25 février 2015

..Flan pâtissier aux pruneaux confits au Porto (sans gluten)..

Cela faisait quelques jours que je faisais mariner des pruneaux dans du Porto sans trop savoir ce que j'allais en faire, mais je me disais que le week-end venant je leur trouverais bien une utilisation. Ça n'a pas manqué... Une bouteille de lait à terminer de toute urgence m'a glissé l'idée de faire un flan pâtissier en utilisant les pruneaux après les avoir confits légèrement. Je suis un esprit docile (on peut rêver), et surtout j'ai appris à toujours écouter les idées gourmandes des bouteilles de lait quand il s'agit de les utiliser à leur meilleur. Elles ont de l'expérience ! J'ai utilisé aussi l'occasion pour tester une recette de Christophe Felder... toutes les excuses sont bonnes ! La recette est parfaite, j'ai juste réduit la quantité de sucre parce que 240 g de sucre... ça franchit ma barrière psychologique... Je l'ai également réalisée entièrement sans gluten, mais on ne voit vraiment pas la différence !

DSC_0027b

Pour 8 parts :

  • lait entier : 1 litre
  • sucre : 150 g
  • fécule de maïs : 90 g
  • oeufs : 4
  • pruneaux marinés dans le Porto : 100 g

On commence par mettre à chauffer doucement les pruneaux coupés en gros morceaux avec le Porto pour les faire confire. Il faut bien surveiller et arrêter la cuisson quand il n'y a plus de liquide. Les pruneaux sont alors presque caramélisés. On réserve.

On fait chauffer le lait dans une casserole avec la moitié du sucre jusqu'à ébullition. 

Pendant ce temps, on verse dans un récipient les oeufs, la fécule et le restant de sucre. On fouette vivement pour obtenir un mélange homogène. 

Quand le lait bout, on le verse progressivement dans le mélange précédent sans cesser de remuer. On replace le tout dans la casserole et on fait cuire à feu doux. 

La préparation va épaissir. Il ne faut pas arrêter de remuer sinon cela attache. Quand la préparation commence à bouillir. On stoppe. On verse dedans les pruneaux. On mélange bien.

On transvase dans un moule à manquer. Et on place au four pour 40 minutes à 200°C. 

Une fois que le flan est cuit, on laisse refroidir avant de placer au frais pour toute une nuit. Le lendemain, il ne reste plus qu'à se servir et à déguster !

DSC_0034b

Maintenant, à vous de jouer !

Inspiration : Pâtisserie ! de Christophe Felder

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,


01 août 2014

..Un chef dans ma cuisine : Boudin blanc de volaille de Jean-François Piège..

Je déteste le boudin blanc du commerce. Peut-être ne suis-je pas tombée sur de bonnes fabrications... Mais il n'en reste pas moins que je suis curieuse et que j'avais envie de tester une recette maison parce que quand on regarde ce qu'il y a dedans, ça ne peut qu'être bon quand même... J'ai donc cherché sur le net, mais je dois dire que les recettes traditionnelles à base de porc que j'ai pu trouver m'avaient l'air un peu fastidieuses... J'avais donc abandonné l'idée pour le moment. Et puis je suis tombée sur cette recette de Jean-François Piège à base de poulet et pour laquelle j'ai lu beaucoup de commentaires positifs sur différents blogs. Je me suis donc lancée en apportant quelques très légères modifications. Et effectivement, c'est vraiment délicieux !! Un vrai coup de coeur pour cette recette qui m'a donné envie d'acheter le livre d'ailleurs...

DSC_0333-3b

Pour 4 personnes :

  • blanc de poulet : 400 g
  • lait : 200 g
  • carotte : 1 toute petite
  • ciboule : 1
  • ail : 1 gousse
  • oeuf : 1
  • fécule de pomme de terre : 15 g
  • sel : 5 g
  • poivre : 2 g
  • porto : 1,5 cuillère à soupe
  • beurre

On commence par couper en dès la carotte et émincer la ciboule. On pèle la gousse d'ail que l'on coupe en 4.

Dans un poêle, on fait revenir un peu de beurre et on y jette carotte, ciboule et ail. On fait revenir pendant 5 à 10 minutes en veillant à ne pas colorer les légumes. On verse ensuite le lait dessus. On amène à ébullition. On stoppe la cuisson et on laisse infuser pendant 10 minutes hors du feu.

Pendant ce temps, on coupe le poulet en gros cubes et on le mixe grossièrement au robot.

On verse dans la cuve du robot, l'oeuf, la fécule, le sel et le poivre, puis le porto. On ajoute enfin le lait préalablement filtré. Puis on mixe pour obtenir un appareil blanc et crèmeux, assez épais.

On prépare 4 grandes feuilles de papier film (et veillant à ce que celui-ci résiste à la cuisson). On dépose au centre un quart de la préparation. On roule le film, puis en tenant bien chaque extrémité du futur boudin, on roule celui-ci d'avant en arrière sur le plan de travail jusqu'à obtenir un boudin bien compact. On noue ensuite les extrémités des rouleaux avec de la ficelle alimentaire et on les réserver au frais.

On fait ensuite chauffer une grande casserole avec de l'eau. On porte l'eau à 90°C puis on y poche les boudins pendant 8 mn. On stoppe le feu et on les laisse ensuite refroidir dans l'eau de cuisson. Quand les boudins sont froids, il suffit de retirer le film alimentaire en coupant les extrémités.

Pour les cuisiner, voici comment j'ai procédé. J'ai fait revenir les boudins dans un peu d'huile pour les colorer. Ensuite, j'ai ajouter un peu de crème avec du parmesan et du poivre dans la même poêle. J'ai laisser cuire quelques minutes pour obtenir une sauce bien onctueuse et j'ai servi avec des pommes de terre vapeur, le tout saupoudrer de quelques herbes séchées.

Franchement, c'est délicieux ! A refaire étant donné toutes les variantes que l'on peut imaginer...

DSC_0365-3b

Maintenant, à vous de jouer !

Recette tirée de Jean-François Piège dans votre cuisine

Posté par Pour ta pomme à 14:32 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,