26 janvier 2015

..Fondant au chocolat, praliné, rhum et noix de pécan (sans gluten)..

Cela faisait longtemps que je n'avais pas fait un vrai fondant au chocolat. Je parle du fondant hyper culpabilisant avec plein de beurre et sans tentative de substitution pour essayer au moins de se donner bonne conscience. Mais je vous le disais il y a quelques jours, la tendance est à la gourmandise simple chez les Pommes en ce moment. Les desserts de l'enfance qui éveillent en nous de chaleureux souvenirs gourmands sont à l'honneur. Comment passer alors à côté d'un bon fondant au chocolat ? Impossible croyez-moi, alors pas la peine de perdre de temps en cherchant à résister ! Autant se mettre tout de suite aux fourneaux !

DSC_0369b

Pour 8-12 portions :

  • chocolat noir : 200 g
  • sucre : 150 g
  • beurre : 90 g
  • pâte de praliné : 50 g
  • œufs : 5
  • fécule de maïs : 1 cuillère à soupe
  • rhum : 30 g
  • noix de pécan grossièrement concassées

On commence par préchauffer le four à 190°C.

On fait fondre ensemble le chocolat et le beurre coupés en petits morceaux au bain-marie. Quand c'est bien lisse, on sort du feu, puis on incorpore dedans la pâte de praliné puis le sucre. On ajoute ensuite les œufs, l'un après l'autre, en mélangeant bien entre chaque ajout pour que les oeuf soient totalement amalgamés à la préparation. On ajoute enfin la fécule de maïs puis le rhum.

On verse dans un moule chemisé avec du papier sulfurisé, puis on dépose sur la pâte les noix de pécan concassées. On place au four chaud pour 22 minutes de cuisson environ. A la sortie du four, le gâteau doit être pas totalement cuit au centre. On le place alors immédiatement dans un bain d'eau glacée pour stopper rapidement la cuisson et permettre à la croûte légèrement croquante de se former. Le plus dur sera d'attendre le lendemain pour le manger parce que la patience ici fait partie intégrante de la recette pour profiter au maximum du plaisir de ce fondant !

DSC_0328b

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


03 septembre 2014

..Tartelettes choco-noisettes (sans gluten)..

Je ne sais pas si c'est le manège des écureuils qui courent partout pour planquer leurs réserves pour l'hiver (dont ils auront oublié la cachette le moment voulu !) auquel nous assistons depuis quelques temps, mais en ce moment, je suis obsedée par les noisettes ! Des noisettes, des noisettes, je veux des noisettes ! Et forcément, qui dit "noisette", dit "chocolat"... Logique ! Cette association est toujours gagnante et ça se confirme dans ces tartelettes où l'on retrouve une pâte légèrement sablée aux noisettes, une ganache fondante chocolat-praliné, un coeur praliné à tomber à la renverse, et des brisures de pralin pour un côté croquant... Vous aurez compris que je suis ultra fan et que mon envie de noisettes est comblée. Attention tout de même, c'est à tomber, mais c'est riche. Cette recette est donc à réaliser préférentiellement en petite portion pour profiter pleinement de sa gourmandise. En outre, la ganache n'est pas très compacte alors je doute que cela donne une jolie découpe si vous faites une grande tarte à partager, mais bon, pourquoi pas après tout.

DSC_0473-2b

Pour 18 mini-tartelettes :

Pour la pâte sucrée aux noisettes sans gluten :

  • farine de riz complet : 100 g
  • farine d'avoine : 50 g
  • fécule de maïs : 50 g
  • poudre de noisettes : 50 g
  • beurre : 70 g
  • beurre de noisettes : 50 g
  • oeuf : 1
  • eau froide : 2 cuillères à soupe
  • sel : 1 pincée

Pour la garniture :

  • pâte de praliné : 200 g
  • pralin concassé : 75 g + selon vos goûts pour la déco
  • chocolat praliné : 200 g
  • chocolat noir 70% : 100 g
  • crème liquide : 100 ml
  • lait entier : 100 ml

1- Préparation de la pâte :

C'est très simple. On commence par mélanger toutes les farines avec le sel et la poudre de noisettes. On ajoute le beurre de noisettes et le beurre coupé en morceaux et on sable du bout des doigts pour bien les amalgamer aux farines.

On ajoute ensuite l'oeuf et l'eau, et on pétrit jusqu'à obtenir une pâte homogène. On laisse reposer 30 minutes au frais.

On étale ensuite la pâte sur une plan de travail fariné. Personnellement, je l'étale directement sur une feuille de papier sulfurisé. Puis on découpe des cercles de la taille des petits moules à tarte que l'on chemise avec la pâte.

On place au four pour 15 minutes de cuisson à blanc.

2- Préparation de la garniture :

On commence par mélanger ensemble la pâte de praliné et les 75 g de pralin. On réserve au congélateur le temps de préparer la ganache et que les fonds de pâte cuisent.

On prépare ensuite la ganache praliné-chocolat. Pour cela, on hache le chocolat. On fait chauffer la crème avec le lait, jusqu'à ébullition, puis on les verse sur le chocolat en trois fois en remuant bien jusqu'à ce que tout soit bien lisse. On réserve à température ambiante.

3- Montage des tartelettes :

Quand les fonds sont prêts, on les récupère et on les laisse refroidir quelques minutes.

On récupère le praliné placé au congélateur pour le faire durcir et on prélève une cuillère à café que l'on dépose au centre de chaque tartelette. On recouvre avec la ganache.

On laisse prendre au frais pendant au moins 3 heures, puis avant de servir on saupoudre très généreusement de pralin concassé. Et là, on se dit qu'on est bien content de pas être des petits écureuils et de devoir courir après nos noisettes pour se faire plaisir !!!

DSC_0488-2b

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

29 janvier 2014

..Sweet Squirrel : entremet noisette et chocolat..

Pour le nouvel an, j'avais fait un dessert à base de noisettes et de chocolat... je vous avais dit que le praliné avait été très présent en fin d'année pour le plus grand bonheur des gourmands qui m'entourent. Mais vous ne le verrez pas parce que je n'ai pas eu le temps de faire des photos. Par contre, j'ai eu des restes de mousses avec lesquels j'ai pu faire des gâteaux individuels comme celui-ci. L'occasion de se régaler à nouveau ! Je vous donne les proportions pour faire 8 gâteaux individuels.

Les photos manquent d'une jolie lumière... avec l'hiver et la nuit qui tombe à 16h... c'est pas toujours facile, mais elles donnent quand même assez faim je trouve ! ^_^

choconoisette_1

Pour 8 cercles de 7cm * 4,5 cm :

Pour le biscuit cacao :

  • oeufs : 2
  • jaunes d'oeuf : 2
  • blancs d'oeuf : 2
  • sucre : 75 g
  • fécule de maïs : 25 g
  • poudre de cacao amer : 20 g

Pour le sirop au cacao :

  • eau : 70 g
  • sucre : 30 g
  • cacao amer : 1 cuillère à soupe

Pour la mousse au chocolat :

  • chocolat noir à 66 % : 30 g
  • crème liquide entière : 75 g
  • lait entier : 10 g
  • gélatine : 0,5 feuille

Pour la mousse aux noisettes :

  • gianduja : 100 g
  • praliné : 30 g
  • crème liquide entière : 100 g + 200 g
  • gélatine : 2 feuilles

Pour le glaçage au chocolat :

  • chocolat noir à 70% : 100 g
  • huile neutre : 10 g

Pour le fondant au praliné :

  • praliné : 50 g
  • crème liquide entière : 15 g
  • pralin

1- Préparation du biscuit cacao :

On préchauffe le four à 180°C.

On commence par battre ensemble les 2 oeufs entiers avec les 2 jaunes et le sucre, jusqu'à ce que le mélange blanchisse.

On ajoute la fécule de maïs et le cacao.

Puis on monte les blancs en neige ferme. On les incorpore ensuite délicatement dans le mélange cacaoté précédent.

On étale l'appareil sur une plaque recouverte de papier cuisson sur environ 1 cm d'épaisseur. On enfourne pour 15 minutes.

A la sortie du four, on attend que le biscuit refroidisse avant de décoller du papier et de découper des cercles de la taille des moules.

2- Préparation du sirop au cacao :

Pendant la cuisson du biscuit, on prépare le sirop. Pour cela, met l'eau à chauffer avec le sucre. On ajoute le cacao. On réserve.

3- Préparation de la mousse au chocolat :

On place la gélatine dans un bol d'eau froide pour la ramollir.

On fait fondre le chocolat au bain-marie.

On fait chauffer le lait. Quand il est chaud, on incorpore la gélatine pour la faire fondre. Puis on incorpore le lait en deux fois dans le chocolat fondu. On mélange bien pour obtenir quelque chose de bien lisse et brillant.

On monte la crème en une chantilly bien mousseuse. On arrête avant qu'elle devienne trop ferme. Puis on incorpore dans le chocolat délicatement.

On remplit des empreintes à mignardises avec la mousse (pour moi, les ronds font 3,5 cm * 2 cm), et on bloque au congélateur.

4- Préparation de la mousse aux noisettes :

On place la gélatine dans un bol d'eau froide pour la ramollir.

On fait chauffer le gianduja et le praliné pour bien les liquéfier. On porte à ébullition 100 g de crème. Quand elle bout, on stoppe et on incorpore la gélatine. Puis on verse dans le mélange gianduja et praliné en 3 fois.

On monte ensuite les 200 g de crème en une chantilly bien mousseuse. Comme précédemment, on stoppe avant qu'elle ne soit trop ferme. On incorpore en plusieurs fois la crème montée dans le gianduja/praliné.

5- Montage des entremets :

On chemise les cercles avec du rhodoïd. On dépose au fond le biscuit au cacao que l'on imbibe avec le sirop de cacao. On place dessus un palet de mousse au chocolat et on recouvre avec la mousse aux noisettes. On bloque au congélateur. Là, ils peyuvent y rester plusieurs jours sans problème.

6- Jour de la dégustation - glaçage et déco  :

On prépare le fondant au praliné. C'est plutôt simple : on émulsionne à froid en versant en 2 fois la crème sur dans le praliné. On place dans des mini demi-sphères. On réserve au réfrigérateur.

On fait fondre un peu de chocolat que l'on étale sur une feuille de rhodoïd, on laisse cristalliser et on casse pour obtenir des éclats qui serviront à décorer.

Pour le glaçage, on fait fondre le chocolat au bain-marie et on ajoute l'huile. On attend que le glaçage soit descendu à 30-35°C environ avant de l'utiliser. 

On récupère les gâteaux. On les décercle proprement. On le place sur une grille et on nappe avec le glaçage. Il faut aller vite parce que ça prend rapidement. J'ai voulu faire quelque chose d'esthétique avec juste des coulées pour ne pas glaçer totalement le gâteau sur les côtés, parce que je suis pas ultra douée pour les glaçages... mais c'est pas encore ça...

On laisse ensuite décongeler tranquillement au frais.

Juste avant de servir, on récupère les fondants au praliné que l'on enrobe de pralin. On dépose une "truffe" sur chaque entremet, on décore avec du chocolat. 

Et voilà : régalez-vous !!!!

choconoisette_2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

16 décembre 2013

..Le gourmand : entremet chocolat et praliné au quinoa soufflé..

Cela fait environ 4 mois que je me suis mise aux entremets du style de ceux que l'on peut retrouver chez nos pâtissiers préférés. Mais comme il faut souvent une occasion un peu spéciale pour en faire, je ne partique pas beaucoup. J'en ai fait 5 seulement... Le truc, c'est que j'adore ça. Les manger certes, mais surtout les penser et les réaliser. J'adore ! Celui-ci est sans prétention, sans occasion, mais plein de gourmandise, d'où son nom. Je l'avais fait en petit format un week-end, juste pour Mr Pomme et moi. Nous avons été quand même plus que raisonnable puisqu'il nous a fait 3 repas... mais nos parts étaient minuscules, alors ne croyez pas qu'il soit pour 6 personnes, sauf si le repas était très chargé et que vous avez prévu un accompagnement à ce dessert ! En attendant, si vous aimé la noisette, il vous ravira...

Chocolat praline3

Pour 4 personnes (un cercle de 16 cm) :

Dacquoise aux noisettes :

  • blancs d'oeuf : 75 g
  • sucre : 70 g
  • poudre de noisette : 75 g
  • chocolat noir pour le chablonnage

Flocons de quinoa au praliné :

  • quinoa soufflé : 50 g
  • miel : 1 cuillère à soupe
  • pralinoise : 75 g

Mousse au chocolat :

  • chocolat noir à 53% : 90 g
  • chocolat noir à 70% : 35 g
  • crème liquide : 50 g
  • jaune d'oeuf : 20 g (1 jaune)
  • blanc d'oeuf : 60 g (environ 2)
  • gélatine : 1,5

Ganache montée au praliné :

  • praliné : 50 g
  • chocolat noir à 70% : 30 g
  • crème liquide entière : 150 g
  • beurre de noisette : 10 g
  • miel : 1 cuillère à café

1- Prépartion de la ganache montée au praliné :

On commence par faire chauffer la crème liquide jusqu'à ébullition.

On place dans un récipient en verre le chocolat et le praliné. Puis on verse dessus la crème brulante en trois fois, en veillant bien à chaque fois à lisser la préparation avant un rajout. On incorpore enfin le miel et le beurre de noisette.

On lisse au mixeur plongeant. Puis on réserve au frais au moins 4 heures (l'idéal étant quand même de le faire la veille).

2- Préparation de la dacquoise :

On préchauffe le four à 170°C.

On commence par monter les blancs d'oeuf en neige bien ferme. On ajoute ensuite le sucre pour serrer les blancs en une meringue bien brillante.

Puis on place la poudre de noisette dans un grand récipient. On verse un tiers des blancs en mélangeant assez vivement pour détendre la préparation. On incorpore ensuite délicatement les deux tiers restant, en évitant de refaire tomber les blancs.

On poche un cercle un peu plus que celui qui sera utilisé pour l'entremet sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier cuisson.

On fait cuire 10 minutes.

On laisse ensuite bien refroidir avant de décoller la dacquoise. Avec le cercle à pâtisserie, on découpe un cercle de la taille exacte du moule utilisé. On fait fondre un peu de chocolat avec lequel on chablonne la dacquoise sur les deux faces. On réserve.

3- Flocons de quinoa :

Pendant que la dacquoise cuit, on fait chauffer le miel pour le liquéfier. On enrobe les flocons de quinoa avec le miel. Quand la dacquoise est cuite, on profite du four chaud pour y faire dorer et croustiller les flocons de quinoa que l'on aura déposés sur une plaque recouverte de papier cuisson. On fait cuire 8-10 minutes. A la sortie du four, ils peuvent paraître encore mou, mais en refroidissant, ils vont durcir.

Quand ils sont bien froids, on fait fondre la pralinoise que l'on mélange aux flocons de quinoa. On étale en un cercle de 14 cm environ, on réserve.

4- Préparation de la mousse au chocolat :

On place la gélatine dans de l'eau froide pour bien la ramollir.

On fait chauffer la crème liquide. Quand elle bout, on stoppe la cuisson et on incorpore la gélatine bien essorée.

On place dans un récipient en verre les deux chocolats. Puis on verse dessus la crème brulante en trois fois, en veillant bien à chaque fois à lisser la préparation avant un rajout.

On ajoute ensuite le jaune d'oeuf.

Puis on monte les blancs en neige bien ferme.

On incorpore un tiers des blancs dans le chocolat assez vivement pour détendre la préparation. Puis on ajoute les deux tiers restants plus délicatement, pour ne pas casser les blancs.

5- Montage :

On récupère le cercle que l'on chemise avec du rhodoïd.

On dépose au fond la dacquoise. On place dessus le cercle de quinoa et on recouvre avec la mousse. On dépose au congélateur jusqu'à ce que la mousse prenne (environ 3 heures).

Quand la mousse est bien prise, on sort l'entremet du congélateur. On décercle et on retire le rodhoïd.

On récupère la ganache que l'on monte au batteur jusqu'à obtenir une chantilly épaisse et bien onctueuse.

On place la crème dans une poche à douille et on dresse des petits tas sur la mousse.

On peut ensuite décorer à l'envie. Personnellement, j'ai fait dans la simplicité : quelques traits de chocolat rien de plus.

On place l'entremet au frigo pour 2 à 3 heures, le temps que la mousse décongèle bien.

Pas la peine de le sortir avant la dégustation. Vous allez voir que moi je l'ai sorti un peu trop tôt et que du coup, la découpe n'est pas franche. Mais si vous le coupez directement au sortir du frigo, vous aurez une coupe propre et nette.

En tous cas, on ne prend pas vraiment de risque avec ce genre de dessert : chocolat et praliné, ça fonctionne forcément très bien ! La ganache est à elle-seule une petite tuerie...

Chocolat praline2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,