10 février 2017

..Gnocchi aux épinards et sel de citron (sans gluten)..

La semaine passée, j'ai renoué avec une petite obsession culinaire... et il ne s'agit pas de chocolat promis (et oui parce que pour renouer, il faut avoir rompu quelques heures au moins... avec le chocolat, cela ne m'arrive jamais pour être honnête) ! Non, cette petite rengaine tournait autour d'un plat salé que j'adore : les gnocchi. Pendant plusieurs jours, impossible de me sortir de la tête l'envie de bons petits gnocchi maison... alors j'ai fini par me lancer. Les gnocchi, c'est pas bien compliqué, mais c'est long. Pourtant, ça vaut la peine parce que les gnocchi maison, ça n'a vraiment rien à voir avec ceux que l'on achète dans le commerce. En plus, on peut les agrémenter comme on veut, les déclinaisons sont multiples. Cette fois, c'est une petite botte d'épinard qui m'a inspirée. Un délice !

DSC_2454-2 

Pour 4 personnes :

  • pommes de terre à chaire farineuse : 700 g
  • feuilles d'épinard fraîches : 120 g 
  • farine de riz complet : 200 g
  • fécule de pomme de terre : 50 g
  • sel aromatisé aux écorces de citron : 1 grosse cuillère à café

On commence par faire cuire les pommes de terre au four (il faut éviter de les cuire dans l'eau pour éviter qu'elles ne se gorgent d'eau justement) en les entourant de papier aluminium. Quand elles sont bien tendres, on les sort du four et on laisse refroidir.

Pendant ce temps, on lave les feuilles d'épinard, on les sèche bien et on les cuit à la poêle avec un peut d'huile d'olive pour les faire suer. Quand les épinards sont cuits, on les place entre deux feuilles de papier absorbant pour se débarrasse de l'excédant d'eau. On réduit ensuite les épinards en purée au mixeur. 

On épluche ensuite les pommes de terre que l'on réduit en une purée bien fine. On ajoute les épinards.

On incorpore d'abord 200 g de farine et de fécule, et on sale. On mélange bien le tout en utilisant les doigts. On ajoute ensuite le reste de farine et de fécule progressivement, jusqu'à obtenir une pâte lisse et homogène qui ne colle plus aux doigts et au plan de travail (ça peut demander un peu plus de farine que prévu en fonction de vos pommes de terre).

On place ensuite au frais pour 1 heure.

Une fois ce temps passé, on récupère la pâte. On la sépare en 4 et on forme avec chaque portion des boudins de 1,5 cm de diamètre environ, puis avec un couteau, on découpe des tronçons de 1 cm. On peut les utiliser directement comme ça, ça donne des petits coussins. On peut également essayer de les façonner en les appuyant et les roulant contre le dos d'une fourchette si on a la patience et le temps.

On pose les gnocchi sur un torchon propre légèrement fariné. Et on continue jusqu'à épuisement de la pâte. A cette étape, on peut choisir de les cuisiner immédiatement (enfin après un petit repos de 30 minutes au frais), ou bien de les congeler (et ensuite des les utiliser en les plongeant, encore congelés, dans de l'eau bouillante).

Pour les péparer, rien de plus simple. On porte un grand volume d'eau à ébullition. On jette les gnocchis dedans, et quand ils remontent à la surface, on compte 30 secondes, on égoutte et voilà.

Pour les assaisonner, c'est toujours une version assez simple que je privilégie. Là, je les ai fait revenir dans un peu d'huile d'olive avec deux échalotes émincées, puis j'ai réalisé une sauce toute simple avec un peu de crème et de parmesan. Un délice !!!

DSC_2505-2

Maintenant, à vous de jouer !

Inspiration : Ratatouille et Compagnie

Posté par Pour ta pomme à 15:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,