31 août 2011

..Quand Jamie s'invite : Scones aux myrtilles..

Aujourd'hui, c'est Jamie qui nous régale.

Ce matin, je me suis levée de bonne heure et de bonne humeur (mais pas franchement en catimini vu que la sonnerie du réveil à 7h30 n'est pas ce qu'il y a de plus discret pour se lever sans être remarquée...) pour préparer ces délicieux scones que j'avais repérés la veille sur internet. Et je dois dire que je suis plutôt contente. J'avais déjà posté une version au tout début de mes aventures blogesques, mais là, je sais pas si c'est l'effet Jamie Oliver ou le fait que j'ai un peu plus d'expérience, ils m'ont paru plus simples à réaliser et bien plus moelleux. A refaire donc encore et encore... Pas vrai Mr Pomme ?!!?

P1620249

Pour 15 scones :

  • 120 g de myrtilles séchées (trempées préalablement un bon quart d'heure dans du jus d'orange)
  • 450 g de farine
  • 2 sachets de levure chimique
  • 120 g de beurre
  • 1 pincée de sel
  • 2 gros oeufs
  • 5 cuillères à café de lait (et du lait pour dorer)

On commence par préchauffer le four à 200°.

Dans le bol du robot mixeur, on place la farine, la levure, le sel et le beurre. On donne quelques impulsions pour mélanger. On bat les oeufs avec le lait et on les ajoute à la préparation. On mélange par implusion avec le mixeur. Il faut que les ingrédients soient amalgamés, sans que la pâte soit trop travaillée. On doit donc obtenir une pâte qui ressemble un peu à un crumble.

On transfère la pâte dans un saladier et on ajoute les myrtilles, on mélange grossièrement à la main.

On place la pâte sur un plan de travail fariné. On aplatit avec la main (la pâte doit alors faire environ 2 cm d'épaisseur). On découpe les scones avec un emporte-pièce. On rassemble les chutes sans trop les travailler et on continue jusqu'à épuisement de la pâte.

On nappe les scones avec un peu de lait. Puis on place au four pour 15 minutes de cuisson afin d'obtenir des scones dorés.

On laisse refroidir sur une grille et on déguste tiède avec de la confiture ou bien du miel (ou encore du beurre ou de la crème... c'est comme on veut !).

Rapide à faire et délicieux pour commencer avec gourmandise la journée !

P1620268

A vous de jouer !

Source : Daily mail Online

Posté par Pour ta pomme à 09:57 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


27 août 2011

..La boulange du week-end : petits pains au lait..

Allez, il faut que je sois honnête, cette boulange n'était pas du tout censée être celle du week-end, mais celle de la réconciliation puisque toute la semaine Mr Pomme a boudé parce qu'il déjeunait du (dégeu) pain de mie industriel à la suite d"une grosse crise de flémingite aiguë de mon côté le matin. Alors pour me faire pardonner de l'avoir privé de ses pancakes préférés auquel il a vite pris goût, je  me suis dit "allez, pour le dernier jour de boulot, je vais lui faire plaisir et lui faire des pains au lait comme il aime" (mon Dieu ce que je peux être une femme attentionnée...)... Et puis comme ça, ça me donne l'occasion de me plonger un peu dans le livre (le sourire...) de ce cher Gontran. Sauf qu'hier c'était déjà le dernier jour de la semaine, et pas jeudi comme je le pensais quand j'ai voulu me lancer dans ma bonne action, et que donc cette semaine aura été celle de la déch' matinale et du pti déj' à la grimace... et qu'il ne l'aura pas fini en beauté et gourmandise... Faut dire que les vacances, ça aide pas pour savoir quel jour on vit...

Bon, ce matin, j'ai eu le droit par contre à un énorme sourire quand à peine réveillé, il a vu les petits pains au lait dans le four... C'est toujours ça de pris ! ^-^

Alors, si j'ai suivi les quantités indiquées dans la recette de Gontran, je n'ai pas suivi sa procédure. J'ai fait un petit mix de ce que j'ai pu lire à droite et à gauche (notamment chez Sandra). Du coup, j'ai fait la recette sur deux jours, avec une nuit de repos au frigo.

J'ai encore des progrès à faire au niveau de l'esthétique, notamment pour les petits picots, mais par contre, le goût et la texture... top ! Je dois dire que pour une première je suis plutôt contente, surtout que ma pomme n'est pas du tout une experte en boulange... enfin, pas encore... parce que je suis bien décidée à dompter cette discipline à force de travail... ^-^

P1620100

Pour 8 petits pains au lait :

  • 250 g de farine (T65 pour moi)
  • 1 cuillère à soupe de lait en poudre
  • 1 cuillère à café de levure sèche instantanée
  • 1 cuillère à café de sel
  • 2 cuillères à soupe de sucre
  • 100 ml de lait demi-écrémé
  • 40 g de beurre mou
  • 1 oeuf

La veille

On mélange ensemble le sucre, le sel, l'oeuf et le lait. On ajoute la levure et on mélange.

Dans le bol d'un robot mixeur, on place le mélange précédent avec la farine et le lait en poudre. On commence par donner quelques impulsions avec l'hélice pour mélanger, puis on procède en continu jusqu'à ce que la pâte se forme.

On change alors l'hélice pour le crochet. On coupe le beurre en morceaux et on l'incorpore en plusieurs fois en faisant attention à ce qu'il soit bien intégré avant chaque rajout.

On récupère la pâte, on forme une boule, on la place dans un saladier fariné. On couvre d'un film plastique et on laisse reposer 1 heure dans un endroit sec et tempéré (le four est idéal pour ça).

Une fois ce temps passé, on récupère la pâte. On l'aplatit avec les mains pour la dégazer, on forme à nouveau une boule et on la replace dans le saladier que l'on couvre à nouveau de film plastique et on la réserve au frigo pour toute la nuit.

Le jour même

On récupère la pâte. Sur un plan de travail légèrement fariné, on détaille la pâte en 8 morceaux de 60 g environ, et on la laisse se détendre 10 minutes sous un torchon sec et propre.

Passé ce temps, on façonne les petits pains. Pour cela, on forme avec chaque morceau une boule, puis on aplatit avec la main, on fait deux rabats et on roule en pinçant légèrement chaque bord pour que les extrémités soient légèrement effilées.

On pose les pains sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé en les espaçant pour qu'ils puissent gonfler tranquillement à la cuisson.

On les recouvre d'un papier plastique et on les laisse reposer dans un endroit chaud et sec pendant 1 heure.

On préchauffe le four à 200° une vingtaine de minutes environ avant la cuisson.

Avant de les cuire, on les nappe d'oeuf battu avec un peu de sucre glace et de lait. Attention, il faut être très délicat pendant cette opération pour ne pas faire dégonfler les pains. On saupoudre avec du sucre en gros grain et on incise avec des ciseaux trempés dans l'oeuf battu pour permettre aux picots de se former (rattage total pour moi !).

On place les pains au lait au four et on les cuit 15 minutes. On peut les cuire légèrement plus, mais ici on préfère quand ils sont bien blonds.

Tout juste sortis du four, nature ou avec un peu de confiture, c'est un régal. Ils sont terriblement moelleux et la mie est bien aérée.

Attention, ils ne se conservent pas très longtemps. On peut les congeler ou les mettre dans une poche plastique en fermant bien pour les manger le lendemain. Mais au-delà, ils perdent tout leur moelleux (en même temps, 8 pains au lait... c'est si vite mangé... hein, Mr Pomme ?).

P1620103   P1620114

 

Posté par Pour ta pomme à 15:49 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 janvier 2011

..Pancakes aux pépites de chocolat (ou comment sauver un pti déj' en péril !)..

Je suis une femme parfaite... si si... qui en doute ?!? Pas ma moitié en tous cas (il a plutôt pas intérêt s'il veut pas se retrouver avec des vieux croutons de pain tous les matins...) quand je me suis levée ce matin pour lui faire des pancakes pour que cher et tendre ne parte pas le ventre vide au boulot (comment ça une femme parfaite aurait fait en sorte que ce genre de situation n'arrive pas ?!!? Quelle vision faussée et étriquée... la perfection, c'est faire face à toutes les situations. Ça ne se résume pas à prévoir et plannifier... ça, c'est le boulot d'un agenda...). Bref, comme il fallait faire vite, j'ai fait appel à LA recette qui sauve tous les pti déj' en péril : les pancakes ! Et pour la touche de gourmandise, quelques pépites de chocolat dans l'appareil et quelques autres sur le dessus qui fondent délicieusement au contact de la chaleur des pancakes moelleux... hum...

60815043-2

Bref pour réaliser ces pancakes (environ 15 pancakes) :

  • 160 g de farine semi-blanche bio
  • 230 g de lait demi-écrémé
  • 1 sachet de levure chimique
  • 20 g de sucre roux bio
  • 1 pincée de sel
  • 1 œuf
  • des pépites de chocolat noir

On commence par mélanger la farine, la levure et le sucre. On forme un puits et au milieu on y casse l'œuf. Puis on ajoute petit à petit le lait. On mélange bien jusqu'à avoir une pâte lisse. On y met le sel et on re-mélange.
On fait ensuite chauffer une poêle. Quand elle est bien chaude, on y fait fondre un petit peu de beurre et on verse des petites louches de pâte pour former des petites crêpes. On place tout de suite quelques pépites pour que le chocolat fonde bien dans la pâte. On retourne les pancakes quand la première face est cuite.
Puis quand on retire les pancakes, on place dessus quelques pépites de chocolat .
Et on déguste... Vive les matins sans pti déj' ! (Les tâches noires, c'est pas du cramé hein, c'est le chocolat fondu dans la pâte...)

60815187-2

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 janvier 2009

..Mes premiers scones maison, comme là-bas !..

Alors s'ils sont plutôt associés au goûter pour agrémenter le five o'clock tea, nous c'est le matin qu'on les préfère. On les imagine souvent fades et un peu lourds, mais ceux-là ne le sont pas. Ils sont moelleux et si on prend la peine de les toaster on peut abandonner la confiture, le beurre ou la crème qui les accompagnent souvent pour les déguster natures parce que le petit côté grillé fait qu'ils se suffisent à eux-mêmes.

51116921 (2)

Bref, pour 18 scones aux raisins :

  • 400g de farine (T55 de préférence)
  • 2 sachets de levure chimique (soit 22g)
  • 150ml de lait
  • 100g de raisins secs (pour moi mélange de Blue Thompson et de Golden parce qu'ils sont gros et moelleux)
  • 50g de beurre
  • 1 gros œuf + 1 jaune pour la dorure

Bon cette fois pas question de recourir à la MAP, faut se salir les mains. Mais en même temps, pétrir la pâte avec les doigts c'est quelque chose de vraiment sympa, une sensation très agréable. Donc dans un grand saladier, mélanger la farine et la levure tamisées ensemble, ajouter ensuite le beurre coupé en petits morceaux. Là il faut faire en sorte d'obtenir quelque chose de sablé c'est-à-dire qu'il faut écraser les morceaux de beurre mais pas chercher à obtenir quelque chose de lisse, il faut qu'il reste des tout petits morceaux de beurre. Bref, il faut mélanger tout ça grossièrement. Après on ajoute l'œuf, on mélange. Puis on incorpore le lait. Là on peut sortir les mains du saladier et utiliser une cuillère en bois. Alors ne cherchez pas à obtenir une belle pâte lisse comme pour un pain, la pâte va rester sableuse.
On verse tout sur un plan de travail fariné, on retravaille un peu pour obtenir quelque chose d'un peu plus unifié. Et on aplatit le tout sur une épaisseur de 1-2 cm environ.
Après avec un verre à eau d'environ 4-5 cm de diamètre on fait des cercles (avec un emporte-pièce si vous êtes plus équipé que moi c'est pas mal aussi !). On rassemble les bouts de pâte, on aplatit et on renouvelle l'opération jusqu'à épuisement de la pâte. Moi j'ai pu faire 18 scones dont un dernier un peu little mais ça nous a permis de le goûter juste après la cuisson...
On dépose chaque futur scone sur une plaque de cuisson et on les badigeonne avec le jaune d'œuf battu agrémenté de quelques gouttes de lait.
Pas la peine de laisser reposer, on met directement au four (préalablement préchauffé, th 7) et on cuit tout ça un peu plus de 12 minutes.
Alors, le problème c'est que les scones ça se conserve pas très longtemps, ils perdent leur moelleux et là ils sont "étouffe-chrétiens" comme dirait ma grand-mère. Donc, à moins d'avoir une équipe de grands gourmands à la maison, la solution c'est de les congeler et des les sortir un peu avant pour qu'ils puissent décongeler tranquillement. Ils gardent alors leur texture d'origine et vous ne serez pas déçus de votre fournée.

51116945 (2)

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 janvier 2009

..Muffins anglais..

Si nos diners sont asiatiques le plus souvent, nos pti déj' sont anglais ! Et grâce aux merveilles de la technologie, ces délices ne sont pas présents sur notre table que les week-end, mais toute la semaine (quand même, vive le congélateur !)... miam...
J'ai un peu honte mais c'est chez McDo que j'ai découvert ces petits pains parfaits pour déjeuner et j'en achetais régulièrement dans le commerce jusqu'à ce que je me décide à les faire moi-même. Et là, bonne surprise, non seulement c'est ultra-simple à réaliser mais en plus c'est vraiment, mais vraiment meilleur !!! Et comme on les fait nous-mêmes on sait exactement de quoi ils sont composés, c'est pas mal aussi.

51116631

Alors pour 16 muffins :

  • 280ml de lait
  • 1 cuillère à café de sucre (pour moi roux et bio toujours)
  • 1 cuillère à café de sel (bien rase)
  • 450g de farine (pour moi 150g de farine complète et 300g de farine T65, le tout en bio)
  • 1 sachet de levure boulangère (sèche soit 11g)

Alors c'est là qu'on est drôlement content d'avoir une Machine à pain parce qu'on gagne pas mal de temps et qu'on peut vaquer à ses occupations pendant que la machine fait tout le travail. Chouette !
Donc, on met dans la MAP d'abord le lait, puis le sucre et le sel. Ensuite on ajoute la farine et en dernier la lavure parce qu'il faut éviter au max que le sel touche la levure.
On utilise le programme Pâte (environ 1H30).
Quand la pâte a bien levé, on la sort et on l'étale sur un plan de travail. Pas besoin de fariner, elle n'attache pas. Il faut l'étaler sur une épaisseur d'environ 1 cm. Pour cela, pas besoin de rouleau, cela se fait facilement avec la main.
Après on découpe des ronds de 5-7 cm et là encore, pas besoin d'investir dans du matériel, un simple verre à eau suffit. On récupère les restes de pâte et on recommence jusqu'à épuisement. Ça nous donne à peu près 16 muffins que l'on pose sur une plaque recouverte d'un chiffon pour qu'ils lèvent encore un peu (30 minutes).
Après on cuit à la poêle. On utilise pour cela une poêle anti-adhésive, on met sur feu moyen, on beurre légèrement et on fait cuire chaque muffin 5 minutes de chaque côté. Pour les manger, rien de plus simple : légèrement toastés avec du beurre, de la confiture ou encore du nutella pour les plus gourmands ! Un délice !! Et après, vous pouvez les congeler comme moi, il suffit de les sortir le soir et de les laisser décongeler tranquillement la nuit... ils restent tout moelleux...
Adieu céréales et autres biscottes...

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,