20 septembre 2013

..Rösti parfait au parmesan (sans gluten)..

En faisant un peu de ménage dans mon ordi, je suis tombée sur de vieilles photos pour mon blog jamais publiées (heureusement je me dis pour certaines !)... J'ai trouvé notamment des photos de mes tout débuts dans l'univers de la cuisine virtuelle... je ne pense pas être devenue une spécialiste de la photo culinaire, certainement pas, mais ce qui est sûr, c'est que quand j'ai vu les photos que j'avais prise d'une assiette de rösti, j'ai trouvé que je m'étais quand même améliorée... Même avec une lumière toute pourrie (photos prises alors qu'il faisait nuit et que ma cuisine n'a plus que 2 hallogènes sur 8), je m'en sors mieux qu'en 2009... ^-^ Mais le fait est que, bien que moche, rien qu'en les voyant, j'en ai eu envie... du coup, le soir-même, j'étais en train de râper des pommes de terre... et oui !

Habituellement, je les fais un peu à l'aveugle, mais cette fois, j'ai suivi les instructions d'Elvira, et j'ai bien fait parce que ça a donné des rösti parfaits ! J'ai adapté la recette à ma sauce, remplacé la farine pour en faire une version sans gluten et voilà, le tour était joué ! Exactement comme ceux que je mangeais les étés où je gardais des enfants dans une famille suisse que j'aimais beaucoup, pour me faire un peu d'argent de poche pour l'année... quand j'étais jeune !

DSC_0300b

Pour 4 personnes :

  • pommes de terre râpées : 700 g
  • oignon : 1
  • oeuf : 1
  • parmesan : 50 g
  • fécule de maïs : 2 cuillères à soupe
  • cumin
  • sel, poivre
  • huile : 2 cuillères à soupe
  • une noisette de beurre

On commence par laver et éplucher les pommes de terre. On les râpe avec la grosse râpe, puis on place le tout dans un torchon propre que l'on dépose sur une passoire pour laisser dégorger.

Pendant ce temps, on coupe finement l'oignon que l'on place dans un grand récipient et on râpe le parmesan dans le récipient.

On presse fortement les pommes de terre dans le torchon pour retirer le plus de liquide possible. On les ajoute à l'oignon et au parmesan. On incorpore la fécule. On assaisonne avec le cumin, le poivre et un peu de sel. On mélange bien le tout.

On met une poêle à chauffer. On la graisse avec une cuillère à soupe d'huile et un peu de beurre. Quand elle est bien chaude, on dépose les pommes de terre et on tasse bien pour faire une jolie galette. On laisse cuire 15 minutes à feu moyen d'un côté, puis on pose la galette sur une assiette pour la retourner plus facilement. On pense à graisser entre-temps la pôele avec l'huile restant et un peu de beurre. On cuit l'autre face 15 minutes également.

Quand c'est prêt, on sert tout de suite. Les rösti se réchauffent, mais c'est quand même tout de suite qu'ils sont meilleurs. Avec une salade, c'est vraiment un repas parfait !!!

DSC_0320b

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Tasca da Elvira

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


28 août 2013

..Gnocchi à la ricotta et au basilic..

Cela faisait vraiment longtemps que je n'avais plus fait ces gnocchis à la ricotta que j'adore pourtant. J'ai donc décidé de les remettre à l'honneur, en les associant à cette herbe que j'aime tant : le basilic ! Le basilic, c'est vraiment un de mes chouchous en cuisine. Son petit goût si particulier met toujours immédiatement en émoi mes papilles et surtout ça a un petit quelque chose de l'été bien agréable quand celui-ci est en train de s'éloigner...

Je n'ai pas réussi à faire les photos que je voulais, mais j'espère que cela vous donnera quand même envie d'y goûter !

DSC_0908-3

Pour 2 personnes (en plat principal) :

Pour 4 personnes :

  • 250 g de ricotta
  • 1 jaune d'oeuf
  • 1/2 cuillère à café de sel fin
  • 30 g de parmesan râpé +20 g
  • 80 g de farine
  • basilic finement ciselé
  • 1 cuillère à soupe de pesto
  • crème liquide
  • sel

On commence par égoutter la ricotta. On ajoute le jaune d'oeuf, le sel, les 30 g de parmesan et le basilic. On mélange rapidement sans trop travailler. On ajoute enfin la farine. Là aussi, on mélange à la fourchette sans trop travailler.

La pâte va rester plutôt humide, c'est en la roulant ensuite dans la farine, que les boudins vont prendre forme. On pourrait mettre plus de farine pour que la pâte soit plus ferme, mais les gnocchis seraient alors beaucoup moins aériens.

Pour les façonner, il faut donc aller assez vite. On place de la farine sur un plan de travail. On prend un tiers de pâte (à peu près la moitié de la préparation). On saupoudre de la farine dessus et on roule pour former un boudin. On découpe des petits morceaux et on les dépose dans un plat légèrement fariné pour que les gnocchis ne collent pas. On dépose les gnocchis au congélateur pour 30-45 minutes le temps qu'ils durcissent bien.

On fait chauffer un grand volume d'eau et on fait cuire les gnocchis en 2 fois. Pour savoir s'ils sont prêts, rien de plus simple, il suffit de compter une à deux minutes dès que les gnocchis remontent à la surface de l'eau.

Je les ai servis avec une sauce faite de crème, des 20 g de parmesan et du pesto. On sale légèrement, et on sert immédiatement. C'est moelleux, légers, délicieux.

DSC_0950-2

 Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 mars 2013

..Boulettes de porc aux accents italiens..

Je suis dans une période "boulette" (et c'est presque dans tous les sens du terme... mais bon, surtout en cuisine, heureusement... quoique...). Faut dire qu'ici, on trouve tellement de viandes déjà hachées que c'est un réflexe plus simple à avoir quand on se demande comment cuisiner notre morceau de viande de la semaine. Cette fois, je me suis laissée tenter par de la viande de porc maigre hachée. Et j'en ai fait une version italienne histoire d'avoir un peu de chaleur dans l'assiette à défaut d'autres choses !

 Sans titre-2

Pour 24 boulettes de 30 gr (oui, je suis folle, je pèse mes boulettes...) :

  • 500 g de viande hachée de porc maigre
  • 100 g de pancetta
  • 2 cuillères à soupe de parmesan râpé
  • 1 petit oignon
  • 2 gousses d'ail
  • 800 g de pulpe de tomates au basilic
  • 1 grand verre d'eau
  • poivre
  • sel
  • un cuillère à café de sucre
  • piment doux
  • 2 cuillères à soupe d'origan séché
  • huile d'olive
  • 2 cuillères à soupe de crème

On commence par couper un petits morceaux d'oignon. On écrase l'ail. On taille en petits morceaux la pancetta.

Dans un grand récipient, on place la viande de porc, l'oignon, la moitié de l'ail, le parmesan, la pancetta et l'origan. On poivre, on assaisonne avec un peu de piment.

On mélange bien avec les doigts pour tout amalgamer ensemble.

On prépare la sauce. On fait revenir l'ail dans l'huile d'olive. Puis on verse dessus la sauce tomate et l'eau. On ajoute le sucre pour casser l'acidité des tomates, on sale très légèrement, on poivre et on laisse réduire à feu doux.

Pendant ce temps, on façonne les boulettes à la main. On les dépose au fur et à mesure sur une plaque recouverte d'un papier sulfurisé. Puis quand elles sont prêtes, on les dépose dans la sauce. On remue délicatement pour que la viande ne se délite pas. Puis on couvre et on laisse cuire doucement pendant une petite vingtaine de minutes.

Une fois ce temps passé, y'a plus qu'à ajouter la crème et goûter la sauce pour rectifier l'assaisonnement si nécessaire. Servir aussitôt avec une belle assiette de spaghetti par exemple ! Terriblement réconfortant !

 

P1790398-2

Maintenant, à vous de jouer !

Graphique : Drew Melton

Posté par Pour ta pomme à 08:23 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

05 mars 2013

..Risotto à la purée de basilic..

Cela faisait longtemps que je n'avais pas fait de risotto et ça m'obsédait depuis quelques temps... il fallait y remédier. Et je le voulais au basilic... oui, histoire de manger quelque chose qui pourrait avoir un avant goût de ce qui nous attendra dès que les beaux jours vont revenir... parce que les choux... j'en ai ma claque !!

2013

Pour 4 personnes :

  • 200 g de riz arborio
  • 750 ml de bouillon de légumes verts maison
  • le jus d'un demi citron
  • 1 oignon
  • 1 gousse d'ail
  • 50 g de parmesan
  • huile d'olive
  • poivre
  • une botte de basilic

On commence par émincer finement l'oignon, puis on hache l'ail. On les fait revenir ensemble avec de l'huile d'olive jusqu'à ce qu'ils soient dorés. On réserve.

Dans la même poêle, on ajoute le riz et on fait cuire une minute à feu doux, sans cesser de remuer jusqu'à ce que le riz devienne transparent. On verse le jus de citron et on laisse évaporer un peu.

On verse ensuite un petit verre de bouillon sur l'ensemble et on laisse mijoter à feu doux jusqu'à ce que le liquide soit absorbé. On procède ainsi jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de bouillon. Vers la fin, on rajoute les oignons et l'ail pour les ramener à température.

Pendant ce temps, on mixe le basilic avec un peu d'huile d'olive. Perso, j'aime bien quand il reste encore des morceaux de basilic et quand tout n'est pas réduit à l'état de purée.

Quand le risotto est prêt (cela nécessite parfois un peu de bouillon supplémentaire, parfois un peu moins que les 750 ml), c'est au goûter, hors du feu, on incorpore le parmesan fraichement rapé et la purée de basilic. On remue bien et on rectifie l'assaisonnement si nécessaire. On sert tout de suite.

C'est tellement bon... Et avec une bonne saucisse de veau bien gourmande, le lendemain, ça faisait un bento plutôt classe !

2013   2013

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 03:34 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 janvier 2013

..Mac & cheese..

Restons dans l'ambiance américaine avec ces délicieuses mac & cheese. Un bon gratin de pâtes avec une sauce au fromage bien goûteuse, c'est parfait pour affronter le froid de ces derniers jours. Je n'ai pas suivi de recette en particulier. J'ai regardé le principe et je me suis lancée. Pour cela, rien de compliqué : une bonne sauce béchamel, un peu liquide pour bien napper les pâtes, des pâtes de bonne qualité juste cuites et surtout... de bons fromages ! Parce que c'est quand même un peu tout ce qui va faire le plat ici, le fromage. J'ai choisi un parmesan acheté chez l'italien au marché, et un cheddar de 2 ans d'âge assez odorant dirons-nous. Bref, un plat bien roboratif qui fait du bien !

P1760974-3

Pour 4 personnes :

  • 250 g de pâtes (ici penne rigate)
  • 500 ml de lait
  • 50 g de beurre
  • 50 g de farine
  • cumin
  • 100 g de parmesan fraîchement râpé + un peu pour faire gratiner
  • 180 g de cheddar fraîchement râpé
  • chapelure

On commence par préchauffer le four à 200°C.

On fait cuire les pâtes dans un grand volume d'eau bouillante légèrement salée. On cuit moins que ce qui est indiqué sur l'emballage puisque les pâtes vont continuer à cuire dans le four. Personnellement, j'ai cuit 10 minutes des pâtes qui en avaient besoin de 14 pour être al dente.

Pendant ce temps, on fait chauffer le lait. Puis dans une autre casserole, on fait fondre le beurre. Quand il est fondu, on verse la farine en une seule fois. On remue bien avec une cuillère en bois. On cuit 2 petites minutes sans cesser de remuer puis on verse lentement le lait que l'on incorpore avec un fouet. Quand la béchamel est prête et qu'elle a la bonne consistance, on assaisonne avec le cumin, puis on incorpore les fromages.

On égoutte rapidement les pâtes. Pas besoin de les rincer sous l'eau, on les place directement dans la béchamel. On mélange bien pour enrober les pâtes de sauce. Puis on transvase dans un plat à gratin.

On saupoudre dessus avec le parmesan, puis on recouvre de chapelure, et hop, au four pour 30 minutes. Pour les 2-3 dernières minutes, j'ai changé la fonction et j'ai passé le gratin sous le grill pour qu'il soit bien doré.

A la sortie du four, mieux vaut attendre un petit peu avant de se jeter dessus parce que... c'est bon mais c'est chaud ! Et ça brûle les bouches trop impatientes !

P1760925-3

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


15 novembre 2012

..Queues de homard grillées au parmesan..

En allant faire les courses, je suis tombée sur des queues de homard à un prix honteusement bas, j'vous jure... j'ai même hésité tellement c'était pas cher... Mais bon, je me suis dit que justement, je n'avais rien à perdre et que rien sur l'étiquette ne semblait laisser entendre qu'ils venaient de Tchernobyl ou Fukushima... donc... J'en ai mis un paquet de deux dans mon panier en me disant que c'était pas tous les jours que j'allais cuisiner du homard quand même !

P1730257

Pour une personne :

  • 2 queues de homard de 120 g chacune environ
  • 2 cuillères à soupe de parmesan râpé
  • 1 cuillère à soupe de crème liquide
  • poudre de chili
  • beurre fondu

On commence par fendre les queues de homard en deux dans le sens de la longueur.

On prépare ensuite la gratinade, en mélangeant simplement le parmesan, la crème et le chili.

On nappe la chair des homards de beurre fondu, puis on recouvre avec la préparation au parmesan.

Et c'est fini ! Au four pour quelques minutes sour le gril, jusqu'à ce que les carapaces deviennent rouges et que la chair soit tendre. Attention, à ne pas trop cuire, sinon, la chaire risque de devenir élastique.

Enjoy !

P1730263

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 juillet 2012

..Gnocchi à la romaine..

Je fais le grand vide dans mes placards en ce moment. L'avantage, c'est que cela oblige à penser les repas autrement : on part de ce que l'on a et on réfléchit à ce que l'on pourrait en faire. Du coup, je me lance dans des recettes auxquelles je n'aurais pas forcément penser.

J'avais acheter de la semoule fine de blé dur pour les english muffins. Mais autant dire que c'est pas avec ce que cela néssitait que j'avais écoulé mon stock. Et puis je me suis rappelée que l'on pouvait aussi faire des gnocchi avec. Du coup, j'ai un peu farfouillé sur internet pour regarder la procédure et puis j'ai fait un mix de plusieurs recettes pour arriver à ce résultat. Mr Pomme était pas franchement emballé sur le moment... mais ça n'a pas duré. C'est franchement trop bon, et c'est une recette que je vais vite refaire ! Ca tombe bien d'ailleurs parce que je dois avoir encore pas loin de 800 g de semoule à déstocker...

P1690245Pour 30 gnocchi :

  • 125 g de semoule fine de blé dur
  • 25 g de beurre salé
  • 500 ml de lait
  • 1 jaune d'oeuf
  • 50 g de parmesan fraîchement râpé
  • poivre
  • noix de muscade

1- Préparation des gnocchi :

On commence par faire bouillir le lait avec le beurre. On sale, on poivre et on verse un peu de noix de muscade dans le lait.

Quand le lait commence à bouillir, on verse en une fois la semoule et le parmesan. On remue tout de suite avec vigueur avec un fouet pour que cela ne fasse pas de grumeaux.

La préparation va épaissir. On continue de remuer avec une cuillère en bois pour assécher la préparation, juqu'à ce qu'elle se détache bien du fond de la casserole. On remue ainsi entre 5 et 10 minutes. Hors du feu on incorpore le jaune d'oeuf.

On récupère la pâte que l'on dépose sur un plan de travail humidifié. On étale pour obtenir une épaisseur de 5-8 mm. On lisse bien et avec un emporte-pièce de 3 cm de diamètre environ on découpe des cercles dans la pâte.

On les fait ensuite revenir dans une poêle légèrement beurrée jusqu'à ce que qu'ils soient bien dorés des deux côtés.

2- Accomoder les gnocchi :

Si vous pouvez les manger simplement dorés avec une salade verte, j'ai choisi de les faire gratiner un peu au four.

Pour cela, j'ai placé dans le fond d'un plat à gratin du coulis de tomate assaisonné avec de l'origan. J'ai fait revenir dans une poêle des lardons que j'ai débarassé de leur gras et déposé sur le coulis. J'ai ensuite disposé les gnocchi sur le tout. Puis j'ai mélangé de l'origan, un peu de parmesan râpé et des noisettes concassées, et j'ai saupoudré les gnocchi avec.

Puis j'ai placé le tout à four chaud (200° C) pour 20 minutes.

J'ai accompagné ça d'une petite ratatouille... délicieux !

P1690280

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 juin 2012

..Sablés au parmesan et graines de courge..

L'an dernier, pour notre mariage, j'en avais fait plusieurs fournées séduite par la simplicité de la réalisation et les variations envisageables. Le succès avait été au rendez-vous, du coup, j'ai récidivé lors du pot de fin année du journal du laboratoire auquel j'appartiens. Là encore, ils ont plutôt plu, alors je me décide enfin à poster la recette pour les intéressées qui veulent s'y mettre. ^-^ Surtout que la saison des apéros démarre !!

P1680633Pour 40 sablés :

  • 180 g de farine
  • 100 g de parmesan fraîchement râpé
  • 120 g de beurre à température ambiante
  • 2 jaunes d'oeufs
  • 1 cuillère à café de piment d'Espelette
  • 1 bonne cuillère à soupe de graines de courge grossièrement concassées
  • 2 pincées de sel

On commmence par amalgamer le beurre et le parmesan. On ajoute ensuite la farine, le piment, les graines de courge et le sel. On mélange grossièrement.

On ajoute ensuite les jaunes d'oeufs et on pétrit légèrement jusqu'à obtenir une pâte homogène et compacte (mais attention à ne pas trop travailler la pâte quand même).

On divise la pâte en deux. On forme deux boudins de 3 cm de diamètre. On filme.

Si on ne souhaite pas tout utiliser à ce moment de la recette, on peut congeler les boudins de pâte crue. Après, à l'occasion d'un apéro improvisé, il suffit de les sortir du congélateur et de découper la pâte en tronçons pour les cuire ensuite encore congelés.

Si on souhaite faire les sablés immédiatement, on les place au frais 1 heure.

On préchauffe ensuite le four à 200°C.

On récupère la pâte, on découpe des tranches de 8 mm environ d'épaisseur. On les dispose sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Si on le souhaite, on peut les dorer avec un peu de jaune agrémenté de piment ou bien les enfourner sans rien faire.

On laisse cuire 15 minutes, puis on laisse refroidir sur une grille. Et pendant ce temps, on sert l'apéro !

P1680648

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Elle à table, recette d'Alba Pezone

Posté par Pour ta pomme à 16:29 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25 juin 2012

..Petites bouchées de poulet aux épices italiennes..

J'avais repéré cette recette il y a longtemps, un peu plus d'un an en fait. Elle était bien au chaud dans mes fichiers, attendant le moment où je la mettrais à l'honneur. Je n'ai pas franchement suivi la recette comme vous allez le voir, mais les petits bouchons de poulet aux tomates séchées et basilic du blog A boire et à manger continuent à me faire saliver, il va donc falloir que je m'y remette !

P1680485

S'ils peuvent être servis avec gourmandise à l'apéro, ils ont été l'objet du plat principal dans ma recette. Et si on y réfléchit un peu, les variations et les utilisations sont multiples... alors déclinez déclinez !

Pour 4 personnes :

  • 250 g de blanc de poulet
  • 1 oeuf
  • 50 g d'oignon rouge
  • 50 g de parmesan réduit en poudre
  • 2 cuillères à soupe de fécule de maïs
  • sel
  • poivre
  • 1 cuillère à café de mélange d'épices italiennes

On préchauffe le four à 200°C.

On commence par mixer le poulet et l'oignon ensemble. On ajoute tous les autres ingrédients et on mélange pour bien amalgamer.

On place la pâte dans une poche à douille et on dresse des boudins sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

On place au four pour 10 minutes de cuisson. On découpe ensuite un petits tronçons.

Et là, soit on les sert avec une petite sauce épicée en apéro, soit on les cuisine, ce que j'ai choisi de faire. En ce qui me concerne, j'ai fait revenir des carottes dans une poêle. Quand elles étaient dorées, j'ai ajouté les morceaux de poulets, du parmesan râpé et un peu de crème. J'ai légèrement salé et poivré et voilà !

P1680454    P1680432

Maintenant, à vous de jouer !

Inspiration : A boire et à manger

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 mai 2012

..Elle est pour qui la fève ?..

Voilà une tarte vide congélo... enfin, pour nous ça a plutôt été "sauve congélo", ou du moins ce qui pouvait en être sauvé... Nous avons eu en effet un petit soucis avec notre congélateur acheté il y a quelques mois et j'ai mis un peu de temps à m'en rendre compte. Dire que l'ancien fonctionnait très bien mais qu'il consommait un peu trop à cause des joints défectueux. Et comme changer les joints coûtait plus cher que changer le congélo (bienvenue dans le monde de l'hyperconsommation...), notre conscience écolo nous a sussuré que c'était le bon moment pour investir dans un appareil basse consommation... Quelle belle idée quand je vois tout ce qui est parti à la poubelle !

En fait, c'est en voulant faire une glace (qui a dit que la gourmandise était un vilain défaut ?!) que je me suis aperçue que quelque chose clochait puisque quand j'ai voulu récupérer l'accumulateur de froid déposé 5 jours plus tôt, l'eau n'avait toujours pas pris dedans... On a mesuré la température et on s'est rendu compte qu'il faisait seulement -10° dedans... Et quand on a commencé à farfouiller, on a trouvé des morceaux de viande franchement pas appétissants, mais alors pas du tout... Du coup, on a quasi tout jeté (dont 1 magret et 2 foie gras... mais aussi pas mal de viande plus ordinaire)... Au-delà de l'argent mis en l'air, jeter de la nourriture reste une chose à laquelle je n'arrive pas à m'habituer, mais bon, ne sachant pas depuis combien de temps la bête disfonctionne... hein ! Rendez-vous dans 2 mois pour savoir si on est mort... Paraît que la listeria peut mettre 70 jours avant de manifester le bout de son nez... Je peux vous dire que le magret dont je vous faisais des éloges hier encore me laisse un amer goût à la lumière des événements d'aujourd'hui...

Bref, ces fèves ont été sauvées parce qu'elles n'étaient dans le congélateur que depuis 4 jours... C'est toujours ça de pris...Enfin, cette tarte reste délicieuse malgrè tout ! Même si à l'heure où je vous écris, j'ai la nausée... faut dire que j'ai une légère tendance à la somatisation... ah... ils vont être longs ces prochains 70 jours pour l'hypocondraique que je suis...

P1680062

Pour 6 personnes :

Pour la pâte :

  • 160 g de farine
  • 1 pincée de sel
  • 3 petits Suisses
  • 30 g d'huile d'olive
  • 1 cuillère à café de cumin

Pour la garniture :

  • 200 g de mascarpone
  • 150 ml de lait
  • 2 oeufs
  • 200 g de fèves pelées et cuites
  • 150 g de lardons allumettes nature
  • poivre
  • 100 g parmesan
  • 1 cuillère à soupe de garines de sésame

1-Préparation de la pâte à tarte :

Pour cette pâte à tarte, rien de bien compliquer puisqu'il suffit de mélanger tous les ingrédients. On travaille la pâte avec les doigts sans trop malaxer quand même, il faut juste amalgamer les ingrédients.

Puis on laisse reposer au frais pendant 3 heures.

Puis on récupère la pâte, et on l'étale finement en farinant légèrement. On chemise un moule avec la pâte.

2- La garniture :

On commence par préchauffer le four à 200°. On garnit le moule avec la pâte.

On bat ensemble les oeufs et le mascarpone jusqu'à obtenir un appareil bien crémeux. On verse petit à petit le lait. Puis on incorpore le parmesan. Et on poivre.

On place sur le fonde la pâte les fèves et les lardons, puis on recouvre avec l'appareil. On saupoudre avec les graines de sésame.

On fait cuire 40 minutes.

A la sortie du four, on laisse reposer une dizaine de minutes avant de découper et de servir aussitôt avec une bonne salade. Délicieuse chaude, elle l'est encore tiède et tout autant froide le lendemain.

P1680055

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,