, à vous de jouer !

Sources : Amuses bouche et Fou de pâtisserie n°14

20 novembre 2013

..Crème caramel à l'orange..

Je manque d'inspiration en ce moment, alors je replonge dans mes vieux dossiers... C'est vrai que le "problème" quand on se lance dans l'aventure des bligs culinaires, c'est qu'on a toujours envie de faire des choses nouvelles (et oui, les copines ont toujours de bonnes idées que l'on veut tester), et du coup, on met de côté ses classiques. La crème caramel était l'un des desserts que ma môman me faisait et que j'adorais. Je pense que j'aurais pu manger le plat à moi toute seule sans aucune culpabilité... Maintenant, j'ai une espèce de petite conscience anti-gourmandise qui s'allume plus souvent et m'empêche de faire certaines orgies sucrées... quel dommage ! En attendant, pour le plaisir de retomber dans ma jeunesse perdue, j'ai refait ces petites crèmes. Je ne pense pas que ça soit la recette de ma môman, mais ça fait bien l'affaire quand même !

DSC_0330b

Pour 8 flans individuels :

  • lait concentré sucré : 380 g
  • lait concentré non sucré : 370 g
  • jus d'orange : 80 ml
  • oeufs : 5
  • caramel liquide (maison pour moi)

On commence par préchauffer le four à 170°C.

On mélange avec un fouet les oeufs entiers, les deux laits et le jus d'orange. On doit obtenir une pâte lisse et homogène. On tapisse les fonds des ramequins avec une grosse cuillère à soupe de caramel. On fait tourner le caramel dans le ramequin pour qu'il nappe bien les contours. On verse l'appareil dedans. 

On place les ramequins dans un plat plus grand que l'on remplit à moitié avec de l'eau bouillante pour faire la cuisson au bain-marie.

On fait cuire 45 minutes environ.

On sort les ramequins du bain-marie quand ils sont prêts, on les laisse refroidir avant de les placer au frigo pour au minimum 4 heures.

Après y'a plus qu'à démouler et se régaler ! Simple et bon, c'est facile parfois la cuisine !

DSC_0368b

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 juin 2013

..Cherry margarita..

Je suis en passe de devenir addict à l'impressionnante collection de Margarita de la Foodie Bride... Faut dire qu'elle a de l'idée quand il s'agit de décliner son cocktail (et le mien désormais) préféré... Cette fois c'est sur une version à la cerise que j'ai jeté mon dévolu... Faut dire que cette photo donnait plutôt envie, non ?

J'ai donc repris ma base à l'orange et mixé dedans quelques cerises et le tour était joué... un délice ! On trinque !

DSC_1527

Pour la base à maragarita maison :

  • 110 g de sucre
  • 240 ml d'eau
  • 180 ml de jus de citron vert

Pour les maragarita à la cerise :

  • 180 ml de base
  • 180 ml de jus d'orange fraichement pressé
  • 180 ml de silver tequila
  • 110 ml de triple sec
  • 10 cerises par verre

1- Préparation de la base :

On place dans une casserole le sucre et l'eau et on fait chauffer doucement jusqu'à dissolution complète du sucre. Il faut que l'eau soit bien claire.

On laisse refroidir.

Pendant ce temps, on presse les citrons verts. Puis quand l'eau sucrée est refroidie, on incorpore le jus de citron. On mélange bien et on conserve au frais (cela peut y rester 7 à 10 jours, sinon, il est possible de congeler le liquide dans un bas à glaçons pour l'utiliser après pour faire des margarita glacées, mais je n'ai pas encore testé).

2- Préparation des margarita à la cerise :

On combine simplement tous les ingrédients dans un récipient (sauf les cerises hein). On mélange bien et on place au frais jusqu'au moment de servir. On place alors dans un mixeur la préparation avec les cerises dénoyautées. On mixe et on passe dans une passeoire pour éliminer la pulpe (que l'on garde bien sûr pour faire un gâteau par exemple !).

On préparer un verre avec des glaçons. On peut glacer le tour avec du sucre si l'on souhaite. On sert la margarita bien fraîche et... tchin !

DSC_1550

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Confections of o Foodie Bride

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

31 janvier 2013

..Brioche au lait d'amande et à l'orange..

Comme on dit ici, je suis tombée en amour de la brioche et de toutes ses variantes depuis que je me suis mise à en refaire cette année. Le fait est que le matin je n'ai plus le temps comme avant de préparer des pancakes et que la brioche est une alternative bien pratique puisqu'on peut en préparer le dimanche pour toute la semaine, congeler des portions et les sortir chaque jour au fur et à mesure, gardant à celle-ci tout le plaisir de la brioche fraîche grâce à un tout petit passage au four. Et comme il y a des milliers de recettes et de façonnages différents, je pense que je ne suis prête ni de faire le tour, ni de me lasser... surtout que c'est à mon très cher kitchen-friend que revient le plus dur du travail... le pétrissage !

Bon, je ne maîtrise pas encore vraiment, alors je suis les recettes qui ont fait leurs preuves des copinautes. Je ne peux pas m'empêcher de dévier mais je ne me sens pas prête à inventer complétement. Cette fois, j'avais envie de lui donner un petit goût de saison, une saveur d'agrume (enfin, je voulais surtout tester très vite ma nouvelle microplane... ). Et je me suis rappelée de cette recette de A bread A day qui m'avait fait baver d'envie à l'époque (et oui, en 2009 j'avais la boulange timide !). C'est assez marrant de voir d'ailleurs que mon cerveau était capable d'avoir gardé ça dans un coin, alors que les analyses factorielles sur lesquelles je suis depuis des semaines ont tendance à s'en échapper à une vitesse ahurissante !... Va falloir se pencher sérieusement sur ça et peut-être penser à donner un petit nom chocolaté aux techniques statistiques barbares pour qu'elles s'incrustent dans ma tête... ^-^ Mais bon, ne suis-je pas en train de m'éloigner là ?

Les photos sont plutôt moches... mais difficile de faire des photos de jour quand la nuit tombe à... 15 h (bon, là, c'est plus tard, mais au moment de cette brioche, j'vous jure qu'à 15h, il faisait nuit !).

2013    2013

Pour une grosse brioche ou deux "normales" :

  • 510 g de farine
  • 240 ml de lait d'amande
  • 60 g de beurre
  • 1 gros oeuf
  • 2 cuillères à café de levure instantanée
  • 3 cuillères à soupe de sucre
  • 2 cuillères à café de sel
  • le zeste d'une orange
  • 1 cuillère à café de liqueur d'orange triple sec

On commence par placer dans la cuve du robot (ou dans un récipient si on a assez de courage pour faire ça à la main) la farine, le sel, le sucre et la levure (en faisant attention à ce qu'elle ne touche pas le sel), ainsi que le zeste. On mélange bien le tout avec un fouet pour bien tout disperser.

Ensuite, selon les instructions données par le fabricant de la levure, on ajoute le lait chaud ou tiède (pour moi il doit être chauffé à 120-130°F). On le verse pendant qu'on commence à faire tourner le crochet. Quand le lait est totalement incorporer, on ajoute l'oeuf et le triple sec. Puis on ajoute en deux fois le beurre en attendant qu'il soit amlagamé à la pâte entre les deux ajouts.

Au départ, la pâte est très collante ce qui laisse supposer qu'il faudrait rajouter de la farine. Mais surtout pas... il faut continuer à pétrir une bonne dizaine de minutes et... miracle ! Elle devient lisse et non collante. Une belle boule de pâte.

On la boule bien et on la dépose dans un récipient légèrement huilée et recouvert d'un chiffon propre pendant 1 heure ou jusqu'à ce qu'elle double de volume.

Quand c'est fait, on récupère la pâte, on dégaze du plat de la main et puis on divise en deux pour faire deux brioches. Là, on fasconne comme on veut. On peut faire un joli pain comme Beth ou bien laisser aller son imagination. Personnellement j'ai choisi de faire deux tresses que j'ai cuites dans le même plat ce qui donne une seule brioche carrée pour une belle tablée. Je suis d'ailleurs pas très contente du rendu parce que j'ai essayer de faire vite pour pouvoir aller à la gym et revenir juste au moment de cuire... et des fois, la vitesse... ben c'est pas l'ami de la cuisinière... enfin, elle reste blogable ! ^-^

Ce qu'il faut en revanche c'est qu'après le fasconnage, on laisse à nouveau pousser sous un torchon à l'abris des courants d'air. Et quand la brioche aura à nouveau doubler de volume et que lorsque vous appuyez avec le bout du doigt, elle reprend tout de suite sa forme, vous pourrez dorer à l'oeuf, saupoudre de sucre et hop au four chaud (préchauffé à 200°C) pour 25 minutes de cuisson environ.

A la sortie de four, on sort du plat et on laisse refroidir sur une grille puis on se régale... franchement, c'est top !

2013

 Maintenant, à vous de jouer !

Source : A bread A day

Posté par Pour ta pomme à 01:45 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


28 janvier 2013

..Marmelade orange et citron vert au gingembre (au micro-ondes... et oui !)..

Voilà de quoi tartiner votre brioche ou vos pancakes ! Je crois que je bats des recaords de longévité avec cette recette... elle date des paniers gourmands de Noël... 2009 ! Et elle était oubliée au fond d'un dossier. J'ai retrouvé les photos il y a quelque jours alors que je voulais refaire la recette et que je la cherchais désespéremment sur mon blog... Disons, que je pouvais chercher longtemps ! Enfin, maintenant qu'elle va être publiée, je saurai où la trouver même si ce n'était pas trop dure puisqu'elle est sur le joli blog de Joëlle qui en est l'instigatrice ! Je n'ai presque rien changé, si ce n'est un petit citron vert de plus, histoire de...

P1300886

Pour 2 pots de confiture :

  • 2 oranges
  • 1 pomme
  • le zeste d'une demi-orange
  • 2 citrons verts
  • le zeste d'un citron vert
  • la moitié du poids des fruits en sucre cristal
  • gingembre en poudre

On commence par prélever les zestes de l'orange et du citron vert avec une râpe (microplane, c'est encore mieux !). On pèle les oranges et les citrons à vif, puis on les coupe en morceaux. On place les agrumes dans un saladier en verre avec le sucre et la pomme préalablement râpée. On saupoudre un peu de gingmebre sur le tout. On mélange bien.

On fait cuire au micro-ondes pendant 6 minutes à 900w (sans couvrir), puis 10 minutes à 750w. On arrête la cuisson trois fois pour remuer. Puis on ajoute les zestes 5 minutes avant la fin de la cuisson.

Pendant ce temps, on stérélise les pots en les ébouillantant.

On remplit les pots avec la confiture à la sortir du micro-ondes. On les retourne la tête en bas sur un chiffon propre et on laisse comme ça jusqu'à total refroidissement.

Très sincérement, cette cuisson au micro-ondes m'a bluffée ! Facile, rapide, pratique... et comme la recette est, qui plus est, délicieuse, pas étonnant que je cherchais à la refaire ! ^-^

P1310016

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Le coin de Joëlle

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

12 janvier 2013

..Tarte grand-mère aux pommes : Première ! Version raisins (en)rhumés et (lady) marmelade..

Il y a eu cette recette-là, qui comme toutes celles de Christelle me font toujours terriblement envie. Le truc, c'est qu'après avoir vu ses photos, j'étais obsédée par l'idée de faire une tarte aux pommes. Et alors que je faisais le marché dans Jean-Talon, la recette me trottant toujours dans la tête, je tombe sur une offre terrrrrrrrible de pommes racettes (encore inconnues dans mon bataillon, mais rapidement incorporées dans ma troupe gourmande, croyez-moi) à un prix défiant toute concurrence... Impossible donc de résister. De retour à la maison avec mes 10 livres de pommes, ben, je n'avais plus vraiment le choix, fallait bien que je trouve un moyen de réduire ce stock... alors autant commencer par une bonne tarte aux pommes, non ?

P1740783  P1740802

Pour 6-8 personnes :

  • une pâte à tarte brisée (celle que vous voulez, la mienne est une pâte brisée classique mais dans laquelle je remplace la moitié du beurre par du fromage à la crème)
  • 4 grosses pommes
  • 70 ml de lait entier
  • 30 ml de crème liquide entière
  • 2 oeufs
  • 50 g de marmelade d'orange
  • 50 g de raisins macérés dans le rhum

On commence par étaler la pâte et chemiser le plat avec. Puis on place le moule au frais.

On préchauffe ensuite le four à 180°C.

On pèle les pommes que l'on découpe en quartiers.

Puis on prépare l'appareil. Pour cela, on bat les oeufs en omelette et on leur ajoute la marmelade, la crème puis le lait progressivement jusqu'à ce que la préparation soit bien homogène.

On récupère le moule garni et on dépose dessus les pommes sur lesquelles on parsème les raisins. Puis on verse sur le tout l'appareil.

Et on fait cuire pendant 35 minutes environ, jusqu'à ce que les pommes soient dorées et fondantes et la pâte cuite sur le dessous.

On laisse refroidir sur une grille et on déguste tiède ou froid, c'est comme on veut. On peut servir avec une boule de glace, un peu de crème fouettée ou simplement saupoudrée de sucre glace.... Love love love !

P1740788  P1740809

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 01:20 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06 janvier 2013

..Margarita maison à l'orange..

Cela faisait un moment que j'étais tentée par l'impressionnante quantité et diversité de Margarita de la Foodie Bride. Il me fallait juste l'occasion et le courage d'aller à la SAQ acheter (me ruiner) une bouteille de tequila. L'occasion est venue jusqu'à moi quand un couple d'amis est venu manger à la maison et le courage... ben, il m'en a fallu pour affronter les -20°C ressentis et les trottoirs verglassés un très froid mercredi pas si lointain... Quand même risquer la fracture pour une bouteille... je sais pas pour quoi je passe là, mais bon...

Enfin, j'ai suivi la procédure pour fabriquer le fameux margarita mix. J'ai juste mis un peu moins de citron vert. Et je dois dire que je suis plutôt satisfaite du résultat. Par contre, c'est plutôt fort, alors vous pouvez allonger avec plus de jus d'orange si vous préférez.

Voilà une belle manière de vous souhaiter enfin une belle année !

P1760827-5

Pour 6 personnes :

Pour la base à maragarita maison :

  • 110 g de sucre
  • 240 ml d'eau
  • 180 ml de jus de citron vert

Pour les maragarita à l'orange :

  • 180 ml de base
  • 180 ml de jus d'orange fraichement pressé
  • 180 ml de silver tequila
  • 110 ml de triple sec

1- Préparation de la base :

On place dans une casserole le sucre et l'eau et on fait chauffer doucement jusqu'à dissolution complète du sucre. Il faut que l'eau soit bien claire.

On laisse refroidir.

Pendant ce temps, on presse les citrons verts. Puis quand l'eau sucrée est refroidie, on incorpore le jus de citron. On mélange bien et on conserve au frais (cela peut y rester 7 à 10 jours, sinon, il est possible de congeler le liquide dans un bas à glaçons pour l'utiliser après pour faire des margarita glacées, mais je n'ai pas encore testé).

2- Préparation des margarita à l'orange :

On combine simplement tous les ingrédients dans un récipient. On mélange bien et on place au frais jusqu'au moment de servir.

On préparer un verre avec des glaçons. On peut glacer le tour avec du sucre si l'on souhaite. On sert la margarita bien fraîche et... tchin !

P1760843-4

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Confections of a foody bride

Posté par Pour ta pomme à 05:12 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

31 décembre 2012

..Sablés aux pépites de chocolat au lait..

Je récidive avec une autre version de cette terrible recette de Conticini. J'ai juste apporté une petite modification cette fois, j'ai ajouté un jaune d'oeuf dans la pâte et une goutte d'huile essentielle d'orange amère.

Moi qui ne faisais jamais de sablés avant ou tellement rarement que bon... c'était presque du jamais quoi... ben, cette année, les choses ont changé et notamment parce que nous avons "découvert" qu'en réalité, on aimait ça... Comme quoi y'a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis (et même eux en changent, la preuve ! ^-^). Du coup, j'ai sorti mon super emporte-pièce (une nouvelle collectionnite à l'horizon ?!?) sapin acheté... eh oui, lors du boxing day... ça valait vraiment le coup d'affronter la foule et surtout le froid : 30% de remise sur mon emporte-pièce à 0,99 dollars à l'origine... Bon, en même temps, pour notre première année au Québec, il fallait bien qu'on découvre les habitudes locales, et comme se ruer dans les magasins pour agresser tous ceux qui osent s'approcher à moins d'un mètre de l'objet convointé semble faire partie du folklore local... enfin, tous les québécois qu'on connaît boudent cette journée en même temps, et maintenant, à sait pourquoi ! Enfin, comme l'a dit un jour un célèbre romain : "je suis venu, j'ai vu, je suis repartu"... enfin, à quelque chose près ! ^-^

En tous cas, les sablés étaient délicieux et j'ai dû presque me battre avec Mr Pomme pour qu'il en laisse deux malheureux pour les photos...

P1760509

Pour environ 60 petits sablés :

  • 240 g de farine
  • 80 g de sucre
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • 10 g de poudre à lever
  • 150 g de beurre pommade
  • 1 jaune d'oeuf
  • 1 goutte d'huile essentielle d'orange amère
  • 40 g de pépites de chocolat au lait

On commence par mélanger ensemble le beurre, l'huile essentielle et le sucre jusqu'à obtenir une pâte bien homogène.

Dans un récipient, on mélange ensemble farine, la poudre à lever et sel. Puis on ajoute ce mélange dans le précédent, sans oublier d'incoporer le chocolat à ce moment-là avec le jaune d'oeuf.

On amalgame sans trop travailler. On abaisse la pâte pour obtenir une plaque de 2 cm d'épaisseur et on dépose au frais pour 3 heures de repos.

Une fois ce temps écoulé, on récupère la pâte. On abaisse à nouveau pour obtenir une plaque d'une épaisseur de 8 mm environ. Puis avec un emporte-pièce de la forme que l'on souhaite, on découpe les biscuits que l'on dépose sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, et l'on replace au frais pour 45 minutes.

Une fois ce second temps de repos passé, on préchauffe le four à 160°C. Pendant ce temps, on dore avec un jaune d'oeuf additionné d'un peu de sucre glace. Puis on enfourne pour 12 minutes de cuisson.

Une fois cuits, on laisse les sablés refroidir avant de les manipuler. Et quand ils sont bien froids, on les conserve dans une boîte métallique. Ils se conservent plusieurs jours ! Je n'ai toujours pas tenté la version aux zestes de clémentine... je vais donc être obligée d'en refaire... pff... quelle corvée ! ^-^

P1760492

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 02:08 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 juillet 2012

..Baiser sucré (et quelque peu alcoolisé...)..

Bon, quand on vide les placards... y'arrive un moment où on trouve face à des bouteilles d'alcool... Alors là aussi, on destocke, et on invente ! Et de temps en temps, on tombe sur un mélange assez sympa et on se dit que ça pourrait être bien alors de la partager avec les copinautes... Oui parce que quand même, ça serait gachi de garder ça juste pour moi !

P1690771

Par personne :

  • 30 ml de vodka
  • 15 ml de Grand-Marnier
  • 150 ml de jus d'orange
  • 10 ml de sirop Cassis Cranberry
  • 3 glaçons

On place tous les ingrédients dans le blender et on mixe rapidement. On sert tout de suite tant que c'est bien frais !

Honnêtement, c'est top !

P1690776

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,