31 juillet 2016

..Smoothie estival : pêche, fraise, romarin et gingembre..

Oui, oui, oui... jusqu'à la fin de l'été vous allez en manger des smoothies. Que voulez vous, étant donné toutes les variantes imaginables, c'est difficile de se lasser. Mais dès que mon panier de fruits tournera à nouveau autour du trio hivernal : pomme, banane, kiwi... je passerai à autre chose sans aucun doute ! Pour cette version, j'ai joué la carte de l'été avec deux symboles des beaux jours : la fraise et la pêche. Le tout revelé avec quelques brins de romarin... Alliance fatale !

DSC_0390-2

Par personne :

  • pêche jaune : 110 g environ
  • fraises : 100 g
  • citron jaune : 30 g de jus
  • miel de framboisier : 25 g
  • yaourt : 80 g
  • décoction de gingembre (un morceau de gingemble pelé et coupé en tranches que l'on fait bouillir dans de l'eau et que l'on laisse ensuite mariné plusieurs heures) : 3 cuillères à soupe
  • feuilles de romarin : 10

Toujours un jeu d'enfant ! On presse le citron. On place le jus dans un mixeur avec la pêche coupée en gros cubes, les fraises lavées et équetée, le miel, le gingembre, le romarin..'.. et le yaourt. Et on mixe juqu'à obtenir un beau smoothie bien onctueux et coloré !

DSC_0404-2

Maintenant, à vous de jouer ! 

Posté par Pour ta pomme à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


06 juillet 2016

..Sorbet au melon et au romarin..

Si en France j'avais développé un véritable don pour choisir les melons de Charente, les cantaloups (melon que l'on trouve le plus communément au Québec) restent encore une véritable énigme pour moi... Du coup, une fois sur deux, on mange un concombre à peine sucré ! ^-^ Mais cette semaine... yummy ! On a eu la chance de tomber sur un melon bien ferme, juteux et hyper sucré comme on les aime. Du coup, je n'avais qu'une idée en tête, en réserver une partie pour en faire un bon sorbet bien rafraichissant... Il a fallu que je négocie un peu avec Mr Pomme, mais j'ai réussi à obtenir de quoi réaliser ma gourmandise du jour ! 

DSC_0382-2

Pour 4 personnes :

  • chaire de melon cantaloup : 400 g
  • miel de framboisier : 25 g
  • sucre : 30 g
  • vin blanc moelleux : 30 g
  • jus d'un demi-citron 
  • romarin : 8 brins

On commence par mixer la chaire du melon avec le sucre et le pour obtenir un joli coulis. On ajoute le vin blanc et le jus de citron et on mixe à nouveau. 

On verse la préparation dans un récipient refermable. On place dedans le romarin. Puis on ferme et on place au frais pour 3 à 4 heures, voire toute une nuit.

Quand la préparation est bien froide, on récupère. On mixe la préparation à nouveau (avec ou sans le romarin cela dépend de la puissance que vous souhaitez lui donner dans la préparation), puis on turbine en sorbetière.

On place ensuite au congélateur pour 2 heures, le temps que le sorbet rafermisse suffisamment pour faire de belles boules. Vous pouvez également comme je l'ai fait ici placer le sorbet directement dans des moules.

L'ajout du miel et du vin blanc permet au sorbet de conserver un certain moelleux. Mais il reste que les sorbets-maison durcissent beaucoup plus que ceux du commerce. Il faudra donc penser à le sortir un tout petit peu avant pour qu'il s'assouplisse légèrement. Quoiqu'il en soit... c'est un délice !

DSC_0370-3

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

20 juin 2016

..Smoothie velours (abricot, romarin, gingembre)..

J'ai sincèrement l'impression de revivre depuis que les beaux jours sont revenus. Surtout que si vous ne connaissez pas Montréal pendant la belle saison, il faut savoir que c'est l'endroit le plus agréable à vivre (au monde ! Sans rire !) dès que le mois de juin pointe le bout de son nez ! C'est sûr qu'il faut endurer un hiver interminable et un printemps tout maussade pour y avoir droit, mais que de bonheur ! Chaque jour, je me dis que je pourrais passer toute ma vie ici si ce merveilleux soleil acceptait de s'y loger un peu plus longtemps... la lumière est magique, il y a plein d'activités, les rues sont toutes vertes et fleuries, la bonne humeur est partout ! Les soirées douces que nous vivons en ce moment sont autant d'occasion d'aller faire une petite ballade à vélo ou à pieds ou encore de traîner sur notre terrasse (que nous avons enfin fini d'aménager, et qui est maintenant un véritable appel à la paresse détente... ^-^). Ces soirées à parler de tout et de rien en sirotant un petit verre permettent de déconnecter (et déconner) totalement du quotidien et de finir une longue journée de travail en goûtant à un sentiment de vacances ! C'est tellement agréable ! J'adore ! Pour accompagner ces moments de détente, LA boisson idéale, c'est le smoothie ! Et cette version veloutée à l'abricot (avec du romarin choyé par mes petites mimines ! ^-^) est un régal !

DSC_0074-2

Par personne :

  • abricots bien mûrs : 150 g (environ 4 petits abricots)
  • décoction de gingembre (un morceau de gingembre pelé et coupé en tranches que l'on fait bouillir dans de l'eau et que l'on laisse ensuite mariner plusieurs heures) : 6 cuillères à soupe
  • romarin : 4-5 "feuilles"
  • miel de framboisier : 25 g
  • yaourt : 80 g

Comme toujours, c'est un jeu d'enfant. On place dans le mixeur les abricots dénoyautés, le gingembre, le miel, le yaourt et le romarin. On place au congélateur pendant une 10ne de minutes pour que le tout soit bien bien frais ! L'idée, c'est d'avoir une préparation très froide, mais pas surgelée. Puis on mixe jusqu'à obtenir un beau smoothie bien velouté et onctueux.

L'association abricot/romarin est un délice, et je conseille vraiment à celles et ceux qui n'ont pas encore eu l'occasion de tenter de se lancer. C'est tellement dommage de limiter l'utilisation des herbes aux plats salés. Ce smoothie est très désaltérant et il a un vrai pouvoir magique : il vous place en direct en mode vacances ! ^-^

DSC_0059-2

Maintenant à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 02:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

16 avril 2015

..Meatloaf - Veau, mozzarella et romarin..

Je vais être sincère. Au départ, j'avais prévu de faire des boulettes, mais au moment de les façonner, une grosse flemme m'a prise... vraiment vraiment la grosse flemme. Pas le courage de faire des boulettes, surtout qu'étant maniaco-barjo, je suis totalement incapable de faire des boulettes sans les calibrer, ce qui prend du temps... Mais comme entre les boulettes et un pain de viande, il n'y a qu'un pas, je l'ai fait. Et c'était vraiment une bonne idée parce que nous nous sommes régalés une bonne partie de la semaine grâce à ce plat si typiquement nord-américain !

DSC_0547b

 Pour 8 personnes :

  • veau haché : 1200 g
  • oignon  : 1 gros
  • oeufs : 2
  • mozzarella : 200 g
  • lait : 100 ml
  • chapelure : 100 g
  • moutarde : 1 cuillère à soupe
  • romarin : 3 branches
  • sel, poivre
  • huile d'olive

On commence par préchauffer le four à 180°C. 

On coupe en petits cubes l'oignon et la mozza. On mélange tous les ingrédients (sauf le romarin), dans un grand saladier. Pour cela, rien de mieux que les mains, même si c'est pas toujours super agréable.

On chemise un moule à cake avec du papier sulfurisé. On le remplit avec la préparation. 

On nappe légèrement avec de l'huile de l'olive. On place dessus le romarin.

On prépare ensuite un bain-marie en versant de l'eau bouillante dans un grand plat dans lequel on place le pain de viande. On recouvre avec du papier aluminium.

On fait cuire une heure.

L'avantage de ce plat, c'est que c'est rapide à faire et que ça se mange froid comme chaud. C'est particulièrement idéal pour des sandwichs. En plus, on peut varier à l'infini les préparations. Il suffit de se laisser inspirer par son frigo !

DSC_0563b

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

06 avril 2015

..Souris d'agneau doucement confite..

Joyeuses Pâques à tous !!! C'est le moment idéal pour vous présenter cette recette que j'adore... Des souris d'agneau lentement confites... J'en salive rien que d'y repenser. Cette viande goûteuse et fondante... Je suis une vraie carnivore, je n'y peux rien. En tous cas, cela faisait longtemps que je n'en avais pas fait et cette fois, j'ai voulu les faire à la cocotte. J'aime ma cocotte... je suis totally in love et je fais même des infidélités à mon amie Joteuse pour elle... Oui, je suis un peu barge aussi mais tant pis ! ^-^

DSC_0477b

 Pour 2 personnes :

  • souris d'agneau : 2
  • carottes : 4
  • oignon : 1
  • ail : 6 gousses en chemise
  • vin blanc sec : 125 ml
  • feuilles de laurier : 4
  • clou de girofle : 2
  • branche de romarin : 2
  • sel, poivre
  • huile, beurre

On commence par faire chauffer la cocotte. Quand la fonte est bien chaude, on verse un peu d'huile avec une noix de beurre. On fait revenir une dizaine de minutes les souris d'agneau pour qu'elles soient dorées sur toutes les faces. On réserve.

On dépose les carottes coupées en morceaux, l'oignon émincé et les gousses d'ail en chemise dans la cocotte. On fait revenir 5 bonnes minutes. On ajoute les clous de girofle et les feuilles de laurier. On réduit le feu pour permettre le mijotage. On ajoute les souris. On mouille avec le vin. On place le romarin. On sale et on poivre. On couvre et on laisse mijoter 2 heures, jusqu'à ce que la viande soit fondante et commence à se détacher de l'os.

On sert les souris bien chaudes avec des pommes de terre pa exemple ou même de la semoule de blé... En tous cas, on se fait plaisir !!!

DSC_0504b

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

17 janvier 2014

..Mijoté de boeuf au vin blanc..

Vous l'avez remarqué, on ne peut pas dire que je suive une ligne éditoriale très précise... Déjà, j'ai du mal à me mettre dans le bain des recettes de saison... j'ai râté le créneau des bûches à Noël, pas de galette des rois pendant la période des galettes des rois, des glaces en janvier, c'est n'importe quoi sur ce blog ! ^-^Ensuite je vous inonde de recettes sucrées jusqu'à faire monter votre taux de glycémie au niveau de l'Everest, puis je pars dans un délire salé incompréhensible pour le bec sucré que je suis... Ma nature chianto-complexo-monomaniaco-bipolaire transparaît jusque dans la succession des billets de mon blog... ^-^ Enfin, en préparant mes billets à l'avance, je peux équilibrer un peu les publications, et cette fois, vous n'aurez que deux recettes salées avant de voir réapparaître un petit bout de sucre !

C'est très rare que je cuisine des plats qui doivent mijoter longtemps à la maison. Mais en ce moment, j'ai envie de ces petites choses qui embaument et qui réconfortent, de ces plats de grands-mères qui font du bien ! Alors vous allez certainement en voir de plus en plus surtout que j'ai investi dans une véritable machine de guerre : une mijoteuse électrique. Je ne l'avais pas encore quand j'ai cuisiné ce plat, donc, la cuisson est traditionnelle, mais je pense que vous allez bientôt voit apparaître des plats à la mijoteuse... comme des petites souris d'agneau confites par exemple... En attendant, place à ce délicieux boeuf braisé !

DSC_0006b

Pour 4 personnes :

  • viande de boeuf à braiser (paleron pour moi) : 500 g
  • bouillon de volaille : 250 ml
  • vin blanc : 125 ml
  • carottes : 4
  • oignons : 2
  • feuilles de laurier : 4
  • romarin frais : 1 branche
  • sel, poivre
  • huile

On commence par détailler la viande en cubes. On saisit à feu vif la viande dans une cocotte bien chaude avec de l'huile pour la faire dorer. On réserve.

Dans la même cocotte, on fait revenir les oignons détaillés en lamelles. Puis quand ils commencent à caraméliser, on réduit la température de cuisson à feu doux. On ajoute la viande, les carottes épluchées et détaillées en rondelles. On recouvre avec le vin et le bouillon, puis on incorpore le laurier et le romarin. On sale légèrement et on poivre.

On laisse cuire alors à couvert pendant 3 heures environ, jusqu'à ce que la viande devienne fondante et se délite facilement juste avec la fourchette. On jette un oeil régulièrement pour voir si la sauce se porte bien et s'assurer que la viande n'attache pas. On en profite pour remuer un peu, rajouter un peu de liquide au cas où.

Si on le souhaite dans la dernière demi-heure, on peut ajouter des légumes dans le plat : pommes de terre, haricots. Moi, j'ai opté pour des champignons de Paris frais.

On sert avec du riz. Et ce qui est génial, c'est que c'est le genre de plat qui se réchauffe sans problème sans jamais perdre de sa saveur ! Ca fait du bien en hiver, hein, un vrai petit plat de grand-mère !!!?!?

DSC_0035b

Maintenant, à vous de jouer !

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

21 octobre 2013

..Cuisses de poulet rôties aux oignons doux et au citron..

Cela faisait longtemps que nous n'avions pas mangé un petit plat de viande comme ça. Depuis qu'on est ici, je me suis prise d'amour pour les boulettes de viandes diverses... Mais comme il faut donner un peu de boulot à nos belles quenottes, je me suis dit qu'un petit poulet pourrait bien changer un peu. Et là, magie du hasard, je suis tombée sur ce billet, et comme vous l'imaginez, je n'ai pas pu résister ! Chose exceptionnelle, j'ai même quasi suivi toute la recette, pas à la ligne, mais presque... waouh ! En tous cas, ça valait la peine parce que c'était vraiment délicieux !!!

DSC_0346b

Pour 8 personnes :

  • cuisses de poulet entières : 8
  • oignons doux : 2
  • citron : 1
  • poivrons : 1 petit orange et un petit vert
  • ail : 4 gousses
  • poivre : 1 cuillère à café
  • paprika : 1 cuillère à soupe
  • sel : 1,5 cuillère à café
  • cumin : 1 cuillère à soupe
  • huile d'olive : 1 cuillère à soupe
  • vinaigre blanc : 1 cuillère à soupe
  • romarin frais : quelques brins

On préchauffe le four à 220°C.

On commence par mélanger tous les ingrédients pour la pâte, à savoir le vinaigre, l'huile, le cumin, le sel, le paprika, le poivre et l'ail haché.

On émince les oignons, et on coupe en carré les poivrons. On tranche le citron.

On réserve une cuillère à café de pâte que l'on mélange avec les oignons. Puis on nappe les cuisses de poulet avec la pâte restante. On dépose les cuisses de poulet dans un plat allant au four, On dépose dessus les oignons, le poivron, les tranches de citron et le romarin. On verse dessus un petit peu d'eau. Puis on enfourne pour 50 minutes. On arrose régulièrement avec le jus de viande tout au long de la cuisson.

C'est vraiment délicieux, plein de saveurs avec toutes ces épices !!! A refaire et à varier dans les épices. D'ailleurs la prochaine fois, je pense que je mettrais également de la coriandre en poudre... Yummy !

DSC_0374b

Maintenant, à vous de jouer !

Source : Onion rings and things

Posté par Pour ta pomme à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,