19 janvier 2010

..Nouilles chinoises sautées aux crevettes (Défi Placard n#1)..

Cela faisait longtemps que je n'avais pas cuisiné asiatique, et ça commençait à manquer à la maison. Du coup, cette semaine, ça a presque été que ça... quand je vous dis que je suis "légèrement" mono-maniaque et obsessionnelle sur les bords... Heureusement, mon chéri ne se plaint jamais... Quel amour ! Faut dire que la cuisine asiatique permet aussi de jolies variations, ce qui fait qu'on ne mange jamais la même chose. Et puis entre ça et son passé "boîte de conserve", y'a pas photo quand même !

Ce plat n'est pas non plus n'importe quel plat parce qu'il participe à la réalisation du défi que Lune s'est lancée et dans lequel j'ai décidé de la suivre parce que ça va me forcer à le tenir (oui, oui, oui, 1001 fois vous m'avez entendu dire "cette fois, je vide les stocke !!!")... LE DÉFI PLACARD ! Et cette fois, pas le droit d'arrêter tant que les stocks ne sont pas à 0 parce qu'il me manque ZE ingrédient pour faire le truc que j'ai dans la tête !! Et cette fois, je vais y arriver. Je vous épargne les photos de mes placards et de mon frigo-congélo parce qu'on croirait que la troisième guerre mondiale est proche et que je dois nourrir une famille de 10 personnes pendant 6 bons mois... le temps que la zone soit décontaminée et que l'on puisse sans risque remettre le nez dehors... Le problème (enfin pas vraiment un problème quand même, c'est juste façon de parler) c'est qu'il n'y a pas de guerre à l'horizon (remarque, la fin du monde c'est quand même pour 2012... est-ce que j'aurais le temps de refaire des stocks d'ici là si je déstocke aujourd'hui ?!!??!) et que nous ne sommes pas une famille de 10 mais de... 2...

Bon allez, faut que je me guérisse de cette sale habitude d'engranger, engranger et engranger encore... Et une fois le vide fait, plus question de se laisser envahir à nouveau... pas vrai ??!!?

Blog_1_intro

Blog_2_intro

Pour 2 personnes :

  • 100 g de nouilles chinoises
  • 300 g de grosses crevettes
  • 5 tranches fines de lard
  • 1 petit oignon nouveau
  • 200 g de chou chinois
  • 1 cuillère à soupe de sauce soja
  • 1 cuillère à café de 5 épices
  • 3 cuillères à soupe d'huile d'arachide
  • coriandre fraîche

On commence par faire cuire les nouilles chinoises selon les indications du fabricant, on les égoutte et on réserve.
On coupe le lard en morceaux, on émince le chou et on taille l'oignon en tronçons. On décortique les crevettes.
On fait ensuite chauffer le wok avec l'huile. On place dedans l'oignon, le chou et les crevettes, et on fait revenir le tout jusqu'à ce que cela dore. On ajoute enfin les pâtes et le lard. On fait sauter le contenu pendant 4 minutes environ. On baisse alors le feu et on ajoute la sauce soja et les 5 épices. On laisse cuire comme cela 2 petites minutes et on sert aussitôt, en prenant bien le temps quand même de saupoudrer de coriandre fraîche ciselée.
Un vrai délice de fin de placard... enfin, en même temps, faut reconnaître que là, il s'agissait de jolies fin de placard... ça va être plus difficile d'ici quelques jours...

Blog_3

Blog_4

Blog_5   Blog_6

Blog_7

Blog_8

Maintenant, à vous de jouer !


14 janvier 2010

..Quiche sans pâte à la graisse de Noël ..

La graisse de Noël... mékézako ?
Il s'agit d'une spécialité fromagère produite exclusivement de mi-novembre à mi-janvier. C'est un fromage très onctueux qui est fabriqué au moment où bêtes mettent bas, d'où la qualité de sa texture. Et si la graisse de Noël est souvent utilisée en Auvergne pour préparer une spécialité régionale, la soupe de Noël, aujourd'hui c'est dans une quiche sans pâte qu'il va finir. Histoire de tenir compagnie à un petit morceau de jambon cru qui peine à disparaître dans le frigo...

Cela faisait longtemps que je n'avais pas fait une petite quiche sans pâte... mais c'est tellement bon que je ne pouvais plus résister. Tellement rapide à préparer et idéal pour y glisser ce qu'il reste dans nos placards. Pour cette fois donc, un peu de jambon cru, quelques champignons, un peu de graisse de Noël et un peu d'estragon pour aromatiser le tout, et le tour est joué !

48522933-2

Pour 6 personnes :

  • 3 œufs
  • 500 ml de lait demi-écrémé
  • 100 g de farine T65
  • 70 g de gruyère râpé
  • 100 g de graisse de Noël coupé en cube
  • 1 petit morceau de jambon cru (honnêtement je n'ai pas pesé)
  • poivre
  • estragon
  • 100 g de petits champignons de Paris

On commence par faire revenir les champignons dans une poêle avec un peu d'huile d'olive jusqu'à ce qu'ils soient dorés. Puis on réserve.
On bat ensuite les œufs en omelette. On ajoute le lait puis la farine. On mélange bien en faisant attention à ne pas faire de grumeaux. On ajoute ensuite le gruyère.
On coupe en dès le jambon et la graisse de Noël. On ajoute à la préparation avec les champignons. Un peu de poivre et d'estragon. Et on mélange bien.
On verse dans un moule (j'ai choisi un petit moule à manquer pour que la quiche soit plus épaisse, mais on peut aussi la mettre dans un moule à tarte si on l'aime plus fine).
On place au four pour 45 minutes à 210°.
Et voilà, reste plus qu'à préparer une bonne vinaigrette pour la salade pour accompagner tout ça !

48522324-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

12 janvier 2010

..Quand les fromages italiens s'invitent dans les veloutés... même moi j'en mange !..

On continue la cure vitaminée avec des petites soupes cette fois (remarquez que je préfère de loin le billet d'hier et le cocktail de fruits que les soupes...). Une crème de chou-fleur au mascarpone et un velouté de petits pois à la ricotta.

Et alors là, parce qu'il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis, cette fois, je peux vous dire directement ce que j'ai pensé des recettes (enfin, d'une des deux en tous cas) parce que j'en ai mangé !!! Oui, oui, oui, maman, si tu lis ce billet, tu ne vas pas en croire tes oreilles, moi, j'ai mangé de la soupe ! Toutes ces années à vous bagarrer avec moi pour me faire avaler quelques cuillères de ce breuvage qui soit-disant devait me faire grandir (et que je remettais soigneusement dans la soupière dès que vous aviez le dos tourné... allez, aujourd'hui, je peux quand même l'avouer... même pas peur d'être punie !), et là, du haut de mes 30 ans (oui, je suis bien plus haute si je parle en année qu'en centimètre !), me voilà goûtant une soupe toute seule comme une grande ! Je vous dis même pas la tête de mon chéri quand il m'a vu m'en servir un bol ! Mais bon, pendant que je la faisais, je dois dire que cette petite soupe de petits pois me tentait plutôt. Elle avait une jolie couleur et elle sentait plutôt bon, alors autant en profiter, qui sait... c'est peut-être le début d'une longue et belle histoire d'amour entre moi et les légumes liquéfiés !!!
Mais pour l'heure deux recettes... je suis sûre que l'une d'entre elles au moins vous donnera envie de vous mettre derrière les fourneaux. En tous cas, y'en a pour tous les goûts (même pour les miens, c'est pour vous dire !).

48446106_p-2   48460068-2

Crème de chou-fleur au mascarpone

Pour 4 personnes :

  • 1 petit chou-fleur
  • 1 oignon doux
  • 125 g de mascarpone
  • 1/2 litre de bouillon de légumes
  • sel
  • poivre
  • gingembre
  • aneth

On commence par détailler le chou-fleur et par laver les fleurettes. On émince l'oignon que l'on fait dorer dans une cocotte avec un peu d'huile d'olive. On ajoute les fleurettes de chou-fleur et on couvre avec le bouillon bien chaud. On laisse cuire comme cela pendant une petite vingtaine de minutes.
On mixe ensuite le chou-fleur en purée avec le mascarpone, un peu de sel, de poivre et une pointe de gingembre. On ajoute le bouillon petit à petit jusqu'à obtenir la consistance souhaitée.
On sert aussitôt avec un peu d'aneth.

48459841-2

 Velouté de petits pois à l'estragon et à la ricotta

Pour 4 personnes :

  • 600 g de petits pois surgelés
  • 1 échalote
  • 1/2 litre de bouillon de légumes
  • huile d'olive
  • ail séché
  • poivre blanc
  • estragon surgelé
  • 100 g de ricotta
  • 80 g de lardons nature

On commence par cuire une dizaine de minutes dans deux verres d'eau bouillante les petits pois. On les égoutte ensuite et on réserve. Dans une cocotte, on fait revenir avec un peu d'huile d'olive l'échalote finement émincée. On laisse colorer légèrement, puis on ajoute les petits pois, l'estragon, l'ail , le poivre blanc et on couvre avec le bouillon de légumes déjà chaud. On laisse cuire à peine 10 minutes.
A part, on fait cuire les lardons. On les laisse colorer légèrement.
On récupère ensuite les légumes et les lardons que l'on mixe en purée avec la ricotta. On ajoute progressivement le bouillon pour obtenir la consistance souhaitée. On rajuste l'assaisonnement si nécessaire. Et on sert bien chaud !

Et attention ! J'AI ADORE !!! Sur les photos, cela n'apparaît pas, mais j'avais gardé quelques lardons pour les mettre sur le velouté et fait revenir quelques croutons de pain dans un peu d'huile d'olive à l'ail et au basilic.
Tip Top !!

48460059-2

Maintenant, à vous de jouer !

25 février 2009

..(Hot) Curry de porc..

Ce week-end, j'ai décidé de faire un curry de porc avec du hot curry, un peu plus relevé car plus pourvu en poudre de piment dans sa composition me semble-t-il. Délicieusement relevé, ce plat a été un beau succès a en croire la méticulosité avec laquelle mon chéri a saucé son assiette...

36340401-2

Pour 6 personnes :

  • 1,2 kilos de sauté de porc
  • 1 litre d'eau
  • 4 carottes
  • 1 blanc de poireau
  • 2 cuillères à soupe de farine
  • 1 cuillère à café de fécule de maïs
  • 25 g de beurre
  • 1 cuillère à soupe de crème épaisse
  • 1 cuillère à soupe de miel
  • 1 cuillère à café de sauce soja
  • 1 cuillère à soupe d'huile de sésame
  • 2 cuillères à café de poudre de hot curry
  • 1 cuillère à café de paprika
  • 1/2 cuillère à café de piment d'Espelette
  • 1/2 cuillère à café de 5 épices chinoises

On commence par préparer le porc. On le dégraisse et on coupe en morceaux. Ensuite on prépare une marinade avec l'huile de sésame, la sauce soja, le miel, les 5 épices chinoises et 1 cuillère à café de hot curry. On met le porc dedans, on mélange pour bien enrober chaque morceau, on couvre et on place au frigo pour 1 heure.

Quand la viande a bien mariné, on la place dans une grande casserole et on verse dessus le litre d'eau bouillante (enfin, moi j'ai utilisé environ 1 litre mais ça dépend. Ce qu'il faut c'est que la viande soit juste recouverte d'eau). On cuit quelques minutes sur feu doux et on écume régulièrement. Pendant ce temps, on prépare les légumes. On pèle et on coupe en morceaux les carottes et on émince le poireau. Puis on ajoute ça à la viande. On couvre et on laisse cuire à feu doux une demie heure.

Une fois que c'est cuit, on sort du feu. On égoute la viande et les légumes et on réserve le bouillon.

Dans une cocotte, sur feu doux, on prépare un roux avec le beurre et la farine. Puis on mouille avec 1/2 litre de bouillon. Séparément on prélève un peu du bouillon qu'on mélange avec la fécule de maïs puis on remet ça dans la sauce pour bien l'épaissir et on garde sur le feu quelques minutes sans cesser de remuer jusqueà ce que la sauce épaississe. On ajoute alors la crème, le reste des épices à savoir le restant de hot curry, le paprika et le piment d'Espelette. On sale un petit peu. On goûte, on ajuste l'assaisonnement (moi j'ai rajouté encore un peu de hot curry). Puis on verse cette sauce sur la viande et les légumes.
On sert le tout bien chaud.

Et pour faire équilibrer, mais aussi parce qu'on adore ça, je l'avais accompagné avec des haricots (surgelés) juste cuits à la vapeur.

Et bien, c'était pas mal ma foi !!

36340542-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

23 février 2009

..Curry vert de porc au lait de coco..

Un petit tour en Thaïlande avec le lait de coco et la pâte de curry vert.
La pâte de curry vert est une découverte récente à la maison. Nous l'avions mis un peu par hasard dans notre panier lors d'un passage au supermarché asiatique et depuis je l'utilise un peu dans tout. C'est le plus fort des trois curry (jaune, rouge, vert) alors il faut avoir la main légère mais comme à la maison on aime la cuisine plutôt épicée, ça nous va bien. Et dans cette recette l'association avec la douceur du lait de coco est très agréable.
Moi j'achète la pâte de curry toute prête mais on peut la faire soi même si l'on trouve tous les ingrédients (mais si vous avez la chance d'avoir une épicerie asiatique à proximité, ça devrait pas poser de problème). Vous avez la recette

C'est Mamzelle Gwen qui m'a donné envie de ce plat. Après, j'ai fait mes petits ajouts perso.

36132348-2

Pour cette recette, pour 2 personnes il vous faudra :

  • 2 tranches de longe de porc
  • 100 ml de lait de coco
  • de la pâte à curry (les proportions dépendent de vos goûts. Pour moi c'est une petite cuillère à café, mais attention c'est très piquant)
  • 1 poignée de raisins secs
  • 1/2 pommes granny
  • 1/2 oignon
  • 1 cuillère à café de sucre roux
  • 1 trait de jus de citron jaune
  • sel
  • 1 trait d'huile neutre (de type tournesol)

On commence par découper finement le porc en lamelles et on coupe la pomme en dès. Dans un saladier, on mélange le lait de coco, le jus de citron, le sucre et on mélange bien. Ensuite on met dedans le porc, la pomme et les raisins secs et on laisse mariner 3/4 d'heure.

Une fois ce laps de temps écoulé, on fait revenir la pâte de curry vert dans un peu d'huile. Il faut bien faire réchauffer la pâte en la remuant jusqu'à ce qu'elle exhale ses arômes. Ca embaume dans la cuisine et c'est le voyage assuré... Ensuite on ajoute l'oignon découpe en lamelles fines. Et on laisse revenir un peu.

On ajoute ensuite le porc avec sa marinade et on laisse réduire quelques minutes à feu doux. On remue de temps en temps pour éviter que cela attache.

En fin de cuisson on sale légèrement.
Et voilà, c'est prêt !

A servir avec du riz... thaï bien sûr. Mais pour changer un peu j'ai fait des somens avec. On reste en Asie comme ça. Et ces pâtes, je les adore !

36132309-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


21 février 2009

..Diner autour d'une brick (samosas au St Marcellin et mille feuilles aux cerises)..

J'aime beaucoup la feuille de malsouka, originaire de Tunisie, que nous connaissons sous le nom de feuille de brick, cette galette de farine de blé très fine, très très fine. J'avais trouvé une recette pour la faire moi-même chez Nadia mais je n'ai toujours pas eu le courage de m'y mettre, ayant lu partout qu'il fallait une très bonne maîtrise et beaucoup de dextérité pour les réussir. Donc cette fois encore, je les ai acheté toute prête, mais promis la prochaine fois je les fais, surtout que ça a pas l'air très compliqué si l'on suit les conseils de Nadia (si si avec une poêle ça a l'air plus abordable qu'avec un plateau tournant...).

La recette semble est la même depuis des siècles, mais si aujourd'hui l'industrialisation a remplacé (en partie) la main des femmes, avant chaque famille du Maghreb les préparait entièrement manuellement. Et si ça semble facile quand on les voit faire, sans ce tour de main expert, cela se révèle très compliqué pour les non initiés (comme moi). La recette est simple : un mélange de semoule de blé fine, d'eau et de sel. Enfin après il faut maîtriser  quand même. Parce que la simplicité des ingrédients ne doit pas faire oublier que ce qui est à la base d'une bonne feuille de brick, c'est surtout l'expérience et le tour de main.

Et ce qu'il y a de génial avec la brick, c'est qu'elle offre de grandes possibilités : on peut les plier de milles et une façons (bon moi j'en connais que 3 mais je suis sûre qu'il y en a plus...), en faire des aumônières, les utiliser comme fond de tarte. Elles se marient parfaitement avec du salé ou du sucré et elles sont super facile à utiliser ! Et pour les cuissons, on peut envisager plein de choses : le four, la poêle, la friteuse... c'est génial !

Donc ce soir, j'ai décidé de faire un repas autour de la feuille de brick. Des samosas et un mille feuilles. Les samoses étaient farcis avec du St Marcellin, de la pomme granny-smith, du jambon et des épices. Et le mille feuilles était garni avec une crème pâtissière et des cerises.

Blog_1_intro   P1110898

Pour 6 samosas :

  • 3 feuille de brick
  • 1 St Marcellin
  • 1/2 pomme granny
  • 1 tranche de jambon blanc
  • de la chapelure
  • du cumin
  • du piment d'Espelette

 
On commence à préparer la farce en coupant le fromage, le jambon et la pomme en petits cubes.On coupe les feuilles de brick en deux. On place un peu de farce sur la feuille, on saupoudre d'un peu de chapelure et d'épices et on referme la feuille en triangle pour former les samosas. Si vous ne savez pas comment faire, allez voir ici.
On préchauffe le four à 210° et on place les samosas sur une feuille de papier sulfurisé pendant 8 minutes.
Je les avais servi avec une salade assaisonnée avec une vinaigrette au vinaigre de cassis. C'était très sympa.

 Blog_2   Blog_3

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

****

Après pour 2 mille feuilles (enfin le trois brick mais bon...), il faut :

  • 1 feuille de brick
  • un peu de beurre fondu
  • 26 cerises griottes
  • sucre glace
  • chocolat amer en poudre
  • 2 jaunes d'oeuf
  • 30 g de sucre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 250 ml de lait
  • 20 g de fécule de maïs
  • 1 trait de rhum

On commence par préparer la crème patissière et on le fait à l'avance parce qu'elle doit être bien froide. Pour cela, dans une casserole les jaunes d'oeufs et les sucres et on fouette bien le tout. Puis on ajoute la fécule de maïs et on mélange à nouveau. A part, on fait chauffé le lait, puis on le verse doucement sur la préparation en plusieurs fois, en mélangeant bien à chaque fois. Enfin, on ajoute le rhum. On met le tout à cuire sur feu doux jusqu'à ce que le mélange épaississe. Il ne faut pas cesser de remuer parce que sinon ça attache vite à la casserole et après la crème aura un goût de brûlé (et ça serait dommage !). Une fois que la crème est prête on la place au frais en ayant pris soin de la filmer.

Pour faire le 3 bricks, on découpe 6 rectangles dans la feuille de brick, on les badigeonne avec un peu de beuure fondu et on les met au four chaud quelques minutes jusqu'à ce que cela prenne une belle couleur dorée. Mais attention, cela va très vite. Pour moi ça n'a pris que 4 minutes.  

Pour les dresser c'est simple : un rectangle de brick, un peu de crème (j'ai renouvelé mon expérience de poche à douille en sac congélation... cette fois ça a mieux fonctionné, mais je crois que je vais vraiment investir dans une vraie poche à douille quand même !), 6 cerises puis à nouveau un rectancle de brick, un peu de crème, 6 cerises en enfin un rectangle de brick que l'on saupoudre de sucre glace et de chocolat en poudre. Enfin, une cerise sur le dessus et c'est prêt ! Reste plus qu'à déguster.

P1110909   P1110895

Bon ap' !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

18 février 2009

...Forno frittata de brocoli, mozza, jambon et noisettes..

Encore un crucifère me direz-vous... Je sais ! Mais c'est tellement bon et puis ça se cuisine de toutes les manières possibles ! Et à ce jeu-là, le brocoli est un roi. Je pourrais vous avancer mille et une raisons pour inviter Brassica Oleracea à votre table et le mettre au menu ! En voici quelques unes :
Déjà il reste à un prix raisonnable et on le trouve sur nos étals toute l'année (et rien que ça, c'est déjà une bonne raison !). Ensuite il met de la couleur dans nos assiette avec son joli vert forêt (ne négligeons pas cet aspect primordial dans notre comportement alimentaire). Et enfin il est très bon pour notre santé, un véritable héros même dans la croisade que nous menons pour rester en bonne santé (tout en se faisant plaisir quand même !). Il regorge de principes anti-cancer et est bourré de vitamine C (et oui plus que l'orange !) et autres substances nutritives.
Et puis avec le brocoli c'est un voyage en Italie que vous vous offrez à chaque plat puisque ce chou sauvage est né dans le sud de l'Italie, dans la province de Calabre (deux siècle avant notre ère) sur le littoral méditerranéen. Il était très apprécié des Romains qui le cuisinaient à l'huile d'olive, avec du vin blanc et de l'ail (miam !) avant de disparaître avec eux. En France, c'est Catherine de Médicis au XVIème siècle qui l'introduisit mais il n'était alors consommé que de manière confidentielle. Ce n'est en effet que très récemment que le brocoli a trouvé ses lettres de noblesse.

P1110619

Pour cette recette, je me suis inspirée de la recette de Catherine du blog Plumes et compagnie.
Pour 4 personnes :

  • 1 brocoli (soit 500g)
  • 5 œufs
  • 200 ml de crème liquide allégée
  • 1 cuillère à café de fécule de maïs
  • 100 g de jambon blanc coupé en carré
  • 1 boule de mozza
  • 40 g de noisettes concassées
  • parmesan
  • sel
  • poivre
  • 1 cuillère à soupe de basilic finement ciselé
  • coriandre
  • piment d'Espelette
  • ail
  • échalote

On commence par cuire rapidement le brocoli détaché en bouquets dans de l'eau bouillante pendant 5 minutes. Pendant ce temps, on bat les œufs et la crème ensemble. On ajoute les épices et le sel ainsi que le basilic, l'ail et l'échalote coupés finement. On ajoute enfin la mozza et le jambon coupés en petits cubes et les noisettes concassées. On mélange bien.
Dans un moule à manqué, on place dans le fond les bouquets de brocolis et on verse par dessus la préparation. Sur le dessus on saupoudre de parmesan en poudre.
On met le tout au four pour une trentaine de minutes à 180°.
Cela se mange chaud ou froid.

P1110621

P1110630

Bon ap' !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

13 février 2009

..Lasagnes au romanesco..

Ah... Le romanesco ! Aujourd'hui je lui offre un retour au pays en le cuisinant à l'italienne (à defaut de Rome il va se rendre à Bologne, mais c'est déjà ça !) : en lasagnes donc !

35843439

Pour 2 personnes :

  • 1/2 romanesco
  • 4 feuilles de lasagne (sans cuisson préalable)
  • 150 g de ricotta
  • 6 tranches fines de poitrine de porc (nature)
  • parmesan râpé
  • 1/2 boule de mozzarela coupée en petits dés
  • sauce tomate
  • 1/3 d'oignon
  • 1/2 échalotte
  • poivre
  • coriandre
  • herbes de Provence

Il faut détailler le romanesco en bouquet et le faire cuire dans une casserole d'eau bouillante. Cela ne prend que quelques minutes. Pendant ce temps, préparer la sauce tomate : faire chauffer une cuillère à café d'huile d'olive dans une poêle, ajouter l'oignon et l'échalotte émincés finement et faire revenir. Ajouter la sauce tomate, le poivre, la coriandre et les herbes de Provence. Faire revenir quelques instants et sortir du feu.

Après, pour dresser les lasagnes, c'est rapide : une feuille de lasagne qu'on tapisse de sauce tomate. On pose dessus un tiers de la mozza, un tiers du romanesco, un tiers de la ricotta et par dessus on pose deux tranches de poitrine. On passe ensuite au second étage avec les mêmes étapes, puis au troisième.

Pour le dessus, on pose une feuille de lasagne, de la sauce tomate par dessus et on parsème généreusement de parmesan.
Après au four au 200°C pendant bien 40 minutes jusqu'à ce que ça gratine.

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 09:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 février 2009

..Galettes chinoises..

En attendant les tests culinaires japonais, on reste en Asie avec des galettes chinoises fourrées aux lardons, poireaux et graines de sésame. Très largement inspirée (voire carrément piquée avec 2 "améliorations") du blog de Tuyau de poêle, qui a repris la recette de l'excellent livre Les baguettes magiques d'une Chinoise de Lyon (ou comment cuisiner chinois sans ingrédients chinois) de Gabrielle Keng-Peralta, fille du premier restaurateur chinois de Lyon.

Donc pour 12 délicieuses galettes, croustillantes et fondantes à souhait, il faut :

  • 400 g de farine de blé
  • 40 ml d'huile neutre (tournesol)
  • 30 ml d'huile de sésame
  • 200 ml d'eau
  • 1 pincée de sel
  • 1 pincée de poivre
  • 1/3 blanc de poireaux
  • 1 branche de ciboule fraîche
  • 40 g de lardons (allumettes)
  • graines de sésame blanc
  • paprika

On commence par préparer la pâte. Pour cela vive la MAP : j'ai mis les huiles puis la farine, le sel et le poivre. J'ai lancé le programme pâte et ajouté l'eau petit à petit jusqu'à l'obtention d'une pâte bien lisse. J'ai alors arrêté le programme et laissé reposé un petit peu la pâte.

P1110191

Pendant ce temps, je me suis occupée de la farce : pour cela, on coupe en tous petits morceaux le blanc de poireaux. Je ne l'ai pas découpé en rondelles mais j'ai pris la première "peau" et je l'ai découpé en baton. Après j'ai émincé finement la ciboule et je l'ai ajouté au poireau.

Ce qui donne :

P1110203 P1110206 P1110211

Ensuite on façonne 12 petites boules d'environ 50 g chacune avec la pâte :

P1110216

 

Puis on creuse un puit dedans pour y mettre les ingrédients. Dans l'ordre : graines de sésame, paprika, poireau/ciboule et lardons. On referme ensuite et on reforme la boule. Soit en images :

P1110219 P1110221 P1110225

P1110228 P1110230 P1110217

Après, il faut aplatir les boules en petites galettes. Pour cela ou on utilise un rouleau à patisserie ou bien, technique perso bien plus rapide, on prend une assiette, on la pose dessus et on appuie. Attention à fariner le plan de travail et la boule parce que la pâte est assez collante. Et voilà comment on obtient 12 belles galettes :

P1110240

On prend ensuite un pôele bien chaude, avec un peu d'huile et on cuit les galettes quelques minutes de chaque côté. Au moment de servir j'ai ajouté dessus un filet de sauce soja, ce qui n'a pas suffit à mon cher et tendre qui lui les a trempées carrèment dedans, un peu façon rouleaux de printemps.

En tous cas, ces galettes sont délicieuses : croustillantes et fondantes.
Je les ai accompagné des restes de légumes, cuisinés à la chinoise : j'ai émincé finement le blanc de poireau restant, j'ai ajouté une branche de ciboule finement ciselée, j'ai ajouté le reste des lardons (environ 60 g), une belle cuillère de graines de sésame, 1 cuillère à café de sauce soja, 1 cuillère à café d'huile de noisette et une belle pincée de cinq épices chinoises. j'ai ensuite fait revenir le tout dans une pôele bien chaude. Franchement... c'était une tuerie ces petits légumes !!

P1110261 P1110268

P1110252

Bon ap' !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

06 février 2009

..Petits cakes au jambon, mozza et légumes variés..

Toujours sur la même base mais en réduisant la quantité d'huile. Oui, je la réduis à chaque fois un peu pour voir ce que ça donne. La recette de départ indique 100ml et là j'en étais à 50 sans différence de goût. Cette fois, j'ai testé 30 et toujours pas de différence, les cakes sont aussi moelleux et fondants (faut dire qu'il y a pas de mal de fromage aussi !). Je les ai décliné sous forme de mini cakes, accompagnés d'une salade verte.
Simple mais très bon !

Blog_1_intro

Pour 6 personnes :

  • 3 œufs
  • 150 g de farine blanche
  • 1 sachet de levure chimique
  • 125ml de lait entier de préférence (mais le demi-écrémé marche très bien)
  • 30ml d'huile de tournesol
  • 100g de gruyère râpé
  • poivre
  • 1 demie boule de mozza
  • 100 g de jambon blanc
  • 60 g d'olives vertes
  • 2 petites carottes émincées en julienne
  • 1 petite courgette émincée en julienne
  • 1 cuillère à café d'herbes de Provence
  • coriandre
  • piment d'Espelette
  • un peu de sésame blanc

Pour le préparation : on fouette les œufs, on ajoute la farine et la levure et on mélange. Après on incorpore le lait (préalablement chauffé) et l'huile. Ensuite on ajoute la fromage râpé et les épices. Après on coupe en morceaux le jambon, les légumes en julienne et on ajoute le tout à la pâte. Puis on ajoute les olives. On mélange bien.
On verse dans des moules individuels non graissés. On ajoute dessus un peu de sésame blanc pour la déco.
Et hop au four (préchauffé th.7) pendant 30 minutes environ !

Blog_2

Blog_3

Bon ap' !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,